Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Des bienfaits du complotisme

Des bienfaits du complotisme

Le monde de 2016 est un monde en ébullition, un monde en mouvement permanent. Jamais l'Humanité n'a été autant interconnectée, liée dans son sein sur tous les aspects : interculturel, mixité sociale, ethnique, religieuse, économique, politique... 
 
C'est ce que l'on appelle la mondialisation, bien que le terme anglophone de "globalization" serait à mon égard plus précis et plus adéquat. La mondialisation des échanges est une vieille lune. Certains historiens la font démarrer au sortir de la Seconde Guerre mondiale voire à la fin des Trente glorieuses avec la mondialisation des échanges et son accélération. Bien que la mondialisation ait existé de tout temps[1], le terme tel qu'on le comprend aujourd'hui se réfère à un processus global par lequel les échanges de biens et de services, capitaux, hommes mais aussi diverses cultures se développent à l'échelle planétaire et créent des interactions et des interdépendances suivant des niveaux et degrés variables. La mondialisation est donc un mot - tout comme l'est sa substance - global. Les améliorations technologiques ont permis l'essor de cette multiplication des échanges, la démographie qui a énormément augmenté ou encore l'essor de pays aupravant en retard - voire très en retard - économiquement, participent de façon certaine à cette accélération.

Je ne compte pas ici traiter des défauts ou des bienfaits du capitalisme globalisé ; la littérature, les articles de presse, de blogs sur le sujet sont légions. Mais il est important de considérer le cadre dans lequel nous vivons et de comprendre comment les réseaux (politiques et médiatiques) organisent leur suprématie en ayant notamment mis en avant le concept de théorie du complot. Ce phénomène monté en épingle par le pouvoir médiatique et politique , à savoir le Complotisme, est médiatisé et martelé quasi quotidiennement par les canaux d'informations dominants afin de le démonter, le moquer, l'amalgamer, le dénigrer et enfin permettre a fortiori de décrédibiliser tout adversaire ou toute idée néfaste au nouvel Ordre en place. 
 
Qu'est-ce que le complotisme ? 
 
Tout d'abord, il convient de préciser que le terme est un néologisme issue de la théorie du complot. Plus qu'une rumeur, cette théorie propose (selon Wikipédia) de donner une vision de l'histoire perçue comme le produit de l'action d'un groupe occulte agissant dans l'ombre. 
 
La première théorie du complot trouverait son origine dans la Révolution française à la fin du XVIIIè siècle. Frédéric Chapier s'appuie sur les "Mémoires pour servir à l'histoire du Jacobinisme" de l'abbé Augustin Barruel qui exposait l'idée selon laquelle la Révolution française n'était en rien un mouvement spontané populaire mais bien une conspiration antichrétienne. Aujourd'hui, dire cela pourrait doucement nous faire rire. On connaît bien l'histoire de la Révolution, ses défenseurs, ses détracteurs, ses penseurs. D'une manière factuelle, on remarque qu'un ordre ancien établi sur des valeurs chrétiennes et aristocratiques s'effondre pour laisser place à l'égalité politique (non pas économique), au libéralisme et à la propriété de chacun. La Bourgeoisie, d'obédiance libérale, aspirait fortement à détruire l'ordre ancien où le sang et la Croix gouvernaient les choses pour laisser la place à la loi du marché et du capital. Il serait faux de dire que seule cette bourgeoisie était excédée par l'ordre de l'Ancien régime, le peuple rencontrait des difficultés économiques sans commune mesure pour l'époque. La Faim, c'est donc cela qui a permis le soulèvement des foules. Quel paysan en 1789 serait mort sous la mitraille pour plaider en premier lieu son attachement à la propriété ? Ce qui l'agitait avant tout, c'était de s'endormir le ventre plein et en bonne santé. Alors oui, l'égalité politique est un grand principe et les Lumières de ce siècle ont théorisé de la façon la plus admirable les bons principes de l'égalité politique. L'égalité politique a donc été la première étape, il restait à faire l'égalité économique, à quoi, des décennies plus tard, les régimes marxistes ont tenté - en vain - de mettre en œuvre. 
 
 
L’ordre de l’Ancien Régime a été remis en cause sur un simple postulat. Le doute. C’est sur cette base fondamentale que les philosophes des siècles précédents ont pensé. Le doute, remettre en cause la vérité révélée, raisonner sur la logique. Par conséquent, il devenait inévitable de remettre en cause l’existence de Dieu et par là même, remettre en cause le pouvoir divin du Roi et la légitimité de toute la noblesse. Le doute est propre à l’homme car il est doué de raison.
 
Le doute est l’essence même du complotisme. Des informations officielles du Pouvoir, aujourd’hui représenté par le Capital, les médias et toute autre officine accréditée nous abreuvent chaque jour de dépêches, d’articles, de brèves, de twitt et nous devrions les accepter comme une preuve de foi, comme une véritée révélée, une vérité divine ? Seul un croyant mystifié ou aliéné accepterait un tel postulat. C’est pourquoi tout complotiste en son sein, est un être humain doué de raison et de réflexion aspirant tout simplement à la vérité. Le citoyen de base qui ne penserait pas selon la doxa de la bien-pensance serait donc un complotiste et serait mis au ban de la société pour délit d'opinion. On se retrouve sous l'ère soviétique du musellement des opposants politiques. Au XXIè siècle, cette dénonciation au mépris public revêt une enveloppe idéologique tout autre. Faut-il encore le rappeler mais le marxisme-léninisme a perdu et disparu véritablement en 1991, bien que quelques pays se réclament encore de cette idéologie. Non, la mise au ban n'est plus le Goulag mais l'invective publique. Le camp de rééducation est devenu médiatique et les procédures judiciaires, le bras armé de la bien-pensance depuis la loi Pleven de 1972. La liberté d'expression authentique est devenue un mythe lointain dont on ne peut qu'idéaliser et envier avec nostalgie. 
 
Alors oui, il y a de tout dans le complotisme, des spécialistes ufologues douteux aux membres de sectes loufoques en passant par les adeptes de la théorie des chemtrails. Je ne m’étendrai pas sur ce dernier sujet, je suis un profane en la matière. Mais il y a aussi des thèses plus intéressantes, ceux qui cherchent les racines profondes et les clés de compréhension de notre monde libéral globalisé. Tout déviant - c'est-à-dire tout opposant sérieux au Système - , remettant en cause une thèse officielle sera traité d'abruti, de fasciste, de nazi, d’antisémite, de pétainiste, que sais-je encore ; toutes les insultes tétanisantes sont bonnes à prendre et à employer pour les défenseurs de notre Ordre nouveau.
 
Il reste que bons nombres de citoyens n’y croient plus, ne veulent plus y croire. Et c’est ce doute interdit par la bien-pensance mais permis par la liberté qu’offre l’Internet qui débouchera inévitablement sur la prochaine révolution des esprits, tant que notre chère liberté numérique reste en l’état. Pour combien de temps encore ? Nous le saurons plus vite qu’on ne le pense.
 
C.B.

Notes : 

[1]Le terme globalization – de l’Anglais américain globalize – est réputé inventé par l’économiste Theodore Levitt dans un article « Globalization of Markets » publié dans la revue Harvard Business de mai-juin 1983. Le terme existait auparavant – le terme a notamment pu apparaître en 1959 dans le journal britannique The Economist – mais c’est bien Levitt qui popularisa le terme dans le deuxième moitié des années 1980. 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • meslier meslier 4 avril 12:20

     « La Faim, c’est donc cela qui a permis le soulèvement des foules »

    Avant il y avait eu beaucoup de famines au Royaume de France et ailleurs en Europe sans jamais de révolutions .

    Le terrain avait était préparé d’avance par les loges Franc-maçonnes et la propagation de leurs idées dans tous le royaume
    Une milice bourgeoise de 40 000 mille hommes avait été constituée , cette milice s’empare le 14 juillet 1789 au matin de 30 000 fusils aux Invalides , puis se dirige vers la Bastille où 350 barils de poudre sont entreposés .

    Dans les manuels d’histoire on vous raconte que la prise de la Bastille est symbolique .

    En fait c’est une révolution armée bien préparée ....


    • chantecler chantecler 4 avril 12:27

      @meslier
      T’es bien secoué toi aussi !
      Les arguments complotistes de la France maurassienne , royaliste et catho .
      Pour commencer les francs maçons .
      Ensuite les fonctionnaires , je suppose ....
      Je me réserve la possibilité d’intervenir à nouveau .


    • César Castique César Castique 4 avril 17:32

      @meslier

      « Le terrain avait été préparé d’avance par les loges Franc-maçonnes et la propagation de leurs idées dans tous le royaume... »



      Si vous ne l’avez déjà lu, je vous recommande vivement la lecture de Les sociétés de pensée et la démocratie moderne, d’Augustin Cochin (1876-1916, mort pour la France). C’est téléchargeable ici


      P.S. - N’en dites rien à ceux qui croient que ce sont les peuples qui font les révolutions. Ça fait partie intégrante du folklore républicain !

    • lsga lsga 7 avril 23:01

      @meslier
      C’est pour cela que malgré tout, j’ai du respect pour les franc-maçon.

      D’ailleurs, la plupart des sans culottes étaient franc maçons. 


    • christophe nicolas christophe nicolas 4 avril 13:37

      Le complotiste est celui qui n’apporte pas des preuves, il faut des preuves donc des procès avec des avocats à charge et à décharge.


      Lorsqu’il n’y a pas de procès c’est embêtant surtout s’il y a des éléments douteux et on a été gâté ces dernières années. Le passé nous apprend des choses comme l’histoire de « la cagoule ». Il ont tout de même failli faire un coup d’état en faisant des attentats accusant les communistes de l’époque.

      Le 24 mars 1927, Jésus redemanda à Soeur Olive du Christ-roi qu’il fallait continuer de prier pour le chef de l’action Française, Charles Maurras, parce que « le diable jetait des pierres dans cette action Française ». (p110 - la messagère du Christ-roi, Henri-Pierre Bourcier, ed Resiac)

      Effectivement, les membres de la Cagoule quittèrent l’action Française en 1935 et Charles Maurras ne les suivit pas dans leur lutte pour créer un état fasciste. Pour Jésus, « la cagoule = le diable », c’était les ex copains de François Mitterrand...

      Les prières de Sœur Olive ont fonctionné. 

      Fatima était pour contrer les erreurs des Bolchéviques, ça n’a pas marché parce que l’église a rechigné me semble t-il, on a donc eu la seconde guerre mondiale. Ainsi fonctionne le principe de reconnaissance de Dieu ou le principe thaumaturge, si l’Eglise n’obéit pas, c’est un complot contre Dieu et cela se paye très cher parce que les âmes damnées ont le champ libre.



      • non667 4 avril 15:25

        @christophe nicolas

        Le complotiste est celui qui n’apporte pas des preuves, il faut des preuves donc des procès avec des avocats à charge et à décharge.

        on attend toujours de voir les armes de destruction massives de saddam
        on a bien vu celles des américain !

        qu’attendre de plus ?


      • alanhorus alanhorus 5 avril 10:15

        @christophe nicolas
        Fatima l’église a rechigné.

        Non seulement mais elle a aussi falsifié.

        https://www.youtube.com/watch?v=BiN0NlUsY-o

        Il y a de fortes chances pour que l’attentat contre Jean Paul II soit en fait un faux.
        http://www.redicecreations.com/article.php?id=9514
        http://arretsurinfo.ch/gladio-quand-lotan-et-la-cia-insufflaient-la-subversion-et-le-terrorisme-en-europe-de-louest/
        http://nodisinfo.com/shooting-pope-john-paul-fake/

        Actuellement la manipulation concerne Bruxelles qui est aussi un false flag comme le bataclan.

        https://www.youtube.com/watch?v=uc_GWZ0hug0

        https://www.youtube.com/watch?v=1btcglXLp4w


      • jesuispascontent jesuispascontent 5 avril 18:01

        @christophe nicolas

        Les dernières personnes qui tenaient des discours comme les vôtres sont mortes il y a au moins 40 ans, soit vous êtes extrêmement vieux soit extrêmement arriéré.


      • Christian 5 avril 11:17

        Je constate qu’en France il est courant d’utiliser des mots sans en définir le sens réel. On dit par exemple « un négationniste » alors que l’on peut tout autant nier le positif que le négatif. Si l’on nie qu’Hitler était un bienfaiteur, est-on un négationniste ? D’accord les sous entendus existent et dans ce cas on sait qu’il s’agit de l’Holocauste.
         Mais Complotiste ça veut dire quoi si ce n’est exactement le contraire. Ceux que l’on appelle complotistes dénoncent ...les prétendus complotistes ! Cela n’a aucun sens. Les complotistes ce sont justement ceux qui complotent ou bien ? On me dira, mais alors comment nommer ceux qui dénoncent les complotistes ? Il n’y a aucun nom justement, il s’agit uniquement de gens qui expriment une opinion, ou alors anti complotistes comme anti fascistes ou anti communiste..


        • philouie 5 avril 11:37

          @Christian
          Je constate qu’en France il est courant d’utiliser des mots sans en définir le sens réel. On dit par exemple « un négationniste » alors que l’on peut tout autant nier le positif que le négatif.
           
          le mot négationnisme est parfaitement défini et signifie « contestation du génocide des juifs par les nazis »
          Par ailleurs, le mot qui désigne ceux qui trament des complots est « comploteurs » et non « complotistes ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Candide Bardama

Candide Bardama
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès