Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Désinformation autour des apéros républicains du 4 septembre

Désinformation autour des apéros républicains du 4 septembre

 Les apéros républicains du 4 septembre organisés, en particulier, par Riposte Laïque, ont fait l’objet d’articles profondément malhonnètes et même mensongers, qui ont conduit les responsables du blog à demander des droits de réponse
 
Nous voudrions faire une mention particulière à propos du reportage de Tiffanie Osswald sur BFM TV. Cette vidéo est en ligne, le lecteur peut la regarder lui-même et voir à l’oeil nu que certaines des affirmations de la journaliste sont contredites par les images mêmes qu’elle propose, particulièrement dans cette seconde partie du reportage.
 
Mais, avant d’arriver à cette fausse prise à partie d’un contre-manifestant islamiste commençons par les petites piques du début, sur la première vidéo..
 
 
La caméra nous montre une place de la Bourse qui parait quasi vide, alors qu’il y avait déjà à ce moment là 500 personnes selon les organisateurs. Tiffanie Oswald n’en a vu que 200, ce qui, il est vrai, est déjà mieux que le Monde qui en a vu cent. 
 
Avant même le reportage, celui-ci est lancé en ces termes par la journaliste en studio :
 
"Ce rassemblement est organisé par ceux qui ont organisé l’apéro saucisson-pinard".
 
Faux ! Le Bloc Identitaire n’avait, cette fois-ci, pas souhaité se joindre aux organisateurs de ce rassemblement, qu’il trouvait trop "jacobin". Il n’y avait que des associations appartenant à la mouvance laïque, républicaine et féministe au sens large, sans aucun mouvement connoté, même faussement, à l’extrême droite.
 
Ecoutons Miss Osswalt dérouler ses mensonges et ses piques :
 
"On n’a pas vu beaucoup à boire et à manger."
 
Comme le précise Riposte Laïque, l’on était à ce moment là au début de la manifestation, et les participants écoutaient les discours en gens civilisés, attendant qu’ils soient terminés pour boire et manger.
 
Passons maintenant à la suite sur la seconde vidéo : 
 
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
 
Miss Tiffanie commence très fort ; elle a vu :  "plusieurs altercations, souvent verbales mais plusieurs physiques entre des manifestants et des passants venus exprimer leur mécontentement". Ces propos sont illustrés par l’image d’un homme frappé à terre.
 
Qui est cet homme et qui l’a frappé ? Ben ... moi j’en sais rien mais le site Islam en France (celui dont le logo représente une femme en voile intégrale bleu-blanc rouge) a mené l’enquête. Il titre : "Une kippa lors de l’apéro anti-islam ?" Il leur semble en effet que l’homme à terre retient une kippa de sa main (il me semble aussi, d’après leurs photos), et ils croient reconnaitre en lui un certain Philippe Avichai Wagner qu’ils décrivent dans leur article comme venant du petit monde des skins de France, à la fois "juif, antifa et ancien néo-nazi (tout un programme), actuellement responsable de la LDJ pratiquant assidu de Krav-Maga".
 
Quoi qu’il en soit, Miss Tiffanie oublie de préciser que l’agression qu’elle commente semble être due à des contre-manifestants et non à des participants au rassemblement.
 
Elle poursuit :
 
"Tout à l’heure, un jeune musulman a d’ailleurs été pris à partie de façon assez virulente et provocante".
 
Elle oublie de préciser (heureusement, cela se voit à l’image) que le "jeune musulman" est en tenue salafiste. Et que ce n’est pas un passant (les djellabas sont en général rares place de la Bourse) mais, de toute évidence, un perturbateur venu exprès.
 
Qu’en est-il maintenant de cette prétendue prise à partie virulente et provocante dont il aurait été victime ? Le salaf a-t-il été frappé ? Que nenni ! Insulté ? Pas davantage ? Hué ? Mais non, voyons ...
 
La bande nous montre la nature exacte de cette prise à partie : le salaf se voit offrir un verre, sur un ton quelque peu goguenard il est vrai ("C’est pas de l’alcool, c’est du vin"), par un manifestant dans lequel Islam en France croit avoir reconnu Serge Ayoub, du Local.
 
BFM s’attarde ensuite complaisamment sur ses leçons de morale, sur le thème, je ne bois pas, je vous respecte, respectez moi. Leçons de morale nullement justifiées en l’espèce : il venait contre-manifester en tenue ostentatoire, et a pu le faire sans aucune maltraitance de la part de militants exemplaires.
 
Ensuite, encore des piques :
 
"Je vous précise quand même que les organisateurs attendaient jusqu’à 5000 personnes."
 
Ce chiffre est purement imaginaire, et Miss Osswald serait bien en peine d’indiquer une source.
 
"200 personnes encadrées par autant de policiers et gendarmes." (à la fin de la première vidéo du même reportage, la même Tiffanie Oswald ne voit que 100 policiers et gendarmes).
 
 
Pour ceux qui voudraient voir d’autres images que celles de BFM TV, elles sont ici.

Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 7 septembre 2010 17:02

    Bien ouais c’était un flop quoi !
    avec des vieilles figures des fachos parigot comme Batskin,
    c’était une sorte de revival des années 80, la tournée des idoles...

    si en plus Philippe Avichai était là, on avait un beau rassemblement comme seule la haine peut en produire.

    Sérieux vous saviez avec qui vous étiez ? et vous voulez encore défendre le truc et faire semblant de croire que c’était un rassemblement de bisounours ?


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 7 septembre 2010 18:03

      En effet, Jertal, ils n’hésitent pas devant la violence physique.


      Mais cet épisode m’a bien amusée, car ils se sont tiré eux-mêmes une balle dans le pied. En effet :

      1 un jeune homme (peut-être Avichai, j’en sais rien) est jeté à terre et frappé ; vu qu’il essaie de garder sa kippa, on le suppose juif et la probabilité est qu’il est frappé par les contre-manifestants islamo-gauchistes

      2 les islamo-gauchistes ont la chance que leur acte de violence ne leur pas attribué au départ, la tête de linotte de journaliste insérant la scène dans un contexte où elle parle des « prises à partie » qu’elle imagine et dont les muzz seraient les victimes ; elle inverse donc les responsabilités

      3 à partir de là, au lieu d’être tout contents et de ne surtout rien remuer, voilà nos muzz qui s’agitent sur internet et qui nous déballent tout fier le résultat de leurs géniales investigation : le jeune homme frappé est en principe juif, ce qui induit que son agresseur est en principe dans le camp islamo-gauchiste

      Du vrai travail de débile !

      Ils sont tellement indignés d’avoir vu une kippa dans la manif qu’ils ne se rendent même pas compte que le vrai sujet d’indignation, c’est les coups portés, et que la seule question que les gens se posent, c’est : qui a frappé ?



    • HolyDeadCow HolyDeadCow 7 septembre 2010 18:36

      Je plussoie !  smiley


    • HolyDeadCow HolyDeadCow 7 septembre 2010 18:42

      J’entends : je plussoie aux propos d’Orage Mécanique, qu’il n’y ai pas de confusion. smiley


    • sylvie 7 septembre 2010 17:16

      bah sur la video je vois juste des gens bourrés ou est l’article ?


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 8 septembre 2010 04:18

        Manif de 100 personnes avec 15 caméras.Non décidement, riposte facho laique est validé par le système.
        Le prochain article de catherine, je lui poste le spéciale néo-boudhiste d’alain Soral...


      • Aldebaran Aldebaran 7 septembre 2010 17:25

        Je suis heureux que cela ait été un bide pour les fafs en général et toute l’extrême-droite française en particulier. Une préfiguration du flop FN de 2012, espérons-le.

        C’est un succès pour la démocratie.
        Ras le bol des diverses phobies religieuses, sociales, ethniques et communautaires de tous bords. 

        • Lemaïsjekiff Nestor 7 septembre 2010 18:59

          Salut Perseús !

          « Nestor, un Vichy pour Cathy »

          No problème (je te pulse) !


        • Vox Populi 7 septembre 2010 21:08

          « Je suis heureux que cela ait été un bide pour les fafs en général et toute l’extrême-droite française en particulier »

          Soi, mais si on parlait des sujets politiques sous-jacents plutôt que de compter les points d’échecs ou de réussite militante de chaque côté, ce qui est très « politique politicienne » ?

          « C’est un succès pour la démocratie. »

          Pourquoi la réussite ou l’échec de telle ou telle événement militant dévrait-elle engager toute la démocratie ?
          Je peut comprendre que l’on ne considère pas que l’islam pose de problème, mais on peut tout de même en démocratie trouver normal de débattre du sujet non ?
          L’islam comme toute religion est du domaine du spirituel, de la pensée et peut être librement critiqué, comme il m’est arrivé de pouvoir critiquer par le passé le christianise sans que l’on me groupe dans tel ou tel sac...

          D’ailleurs la représentante de Riposte Laïque a enfin brisé le tabou et critiqué non plus « l’islamisme » mais bien l’islam, ce qui finalement est bien moins hypocrite qu’avant.


        • wesson wesson 7 septembre 2010 23:08

          Bonsoir Perséus,

          « entre 2 et 3 dizaines à Toulouse »

          MDR quand je les ai vu ... pour trouver une tranche de sauciflard et un gobelet de pinard, fallait être motivé. Du pinard et du saucisson il n’y en avait pas. C’était pas « Toulouse et ses saucisses », c’était « Vire et ses andouilles », d’ailleurs comme les originales, elles sentaient un peu la merde ...

          Bon sans déc, la prochaine fois que riposte méchose organise un truc qui s’appelle Apéro, faudrait voir à prévoir au moins un petit cubi de carré de vigne et 1 ou 2 saucisson de réforme entre chaque harangue anti-arabe histoire qu’on s’emmerde pas trop ....


        • Traroth Traroth 8 septembre 2010 15:29

          @Vox Populi : débattre ? OK ! Mon point de vue, c’est que les musulmans doivent avoir les mêmes droits et devoirs que n’importe qui, en France.

          A vous !


        • poilagratter poilagratter 7 septembre 2010 17:29

          Je ne crois pas qu’un morceau de siflard serait plus goûteux, et le jaja qui l’accompagne plus gouleyant s’ils était consommés dans un contexte d’exclusion.

          Je dirai même que la compagnie de gens imbuvables mettraient mes papilles en deuil.

          Alors non merci pour ces sauteries identitaires (en vieux français racistes) !


          • poilagratter poilagratter 7 septembre 2010 19:06

            Je dirai même xenoraciste, tant il est vrai que le blaireau primaire amalgame joyeusement les musulmans, les Arabes, les terroristes, les femmes voilées, la polygamie, l’excision, la fraude aux allocs et j’en oublie.
            Il faut dire hélas que l’exemple vient de haut.

            Il y a deux endroits au monde où les gens différents peuvent, en toute fraternité et convivialité, se connaître, ce sont le lit et la table.
            Il est vrai que l’on peut réunir plus de gens autour de la seconde que dans le premier.
            Il s’organise, à Paris et ailleurs, des pique-nique où se côtoient des Blancs, des Noirs, des Arabes, des Asiatiques, qui ont en commun la conviction que la différence et l’échange enrichissent, et que le repli communautaire n’apporte rien de bon...


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 7 septembre 2010 18:07

            Salut, Jertal. J’avais répondu à ce message, mais l’ordinateur a placé ma réponse plus haut je ne sais pas pourquoi.



          • J. SCIPILLITI 7 septembre 2010 18:44

            @Catherine Segurane

            J’ai déjà signalé ce problème technique à Agovox, mais ils en ont un autre : quoi qu’on leur dise ou demande, ils ne répondent jamais... C’est pourquoi maintenant quand je réponds à quelqu’un je prends la précaution de le signaler en haut à gauche car je ne sais pas où va se loger cette réponse.


          • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 7 septembre 2010 17:49

            les moutons vont tout seul à l’équarrissage sans se plaindre, mais insultent ceux qui leur barrent la route de l’abattoire...


            • foufouille foufouille 7 septembre 2010 17:49

              quand on fait dans la provoc, faut pas se plaindre
              et pis, ils ont parle de vous les journaleux


              • foufouille foufouille 7 septembre 2010 20:25

                @ jertal
                ca fait « raciste »
                le soft marche mieux


              • Traroth Traroth 8 septembre 2010 15:32

                La charia ? Quelle charia ? Il y a la charia, en France ? J’ai raté un épisode ?


              • Aldebaran Aldebaran 7 septembre 2010 18:02

                Si vous en êtes à confondre la dénonciation des conditions humaines en Iran avec votre islamophobie et si vous pensez que dans chaque musulman il y a un type qui frappe sa femme, vous êtes non seulement des fafs mais des crétins, ce qui revient au même, l’histoire est un éternel retour. Si vous pensez qu’être français c’est taper le graillon avec un skin identitaire, ne pensez pas combattre la peste par le choléra. Installez des neurones.

                J’attends le -50 de la part des beaufs fascisants, pour moi c’est un honneur.

                • Katinka 7 septembre 2010 18:46

                  « J’attends le -50 de la part des beaufs fascisants »
                  Tu te moinsses 50 fois ?


                • Lemaïsjekiff Nestor 7 septembre 2010 22:07

                  Salut Vili !

                  « J’attends le -50 de la part des beaufs fascisants »
                  Tu te moinsses 50 fois ?

                  À quoi tu joues ??????


                • Aldebaran Aldebaran 7 septembre 2010 18:15

                  Vous avez donc 48 heures de retard sur une info déjà donnée par des journalistes professionnels et non par des militants de base financés par leurs gourous.



                  05 septembre 2010
                  Ce qu’est vraiment Riposte Laïque

                  Ils se disent “de gauche”, mais s’affichent avec des mouvements d’extrême droite. Ils s’affirment “laïques” et entendent “combattre le projet politico-religieux de l’islam”.

                  Les animateurs de Riposte laïque devaient organiser, à l’appel d’une association satellite, Résistance Républicaine, samedi 4 septembre, à Paris et dans plusieurs villes de province (dont Bordeaux, Lyon, Strasbourg et Toulouse) un “grand apéritif républicain de défense de la République laïque contrer l’offensive islamiste”. Ils en entendent aussi commémorer les 140 ans de la naissance de la IIIe République.

                  A Paris, le rassemblement a fait un flop et n’a réuni qu’une grosse centaine de personnes, encadrées par un important dispositf policier. Parmi la foule, on pouvait reconnaître des militants de l’extrême droite parisienne appartenant au GUD, au FN ou encore aux identitaires.

                  “On a passé une nuit ensemble, c’était très agréable et on remettra ça”

                  Créée en 2007, Riposte laïque est un journal, qui paraît sur le Net, et qui regroupe une quinzaine de rédacteurs et, selon les responsables, “500 contributeurs”.

                  Le 18 juin, avec le Bloc identitaire , un mouvement d’extrême droite, Riposte laïque avait tenu un “apéro géant saucisson pinard” (voir ici, là et encore ici) dans la capitale, réussissant à réunir plusieurs centaines de personnes. Au départ, cela devait avoir lieu un vendredi à 18 heures, rue Myrah, à la Goutte-d’Or, soit en même temps que la prière musulmane. Finalement, et après interdiction de la préfecture, le fameux “apéro” avait eu lieu à l’Etoile.

                  Issu de la dissolution d’Unité radicale en 2002 après qu’un de ses militants, Maxime Brunerie, a tiré sur Jacques Chirac, le Bloc identitaire n’est pas, cette fois-ci de la partie. “Ils n’aiment pas trop l’idée du bonnet phrygien. Nous avons des divergences idéologiques importantes avec eux. Nous sommes jacobins, eux régionalistes”, raconte Christine Tasin à l’origine du rassemblement du 4 septembre. En tout cas, elle récuse que “les identitaires soient des fachos”.

                  Bruno Larebière, cadre dirigeant du Bloc identitaire, par ailleurs rédacteur en chef de l’hebdomadaire d’extrême droite Minute, confirme que le compagnonage avec Riposte laïque n’est pas fini. Il résume de façon lapidaire : “On a passé une nuit ensemble, c’était très agréable et on remettra ça.”



                  Avant leur rapprochement avec les identitaires, Riposte laïque avait déjà fait des appels du pied à l’extrême droite française. Le 18mars, Pierre Cassen, le fondateur, a tenu une conférence au bar de l’ex-skinhead Serge Ayoub, le lieu de rendez-vous de l’extrême droite radicale parisienne. D’ailleurs M. Ayoub était encore présent le 4 septembre (il l’était déjà le 18 juin), comme on peut le voir sur cette vidéo à la minute (0′50), signalée par notre lecteur TheBlackCat.

                  Le 17juin, dans un entretien donné au site Marianne2 , le même Pierre Cassen affirmait que “dans tout le paysage politique il n’y a qu’une personne qui reprenne le discours sur la laïcité à son compte, c’est Marine Le Pen”. Il nous a d’ailleurs assuré que “Marine Le Pen n’[avait] pas un discours d’extrême droite. » Avant de reformuler : « Elle n’a pas un discours “classique” d’extrême droite.”

                  “Dérive doriotiste”

                  Pierre Cassen est “convaincu que les alliances traditionnelles vont exploser. Le vrai clivage c’est la défense de la République face à ceux qui, dans une idéologie mondialiste, veulent faire péter la France.”

                  M.Cassen a crée Riposte laïque à la suite de différends au sein de l’Union des familles laïques (UFAL) et au journal en ligne Respublica où il militait. Au sein du nouveau média, il ne voulait pas “de gauchistes antirépublicains, anti-flics et pour la régularisationde tous les sans papiers”.

                  “Des clivages sont apparus à l’UFAL et à Respublica avec Pierre Cassen et ses amis notamment sur la question de l’islam et de l’immigration, se rappelle Nicolas Gavrilenko, secrétaire général de l’UFAL et rédacteur en chef de Respublica. Sa conception de la laïcité bannit toute trace de religion dans la société civile.” M.Gavrilenko décrit “une dérive doriotiste [du nom de Jacques Doriot , qui, de communiste, a fini fasciste et collaborationniste], mais sans antisémitisme”. Pour Alexis Corbière, élu du Parti de gauche à Paris et militant laïque, le parcours de M.Cassen lui “rappelle Dieudonné. Plus tu lui tapes dessus, plus il se radicalise.”

                   

                  M.Cassen, qui a milité notamment au PCF, à la Ligue communiste révolutionnaire et à la CGT du Livre, continue de se dire de gauche, même s’il cite en exemple Geert Wilders le populiste islamophobe néerlandais.

                  “L’islam est le fer de lance et outil de la mondialisation pour casser les solidarités sociales et la République laïque. C’est l’outil anti-social du capitalisme, veut croire M. Cassen. Aujourd’hui, le danger essentiel c’est l’islam. C’est-àdire un projet politico-religieux hégémonique qui ne peut s’accomplir que dans un esprit de conquête.”

                  Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême droite et chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques, estime que “l’on est dans une mutation idéologique. L’idée de République n’est de gauche que si elle se connecte avec un projet d’émancipation sociale. Ce n’est pas parce qu’on vient de la gauche qu’on y reste. L’inverse est vrai aussi. Ce qui est gênant, c’est la tentative de faire passer pour une posture de gauche quelque chose qui ne l’est plus.”

                  NB : Ceci est la version longue et actualisée de l’article paru dans Le Monde daté des 5 et 6 septembre.
                  source :

                  • Katinka 7 septembre 2010 18:45

                    Ce qu’est vraiment l’islam : tu lis le coran, la sunna et les hadiths les plus approuvés par les « savants », puis tu constates le résultat dans les pays musulmans et dans les rues de France.
                    Mais tu ne le feras pas, tu es tellement totalitaire que jamais tu ne te remettrais en question.


                  • J. SCIPILLITI 7 septembre 2010 19:29

                    C’était bien la peine de recopier mot à mot un article dont vous donnez ensuite le lien. Bon, le monde désinforme comme l’ont fait tous les journaux de la mouvance de gauche, et alors ? Inutile de répondre point par point, pour la raison que je donne ailleurs, mais rapidement :

                    - Riposte Laïque s’il a été fondé par des personnes dont un certain nombre sont passées par la gauche, ne se définit nullement comme un journal de gauche. J’ai entendu P. CASSEN dans un interview dire que « un certain nombre d’entre nous mais pas tous, sont de gauche »

                    - Jospin, dont l’honnêté intellectuelle et l’intégrité morale sont unanimement reconnues, a déclaré à la télévision voilà peu, que le FN n’est pas un parti fasciste. Mais si on approuve ce que dit Marine le Pen (notamment parce que la droite a capitulé devant l’islam et l’immigration) on est fasciste ? Je m’y perds un peu

                    - Quant à la comparaison incessante avec les doriotistes et autres Mussolini qui sont passés de la gauche au fascisme, j’ai bien envie d’inventer un équivalent du point Godwin (point Scipilliti ?) qui serait le suivant : dans toute discussion avec un militant ou sympathisant de gauche, il y a un moment où inévitablement, une comparaison est faite entre le sujet dont on discute, et la période du nazisme.


                  • Vox Populi 7 septembre 2010 21:24

                    Soyons clair, et allons droit au but : Quel problème y a-t-il à s’allier avec de parti politique d’extrême-droite (où considérés comme tels, mais je peut tout à fait assumer cette dénomination) ?


                  • Vox Populi 7 septembre 2010 21:58

                    Vous voyez pour ma part j’estime, comme d’autres par ailleurs, que certaines idées de l’extrême-droite et / ou de Riposte Laïque, sont vilipendées par le système, et ce gouvernement sans pouvoir qui jongle à gauche et à droite ne me fait ni chaud ni froid.
                    Comme vous voyez chacun sa vision des choses :)


                  • Vox Populi 7 septembre 2010 22:31

                    Récupérés ça vous pouvez le dire...


                  • Catherine Segurane Catherine Segurane 7 septembre 2010 18:57

                    Les images sont celles que tu as vues.


                    Pour les témoins, je ne sais pas si quelqu’un a vu quelque chose assez bien pour témoigner.

                    Et je ne sais pas si ce jeune homme a porté plainte.


                  • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 7 septembre 2010 18:50

                    c’est une grande victoire pour la voix de la France qui résiste à la soft-charia, conspuée par la clique des saboteurs de la République...


                    • J. SCIPILLITI 7 septembre 2010 19:03

                      Ce qui s’est passé avant, pendant et après ces rassemblements est indigne d’une démocratie, et ceux qui sur ce site s’en félicitent la déshonorent un peu plus. Pour ne prendre qu’un seul exemple, le nombre de personnes attendues à Paris, que la « journaliste » fixe à 5000 : j’ai vu la déclaration de manifestaiton déposée à la préfecture de police. Elle y précisait notamment : « le nombre de personnes attendues est d’environ 500 » chiffre qui fut largement atteint. Mais ne perdons pas notre temps : ceux qui ricanent bêtement, ceux qui désinforment, appartiennent à la même race que ceux qui ricanaient quand on leur parlait de goulag, et censuraient ces « fachos » . Il y a des gens à qui on ne fera jamais admettre qu’il fait jour à midi si on n’est pas de leur camp. Ces réactions me confortent dans ce que je ne cesse de répéter : un régime totalitaire est toujours possible, parce que les mentalités qui le fabriquent sont toujours là.


                      • Aldebaran Aldebaran 7 septembre 2010 19:16

                        Désolé les bruns, je ne combattrai jamais le fanatisme par le fascisme, ce qui revient au même, vous perdez votre temps avec moi et avec beaucoup d’entre nous à faire du racolage !

                        Regarde qui est totalitaire, toi qui défends le saucisso-pinard, as-tu signé les pétitions contre les lapidations, les pendaisons et autres tortures politiques, sous divers motifs et raisons ?
                        Est-ce qu’on t’a lu sur ces sujets brulants ? Je ne crois pas : le monde s’arrête au coin de ta rue et de ton assiette, tout simplement parce qu’elle ne ressemble pas à ce que tu voudrais y voir et parce que tu ne vas pas plus loin que le bout de ton nez. Ton idéal républicain s’arrête là, coupé en plein vol, récupéré par ceux qui lynchaient X hier, Y aujourd’hui et Z demain, tout ça pour te sentir un peu exister dans le rejet de l’autre, tout simplement parce qu’il ne te ressemble pas et que tu voudrais t’aimer sans y parvenir.

                        Et tu voudrais me donner des leçons de tolérance et de bon voisinage ? Je me garderai bien de juger ceux qui vivent leur foi sans jamais offenser autrui, je ne remets pas en cause la parole de leurs Maîtres au motif que faire une prière ou manger hallal-casher serait une offense à mon identité. Tant qu’on ne bat pas ma femme ou qu’on ne nous lapide pas pour relations adultérines, pour nos idées politiques ou pour nos convictions tout autre me va.
                        Ce qui relève de l’oppression est de nature bien différente, elle est liée à l’exploitation des uns par les autres ; elle est le symptôme du fascisme d’état qui n’est qu’une forme dégénérée du capitalisme, aspect que les fascos ne manquent jamais de reproduire mais leur populisme grossier ne manque jamais de les trahir.
                        Quant à mes lectures des textes religieux, elles relèvent du privé, je ne t’invite pas à t’y immiscer.
                        Ainsi soit-il.
                         smiley

                        • Vox Populi 7 septembre 2010 21:27

                          Argumentez : Qu’est-ce que Riposte Laïque à de fasciste ?
                          Merci d’avance, je me ferais un plaisir de vous répondre


                        • ffi ffi 9 septembre 2010 17:03

                          C’est fou cette manie de coller des étiquettes pré-mâchées sur tout. Le pire étant de croire que ce réflexe correspond à une réflexion.

                          Comment appelle-t-on le fait de cataloguer autrui pour pouvoir en déduire ce qu’il est ?

                          En fait beaucoup croient que l’anti-racisme, ce combat contre la « race » des (identifiés comme) racistes suffit à pouvoir se prétendre non raciste. Or, puisqu’il n’y a pas de race, la « race » des racistes n’existe pas non plus. Étymologiquement, une race n’est rien d’autre qu’une catégorie d’êtres que l’on distingue dans le paysage. Cette manie obsessionnelle de « distinguer » la « race » des racistes par les « anti-racistes » n’est rien d’autre qu’une manie raciste. La mouvance antiraciste (proclamée) est donc en vérité une mouvance raciste, comme le montre sa propension à traiter autrui de manière systématique et excessive comme « raciste », « fasciste », voir « nazie », pour pouvoir lui dénier toute capacité de raisonnement.

                          La diabolisation vient naturellement de cette conception raciste, où, comme dans tout phénomène raciste, jaillissent les comparaisons « animales », mentionnant « l’odeur nauséabonde » de la « race » jugée impure.

                          Bref, c’est précisément à l’encontre de la race des « racistes » que certains antiracistes (autoproclamés) obsessionnels peuvent laisser libre-court à leur racisme, leurs esprits compartimentés (classifiant le monde en races distinctives) ne leur permettant de prendre conscience qu’ils agissent envers autrui précisément d’une manière qu’ils croient dénoncer.

                          Les propos de Cortex le démontrent. C’est un bel exemple de personne haineuse et raciste. Qu’il dénonce le racisme par ses mots ne peut cacher le racisme dans ses manières. Cortex, porte-étandard de la lutte- antiraciste ? La belle affaire.

                          Si l’on veut bien s’extraire des termes qualifiant les « races » politiques usuelles (« fascistes », « nazis », ...), et que l’on cherche les raisons des gens qui participent aux apéros républicains, il me semble simplement que certains, tant laïcs que Catholiques, s’inquiètent de la remise en cause du « ciment » social républicain issu des générations antérieures, par l’intrusion d’un prosélytisme venant de certains tenants de l’Islam, portant un « ciment » différent.

                          Les gens tiennent viscéralement à leur identité, comme tout peuple à sa culture, comme tout gamin adore les odeurs de son enfance et vénère ses pères. Il l’aime à mort.

                          Et ça, c’est, pour le coup, universel. Il n’y a que les faux-culs qui le nient. Aucun n’être n’y échappe. Cela explique parfaitement tant le prosélytisme musulman (qui porte en son sein l’amour de ses pères), que la réaction du « prosélytisme » républicain (qui porte aussi en son sein l’amour de ses pères).

                          C’est la conséquence logique des sociétés multiculturelles, grandes tour de Babel, où explosent les malentendus et les désaccords (On fera comme mon père a dit ! Non, comme mon père a dit...).

                          Voilà la conséquence de l’idéologie de nos chers bisounours (j’en fus), porteur de la conception d’un homme universellement déraciné et orphelin, une France en état de pré-guerre civile, dont des territoires entiers font sécession, tant de le civilité commune, que de la Nation.

                          Corrigeons donc l’erreur de concept : tout homme est universellement porteur d’une culture et d’une identité, abreuvée à la source de sa civilisation, transmis par héritage paternel.

                          Pour que cesse la sécession du vivre ensemble, conséquence des multiples conflits identitaires, il faudra que la minorité s’assimile à la majorité. Plus cela tarde, plus cette assimilation sera difficile, plus la situation se dégradera.


                        • Annie 7 septembre 2010 19:30

                          Je voudrai faire un commentaire sans créer de polémique. J’ai toujours manifesté mon opposition à ce battage autour de l’immigration et de la confusion entretenue dans les esprits entre intégristes et musulmans de France ou d’ailleurs. Je suis tout de même surprise que si peu de gens aient décidé de participer à cet apéro. Et je me demande si finalement les Français qui pensent que tous les problèmes dont dûs à l’immigration ne voient pas dans ces apéros une énorme provocation, qui n’a rien de constructif ou de fédérateur, et qu’ils n’ont pas en particulier envie d’avoir de mauvaises fréquentations en s’associant avec d’anciens ou de récents skinheads. J’ai regardé les vidéos, car n’habitant pas en France, je ne regarde pas la télévision française, mais je dois avouer que dans l’échange entre ce musulman et Serge Ayoub, ce n’est pas le musulman qui m’effraie.


                          • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 7 septembre 2010 19:40

                            pour votre culture, les skinhead sont de jeunes britaniques adeptent de la musique reggae et ska, trouvez un autre qualificatif...


                          • Annie 7 septembre 2010 19:48

                            Pour ma culture, merci. Mais comme j’habite l’Angleterre, je préfère vous dire qu’aujourd’hui on ne pense pas automatiquement au reggae lorsque l’on parle de skinheads, anglais, allemands ou d’ailleurs. Les skinheads se sont « fascisés » depuis les années 70 et ils gonflent actuellement les rangs du BNP en Grande Bretagne.


                          • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 7 septembre 2010 19:57

                            et vous avez beau temps ?


                          • Annie 7 septembre 2010 19:59

                            Très......


                          • HolyDeadCow HolyDeadCow 7 septembre 2010 21:03

                            @ vraiementrienàfoutiste :


                            Pour juste remettre en place, tous ceux que je connais, de Oï, arborent toujours fièrement leur croix gammées en tatouage, jusque à certain portrait de Pétain sur la jambe. Alors, va falloir se mettre à jour, depuis 30 ans en France ce sont soit des fachos, soit des red. Les Ska, c’est vraiment un truc à part, faudrait voir à pas confondre, et ne pas associer Skin et Punk non plus, les temps on un peu changé depuis 70. Si Bat joue les grands intellectuel, moi je me rappel quand même bien l’avoir vu fracasser, même, l’un des siens parce qu’il l’avait juste regardé et franchement je ne crois pas que se soit la marque d’un bon vieux rasta, ni celle d’une grande intelligence. Parlez de ce que vous connaissez.. :->

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès