Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Dictature télévisuelle

Dictature télévisuelle

Philippe Poutou le candidat du NPA était l'invité samedi soir de l'émission "on n'est pas couché" de Ruquier interviewé par les animatrices Polony et Pulvar, pour une mise à mort annoncée, à l'allure d'une corrida, où le taureau n'a strictement aucune chance d'en réchapper. Voir ainsi le bonhomme du peuple au milieu d'une bande de protégés du PAF, de cette élite coupée du monde, enfarinée, maquillée comme les aguicheuses du bois de Boulogne voisin, imbue d'elle-même, sans autre expérience que de débiter depuis des lustres, les évidences de la pensée unique, voir l'honnête combattant se ramener avec son courage et ses convictions pour unique défense aura remué un énorme malaise.

Le petit trublion était là par la bonne volonté des seigneurs en place, qu'on se le dise. Ruquier commença par rappeler que la première invitation n'était pas une obligation pour lui car se situant hors campagne électorale, que Poutou devait lui en être reconnaissant au lieu de maugréer sur le peu de temps d'antenne habituellement réservé sur les antennes à son parti. 

Polony et Pulvar en bonnes chiennes de garde du système se sont offusquées des remontrances adressées à leur impartialité légendaire par le candidat frustré d'avoir été malmené lors du premier round. 

Ces figures du journalisme de salon, s'estimant au-dessus de tous soupçons de connivence avec les élites politico-médiatiques ont agressé l'invité par une arabesque emplie de morgue. Le pire dans cette façon qu'on ces détenteurs de la vérité révélée d'asséner leur diktat est que je les crois sincères. Je crois ces élites inconscientes, peut-être issues de milieux modestes mais justement par ce simple fait incapables de comprendre leur propre conversion à la défense des intérêts de leur nouveaux mentors. 

Combien d'anciens ouvriers, de bosseurs acharnés qui ont réussi, de chanceux du business ou du show-business, combien de nouveaux riches sont-ils convaincus d'avoir découvert le graal et se croient soudain devenus les élus de Dieu, tout simplement

Avoir été fils d'ouvrier, fils d'employé ou de paysan, et avoir eu la chance de bien gagner sa vie, avoir réussi là ou des millions d'autres doivent tirer la charrue toute leur vie , les dispensent d'avoir a garder les pieds sur terre, de conserver le devoir de participer pleinement à la solidarité nationale. 

Ruquier y est allé de son : "je suis fils de chaudronnier", Pulvar de son : "comment savez-vous que mes amis et mes proches sont des gens fortunés", Hélène Ségara l’artiste de service qui s'est vue certainement agressée par le souhait de voir les riches contribuer à hauteur de leurs moyens à la vie de la collectivité est venue soudain nous distiller sa petite tirade sur les vertus de la réussite : « Vous voulez que tous les gens qui réussissent fuient à l'étranger, j'ai commencé en faisant des ménages, je paye mes impôts et je fais travailler du personnel, je crée de la richesse". 

Cette "folle" ne s'apercevait même pas qu'elle était tout simplement là pour promouvoir son disque, avec son fils à ses coté venu également pour vendre sa camelote alors que s'il n'avait pas été le fils de, il n'aurait eu aucune chance de même apparaitre sur le petit écran. La Ségara se voyait donc grassement payée par la grâce du contribuable, alors qu'elle devrait au contraire payer pour faire apparaitre son minois comme toute autre publicité. Une petite recherche sur son parcours montre qu'elle sort son premier disque à 23 ans et que le succès arrive à 25 ans, le ménage n'a pas dû la fatiguer outre mesure. 

De toute façon le syndrome du nouveau riche, du petit qui a réussi à devenir grand a été étudié par Bourdieu qui a démontré que le couplet "petit-fils d'ouvrier, fils d'ouvrier, ouvrier moi-même" était le triste alibi mis en avant par ceux qui ont l'habitus du bourgeois honteux, l'habitus de celui qui, changeant de classe, a changé de camp mais ne veut pas le reconnaître. Ce n'est pas parce que l'on est né fils d'ouvrier qu'on est à l'abri d'un habitus bourgeois. 

Il n'est que d'assister à la dégringolade de la Morano, vers les bas-fonds du ridicule, de la groupie utile de l'UMP pour se rendre à l'évidence et comprendre la perte de repère, ou mieux, la déchéance morale de ces anciens intouchables devenus nouvelles élites.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (161 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • dan29000 28 février 2012 10:25

    Excellent article, tout à fait juste, bravo...


    • Mitsu Mitsu 28 février 2012 19:01

      Avez-vous remarqué que le grand chic ces jours ci, et pas que chez Ruquier, c’est non seulement de venir du bas peuple, la France de très bas, mais d’avoir un père, ou une mère communiste, alors la c’est le top, avoir du communisme dans son ADN, ça vous protège de tout et vous ouvre les portes vers la boboïsation gaucho. Il y a bien entendu d’autres sésames encore plus efficaces mais nous ne nous étendrons pas d’avantage sur le sujet par respect pour le politiquement abjecte.

      En tout cas ces deux greluches démontrent d’émissions en émissions que l’homme est nettement supérieur à la femme.

    • moussars 28 février 2012 10:38

      Eh oui, ils pensent tous avoir une légitimité parce que issus d’un milieu modeste (ou « normal », non favorisé), ils ont du avaler des couleuvres, mettre un mouchoir sur leurs idées ou principes, et surtout, de se dépêcher de l’oublier et de chercher toutes sortes d’« arguments » pour justifier de défendre, au mieux, le PS libéral-traître...
      Le véritable danger ne vient pas du camp de la droite officielle, mais bien du marais dont fait partie le PS, acquis (sans en être toujours conscient) aux idées libérales et criminelles.


      • jaja jaja 28 février 2012 11:24


        Quelle hargne de ces nouveaux chiens de garde vis à vis de Philippe Poutou qui leur a justement fait remarquer la différence de traitement entre lui et BHL...

        Pulvar était folle de rage et dans un état d’énervement jamais vu à la télé chez elle lorsque Poutou a parlé de la nécessaire expropriation des banques...

        Bref l’ouvrier s’est défendu comme un beau diable et il monte en puissance comme c’était le cas sur A2 hier à Mots Croisés où il a rivé le clou aux politiciens professionnels présents.

        http://www.pluzz.fr/mots-croises-2012-02-27-22h40.html


        • Richard Schneider Richard Schneider 28 février 2012 20:06

          Tout-à-fait d’accord avec vous !


        • Elze 29 février 2012 04:39

          Ce n’est pas faux ...
          Mais vu le temps médiatique qu’on lui propose, vu l’accueil qu’on lui réserve, ça ne doit pas être évident de garder son sang froid.


        • appoline appoline 29 février 2012 11:40

          Je n’adhère pas aux idées de monsieur Poutou, mais j’avoue qu’il est bon à voir presque doux, d’entendre quelqu’un secouer un peu le cocotier et tenir tête à ces imbéciles qui pensent détenir la vérité parce qu’ils n’ont pas les mains dans le cambouis Poulvorde est lamentable, l’autre pintade ne vaut pas mieux, rien de pire qu’un imbécile qui se pense intelligent.


          Ces gens là ne sont pas des journalistes, en fait, ils sont des imposteurs. 

        • Luxum Luxum 4 mars 2012 13:06

          @ alchimy Vous êtes un troll...


        • Pépé le Moco 4 mars 2012 16:15

          Jaja,

          Les nouveaux chiens de garde étaient bien en action à cette émission, néanmoins Philippe Poutou n’a pas vraiment été à la hauteur.
          Même si les chiennes de garde (Polony et Pulvar) usent à merveille de la technique d’interrompre (pour ne rien dire) systématiquement l’invité afin qu’il ne puisse pas développer une analyse un peu plus profonde, il en ressort que Philippe Poutou ne dispose pas d’un esprit de synthèse et d’un sens de la répartie, nécessaires pour représenter les idées du NPA, contrairement à Besancenot.


        • jaja jaja 4 mars 2012 16:22

          Je ne suis pas d’accord avec ça... Si en début de campagne cela fut difficile pour lui il est de plus en plus à l’aise et dit ce qu’il a à dire. Il va monter en puissance...

          Et il a un atout fantastique... c’est qu’il ne ment pas et ne fera pas demain le contraire de ce qu’il dit aujourd’hui n’ayant pas l’ambition de vivre de la politique, donc de vivre sur le dos des citoyens....

          Et un langage de vérité ça de mon point de vue c’est inestimable....


        • Pépé le Moco 4 mars 2012 19:58

          @ jaja,

          On en reparle après les élections.
          Mais je pense qu’il ne montera pas en puissance, malgré son langage de vérité et sa probité.
          Philippe Poutou restera à la marge, un utopiste sans intérêt, à partir du moment ou il ne revendique pas le souhait d’une prise de pouvoir concret et de la mise en application de ses revendications.
          Et ce qui ressort de cette émission, c’est la mise en avant d’idées (souvent pertinentes) mais qui n’auront aucune suite.
          Pour être caustique et sans juger du contenu des propositions (contradictoires en l’occurrence), je vous dirais que la démarche de Poutou, c’est comme « Naboléon » : promesses, volontés,... mais rien d’effectif.
          Du vent et rien de concret !

          Bref de belles idées !!!


        • jaja jaja 4 mars 2012 20:08

          De toutes façons il n’y aura rien de concret qui ne vienne des travailleurs en lutte... C’est bien ce que dit Poutou... Ceux qui font croire qu’ils vont changer les choses en asseyant leurs fesses dans les fauteuils dorés de la République sont des enfumeurs....

          Enfumeurs qui sont à la manoeuvre électoraliste depuis plus d’un siècle maintenant sans que jamais la domination de classe de la Bourgeoisie ne soit un tant soit peu remise en cause par nos bulletins de vote....

          Faites vous enfumer tant que vous voulez mais ne dégoutez pas ceux qui pensent que seules les luttes sociales et le soulèvement des peuples changera la donne...


        • Pépé le Moco 4 mars 2012 22:41

          @ jaja,

          Je suis peut-être un enfumé.

          Mais je ne pense pas avoir, dans mes propos, à un seul moment, « dégouté » les citoyens de lutter pour une autre politique (peut-être dans votre conception bien ordonnée ?).
          L’enfumeur, mot avec lequel vous m’avez affublez autoritairement, vous demande de bien vouloir exposer les arguments et les démarches à suivre afin de devenir un citoyen exemplaire, défenseur des ouvriers en lutte et des promesses d’un avenir meilleur.

          Dois-je m’en remettre au « programme » de lutte de Monsieur Poutou, exposé dans cette émission, pour comprendre l’enjeu d’une telle lutte ?

          Si c’est le cas, c’est navrant et comme dirait Coluche, « circulez y’a rien à voir » !


          • Deenye Deenye 28 février 2012 15:41

            Elles osent prétendre que leur traitement est le même quel que soit l’invité, mais c’est pourtant le seul invité pour lequel elles se sont foutu de la gueule de son patronyme pendant toute l’interview en octobre dernier.

            Ces 2 femmes sont minables, à ce titre, elles n’ont rien à envier à Zemmour et Naulleau.


            • le poulpe entartré 28 février 2012 20:53

              Deenye ? Voulez vous dire par là que l’on a remplacé deux connes par deux connes ?


            • Prometheus Jeremy971 28 février 2012 15:43

              Le passage que j’ai le plus aimé c’est quand Pulvar a dit « si vous regardiez nos émissions toutes les semaines, vous verriez qu’on utilise vos idées dans nos questions en plus nuancé ».

              Ca c’était une perle... Pulvar est une coco révolutionnaire... De vrais bobos de gauche


              • lsga lsga 28 février 2012 15:44

                Il est gentil Poutou. A défaut de moins bien maîtriser la dialectique que Besancenot, il a mieux compris les méthodes révolutionnaires.

                Il a raison, l’important est de préparer la lutte sociale d’après les élections...

                Mais, contrairement à LO/FO, le NPA n’est pas rattaché à un quelconque syndicat...

                Contrairement au PCF grecque ou à Batasuna, le NPA n’organise pas la lutte de rue...

                Ce n’est pas grave, ils vont dans le bon sens. Mais je ne vois toujours pas l’intérêt de voter pour eux (même si je l’ai déjà fait par le passé smiley en fait, c la première fois que je ne vais pas voter pour eux au premier tour smiley ). 


                • Laulau Laulau 28 février 2012 16:13

                  en fait, c la première fois que je ne vais pas voter pour eux au premier tour en fait, c la première fois que je ne vais pas voter pour eux au premier tour

                  C’est un peu pareil pour moi, sauf que je votais plutôt LO, enfin le plus souvent.
                  Je ne vois pas l’intérêt de cette candidature. Outre que cela divise les anticapitalistes cela n’apporte pas grand chose du fait du choix de Poutou comme candidat. Quand on part pour un combat, on s’équipe et on n’envoie pas un agneau se faire dévorer par les chacals des média. Je n’appréciais pas trop Besancenot mais au moins lui, aurait mis au pas ces volailles caquetantes , Ruquier compris !


                • Mais dans quel monde vit-on ? 28 février 2012 16:25

                  Philippe Poutou, avec son principe de libre circulation de l’humanité - smiley - pédale dans la même choucroute que les derniers irréductibles du Front national qui voudraient réinterdire la destruction des enfants à naître.

                  Quand on fait de la politique, c’est pour faire bouger les choses dans le sens de l’application de principes généraux supérieurs, et on n’a aucune chance d’y arriver en prenant le contre-pied de 95 % de l’opinion publique.


                  • PiXels PiXels 28 février 2012 19:12

                    «  les derniers irréductibles du Front national qui voudraient réinterdire la destruction des enfants à naître.  »


                    Molière vous aurait certainement répondu : « Qu’en termes galants ces choses-là sont dites ! »

                    Pour les non-nationalo-frontistes qui n’auraient pas envie de se laisser manipuler par les détournements de langage « façon FN », je traduis la formule  « réinterdire la destruction des enfants à naître »  :

                    réinterdire l’avortement !

                    L’embryon est-il déjà un enfant ?...pourquoi pas ?...mais alors pourquoi le spermatozoïde ne pourrait-il pas être considéré lui aussi comme « un enfant à naître ?...et dans ce cas faut-il punir de la réclusion criminelle tous les »masturbateurs impénitents«  ?.....
                    Plus sérieusement, je suis le premier à considérer que le débat philosophique sur le sujet n’est pas clos du simple fait d’une décision législative....mais employer cette périphrase ici, pour dédouaner le FN, la ficelle est un peu grosse !

                    Car en réalité le FN n’envisage pas de réinterdire la pratique de l’avortement mais plus précisément de ne plus en garantir le remboursement par la sécurité sociale.
                    Ce qui signifie que si les nanties n’auront aucun problème et continueront à avoir recours à cette pratique, les plus démunies devront, elles, s’abstenir....ou s’abstenir !
                    Ou avoir recours comme par le passé aux tristement célèbres »faiseuses d’anges« .
                    Pour les premières, l’hygiène et les services »première classe« de cliniques privées, pour les autres le recours aux aiguilles à tricoter redeviendra la norme !

                    Difficile de réussir le grand écart permanent lié à l’opération »dé-diabolisation«  : comment séduire un nouvel électorat de gens »propres sur eux« sans faire fuir les »purs et durs« de la base (cathos-extrémistes type civitas en tête dans ce cas de figure ) ?
                    La fifille à son papa parviendra-t-elle ménager la chèvre et le choux ?
                    Rappelons qu’elle, (à distance, le courage a des limites) a traité JL Mélenchon de »petit garçon« et lui de »voyou". 
                    Cherchez l’erreur !


                  • Abou Antoun Abou Antoun 29 février 2012 00:21

                    L’embryon est-il déjà un enfant ?...pourquoi pas ?...mais alors pourquoi le spermatozoïde ne pourrait-il pas être considéré lui aussi comme "un enfant à naître ?...et dans ce cas faut-il punir de la réclusion criminelle tous les « masturbateurs impénitents » ?.....
                    Ca ressemble à une blague mais c’est le fondement même de la position de l’Eglise Catholique à propos de l’onanisme.
                    Le problème n’est pas tant la jouissance solitaire que la semence gâchée.


                  • Mais dans quel monde vit-on ? 29 février 2012 08:34

                    « ...mais employer cette périphrase ici, pour dédouaner le FN, la ficelle est un peu grosse ! »

                    Je ne dédouane personne, je dis les choses comme je les ressens et je les exprime avec les mots qui me paraissent convenir.

                    « Car en réalité le FN n’envisage pas de réinterdire la pratique de l’avortement mais plus précisément de ne plus en garantir le remboursement par la sécurité sociale. »

                    Vous avez décidément des problèmes de lecture. Je n’ai pas parlé du Front national, mais des derniers irréductibles qui voudraient réinterdire la destruction des enfants à naître. Tout le reste de votre commentaire est donc nul et non avenu.

                    « Rappelons qu’elle, (à distance, le courage a des limites)... »

                    Avec la gueule dégoulinante de haine du pitbull des matins qui chantent, ça craint quand même un max...

                    « ...a traité JL Mélenchon de »petit garçon« ... »

                    C’est plutôt sympa...

                    « ...et lui de »voyou« . »

                    Après sa prestation de jeudi soir, c’était fondé.

                    « Cherchez l’erreur ! »

                    Y’en n’a pas.

                    « ...toutes les société avancent par les marges... »

                    La libre circulation de l’humanité est une folie absolue, puisqu’elle signifie déjà 2,5 milliards d’habitants en Europe...

                    « Même si le NPA arrivera jamais au pouvoir, les idées qu’il défend... »

                    Si, pour vous, la libre circulation de l’humanité est une idée, je ne comptez par sur moi pour vous suivre sur ce terrain...


                  • mortelune mortelune 4 mars 2012 11:44

                    Les principes généraux supérieurs ? Vous avez des principes vous ?

                    Je ne comprend rien à ce que vous avez écrit.

                  • paul 28 février 2012 16:34

                    " Regardez, un ouvrier, ça ressemble à ça : il a l’air gentil, il peut articuler un langage, il peut même écrire un bouquin - enfin au moins le signer -

                    Bon, électoralement, il compte pour des prunes, mais notre société lui permet de se présenter avec un programme ; certes, totalement dénué de bon sens, il va faire fuir à l’étranger nos riches concitoyens grâce à qui il peut gagner de quoi subvenir à ses besoins, le bougre, merci chère Hélène de nous le rappeler .
                     C’est comme ce pauvre Mélenchon à qui j’ai dû rappeler dans une précédente émission, qu’avec ses 6 à 8 % espérés à la présidentielle, il ne peut qu’offrir son maigre butin électoral au candidat socialiste qui est une vraie opposition qui compte face au champion officiel .Que de temps perdu dans ces campagnes électorales !

                    Enfin merci Monsieur Poutou - quel nom inoubliable -merci d’être passé ici, nous avons la chance d’avoir vu ce soir une espèce en voie de disparition, nous ferons lire votre livre à nos petits enfants en souvenir d’un temps où il y avait ces drôles de bâtiments avec de la fumée, du bruit, des usines quoi .Et bon courage quand même .


                    • leypanou 28 février 2012 16:47

                      "qu’avec ses 6 à 8 % espérés à la présidentielle, il ne peut qu’offrir son maigre butin électoral au candidat socialiste qui est une vraie opposition qui compte" : c’est lui qui vote à leur place ? Voilà une bien curieuse conception des élections.

                      Vraie opposition qui compte ? Cela compte tellement que quand le chef de droite veut une loi, qu’est-ce-qu’a pu faire l’opposition, avant que le Sénat bascule à gauche, et même sans parler du 49-3 ?


                    • paul 28 février 2012 17:38

                      J’ai l’impression que le second degré de mon commentaire n’a pas été perçu ....


                    • lebreton 28 février 2012 23:24

                      heil c’est ça votre tasse de thé ,c’est bien vous le partisan de la solution finale ,pas de quoi être fier , je préfère Poutou aux nazillons de merde qui polluent la toile et qui nous donnent envie de vomir .


                    • fred74 fred74 5 mars 2012 01:54

                      LEBRETON,,,,,,

                      Voyez vous cher Monsieur,,,,c’est avec des raisonnements comme le votre que nous sommes sur de nous en sortir.

                      Je suis partisan FN et n’en ai pas honte ,cela ne m’empêche pas d’écouter les autres,,,,d’analyser leur propositions,,,,,,je ne suis pas de leur avis sur des points précis n’empêche qu’il serait souhaitable pour tout le monde qu’il y ai une table ronde , et de trouver un consensus qui mettrait tout le monde au travail. Sommes nous à ce point des imbéciles pour ne pas discuter et voir ce qu’il serais possible d’envisager pour que chacun y trouve son compte.
                      Mais a voir et lire les commentaires,,,,,nous sommes encore à l’age de cristal,,,,dans l’ére suivant peut être,,,,


                    • goc goc 28 février 2012 16:37

                      très bon article

                      Et si vous avez tous un doute quand au nombrilisme et à l’arrogance des médias et autres serveurs de soupe, il suffit d’écouter comment le gouvernement et les médias s’agitent pour faire sortir 2 (j’ai bien dis deux) personnes de l’enfer d’Homs.

                      Alors qu’on parle de morts par milliers, on va dépenser un fric monstrueux, voir infiltrer des agents qui vont risquer leur vie, pour une jambe cassée. Oui mais me direz-vous, ce n’est pas n’importe quelle jambe, c’est une jambe de « journaliste », alors...

                      Il faut croire que certaines fractures sont plus importantes que la mort de civils innocents


                      • wilson89 wilson89 28 février 2012 16:37

                        Eh bien heureusement que Philippe Poutou a existé pour que l’on découvre que Ruquier fait depuis toujours, de la télévision bourgeoise pour les les « bo-bos » et les prétendues élites de l’Intelligentsia médiatiques... Ruquier et sa bande c’est « Au théâtre ce soir » comparé au TNP, au mieux inintéressant et d’une médiocrité abyssale..., mais peut-on reprocher à quiconque de faire ce qu’il sait faire de mieux ?


                        • Robert GIL ROBERT GIL 28 février 2012 16:49

                          Bravo Philippe, la clique a Ruquier pensait te faire la peau une deuxieme foi, tu les a bien eut !!!


                          • Tall 28 février 2012 17:02

                            Alors comme ça , le père ruquier était chaudronnier ?



                            • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 2012 18:15

                              Ahahahahaha !!!


                            • chantecler chantecler 28 février 2012 20:41

                              Sans doute ! Il a l’humour d’un chaudronnier qui fonctionnerait à la coke et il tape .
                              Quant au fond du problème il faut dénoncer en permanence cette médiomédiacratie à la solde de la pensée bourgeoise .
                              Aucune curiosité : que la défense de ses intérêts de classe .


                            • kdb 28 février 2012 17:10

                              j ai de la sympathie pour Mr Poutou je pense que s’est un honnête homme"(bien que je vote FN
                              JMLP.... et maintenant MLP )
                              mais mr Poutou a toute ma sympathie
                              je déplore cette façon de le traiter chez Ruquier


                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 28 février 2012 17:28

                                je trouve la charge des uns et des autres un peu sévère à l’égard du plateau de Ruquier..

                                On est dans l’exercice du genre, si l’on ne veut pas le subir, il ne faut pas s’y rendre. François Hollande a fait savoir qu’il n’y irait pas
                                Poutou est plutôt sympathique, mais si on y regarde de près ses idées sont inapplicables, il faut être un minimum réaliste 
                                http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                                • PiXels PiXels 28 février 2012 20:08

                                  "  mais si on y regarde de près ses idées sont inapplicables, il faut être un minimum réaliste « 


                                  Comme c’est beau....et bien argumenté....et définitif.........et pas arrogant ni méprisant pour un rond.....rien à redire....ah si :

                                  Du C.Molle pur jus !....il sera(it ?) fier de vous !

                                  Plus sérieusement : Quelle malhonnêteté !
                                   »si l’on ne veut pas le subir, il ne faut pas s’y rendre. François Hollande a fait savoir qu’il n’y irait pas«  
                                  Il y a juste 2 petits trucs qui semblent vous avoir échappés :

                                    - Si votre mentor n’y va pas c’est pour pouvoir continuer à faire l’anguille et éviter tous les endroits ou il pourrait être amené à devoir répondre à des VRAIES questions et confronté à des VRAIS CONTRADICTEURS (ce n’est pas par hasard s’il refuse obstinément LE DÉBAT en tête à tête que lui propose Mélenchon depuis des mois ! (courageux(), mais pas téméraire ! 

                                    - ça ne lui pose aucun problème de refuser de se rendre dans des émissions un tant soit peu risquées compte tenu du fait qu’on lui déroule le tapis rouge chaque fois qu’il en fait la demande et donc de façon quasi permanente partout ou l’audience maximum et ou il sait que l’interlocuteur ne lui posera aucune question qui dérange (JT Ferrari, Pujadas, etc. tous ses »meetings« sont retransmis en direct, etc. et les médias aux ordres ne parlent que de lui et de nabot 1er !)
                                  Pour Philippe Poutou (et tous les »petits candidats« désignés par le système) c’est : les émissions »traquenards« .... ou rien.

                                  Donc je vous le redis Pelletier Jean, vos remarques sont malhonnêtes.

                                  Pour ceux qui trouveraient mes remarques exagérées, je signale que Pelletier Jean est coutumier du fait.
                                  Pour ceux qui auraient manqué UNE (des) PERLE de notre adorateur transi de St François de Corrèze :
                                  (Commentaire de Pelletier Jean à 15h17 suivi de mon commentaire) :

                                  Et au risque d’insister, Pelletier Jean :

                                  prénom signifie »nom précédant le patronyme«  !
                                  Quand on se présente, l’usage veut que l’on dise (ou que l’on écrive) »Jean Pelletier« .

                                  Mais votre prénom est peut-être »Pelletier« et votre patronyme »Jean" auquel cas, bien-sûr, je vous prie de ne pas tenir compte de ma remarque.

                                  Ne me remerciez pas, c’est cadeau !

                                • manech42 manech42 28 février 2012 22:12

                                  à Jean,

                                  J’aime bien les gens qui disent systématiquement que les idées des ouvriers qui se battent sont irréalistes, ça ne les empêche pas de prendre leurs 5 semaines de congés payés, de régler leur déjeuner avec leurs chèques restaurant et de partir se reposer avec leurs chèques vacances, toutes ces avancées dans la vie des travailleurs ayant été obtenues grâce à la lutte de certains qui en avaient dans le pantalon à l’inverse d’autres, seuls les naifs croient que les patrons leur ont fait ces cadeaux de bon coeur, pauvre France ! 

                                • Elze 29 février 2012 05:12

                                  @ Pelletier Jean

                                  Le lien que vous proposez, c’est une analyse concernant l’expropriation des banques ? .... ...
                                  D’où sortez vous donc que les idées de Mr Poutou sont irréalistes ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès