Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > DSK, l’alibi multi-faces !

DSK, l’alibi multi-faces !

Curieuses réactions dans la presse, à la télévision, sur les blogs. Chacun voit midi à sa porte et les interprétations vont bon train pour défendre sa chapelle. Peu importe la réalité et la gravité des faits reprochés à l’ancien directeur du FMI, DSK sert de catharsis et d’étendard, qu’il soit innocent ou coupable. Par contre, il n’est pas un député, un journaliste, un internaute qui n’ait son opinion sur l’affaire, et chacun de jouer au sociologue ou au moralisateur pour édifier les foules. Certaines femmes lèvent très haut le drapeau féministe et traquent le monstre dans ses derniers retranchements.

 Plusieurs écoles s’affrontent sur le champ médiatique. Les arguments sont puissants, étayés, contradictoires et cependant irréfutables, même s’ils ne sont pas obligatoirement de bonne foi. Chaque groupe s’enflamme et croit détenir la vérité. Les versions les plus surréalistes apparaissent au gré des imaginations, les esprits s’enflamment, mais encore aucun Zola n’est venu s’écrier « J’accuse  ». BHL n’en a hélas pas la carrure.

1. D’abord, les féministes, elles exultent, elles ont enfin « leur » coupable idéal, leur bête immonde ! DSK est un archétype, l’exemple du mâle dominant lubrique et violeur potentiel. Taureau ou chimpanzé en rut, satyre, Priape, tout le bestiaire érotique et mythologique va y passer. Chaque main au cul est un crime contre l’humanité et devrait être châtiée avec la même sévérité qu’un viol sans préservatif sous la menace d’un tournevis. Tous les hommes sont d’infâmes pourceaux ; il faut les menacer de la castration chimique dès la première incartade. Pour les pures et dures, l’attitude de DSK cautionne à elle seule la lapidation des femmes en Afghanistan, il faut donc être vigilantes et ne rien laisser passer. Bigard pourra-t-il encore sortir son lâcher de salopes sans se faire lyncher désormais ? Bref, le mâle n’a plus la cote. Le temps est fini de la grivoiserie. Il est temps de prendre sa revanche, le féminisme vaincra les violences faites aux femmes, plus ne sera comme avant, une fois DSK jugé, condamné, emprisonné puis banni.

2. Les antisémites ne sont pas loin, à l’affut, ils sortent de leur tanière. DSK est juif et la clique sioniste est derrière lui et le soutiendra jusqu’à l’inacceptable. De Zemmour à BHL tous ceux qui le protègent et lui trouvent des excuses sont des coreligionnaires. Le complot sioniste est à l’œuvre défendant l’indéfendable. La victime guinéenne, probablement musulmane, symbolise à elle seule le peuple palestinien humilié par l’arrogance d’Israël. On pense alors immédiatement à Michel Houellebecq et son prémonitoire, broute-moi la bande de Gaza mon petit colon juif dans la Carte et le Territoire. Anne Sinclair de son côté est suspecte parce qu’héritière, certains font déjà un rapprochement qui rappelle le gang des Barbares.

3. Les anti-antisémites de leur côté voient une résurgence des pires moments de notre histoire. Ils ne cessent de citer Drumont, Léon Daudet, Maurras, le journal Je suis partout. Il est évident qu’avant-guerre ceux qui en auraient voulu à DSK, aidés par la plume sulfureuse de Céline, auraient en leur temps dénoncé le sinistre youpin à la vindicte populaire, selon la dialectique antisémite et caricaturale de l’époque. Pour eux, ceux qui osent critiquer DSK n’ont en fait qu’une envie secrète, la réouverture des crématoires, pas moins que cela. Ces thuriféraires imaginent déjà DSK obligé de porter un pénis jaune cousu sur le revers de la veste pour le montrer à la vindicte de tout un peuple devenu subitement antisémite. Ils ressortent comme exemple le film de propagande nazie, le Juif Süss de Veit Harlan montrant à la fois l’appât du gain et la lubricité atavique de ce peuple, (défauts paraît-il réunis chez DSK), alors que le bon titre dans cette affaire serait plutôt, l’israélite qui s’est fait sucer. Pour la propagande qui trouve ses racines au plus profond du nazisme le juif est obscène et libidineux, il était autrefois perfide avant Vatican II. Raison donc de dire que Strauss-Kahn, nouveau Capitaine Dreyfus du braquemard, ne peut être qu’innocent parce que juif. Pour leurs adversaires, le raisonnement est exactement inverse. Peu importe les preuves (ou leur absence) et l’enquête. Associer le judaïsme de Strauss-Kahn à une innocence ou une culpabilité potentielle est aussi ridicule que de l’avoir préparé des morceau de viande bien trop gros devant la caméra.

4. Les anti-américains s’aperçoivent et font remarquer que malgré les séries télé et les « objection, votre Honneur », la justice américaine n’est pas une panacée. Et BHL qui était à quatre pattes devant les Etats-Unis se met à glapir que tout un système juridique inique est en train de salir et de détruire un saint homme. Les Américains sont puritains, les Français égrillards, tout est dit sans nuance. Cela dit, une flûte traversière sous le bureau et c’est l’émeute chez les yankees, alors que l’on peut abattre un intrus dans son jardin à l’arme de guerre si l’on a un port d’arme sans être particulièrement inquiété. En France, crever un œil à un cambrioleur à la onzième effraction et c’est les assises alors qu’il faut vraiment y aller fort dans les affaires de mœurs pour être inquiété jusqu’à présent (mais ça change).

5. Les anticolonialistes et altermondialistes voient dans cette histoire une parabole, celle du FMI obligeant l’Afrique à s’agenouiller devant ses diktats. La jeune femme Guinéenne est l’esclave soumise par les contraintes économiques imposées par les magnats de la finance, obligée à sucer la queue du grand capital. Des représentants autoproclamés de la communauté guinéenne basée à New-York demandent déjà réparation pour l’humiliation subie par l’Afrique. Le directeur du FMI, instance suprême du capitalisme mondial arrogant, est un blanc, riche, connu, impudent et dominateur, la victime est une femme de ménage noire, une damnée de la terre, elle est à elle seule la métaphore du prolétariat écrasé et d’un continent meurtri par l’esclavagisme, la colonisation et les multinationales.

6. Les socialistes et une certaine gauche se sentent obligés à une solidarité de clan. Et Jack Lang de dire qu’il n’y a pas eu mort d’homme. Et Ségolène Royal de déclarer qu’elle pense à l’homme derrière l’affaire. Elle qui lors du débat de 2007 réclamait devant Sarkozy médusé que l’on raccompagne chez elles les fonctionnaires de police de sexe féminin pour éviter les viols serait dorénavant sur le point de vanter les mérites d’une petite sodomie participative, conclue par un 69 gagnant-gagnant. Hollande, Aubry et les autres se sentent gênés et mal à l’aise, ce n’est pas le Dominique que l’on connait. Harlem Désir somme Sarkozy d’intervenir.

 7. Restent, au dessus du lot les partisans de la théorie du complot. Pour eux, il s’agit d’un nouveau 11 Septembre. DSK est innocent, il a été manipulé, pire, l’information est manipulée, orientée à charge pour faire tomber le héros. Les auteurs de cette forfaiture sont la grande finance, aidée par la CIA, les gens de Davos, le groupe de Biedelberg, les Bones & Skulls ou les Tea party. Plus franco-français dans leur analyse, certains voient dans l’affaire le machiavélisme de Sarkozy qui a demandé aux RG et à une officine privée chargée des basses œuvres aux Etats-Unis de recruter une Mata-Hari africaine avec une irrésistible bouche à plume, probablement nue sous sa blouse de soubrette. D’autres envisage un complot Franc-maçon ou un dernier coup tordu de Pasqua et ses sbires. Si le soufflé ne retombe pas, nous aurons droit bientôt au Ku-Klux-Klan, aux Raéliens ou aux Martiens. Les plus prudents en sont pour l’instant à la théorie du piège ou du traquenard, mais cela peut évoluer.

8. Quant aux magazines people et à la presse féminine, ils ont déjà senti l’aubaine et les retombées financières que peut générer Anne Sinclair, nouvelle Hillary Clinton cocue digne et altière malgré son porc altier. Elle va faire pleurer dans les chaumières, la sœur Anne qui n’aurait rien vu venir. Et de s’apitoyer sur sa ménopause et ses jambes en poteau, les hommes sont vraiment ingrats pour ne pas dire goujats. Une ex-belle femme riche et aimante méritait mieux que cette ingratitude. Décidément, DSK est un sujet vendeur, si l’affaire s’éternise, il faudrait la coter en bourse. Anne Sinclair va faire un tabac, là où Sylvie Brunel n’avait fait qu’un bide avec son volage Eric Besson. Nous n’avons pas encore l’analyse du thème astral et l’horoscope de DSK, mais cela va venir, n’ayez crainte.

Et si tout ce tintamarre n’était finalement qu’une simple histoire de cul qui a mal tournée ! Cela se passe régulièrement dans les hôtels entre certains clients et le personnel féminin, qu’il s’agisse de palaces ou de lieu de passage pour des VRP. Un quiproquo, un mot ou un geste un peu leste et ça dérape. Cela se finit en général par une engueulade, des gifles, des excuses et un gros pourboire, au pire par l’éviction du malotru par le personnel de l’hôtel. Il n’est certes pas question de cautionner ce genre de comportement, mais de le remettre à sa place et dans son contexte. Ce qui vient d’arriver n’est ni le Pacte Molotov-Ribbentrop, ni Yalta ni même l’assassinat de Kennedy. Tout juste un fait divers minable comme il en arrive souvent avec des protagonistes anonymes. Quand cela arrive en justice, les cas qui ne passent pas en première instance sont reportés au pénal dans la discrétion, le temps que le calme soit revenu entre plaideurs, défenseurs et opinion publique (quand elle est informée).

Mais, les meilleures choses ont un début. D’ici quelques jours, il sera nécessaire de passer à autre chose, car l’opinion va se lasser et il faudra vendre du neuf. Qui parle encore du Japon, de Kadhafi, de Ben Laden. Notons enfin le silence relatif des écolos. En dehors de quelques glapissements féministes dans leurs rangs, ils ne savent trop quoi dire. Le climat politique peut-il être pollué par une fellation durable ? Cohn-Bendit en reste coi. François Bayrou, spécialiste d’Henri IV, quant à lui sait que le Vert Galant n’était pas écolo ! Par contre, si DSK puait l’ail, Christian Jacob serait prêt à l’absoudre reconnaissant en lui un représentant de la France qu’on aime. Ah, la bonne vieille sodomie rurale, celle des terroirs si chers à Jean-Pierre Pernault, ça a nettement plus de goût et de charme dans la paille d’une étable bien française que pratiquée dans un gratte-ciel à New-York ou à Washington !

Aragon est définitivement dépassé, la plume n’est plus l’avenir de l’homme !


Moyenne des avis sur cet article :  2.74/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Eric Kaminski 23 mai 2011 10:45

    Il faut que le PS se remette au travail pour consolider alternative crédible qu’il représente : Pour refonder sur les droits de l’Homme une vision politique de gauche http://ekaminski.blog.lemonde.fr/


    • Abou Antoun Abou Antoun 23 mai 2011 11:17

      C’est vrai qu’on s’explique mal ce ’déchainement médiatique’ pour en somme un ’fait divers’ même s’il concerne une personnalité connue.
      Cette inflation est d’ailleurs particulièrement visible sur Agoravox, où chacun y va de sa chanson suivant sa chapelle. En cela AV prouve d’ailleurs qu’il n’est pas un média d’information essentiellement différent des autres publiant article sur article sur le même sujet pourvu que ce soit racoleur.
      Ici le mélange est parfait tous les thèmes se rejoignent, et puis c’est à base de cul, en France : succès assuré.
      Comme le dit Georges c’est une histoire minable, pas besoin de battre le tambour. C’est une histoire de cul qui a mal tourné.


      • Georges Yang 23 mai 2011 11:45

        J’ai oublié une 9ème catégorie, celle des psychiatres, psychologues et sexologues qui dissèquent DSK comme un insecte sous la loupe de l’entomologiste et disserte sur l’addiction au sexe, sur la pulsion, bref on aura bientôt droit à l’analyse de ses rêves et de son enfance.


        • Cocasse Cocasse 23 mai 2011 12:04

          Il y a une autre catégorie encore :
          Les Heureux !
          Quelques soient les raisons de l’histoire, la fin d’un candidat supposé dangereux pour la république est une bonne chose. La mise au placard d’un ténor du mondialisme, et membre des cercles les plus vénéneux, apporte un peu de joie et d’espoir à nous, pauvres hères.


        • Castel Castel 23 mai 2011 12:38

          L’affaire DSK est même la seule véritable bonne nouvelle depuis 2005.


        • Laratapinhata 23 mai 2011 12:03

          Assimiler une tentative de viol et une agression sexuelle à une histoire de cul qui a mal tourné vous place d’emblée dans la catégorie beauf ....
          Votre intervention est sans doute celle d’un socialo qui ne digère pas la faillite de son parti dans une affaire qui a mis en lumière toutes les incohérences, les hypocrisies d’une caste qui prétendait incarner justice sociale, défense des faibles, promotion de l’égalité etc...

          Profil bas Monsieur, vous êtes finis.


            • Cocasse Cocasse 23 mai 2011 12:09

              Intéressant.
              Est-ce un mal ou un bien ceci dit  ? Le dollar est tellement vicié, que même une mesure mondialiste de cet accabit peut sembler salvatrice.


            • Georges Yang 23 mai 2011 21:27

              L’article fait penser à du Morice qui aurait pris ses gouttes


            • Abou Antoun Abou Antoun 23 mai 2011 21:38

              Ce qui est étrange sur AV c’est la technique de ’démonstration’ communément admise par la plupart des auteurs (constituant en fait un groupe assez restreint), c’est que l’on étaie sa ’thèse’ avec des faits mêlés à des liens, chaque argument étant sensé avoir le même poids.
              Cela signifie en fait que ’si c’est dans le web c’est que c’est vrai’. C’est la version électronique de ’puisque c’est écrit...’. Mais sur le web on trouve tout et son contraire et beaucoup de conneries. De fait on trouve plus de conneries sur le web que partout ailleurs, mais on y trouve aussi la vérité (qu’on ne trouve pratiquement jamais sur les médias officiels contrôlés ou auto-censurés).
              Mais enfin un lien vers un site qui n’exprime jamais qu’une opinion, qu’un point de vue (très personnel) ne doit jamais être considéré comme un début de preuve.
              Il faudrait donc que les auteurs soient plus modestes avec leurs liens et les sous-titrent avec ’voici ce qu’en dit ’untel’ ou bien c’est aussi l’avis de ’machin’ comme il le dit ici, etc...
              Ce serait plus honnête que d’essayer de faire gober ça au lecteur comme parole d’évangile.


            • Taverne Taverne 23 mai 2011 12:21

              Sur l’air de l’Education sentimentale de Maxime Le Forestier

              Ce soir, Anne brune, tu s’ras à la une,
              J’en fais le serment.
              Ton homme n’est pas sage, il fait des ravages :
              Donne ton argent !

              Toi, belle princesse, tu dis ta détresse,
              Tu t’fais des cheveux.
              Tu dis qu’la justice elle est trop cruelle
              Pour ton amoureux.

              Tu donneras ton or et puis à l’aurore
              Il s’en sortira.
              Il fera des promesses, parlera de tendresse
              Et de sentiments.

              Et sur la colline, dans les sauvagines,
              Tu te coucheras
              Dans ses bras, Anne brune, éclairée de lune,
              Tu te donneras.

              C’est au crépuscule qu’DSK encule
              Et baise à Broadway
              Qu’il faudra, voisine, éviter sa pine
              Et vite rentrer.

              Ne dis rien, ma brune, pas même à la lune
              Et lui dans mon coin
              Et la France entière, elle saura se taire
              Elle ne dira rien…

              Voris Bian


              • Dominitille 23 mai 2011 14:23

                Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est pourquoi Anne dépense son héritage pour son vieux beau ?
                Elle pourrait s’en trouver un plus présentable, désormais. Pourquoi pas des sites de rencontres pour seniors sur le net, ou alors le dancing le dimanche après-midi ?


                • Henri François 23 mai 2011 14:55

                  Cette triste histoire est tout simplement l’histoire éternelle de la race hummaine, celle-là même qui met en lumière les paradoxes souvent sordides (c’est le cas ici) qui fleurissent en son sein et qui la rendent la plus dévastatrice de la planète.
                  Elle prouve une fois de plus par ce cas particulier que l’ intelligence, la culture, les connaissances ne servent quelquefois à rien pour en faire « une exception idéale » sur la planète.’


                  • BA 23 mai 2011 16:12

                    La mystérieuse femme blonde avec qui DSK a dîné la veille de son arrestation.

                    On en sait un peu plus sur l’emploi du temps de Dominique Strauss-Kahn à New York durant les heures qui ont précédé son arrestation. Arrivé de Washington le vendredi en fin de journée, DSK a dîné le soir dans le très chic Mark Hotel, un palace de l’Upper East Side, en tête à tête avec une jeune femme blonde.

                    Celui qui était encore le directeur général du FMI a commandé une bouteille de Bordeaux. Décoré par le Français Jacques Grange, le Mark Hotel est situé sur la 77e rue, à l’angle de Madison Avenue. Dominique Strauss-Kahn est un habitué du lieu. Il y avait dormi le 5 février dernier en compagnie de son épouse Anne Sinclair qui, ce jour-là, avait reçu un prix lors du gala du lycée français de New York.

                    David Le Bailly (à Washington) et Olivier O’Mahony (à New York).

                    http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Depeches/La-mysterieuse-femme-blonde-avec-qui-DSK-a-dine-la-veille-de-son-arrestation-294503//


                    • le journal de personne le journal de personne 23 mai 2011 16:46

                      Ask Story
                      Il était une fois un Roi… qui après avoir atteint le sommet de la gloire et de la prospérité, prit la décision de flirter avec la félicité en mariant le même jour ses sept héritiers pour bénir les dieux qui lui offrirent toute sa gracieuse majesté.
                      Et pour célébrer ces divines noces, il convia les plus grands poètes de tous les temps pour lui réciter les plus beaux vers de l’univers…
                      L’un d’eux provoqua l’indignation, en maudissant le temps au lieu de louer le présent !
                      Ses mots, nul ne les a oubliés et personne ne se risquera à les restituer…
                      « Rien qui vaille la peine qu’on y perde la tête… puisque l’homme s’y retrouve moins dans la victoire que dans la défaite. »
                      Il fut injurié, jugé et condamné à perpétuité parce que sa majesté s’est sentie offensée…

                      Sept ans plus tard, lors d’une bataille sanglante, le Roi perdit en une seule nuit, ses sept royaumes, ses sept héritiers et ses sept raisons de vivre et d’espérer.
                      Juste avant de rendre l’âme, il s’est souvenu de cet oiseau de mauvais augure qui lui avait prédit le pire pour son empire… il décida de le rappeler pour déverser sur lui ses derniers soupirs. Et quand il fut à son chevet, le vieillard ne put s’empêcher de lui murmurer à l’oreille :
                      « Rien qui vaille la peine qu’on y perde la tête… puisque l’homme s’y retrouve moins dans la victoire que dans la défaite. »

                      http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/ask-story/


                      • Fergus Fergus 23 mai 2011 17:27

                        Bonjour, Georges.

                        Très franchement, je ne fais pas le même constat. Sans doute n’entendons-nous pas exactement les mêmes voix.

                        Des thèses conspirationnistes, ou il y en a eu, et très nombreuses, de même que des positions de caste, et pas seulement du côté des socialistes, sans oublier quelques prises de parole individuelles scandeuses ou imbéciles.

                        En dehors de cela, aucun écho antisémite ni anti-antisémite n’est arrivé jusqu’à moi, pas plus que des prises de position altermondialistes.

                        Reste les féministes, et il est normal qu’elles se soient manifestées. On ne peut supporter 75000 viols chaque année en France sans réagir lorsque surgit une affaire de ce type qui,en outre, met en scène de manière dramatique un puissant et une sans-grade. On peut regretter que les associations se soient manifestées un peu rapidement, mais elles ne pouvaient évidemment pas laisser passer l’occasion de faire passer dans l’opinion un message d’indignation. Ce constat fait, elles se sont, dans la grande majorité des cas, montrées mesurées vis-à-vis de DSK, présumé innocent, pour mettre l’accent de manière plus générale sur le drame des femmes violées ou agressées sexuellement. Je les ai trouvées dignes.

                        Cordialement.


                        • Georges Yang 23 mai 2011 21:13

                          Fergus vous n’avez pas tout lu, au niveau antisémite et sioniste jusqu’au slip, il y a des mrceau de bravoure


                        • docdory docdory 23 mai 2011 18:42

                          @ Georges Yang

                          « La plume n’est plus l’avenir de l’homme » concluez-vous ? Vous vous sous-estimez !
                          Vous avez oublié dans vos catégories 
                          - la réaction de la droite : « de la retenue » 
                          - la réaction de l’extrême droite ( version fille et version père )
                          - et ma préférée, la réaction des humoristes, avec la palme d’Or pour cette adaptation façon Strauss Kahn d’un très vieux tube. A mourir de rire !


                          • Georges Yang 23 mai 2011 21:12

                            J’ai bien aimé la video
                            Ca ne ferai pas rire Paul Villach


                          • Annie 23 mai 2011 21:03

                            Allons George,
                            Je ne vois vraiment pas ce que les écolos auraient pu dire à ce sujet. Mais avec la plus grande imagination du monde, ils n’avaient pas prévu dans leur programme politique les retombées écologiques d’une telle affaire.


                            • Georges Yang 23 mai 2011 21:18

                              Annie
                              Et Carthago delenda est


                            • Annie 23 mai 2011 21:22

                              Gosh George,
                              I like when you speak dirty !! smiley


                            • antonio 24 mai 2011 08:58

                              Non, ce n’est pas « simplement une histoire de cul qui a mal tourné » mais un viol.
                              Que bien des « allumés » aient exprimé leur névroses obsessionnelles dans leurs commentaires, c’est vrai et votre liste est exhaustive.
                              Bien sûr que les « intégristes » féministes ont commencé à jeter l’anathème sur TOUS les hommes.
                              DSK se révèle être un bien triste individu et les femmes ET les hommes se doivent d’empêcher
                              de nuire tous ceux qui ont les mêmes agissements (une très faible minorité).
                              La plupart des hommes se comportent correctement avec les femmes ; et tous ces hommes « normaux » sont eux aussi salis par cette histoire. DSK n’est pas des LEURS.
                              Les hommes et les femmes ont trop de choses merveilleuses à vivre ensemble pour qu’on institue
                              la guerre des sexes et qu’on fasse la chasse à la moindre oeillade, au moindre compliment.


                              • armand armand 24 mai 2011 09:07

                                Antonio,

                                Bien dit. Et en plus un viol particulièrement sordide, car se jeter sur une inconnue qui vient faire le ménage car on sort de sa salle de bains et qu’on a la gaule, c’est réduire l’homme à un « chimpanzé en rut ».
                                Rien à voir avec la vraie galanterie à la française, ou même la gauloiserie traditionnelle. Malheureusement les ultraféministes vont s’en inspirer pour traquer la moindre manifestation de différencialisme sexuel...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès