• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Du journalisme citoyen au cinquième pouvoir : que pouvons-nous faire (...)

Du journalisme citoyen au cinquième pouvoir : que pouvons-nous faire ensemble ?

Depuis plusieurs mois, vous êtes nombreux à m’inciter à organiser un grand forum où nous, rédacteurs et lecteurs d’AgoraVox, pourrions nous retrouver. J’ai toujours trouvé de bonnes excuses pour reculer la date... Mais l’avènement de ce que certains appellent le « cinquième pouvoir », intimement lié au phénomène du journalisme citoyen, m’encourage à mettre un coup d’accélérateur dans l’organisation d’une journée de rassemblement, de débats et de conférences avec vous tous. Toutefois, pour l’organiser dans l’esprit d’AgoraVox, nous avons besoin de votre aide...

Qu’est-ce que le cinquième pouvoir ? Thierry Crouzet, qui va sortir un intéressant ouvrage sur ce thème le 11 janvier, a le mérite de le définir clairement :

"Cinquième pouvoir : ensemble des citoyens fédérés grâce aux nouvelles technologies de communication. Il contrebalance le quatrième pouvoir, celui des médias et par extension du business, qui lui-même contrebalance les trois pouvoirs traditionnels : législatif, exécutif et judiciaire."

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement, il s’agit du pouvoir potentiel dont nous disposons collectivement en tant que citoyens. Il peut se matérialiser grâce aux différentes actions qu’on arrive à coordonner ensemble et notamment via Internet, que ce soit sur les médias citoyens comme AgoraVox, sur les blogs ou encore sur les forums, les listes et tous les espaces de discussion à caractère citoyen. Bref, le cinquième pouvoir c’est nous, c’est vous... Et pour ceux qui ne s’en seraient pas encore rendu compte, The Times Magazine vient de nous élire "personnalité de l’année"...

Avec Joël de Rosnay, nous avions déjà esquissé l’avènement de ce cinquième pouvoir dans notre ouvrage La révolte du pronétariat sorti il y juste un an :

"L’Internet de demain, avec ses blogs, e-mails vidéos, messageries, etc., favorisera une plus grande interaction entre les utilisateurs. [...] Grâce à ces données à la fois techniques, technologiques, sociologiques, économiques, industrielles et culturelles, les médias des masses commencent à apparaître dans cet écosystème informationnel comme un cinquième pouvoir. A la différence des quatre autres, qui sont tous descendants, celui-ci laisse la place à de nouveaux enjeux et menace les détenteurs de pouvoirs "classiques". C’est une nouvelle force civique citoyenne, comme l’appelle Ignacio Ramonet."

C’est en effet le directeur du Monde diplomatique qui a été le premier en France à réellement vulgariser cette notion dès 2003 :

"Il faut, tout simplement, créer un cinquième pouvoir. Un cinquième pouvoir qui nous permette d’opposer une force civique citoyenne à la nouvelle coalition des dominants. Un cinquième pouvoir dont la fonction serait de dénoncer le super pouvoir des médias, des grands groupes médiatiques, complices et diffuseurs de la globalisation libérale."

L’expression cinquième pouvoir commence à devenir à la mode... Après le clin d’œil du Times à la personnalité de l’année, c’est au tour de Libération, de L’Express et du Soir en Belgique de consacrer des articles à ce sujet.

Maintenant que nous avons compris ce qu’est le cinquième pouvoir et son lien avec AgoraVox et le journalisme citoyen, revenons à notre projet initial : réunir ensemble tous les rédacteurs et les lecteurs d’AgoraVox.

Initialement, l’idée qui germait dans ma tête depuis presqu’un an, et qui vient d’être relancée récemment dans le forum des rédacteurs par Hkac, consistait à organiser une soirée, une sorte de "happening" avec une rencontre entre les rédacteurs, les commentateurs et les lecteurs, pour nouer des liens, faire un point sur le succès d’AgoraVox, ouvrir des perspectives sur l’évolution de notre média citoyen.

Mais, par la suite, j’ai vite compris qu’il fallait aller au-delà d’une simple rencontre entre agoravoxiens en intégrant une partie conférence à la soirée. Bref, essayer d’allier le côté informel d’un rassemblement entre nous et le côté un peu plus formel d’une série de débats qui pourraient également être ouverts à des intervenants externes, mais toujours liés au cinquième pouvoir et au journalisme citoyen.

La difficulté, dans ce genre d’événement, c’est de réussir à bien l’organiser sans se faire submerger... C’est ce qui m’angoisse le plus, je ne vous le cache pas...

Pour ce faire, j’ai réellement besoin de votre collaboration afin que l’on puisse organiser cette rencontre dans l’esprit coopératif et citoyen d’AgoraVox. Dans tous les cas, il faudrait au moins un petit groupe de volontaires pour m’aider à définir un programme, à choisir un lieu et une date, à mettre en œuvre les innombrables aspects organisationnels. Ainsi, j’invite ceux qui ont envie de participer à cet événement à contribuer collectivement via un wiki dédié. Il permettra de recueillir vos propositions et vos idées sur :

  • le format de l’événement et le choix du nom
  • le programme et les intervenants
  • le nombre de participants (merci de vous inscrire)
  • le lieu et la date (vraisemblablement le samedi 17 ou 24 mars)
  • le financement de la journée
  • les modalités pratiques et les éventuels volontaires
  • les actions de promotions à mener
Merci à Hkac pour avoir structuré ces différentes parties.

Au sujet du programme, voici quelques sujets potentiels, tout en sachant que le programme est en cours d’élaboration (avec votre aide !) : bilan d’AgoraVox , nouveaux médias versus médias traditionnels, cinquième pouvoir et influence sur la campagne présidentielle, journalisme d’investigation et wiki enquêtes, essor de la vidéo pour les reporters citoyens, rôle de l’éthique sur Internet, etc.

Je vous demanderai en revanche de n’utiliser le forum de cet article que pour discuter de l’idée en général et des quelques points ci-dessus, mais d’aller plutôt écrire sur le wiki pour apporter des propositions concrètes. Pour pouvoir écrire dans le wiki, vous pouvez utiliser votre login et mot de passe habituels (pour ceux qui ont créé un compte rédacteur sur AgoraVox ; les lecteurs qui ne l’ont pas peuvent le créer très rapidement). Si vous souhaitez modifier le texte, il suffit de cliquer sur le volet "modifier" tout en haut de chaque page et ensuite d’appuyer sur sauvegarder une fois que vous avez terminé d’écrire.

Si vous souhaitez participer à cette journée, que vous soyez lecteur ou rédacteur d’AgoraVox, il est très important de vous inscrire dès maintenant directement sur le wiki en laissant l’adresse de votre blog ou courrier électronique pour confirmation. Il est en effet crucial que l’on se rende compte très vite du nombre potentiel de participants intéressés (ne serait-ce que pour la location de la salle).

Enfin, pour les jeunes en fin d’études et qui sont intéressés par une collaboration à ce projet ainsi que par d’autres participations à des chantiers que je vais annoncer dans les prochains jours, sachez que nous recherchons des stagiaires (motivés, débrouillards et... rémunérés). Ceux qui sont intéressés et qui ont un cursus lié à l’univers de l’information et/ou du journalisme peuvent nous contacter via notre formulaire habituel.

Mises à jour :

- 06 janvier 2007 : j’ai essayé d’apporter dans les commentaires une explication à ceux qui s’interrogent sur le choix de Paris pour notre journée ainsi qu’à ceux qui ne comprennent pas la sémantique de l’expression "cinquième pouvoir".


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (188 votes)




Réagissez à l'article

285 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 5 janvier 2007 10:39

    @Demian,

    Bien compris et j’approuve. La France est grande, la Belgique, pas loin. Quand on revient d’une promenade en train, à cheval ou en voiture, on s’attend à trouver un verre d’eau bien glacé à l’arrivée. Bizarre. J’ai parfois organisé des « happenings » qui quand il y avait inscrit sur le billet d’invitation « Collations seront offertes », allez savoir pourquoi, il y avait bien plus de monde. Je n’ai jamais essayé de comprendre comment ils pouvaient arriver dans leurs frais, ces généreux « donateurs »... Je m’en retourne dans mes pénates enfoirées. smiley


  • Gasty Gasty 5 janvier 2007 11:08

    Collations et soins de première urgence.Assurance rapatriement et aide judiciaire.

    Ca marche !


  • Carlo Revelli Carlo Revelli 5 janvier 2007 16:12

    Bon ça papote, ça papote... Mais y a quelqu’un qui bosse sur le wiki pour définir le programme et les intervenant... ? smiley

    Allez, voici l’adresse pour rappel : http://wiki.agoravox.fr/index.php/Du_journalisme_citoyen_au_cinqui%C3%A8me_pouvoir

    Et surtout n’oubliez pas de vous inscrire ici : http://wiki.agoravox.fr/index.php/Inscription_des_participants

     smiley


  • Julot (---.---.218.176) 6 janvier 2007 12:33

    « Un cinquième pouvoir dont la fonction serait de dénoncer le super pouvoir des médias, des grands groupes médiatiques, complices et diffuseurs de la globalisation libérale. »

    Si c’est pour ajouter un nouveau média de gauche en plus ou est l’intérêt. En France les médias défendent leur vision anti-libérale du monde. Que TF1 soit une boite publicitaire avant tout n’y change rien. Aucun invité d’émission ne s’exprime sur le libéralisme si ce n’est pour en dire du mal.

    J’espère donc que l’on ne se basera pas sur cette phrase pour créer quelque chose. Je ne suis pas gauchiste, mais je cherche le débat. Ce débat a lieu tout les jours sur agoravox et c’est une bouffée d’oxygène.

    Ne brdions pas le projet en lui ajoutant une notion idéologique ou politique. Sinon, ben ca ne marchera pas, tout simplement.


  • (---.---.85.55) 9 janvier 2007 16:22

    Le 5ème pouvoir n’est pas forcément le journalisme citoyen, il est le journalisme concerné et professionnel, engagé mais pas intéressé, altruiste mais pas rémunéré. Il est INTERNET.

    Sur AgoraVox, les médecins, les architectes, les commerçants, les employés, les ouvriers, les patrons et autres RMIstes volent au secours du quatrième pouvoir : d’ailleurs, il ne s’agit pas d’un contre-pouvoir de la part du net, mais d’un putch. En somme, Le cinquième pouvoir est la cinquième colonne. Marre de ce quatrième pouvoir nourri par Dassault, élevé à la trop généraliste « Ecole de journalisme », formation de sténo-dactylo chez Reuters-AP-AFP.

    Le journalisme était appelé contre-pouvoir parce qu’il révélait des affaires qui embarassaient les Enarques. Mais la rebéllion n’a pas duré longtemps. Aujourd’hui des enarques deviennent journalistes, des journalistes deviennent politiques ; Ils tentent aujourd’hui de se mélanger et même, de se reproduire.

    L’internaute s’auto-proclame contre-pouvoir parce qu’il révèle des affaires qui embarrassent les journalistes. La rebéllion ne durera pas. L’internaute tôt ou tard s’essoufflera de poster dans le vent et se désintéressera de l’autre.

    Enième révolution avortée...


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 janvier 2007 11:29

    Salut Carlo

    Pas le temps de répondre ( pour l’instant) j’ai une mission urgente à remplir, emmener mes petits-enfants au jeu de piste et chasse au trésor que je leur ai préparé ce matin !

    Donc en attendant je place ce message !

    AgoraVoeux !

    http://www.passionbassin.com/image3/cartes/cartes10.jpg

    L’année se termine en beauté pour AgoraVox, au seuil de la nouvelle, je présente mes meilleurs vœux de bonheur, de réussite et de santé à nos deux sympathiques Boss, que sont Carlo Revelli et Joël de Rosnay, et je les remercie encore une fois d’avoir mis à notre disposition cet espace de liberté.

    J’adresse également mes très sincères vœux à l’équipe des modérateurs, et aussi à tous le lecteurs et lectrices d’AgoraVox.

    J’ai été vraiment très heureux de passer l’année avec vous, que cette année nous apporte enfin cela.

    http://franceweb.fr/poesie/colombe.jpg

    Meilleurs vœux à tous et à toutes, @+ P@py


    • Yvance77 (---.---.234.111) 5 janvier 2007 11:32

      Du plus profond de mon être j’ai toujours aimer, rever, espérer en ce genre de manifestation. Une utopie pour mon pragmatisme personnel.

      Mais il y a cette obscure idée de désillusion, comme une vulgaire baudruche qui se dégonflerait, me disant : de toute façon c’est mort, cette vie là on n’y pourra rien y changer, elle n’aura apporté que des joies à une infime minorité, et pourtant il suffisait de peu pour qu’il y ait eu un réel partage de ce bonheur !

      J’aimerai y croire encore, mais votre idée est méritoire quoiqu’il en soit, elle va dans un bon sens et cela est tout à votre honneur M. Rivelli.

      A peluche


      • eugène wermelinger eugène wermelinger 5 janvier 2007 11:41

        Bravo et grand merci aux chantres de nos voix. Voilà une démocratie participative enrichissante. Qui préfigure ce que pourra être notre société de demain dans le meilleur des cas : celle d’une prise de conscience et d’une participation collectives. Bonne continuation aux initiateurs, aux rédacteurs, aux commentateurs, à vous tous. De tout coeur avec vous. Eugène


        • paslyon (---.---.163.170) 5 janvier 2007 12:02

          je sais que je ne suis pas la seule à décider mais le 17 mars me conviendrait parfaitement car je monte justement ce week end là à paris ! A moins que tu ne veuilles organiser cette journée à Lyon Carlo... Bonne année à tous :)


          • Nono (---.---.163.251) 5 janvier 2007 12:08

            Merci Carlo et meilleurs voeux 2007.

            Idée riche et initiative louable. J’y adhère. Au dela du 5é pouvoir qui est un fait inéluctable, ce happening permettra d’humaniser, en quelque sorte, les relations virtuelles des acteurs d’Agoravox.

            Bonne démarche, reste à l’organiser !

            Fil à suivre

            Nono


            • Le péripate Le péripate 5 janvier 2007 12:09

              Ou à Bordeaux !

              Le Peripate.


              • ZEN 5 janvier 2007 12:17

                Non, chez Marsu, en Bourgogne ! Il y a du bon vin, d’excellents restaurants et il offre l’apéro à tous, même aux freudiens et aux gôôôchistes... smiley


              • Nono (---.---.163.251) 5 janvier 2007 12:54

                Excellente idée !


              • Nono (---.---.163.251) 5 janvier 2007 13:14

                Escargots de bassou et bœuf bourguignon (Charolais),Mirette d’oeufs et jambonneau aligoté...

                Batard Montrachet 1953 et Richebourg 1915 pour les dirigeants,

                ... Hospices de Beaune pour les rédacteurs et lecteurs.

                 smiley


              • (---.---.29.245) 5 janvier 2007 13:31

                 smiley Tayoo ! voici Bobo ! smiley

                Sans mentir Nono vient de faire juste au-dessus le plus beau commentaire que je n’ai jamais lu de ma vie. Je vais vite le relire de ce pas.

                 smileyBobo smiley


              • Nono (---.---.163.251) 5 janvier 2007 13:57

                Bobo !!!

                Je ne t’ai rien fait et je t’apprecie en plus, le sais-tu ?! smiley

                Pour que le 5e pouvoir soit solide, il faut partir sur des bonnes bases...gastronomiques...y aura plus de monde, vois-tu ?

                Nono


              • bernard29 candidat 007 5 janvier 2007 12:17

                Ah les nouveaux petits « Jean Marie Colombani » qui s’imaginent Vizir à la place du Vizir.

                Quand des outils de communication se rêvent en nouveaux pouvoirs, les citoyens inventent de nouveaux contrepouvoirs. Si déjà Agoravox et internet jouaient le rôle de contre pouvoir ce serait pas si mal. Mais je n’y crois guère. Et, s’il y a pouvoir, il ne tarde guère a avoir abus de pouvoir. Après votre cinquième pouvoir, il faudra donc songer déjà au sixième contrepouvoir.

                Je vous ai proposé un article pour un pacte démocratique en 2007, comme il y a le Pacte écologique de Hulot, la Charte du canal Saint Marin, le contrat pour la recherche, qui eux sont actions de pressions citoyennes et vous me l’avez refusé parce sensément l’article avait un aspect promotionnel.

                De qui, de quoi ? Bien sûr que je fais la promotion du Pacte Démocratique. Mais il s’agit de la promotion d’une idée et non pas d’un ouvrage.(en revanche j’en connais d’autres qui font des promotions d’ouvrages à paraître ou bien déjà parus et qui promotionnent sur Agoravox).

                C’est un acte citoyen non rémunéré de promouvoir une idée, une proposition citoyenne. Et le contre pouvoir c’est aussi de faire des suggestions, des propositions et d’essayer de les partager, pas seulement de faire des analyses ou des constats pour occuper les esprits et les cerveaux rêveurs ou disponibles.(les médias traditionnels et les tiroirs sont plein de rapports et d’analyses sans aucune conséquences pratiques.

                la proposition marketting et festif pour un nouveau pouvoir que vous proposez ne m’intéresse donc pas. D’un point de vue commercial vous avez bien fait de choisir les dates juste avant les élections présidentielles. Mais pour cette raison aussi, je la considére plus comme une action commerciale qui veut profiter du moment favorable de la campagne présidentielle que d’une action citoyenne.

                Bonne année quand même.


                • Carlo Revelli Carlo Revelli 5 janvier 2007 12:27

                  Candidat 007, ne mélangeons pas tout.

                  Auriez-vous fait le même commentaire si votre article avait été accepté et publié... ?

                  Je ne sais pas pour quelle raison il a été refusé précisement mais ce sont les règles du jeu. Il y a plusieurs modérateurs qui votent. Et chaque jour, on a 40-50 articles soumis.

                  En tous les cas, vous avez mis le lien dans votre commentaire vers cet article. Les lecteurs pourront le lire dans tous les cas.


                • L'enfoiré L’enfoiré 5 janvier 2007 16:47

                  @candidat007, J’ai été lire votre article. Je décline, dans ce cas, toute responsabilité. Par définition et par décision perso de Belge, je ne modère aucun article qui a trait aux présidencielles. « A chacun sa croix et ses prérogatives ».


                • bernard29 candidat 007 5 janvier 2007 18:42

                  a carlo révelli,

                  (en aparté) Je viens de lire l’article de Mr Bénard de ce jour, où il fait l’apologie d’un site web « la constituante » . Alors là je ne comprends vraiment pas pourquoi lorsqu’un rédacteur, inscrit à Agoravox fait un article au sujet d’une proposition qu’il développe sur son propre Blog, il fait de la promotion personnelle et quand Monsieur Bénard parle d’un site web « la constituante », sur ce thème de la rénovation démocratique, son article n’est pas refusé pour promotion.

                  Serait-ce parce que ce n’est pas lui qui lance l’idée ou le projet dont il parle, mais que comme rédacteur il fait plus un travail de journaliste, tandis que moi, citoyen-rédacteur n’aurait pas a parler de sa propre proposition ? je ne saisis pas.

                  Bon enfin je n’en suis pas malade. C’est pas un souci. c’est dans l’adversité (! !)que les projets murissent et avancent. Ce n’est qu’une péripétie dans un combat citoyen.


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 janvier 2007 22:34

                  Carlos re,

                  « Et chaque jour, on a 40-50 articles soumis »

                  Ça c’est une bonne nouvelle,je connais, nous connaissons maintenant le nombre d’article soumis par jour ,... et si Agoravox comportait plusieurs pages,trois pages par exemple ( Carlo,tu sais ,...c’est ma marotte ) je pense qu’ainsi que chaque jours l’ensemble des articles seraient en ligne,.. et basta les mécontentement des rédacteurs non édités !( P@py est dans l’lot )

                  Le choix,ben finalement,ce sont les lecteurs qui le ferait !

                  @+ P@py


                • jenesuisrien (---.---.58.252) 6 janvier 2007 22:52

                  Bonsoir,

                  2 points

                  1- je sais de source sure, que certain des articles sur ce site sont des copies d’autres sites ou journaux. Vous demandez la permission de les publier aux auteurs.

                  2- le système du net et l’inverse de ce que vous proposer. Ecrire et repondre quand on veut et où on veut.

                  Il ne faudrait pas que nous devinions agoraphobe !


                • Carlo Revelli Carlo Revelli 6 janvier 2007 22:59

                  « je sais de source sure, que certain des articles sur ce site sont des copies d’autres sites ou journaux »

                  Ah oui ? Celle-là aussi elle est bonne. Quels articles seraient d’autres copies de sites de journaux ?

                  Peut-être vous voulez dire que certains bloggeurs quand ils publient sur leur blog publient également ici ou nous donnent l’autorisation de reprendre leur billets. C’est ça ?


                • jenesuisrien (---.---.157.108) 7 janvier 2007 11:02

                  Moi je vous donne un nom en privé si vous voulez !

                  Je ne suis ni rédacteur, ni blogueur. Aucun interêt ni vengeance de ma part, simplement un fait.


                • jenesuisrien (---.---.157.108) 7 janvier 2007 11:05

                  D’abord vous tenez en haute estime les rédacteurs, et ensuite jaloux de quoi ?


                • T.B. T.B. 8 janvier 2007 04:43

                  Carlo Reveli accepte et semble presque promouvoir trois douzaines d’articles par semaine sur cette merde infâme qu’est la pseudo « démocratie représentative » et qui n‘apporte qu‘un lavage de cerveau supplémentaire à l‘expression citoyenne imposée par le haut de notre monarchie absolue et corrompue. Et la démocratie directe (préconisée par Candidat007) qui, elle, vaut bien mieux (n’est même pas comparable) et qui n’est encore qu’un embryon dans l’esprit des français, est refusée pour son caractère promotionnel ... !!!

                  Il semblerait, de plus en plus, que Carlo « roule » pour un parti (UDF ?) ou pour l’oligarchie. C’est son choix. Rien à dire là-dessus mais cela transparaît trop dans ses choix éditoriaux.

                  Les « règles du jeu » c’est Revelli qui les fixe. Ce ne sont pas les Rédacteurs qui pnt créé le concept AV... Ils se soumettent à l’organisation interne décidée par Carlo et son coéquipier le surfeur. Un lien ne fait pas un article, n’a pas le même impact (en plus les agoravoxiens ne cliquent pas sur les liens).


                • Carlo Revelli Carlo Revelli 8 janvier 2007 09:20

                  Contrairement à vous qui affichez systématiquement votre soutien au candidat Morguy dans pratiquement tous vos commentaires, je ne roule pour personne. Ni pour l’UDF, ni pour « l’oligarchie » comme vous dites.

                  Pour votre gouverne, sachez que c’est moi qui a personnellement aidé Alain Morguy à créer son profil auteur et soumettre son premier article : http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=8046

                  D’ailleurs, je pense que vous lui rendez un bien mauvais service en l’associant à chaque fois dans vos commentaires à des récriminations, des insultes, des accusations, des suspicions et tout autre théorie du complot. Son approche étant originale, vous feriez mieux de lui conseiller de venir s’exprimer à nouveau directement ici en publiant d’autres articles comme il l’a déjà fait et comme on déjà fait avec d’autres candidats à la présidentielle qui ne font pas partie de l’oligarchie comme vous dites (je pense à Nekkaz ou Lepage par exemple).

                  Enfin, si le système ne vous convient pas je ne peux que vous conseiller de sortir de votre confortable anonymat et commencer à publier des articles pour ensuite devenir modérateur. Cela vous permettra de voir les articles qui nous sont soumis chaque jour et de les voter.


                • T.B. T.B. 8 janvier 2007 12:42

                  @Carlo

                  J’affiche mon soutien à la démocratie directe ou semi-directe dont le mode d’emploi, pourtant fort simple mais compliqué à souhait par Bayrou et Lepage, n’est pas présent dans l’esprit de 99 % des français inscrits sur les listes électorales.

                  Il se trouve qu’Alain Mourguy, et non Morguy comme vous l’écrivez, est le seul candidat à proposer les référendums d’initiatives populaires qui vont de paire avec la DD. C’est une de ses 40 propositions et, à mon humble avis, celle qui est essentielle pour permettre de sortir un peu de la démocratie représentative gentiment décrite plus haut. Je citerais le nom de Mourguy à chacun de mes commentaires (en réalité 1 fois sur 10) cela ne changerait pas grand-chose à la sur-médiatisation des 2 grands partis UMPS et FN et UDF présents dans l’esprit de 99 % des français qui iront voter dans 3 mois. Je ne suis qu’une goutte d’eau dans l‘océan de la pollution ou intox médiatique. Goutte d’eau non polluée en CO2, dioxine et déchets radioactifs si possible, comme l’atteste le 1/3 de mes commentaires.

                  Combien de français connaissent le groupe Bildelberg, le Siècle, l’IFRI ou la Trilatérale qui regroupent, de gauche à droite, hommes politiques, journalistes, syndicalistes, patrons de presse et maison d’édition pour décider en coulisse de « l’organisation » mondiale ? Oui, tous les grands et moyens candidats à l’élection 2007, appuyés par les multinationales, quand ils ne font pas eux-même parti de leurs conseils d’administration ... complotent contre la démocratie. Je ne suis qu’un media, qu’une petite passerelle, pour transposer dans mes autres commentaires sur AV ce que n’importe quel internaute curieux peut découvrir sur Wikipédia. Ces puissantes organisations comploteront de moins en moins au fur et à mesure que les informations pour pénétrer leur univers circuleront et s’étofferont, de plus en plus étayées ce qui est le cas, sur le web. Je n’invente rien, je découvre. Nuance.

                  Ne pas s’attaquer directement aux puissants qui nous gouvernent (régissent en coulisse notre économie et édictent des lois de plus en plus liberticides) ... permet de décliner sa véritable identité dans le plus grands des conforts. Cela dit, ce n’est pas pour cela que je conserve mon anonymat mais pour les mêmes raisons que la plupart, la majeure partie, des agoravoxiens rédacteurs ou commentateurs ...


                • Rage Rage 5 janvier 2007 12:18

                  Bonjour,

                  Vous pourrez également compter sur moi pour cette journée ainsi que pour soutenir cette « 5ème voie » d’expression. Excellent article, l’année 2007 sera une année de changement, j’en suis certain !


                  • jrev jrev 5 janvier 2007 12:20

                    Un forum qui permettrait à tous les citoyens de retrouver une voix confisquée par les media traditionnels ? Alors oui, d’accord. J’apprécie votre journal que je viens de découvrir. C’est un courant d’air frais qui chasse les mauvaises odeurs


                    • (---.---.162.15) 5 janvier 2007 12:29

                      On retrouve la dérive habituelle des forums où certains participants font physiquement connaissance et ensuite entretiennent plus ou moins consciemment un esprit de copinage.

                      je retiens aussi ce propos :

                        L’expression cinquième pouvoir commence à devenir à la mode...

                      Ouais, bof, les effets de mode...

                      Am.


                      • Carlo Revelli Carlo Revelli 5 janvier 2007 12:48

                        Am, je m’attendais à un message de ce type de votre part car on en avait déjà discuté sur un forum je crois. Je ne vois pas en quoi le fait d’organiser un forum inciterait au copinage. Par ailleurs, beaucoup de rédacteurs se connaissent déjà in « real life » depuis un moment.

                        Cela dit, si vous venez, je vous promet que je ferai pas copain copain avec vous... Allez je rigole. smiley


                      • (---.---.162.15) 5 janvier 2007 14:09

                        Carlo, j’ai déjà connu ça dans des forums, j’ai vu les effets négatifs que cela entraîne. Je sais qu’il y a déjà ici des effets pervers par rapport à des rédacteurs qui se connaissent. Progressivement cela débouche sur un « esprit de corps » et une intolérance (déguisée en tolérance paternaliste).

                        Par ailleurs, je pense qu’Agoravox devrait avoir des ambitions plus pragmatiques et finalement plus importantes en donnant à son espace de débats une structure la plus neutre et la plus virtuelle possible. Or cette neutralité, vous n’en voulez pas, cette virtualité, vous en avez plutôt peur.

                        Donc plutôt que de structurellement rester dans un espace à part que vous trouvez peut-être trop froid, vous cherchez à le relier avec le monde réel que vous croyez plus chaleureux, plus moteur peut-être.

                        Mais ça ne peut être qu’une illusion. Vous allez en fait privilégier certains contributeurs et rédacteurs, souvent parce qu’ils sont parisiens. Vous allez donc mettre en place une hiérarchie entre ceux qui se connaissent physiquement et les autres.

                        Effectivement, cela va dans le même sens que ce que j’ai déjà dénoncé, en particulier la hiérarchie rédacteurs - abonnés - les autres.

                        Je pense qu’un des grands intérêts d’Internet, c’est d’abolir les hiérarchies de la vie physique. Petit à petit vous oeuvrez dans le sens contraire...

                        Pour moi, le contributeur qui tombe par hasard sur une page d’Agoravox et soumet sa première contribution devrait être aussi important qu’un habitué et ne devrait pas donner lieu à des distinctions. J’aime bien wikipédia, par exemple, pour cet esprit très égalitaire et réceptif.

                        En quelques mois, vous avez mis en place tout un système de privilèges (couleurs, seuils...), pour privilégier les rédacteurs, les abonnés... Provoquer des rencontres entre eux renforcera cet « esprit de corps » qui se constitue peu à peu autour de ce qui ne peut qu’être une minorité, non représentative bien sûr.

                        C’est dommage. Mais bah, un autre Agoravox avec une philosophie plus virtuelle (plus détachée du monde physique) et plus égalitaire viendra sûrement un jour... C’est dommage, parce que ça viendra plutôt d’une grosse machinerie comme google alors qu’en restant sur des principes très simples, vous étiez bien partis...

                        Je ne suis pas étonné d’être à contre courant et donc considéré comme « non constructif », parce qu’il est tellement naturel pour chacun d’entre nous de s’accrocher au monde réel... Pour échapper à ses défauts, il vaut pourtant mieux s’en écarter.

                        Am.


                      • Carlo Revelli Carlo Revelli 5 janvier 2007 16:00

                        S’il y a une chose que tout le monde me reproche c’est de rester trop dans le virtuel... C’est un mauvais procès que vous me faites. Deux remarques :

                        1- Regardez bien AgoraVox. Il y a tout les jours pleins de nouveaux rédacteurs qui viennent. Des parfaits inconnus et ils sont publiés aussi facilement que les autres. La plupart des têtes qui sont dans la colonne de droite, je ne les connais pas...

                        2- La plupart des projets que j’ai pu lancer dans ma vie ou sur AgoraVox c’est grâce à des rencontres réalisées sur le net et concrétisés ensuite in « the real life »... Même Joël de Rosnay, je l’ai rencontré en 1995 dans un forum Compuserve et puis je suis allé le voir à la Cité des sciences. Le virtuel sans le réel reste du virtuel...

                        Le virtuel tout seul ne peut pas tout faire et c’est un fanatique du virtuel, qui aime très peu les mondanités, les réseaux et les cercles d’influence qui vous le dit... smiley


                      • (---.---.107.66) 5 janvier 2007 16:49

                        Tout à fait d’accord avec IP:xxx.x28.162.15.

                        Il ne devrait pas y avoir de différence formelle, parmi les usagers d’Agoravox, entre les « habitués » et les « nouveaux ».

                        Une façon efficace pour éviter cela serait, comme je l’avais proposé il y a quelques mois en commentaire d’un article traitant du problème des trolls (je ne retrouve pas cet article, si quelqu’un peut m’aider...), d’imposer l’anonymat à tous, plutôt que de veiller à une authentification grandissante des contributeurs par l’intermédiaire de codes couleur, d’inscription, de profils avec photos, etc...

                        Sans cela, Agoravox finira vite par tourner en rond, je crois, entre une poignée (une cinquantaine ?) de contributeurs habitués, contents de se connaître et de se reconnaître.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 5 janvier 2007 17:10

                        @Grincheux copain-copain, copain-ennemi, ennemi-copain, ennemi-ennemi,

                        Pardon, mon complexe informatique et l’algèbre booléenne reprennent le dessus... smiley Je crois qu’il faudra perdre un jour l’habitude de croire que tout le monde est gentil et nous aime. C’est un leurre. Vous vous souvenez de la chanson de Luc de Larochelière « Cash City » Les paroles : http://www.paroles.net/chansons/12317.htm Elle est pleine de justesse. petit rappel philosophique. A+


                      • (---.---.107.66) 5 janvier 2007 17:25

                        « 1- Regardez bien AgoraVox. Il y a tout les jours pleins de nouveaux rédacteurs qui viennent. »

                        Ils viennent, mais la question importante est : reviennent-ils ?

                        « 2- La plupart des projets que j’ai pu lancer dans ma vie ou sur AgoraVox c’est grâce à des rencontres réalisées sur le net et concrétisés ensuite in »the real life« ... »

                        Vous dites cela parce que vous considérez qu’AgoraVox doit être un générateur de projets, un outil d’action. Je le considère comme outil d’information, plateforme de débat d’idées, etc... Nul besoin d’être identifié et d’identifier pour informer/s’informer et débattre. La prise de contact peut toujours s’effectuer après coup, sur demande ponctuelle, même dans un système d’anonymat.

                        « Le virtuel tout seul ne peut pas tout faire »

                        Certes, mais le but d’AgoraVox est-il de tout faire ?


                      • L'enfoiré L’enfoiré 5 janvier 2007 17:47

                        @49.107.66,

                        « Nul besoin d’être identifié et d’identifier pour informer/s’informer et débattre. La prise de contact peut toujours s’effectuer après coup, sur demande ponctuelle, même dans un système d’anonymat. »

                        — > c’est vrai et c’est pas vrai. Quand je vois la difficulté de vous assigner une réponse en donnant un IP, je préfère vous appeler Pierre, Paul ou Jacques ou par un pseudo bien fixé. Je n’ai pas honte de ce que j’écris. Mon nom est connu qqe part dans l’inscription Agoravox. Le fait de s’enregistrer permet d’avoir un suivi par mail des commentaires déjà pour son propre article. J’ai « prié » d’obtenir de même pour les commentaires dit ailleurs. Cela arrivera peut-être.

                        @Carlo, J’ai remarqué qu’il y a un nouveau problème (ok avant) d’identification dans les feedbacks. Voici un cas de mail reçu depuis lors :

                        (unknown sender) to me show details 11:00 am (6 hours ago)

                        = ?ISO-8859-1 ?Q ?riginalit=E9 ?= MIME-Version : 1.0 Content-Type : text/plain ; charset=iso-8859-1 Content-Transfer-Encoding : 8bit From : redacteurs@agoravox.fr

                        Message-Id : <20070105100014.BE72D13B441F@mail.agoravox.fr> Date : Fri, 5 Jan 2007 11:00:13 +0100 (CET)


                      • L'enfoiré L 5 janvier 2007 19:34

                        @Talleyrand, NNNOOOONNN, fait pas ça. J’aime te lire. Tu ne vas pas me priver de mes joujoux.... smiley


                      • Julot (---.---.218.176) 6 janvier 2007 12:50

                        Tout à fait d’accord avec toi.

                        On peu aussi constater que agoravox fait dans le consensus mou. Les avis tranchés sonst systématiquement masqués s’ils affirment trop clairement l’attachement à un courant.

                        Par ex, je peux écrire : Je ne suis pas contre la gauche, mais je pense que un peu de libéralisme ne ferait pas de mal, sous contrôle bien entendu.

                        Mais je ne peux pas écrire : Le socialisme detruit l’economie, il faut donc appliquer exclusivement une politique libérale.

                        Agoravox est à l’image de la France. Un pays peuplé de gens brillants intellectuellement, mais dénué de courage.

                        Alors bien sur que le 5ème pouvoir serait aussitôt repris par des politiques.

                        Il me semble (attention, les gars, idée de droite), que un regroupement de touts les associations de consommateur, et qui pèserait plusieurs millions de personnes, serait plus à même de défendre les gens contre la hausse des prix et les mesure politiques démagogiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès