Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Emploi public et internet

Emploi public et internet

Comment faire se rencontrer l’offre et la demande en matière d’emploi public ? Les magazines papier, autrefois largement majoritaires, sont désormais complétés par des sites internet de mieux en mieux conçus. Le web remplace même parfois purement et simplement la revue. Analyse.

Selon l’approche qui en est faite, au 31 décembre 2006, les administrations publiques emploient 6,03 millions de personnes, d’un point de vue économique ou 5,2 millions de fonctionnaires, d’un point de vue juridique sans compter les 145 000 bénéficiaires de contrats aidés - Rapport annuel sur l’état de la fonction publique 2007-2008. En 2006, les fonctionnaires représentent 22,9 % des salariés, répartis en trois fonctions publiques : d’Etat, hospitalière et territoriale.

L’emploi public n’est donc pas anodin et sur le web sites généralistes et spécialisés s’y intéressent de près. En termes d’orientation, l’internaute peut trouver sur le web le répertoire des métiers spécifique à chaque fonction publique, le ministère de la fonction publique les recense sur son site.

Le candidat qui a choisi le ou les concours qu’il souhaite présenter bénéficie de ressources sur le web pour le préparer. Ainsi, le Forum Mobilité territoriale, ouvert en juin 2003, s’est imposé comme le lieu de référence des échanges entre candidats aux concours avec l’aide de lauréats et fonctionnaires en poste. Couvrant les trois
fonctions publiques et, au-delà, le forum met à disposition de l’internaute une base de 350 000 messages.

Comblant un vide, la nouvelle revue trimestrielle Vocation fonctionnaire ouvre également, cet automne, son site destiné aux candidats aux concours, leur
offrant une base de connaissances sur les métiers, le calendrier des concours et des articles de fond. En place depuis quelques années, le magazine Carrières publiques, édité par le groupe Territorial, a quitté les kiosques pour s’orienter maintenant vers une publication exclusivement électronique centrée sur la formation aux concours.

Le candidat peut donc trouver matière à préparer son concours sur le web. Quant à trouver un poste, les bourses de l’emploi public sont là pour y répondre.

Du côté institutionnel, les trois fonctions publiques ont leurs bourses.

Le ministère de la Fonction publique a récemment rénové la Bourse interministérielle de l’emploi public, espace destiné à la mise en ligne des emplois vacants
proposés par l’ensemble des ministères et de leurs établissements publics afin de favoriser la mobilité des agents.

Elle est ouverte à l’ensemble des agents des fonctions publiques de l’Etat, territoriale et hospitalière ainsi qu’aux personnes handicapées qui postulent pour un
recrutement par contrat donnant vocation à titularisation. Certains postes sont également ouverts à des personnes souhaitant travailler sous contrat.

Les offres d’emploi des hôpitaux et établissements médico-sociaux publics sont publiées sur le site dédié de la fédération hospitalière.

Quant aux offres de la fonction publique territoriale, le CNFPT édite "Emploi territorial" tandis que la Fédération nationale des centres de gestion édite sa propre bourse.

L’internaute peut retrouver sur le web les offres publiées dans les revues spécialisées telles que la Gazette des communes ou La Lettre du cadre territorial qui publie sa propre bourse.

Commun aux trois fonctions publiques, le groupe Moniteur édite Emploi public et organise le salon du même nom chaque année au mois de mars.

L’emploi public sur le web est un domaine qui n’en est qu’à ses débuts. La difficulté des revues papier, acteurs historiques, pour qui les offres d’emploi représentent un
modèle économique vital est de rentrer dans l’économie de l’internet.

Nous ne connaissons peut-être pas encore les acteurs de demain, ceux qui sauront répondre à la fois aux besoins du candidat au recrutement et à ceux des
recruteurs dans un environnement où aucune position établie n’est garantie de sa permanence.

Philippe Batreau

Editeur d’AdmiNet France, fondateur de la société Epistrophe et associé à Vocation fonctionnaire.


Publié dans Autoroutes de l’information & territoires - N° 238 - 17 septembre 2008.

Reproduit avec l’aimable autorisation de Luc Derriano, rédacteur en chef. Tous droits réservés.




Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès