Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Eric Zemmour : « Ce qui préoccupe les Français, c’est bien sûr leur (...)

Eric Zemmour : « Ce qui préoccupe les Français, c’est bien sûr leur identité nationale, »plus que de trouver un travail"...

Et oui, on peut encore aujourd’hui, en France proférer de telles inepties ou provocations. Et ça ne remonte pas à si longtemps, puisque c’était lors de la dernière de « On n’est pas couché »

Bien j’ai indiqué sur Slovar les Nouvelles que je boycotterais l’initiative médiatico électorale du gouvernement, il me semblait impossible de laisser passer des propos que même les plus ultras de l’UMP n’oseraient tenir !

Eric Zemmour fait partie avec Éric Naulleau de la nouvelle race de flingueurs qui est censée faire le bonheur des télespectateurs de l’émission du samedi soir On n’est pas couché, animée par Laurent Ruquier ; Comme le dit Wikipedia  : "Le ton employé est toujours courtois mais direct ("viril mais correct" pour reprendre l’expression de l’intéressé) ; le fonds de leurs critiques, sans aucune langue de bois, peut s’avérer extrêmement déstabilisant pour l’invité(e), qui voit parfois son œuvre (littéraire, musicale, etc.) complètement broyée"

Eric Zemmour, dont l’agressivité et les certitudes l’empêchent d’écouter tout opposant à ses idées ou points de vue, serait, selon lui, un expert en identité nationale

Quelques exemples de son expertise ?

" Il s’est prononcé en faveur de l’amendement Mariani sur les tests génétiques concernant les candidats au regroupement familial. Partisan de la tradition assimilationniste française, il s’oppose vivement à l’immigration « de masse », et au modèle actuel d’intégration des immigrés, qu’il juge trop peu exigeant envers ces derniers.... / ... En novembre 2008, il accorde au mensuel Le Choc du mois un interview où il compare l’immigration à un « tsunami démographique » - Wikipedia , ce qui lui vaut aujourd’hui d’être repris par une flopée de sites du Front National, dont cette phrase, qu’Eric Zemmour prétendra (comme lui répètent ses victimes) certainement : "extraite de son contexte" ...

"Eric Zemmour rapporte aussi le contenu de son face à face avec Brice Hortefeux, ce dernier lui ayant avoué avoir renoncé à toute assimilation des populations immigrés à la culture française au profit de l’intégration, qui consiste à conserver sa culture d’origine. Ce à quoi le collaborateur de Laurent Ruquier a réagi en lui jetant à la figure : " Vous ne faîtes pas votre boulot. Vous avez honte de votre ministère ! " - Source Fédération FN Nord Flandre

On pourrait aussi citer cette merveille : "... / ... C’est la « brésilianisation » qui nous menace : ségrégation raciale, milliardaires à foison et appauvrissement de la classe moyenne. Misère du monde aux portes des antiques cités. La, Défense sera notre Brasilia. Et la Seine-Saint-Denis, nos favelas"

Sans oublier ce haut fait dont Marianne2, comme tant d’autres s’était fait l’echo : "... / ... Dans un débat diffusé sur Arte le 13 novembre dernier, et consacré au métissage, Eric Zemmour a évoqué la « négation des races » qui a selon lui succédé à la « sacralisation des races ». Et de déclarer à une invitée de l’émission : « J’appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire ».

Nous vous donnons ci-dessous, la réponse aux internautes qui avait été à l’époque publiée par Vendredi Hebdo :

"Chers amis internautes, si charmants, si délicats, si mesurés, je vous propose de signer une large pétition pour que l’Académie française supprime avec éclat de son dictionnaire le mot race, puisque c’est au nom de ce mot maudit qu’Hitler a fait assassiner des millions d’êtres humains. Et pendant qu’on y est, je propose que soient rayés du dictionnaire les mots religion - coupable des guerres de religion et de l’horrible saint-Barthélémy- le mot nation - responsable des guerres de la Révolution et de l’Empire, les mots égalité et communisme, pas modestes en massacres.

On ne dira plus « personne de race noire », mais « personne riche en mélanine » ; « homme de race blanche » sera de même proscrit, remplacé par « personne pauvre en mélanine ». La seule utilisation de ce mot honni sera désormais autorisée pour « race humaine », qu’on appelait autrefois espèce humaine. On savait que l’espèce humaine était unique depuis Adam et sa côte, tandis que les Evangiles avaient remis le couvert universaliste : « il n’y aura plus de Juifs, il n’y aura plus de Romains. » Cela ne suffit pas. On inversera donc le sens des mots espèce et race, pour que la paix soit, qui est le souverain bien. Ceux qui persisteront ainsi à défendre la hiérarchie des races seront des espécéistes.

Par exception, l’usage du mot race sera autorisé pour glorifier le président Obama, que son nom soit sanctifié. Ainsi, Patrick Lozès, président du CRAN, Conseil Représentatif des Associations noires de France, a pu déclarer qu’« Obama est notre président », ce qui prouve que la solidarité raciale - pardon, espéciale- est supérieure à ses yeux énamourés à la solidarité nationale. Imaginons un odieux président du CRAB, conseil représentatif des associations Blanches, qui déclarerait : Poutine est notre président.

SOS-racisme devra changer de nom : SOS-espécéisme. Jean Baudrillard avait relevé qu’il existait SOS-Baleines et SOS-Racisme, les premiers voulaient sauver les baleines, et les seconds, sauver les racistes, pour conserver leur magnifique sentiment de supériorité morale.

Hitler fondait sa politique criminelle de hiérarchie des races sur des travaux scientifiques qui avaient classé, distingué, hiérarchisé les formes de crânes, de nez et de lèvres. Aujourd’hui, on nie l’existence des races en se fondant sur des travaux scientifiques qui attestent que les êtres humains ont en commun 99% de leur ADN, mais qui redécouvrent des « types biologiques » ressemblant furieusement aux races d’antan. A chaque fois, on fonde un projet politique sur une science qui évolue sans cesse. Laissons les scientifiques dans leurs laboratoires. La race pure était le projet délirant d’Hitler ; la religion du métissage est le graal assigné à notre époque. Mais métisser quoi ? Des races ! Quelle horreur ! Des espèces, voyons.

Chers amis internautes, précipitez-vous pour voir Les Précieuses ridicules de Molière. Vous adorerez" - Eric Zemmour

Et bien, pour le plus grand plaisir de ses aficionados et le plus grand désespoir ou la plus grande colère de ceux qui détestent sa logorrhée permanente, il a remis ça lors du dernier : "On n’est pas couché" voir vidéo ci-dessous
 
 
 
S’il a pu pérorer face à Nathalie Dessay et Kool Shen, il était moins vaillant contre l’étonnant Frédéric Lopez qui a mis en avant sa "névrose"

Dites Monsieur Ruquier, franchement, vous ne croyez pas que vous devriez un peu contrôler certains de vos snipers, ou alors avouer, ce qui serait regrettable, lorsqu’on connaît vos positions personnelles, que l’audimat est plus fort que tout, même des pires cauchemars verbaux ?

Crédit et copyright image

Mirador
Fluctuat : Identité nationale cherche identité visuelle : le concours
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 10 novembre 2009 13:46

    z
    z
    Cool ! En ne voulant pas parler de l’identité nationale, la gauche offre un boulevard à la droite qui en a bien besoin en ce moment.
    Nous avons désormais la gauche la plus bête du monde, ce n’est plus un sentiment.
    z
    z


  • Cangivas 10 novembre 2009 15:37

    Il y a quelque chose que je ne comprends pas chez Lopez.

    A l’autre bout du monde (cf son émission « Voyage en terre inconnue »), il loue l’opiniâtreté, le courage, les efforts, le combat de populations attachées à préserver leur mode de vie, leur identité, leur culture, leur singularité et à les transmettre à leurs enfants.
    Populations qui ont aussi comme souci de trouver du travail sous une forme ou une autre (même si l’organisation du travail est différente, etc.), créer des richesses ne serait-ce qu’agricoles.

    Qu’on soit du Nord ou du Sud, nul ne peut faire l’impasse sur l’économie (quelque soit son niveau de complexité). Pour autant, cette contrainte n’efface pas d’autres aspects, notamment ceux que Lopez admirent chez ces populations.

    Mais revenu en France (ou en Europe), ce que Lopez loue ailleurs, il le trouve hors de propos ici. Là-bas les hommes sont complexes, ici il réduit les hommes à la consommation.

    Il y a une logique qui m’échappe.


  • sisyphe sisyphe 10 novembre 2009 16:58

    Par La mouche du coche (xxx.xxx.xxx.154) 10 novembre 13:46

    z
    z
    Cool ! En ne voulant pas parler de l’identité nationale, la gauche offre un boulevard à la droite qui en a bien besoin en ce moment.

    Tu parles d’un boulevard !

    Une impasse, où l’UMP va se faire rogner une bonne partie de ses voix par le FN !

    On s’en régale d’avance !


  • Cangivas 10 novembre 2009 18:26

    @sisyphe

    Le débat sur l’identité nationale amène, invariablement, à devoir traiter de la laïcité et à aborder le débat du rapport entre islam et laïcité.

    Ce dernier débat est un des rares qui emmerdent dans les grandes largeurs la gauche, tiraillée :
    - entre son progressisme sociétal (le différentialisme, le refus de la norme, pour simplifier) ;
    - et son rôle de conservateur des valeurs républicaines. 

    Bref, alimenter la chaudière du bordel, des lignes de fracture et des conflits au sein de la gauche plurielle, notamment.

    Plus que de reprendre des voix au FN, j’ai le sentiment que ce débat a été lancé par Sarko pour empoisonner la gauche, et ce durablement (bien au delà des régionales).

     


  • Big Mac 10 novembre 2009 20:05

    « Une impasse, où l’UMP va se faire rogner une bonne partie de ses voix par le FN ! »

    Ben oui UMP contre FN au premier tour, puis UMP vainqueur au second tour, mais bon nos gauchistes comme prévu ne voient rien venir la tête sous le sable.


  • monbula 10 novembre 2009 22:14

    Big mag
    Ben oui UMP contre FN au premier tour, puis UMP vainqueur au second tour, mais bon nos gauchistes comme prévu ne voient rien venir la tête sous le sable.

    Je vous remercie car vous me confortez dans ma stratégie, voter au premier tour pour le FN, même si je ne partage pas les idées. Mais je pense que Villepin sera de la partie .

    Stratégie simple : voter pour Le FN ou Villepin pour que Sarkosy ne se retrouve pas au 2 eme tour ou pour le moins avec un score affaibli au premier tour. Sachant que certains électeurs de gauche feront de même, j’imagine mal son discours entre les deux tours .

    Si nous prenons les voix du FN, certains, je pense vont s’abstenir au 2ème tour, et les voix de gauche retourneront au bercail de la Gauche au 2 ème tour.

    Grande difficulté pour Mr Sarkosy


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 novembre 2009 04:28

    Je trouve désolant que les Français traitent cette question sous la jambe, en faisant des drôleries et en l’instrumentant pour les fins de la petite politique insignifiante des partis. Français n’est pas une race, mais une culture. Une façon de penser - quoi qu’on pense - et de se conduire, quoi qu’on veuille accomplir. 


    En introduisant plus d’étrangers, on a dépassé le seuil où ils ont pu être ASSIMILÉS et c’est ASSIMILÉS qui a été la recette depuis des siecles. On n’a plus du voisin le comportement qu’on veut attendre d’un voisin. Alors STOP. On digère et on ouvrira les vannes quand on aura assimilé ceux qui veulent l’être. Ce faisant, on aura aussi pris d’eux quelque chose et nous serons un peu différents. Mais un peu... et nous serons encore NOUS, pas EUX.



    Pierre JC Allard

  • ASINUS 10 novembre 2009 11:52

    yep c est insuportable vous avez raison ; un commentateur qui ose appeler un chat un chat quel scandale ; au fait quid de ceux qui osent nous appeler des « sous chiens » ?
    remarquez ils auraient grand tord de s en priver, tellements d« idiots utiles »jugent bon
    de courber l échine.
    hé hé le dormeur s est éveillé


    • Kim Kim 10 novembre 2009 11:56

      « C’est un tsunami démographique qui se produit » a dit Zemmour et comme d’habitude il tappe dans le mille. Bon, faut que vous sachiez une chose quand même, c’est qu’en 2050 les français de souche seront minoritaires. On entend déjà les cris de joie.


      • King Al Batar Albatar 10 novembre 2009 12:04

        En ile de france ils sont deja minoritaire....


      • Mr Pigeon Mr Pigeon 10 novembre 2009 13:57

        Les français de souche sont déjà une minorité, ce sont ces gens qui font vivre la culture de nos régions, basques, bretons, corses, kanaks, etc...

        La majorité des français métropolitains, sont une seule communauté métissée, ils ont des racines dans toutes l’Europe.

        En 2050 la majorité des français métropolitains, sera des communautés concurrentes, basées sur la religion et la race.

        Les principaux responsables, ce sont les tribunaux d’inquisition suivant : CRAN, CRIF, HALDE, MRAP, SOS Racisme, etc...


      • MICHEL GERMAIN jacques Roux 10 novembre 2009 14:19

        Par « Français de Souche » vous entendez les viticulteurs c’est ça ?


      • Mr Pigeon Mr Pigeon 10 novembre 2009 15:02

        Réponse @ Jacques Roux.

        Le viticulteur kanak, ça n’existe pas !


      • Douglas Alavanilleplease Douglas Alavanilleplease 10 novembre 2009 16:14

        C’est quoi un « français de souche » ?


      • evedur 10 novembre 2009 16:44

        Bonjour Kim

        Je ne comprend pas ce qu’est un français de souche. Moi qui fais de la généalogie depuis plusieurs années, je puis vous dire que les français sont tous des migrants bien évidemment il y a fort longtemps. Mais on peut surement dire que nous sommes terriens de souche et encore quoique !!!
        Bonne soirée
        Evelyne


      • masuyer masuyer 10 novembre 2009 22:30

        Kim

        dans les années 80 circulaient des tracts expliquant doctement qu’étant donné le taux de fécondité des immigrés, aux alentours de l’an 2000 le président s’appellerait Mohamed et que les églises de nos villages seraient transformées en Mosquée. C’est toujours très drôle, un peu comme les témoins de Jéovah qui vous annoncent la fin du monde régulièrement. Vous êtes le Paco Rabanne de l’identité nationale c’est ça ?

        Pigeon,

        les Kanaks, Bretons, Basques et Corses seront ravis d’apprendre qu’ils sont des « Français de souche ». Surtout que la langue française a quelque peu remplacé leurs langues d’origine, que certains continuent cependant à pratiquer.


      • Mr Pigeon Mr Pigeon 11 novembre 2009 02:46

        Réponse @ Masuyer.

        Ma première hypothèse, c’est que tu a mal-compris mon précédent commentaire. Je te le réexplique donc.

        En fait, cela ne sert à rien de parler de français de souche, puisque la majorité des métropolitains ont des racines dans toutes l’Europe. En fait, les français venus de toutes l’Europe et des DOM-TOM s’intègrent très bien, alors que les français musulmans, s’enferment dans le communautarisme.

        Ma seconde hypothèse, c’est que tu est ce qu’on appelle un « libéral-libertaire » et dans ce cas, je ne peux rien contre la mauvaise fois.


      • Kim Kim 11 novembre 2009 05:50

        Juste un mot Evelyne. Prenons par exemple comme critère pour être « de souche » les français qui ont des racines paysannes et bien ces gens la représentent la majorité du peuple français. Il est par contre très rare pour un non « de souche » d’avoir des antécédents paysans.


      • Henri François 11 novembre 2009 08:17

        à Kim,
        Qu’entendez-vous par « français de souche » ?
         S’agit-il de nationaux français depuis plusieurs générations ?
        Ou bien des Dupont ou Dubois ?
        Ou bien encore des descendants - en droite ligne - des gaulois ?
        Eclairez-moi, je vous en supplie, car n’appartenant à aucune de ces trois catégories et me sentant néanmoins viscéralement, intellectuellement et amoureusement français, je crains de ne plus l’être.
        NB. Si être français est de ...râler pour un oui ou un non, regarder d’un mauvais oeil son voisin, se coiffer d’un béret basque (tiens tiens est-il français celui-là), et garder un mégot ( de gauloise de préférence) vissé au coin des lèvres, alors oui, je ne suis pas français.


      • ASINUS 11 novembre 2009 09:21

        @masuyer
         comme breton se reconnaissant français j entend bien voos arguties sur le« souche »
        sauf que ce terme souchiens lu et pensés par eux sous chiens a été introduit par les
        orateurs des minorités visibles pour cataloguer et diaboliser ce que est encore pour quelques temps la majorité invisible inaudible de ce territoire .Le plus desolant le plus revoltant ça n est pas que ces minorités jouent leur partie c est dans l ordre des choses cela, non le plus révoltant c est qu ils recoivent l appui des elites eduquées de ce pays qui nous sommes nous les « rednecks » le petit peuple de partager le territoire de partager les services de partager les jobs. Sur les milliers d emigrés qui viennent en regle ou pas une infime partie est en situation de faire concurence a notre intelligenstia partageuse, le reste c est pour notre pomme et si je rale si je proteste j ai droit au procés en sorcellerie raciste lors meme il y a plus de mamadou d abdel ou de farida parmi mes voisins parmi les parents d eleves de l ecole de mon fils parmi ceux qui bossent et parfois m encadrent au boulot, En clair il n y a pas chez moi d echelle ou de concept de valeurs sur les races les religions juste la bienpensance partageuse de nos elites alliée au patronat friand de main d oeuvre pas chere nous as amené au stade ou nous nous comptons au stade
        ou tot ou tard les luttes sociales se teinterons d identitaires ou cela sera pour beaucoup
        d entre nous les souchiensle choix de nous soumettre ou disparaitre j ai décidé
        D ESSAYER de ne pas me soumettre, je vous pense quelqu un de censé mr Masuyer
        vous savez donc qu il vous faudra choisir ,reverence gardée les « idiots utiles » ne sont utile qu un temps.
        Asinus : ne varietur


      • Kim Kim 11 novembre 2009 16:18

        @ Henri François
        « Qu’entendez-vous par »français de souche«  ?
         S’agit-il de nationaux français depuis plusieurs générations ?
        Ou bien des Dupont ou Dubois ?
        Ou bien encore des descendants - en droite ligne - des gaulois ?
        Eclairez-moi, je vous en supplie, car n’appartenant à aucune de ces trois catégories et me sentant néanmoins viscéralement, intellectuellement et amoureusement français, je crains de ne plus l’être. »

        Vous aimez la France viscéralement ? Etes vous prêt à vous battre pour elle ? 

      • tigron 11 novembre 2009 16:55

        si tu te sens viscéralement Francais c’est que tu es de souche ! ne cherche pas plus loin.
        Tu suis donc les lois de la république ce qui est tout à fait normal.


      • King Al Batar Albatar 10 novembre 2009 12:03

        Je trouve que Zeimmour fait le travail pour lequel on le paye.

        C’est à dire raconter de la merde pourvu que cela soit choquant. Il a un peu le role du fauteur de trouble dans le paysage mediatique, sauf que c’est un jeu qu’il joue, que peu de chose sont sincère, et par conséquent une bonne partie des raisonnements exposés sont stupides....

        C’est le role que certaine personne ont voulu attribuer à Alain soral à la fin des années 90, en l’invitant dans des emissions pour le rendre detestable. Celui ci a fini par comprendre et à arreter.

        D’ailleurs si on lit le « second sexe » de Zeimmour et « vers la feminisation » de Soral, on voit qui est son maitre à penser et il ne se cache pas trop pour le dire.

        Zeimour est un sous Soral, pas franc et payé pour etre odieux. Débattre de ses allegations seraient donc se rabaisser intellectuellement, et ne represente aucun interet.

        Il est même passé pour un con devant Ramadan, parce qu’il ne savait plustrop quoi repondre. On a vu ses limites intellectuelles, et si Ramadan suffit pour les montrer, il ne peut pas pretendre à autre chose qu’à co-animer une emission de merde sur France 2


        • abdelkader17 10 novembre 2009 12:06

          Ce qui est tout à fait comique avec le pitre Zemmour,c’est lors de son débat télévisé face à Ramadan, il a clairement afficher son allégeance et son appartenance communautaire,la négation même de la notion de citoyenneté, l’ appartenance nationale ne vient qu’en second plan.« Je suis Juif Français » a il rétorquer ?Ce triste sire prétend donner des leçons de patriotisme,le cynisme est à son paroxysme.
          Ces guignols qui plastronnent sur les plateau de télé sous couvert d’impertinence et d’anticonformisme, ne sont que les représentants de l’idéologie dominante, des nouveaux réactionnaires ,les portes voix des tenants de l’ordre établi.
          L’émission à Ruquier c’est de la camelote sans intérêt,un nouvel outil d’aliénation des masses.


          • King Al Batar Albatar 10 novembre 2009 13:49

            Je pense que ce qu’il a voulu sous entendre c’est que el judaisme est moins en opposition avec la republique francaise que l’Islam.

            Et qu’on pouvait etre Juif francais snas que cela derange.... Mais c’est une grosse connerie, et l’autre le mettait face à ses contradictions. Il ne pouvait pas repondre et c’est trouvé ridicule....

            Quel gros naze...


          • ASINUS 10 novembre 2009 13:50

            @abdelkader , bonjour
            , je parlais de ce qu évoque l auteur et de la phrase mise en exergue 
            pas ce qu’est l auteur et du jeu mediatique duquel il procede
             de la meme maniere je ne m interdirais pas de dire
            ou de reprouver une conception morale au motif que des musulman sont eux aussi contre ex mariage gay ou image de la femme marchandisée et exhibée.


          • abdelkader17 10 novembre 2009 14:08

            @Albatar
            Tout ça du bidon, ces pantins ne sont que des leurres pour la poursuite et le renforcement de ce système de merde en détruisant simultanément toute intelligence critique.


          • cob 10 novembre 2009 14:15

            Vous délirez, Abdelkader.

            Je me souviens de ce passage avec Ramadan.
            Zemmour a simplement confirmé qu’il était issu d’une famille juive, rien de plus. Est-ce suffisant, selon vous, pour en faire un suppôt d’Israël ?


          • abdelkader17 10 novembre 2009 15:08

            @Cob
            Ne déformez pas mes propos, c’est décidément une spécialité bien Française,j’ai dis communautariste,est ce que tous les communautaristes juifs sont des agents d’israel ?


          • Yvance77 10 novembre 2009 15:30

            Abdel salut,

            Et alors ou est le souci. Hier je vous ai posé une question que vous n’avez pas vu je pense.

            Quelle est la différence entre vous et Zemmour alors ? Vous aussi le normand de souche avait pris un nom d’emprunt musulman temoin de votre foi. Vous devez vous sentir musulman avant de vous sentir Français non ?

            Autre exemple de ce qui se sente autre chose avant Français dont ils ont la nationalité. Je vous prends les Portugais.

            On en retrouve assez dans le domaine du coffrage. Savez vous qu’ils vivent en clan, même ceux qui ont la France en CNI. Savez-vous qu’ils préfèrent aller chercher un vague cousin du village dont ils sont issus plutôt que d’intégrer un membre d’une commnauté X et même un bon vieux ch’ti.

            Pourquoi vous ne montez pas au créneau ? Que le Portugal ne commet pas de génocide OK, mais tous les membres de la diaspora juive ne cautionnent pas la politique d’Israel pour autant.

            Que Zemmour se sente Juif et Français n’est pas choquant pour ce qui me concerne.

            A peluche


          • projetX projetX 10 novembre 2009 16:42

            Ce delire sur les portuguais est ridicule !

            ces gens s’integrent parfaitement en france, et accueillent à bras ouverts les gens d’une autre nationalité : francais, chinois, etc...

            on est très loin du racisme des musulmans !


          • abdelkader17 11 novembre 2009 00:13

            @Yvance
            Comment ça un nom d’emprunt,on est quand même encore libre de choisir son prénom et heureusement,je ne lui reproche pas l’attachement à sa communauté ,je lui reproche son zèle sur les questions d’identité nationale,eux les rentiers de la société du spectacle peuvent bien nous la faire à l’envers ,ils sont à l’abri du besoin et monter les tensions entre les communautés est le rôle dévolu à tout pitre qui défend l’ordre établi.
            Nous ne voyez même pas à quoi servent ces idiots ,véhiculer l’idéologie des puissants,des puissances du pouvoir et de l’argent.
            Les portugais bossent là est tout leur mérite, pendant que des parasites sans cervelle attisent la haine du conflit communautaire.


          • libellule 11 novembre 2009 01:59

            oh que je me souviens bien de l’émission et oh que Mr Zemmour a été décevant dans sa réponse.

            http://www.youtube.com/watch?v=7sLHiAnJ694&feature=related

            allez à la minute 5.07
            S’il voulait être cohérent avec lui même, il aurait dû dire : je suis un français juif
            Mais non ! Il nous sort : « je suis israelite francais »
            Foutage de gueule sur ce coup la si on prend en compte ses thèses classiquement anti-communautariste.

            Néanmoins, a propos de l’article de Zemmour (commentaire sur les races dans notre société), je suis globalement d’accord : y a du gros foutage de gueule à certains niveaux


          • Yvance77 10 novembre 2009 12:07

            Salut,

            Zemmour bien que je sois aux antipodes de ses votes, n’a peut-être pas aussi tord qu’il ne semble.
             
            Je vais vous raconter une anecdote pour etayer cela.

            Cela faisait plus de vingt ans que je ne prenais plus le train pour mon aller gagner mon pain quotidien. Mais pour une période de dix mois il m’a fallu me résoudre à cela par commodités.

            Prendre le train le matin est la jungle (du côté de Nice au fait). Et la remarque qui revient comme un leitmotiv est « c’est toujours les mêmes ». Comprenons les Français d’orignie immigrée maghrébine. Troisième génération ou quatrième en gros.

            Rap à fond, fumette alors que c’est interdit (et ils ne s’arrêtent pas même si la remarque est faite), « elle est bonne cette salope » à la petite coquette qui s’aventure en terrain peu amène, la sous culture du « ziva » dans toute sa splendeur. Cela porte un nom tout simple « incivilité »

            Les gens sont excédés, cela en arrive au jeu de la poussette, un jour cela ira plus loin. Quoiqu’il y a peu la police est intervenu pour virer tout une groupe en provenance d’une ville varoise.

            Alors oui, ils se posent des question sur ces Français pas comme eux, et j’ai même envie de dire qu’ils ne les verront jamais comme eux.

            Pour l’homme de gauche qu je suis, je me dis que quelque part cela ne va pas. La France bleue blanc beur est un mythe, et que plus cela ira, plus il y aura des soucis si personne ne fait rien, les pouvoirs publics surtout.

            Mais bien entendu, c’est la question du travail qui préoccupe plus tous les citoyens, cela ne fait aucun doute.

            A peluche


            • projetX projetX 10 novembre 2009 16:47

              oui, vous avez bien raison.

              Les francais sont bien polis, bien éduqués (en general) et font profil bas.
              Pour ne pas poser de probleme, pour ne pas passer pour des racistes.

              Mais de plus en plus, on sent le ras le bol de la population francais face à ses « francais administratifs » qui visiblement cherchent les problemes.

              Tot ou tard, le point de limite sera atteint, le reveil risque d’etre violent pour les « ziva » et leur « communauté » aveugle et muette.


            • evedur 10 novembre 2009 16:49

              mais oui vous avez raison Yvance, mais plus que leur origine au départ, je pense que c’est l’abandon et la ghettoïsation auxquels ils ont été voués eux ainsi que leurs parents depuis les années 1960.

              Encore une fois il faut des boucs émissaires et c’est ce que le gouvernement est en train de mettre en place : diviser pour régner. Et cela marche
              La race humaine est désespérante

              cordialement
              Evelyne


            • monbula 10 novembre 2009 22:26

              Evelyne

              Vous avez tapé dans le mille et quelle belle lucidité, vous avez !

              Mais rien n’est perdu pour autant


            • libellule 12 novembre 2009 10:40

              «  »Car les Blancs, ayant progressé et évolué, ne peuvent pas accepter le retour en arrière que l’on veut leur imposer, et, en réponse à une autre époque, proposeront alors le choix suivant aux islamistes : la valise ou le cercueil.«  »

              donc vous pensez (pronez ,) la guerre civile ?


            • Yvance77 10 novembre 2009 14:10

              Je cite calmos : « Vous les avez ouvert et cela vous a permis de voir la racaille dans ses oeuvres »

              Je tache quoiqu’il en reste de comprendre pourquoi on en arrive à ce point, les générations spontanées hje n’y crois guère, les choses n’arrivent pas par miracle ou toute seule, il y a des causes à cela, auxquelles ne répondent pas les pouvoirs publics.

              Car si racaille il y a c’est aussi dans les Hortefeux ou Besson et consorts que je les vois.

              A peluche


            • joelim joelim 10 novembre 2009 18:39

              Je plusse Calmos pour une fois. 

              L’incivilité quotidienne fait partie de la réalité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès