Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > États-Unis : lectorat des blogues en baisse

États-Unis : lectorat des blogues en baisse

Selon la maison de sondages Gallup, le nombre de personnes consultant les blogues serait demeuré à toutes fins pratiques inchangé depuis un an aux États-Unis (voir Blog Readership Bogged Down). L’enquête sur les modes de vie des Étatsuniens, menée du 5 au 8 décembre 2005, révèle que "9 % des répondants lisent fréquemment des blogues, 11 % le font occasionnellement, 13 % rarement, alors que 66 % ne les consultent jamais". Ces données concordent avec une autre enquête menée en février 2005. La proportion d’utilisateurs du réseau qui consultent fréquemment ou occasionnellement les blogues (20 %) serait comparable à celle de ceux qui téléchargent de la musique ou participent à des encans en ligne.

La stagnation de l’utilisation ne touche pas uniquement les blogues, explique Gallup, qui constate un plafonnement dans toutes les applications. C’est que depuis trois ans, le taux de pénétration d’Internet aux États-Unis semble bloqué à 75 %. La seule donnée sur l’utilisation qui connaisse une hausse serait le temps passé en ligne. En décembre 2002, 42 % des utilisateurs disaient passer une heure ou plus en ligne chaque jour ; en décembre 2005, cette proportion serait passée à 51 %.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Copas (---.---.118.209) 19 février 2006 19:12

    Il est drole de voir que « Stagnation » est transformé en « baisse » ...

    Il est fort possible qu’il y ait pallier, les arbres ne poussant jamais jusqu’au ciel, de même il est possible que le phenomene d’entrainement et d’engouement sucité s’assagisse et sucite un reflux après le plus fort de la poussée.

    L’apparition de cette « clameur » ailleurs, « ça baisse ! », m’a fait sourire tant elle correspondait, au delà de la réalité des choses, à un désir d’une partie des médias français qui semblent terrorisés et tétanisés par le développement du Net (voir le titre ridicule du Monde sur son magazine : « Internet, Staline aurait aimé ») .

    Au delà des terreurs de ceux qui craignent pour leur influence , Internet est maintenant à la croisée des chemins après une montée impétueuse et gigantesque de son importance en quelques années (une grande partie de sa croissance est toutefois maintenant dans le « tiers monde », Chine, Inde, Magreb, etc, qui representent une source de progression gigantesquement plus importante que les USA ou l’Europe)...

    Il existe actuellement un problème de « lecture » du net dûe à une saturation massive en sources de sollicitations... Un problème d’uitlisation d’outils qui permettraient de classer et re-hierarchiser (par par les autres mais par l’internaute lui-même evidemment) nos explorations et nos tentations de sollicitations .

    De même, il existe une autre possibilité d’utilisation du net qu’on a du mal à adopter mais qui peut être interessante : C’est la navigation au hasard dans l’océan du net, notemment dans les blogs, d’une façon transversale et en dérive,... poussé par le vent des liens...

    Mais en déhors de cette dérive plus reposante que la recherche intensive d’informations auquelle nous pousse sans arrêt le net et notre relation culturelle au savoir, on sature de temps en temps.

    .... On tire alors sa chaise à l’exterieur et on éprouve le besoin impérieux de regarder les petits oiseaux s’ébattre...et de les écouter pépier.

    Loin des écrans .... Afin de reclasser tranquillement la saturation et la surchauffe de nos synapses.


    • Richard (---.---.166.249) 19 février 2006 19:30

      Arrrgl et schtroupftudjuuu...

      Tu oublies la paraoîa aviaire des petits zoziaux chantant !


    • Vincent (---.---.224.192) 19 février 2006 22:55

      Les sources d’informations et de nombeux articles pros ayant differents points de vues sont disponibles aux U.S.A. De plus les Ameriquains ont plus de libertes d’expression et de pragmatisme. Il n’y a pas comme en France cette tension de non dits et d’isolement face a l’espace public non Internet.


      • michel ducruet michel ducruet 25 juin 2007 07:30

        D’abord bonjour à JP Cloutier dont j’admire le professionnalisme depuis l’époque des chroniques de Cybérie et qui n’écrit jamais à la légère sous le coup d’un ego surdimensionné. je regrette que les commentaires soient peu surveillés du côté de l’orthographe. Ce genre d’eczéma met de mauvaise humeur. Bon, pour en revenir à l’article, j’observe chez les moins de 25 ans de mon entourage une tendance de plus en plus forte à passer le temps sur youtube et l’équivalent. Les blogs « littéraires » concernent plutôt les vieux ( trentenaires et plus...). La répartition statistique (9%/66%) pourrait correspondre. Le plus recherché dans les blogs, c’est sans doute de les écrire plutôt que de les lire... L’écran comme miroir, un thème à exploiter par des internautes plus compétents que moi. A bientôt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès