Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Facebook, journal intime ou « public » ?

Facebook, journal intime ou « public » ?

Il y a désormais très peu de monde qui n’a pas un compte facebook. Mais, êtes-vous bien informé ? Connaissez-vous tout les « risques », faute de meilleurs termes, encourus à l’inscription ?

 
Facebook, réseau social créé Mark Zuckerberg regroupe à l’heure actuelle plus de 400 millions de personnes du monde entier dont 15 millions de français. C’est le 2ème site le plus visité après google. Autant dire qu’il a fait un grand pas depuis sa création...

A l’origine Facebook était un trombinoscope, c’est-à-dire un recueil de photos d’étudiants, destiné à la prestigieuse université d’Haward. Bientôt, le fléau s’agrandit, Microsoft achète 1,6% de Facebook pour devenir son unique fournisseur et vous connaissez la suite.

Cependant, à son "apogée" actuelle, quelques questions étouffées se posent. Facebook a ses désavantages : plusieurs personnes à cause de lui se sont vues licenciées, larguées, moquées...

Comment ? C’est très simple.

Mr H. se fait passer pour malade auprès de son patron et met le lendemain en statut "super soirée avec vous tous". Le patron lit, comprend et vire.

Deuxième exemple. Mr H. est marié, trois enfants. Sa femme soupçonne une de ses collègues de faire des avances à son mari. Grâce à facebook, elle ne fait que remarquer encore plus à quel point ils sont proches. La collègue met de drôles de messages sur le mur de son époux ("j’ai beaucoup aimé notre "diner" à deux"ou encore "J’ai très hâte d’être à demain"),de plus elle aime tous ses statuts, commente ses photos. Cela peut paraitre innocent, une simple collègue ami avec un homme marié mais pour l’épouse en question, cela est un cauchemar. Cette même épouse demandera le divorce quand un jour, en lisant les messages de son époux parti il y a une demi-heure, elle lit " RDV à l’hôtel ******* ". La femme y va, surprend son mari, tout est fini à cause de l’inscription à ce site et bien sûr à la tromperie de l’homme...

Des cas du genre ( et des cas vrai) je pourrais vous en citer des tas. Certains peuvent même faire "peur". Il y a un mois, un couple est parti en week-end et la femme avait mis avant de partir sur son mur " Je pars camper avec mon chéri :) ". Quand ils sont rentrés, la maison avait été cambriolée par des cambrioleurs bien informés que la maison était vide...

Je n’écris pas tout cela pour vous dire de prendre des distances avec se site. Internet lui même est dangereux et j’ai moi même un compte. Cependant faites attention. On ne sait jamais. Il y a des choses à éviter quand on sait que tout le monde peut lire notre vie. Évitez donc de racontez la vôtre sur votre mur, de mettre des photos compromettantes et coe...
 
Être prudent ne coûte rien.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Lorenzo extremeño 26 avril 2010 12:17

    Bonjour Lydie,

    merci de votre article qui fait suite á d’autres sur ce site sur les dangers de Farcebook,
    Il y en a bien d’autres que vous n’évoquez pas,une recherche sur le site vous permettra
    d’en savoir plus.
    (c’est exprés le « r » en plus) smiley

    Un conseil amical, prenez la peine de vous relire et de corriger les fautes d’orthographe
    ou d’accord qui parsément votre article.
    Je fais partie de cette minorité, chaque jour encore plus minoritaire, qui n’a pas de compte
    sur Facebook, car je trouve le procédé totalement artificiel.J’en connais beaucoup qui se
    targuent du nombre de leurs « amis » qui augmente jour aprés jour.
    J’ai de mon côté de nombreux échanges par mail avec de véritables amis que la distance
    (je vis en Espagne et je suis français) ne me permets pas de rencontrer dans la vie
    réelle aussi souvent que nous le voudrions. Ces amis ont tous une identité et personalité
    propres avec leurs goûts, qualités et défauts (tout comme moi) et ne sont assimilables
    qu’a ma communauté.Bien sûr certains d’entre eux se connaissent, d’autres non car
    pas je ne pense pas qu’ils s’entendraient. C’est cet amalgame communautaire qui me
    semble artificiel dans Facebook.
    J’ajouterai que rien ne vaut une rencontre dans le réel et internet me permet de
    projeter ces rencontres á venir avec une simple adresse mail.

    Vous avez raison de mettre en garde ceux qui livrent leur vie privée sur Facebook, car ils ne mesurent sûrement pas les conséquences de ce qu’ils laissent comme informations
    qui pourraient nuire á leur futur.

    Bien á vous, cordialement.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 avril 2010 15:34

      Lorenzo extremeño (xxx.xxx.xxx.118) 26 avril 12:17 

      « Un conseil amical, prenez la peine de vous relire et de corriger les fautes d’orthographe
      ou d’accord qui parsément votre article ».

      Attention ! ! ! Elle déteste les conseils amicaux...
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/etre-pauvre-au-21eme-siecle-73977#forum2529539
      et la suite...

      Sa nouvelle présentation :

      Lydie Gomas16 ans. Étudiante.
      Aime juste écrire,sur des sujets qui l’intéresseNT.
      Si vous trouvez « trop de fautes dans mes articles beaucoup trop courtS » , inutile de commenter. Les msgs désagréables ne m’intéresseNT pas.
      Bien à vous,Lydie.

         
      Sans commentaire ! ! !
         


    • Lydie Gomas 26 avril 2010 15:49

      Jean-Pierre Llabrés ? Vous dites sans commentaire... Mais vous en laissez des commentaires.
      Et en plus vous commentez ceux des autres pour avoir du soutiens dans votre bêtise. Pathétique. Une question : vous ne pourriez pas arrêter de commenter bêtement l’article. Il n’y a aucun rapport ac le sujet. ET... allez tous les commenter,l’un après l’autre ?


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 avril 2010 15:59

      Lydie Gomas (xxx.xxx.xxx.253) 26 avril 15:49

      Ma liberté d’expression vaut la vôtre.


    • Lydie Gomas 26 avril 2010 16:03

      Eh bien on a un sujet d’entente. smiley
      Oh et très intérressant votre article : Identification aux personnages ou aux comédiens ?

      Même si moi je reste moi même en regardant un film ou une pièce de théatre. smiley


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 avril 2010 16:18

      Lydie Gomas (xxx.xxx.xxx.253) 26 avril 16:03

      I)
      Contrairement à ce que vous pensez, je n’ai jamais souhaité vous agresser. Comme Anonyme & Lorenzo extremeño je n’ai voulu que vous suggérer un conseil amical en matière d’orthographe, de grammaire et de syntaxe. En raison, notamment, de votre désir de devenir journaliste.

      II)
      "Eh bien on a un sujet d’entente. 
      Oh et très intérressant votre article : Identification aux personnages ou aux comédiens ?"

      Merci. C’est fort aimable.

      « Même si moi je reste moi même en regardant un film ou une pièce de théatre.  »
      S’identifier, temporairement, à un personnage n’empêche nullement de rester soi-même.

      III)
      Sans rancune ?...


    • Lydie Gomas 26 avril 2010 16:22

      J.P. je ne suis vraiment pas rancunière.
      Je n’aie pas mal pris les autres commentaires mais le votre ne m’avait pas paru...amical.
      Oui sans rancune. je tacherais de faire mieux la prochaine fois smiley


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 avril 2010 16:30

      Lydie Gomas (xxx.xxx.xxx.253) 26 avril 16:22

      Bien d’accord. À bientôt. smiley


    • Visiteuse de Souvenirs Visiteuse de Souvenirs 26 avril 2010 12:20

      Cet article est particulièrement incomplet ! 

      D’un, parce qu’il suffit de lire les paramètres de confidentialité et de choisir qui accède à quoi. 
      Deux, de ne pas accepter n’importe qui comme « amis ». 
      C’est comme pour tout on ne fait pas n’importe quoi ! Il faut réfléchir avant d’agir. 
      Le mari débusqué est vraiment un idiot ! Suffisait de ne pas autoriser l’accès à la maîtresse. De toute façon ce genre de chose finit toujours par se savoir d’une manière ou d’une autre.
      Tout comme le salarié qui c’est fait prendre par son employeur. Dans les paramètres on peut choisir ce qui peut être vu par tout le monde lorsque le profil est recherché. 
      C’est juste une question de bon sens. 
      On dit beaucoup de chose sur facebook, mais on ne parle pas du bon côté des choses.
      Pour ma part je suis heureuse de pouvoir voir l’évolution de ma petite fille au fur et à mesure qu’elle grandit et d’avoir des nouvelles des gens que j’aime et qui sont éloignés.
      Et je ne fais pas la course, non plus, à celui ou celle qui aura le plus grand nombre d’« amis ». Car les vrais amis, c’est bien connu, se comptent sur les doigts d’une main. 
      Tout ça est une simple question de précaution.
      Pour terminé, le nombre de personnes qui ont eu des problèmes parce qu’elles ont fait n’importe quoi, est bien minime par rapport au nombre de personnes inscrites à Facebook.
      Il faut peut être relativiser les choses ... 

      • Lydie Gomas 26 avril 2010 14:21

        J’ai moi même un compte & je nais pas dit que ce site n’était pas bien,j’a dit de prendre c’est précautions c’est tout. Ne déformer pas tout.


      • Lydie Gomas 26 avril 2010 14:45

        * ses. smiley


      • Lydie Gomas 26 avril 2010 14:48

        Je m’addressais à Visiteuse de Souvenirs smiley


      • Lorenzo extremeño 26 avril 2010 15:11

        @ Charles Dejonge

        je rejoins vos arguments sur l’utilisation que peut éventuellement faire facebook
        des donnés qui apparaissent sur chaque compte et dont ils restent propriétaires.


      • Lorenzo extremeño 26 avril 2010 15:21

        @ Visiteuse de Souvenirs,

        « le nombre de personnes qui ont eu des problémes avec facebook est bien minime
        par rapport au nombre de personnes inscrites sur facebook »

        une question : qu’est ce qui vous permets d’affirmer celá ?
        des statistiques au niveau mondial ?


      • worf worf 26 avril 2010 12:35

        perso, je n’y est pas de compte, on m’y a déjà invité mais cela ne me tente pas.
        J’ai suffisamment de contacts, copains & amis dans la vie pour ne pas encore aller en chercher d’autres sur ce genre de site.
        Comme cela a été rappelé, un minimum de précautions est requis pour toute inscription sur ce genre de site.
        Je trouve que Facebook est plus un phénomène de mode, un « jouet » pour certains qui y créent des groupes sur tout et n’importe quoi !
        Il n’est nullement nécessaire de s’y inscrire pour communiquer avec ses amis, familles et autres alors que par email, par des logiciels de discutions vocales existants, on peut le faire et ils sont privés.


        • johnford johnford 26 avril 2010 13:32

          facebook est propriétaire de tout ce que vous mettez sur votre page et libre de communiquer ces informations ou de les vendre. On comprend pourquoi la CIA a injecté autant d’argent dans le projet.


          • Lorenzo extremeño 26 avril 2010 15:23

            Well done johnford ! peu de personnes le savent ! smiley


          • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 avril 2010 15:23
            Lydie Gomas16 ans. Étudiante.

            Aime juste écrire,sur des sujets qui l’intéresseNT.
            Si vous trouvez « trop de fautes dans mes articles beaucoup trop courtS » , inutile de commenter. Les msgs désagréables ne m’intéresseNT pas.
            Bien à vous,Lydie.

             smiley smiley smiley
            Sans commentaire ! ! !
             smiley smiley smiley


            • Lydie Gomas 26 avril 2010 15:32

              Vous ne pourriez pas arrêter un peu. 
              La moquerie c’est votre truc. D’accord je suis nul en orthographe. Et alors, VOUS êtes parfait vous ? Laisse moi et mes fautes tranquille. Je ne vous ais rien dit,et vous venez,revenez chercher je ne sais quoi. A force ca devient SOULANT. On aurait dit que vous êtes dieu alors que vous n’êtes qu’un homme alors ne me jugez pas. Allez donc vous moquer ailleurs. Ce site n’as pas été crée pour ça. A mon âge vous faisiez des fautes non ? Vous êtes un adulte et vous vous moquer d’une adolescente...


              • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 avril 2010 16:00

                Lydie Gomas (xxx.xxx.xxx.253) 26 avril 15:32
                Ma liberté d’expression vaut la vôtre.


              • finael finael 26 avril 2010 17:39

                Personnellement, depuis que je fréquente Internet (et cela fait quand même 16 ans), je sais que tout ce que vous y écrivez, ou mettez, devient public.

                Croyez-vous vraiment que ce que vous écrivez ici soit « inaccessible » ? Faites-donc une recherche sur votre nom, et vous y trouverez vos articles. Et bien d’autres choses encore

                Il y a bien longtemps que les entreprises (pour ne citer qu’elles) louent les services de sociétés spécialisées pour « cibler » leur personnels ou les candidats.

                Facebook étant par définition un « lien social », il n’est pas besoin de souligner que c’est là un excellent endroit ou piocher des informations. Mais en fait il s’en trouve partout sur le web.


                • Lydie Gomas 26 avril 2010 17:56

                  Je sais bien que si je tape mon nom je trouverais tout un tas d’infos sur mes activités sur le web. Je la sais. Mais sur facebook,c’est beaucoup plus précis car on en tendance à y mettre ses photos,sa date de naissance,son adresse,si on est marié ou non et avec qui,bref notre vie. Alors que si je tape mon nom et que je trouve ces articles qui sont public il n’y a rien de trop personnel. je ne sais pas si vous voyez où je veut en venir...


                • finael finael 26 avril 2010 21:47

                  Si vous mettez ce qui est « privé » n’importe où sur le web, on pourra toujours le retrouver.

                  A la limite, et je dis bien « à la limité », Facebook peut être considéré comme une incitation à mettre à disposition plus d’informations qu’on ne le souhaiterais au départ. Mais c’est quand même un choix, non ?


                • Fantômette Fantômette 27 avril 2010 09:56

                  Je vous plusse, Finael. Effectivement tout ce qu’on dépose un jour sur Internet peut être retrouvé... mais n’est-ce pas ce que les gens souhaitent au fond ? Personne n’est obligé de raconter ses frasques, de détailler sa vie perso ou se sopinions politique, et pourtant les gens le font...

                  Pour ma part j’ai un compte FB, et je me suis bien gardée d’y laisser mon adresse perso ou mon téléphone. J’essaie de faire attention à ce qu j’y laisse et je n’ai pas tant d’amis que ça. En revanche, pour retrouver des gens c’est fabuleux : après on peu toujours communiquer ce qui est personnel par d’autres moyens.

                  Mais même sans FB Big Brother est déjà parmi nous...


                • baribal baribal 27 avril 2010 08:41

                  Facebook est une magnifique fichier de police... heureusement que les saintes association des libertés ne s’y attaquent pas !!! Cela permet à certains de faire leur job !
                  Faites gaffe, big brother est parmi nous


                  • Anonyme 27 avril 2010 14:04
                    Lydie Gomas
                    « Parce que le fait de coller les lettres en elles peuvent faire toute une histoire ».

                    Cela a-t-il un sens ? ? ? ...


                    • Lydie Gomas 27 avril 2010 15:23

                      Oui. & désolé pour vous si vous ne comprenez le sens simple de cette phrase.


                    • johnford johnford 27 avril 2010 20:53

                      « le fait de juxtaposer des lettres », en éclair ’écrire peut tuer’ , la plume est plus forte que l’épée, non ?


                    • inès 27 avril 2010 16:19

                      Si j’ai bien compris, Tout le monde fait des fautes d’orthographe.

                      Mais taper au clavier et écrire sur une feuille de papier, c’est différent.

                      Certains prennent réflexion avant de taper sur clavier alors que d’autres réactifs tapent sur le clavier avec fautes.

                      J’ai remarqué que Madame Cosmic Dancer ne faisait rarement de fautes d’orthographe. Une Excellente sténo, secrétaire.

                      Nous allons l’embaucher à Clair Instant.


                      • Denje Denje 28 avril 2010 18:03

                        Le « problème » Facebook restera entier tant que les gens se prendront au jeu.

                        Les informations restent systématiquement accessibles, même après une « suppression totale », comme le fait remarquer Finael.

                        Cependant, et pour commenter l’intervention de Visiteuse de Souvenirs, le courrier manuel est un très bon moyen de garder le contact, et ce depuis bien des décennies.
                        On peut donner à Facebook la qualité de garder les gens en contact, et c’est la raison pour laquelle j’ai moi-même un compte. Cependant, j’ai l’impression que cet argument reste le seul plausible pour justifier les agissements dans l’ombre de cette société.

                        Pour exemple, je n’utilise jamais aucune « sous-application » de Facebook, en particulier depuis le jour ou, voulant en rejoindre une, je devais « signer » un accord permettant à Facebook d’utiliser comme bon lui semble mes données personnelles (ce qui est déjà le cas, non ?), sans plus jamais me demander mon autorisation !!

                        La controverse va si loin que, aujourd’hui, ce partage de vie privée la transforme en vie publique.
                        Ainsi, quelque soient les tords des maris trompant leur femme, des faux malades qui veulent prendre du bon temps, et autres, il y a toujours un risque d’être « marqué » sur une photo dont nous ne voulions pas qu’elle soit rendue publique, et si cette photo est mise par une personne ne nous ajoutant pas en ami, alors nous ne pouvons agir sur le marquage !

                        Garder le contact avec ses proches c’est bien, mais que fait la CNIL ?


                        • Soulnight 4 mai 2010 15:50

                          Tout d’abords, sur n’importe quel site communautaire, il est important de lire les conditions général (je sais, c’est chiant) et surtout de bien configurer son profil (à dormir debout), et a activer les filtres pour chaque info que l’on poste sur son mur.

                          Après il suffit d’avoir un peu de jugeote, on connait les dérives de ces sites communautaire. Donc logiquement on évite de poser un arrêt maladie pour faire une soirée, on trompe pas sa femme ou alors on écrit pas sur le mur mais en message perso. Et surtout ne jamais, mais jamais donner d’information confidentiels comme son numéro de carte bleu, le code de son alarme, les dates où la maison est vide...

                          Ne vous inquitez pas, bientot on va parler de l’addiction de ce genre de site ^^

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès