Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Faut-il croire les journalistes ?

Faut-il croire les journalistes ?

Ce petit livre d’entretien met en lumière les défauts de la presse en général. Souligne les raisons de sa crise. Et marque un avertissement…

Question à la fois récurrente et surprenante.

Le monde bouge, le monde évolue, et les médias avec. Aujourd’hui, la presse se confond avec les médias, le spectacle de la télé, les buzz d’internet.

Ainsi, le livre fait d’entretiens avec Serge July, Jean-François Kahn et Edwy Plenel vient remettre à plat quelques idées parfois oubliées du journalisme, du vrai !

Ces interviews mettent en relief une idée commune : Celle de la crise de la presse. Une crise liée à l’économie mais pas seulement…

En effet, Kahn et Plenel sont d’accords pour dire qu’il y a une crise de l’offre. C’est à dire que les journaux restent encore trop liés à leurs méthodes jugées maintenant archaïques et obsolètes.

Il faut un journalisme de faits.

C’est ce qu’Acturevue retiendra principalement de ce petit ouvrage ; l’idée selon laquelle l’information est fondamentale. Car seule celle-ci peut influencer de façon certaine la chose publique. Une opinion n’est que subjective relative et abstraite. Une information, elle, quand elle est vérifiée et recoupée ne peut qu’acquérir son statut de vérité objective capable de donner un sens au journalisme. Capable de lui faire tenir le vrai rôle d’un contre-pouvoir.

Le journalisme est une affaire d’inquiétude et de vigilance.

Peu de gens peuvent se prétendre journalistes aujourd’hui, quand nous constatons toujours plus de complaisance voire de connivence entre la presse et les différents pouvoirs.

Rares sont les journalistes et encore moins les journaux qui peuvent véritablement se dire indépendants. La presse française l’est-elle ? Lorsque le premier investisseur de journaux est l’ami de Nicolas Sarkozy, j’ai nommé Lagardère ?

 Attention !

La presse n’est pas libre par essence. La presse n’est pas libre et ne peut pas l’être face aux pouvoirs toujours plus accrus du président de la république.

Cependant, pour que la presse puisse le devenir, les citoyens que nous sommes doivent être attentifs. Le journaliste plus encore car sa liberté est notre liberté. Sa possibilité de révéler des affaires, permet à nous, simples citoyens, de les connaître. Et ainsi de se faire une idée de la cité, de voter en toute connaissance de cause, grâce, non pas au politique qui est dans un jeu permanent, une histoire, mais au journaliste qui vient distiller de la réalité, des vérités, parmi les belles illusions des dirigeants.

Ne pas accepter la censure, s’offusquer des pressions, s’alarmer contre l’excès de pouvoir est l’affaire de tous.

C’est ce que rappelle ce livre, c’est ce qu’essaye de rappelerActurevue !

 

Faut-il croire les journalistes ?, S.July, J-F Kahn, E.Plenel, édition MORDICUS, 13,50€, 166 pages.

 

 D.Perrotin  
AUTRES ARTICLES SUR HTTP ://WWW.ACTUREVUE.COM

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • sheeldon 24 octobre 2009 09:26

    bonjour

    j’ai moinsé cet article .

    july , plenel et khan miam , que du lourd des spécialistes de la laisse d’or , un july donnant des cours de journalisme après avoir vendu libé a rotchild ou il expliquait que cela lui donnerait « plus de liberté » , un coup de pied au cul plus tard le voila qui revient !

    plenel la star du monde , coulé un journal ne lui a pas fait peur et ses nombreuses laisse d’or sont bien méritées aussi , khan c’est un politique ou alors un journaliste quand ça lui convient bref c’est du vide !

    faut-il croire les journalistes , ça dépend mais ceux la certainement pas !

    pour l’étude des médiats il existe quand même des gens sérieux , de ramonet a halimi en passant par bourdieu , chomsky et bien d’autres .

    « Lorsque le premier investisseur de journaux est l’ami de Nicolas Sarkozy, j’ai nommé Lagardère ? » quand je lis de telles coneries je demanderais a plenel pourquoi il dirigeait le monde version lagardere , pareil a july ( libération de sartre a rotchild , bon livre ) . 

    cordialement

    http://www.leplanb.org/Des-journalistes-mentent-aussi-sur.html

    http://www.acrimed.org/article2205.html

    http://www.acrimed.org/article3238.html




    • abdelkader17 24 octobre 2009 09:51

      Le commerce des illusions,il est pour le moins curieux que les fossoyeurs en chef de l’esprit même de journalisme, viennent nous rappeler les quelques exigences et fondements de cette profession, qui fut autrefois autre chose que la caricature qu’ils en ont toujours donné.
      Quant on connait le parcours d’un July, ces prétentions prêtent à sourire,ancien maoïste reconverti à l’orée des années 80 dans la défense des intérêts du capitalisme,cofondateur et dirigeant du journal libération dont les ambitions étaient de donner la parole aux sans grade,ambition qui révélait leur vrai nature avec le déferlement de la vague néolibérale,ce journal devenu quotidien sans sève, outil d’expression de la gauche libérale libertaire,il se fera débarquer comme un domestique en 2006 par Edouard de Rotschild, nouvel actionnaire majoritaire du journal.
      Les intérêts capitalistes, les marchands de canon, les multinationales ont constitué des empires de presse pour accentuer leur emprise sur l’information,quel est le rôle des journalistes aujourd’hui, celui de nous informer sur la désinformation,il semble même que l’état la presse Française soit un des plus sclérosée du monde occidental.
      La presse traditionnelle avec le formidable accélérateur de l’histoire que constitue internet n’a plus de raison d’être,les tentatives de sauvetage de cette entreprise de rapt des consciences
      sous forme électronique est vouée à l’échec avec le développement sans cesse croissant des médias alternatifs, offrant informations de qualité et une manière pour le moins différente d’appréhender les événements du monde,dégagée de toute exigence de profit et de rentabilité.
      Ces hommes appartiennent au passé,ils ont failli dans leur mission d’éducation populaire,se sont mis au service exclusif des puissants dont ils se sont fait les relais serviles,leur disparition complète serait plus que souhaitable.


      • ELCHETORIX 24 octobre 2009 14:31

        tout à fait d’accord avec votre analyse ABDEL ,
        j’ajoute que ces journalistes ( pas tous ) des grands médias télévisions et écrits ont failli à leur « code de déontologie » , ils en sont réduits à flatter les « puissants » , quelle déchéance , pas d’honneur ni de conviction , seulement « un gagne-pain ».
        Je ne les envie pas même avec leurs salaires qui n’ont rien à voir avec deux du monde du travail .


      • abdelkader17 24 octobre 2009 14:40

        @Elchetorix
        salut
        Et ça prétend encore avoir un rôle à jouer, malgré la démonstration de leur faillite et de leur compromission avec les puissants,ils ont largement démontré leur capacité de nuisance.


      • ELCHETORIX 24 octobre 2009 14:56

        alekoum salam , sahib ABDEL ! c’est ma femme qui m’apprends cette belle et riche langue « l’ ARABE » .
        VOUS devez l’apprendre , vous aussi, qui je crois savoir êtes NORMAND , comme j’ai pu le lire dans un de vos posts !


      • Montagnais Montagnais 24 octobre 2009 15:19

        Analyse presque totalement partagée.. Mais la suppression des chiens de berger ne fait disparaitre ni le troupeau, les ouailles, ni le haut clergé de l’Eglise financiarisée.. Le bouge oligarque a plus d’un tour dans son sac, vous verrez.

        L’auteur dit : "67 %, c’est le pourcentage de français qui estiment que les journalistes ne sont pas indépendants face aux pressions des partis politiques et du pouvoir.« 

        Besoin d’un sondage pour révéler un truisme à propos de marchands de phrases ?

        Cela signifie de plus que près de 30% ont été parfaitement zombifiés par la mediacratie..

        Et les partis politiques.. ? Quel pouvoirs.. ? Droite-gauche également stipendiées, affiliés à la même idéologie du »libéralisme", du capitalisme. A la gamelle eux-aussi.


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 24 octobre 2009 10:17

        Le métier des journalistes c’est d’abord de se documenter, ensuite d’informer. Or ils préfèrent se copier les uns les autres et exercer le ministère de la police de la parole.


        • King Al Batar Albatar 24 octobre 2009 11:49

          J’ai beaucoup de mal à considérer les propos de Kahn, il raconte trop souvent de la merede et a trop d’idée prèconçu pour que je le trouve interessant.

          Qu’il retourne manger dans la main de bayrou, qui n’a presque plus de miette à lui donner.


          • ELCHETORIX 24 octobre 2009 14:36

            alors là , pas d’accord avec vous albatar ; JFK est quelqu’un de très compétent et très intelligent , bien que pour moi , il ne roule pas pour le petit peuple ( les travailleurs anonymes - de l’ouvrier au cadre moyen ) .
            Vous voyez , je ne fais pas de l’anti-sémitisme primaire , sincèrement !


          • abdelkader17 24 octobre 2009 15:22

            @Albatar
            Je te conseille l’excellent petit ouvrage de serge Halimi, « les nouveaux chiens de Garde », un véritable régal.
            http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=807&var_recherche=les+nouveaux+chiens+de+garde
            ou « lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au rotary »
            http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1456
            ça vaut le détour.


          • wesson wesson 24 octobre 2009 12:24

            Bonjour l’auteur,

            « Faut-il croire les journalistes ? »

            Non !


            • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 24 octobre 2009 22:56

              Il ne faut croire personne.

              Si l’on s’en fout, il faut douter.

              Si l’on veut savoir ce qu’il en est, il faut chercher par soi-même et faire le travail.


            • Martin Joël 24 octobre 2009 13:04

              Ces interviews sont des catalogues de vœux pieux, de « fokon-yaka » et de « faites c’que j’dis, faites pas c’que j’fais ! ».

              On s’y gargarise de liberté de la presse et d’indépendance des journalistes en pratiquant le caviardage au sein des rédactions. On prône un journalisme reposant sur les faits et on n’écrit que des chroniques.

              Edwy Plenel, par exemple, a totalement cessé de faire du journalisme d’investigation. Il écrit sur Mediapart des roman-fleuves pour tantôt tirer sur l’ambulance socialiste, tantôt aligner des propos convenus sur le sarkozysme et de lyriques appels à l’union des gauches sans faire la moindre proposition, sans ouvrir la moindre piste. Sa plume brasse le vide.

              Et lorsque des journalistes de Marianne s’inquiètent de son arrivée non concertée dans leur journal, Plenel les accuse en substance de déraison.

              Comme tant d’autres présumés « grands journalistes », Edwy Plenel a perdu toute crédibilité.

              Joël Martin


              • stephanie stephanie 24 octobre 2009 15:44

                Entièrement d’accord !
                MP_BG


              • stephane 24 octobre 2009 13:21

                Au regard des votes, l’expression consacrée reste d’actualité « A question idiote.... »


                • Philou017 Philou017 24 octobre 2009 13:40

                  On se demande pourquoi ils donnent de si bons conseils et qu’ils les ont si peu appliqué.

                  Seul Plenel parait avoir pris le virage d’un journalisme courageux après ses mésaventures au Monde. Médiapart est un des seuls médias aux vélléités d’independance.


                  • stephanie stephanie 24 octobre 2009 15:54

                    Quand Mediapart ne roule pas pour le Modem ou autre parti politique.
                    C’est une girouette, ça varie selon le vent.
                    Une abonnée de Médiapart qui a déserté, complètement écoeurée.


                  • Martin Joël 24 octobre 2009 16:27

                    Exact. Il y a de bon articles d’investigation sur Mediapart.
                    Mais pas signés Plenel.
                    Et il y a des articles bâclés (voir quelques lignes plus bas)
                    Heureusement, pour la liberté de la presse qui ne s’use que quand on ne s’en sert pas, il y a « Le Canard Enchaîné »
                    Canard dont un journaliste de Médiapart avait mis en cause l’indépendance en se faisant le relais complaisant d’un livre accusant le volatile satirique de manger dans la soupe sarkozienne.
                    En voilà du sympathique journalisme haut de gamme qui dénonce la fausse indépendance d’un confrère : chacun peut constater en effet semaine après semaine la flagornerie du Canard envers notre président de la République.
                    Joël Martin
                    PS - Merci à Stéphanie de son approbation.


                  • lolo 24 octobre 2009 18:20

                    @martin Joel

                    concernant le Canard enchainé, c est tres variable aussi, étant donné que, pour un meme sujet, on peut avoir des articles écris par differentes personnes ayant des idées opposées

                    concernant le 11/9 par ex, le Canard a été nul, et a suivi la meute des vautours. Et ils le sont toujours actuellement Pas un seul article n est paru soulignant les zones d ombres (et que l on soit pro ou antiVO, on est obligé d admettre qu il y en a)

                    je me rappelle notamment d un article sur la piece de theatre de JM bigard, qui, au lieu de critiquer la piece en elle meme, etait un lynchage en règle de JMB Absolument pitoyable pour un journal qui se veut indépendant

                    Depuis je me demande si le Canard n est pas simplement un journal qui ne fait que fuiter les infos de certains « hauts placés » ou de personnes ayant leurs entrées finalement, il n y a que leurs HORS SERIE (1 par trimestre je crois) où ils prennent un sujet à bras le corps et vont relativement au coeur du sujet. Leur hebdos n est qu une suite de petites phrases, de « on dit que »

                    ca ne m empeche pas de l acheter regulierement et de le lire avec interet, mais c est toujours avec bcp de prudence


                  • Vitalia 24 octobre 2009 19:08

                    Cher Philou 017,

                    Nous sommes un certain nombre à avoir cru que Plenel avait pris le bon virage, et nous avons soutenu avec enthousiasme son projet prétendument participatif.

                    Cela semblait être une belle novation : une partie « Journal », et une partie « Club » de blogueurs, les deux parties se complétant et s’enrichissant. Cela aurait dû assurer une liberté encore plus grande de l’information.

                    Or, ce n’est pas cela que nous avons vu. La partie Journal est réduite (moins de 50% des contributions en moyenne), les blogueurs occupant le plus de volume, en payant. Et dans la partie Journal, il y a souvent plus de partis pris que d’investigations nuancées. L’antisarkozysme récurrent est le fond de commerce de Mediapart.

                    Quant au Club, la rédaction l’a laissé se dégrader, incapable de faire respecter des règles minimales de bonne conduite. Des bagarres de clans, de cliques, déchirent ce Club, qui s’appauvrit, devenant une quasi Maison de retraite. De nombreuses personnes déçues prennent la poudre d’escampette, lassées de payer pour se faire « troller » ou insulter.

                    Donc, une liberté de l’information dans un cadre « participatif » requiert une grande clarté éthique et, au bout du compte, le respect de ceux qui sont de fait des clients.


                  • Martin Joël 24 octobre 2009 19:21

                    Message à Lolo :
                    Pouvez-vous préciser à quels articles du Canard vous faites allusion ?
                    Faute de ces précisions, on ne peut pas vous répondre précisément.
                    Merci d’avance.
                    Joël Martin


                  • lolo 24 octobre 2009 21:41

                    @joel

                    c est cette phrase à laquelle vous faites réferences ??« concernant le Canard enchainé, c est tres variable aussi, étant donné que, pour un meme sujet, on peut avoir des articles écris par differentes personnes ayant des idées opposées »

                    dsl, mais je ne tiens pas un compte rendu hebdomadaire des articles du Canard j ai souvent constaté qu un article plutot corsé dans un page, pouvait etre contrebalancer par un autre dans une autre page ou dans le numero suivant. Ce n est pas systematique mais ca arrive

                    Si vous parliez de l article sur Bigard (dsl mais comme vous ne me dites pas quel partie de mon post vous posent problème, je reponds un peu au hasard), c etait dans l avant derniere page, là où il parle des pieces de theatres et des spectacles


                  • Martin Joël 25 octobre 2009 15:41

                    @Lolo

                    Je précise mes interrogations et remarques pour que l’échange se fasse sur des bases précises :

                    1) « La meute des vautours » c’est pour quelle affaire : Polanski-Mitterrand ou Jean Sarkozy (ou les deux, ou d’autres ?)

                    2) Bien que n’archivant pas Le Canard (moi non plus), pouvez-vous donner un exemple de sujet où deux journalistes du volatile ont exprimé deux opinions opposées ?

                    3) Pour l’article sur Bigard, j’avais aussi remarqué qu’il arrivait au critique théâtral, Bernard Thomas, d’orienter parfois ses critiques en fonction de ses sympathies personnelles. Cela dit, je trouve personnellement Bigard plutôt vulgaire et fort peu drôle. Je préfère Devos, ou Desproges.

                    4) Ce que vous appelez « fuites », d’autres appellent cela de l’investigation. Toute enquête repose sur la collecte d’informations par différents canaux. Appelez ça fuites ou confidences, c’est la même chose. La force du Canard, qui fait qu’il gagne quasiment tous les procès qu’on lui intente en diffamation, c’est qu’il a effectué tous les recoupements et vérifications nécessaires. Quand il sort une affaire, et souvent il est le premier , comme le sang contaminé, c’est qu’il a toutes les preuves en main.

                    5) Une autre force du Canard, c’est son côté « recours » pour des braves gens écœurés de certaines vilenies dont ils sont témoins et qui redoutent que d’en parler leur vaille de graves ennuis. En outre, ses journalistes fréquentent les couloir de l’Assemblée et ce sont les députés eux-mêmes qui les accrochent pour leur raconter des choses. Choses qui sont immédiatement recoupées et vérifiées. Donc point besoin pour le Canard de bouffer à quelque gamelle que ce soit.

                    6) Enfin pour en revenir au sujet qui m’a fait évoquer le Canard, l’indépendance de la Presse : le Canard ne vit pas de la pub et il est prospère. Donc ni fil à la palme, ni épee de Damoclès du genre : on va vous étrangler financièrement en vous sucrant nos budgets pub.

                    Bon dimanche, et bonne lecture du prochain Canard.


                  • lolo 25 octobre 2009 16:23

                    @joel

                    1/ vous devez confondre avec un autre post ou un autre intervenant, je n ai pas parlé de « meute de vautours »

                    2/dsl, c est un sentiment que je rencontre mais de là à me rappeler d un exemple concret..... de plus, ce n est pas forcément une critique qu il y ait des avis divergeant sur le meme sujet (au contraire). c etait un constat, tout simplement

                    3/que l on apprécie pas l humour de Bigard, c est votre droit. mais il faut savoir faire la part des choses

                    que l on apprécie pas son humour ne légitime pas le fait de le lyncher sur ce qu il dit sur le 911. Surtout que les faits ’troublants" qu il souleve sont tout à fait légitime.

                    d ailleurs, qu un humoriste souleve des lievres et s implique dans les réalités de ce monde, je trouve cela benefique. Ce ne sont pas les dany boon ou Gad Elmaley qui feraient cela. Il y a des humoristes qui ont une conscience politique, et je trouve ca salvateur (meme si je ne suis pas forcément d accord avec tout ce qu ils disent) Desproges etait tout sauf politiquement correct, et tres politique aussi (et personne ne lui a reproché), notamment son sketch sur l epicier arabe.

                    4/ quand je parlais de « fuites », c etait pour souligner que leurs articles etaient tres courts et ne rentraient pas forcément dans le détail (cela ne veut pas dire que c est baclé ou faux). Mais Leurs Hors series sont en revanche bien plus poussés, et ressemblent plus à de l investigation

                    5/ sur la 2eme partie de ce point, vous etes donc d accord avec moi que ca ressemble plus à des « fuites/confidences » qu’à une vrai investigation (meme si ce qu ils racontent peuvent etre vérifiées) mais, je suis qd meme sceptique sur les articles de M Angeli qui paraissent en bas de la page 3 concernant « les fuites » relatives à des documents militaires ou diplomatiques. Surtout quand on mets cela en perspective avec ce qu il raconte (ou ne raconte pas plutot) sur le 911

                    6/ je ne dis pas que la Canard n est pas indépendant, ou racontent n importe quoi en général. Je me rappelle notamment d un tres bon article en novembre 2002 expliquant le trou de la Securité sociale (en gros, le deficit etait du au prelevement fait par les gvts successifs pour financer tout et n importe quoi, et donc pas à cause d une hausse des dépenses de santé) Cependant, sur certains sujets, je les trouve peu tenace voire de mauvaises fois (911). Si vous vous rappelez d un article objectif sur les faits « troublants » du 911 (soulevés notamment par JMB), donnez les moi. Et ces faits troublants existent et quand on se dit au dessus du lot et indépendant, la moindre des choses est de ne pas suivre la meute des journalistes au pas

                    Meme si j ai des reserves sur certains articles ou sujets, je l achete regulierement et le lis avec interet (notamment la rubrique sur les comptes rendus des proces et sur l agroalimentaire qui sont souvent consternant sur ce qu ils soulevent). Ca faudra toujours mieux que le Monde, le Parisien ou le Figaro, mais ne soyons pas béhat et gardons notre esprit critique.


                  • lolo 25 octobre 2009 16:26

                    @joel

                    excusez moi, vous avez raison, j ai parlé des meutes de vautour, c etait à propos du 911


                  • Martin Joël 25 octobre 2009 21:36

                    @lolo

                    1) Dont acte pour votre revirement : vous admettez avoir parlé de meute de vautours.

                    2) Mais vous ne précisez toujours pas à quelle affaire vous faites allusion. Vous parlez pourtant de « 11/9 ».

                    3) Pour les articles soit disant contradictoires, vous dites d’abord que c’est un sentiment que vous avez, puis vous dites que c’est un constat. Un sentiment, c’est une opinion. Un constat, c’est relever un fait. Quel fait ?

                    4) Pour Bigard, je vous ai fait part de mes réserves sur le critique théâtral Bernard Thomas.

                    5) Je vous cite : « sur la 2eme partie de ce point, vous etes donc d accord avec moi que ca ressemble plus à des « fuites/confidences » qu’à une vrai investigation. » Non. Je précise ma pensée : une investigation part la plupart du temps de confidences. Ensuite l’investigateur se livre à un patient travail de recoupement, c’est à dire qu’il recherche des interlocuteurs au courant du sujet et qu’il les interviewe. C’est le travail de base du journaliste d’investigation. Il n’y a pas d’antinomie entre confidence et vraie investigation. Il s’agit d’étapes successives.

                    6) Je vous donne acte que vous n’avez pas dit que le Canard n’est pas indépendant.

                    7) Je vous cite : « Depuis je me demande si le Canard n est pas simplement un journal qui ne fait que fuiter les infos de certains « hauts placés » ou de personnes ayant leurs entrées finalement, il n y a que leurs HORS SERIE (1 par trimestre je crois) où ils prennent un sujet à bras le corps et vont relativement au cœur du sujet. Leur hebdos n est qu une suite de petites phrases, de "on dit que" » Il faut lire tout le journal et pas que la page 2. Vous y trouverez des articles de fond. Je vous suggère par ailleurs si vous désirez que votre opinion sur le Canard reflète la réalité, d’aller voir d’un peu plus près la liste de toutes les affaires que le Canard a débusquées.

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27affaires_r%C3%A9v%C3%A9l%C3%A9es_par_le_Canard_encha%C3%AEn%C3%A9

                    8) Je vous rassure : je garde un esprit critique aiguisé. Grâce justement au Canard, véritable débourreur de crâne.


                  • lolo 24 octobre 2009 18:09

                    je ne me rappelle plus où j avais vu ca, mais un intervenant avait dit une fois, que le jour où les gens renverront le journal qu ils avaient acheté en exigeant d etre remboursé si ils décelaient un mensonge ou une contrevérité, alors les journalistes commenceraitent peut etre à faire leur boulot


                    • xray 24 octobre 2009 21:32


                      Menteur comme un journaliste 
                      Le premier métier d’un journaliste est de se taire. 
                      Son deuxième est de mentir. 


                      LES GRANDES IMPOSTURES 

                      CONQUISTADOR SPACE 
                      La connerie humaine est la seule approche que l’on peut avoir de l’infini. 
                      http://conquistador-space.over-blog.fr/ 

                      Le 9 11 
                      Une opération menée par l’armée américaine. 
                      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/ 

                      La cuisine diabolique des croyances  (Sida) 
                      http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/25/la-cuisine-diabolique-des-croyances/ 

                      L’IMPOSTURE DU SIDA 
                      http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/24/le-sida/ 

                      Les virus de curés 
                      http://levirusmachin.hautetfort.com/ 

                      La loi 1905 (France) 
                      http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2008/05/06/moralistes-par-devant-sans-scrupule-par-derriere.html



                      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 24 octobre 2009 21:44

                        En principe, et traditionnellement, le métier du journaliste c’est de se documenter d’abord, et d’informer ensuite.

                        Mais ils préfèrent maintenant se recopier et se citer les uns les autres, déformer les propos qui leur déplaisent (Renaud Camus, Pascal Sevran, Christian Vanneste), et tenter d’exercer le ministère de la police de la parole (Aslolovitch faisant virer Siné). C’est sans doute plus amusant.

                        Mais sur leurs niches fiscales, ils sont plutôt discrets.

                        Voir ce que Voltaire et Gide ont écrit à leur sujet.


                      • Martin Joël 25 octobre 2009 15:50

                        @SPQR (Sénatus Populusque Romanus)
                        Tous les journalistes ne mentent pas.
                        Heureusement, sinon la Justice serait submergée par mille fois plus de procès en diffamation.
                        De même, il existe des politiciens qui ne se sucrent pas, qui ne pensent pas qu’à leur réélection et qui oeuvrent pour le bien commun.
                        En quelle proportion ? C’est un sujet de préoccupation...
                        Joël Martin (non journaliste).


                      • ELCHETORIX 27 octobre 2009 15:07

                        LE CANARD DéCHAINé EST UN LEURRE DE PLUS , IL EST TOUT AUSSI INFILTRé PAR LES SIONISTES QUE LES AUTRES JOURNAUX  !


                        • Martin Joël 27 octobre 2009 19:59

                          @Elchegorix
                          « Enchaîné », cher Monsieur, pas « déchaîné », le Canard...
                          Vous écrivez en capitales italiques pour pas qu’on reconnaisse votre écriture ?
                          Un peu comme un corbeau qui découpe des lettres dans un journal (forcément infesté de sionistes) pour composer son billet doux ?


                        • ELCHETORIX 28 octobre 2009 22:14

                          cher môsieur , c’est tout à fait involontairement que j’ai écris en majuscules , j’ai eu la flegme de corriger sauf pour deux voyelles.
                          sachez que je ne me cache pas , car je garde mes convictions depuis longtemps et à mon âge , je ne crains personne surtout pas pour une « carrière » , car je suis « retraité » depuis 1 an et demi ! .
                          Et si dénoncer les actes odieux commis par l’état hébreux c’est être anti-sioniste , bien je revendique cette appellation !
                          cappici !
                          y hasta la victoria siempre !


                        • Martin Joël 28 octobre 2009 23:06

                          @elchetorix
                          Cher Monsieur, bien que vous masquant sous un pseudo, vous affirmez ne craindre personne.
                          Vous semblez ne pas craindre non plus le ridicule.
                          Taxer TOUS les journaux de sionisme l’est particulièrement.
                          Notre seul point d’accord semble être la dénonciation des abominations commises, entre autres, à Gaza, par la soldatesque israélienne.
                          Votre affirmation équivaut à affirmer que tous les journaux approuvent ces atrocités.
                          Etes-vous en mesure de donner, par exemple, au moins un article du Canard Enchaîné qui justifie ces horreurs et ces crimes de guerre ?
                          Joël Martin


                        • ELCHETORIX 29 octobre 2009 13:00

                          Bien entendu , ce journal n’a jamais écrit un article faisant l’apologie des méfaits de l’armée de l’état hébreux , cependant , il accorde une chronique à Mme DE NAGY DE BOSCA Carla qui me donne à penser que ce journal me paraît conciliant avec les « puissants ».
                          D’autres part , mes propos , cités plus haut n’ont en aucun cas signifiés que TOUS les journaux sont infiltrés , mais les plus importants oui .
                          Par exemple LE MONDE DIPLOMATIQUE me paraît plus objectif par rapport au pouvoir actuel que d’autres journaux .
                          Hasta luego !


                        • Martin Joël 29 octobre 2009 14:11

                          Cher Monsieur « ELCHETORIX »,
                          1) Vous vous contredisez en disant maintenant que vous n’avez pas écrit que tous les journaux étaient sionistes alors que vous avez écrit ceci : « LE CANARD DéCHAINé EST UN LEURRE DE PLUS , IL EST TOUT AUSSI INFILTRé PAR LES SIONISTES QUE LES AUTRES JOURNAUX !.
                          Ou alors, vous vouliez écrire : »que certains autres journaux"
                          2) J’ignorais que Carla Sarkozy était sioniste.
                          3) Je vous rappelle que le Canard Enchaîné est un journal satirique. Dans ce cadre, je vous signale que le papier écrit par Frédéric Pagès est un pastiche. L’Elysée ne trempe en rien dans l’écriture de ce divertissement.
                          4) Je ne crains pas de donner ici publiquement mon vrai nom. Qu’est-ce qui vous retient d’en faire autant ?
                          Joël Martin
                          PS - Si vous voulez en savoir plus sur ma modeste personne, je suis sur GOOGLE.


                        • ELCHETORIX 29 octobre 2009 16:11

                          OK , je vais me rendre sur google  !


                        • Martin Joël 30 octobre 2009 15:30

                          Aurez-vous alors le courage de donner ici votre vrai nom, afin qu’on sache qui écrit vos billevesées ?
                          Chiche ?
                          Joël Martin


                        • Martin Joël 31 octobre 2009 10:42

                          Tiens monsieur Elchegorix se met aux abonnés absents ?
                          Un soudaine timidité, peut-être ?
                          Faut pas avoir peur de s’affirmer à visage découvert, Monsieur Elchégorix, c’est la meilleure façon, et la plus digne, d’assumer ses écrits au même endroit où on les a déposés...
                          Joël Martin
                          PS - Au fait, pour un journal infiltré par les sionistes, Le Canard du 28 octobre n’est pas très gentil avec l’Etat d’Israël (voir page 3, l’encadré en bas à droite). Et pour un journal à la botte des « puissants », je ne le trouve pas tellement aimable avec ce pauvre monsieur Sarkozy (voir toutes les pages)


                        • ELCHETORIX 3 novembre 2009 01:55

                          me voici , me voilà mr le physicien , cette fin de semaine représente la toussaint , donc mon absence n’ est pas due à une lâcheté que vous me soupconniez , que nenni .
                          J’attends toujours votre courriel , afin de discourir véritablement .
                          Quant à lire le canard , je le compulse de temps en temps gratuitement à la médiathèque de la ville où je réside !
                          hasta la viista !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès