Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > France 24, les premières images

France 24, les premières images

En exclusivité, rien que pour vous, envoyé par un ami de la rédaction de France 24, les tout premiers spots de pub de la future CNN "à la française"... N’hésitez pas à commenter...


Beyond the news (part I)
envoyé par FRANCE_24

Exclusive images of FRANCE 24
envoyé par stephany24

Moyenne des avis sur cet article :  4.02/5   (123 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Josew (---.---.25.142) 23 novembre 2006 13:05

    La première vidéo est excellente...

    Malheureusement, je crains que tout cela ne soit que du marketing et rien que du marketing...

    Car il est douteux que France24 nous informe mieux sur les dessous des cartes que les autres chaines réunies.

    On verra bien, mais il ne faut pas en attendre grand chose quand on voit qui est derrière le projet.


    • Guiom Guiom 23 novembre 2006 17:14

      Il y a de quoi se poser des questions, et c’est vrai que l’on pourra vraiment juger quand on aura vu ce que ça donne réelement...

      Cela dit je suis très content que la France donne enfin de la voix au niveau international, même si c’est en anglais. Parce que si on ne s’adresse pas au monde, il ne peut pas nous entendre ! Et je suis persuadé que la France a son mot à dire, avec sa culture, son histoire politique, etc.

      Alors pour l’instant je soutiens entièrement cette initiative, en espérant ne pas être déçu smiley


    • T.B. T.B. 23 novembre 2006 23:27

      « On pourra vraiment juger quand on l’aura vu ? »

      Tu connais TF1 Bouygues et FranceTélévisions De Carolis ? Tu les réunis, ce qui est déja fait depuis des lustres, tu fais une présentation style LCI avec tous les pseudo-journalistes promptés qui parlent l’english et tu as la même saloperie pour beaufs et en plus ça coûte aux contribuables (auxquels une fois de plus on n’a pas demandé leur avis) pour commencer 80 millions d’euros.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/France24


    • paslyon (---.---.33.87) 23 novembre 2006 13:20

      mais pourquoi france 24 ????????? quel mauvais choix de nom pour une chaine internationale ! j’attends de voir le contenu. Ps : josew qui est derrière ce projet au fait ?


      • Logan (---.---.87.51) 23 novembre 2006 14:29

        France 24, un mauvais choix ? France, c’est un nom international (français, anglais...) 24, c’est un chiffre international

        Voyons nous avons quoi ailleurs ? Euronews British BroadCast (pfiou, c’est vachement international, ça !) Russia today Deutshe Welle International (haaannn, c’est de l’allemand, c’est encore moins international). CNN (cable news network, c’est purement anglophone) Al Jazira (haaan, de l’arabe, on ne connait pas en occident, cette chaine doit être hyper non connue !)

        Donc, techniquement le France24 est plus international qu’un nom purement anglophone, et le fait de mettre France pas particulier.

        So what the point ?


      • (---.---.214.119) 23 novembre 2006 14:21

        Ce qui me choque le plus dans ces chaînes d’info 24h/24h à l’information c’est qu’elle délivrent toutes exactement le même contenu, le plus vite possible, sans aucun recul.


        • Rinoa (---.---.35.52) 23 novembre 2006 14:59

          Question bête : c’est diffusé en quelle langue ?


          • eugene wermelinger (---.---.206.113) 23 novembre 2006 17:14

            Tio estos eldonita en la internacia lingvo esperanto. (Cela sera édité en langue internationale esperanto.) On peut toujours rêver, et du moment que nous avons fait le deuil de notre belle langue française, alors allons-y gaiement pour l’incliche. Pour ma part depuis que j’ai découvert les millions de pages en espéranto, il n’y a plus photo. Faru kiel mi : iru rigardi ! (Faites comme moi : allez voir !)


          • Zenky (---.---.221.243) 23 novembre 2006 23:24

            Dans un premier temps, il y aura une chaîne 100% français et uen chaîne 75% anglais et 25% français.

            Puis courant 2007 il y aura une chaîne en arabe et enfin en 2008 en chaîne en espagnol. smiley


          • cyberies (---.---.119.180) 6 décembre 2006 22:00

            Anglais, Français, Arabe


          • Stef (---.---.106.203) 23 novembre 2006 15:02

            Ce qui est etrange et encore une fois un vol, financé par nos impôts et/ou redevance Cette chaine ne sera pas diffusé pas diffusé sur la TNT (pour ne pas concurrencer LCI) et du coup, il n’y a que les riches qui pourrant la voir en payant un abonnement cable ou satellite.

            alors, qu’on aurait aussi pu s’ouvrir sur d’autres pays francophone, dommage, il ne reste plus qu’à continuer à regarder nos charmantes chaines nationales, qui nous bercent tous les soirs dans la peur pour mieux nous contrôler.

            Alors une chaine de plus à la sauce anglosaxone, non merci !!!

            Eteignez vos télés. et retrouvez votre liberté !!!!


            • krokodilo (---.---.213.174) 23 novembre 2006 17:02

              Et surtout, n’oubliez pas que c’est avec l’argent de vos impôts que la France se met à subventionner la diffusion de l’anglais dans le monde ! Le français a déjà reculé dans l’Union européenne depuis l’arrivée de la Grande-bretagne mais ça ne nous suffit pas, il faut en plus se tirer une balle dans le pied. Essayez de savoir combien de journalistes anglophones, anglais, australiens ou américains ont été engagés...

              80 millions d’euros de budget, et compte tenu de l’endettement record de la France, ce n’est pas l’argent de nos impôts qui paie la facture, mais les impôts de nos enfants !

              Qui ou comment cette gabegie a-t-elle été décidée ? Les citoyens (rires) ? Le parlement (rires) ? Nos dirigeants, après consultation de spécialistes, d’expertises, d’études de marché ? Je n’en sais rien, je crois que c’est classé secret défense ! En fait, tout le monde le sait, mais dénoncer cette gabegie peut valoir une inculpation pour atteinte à l’honneur de hautes personnalités de la République, alors, chuuut, payons mes frères, en silence, et prosternons-nous devant la grandeur de la France, oh pardon : de l’anglais.

              God save the queen.


              • Goldy Goldy 23 novembre 2006 17:20

                C’est nawak ce truc... Les journalistes avec leur accent français sont risibles au possible. Je suis franchement content de pas payer d’impôt si c’est pour des conneries pareilles (je sais, commentaire pas contructif, vous pouvez noter, mais ça fait du bien de le dire)...


                • Totor (---.---.196.24) 23 novembre 2006 21:32

                  Accent français ? Ben purée, si c’est ça le fameux accent français, ils passeraient inaperçus au centre de Londres, et aux EU on les coirait Anglais.

                  Faut pas déconner, ce sont des anglophones purs jus, et ça s’entend


                • Jb (---.---.1.1) 23 novembre 2006 17:29

                  Il ne faut pas perdre de vue que le but initial de la chaîne n’est pas de diffuser la langue française (cause perdue, d’autant plus que ceux qui veulent la regarder en français le peuvent) mais bien le point de vue français. Et il s’avère que l’anglais est bien plus efficace. De plus la chaîne sera (peut être pas dès le début), diffusée en 3 langues, anglais, français et arabe. C’est aussi une preuve d’ouverture sur le monde, et c’est pas un mal ! Même Al Jeezira diffuse depuis peu en anglais, pourtant on peut pas dire que le monde arabe soit particulièrement favorables aux anglo-saxons. Seulement il faut être réaliste. Et les millions de pages en espéranto,j’attends de les voir...De toute façon ca restera a jamais un truc d’initié plus ou moins altermondialistes.


                  • Petocask (---.---.139.132) 23 novembre 2006 17:56

                    Point de vue français ? C’est quoi un point de vue français ? Celui de l’état, des urnes, des fromagistes, des sondages, de Bouygues, de Dassault, du Canard Enchainé ?


                  • krokodilo (---.---.213.174) 23 novembre 2006 18:31

                    - La voix de la France, mais laquelle ? Personne n’a expliqué le fonctionnement de la rédaction, son indépendance ou son lien avec l’état. Le canal en français et le zeste d’arabe ne sont là que pour faire passer la pilule de l’anglais qui devait initialement occuper tout l’espace. Pareil pour le chouia d’espagnol prévu pour les calendes (grecques je crois.)

                    Penser qu’on renforce la position de la France en diffusant notre point de vue (celui de qui ?) en anglais est incroyablement naïf : regardez l’affaire du logo européen pour 2007 qui a failli être en anglais, regardez à Noël les rayons de jouets, tous les emballages sont en franglais : toys, funbikes, mégakiller, bloodgames, realityshow at home, topgun, streetfight in the nose, etc.

                    Croire que c’est bien plus efficace en anglais est également naïf : pourquoi les étrangers étudieraient-ils le français si nous-même ne le défendons pas ? Les missions françaises à l’étranger et les lycées à l’étranger manquent tous de pognon et ferment les uns après les autres, et voilà qu’on allonge 80 millions par an à la cause de l’anglais !

                    Voulez-vous de l’anglais comme langue officielle de l’Europe, voilà la vraie question que pose cette télévision inutile et coûteuse. Mais cette question ne sera jamais posée par référendum aux français.


                  • jmcognet (---.---.221.34) 23 novembre 2006 20:07

                    Je pense que l’on a tort de critiquer cette initiative, qui, je l’éspère, s’avèrera fructueuse. En effet, cette chaîne internationale française a été décidé par D. de Villepin au moment de la décision des américains de bafouer le conseil de sécurité de l’ONU pour entrer en guerre contre le régime de Saddam Hussain en Irak.

                    Toutes les grandes chaines d’informations internationales nous ont gavé de l’intox à l’anthrax du gouvernenement républicain sans jamais débattre du point de vue présenté par la diplomatie française.

                    Cependant, on s’aperçoit bien aujourd’hui de la sottise d’une telle guerre. En témoignent le nombre de morts parmi les soldats américains et pire, les civils irakiens... De plus, il est utile de rappeler que la diplomatie française est une, sinon la plus présente en nombre d’ambassades et consulats de par le monde. C’est à ce titre qu’elle mérite de faire entendre sa voix et que je lui souhaite bonne chance.


                    • actionthomas (---.---.11.200) 23 novembre 2006 20:07

                      Bon c’est vrai que le « Fouance VintQuat » est un peu risible, mais on n’a là que la bande annonce en anglais. Pour info, France 24 sera difusée simultanément en français et en anglais, et l’arabe arrivera prochainement.

                      Si vous voulez voir la bande annonce en français, voici le lien : http://medias.lenodal.com/video.php?id=1844 (je vous conseille ce site, une référence en habillages TV [désolé pour la pib smiley] )


                      • Maxime Verner Maxime Verner 23 novembre 2006 21:56

                        Excellentes les vidéos, mais la chaîne on ne peut pas juger avant d’avoir vu. Elle sera accessible comment en France ?


                        • Quentin (---.---.110.214) 24 novembre 2006 00:47

                          Vivant a l’étranger en chine, je vois d’un très bonne oeil cet équivalent de CNN ou de BBC pour plusieurs raison dont une est de faire entendre la voie de la France de manière plus forte. Je peux vous assurer que les 2 chaînes cité ci dessus quand la France a un problème quelconque, ils ne se gênent pas pour en rajouter... Exemple une voiture qui brûle est = a une une guerre civile. De plus pour réagir a cette sottise dit ici, il faut arrêter de croire que le français par en vrille... Peut être en Europe il s’affaiblit par faute de combattants et d’un pessimiste français qui dure et qui dure... Je peux vous assurer que la francophonie augmente de 3 % par an ce qui est pas mal même si l’anglais c’est de 9 %. Donc bravo pour initiative.


                          • krokodilo (---.---.213.174) 24 novembre 2006 09:54

                            D’où tenez-vous ces chiffres ? Ils sont plus qu’étonnants puisque chacun peut constater l’inverse, une constante régression de la francophonie. Nombre de documents sont envoyés à la France par L’Union européenne non-traduits, l’Italie a rendu l’anglais obligatoire à l’école, chez nous il l’est souvent officieusement par manque de choix en 6e, le lobby a essayé de rendre la rédaction des brevets scientifiques possibles seulement en anglais, ils ont échoué mais essaieront à nouveau de le faire voter, etc. Essayez de vous faire embaucher à cette nouvelle télé France 24, si vous n’avez pas un excellent anglais, vous pouvez courir.


                          • Zenky (---.---.221.243) 24 novembre 2006 10:19

                            Je suis désolé de te dire ça mais c’est tout à fait normal. Quand la France était la première puissance mondiale (oui ça remonte loin) c’était le français qui était dans cette position de langue internationale, maintenant que ce sont les Etats-Unis, c’est l’anglais la langue internationale, il est donc normal que l’anglais soit enseigné à l’école en priorité et devrait être obligatoire d’ailleurs.


                          • Piwil (---.---.253.92) 24 novembre 2006 11:38

                            C’est amusant comme tout le monde parle du « deuil de la langue française », du « déclin de notre belle et grande nation » ou je ne sais quoi encore. Mais il faut être réaliste, nous avons besoin d’une langue internationale que ce soit pour l’économie, pour la culture, pour la transmission du savoir... Mais ça ne veut en aucun cas dire que le français sera abandonné ! L’un n’empèche pas l’autre. On peut apprendre deux langues sans aucun problème si cela est débuté tôt, dès l’école primaire.

                            Le français est chauvin et n’est pas très ouvert, du coup il redoute l’invasion d’une langue qui vient d’ailleurs. Alors que pour s’exporter, pour exporter sa culture, sa vision du monde, il aura besoin d’être compris ailleurs, et ça ne peut pas se faire en français, du moins pas partout.


                          • krokodilo (---.---.213.174) 24 novembre 2006 12:05

                            C’est la légitimation de la force sur le droit, avec le fort qui écrase le faible. Il y a longtemps que toutes les sociétés ont conclu qu’un minimum de justice et de solidarité était indispensable, tout en préservant une certaine émulation entre les individus, une concurrence. Même les sociétés primitives ont un système voisin, tout en gardant les meilleurs morceaux aux chefs, on ne laissait pas mourir de faim les faibles ou les blessés.

                            Si vous êtes attaqué par dix personnes, vous serez content de pouvoir appeler la police, vous ne direz pas : c’est normal qu’ils me massacrent, ils sont plus forts !

                            C’est pareil dans les langues : laisser le puissant du moment imposer sa langue, c’est nuire à la diversité linguistique, c’est la disparition des petites langues, c’est la baisse du vocabulaire des autres langues, c’est nuire à la diversité culturelle (les américains préfèrent acheter les droits d’un film français et en faire un « remake » à leur sauce plutôt que de les doubler), c’est accepter une mentalité de colonisé où tous les postes clés vont soit à des anglo-saxons, soit à des anglophones de très haut niveau qui auront accepté cette domination et mentalement intégré leurs valeurs, leur façon de penser, et auront consacré un temps énorme à l’acquisition du niveau fluent, pendant que les autres apprenaient autre chose, ou jouaient au golf.

                            Il faut choisir entre résister ou collaborer... à sa propre dégénérescence. Il est temps de réfléchir à un système plus équitable pour la communication mondiale. Une langue neutre et largement moins difficile que l’anglais existe depuis un siècle, mais la plupart des élites lui font barrage, car ils veulent rester des élites et refusent la démocratie linguistique.


                          • krokodilo (---.---.213.174) 24 novembre 2006 12:22

                            Piwi : « Mais il faut être réaliste, nous avons besoin d’une langue internationale que ce soit pour l’économie, pour la culture, pour la transmission du savoir... »

                            Oui, mais quand vous choisissez une perceuse électrique, vous le faites sur des critères de meilleur rapport qualité/prix, non ? Il faut faire pareil pour une langue internationale, choisir une langue facile et neutre, pas une langue qu’il faut commencer à l’école maternelle, pour ne pas même arriver à discuter de foot dans un pub anglais après le bac... Si vous êtes plus ambitieux, vos parents ou votre entreprise devront casquer des cours du soir, des séjours linguistiques, des stages aux States, etc. La GB et les USA se font des couilles en or avec cette injustice linguistique et nous on la renforce avec France 24 !

                            Quant aux dirigeants chinois, vous croyez vraiment qu’ils sont tous capables de suivre des infos en anglais ? Ils ont des interprètes, comme tout le monde ! Le niveau mondial en anglais est très largement surestimé, d’autant plus qu’on fait tout pour ne pas disposer d’un outil fiable d’évaluation du niveau en langue, d’une échelle précise, histoire de discuter sur des bases sérieuses. On prèfère utiliser les sondages bidons d’Eurobaromètre, où les gens répondent eux-mêmes à des questions vagues « êtes-vous capables de participer à une conversation en anglais ? » Oui , Bravo, 47% des européens, etc. c’est n’importe quoi.


                          • LaEr (---.---.182.236) 24 novembre 2006 16:53

                            @ krokodilo (entre autres)

                            L’anglais est la seule solution viable de langue internationnale. Quand les français cesseront-ils de voir l’emploi de la langue anglaise comme une attaque personnelle à leurs « valeurs françaises » ??? Je suis Français mais je vis en Belgique depuis plusieurs années... Là, dans ce pays, qui connais réellement l’ouverture sur le monde, je maudis l’éducation nationnale Fr de ne pas nous avoir offert la chance d’apprendre correctement l’anglais. Soyez réaliste : le Français ne sera jamais plus une langue internationnale (ou alors faîtes 20 enfants à vos femmes et priez pour que les futurs générations en fassent de même) et L’esperanto est tout juste voué à l’ammusement de quelques bobos (allez convaincre les quelques centaines de millions de personnes parlant déja anglais que dans un but d’équité linguistique, ils devront apprendre une nouvelle langue !). Or, nous avons BESOIN d’une langue commune internationnale. Celle-ci est la première étape vers une meilleure compréhension inter-culturelle.

                            J’étais donc content, au premier abord, de voir apparaître une chaine Française en anglais. Mais je regrette déjà que celle-ci soit dirigée par les habituels « laveurs de cerveaux » qui innondent déja nos esprits de niaiseries sauce propagande... Voila donc un beau projet tué dans l’oeuf...


                            • (---.---.18.142) 24 novembre 2006 19:37

                              « L’anglais est la seule solution viable de langue internationnale. »

                              Bonne blague. C’était une des pires choix possibles comme langue internationale, mais il n’y a pas eu de choix... l’iatlien, l’espagnol et paraît-il l’indonésien sont plus réguliers et surtout, l’anglais a une phonétique irrationnelle, sans règle, ce qui est je crois unique au monde !

                              « L’esperanto est tout juste voué à l’ammusement de quelques bobos » Vous vous trompez : c’est l’anglais qui est élitiste, parce que pour arriver à un niveau fluent, celui requis pour beaucoup d’emplois, l’école ne suffit pas, et ce n’est pas une question de méthode pédagogique ni de nombre d’heures : il faut absolument faire des séjours linguistiques, des stages en GB ou aux USA. Les professions où l’on rencontre des fluent sont celles où les gens sont chaque semaine au contact de natifs, et pratiquent régulièrement : journalistes, diplomates, hauts fonctionnaires internationaux, traducteurs, interprètes, profs d’anglais, etc Pour l’immense majorité c’est « démerde-toi avec ton kitchen english »

                              « allez convaincre les quelques centaines de millions de personnes parlant déja anglais que dans un but d’équité linguistique, ils devront apprendre une nouvelle langue ! » cela peut être progressif, à commencer par les interprètes , et par la reconnaissance comme langue européenne. Personnellement j’étudie l’espéranto tranquillement depuis deux ans, et c’est un vrai plaisir de découvrir une langue logique, débarrassée du fatras d’exceptions que charrient toutes les langues nationales, qui font leur charme mais encombrent la mémoire : l’espéranto demande environ dix fois moins de tmeps d’étude à niveau équivalent, c’est énorme comme disent les jeunes.

                              « Or, nous avons BESOIN d’une langue commune internationnale. Celle-ci est la première étape vers une meilleure compréhension inter-culturelle. »

                              Je suis bien d’accord, mais avec en plus une équité, un respect de toutes les langues, petites ou grandes. Actuellement, malgré le fait que son vocabulaire soit européen, seul l’espéranto répond à ce cahier des charges. Depuis le temps que l’anglais est soi-disant international, la compréhension necessite toujours autant d’interprètes dans toutes les institutions... dans tous les congrès...


                            • Quentin (---.---.100.29) 25 novembre 2006 01:40

                              Je vous invite a parcourir le net et vous aurez vos réponses a mes propos.

                              Je vous en donne 2 liens.Le premier est sur la situation de notre langue dans le monde.

                              http://www.languefrancaise.net/news/index.php?id_news=238&ajout=1

                              Le deuxième est sur la chine et sur le chaîne CCTV en français.

                              http://fr.cctv.com/

                              Pour parler de la chine, suite a un rapprochement entre la France et la chine, de plus en plus de chinois prennent le français en première langue. On est passé a 60 universités faisant priorité aux Français. Pour la deuxième langue après l’anglais dans les autres universités, je n’ai pas les chiffres précis ce que je sais ce que le français est maintenant obligatoire. La question est Pourquoi les étudiants ont il un engouement pour notre langue ? Il existe 2 raisons principales. La première est l’image du peuple chinois a de nous avec notre coté romantique ... et surtout, c’est par rapport a l’anti-américanisme chinois qui est aussi très fort ici.

                              Donc pour en revenir a l’union... Si nous sommes dans cette situation en Europe... C’est la faute des français qui ne savent pas lutter contre les anglais, car depuis quelques temps nous sommes de nature défaitistes...


                              • (---.---.211.26) 25 novembre 2006 10:00

                                Le français est aussi difficile pour les chinois que l’anglais. Vous êtes toujours dans l’idée qu’une lutte d’influence entre les grandes puissances est la seule option possible. L’espéranto est une troisième voie, dont la faisabilité est confirmée par un rapport officiel français (du Pr. Grin)une solution à la fois plus efficace (langue régulière et simple), plus juste (langue auxiliaire n’appartenant à aucun pays, inter-nationale), plus démocratique (moins élitiste que l’anglais ou le français), moins coûteuse ou du moins le coût énorme des traductions et de l’interprétation dans l’Union européenne ne profiterait plus uniquement à la GB. Il y a un certain masochisme à refuser la solution qui présente tous ces avantages et lui préférer la seule langue au monde où on ne peut savoir comment prononcer un mot en le lisant, faute de règles phonétiques.

                                Par ailleurs, la Chine est un des rares pays à avoir soutenu l’espéranto (comme par exemple la Hongrie.) Vu la taille du pays, ils peuvent se permettre d’avoir plusieurs fers au feu et de soutenir toutes les options possibles. d’autant plus que leurs voisins asiatiques étudient de plus en plus le chinois, de même qu’en occident.

                                Par ailleurs, vous êtes vraiment naïf si vous pensez que Voice of France 24 est vraiment conçue pour être multilingue, on ne l’a pas surnommée la CNN à la française pour rien : le chouia d’arabe et l’espagnol promis ne sont là que pour faire passer la pilule. Quant au canal français, il est redondant avec les chaines déjà existantes, je ne parle même pas de la télé du parlement qui coûte elle aussi bonbon et n’a pratiquement pas d’audience.


                              • krokodilo (---.---.211.26) 25 novembre 2006 10:13

                                c’est un lien vers une autocélébration de la francophonie : Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

                                Inutile d’aller jusqu’en Chine : faites les rayonnages de Noël à Auchan, Carrefour ou autre, ça suffira : les jouets sont tous anglophones : streetfighter in the nose, mégakiller, funbike power, etc. La nourriture a failli être étiquettée en anglais dans toute l’Europe, c’était le souhait du lobby anglophone et des multinationales, ce n’est que partie remise... l’anglais est quasiment obligatoire en France en 6e (l’alternative n’est souvent qu’une filière bilingue anglais-allemand) Puisque vous parlez de la Chine, vous devez savoir que pour être embauché par une entreprise qui veut vendre en chine ou y bosser, mieux vaut avoir fait chinois qu’anglais : l’anglais n’est pas indispensable dans le monde du travail, c’est de la propagande là aussi.

                                La loi sur la rédaction des brevets scientifiques uniquement en anglais a failli passer, ce n’est que partie remise. Les américains grignotent le « pré-carré » africain de la France, les sportifs, les économistes, les informaticiens, le monde du cinéma, de la mode et du journalisme sont -sauf exceptions- tous gangrénés par des anglicismes en nombre croissant.

                                Un lien où le recul du français dans l’Union européenne depuis l’arrivée de la GB est détaillé :

                                http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2006/03/lunion_prend_la.html


                              • Quentin (---.---.100.29) 25 novembre 2006 01:53

                                JE CITE :

                                FRANCE 24 est la future chaîne française de l’actualité internationale. Multilingue, elle sera distribuée en continu avant la fin de l’année 2006 par câble, satellite et DSL en Europe, au Proche et Moyen-Orient, en Afrique, ainsi que sur la côte est des Etats-Unis. FRANCE 24 fonctionnera avec une rédaction de 170 journalistes installée à Issy-Les-Moulineaux ainsi qu’avec un ensemble de correspondants et de partenaires français et internationaux.

                                Le but n’est pas de defendre la langue francaise car pour cela nous avons TV5 monde smiley Le But de France 24 est de faire passer les idees francaise dans toutes les langues messieurs et mesdames. Donc, bien sur qu’il faut parler les autres langues pour toucher un maximum de population...


                                • krokodilo (---.---.211.26) 25 novembre 2006 09:44

                                  Astérix et Obélix ont fait une télé en romain pour diffuser dans le monde la pensée gauloise : quelques décennies plus tard, ils parlaient tous latin !


                                • krokodilo (---.---.211.26) 25 novembre 2006 10:17

                                  Quentin : je me suis embrouillé dans mes réponses :

                                  Vous êtes un peu naïf si vous pensez que Voice of France 24 est vraiment conçue pour être multilingue, on ne l’a pas surnommée la CNN à la française pour rien : le chouia d’arabe et l’espagnol promis ne sont là que pour faire passer la pilule. Quant au canal français, il est redondant avec les chaines déjà existantes, je ne parle même pas de la télé du parlement qui coûte elle aussi bonbon et n’a pratiquement pas d’audience.


                                • perrette (---.---.49.223) 25 novembre 2006 20:40

                                  De plus, si vous vous informez correctement, vous apprendrez que cette chaîne sera diffusée sur deux canaux différents, l’un à 100% en français et l’autre à 75 % en anglais. pour les 25 % restants, il y aura décrochage du canal anglais sur le canal français. Ce qui fera donc deux canaux en français. Vous suivez ?

                                  la chaîne sera donc diffusée en majorité en français, cette magnifique langue que vous défendez tous avec tant d’ardeur, cause à laquelle je me joins sans rechigner !


                                • Quentin (---.---.100.29) 25 novembre 2006 12:28

                                  Excuse je suis particulierement stupide et naif ( Vraiment je le pense )

                                  Tu dis :

                                  Vous êtes un peu naïf si vous pensez que Voice of France 24 est vraiment conçue pour être multilingue, on ne l’a pas surnommée la CNN à la française pour rien : le chouia d’arabe et l’espagnol promis ne sont là que pour faire passer la pilule. Quant au canal français, il est redondant avec les chaines déjà existantes, je ne parle même pas de la télé du parlement qui coûte elle aussi bonbon et n’a pratiquement pas d’audience.

                                  Tu penses donc que c’est juste une histoire d’argent ? Histoire de faire payer encore plus le contribuable ? Merci de me préciser, j’ai besoin de ton aide. Tu as sûrement des informations que je ne connais pas. J’attends ta réponse avec impatience krokodilo smiley


                                  • krokodilo (---.---.211.26) 25 novembre 2006 12:45

                                    Je n’ai pas dit stupide, juste naif.

                                    Je n’ai pas d’infos supplémentaires, de mémoire je dirais que seul le Canard enchaîné avait indiqué que le directeur, issu du monde de la pub où l’anglais fait très chic, l’imaginait 100% anglophone. Mais il suffit de regarder les infos dont on dispose déjà : Le canal français est inutile, on ne manque pas d’infos en français. L’espagnol est promis pour une date indéterminée, et on sait ce que valent les promesses. Reste un peu d’arabe, et 75% d’anglais annoncé. Pour l’arabe, il faut savoir que la majorité des populations arabes ne le comprennent pas, chacun a son dialecte, ce qui fait qu’on ne pourra pas influencer les foules hostiles à qui cette télé est censée apporter l’opinion française, et les élites regarderont CNN ou TF1. Pour les 75% d’anglais, il faudra encore que ce chiffre soit confirmé et ne dépasse pas 75%...

                                    C’est manifestement une télé en anglais qu’on essaie de présenter comme multilingue, de même que l’Union européenne essaie de nous faire croire qu’elle promeut le multilinguisme alors que l’anglais s’impose progressivmeent comme lingua franca, il suffit de visiter le site Europa où la majorité des documents ne sont disponibles qu’en anglais.

                                    Au fait, avez-vous lu le lien que j’ai indiqué, le blog de Quatremer qui détaille le recul du français à Bruxelles ?


                                  • krokodilo (---.---.211.26) 25 novembre 2006 12:51

                                    Oublié de répondre sur la motivation supposée de cette télé : Je ne pense quand même pas que c’est fait exclusivement pour aggraver l’endettement de la France !

                                    Quelles autres motivations, alors ? Le fait du Prince ? Ou simplement qu’on s’illusionne en pensant qu’une CNN à la française en anglais améliorera en quoi que ce soit la situation de la France et du français dans le monde, au contraire, on favorise la position de l’anglais comme lingua franca mondiale, et on pousse donc l’Europe dans ce sens.

                                    Bon, on a au moins amélioré les chiffres du chômage dans les pays anglophones en embauchant anglais, américains et australiens !


                                  • Quentin (---.---.100.29) 25 novembre 2006 15:13

                                    Il est existe une chaîne généraliste qui se nomme TV 5 et elle fait un peu d’information comme TF1 ou France 2. France 24 se met en concurrence direct avec CNN et BBC qui ne font que de l’information. Les anglo saxons monopolisent l’info donc ils peut balancer les idéologies. Avec France 24, on a enfin une réponse a cette situation. Les arabes ont fait leur chaîne, pourquoi les français ne peuvent pas en faire autant ?

                                    Pour ce qui est du coût et bien il est vrai qu’étant de la classe moyenne celle qui morfle le plus, je dis qu’il faut faire ce sacrifice et faire des coupes ailleurs comme réduire le train de vie des nos gouvernants.

                                    Le Français ne voit que son nombril...Le monde bouge ouvrez les yeux !


                                    • krokodilo (---.---.52.137) 27 novembre 2006 16:55

                                      La France n’est appréciée que quand elle se montre fière d’elle-même, pas quand elle singe les anglo-saxons en courant derrière eux. L’expression « exception culturelle » devrait inclure la langue elle-même, pas seulement les films, les chansons et les livres.

                                      Pourquoi ne pas aussi chanter uniquement en anglais pour faire passer notre romantisme dans le monde entier ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès