Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > France Désinfo ?

France Désinfo ?

La « news radio » du réseau Radio France s’était taillé au cours des années passées une bonne réputation en matière de qualité d’information, de rapidité, et de variété des formats... Or depuis un bon mois, les informations communiquées par cette radio ne sont pas à la hauteur de ce que l’on peut espérer, quand elles ne frôlent pas la désinformation. Effet estival ou politique éditoriale voulue, telle est la question ?

France Info, la radio d’information en continu du groupe Radio France, est devenue un élément incontournable du paysage audiovisuel français, tout d’abord en raison de son format novateur au niveau national lors de sa naissance et progressivement par la brièveté et la diversité des informations données. Ajoutons à cela des chroniques de qualité réalisées par de très bons professionnels, une variété de tons, bref, la radio est vite devenue un cocktail apprécié.

Il se trouve que depuis un mois environ, la qualité des informations diffusées est en baisse sensible. Passons sur certains reportages bâclés probablement liés à l’activité de stagiaires ou professionnels débutants, aussi intéressons-nous plutôt à la nature des informations diffusées. Ainsi samedi et dimanche 2 et 3 août, le « fil rouge » de la radio a concerné les départs en vacances et la circulation automobile. Certes, il s’agit du traditionnel chassé-croisé de l’été, et on ne peut qu’approuver la diffusion d’informations concernant la localisation des « bouchons ». En revanche, les reportages multiples, ressassés en boucle, concernant les employés des cabines de péage, les patrouilleurs d’autoroute, et surtout les interviews de vacanciers dans un camping, ou sur la route du retour « ben-oui-c’était-trop-court-mais-on-fera-mieux-la-prochaine-fois » ou du départ « on-est-content-parce-que-cela-fait-un-an-qu’on-les-attend-les-vacances », constituent le degré zero de l’information, et le premier de la désinformation.

Le mot désinformation n’est pas trop fort, et ce pour deux raisons. Tout d’abord, les propos diffusés n’apportent rien de nouveau, rien d’inattendu, ou rien de réellement important. On ne peut donc pas qualifier de tels reportages « d’informations ». Ensuite, et plus grave, pendant que l’antenne est mobilisée pour diffuser ce qui n’est qu’un simple « remplissage », les informations importantes sont elles soit très brièvement mentionnées, soit tout simplement passées par pertes et profits. Durant ce même week-end, France Info a ainsi à peine traité ou évoqué l’enlèvement de deux Français travaillant dans le sud du Nigéria, une légère fuite radioactive en Autriche dans un laboratoire de l’AIEA, la découverte d’un fossile d’un ancêtre inconnu du T-Rex en Pologne, la mise en place par le Brésil d’un "fonds amazonien" pour lutter contre la déforestation, la mise au point par des chercheurs américains d’une pilule « dopante » pour souris, la suspension par « Médecins Sans Frontières » de ses activités au Nord-Darfour, etc.

Depuis ce week-end, France Info nous vend à longueur de journal les suites de l’assassinat d’un jeune enfant dans l’Ain. Certes, on peut considérer qu’il s’agit bien d’une information, mais quelle est son importance réelle pour la compréhension du monde, de la société ou de l’homme ? Ne devrait-elle pas être traitée pour ce qu’elle est, c’est-à-dire un fait divers, et ce pour la même raison que précédemment. En effet, cette « information » reprise jusqu’à plus soif, occulte d’autres informations qui sont bien plus pertinentes et bien plus importantes. Nous avons ainsi « échappé » aux informations relatives aux négociations sur le nucléaire iranien, sur l’annonce par ce pays de la mise au point d’une nouvelle arme navale, au procès de Jacob Zuma, chef de l’ANC en Afrique du Sud, à la forte baisse de la confiance des consommateurs en Espagne en juillet, à l’annonce de la deuxième mise en examen dans l’affaire Kerviel/Société Générale, aux réactions hostiles de Kadhafi sur le projet d’union méditerranéenne, ou pour ceux qui veulent voir plus loin, à la possible existence d’une substance toxique fortement oxydante dans le sol martien. Nous avons aussi été tenus à l’écart de la baisse du « brut », autour de 120 dollars le baril, ce qui constitue une diminution de presque 20% de son prix en un mois environ... Il ne faudrait peut-être pas que les vacanciers sur la route constatent que les prix de l’essence et du gas-oil n’ont pas suivi le même chemin, loin s’en faut...

On a donc la vague impression que depuis quelque temps les informations diffusées par France Info se rapprochent lentement de celles au « standard TF1 ». Pourtant il ne s’agit pas dans ce cas de nous « rendre le cerveau disponible » pour le vendre aux publicitaires puisque cette radio ne diffuse pas ou peu de publicité. Alors, s’agit-il d’une simple creux dû à la période estivale, ou faut-il voir là l’émergence d’une ligne éditoriale bien décrite par Pierre Jourde dans la dernière livraison du Monde Diplomatique, dans son article intitulé « La Machine à abrutir » : donner au public « ce qu’il demande » ? Réponse à la rentrée !


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (198 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 6 août 2008 10:57

    FRANCE-INFOS,n’a jamais apporté que de la lecture d’agence de presse et n’a vraiment jamais brillé par "ces informations"
     
    Il faut etre réaliste,le format était de l’information en boucle avec lecture des mêmes dépêches d’agences même si elles sont fausses

    Le mieux pour vous est de diversifier votre infos et le mieux reste encore le Net


    • fred 6 août 2008 15:05

      Vu ce que vous faites de l’info sur le Net, ça change pas grand chose pour vous, cher Lerma.

      Les agences de presse sont les filles de Reuters, USA, Pentagone.

      Des pressions pas claires se font sur les journalistes pour les empêcher de partir dans telle ou telle direction.

      Avec leur diplôme de journaliste, ils n’ont plus qu’à vendre des glaces s’ils se font virer.

      Ils font donc leur boulot.

      Tiens Lerma, avez-vous vu votre cher Sarko parler du nouvel ordre mondial ?






    • Radix Radix 6 août 2008 11:09

      Bonjour

      Personnellement je n’écoute pas France Info, je trouve quelle est à la radio ce que Macdo est à la gastronomie.

      Radix


      • roOl roOl 6 août 2008 14:14

        Pratique et qui fais plaisir au enfants ?


      • Rage Rage 6 août 2008 21:54

        France Info a l’avantage de permettre une prise rapide de l’information AFP.
        Le fort grand désavantage de ne - presque jamais- rien approfondir et plus encore de ne faire que reprendre ce que l’AFP veut bien diffuser comme "news".

        Quant aux "débats", s’il s’agit des débats à la Thomas Hugues : bien, vous êtes de droite donc vous avez des positions tranchées, ou vous êtes de gauche donc vous êtes arriéré.... c’est très très limite.

        On donnera un peu de caution à l’émission sur les "infonautes" d’Internet et quelques rubriques comme celle sur l’éducation ou l’économie qui ont de très bon intervenants.

        En dehors de ces quelques raretés, le côté machinal répititif avec aucun recule de ceux qui dictent l’information en permanence vaut ce qu’il vaut :

        France Info ça va bien 2 minutes pour connaître les grandes catastrophes du jour...


      • Yannick Harrel Yannick Harrel 7 août 2008 06:03

        Bonjour,

        Pour ma part, je n’écoute plus les infos à la radio (comme à la télévision par ailleurs). Car si vraiment l’on veut se tenir informé, ce n’est certainement pas avec 5 minutes d’un défilement nouvelles franco-françaises comme l’auteur le note judicieusement...

        Je remercie amplement Internet, et par ricochet Agoravox, de proposer des analyses autrement plus circonstanciées que le fil d’actualités sans plus-value déblatéré sur la plupart des radios.

        Cordialement


      • Yvance77 6 août 2008 11:26

        Bah cela ressemble à du "lerna la voix de son maitre" ... ca radote les mêmes sempiternelles idioties ... en boucle.

        Suffit de passer à autre chose et de laisser cela aux bons .... clamos, gud, bois de chauffe ... la droite réac en gros !

        A peluche


        • anomail 6 août 2008 12:14

          "Or depuis un bon mois, les informations communiquées par cette radio ne sont pas à la hauteur de ce que l’on peut espérer"

          Effectivement je m’était déjà fait une réflexion semblable à propos de qualité éditoriale de cette radio qui a baissé à tel point que je me retrouve souvent à écouter de la musique dans ma voiture, alors qu’avant je l’écoutais en boucle sans m’en fatiguer.

          Les marronniers le disputent aux rubriques de chiens écrasés, et quand par hasard ils parlent de sujets que l’on connaît on s’aperçoit que l’info est traitée de façon si lapidaire qu’elle ne peut entraîner aucun doute ni aucune réflexion de la part des auditeurs.

          Au début j’avais mis cela sur le compte des congés
          mais maintenant que vous en parlez, le problème est peut-être plus profond que cela.

          Comme ça ne va pas s’améliorer avec le blackout des JO qui commence, je pense que je vais éteindre le poste pendant un bon mois, on verra après.


          • HELIOS HELIOS 6 août 2008 16:04

            Cela n’aurait-il pas quelque chose a voir avec la nouvelle direction ?

            Vous savez, la madame, bien sous tout rapport, non pas accessoirement, mais justement femme de ministre...

            Entre deontologie et amour.... cornelien, le choix n’est-ce pas ?


          • fjr 6 août 2008 18:14

            @ Helios

            Je pense que vous voulez parler de la nouvelle DG de RFI...pas de Radio France ?


          • HELIOS HELIOS 9 août 2008 00:37

            Oups, je me suis laissé abuser... un exces de sieste, veuillez me pardonner...


          • alberto alberto 6 août 2008 13:03

            Patrick Roger, le directeur de cette chaine a plutôt l’air content de lui !

            C’est vrai que s’il tient à son fauteuil, il a intérêt à ce que sa chaîne d’infos évite les sujets qui fâchent...

            Il arrive parfois, la nuit, que des infos d’agences (qui ne seront pas reprises le jour) , filtrent sans doute à l’insu des directeurs qui, eux, dorment.

            Mais bien d’accord avec l’auteur, la baisse de qualité de l’info sur cette radio semble se précipiter, mais n’est ce pas une situation générale à la diffusion de l’information en France ?

            Bien à vous.



            • Cug Cug 6 août 2008 13:04

              France info est à l’information ce que Mac Donald est à la nourriture.


              • roOl roOl 6 août 2008 14:16

                Rapide, propre, et de qualité constante ?

                Franchement, quand on a rien a dire a part des métaphores bidon...


              • zenohit zenohit 7 août 2008 10:10

                déjà dit ci-dessus : redondance de l’analyse, censure par le nombre !


              • Alpo47 Alpo47 6 août 2008 14:50

                D’accord avec les commentaires précédents, l’info se dégrade. On dérive vers la pipolisation, le micro trottoir, et l’info"interractive" où les auditeurs donnent leur "sentiment"...

                Souci, où chercher de l’info objective, aujourd’hui ?


                • zenohit zenohit 7 août 2008 10:13

                  Personnellement, je regarde les titres - quotidiennement - de différents quotidiens : courrierinternational, le monde, figaro, l’epress, etc...
                  Le meilleur moyen pour moi d’avoir une info objective est de confronter les infos traitées de manière subjective.
                  c’est comme pour dégusterorange, il faut enlever la peau en la retournant de tous côtés. !


                • geo63 6 août 2008 14:53

                  La pauvreté actuelle de France Info est en effet patente, mais cet article me donne l’occasion de revenir sur la campagne présidentielle. La formule "en boucle" de cette radio a conduit pendant des mois à répéter, des dizaines de fois par heure : "Nicolas Sarkozy...Nicolas Sarkozy..." Exactement la même technique que "dubo...dubon...dubonnet...". Créer un réflexe pavlovien. C’était devenu totalement insupportable et d’une partialité évidente. Il m’est arrivé de protester au nom des auditeurs payeurs pour une information pluraliste et j’ai reçu des réponses toujours identiques : "on vous comprend tout à fait" et c’est tout.
                  La campagne présidentielle fut un modèle de démocratie truquée...


                  • fjr 6 août 2008 17:14

                    Article séduisant, mais peut-être un brin caricatural, non ?

                    En tout cas, paradoxal de la part d’un passionné des questions de développement durable alors que France Info se fend enfin d’une chronique sur le sujet ("en vert et contre tout", le matin en semaine).


                    • zenohit zenohit 7 août 2008 10:17

                      et alors ? c’est pas parce qu’on apprécie les tartines de la Tante Martine qu’on apprécie ses pincements de joue, ses ragôts, son racisme !
                      parce que Grand-Mère sait faire du bon café, Grand-Mère est dieu ? (qui est donc une femme barbue ménopausée).
                      Parce qu’il y a une jolie émission sympa sur la chaîne de radio (la fréquence pardon), la radio toute entière est géniale écolo et pleine d’idées ?

                      Je ne connaissais pas ce genre d’approche personnelle :

                      c’est comme le cochon, tout est bon !!! vous mangez aussi les gencives de porc ?


                    • jkw 6 août 2008 17:42

                      heureusement il y a la page 3 du canard Enchaîné de cette semaine pour nous parler des "indicateurs de la France" qui démontrent l’efficacité de la politique Sarkozy !! ... tous dans le rouge !

                      mais n’allons pas démotiver les français !

                      quant à moi c’est décidé je ne renouvellerai pas mes abonnements cette année : j’ai droit à une information VRAIE !.. et les malheureux qui vont me relancer par téléphone vont s’en prendtre plein la tête !

                      les journalistes (de peur d’être virés ne font plus leur travail.).. il faut plaire au Roi !!


                      • Philou017 Philou017 6 août 2008 17:45

                        Je n’ai jamais aimé France Info, radio hyper conformiste, consensuelle (avec tous les pouvoirs), ultra-libérale, etc

                        La concurrence du net leur fait mal :
                        Des breaking news seront introduits à l’antenne, tout comme une refonte du processus de la production des contenus. La rédaction souhaite en effet être plus impliquée, et ne pas forcément faire la part belle aux dépêches des agences de presse ou aux informations des journaux. Les informations sportives sont par ailleurs disponibles à toute heure sur internet, ce qui devra être pris en compte à l’antenne. Internet constituera par ailleurs la priorité de Patrick Roger, qui indique "travailler sur une forme d’interactivité à l’antenne et sur le Net". La participation directe des auditeurs à l’antenne est toutefois exclue. Un portail de référence sera constitué sur la Toile, la marque France info étant synonyme de légitimité. Quant au célèbre top demi-horaire, il pourrait lui aussi faire l’objet d’un relifting.
                        www.forumdesforums.com/modules/news/article.php

                        Un "échange" entre un auditeur et l’ancien directeur de France Info que je trouve édifiant :

                        Bonjour,

                        "Ci-dessus ce que j’ai lu sur la page concernée de votre site. Or, la radio France-Info, qui fait partie du service public, ne respecte en rien ce pluralisme en matière d’informations économiques et sociales. Toutes les chroniques et journaux particuliers en matières économiques ne reflètent que le point de vue appelé communément "libéral", voire directement celui des syndicats d’’entrepreneurs. La chronique "votre argent" de François De Witt est ouvertement anti-fiscale. Le "journal de l’économie" est en fait une tribune offerte sans contrepoint aux syndicats d’entrepreneurs (ce matin même, le syndicat d’entrepreneur de l’automobile, construction et réparation) et d’informations concernant la vie des entreprises, du point de vue des dirigeants de celles-ci. La chronique d’Henri Lauret développe un point de vue systématiquement "nouveaux classiques" (école de pensée économique). Le problème est que ces chroniques ne connaissent aucun contrepoints, présentant des points de vue d’’école de pensée différentes, et tendent à faire croire aux auditeurs qu’il s’agit de "la" vérité économique. Merci de voir ce que l’instance de régulation peut faire pour corriger cette anomalie dans l’expression du pluralisme."

                        La réponse de Pollaco pas piquée des vers ici :
                        www.acrimed.org/article2290.html

                        France Info sur les traces de l’AFP ?
                        Le balladuro-sarkozyen PDG de l’AFP Pierre Louette a jeté bas le masque. Surfant sur les résultats des présidentielles, il s’est livré à de vives attaques contre les acquis sociaux et a privilégié clairement « le travailler plus pour gagner plus » sans pour autant proposer un vrai projet de développement de l’agence, hormis celui incertain
                        de la blogosphère.

                        La rédaction se retrouve de moins en moins dans ces projets qui heurtent la culture d’entreprise, car à
                        terme de telles pratiques vont mettre en cause l’indépendance rédactionnelle,les règles de fonctionnement de l’agence, sa crédibilité.
                        ...........

                        Le risque est à terme de transformer peu à peu l’agence en agrégateur de contenus. Ce pour réduire les coûts d’un réseau international. Pour sortir de cette crise, les rumeurs sur un possible plan social s’amplifient à la veille de la rentrée sociale de 2007. Sur le fond, une refonte des statuts de 1957 serait également à l’étude pour aller vers une privatisation qui ne dit pas son nom. La possibilité de placer l’AFP dans les projets sarkoziens de Ces projets prennent tout leur sens à la lumière de la prise de contrôle du Canadien Thomson sur Reuters et alors que le magnat australien Rupert Murdoch s’empare de Dow Jones et du WJS. Egalement au moment où en France on assiste au poids de plus en plus dominant sur la presse des grands groupes industriels proches du pouvoir.
                        www.snj.cgt.fr/pdf/temoins31_2.pdf

                        Quand on sait que les médias dependent de plus en plus des agences de presse...

                        L’indépendance des journalistes ?
                        www.liberation.fr/actualite/medias/263902.FR.php

                        Pour finir en rigolade , une intervention de Sarkosy, grand farceur expérimenté :
                        Nicolas Sarkozy : "La presse est globalement de gauche, non pas socialiste, non pas partisane, mais culturellement de gauche (...) C’est-à-dire que la liberté de la presse, c’est le soutien de la gauche. Quand on me soutient, ça devient la mainmise des médias. La presse, globalement, a été opposée à ma candidature (...) Réjouissez-vous que des industriels investissent dans la presse plutôt qu’elle appartienne à des fonds de pension anglo-saxons ! Je vais être très clair : si je suis le seul risque pour l’indépendance de la presse, vous pouvez dormir tranquilles."
                        tempsreel.nouvelobs.com/speciales/medias__pouvoirs/20070124.OBS8568/po litiques_journalistes_ce_quils_ont_dit_sur_les_medias.html


                        • krolik krolik 6 août 2008 22:25

                          @Philou017

                          Soutenir que France-Info est un soutien de Sarko me semble tout à fait exagéré.

                          ll n’y a qu’à voir ce qui a été diffusé comme désinformation pipolesque anti-nucléaire à propos des incidents de Tricastin. La parole longuement donnée à Stéphane Lhomme, formation d’instituteur, et pas un seul mot de la part de gens "sérieux" connaisseurs de la radio-protection

                          L’OMS recommande une valeur à ne pas dépasser de 15µg/l d’uranium, dans la nappe phréatique ça se situait vers 50µg/l l’horreur absolue.. Maintenant il faut se rappeler que la moindre eau minérale du Massif Central va fleureter avec les 100µg/l. Des eaux qui on été vendues en bouteilles pendant des dizaines d’années. maintenant je crois qu’ils ont essayé de se mettre en conformité avec l’OMS mais lorsque l’on pose la question actuellement on n’obtient pas de réponse.. Il faudrait envoyer la Criirad à St Galmier ou à St Yorre..

                          Récemment e représentant du "Sortir du nucléaire" a déclaré que les habitants autour de Socatri allaient certainement obtenir une "bonne indemnisation" car il y avait eu un bonne "couverture médiatique" de l’incident Tricastin..

                          La pipolisation de France-Info et de bien d’autres conduirait directement à la manipulation de la justice chargée de déterminer les indemnisations.. Et c’est annoncé.

                          Alors dire que France-Ino soutient Sarko et sa politique nucléaire...

                          @+


                        • Philou017 Philou017 6 août 2008 22:38

                          Je ne vois pas où j’ai dis que France Info soutenait Sarkosy.
                          J’ai voulu dire que France Info soutient les pouvoirs en place et ses idéologies : Libéralisme, Politique d’expansion Européenne, Atlantisme. Cette radio est d’un conformisme assez ecoeurant, en plein dans le politiquement correct, le consensuel.
                          Malgré les heures d’info, tres peu d’information alternative, pas d’enquête en profondeur, un discours qui va tout le temps dans le sens des lieux communs. Beurck.

                          Ceci dit, les autres radios ne valent guere mieux.

                          Quand au nucléaire, je n’ai jamais entendu que France Info était contre. Ni qu’elle donnait la parole aux opposants au nucléaire de façon équitable. Si c’était le cas, vous m’apprendriez qqchose.

                          Connaissez vous un seul journaliste anti-nucléaire à France Info, ou dans une autre radio. Anti-européen ?
                          Anti-ogm ?
                          S’il y en a , ils se planquent bien...


                        • K K 6 août 2008 18:51

                          France info est, même cet été une radio utile lorsqu’on va au travail. Bref, surtout utile lorsqu’on est en voiture. Un petit condensé de l’information proche.
                          Honnêtement, quand j’ai des kilomêtres à faire, j’aime bien avoir quand je le souhaite ou à un quart d’heure p^ès (fréquence des flash) des infos sur la situation autour de moi. Pour ce qui se passe au Brésil ou à l’autre bout de la planête, je m’y interesse à tête reposée le soir. Et dans ce cas, le journal est un media plus complet que la radio.


                          • Guilhem 6 août 2008 20:42

                            Viendez vous mesurer à la Brute :

                            http://lkklnknjknkj.labrute.fr


                            • yvesduc 6 août 2008 20:50

                              Dans la même logique, un rapide sondage autour de moi a montré que peu de gens étaient au courant de l’incroyable sauvetage de Freddie Mac et Fannie Mae aux États-Unis ( http://www.alterinfo.net/Le-Congres-americain-approuve-le-sauvetage-de-geants-du-refinancement-hypothecaire-par-le-gouvernement_a22321.html ), alors que beaucoup l’étaient des 21 taureaux échappés de leur enclos. Avant cette baisse de qualité que vous signalez, les médias français semblaient déjà atteints d’un certain paternalisme bienveillant, malheureusement excessif et étouffant, qui les pousse à dissimuler les informations importantes derrière un brouillage de futilités, « pour ne pas nous inquiéter »...

                              Toujours dans la même veine et concernant les médias US, lire : http://www.alterinfo.net/la-presse-ne-fait-plus-son-boulot,-elle-ne-sert-qu-a-manipuler-et-distraire-l-attention_a18766.html


                              • Philou017 Philou017 6 août 2008 22:22

                                Un peu de désinformation façon France Info :

                                La Chine brandit l’épouvantail ouïghour
                                France Info - Hier, 15:49

                                A quelques jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, la Chine a accru la sécurité, après l’attentat meurtrier de Kashgar dans le Xinjiang, qu’elle semble vouloir attribuer à des islamistes ouïghours.

                                Le discours paranoïaque est de mise : "Il y a un risque qui pèse sur la sécurité des Jeux olympiques, c’est pourquoi nous avons préparé des centaines de plans" a martelé le porte-parole du Comité d’organisation (Bocog), Sun Weide. Des plans bien huilés : plus de 34.000 soldats, 121 avions et 33 hélicoptères ont été déployés par l’armée chinoise pour éviter tout drame pendant les Jeux.
                                ..........

                                La Chine brandit l’épouvantail ouïghour
                                 ? Ca, c’est pas de l’info, mais une prise de position tendancieuse et partisane.
                                elle semble vouloir attribuer à des islamistes ouïghours. Semble vouloir attribuer ? Oulah, tendancieux et je voudrais bien voir une telle prudence quand on parle de déclarations Américaines sur Al qaida, par exemple.
                                Le discours paranoïaque est de mise - Paranoïaque. Avec un attentat sans précédent qui tue 16 policiers à 3 jours des JO ? Faut oser le dire.
                                Donc, je conforme le titre de l’article. Si ca, c’est pas de la désinformation, je sais pas ce que c’est.



                                • Philou017 Philou017 6 août 2008 22:24

                                  Le lien de l’article :
                                  www.france-info.com/spip.php


                                • MAIKEULKEUL 7 août 2008 00:56

                                  La qualité de l’info de France info dégringole depuis au moins 2 années.

                                  Le libéralisme est passé par là ainsi que les placards et les défenestrations.

                                  La réponse de polacco à un auditeur mécontent publié sur acrimed est édifiant des méthodes nazies ou néocons utilisées dans cette maison

                                  Je crains que votre surdité n’influence douloureusement votre obscurité intellectuelle... Merci de retourner dans vos livres d’école et d’abandonner la radio, en tout cas la nôtre.

                                  Pour les dénonciations vous avez de célèbres prédécesseurs vichyssois... Vielle tradition familiale sans doute.

                                  Michel Polacco
                                  Directeur de France Info

                                  C’est du nabot dans le texte CASSES-TOI................................ PAUVRE CON


                                  • PAOLETTI 7 août 2008 09:03

                                    Je suis bénévole dans des associations et quelques de mes actions ont fait l’objet de plusieurs reportages.

                                    La radio est comme tous les métiers. Vous rencontrez ou vous dialoguez avec un journaliste qui aime son métier et a une consicence professionnelle, il va essayer de comprendre et d’analyser l’information, et vérifier sa source, et suite aux résultats qu’il aura obtenu, il décidera de diffuser l’information ou pas.

                                    Mais malheureusement beaucoup de journalistes ne font pas ce travail et en quête de sensation et de vouloir absolument faire la UNE diffuse n’importe quelle information.

                                    Cette attitude déplorable a déjà mis d’innombrables personnes dans l’embarras et même de dépôts de plainte pour diffamation ont eu lieu.

                                    Certaines informations ne sont pas à prendre au sérieux et c’est à l’auditeur d’avoir son "esprit critique" et prendre du recul par rapport aux médias en général.



                                     


                                    • zenohit zenohit 7 août 2008 10:26

                                      Exactement !!!

                                      Et s’il y avait moins de gens qui ont peur de se retrouver "à la rue" (89 ?), les journalistes ne baisseraient pas leur frox face à un chef qui demande "tel type d’info, sinon ça fait trop révolutionnaire".

                                      Chers diplomés, apprendre à obéir et appliquer les règles qu’on nous a inculqué est une chose,
                                      apprendre à apprendre par soi-même en est une autre !


                                    • Winst 8 août 2008 13:12

                                      Un exemple au pied levé : les mauvais chiffres de la balance commerciale, allègrement commentés depuis deux jours.

                                      12h30, journal de France Culture : on explique aux gens que le calcul de la balance commerciale tient principalement compte des résultats de l’industrie française, qui est à la ramasse, et pas de ceux du secteur des sociétés de services, qui sont corretcs. Conclusion : l’annonce d’une balance commerciale fortement déficitaire est à relativiser.

                                      13h00, journal de France Info : on explique aux gens que si la balance commerciale est si mauvaise c’est parce que le pays va mal, qu’il exporte peu, qu’il est pas compétitif, que c’est la faute à la crise financière, au prix des carburants, voire à l’euro fort. Conclusion : c’est la merde, les caisses sont vides, l’Etat est aussi fauché que le Français moyen, ça justifie le fait de se serrer la ceinture en attendant des jours meilleurs.

                                      C’est beau non ?


                                      • aurelien aurelien 10 août 2008 10:49

                                        "En matière de liberté d’expression "

                                        ça n’existe pas, personne n’est libre de s’exprimer, la preuve Agora Vox sélectionne les articles et ne diffuse pas certains.

                                        Les journaux dépendent de ceux qui les dirigent, y compris Agora Vox.

                                        Agora Vox, c’est la nouvelle exploitation moderne, celle d’internet. On crée une structure et on laisse les autres faire le boulot en leur proposant l’accès à la structure. C’est pareil que pour une usine, il y a ceux qui possèdent les outils et ceux qui les utilisent. Si pour beaucoup, l’échange accès à la structure-travail d’écriture fait illusion, on peut très vite s’apercevoir des limites de ce système, qui dévalue non seulement le travail d’écriture, mais ne produit que des mini-scoops quotidiens, versant souvent dans le sensationnalisme, et aussitôt lus aussitôt oubliés.

                                        A-t-on déjà vu d’ailleurs un article d’Agora Vox être repris dans la presse générale ?
                                         


                                        • zarathoustra zarathoustra 11 août 2008 11:20

                                          Il devient évident que les radios, teles et presses écrite ne sont plus la pour informé mais bien pour détourné l’attention de cette information qu’ils sont senser délivrés ce n’est pas nouveau mais jamais encore le phénomene n’avais atteint une t’elle empleure une t’elle généralisation ,les analises sont partisanent les débats orientés quand aux reportages c’est une véritable honte des montages grossiers de faits et d’éléments sortis de leurs contexte aux quel on fais dire tout et n’importe quoi !L’information est une arme dont les etats dit (démocratiques ce servent pour trompé leur opignon publique et leurs citoyens ) ils montes en mayonais des fais divers sans intéret aucun et bien sur au moindre petit drame c’est la tempette dans un ver d’eau qui sert a faire voter des lois liberticides en catimini et a la moindre aucasion, c’est le début d’une dictature d’un état policier ou tout le monde est ficher d’une maniere ou d’une autre ,les drames du chomage latent sous silence ,la perte dramatique du pouvoir d’achat sous silence ,les politiques qui sont de mèche avec les mafieux des multinationals ,sous silence .la médiocratisation et le délabrement voulut du systheme scolaire éducatif et universitaire sous silence ,le fais que le systheme économique actuele fasse en sorte que la recherche dépense plus pour de nouvelles formule de champoong et autre cosmétique ,que pour cherché un vacsin contre le sida ! quant a la politique international est ce vraiment la peine d’en parler ?Et ci oui que dire ,que les politiques relayés par tous les médias du pays de france on mentis mentes et mentirons a ceux qu’ils sont senser éclairés et qu’ils les plonges volontairement dans l’obscuritée et l’obscurantisme pour servir encore une fois de bas intérets personel !Voila dans quel situation ce trouve L’INFORMATION de nos jours ,triste et lamentable .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès