Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > France-Israël-Free Gaza : histoire d’une falsification (...)

France-Israël-Free Gaza : histoire d’une falsification médiatique

Après l’échec cuisant de l’invincible armada de Benyamin Netanyahou en haute mer, aussi bizarre que ça puisse paraître, même comme l’administration du faible Obama souhaite que seul Israël fasse une enquête sur son fiasco retentissant et illégal sur des eaux internationales d’où une violation manifeste du droit, le choc des photos des armes trouvés dans les bateaux de Free Gaza montrés par Israël sont d’une imbécilité crasse, surtout qu’elles datent de….4 à 6 ans. Mais, en France, non seulement les mass-médias donnent la parole aux bourreaux essentiellement, mais en plus, s’interrogent…. sur les “ « islamiques” » et les “ « activistes” » de Free Gaza. Une belle terminologie et un choix des vocables très orientés, pour tenter de faire d’une défaite, une victoire et justifier les crimes des corsaires de mer.

Les médias français jouent donc  les psittacidés en répétant sans vergogne le discours officiel d’Israël. Alors que ces humanitaires ne se sont jamais cachés, avant et pendant leur action, il est amusant d’entendre aujourd’hui les “ "révélations ” " sur leurs identités. Leurs témoignages sont sans équivoque et, ils ont par ailleurs été kidnappés dans des eaux internationales on ne le dira jamais assez.

Le Monde a commis, hier, un article sortit de derrière les fagots intitulés “Israël accélère l’expulsion des activistes étrangers capturés par ses commandos” . Cherchez l’erreur dans ce titre mensonger. Hier encore, l’Agence Reuters intitulait sa dépêche : “Israël va expulser tous les étrangers de la flottille”. Voilà, une grande manipulation/désinformation, tirée de l’art d’avoir toujours raison de Schopenhauer. C’est comme si, ces étrangers sont entrés illégalement en Israël à la recherche du pain, du lait et du miel venant des Etats-Unis et de l’Union européenne, alors qu’ils y sont originaires. Il se rendaient à Gaza et non en Israël pour rappel.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Hier, Libération, plus ou moins honnête titrait en UNE, “Autopsie d’un échec” (voir photo en dessous), sans toutefois mentionner le plus important, cet acte ignoble de corsairerie commis loin d’Israël, et violant le droit international. Or, c’est de là que tout débat doit commencer. Pourquoi sur les plateaux de télévision personne n’en parle ? Qui peut accepter que ça arrive à ses ressortissants ? La France ne patrouille-t-elle pas contre les pirates sur les eaux territoriales…..somaliennes ? Ce matin, comme par hasard, Libé aussi cherche à savoir les “qui” se cachent derrière les “ militants” de Free Gaza, et ose mentionner que les “étrangers ont été expulsés” . De quoi s’agit-il ? Ne plus parler d’Israël le fautif dans toute cette affaire, avec un blocus illégal contre Gaza, lui aussi, malgré les élucubrations de certains tentant de faire croire le contraire sur une soi-disant acceptation de la communauté internationale, ce machin dont personne ne comprend le sens. Si c’était vrai, Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations-unies, n’allait pas demander, hier, que ce dernier (blocus) soit levé “immédiatement”…

Puis, vint ensuite, l’inénarrable UNE du  Parisien, hier, intitulée “Après l’assaut au large de Gaza, qui sont les Français arrêtés à Gaza” . “ Au large de Gaza”, bien sûr. Belle voltige mensongère pour éviter de parler de kidnapping en haute mer, dans des eaux internationales où, Israël n’a aucun droit. Ultime protection pour tenter d’incriminer des pacifistes en mettant outrageusement en avant la sempiternelle idée sur la sécurité d’Israël ressassé depuis des décennies et dont elle alimente en ne respectant rien. Aucun accord, en méprisant même ceux qu’il considère, lui, comme interlocuteur à savoir le Fatah. Un renforcement du Hamas à peine voilé. Ainsi fonctionne les médias. Et pourtant, face à ces falsifications abyssales, seul un journal, sort du lot, en disant la vérité. Il s’agit du Figaro, qui hier, à eu l’honnêteté intellectuelle face à la grande machination de replacer les choses tel quel. Pourquoi donc cette différenciation alors que le patron de ce journal serait un sioniste selon la terminologie ambiante ?

Le Figaro précise donc en UNE, hier, qu’” Israël LIBÈRE les membres de la flottille de la paix” , tout en prenant la précaution de préciser qu’on ne peut parler d’expulsion, puisqu’il mette le mot entre guillemet. Une grande tambouille médiatique orchestrée sans vergogne, où le Hamas et les islamistes ne manquent pas, alors qu’ils n’y sont pour rien dans ce qui arrive et n’ont donc rien à y faire. Les vrais responsables doivent être dénoncés. Chacun sait les "qui" le sont et il ne faut pas tenter de détourner la vérité. Après, certains auront l’outrecuidance de parler de papier anti-israélien en portant des oeillères et devenant autistes. De qui se moque-t-on ?

>>>Allain Jules 

Cliquez sur les images pour les agrandir.


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 10:29

    Par rapport aux photos diffusées sur le site du ministère israélien des Affaires Etrangères, voici le lien des images Flick datant de.....2003 et 2006. Un mensonge éventé !





    • Alpo47 Alpo47 3 juin 2010 11:09

      L’art de la communication consiste d’abord à bien choisir ses mots, ou remplacer celui qui s’impose par celui qui déforme la réalité et ... nous convient mieux.
      Ici aussi, à détourner l’attention sur l’attaque elle même, les conditions dans lesquelles elle a été menée pour faire oublier « pourquoi ».

      Pourquoi un peuple de 1,5 millions de civils, est il enfermé derrière des murs, lui interdit on l’accès à la mer, le droit de circuler, le droit ... de vivre décemment ? Pourquoi ce blocus inhumain, amoral et juridiquement condamné ?

      Obliger à céder à l’occupant ? Renoncer à toute revendication ? Partir ailleurs ? Se laisser mourir sans rien dire, sans rien faire ? Toutes réponses fallacieuses et informulées.

      Comment un pays, surarmé et qui a toujours usé et abusé de la force militaire, y compris et surtout contre des populations civiles, peut il, avec l’assentiment d’une large partie de sa population, refuser à un autre peuple le droit de se défendre, protester, faire respecter ses Droits ?

      Où sont passés l’humanité, la fraternité, le simple bon sens ?


      • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 12:22

        @Alpo47,


        Tout à fait.

        Hélas, aujourd’hui, il est très difficile de raconter n’importe quoi, même si on a de l’argent, puisque le Net, avec peu de moyen, on peut toucher un grand nombre et démonter les mensonges ambiants.



      • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 19:11

        @Owen,


        Un peuple ne meurt jamais.

        Les Palestiniens qu’on cherche à tuer à petit feu ne périront pas tous.





      • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 12:20

        @Franc2012,


        J’avoue avoir été très surpris pas Le Figaro. Une honnêteté qui m’a simplement bluffé.



      • Pyrathome pyralene 3 juin 2010 12:10

        Mensonges, racismes, crimes, génocides , tueries d’enfants, pirateries, complots, cynisme, manipulations, corruptions, déclencheurs de guerre, escroqueries, affameurs, tortionnaires , impérialisme.....
        pêle mêle les caractéristiques de cet état voyou , ne manque plus que les camps d’extermination.....mais ça ne serait tarder ! on continu de leur lécher le cul ??
        Ça va très très mal finir....ils creusent leur tombe !!


        • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 12:18

          @Pyralène,


          Avant, la propagande et les mensonges passaient, parce qu’il n’y avait pas le Net. Aujourd’hui, c’est très dur de mentir.

          L’État voyou est démasqué, les médias français aussi.



          • AniKoreh AniKoreh 3 juin 2010 12:25


            Sur la fuite en avant caractérisée des factions les plus dures en Israël, et malheureusement arrivées au pouvoir avec l’assentiment d’un majorité de leurs concitoyens, Raphaël, un autre auteur d’Avox, écrit ceci dans son article d’aujourd’hui : « Je pense qu’Israël a fait volontairement preuve de sauvagerie pour dissuader quiconque de réitérer l’expérience. »

            C’est exactement de cela qu’il s’agit . L’application d’’un précepte fondamental, et constant chez les sionistes, formulé sans exception par tous les leaders, passés ou présents, en Israël. 

            Ceux qui ont contesté ce postulat, ceux qui ont ont rêvé l’empathie avec le peuple palestinien, et ont prôné le dialogue et la paix, sont ostracisés comme « juifs ayant la haine d’eux-mêmes » - c’est le cas de nombre d’intellectuels progressistes -, ou emprisonnés - comme le scientifique Mordechaï Vanunu -, ou même assassinés - comme Itzaak Rabin.

            - « Israël devrait être comme un chien enragé, trop dangereux pour qu’on le contrôle. » - Moshe Dayan. 
             
            - « Nous devons combattre le Hamas comme les Etats-Unis ont combattu les Japonais pendant la Deuxième Guerre mondiale. » - Avigdor Lieberman, actuel ministre des Affaires étrangères, faisant allusion à l’usage de la bombe atomique.


            • AniKoreh AniKoreh 3 juin 2010 12:34


              La confirmation de cet axiome du sionisme, nous la lirons ici même, dans la journée, avec les commentaires des laudateurs patentés d’Israël. Dans leur interventions, il y aura l’habituelle « palette de nuances », des effets de manches...

              Mais sur le fond, ils seront tous parfaitement d’accord - les assassinats ciblés, les commandos qui défouraillent à tout va, les bombes au phosphore sur Gaza -, tout leur est miel, et justifiable au nom du précepte du « chien enragé ».

              Allez, une dernière citation pour la bonne bouche, toute récente :

              - « Israël a la capacité d’atteindre la plupart des capitales européennes avec ses armes nucléaires . (..) Nous possédons plusieurs centaines d’ogives atomiques et de fusées et pouvons atteindre nos cibles dans toutes les azimuts, et même Rome. La plupart des capitales européennes font partie des cibles potentielles de notre Armée de l’air ». - Martin Van Creveld, professeur d’Histoire militaire à l’Université hébraïque de Jérusalem.

              A bon entendeur... !


              • AniKoreh AniKoreh 3 juin 2010 12:48

                - « Nos forces armées ne sont pas au trentième rang, mais au deuxièmes ou troisième rang mondial. Nous avons la capacité de détruire le Monde avec nous, et je peux vous assurer que cela arrivera avant qu’Israël ne disparaisse ». - Du même Van Creveld, toujours, qui préconise par ailleurs la déportation complète des Palestiniens... Sans sourciller.

                - « Les Palestiniens doivent tous être expulsés. Les gens qui luttent dans ce but (au sein du Gouvernement israélien) attendent simplement la venu de la »la bonne personne au bon moment”.«  

                Ce Docteur Folamour nous aura donc charitablement  »prévenu" (comme Tsahal dans les heures précédant l’abordage du Mavi Marmara..) : gare à quiconque prétendrait s’y opposer ! Licence to kill !!


                • Céphale Céphale 3 juin 2010 13:00

                  La presse française se couvre de honte. Heureusement Internet sauve l’honneur, notamment Agoravox. Je rappelle que c’est en janvier 2009 qu’a été publié l’article de Leila « Quand la flotte israélienne fait la loi en Méditerranée  ». Il n’y est pas question d’activistes liés à des mouvements islamistes, mais de militants américains, irlandais et britanniques, membres de "Free Gaza", une organisation humanitaire fondée en 2006 par Greta Berlin, une Américaine.


                  • Céphale Céphale 3 juin 2010 18:29

                    Joe Meadors, un survivant de l’attaque du USS Liberty par Israël en 1967 (34 morts), était sur l’un des 6 bateaux. A son retour aux Etats-Unis il a déclaré : « Toutes nos caméras et appareils digitaux ont été confisqués, les israéliens contrôlent les images que les gens voient à la télé. Personne ne semble être au courant qu’un des bateaux bat pavillon américain. »


                  • Dingo117 4 juin 2010 00:23

                    Je ne savais pas que les appareils digitaux existaient en 1967.


                  • Joan Oji 3 juin 2010 15:43

                    je ne trouve qu’une seule chose a dire :
                    VIVE INTERNET !!

                    tous ces salopards vont se prendre un joli effet boomerang dans la gueule a force de nous prendre pour des cons !


                    • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 19:08

                      @Joan Oji,


                      Je le dis avec vous en coeur : Vive Internet !

                      Ils ne peuvent plus nous mentir impunément.



                    • Shaytan666 Shaytan666 3 juin 2010 18:53

                      Allain-Jules s’est fait souffler son « scoop » par un concurrent qui lui a du succès MDR  smiley


                    • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 19:04

                      @Shaytan666,


                      Ah bon ?

                      J’ai pas remarqué. Mais, moi, je ne suis en concurrence avec personne. Je fais ce que j’ai à faire et basta ! 



                    • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 19:07

                      @Le Nouveau JULES,


                      Rester sur Ségo ? Hélas non, je traite de tout. J’ai pas de limite et puis, je fais ce que je veux et pas besoin de rechercher une quelconque notoriété ou crédibilité.

                      J’ai plus de 1000 abonnés à la newsletter de mon blog et ça suffit à mon bonheur.



                       

                    • Shaytan666 Shaytan666 3 juin 2010 19:38

                      Pas remarqué ? voici l’article en question.


                    • AniKoreh AniKoreh 3 juin 2010 18:03


                      L’auteur de romans policiers suédois Henning Mankell était à bord d’un des bateaux qui se rendaient à Gaza. Libéré par les Israéliens, il est rentré chez lui. Dans cet article, traduit par le Courrier International, Il rapporte la façon dont l’assaut a été mené par les commandos israéliens :

                      L’intervention israélienne, racontée par Henning Mankell


                      Henning Mankell a été l’un des premiers Suédois relâchés par les Israéliens. Le Dagens Nyheter l’a rencontré chez lui, dans le centre-ville de Göteborg. Il est installé sur le canapé de son bureau, vêtu de noir et portant les chaussettes bleues données par la compagnie aérienne. Tous ses effets personnels ont en effet disparu lorsque les soldats israéliens ont pris d’assaut le navire à bord duquel il se trouvait pour tenter de rallier Gaza.

                      L’écrivain raconte qu’après avoir passé 72 heures sans fermer l’œil, il a enfin pu dormir tout son saoul et qu’il se porte bien en dépit des circonstances. En revanche, il nourrit une grande colère à l’égard des événements, du gouvernement et de l’armée israélienne. « Jamais Israël n’a été autant condamné dans le monde. L’État hébreu s’est enfermé dans une impasse. Le monde aujourd’hui n’est plus celui qu’il était la semaine dernière », assure-t-il.

                      « Ce qui me travaille beaucoup, c’est la stupidité israélienne. S’ils avaient voulu nous stopper sans perdre la face, ils n’avaient qu’à détruire les hélices ou les gouvernails et remorquer les navires vers le large. Mais s’engager consciemment dans une confrontation violente et tuer des gens, cela me dépasse », ajoute-t-il.

                      Puis il raconte ce qui s’est passé à bord. « J’étais de quart de minuit à trois heures. C’était calme. Je suis allé me coucher, mais je n’ai pas eu le temps de m’endormir car quelqu’un est venu me dire qu’il se passait quelque chose. Nous avons vu des hélicoptères qui larguaient des hommes et nous avons entendu des rafales. Il était alors 4h30. À 4h35, ils ont pris notre navire à l’abordage. Nous étions réunis sur la passerelle, et ils nous ont dit de descendre à l’intérieur du bateau. Il y en a peut-être quelques-uns qui ont pris un peu leur temps et ils se sont immédiatement fait tirer dessus avec des pistolets type Taser. Un autre a reçu une balle en caoutchouc », explique-t-il. « Au bout d’un moment, un soldat cagoulé est venu nous dire qu’ils avaient découvert des armes. Et ce parfait crétin est arrivé avec mon rasoir et un cutter qu’il avait trouvé dans la cuisine. Puis il a déclaré qu’il devait nous emmener avec lui, car nous étions des ’terroristes’ ».

                      Lorsqu’on lui demande s’il a eu peur, Henning Mankell répond par la négative. « Je n’ai pas particulièrement peur pour ma personne. Je peux toujours m’appuyer sur l’expérience de la violence que j’ai rencontrée en Afrique. Néanmoins, il subsiste toujours la peur d’être maltraité, même si je savais qu’ils savaient qui j’étais. C’était clair », affirme-t-il. Dans l’attaque, le romancier a perdu, entre autres, son ordinateur, son téléphone portable, son portefeuille et ses cartes de crédit. Il n’hésite à traiter les militaires israéliens de voleurs.

                      La veille du départ, il avait travaillé sur le manuscrit de la quatrième partie de la série télévisée sur Ingmar Bergman qu’il est en train d’écrire. Sur la suite à donner à cette affaire, l’écrivain a son idée. « Naturellement, il faut envisager sérieusement de traîner Israël devant la Cour pénale internationale, mais je crois qu’il est important de traiter une chose après l’autre », explique-t-il, et d’ajouter que : « Je vends beaucoup de livres en Israël et je vais voir si j’interdis la traduction de mes livres en hébreu. En même temps, je ne veux pas toucher les mauvaises personnes, donc il faut que j’y réfléchisse ».


                      • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 19:02

                        AniKoreh,


                        C’est pas vrai. LOSERS ET VOLEURS LES MECS DE TSAHAL ? Quel malheur !





                      • Marc.M Marc.M 3 juin 2010 18:31

                        Quelle confondante similitude psychologique entre notre Sarko (hélas) national, ses sbires et ses marionnettes et les gouvernements Israéliens successifs : Ni la fréquence ni l’ampleur des perversions ne les arrêtent. On dirait au contraire qu’ils s’emploient à ce que chaque nouvelle manœuvre-manipulation soit plus perverse et outrancière que la précédente.

                        Il semble que le baptême ne suffise pas à faire le Chrétien.


                        • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 18:59

                          @Marc. M,


                          Vous venez de dire tout haut ce que plusieurs pense tout bas. Moi aussi, ma famille, du moins, celle de ma mère est convertie.

                          Mais bon, je ne suis pas excessif comme Netanyahou le fou !





                        • Céphale Céphale 3 juin 2010 18:35

                          Que deviennent les comiques d’Agoravox, Cosmic Dancer et Cie ? On ne les voit plus.


                          • Allain Jules Allain Jules 3 juin 2010 18:57

                            @Cephale,


                            Les temps sont durs. Il n’y a plus d’argument, avec tous les mensonges que le Net est entrain d’éventer.

                            Comment voulez-vous que CD alias Compact Disque aka Cosmic Dancer et co viennent ici nous faire leur démonstration de danse cosmique ? C’est râpé !



                          • heliogabale boug14 3 juin 2010 19:23

                            C’est pas mieux ainsi ???
                            Leur mauvaise foi est difficilement supportable...Israël a tous les torts...un embargo militaire devrait être décidé par l’ONU au moins par principe, décidée de l’assemblée générale...
                            Parfois, il faut savoir foutre des baffes aux enfants gâtés...


                          • Paradisial Paradisial 3 juin 2010 20:01

                            L’ONU n’a jusqu’ici servit qu’à protéger les intérêts de ses enfants pourris et gâtés. M’étonne sacrément que beaucoup de personnes persistent à croire en une telle chimère.

                            Si on s’y souciait de justice le droit de véto aurait dû depuis longtemps être abrogé, et le siège permanent offert à tous les membres sans distinctions aucunes.

                            Mais bon, faudrait pas rêver, cela sera concrétisé quand les faucons deviendront des dodos.


                          • Paradisial Paradisial 3 juin 2010 19:51

                            Autre hommage à rendre aux passager du navire irlandais rebaptisé pour l’occasion Rachel Corrie, au nom de la fameuse pacifiste américaine assassinée froidement par les SSionistes ; navire lequel ces corsaires s’apprêtent à intercepter alors que ses passagers décidèrent de maintenir le cap vers Gaza malgré la tragédie vécue par le Mavi Marmara.

                            La propagande des médias SSionisés est là encore très très patente quand il s’agit pour eux d’évoquer ce navire portant un nom aussi fameux.

                            Dans un dernier article édité par lemonde (détenu par tzion) on peut lire ceci : Le Rachel-Corrie, navire de commerce qui porte le nom d’une Américaine tuée dans la bande de Gaza en 2003.

                            Ainsi donc, c’est à peine en ces quelques mots que l’immonde et ses confrères font allusion à Rachel Corrie et à sa mémoire : une américaine tuée en 2003 à la bande de Gaza.

                            Comme les autres martyrs qui tombèrent sous les balles assassines des lâches SSionistes, Rachel Corrie fut elle aussi une pacifiste martyre qui n’avait commis pour seul « crime » que le fait de vouloir aller au secours d’un peuple ostracisé par les SSionistes, leur témoignant son soutien de la façon la plus anodine.

                            Rachel Corrie ne fut pas une américaine simplement tuée dans la bande de Gaza, messieurs de l’immonde. Rachel Corrie fut une martyre américaine qui fut lâchement écrasée par un bulldozer SSioniste alors qu’elle manifestait contre une vague de démolition de maisons palestiniennes en s’interposant par son corps (en compagnie d’autres internationaux).

                            Dans l’extrait d’un film fait à sa mémoire, on peut retrouver dans la minute 1:18 la Porte Mensonges de la Milice SSioniste dire littéralement : il n’y a pas eu de contact véritable entre la défunte et le bulldozer.

                            [Ah bon ! Elle était morte sous auto-implosion de son propre corps !!!]

                            Les médias SSionisés n’en ont pas soufflé un mot à l’époque (cons-vaincus peut-être par un tel argument massue) et continuent là encore à jouer le rôle de courroie de transmission transcontinentale du Ministère de la Défonce SSioniste.

                            Vraisemblablement, les médias sont bel et bien sous occupaSSion. smiley


                            • Dingo117 4 juin 2010 00:45

                              J’ai été écoeuré de voir 95% des journalistes (même du « Monde » répéter le verbe EXPULSER s’agissant des otages de la Flottille de la Liberté :

                              expulser : 14 synonymes.
                              Synonymes chasser, cracher, déloger, éjecter, éliminer, évacuer, exclure, exiler, expatrier, expectorer, projeter, proscrire, rejeter, uriner.

                              http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/expulser/

                              expulser : 3 événements contenant le mot expulser
                               
                              16 juillet 1394 Expulsion des juifs de France
                              Le roi de France Charles VI, dit « le Fou », décrète l’expulsion de tous les juifs « sans exception ni privilège ». C’est la troisième fois que les juifs sont expulsés de France depuis le début du siècle ... Suite
                              28 juillet 1755 Expulsion des Acadiens
                              Au Canada, le Conseil de Nouvelle-Ecosse décide de déporter les Acadiens (colons d’origine française). En 1713, la France avait cédé ses colonies canadiennes à l’Angleterre. Devant l’imminence d’un nou... Suite
                              09 février 1849 Marx expulsé d’Allemagne
                              Après quelques semaines d’emprisonnement, Marx est finalement acquitté par la justice mais immédiatement expulsé d’Allemagne. Ses écrits dans « La Nouvelle gazette Rhénane » ainsi que la publication anon... Suite

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès