Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > France Soir - résistance

France Soir - résistance

17s Les journalistes du quotidien France Soir, en lutte contre le projet des repreneurs de leur entreprise, ont ouvert un blog collectif pour exposer faits, arguments, soutiens, commentaires.

Une bonne nouvelle pour les blogueurs : des journalistes professionnels utilisent ce média pour exprimer leur position collective. Je suppose qu’ils sont conscients que ce support n’existerait pas s’il n’y avait pas en France plusieurs milllions de blogueurs amateurs.

Je forme également le voeu qu’ils veilleront à l’avenir à garantir la possibilité continuer de s’y exprimer librement, et qu’ils contribueront à bloquer les velléités d’encadrement récemment exprimées par l’actuel ministre de la culture.

On en parle dans un superbe article de Laurent Dupin Le blog, porte-voix de la rédaction de France Soir en crise publié sur ZDNet France le 19 avril 2006. Selon son auteur, deux motivations sont à l’origine de cette initiative : visibilité et continuité du support en situation de crise.

Et en grand danger de disparition pure et simple. Qui se souvient encore du Monde Initiatives ?

Lien : France Soir - Résistance.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Fred (---.---.136.198) 21 avril 2006 17:13

    Arcadi Gaydamak, implique dans une foule d’affaires louches, recherche par la justice francaise. On se dit scandalise par la proposition de rachat actuel par deux personnes plus “saines” mais aucun mot sur les affaires douteuses d’Arcadi Gaydamak ! Certains journalistes sont prets a tout pour conserver leurs petites prerogatives. Etant moi meme journaliste, certains de mes amis qui sont passes par France Soir en garde un souvenir peu reluisant ou les jeunes et les pigistes triment pendant que certains, en poste, “supervisent” les operations terminees. Je ne l’ai pas vecu personnelement donc je n’insiste pas plus toutefois l’inconscience de la redaction est UBUESQUE. Si les journalistes ne sont pas contents pourquoi n’ont ils pas place toutes leurs economies pour racheter leur titre, rapide calcul : 112 journalistes pour un budget de 5 000 000 euros cela fait en gros 45 000 euros par tete. Tous ne peuvent pas mettre cela mais certains peuvent plus donc jouable. Seulement voila, on prefere etre contre et faire greve et faire perdre l’argent des autres (voir celui de l’Etat en faisant appel a lui) plutot que d’assumer ses choix. L’argent n’a pas d’odeur et les journalistes de France Soir ont un comportement indignes qui jette le discredit sur l’ensemble de la profession. Si cela ne leur convient pas, qu’ils assument et demissionnent, des tas de journalistes seront ravis de pouvoir travailler ! Je crois que finalement ce journal non viable et realise par des personnes pretent a tout devrait etre ferme une bonne fois pour toute.


    • Krisss (---.---.7.57) 21 avril 2006 19:36

      Le tandem Rey-Brunois, ne dit évidement pas tout ou est totalement inconscient ou fait diversion, mais alors dans quel but, quand il annonce vouloir lancer un tabloïd sur le modèle du Sun, comme ça par la simple force de leur volonté et la mobilisation de l’effectif actuel du journal, le Sun en toute simplicité, le Sun qui vend au bas mot 2 ou 3 millions d’exemplaires par jour avec ses bataillons de journalistes et de rédacteurs les mieux payés de la presse anglaise, son système informatique, son armée de pigistes, sa logistique, le tout redoutablement efficace. Mais avec quel budget ? Avec quel savoir-faire ? Avec quelles ressources ? De toute façon c’est très très mal parti en effet car les journalistes trouvent l’idée trop vulgaire ! Ah bon ! Parce que depuis 20 ans France Soir : quelle diffusion ? Combien de lecteurs ? Qui l’a lu dans les 20 dernières années ?


      • alain lafon (---.---.248.8) 21 avril 2006 19:39

        Cher commentateur, comme vous l’avez bien vu, il s’agit d’un article qui fait référence à l’utilisation d’un blogue, « Résistance » comme moyen de communication d’un groupe de journalistes en lutte contre leur direction.

        Il rappelle d’autre part les risques de réglementation de l’utilisation du blogue comme moyen d’échange d’informations.

        La reprise d’un quotidien en crise financière grave est un autre problème sur lequel vous avez manifestement des idées à exposer. N’hésitez pas à publier un article sur ce thème.

        Cordialement

        ps - je serais par ailleurs très intéressé par votre avis de journaliste professionnel sur la liberté d’échange d’informations sur internet, et, notamment, les blogues.


        • jako (---.---.175.248) 22 avril 2006 21:46

          c’est plein d’humour, rien à redire lol

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès