Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Gaza : Al Jazeera place ses reportages de guerre sous licence Creative (...)

Gaza : Al Jazeera place ses reportages de guerre sous licence Creative Commons

La chaîne de langue arabe Al Jazeera avait été l’une des premières au monde à signer un accord avec YouTube pour diffuser ses reportages en ligne dans le monde entier. A l’occasion du conflit à Gaza, la chaîne d’information va beaucoup plus loin, et offre des dizaines de reportages sous une licence libre qui autorise tous les internautes et tous les médias du monde à les diffuser ou à les re-monter librement, sans frais.

L’initiative est passée relativement inaperçue, elle est pourtant majeure dans l’histoire médiatique. C’est Framablog qui la relate. La chaîne d’information Al Jazeera a inauguré le 13 janvier un espace vidéo entièrement placé sous licence Creative Commons, pour le moment rempli d’une vingtaine de reportages filmés à Gaza depuis les débuts du conflit le 29 décembre 2008.

"La guerre et la crise qui se déroulent actuellement à Gaza, et la rareté des images d’information disponibles, fait de ce dépôt une ressource clé pour quiconque produit des contenus sur la situation actuelle", explique la chaîne qatarie Al Jazeera, qui propose des reportages en langue arabe et anglaise, que les journalistes du monde entier peuvent exploiter dans leurs propres rédactions.

La licence choisie, Creative Commons 3.0 Attribution (CC-by 3.0), est la plus libre possible. Elle autorise toute forme d’exploitation, y compris commerciale, à la seule condition de citer Al Jazeera comme source des images. Les amateurs ou les professionnels peuvent reprendre les vidéos à leur guise, pour en faire n’importe quel montage, gratuitement.

Pour Lawrence Lessig, le fondateur de la fondation Creative Commons, "Al Jazeera enseigne une leçon importante sur la manière dont la liberté d’expression se construit et se soutient".

Les vidéos sont hébergées sur la plateforme Blip.tv, l’une des seules à autoriser l’utilisation de licences libres lors de l’upload des vidéos.

Dans nos 5 propositions pour l’audiovisuel public numérique, formulées à l’occasion du débat sur la loi audiovisuel, Numerama avait proposé que France Télévisions utilise également des licences libres de type Creative Commons pour faciliter la redistribution de ses émissions et reportages. "Si le service public audiovisuel français ne dépend d’aucune mesure d’audience, on voit mal ce qui justifierait encore de priver les internautes français de la possibilité d’être eux mêmes diffuseurs des oeuvres de leur service public", écrivions-nous.

Cette proposition est plus que jamais d’actualité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Jojo 22 janvier 2009 11:33

    Geste fort d’Al Jazeera.

    A tous les criminels de guerre en herbe : Souriez, vous êtes filmés.


    • non666 non666 28 janvier 2009 12:47

      Oui, la liberté d’informer , defendu par les arabes d’al jazeera.

      Ca doit etre dur d’entendre ça pour notre lobby favori , non ?
      Des types qui donnent de l’info brute, dans un pay ou on nous expique en permanence ce qu’il faudrait comprendre des faits.... Revolutionnaire !

      Les arabes viennent de reinventer l’humanisme, la lecture de la Bible directe, sans les commentaires e l’Eglise....
      Dur , dur , dur pour les isvestias sarkozistes


    • Philippe VIGNEAU 22 janvier 2009 12:17

      vraiment un grand bravo a eux ! ils sont sacrement en avance sur les autres !


      • 22 janvier 2009 13:11

        Je ne sais pas si c’est une erreur dans l’article ou si Al Jazeera a changé la license entre temps. Ce que je vois en tout cas en bas de page actuellement c’est une license CC by-nc-nd.

        Cette license est non libre car elle interdit :
        * les modifications des documents,
        * leur utilisation commerciale.

        Pour conclure, c’est un progès que Al Jazeera utilise CC pour spécifier ce qui est autoriser ou non... mais je n’y vois rien de révolutionnaire.


        • Algunet 22 janvier 2009 17:57

          Autant pour moi, correction :http://aljazeera.net/Portal/SiteAgreement/
           smiley 


        • Kelson 23 janvier 2009 11:01

          Je ne lis pas l’arabse, que veux-tu dire ?


        • Kelson 23 janvier 2009 11:01

          Je ne lis pas l’arabe, que veux-tu dire ?


        • abdelkader17 22 janvier 2009 13:36

          Le monopole de l’information que détenait le monde occidental est mort, c’est un formidable pied de nez à ceux qui continuent a louer la supériortité d’une prétendu civilisation judéo-chretienne en Europe.
          Les adeptes de la théorie du choc des civilisations sont mort en même temps que son concepteur huntington.
          Mais le plus important c’est que c’est un véritable camouflet pour les autorités israeliennes qui en censurant la presse internationale pensaient minimiser l’impact de son action destructise.
          tel est pris qui croyait prendre.


          • LE CHAT LE CHAT 22 janvier 2009 14:19

            bravo à Al Jazeera !
            heureusement qu’ils sont là pour montrer les atrocités commises à Gaza et en Irak et Afghanistans censurées par le pentagone ! des journalistes qui font encore leur boulot ! et qui en paient le prix
            http://www.saphirnews.com/Al-jazeera-un-memorial-a-la-memoire-des-journalistes-morts-en-mission_a4983.html


            • Keshhimef 22 janvier 2009 20:24

              La dictature des medias pro sionistes est brisée par cette chaîne

              Elle difuse également en Anglais et elle donne la parole aux portes paroles de l’armée israelienne et autres personnalités de l’etat hebreux 

              En France , nos pseudo spécialistes du moyen orient n’avoueront pas qu’ils ont regardé cette chaîne en boucle pour avoir un minimum d’informations à restituer ..

              Il est vrai que la soupe servie par la propagande israelienne est trés fade , ils n’avaient rien à mettre sous la dent , heureusement qu’aljazira a bravé les interdictions et n’a pas cédé aux pressions pour leur donner de quoi échafauder leurs théories : les roquettes , le hamas , le terrorisme....ils oublient juste de nous dire qu’il y a un occupant et un occupé , une armée d’un côté et des civils de l’autre ...........

              Mais ça c’est un autre debat , nous sommes habitués aux rhétoriques de ces pseudo spécialistes qui ne sont pas invités pour informer mais pour nous égarer sous d’autres cieux...

              Cette chaîne et les moyens qu’elle a utilisé pour couvrir cette agression me rassure un peu sur l’avenir car j’ose espérer qu ’aucun massacre de population ne se déroulera à huis clos 

              israel avait cette facheuse habitude de tuer les enfants , les femmes et les vieillards en silence , Internet et aljazira ,entre autre, lui ont rappelé qu’ils sont là et que le monde ne sera pas privé d’informations et d’images ....

              Aljazira dérange les propagandistes et les nazions sionistes qui essaient de la descendre à la moindre occasion , elle devenue la bête noire des Gluksman , BHL & coe ....

               Merci à aljazira d’ avoir déjouer les plans de l’état sioniste en matière de communication , en attendant que le monde trouve une solution pour arrêter le massacre recurrent des populations palestiniennes


              • USA 613 22 janvier 2009 22:53

                Qu’a-t-on vu de ce qui se passait à Gaza ?
                Ce que cette chaine TV a rapporté.
                Good news
                Il n’y avait que des enfants, des femmes en fait UNIQUEMENT des civils.
                De membres ou de dirigeants du Hamas ?
                On n’en a vu AUCUN.. et pour cause.
                Ils se servaient des Palestiniens pour désinformer
                Quel crédit accorder à cette chaîne ?
                AUCUN
                Surtout après avoir lu ce reportage
                Ceux qui apportent ces témoignages les Gazaouis eux-même
                Les PALESTINIENS DENONCENT ici mais ailleurs aussi les abus, exactions, intimidations, exécutions du Hamas tant sur les gens du Fatah que sur les Palestiniens CIVILS eux-mêmes.

                Corriere della Sera 29/01/09
                http://www.corriere.it/esteri/...

                Traduction du texte italien par l’outil traduction Google

                La Traduction est donc APPROXIMATIVE
                J
                e N’ai PAS lu la traduction. Ceux qui maîtrisent l’italien peuvent lire l’original en ligne
                Le Hamas est présenté tel qu’il est par des Gazaouis qui révèlent ce qu’est le Hamas pour eux et ce que les médias FRANCOPHONES n’ont pas le courage de révéler de peur des masses pro-palestiniennes ? ? ? NON pro-Hamas. Puisque tous ces Palestiniens dénoncent les abus du Hamas à l’encontre des Palestiniens et des désinformations véhiculées par les médias et les ONG complices et complaisants. Donc AUCUN (ni les médias, ni les ONG, ni l’ONU et ses organisations pseudos impartiales) n’a le souci du bien être des Palestiniens
                On appréciera à sa juste valeur les médias francophones.
                "Envoyé Spécial " France 2 du 22.1.09
                a montré plusieurs reportages confirmant les propos des Israéliens
                OUI le Hamas s’est servi des civils comme Boucliers Humains
                OUI le Hamas tirait à partir des immeubles habritant des civils, des hôpitaux, des mosquées, etc...
                OUI les civils et les médecins commencent à révéler ce qui s’est passé à Gaza
                Les témoignages des Palestiniens NE sont PAS fiables étant les menaces et pressions du Hamas on l’avait déjà vécu dans le passé avec le Hezbollah
                **************************
                Ci-dessous la traduction APPROXIMATIVE de l’article italien en ligne
                **************************
                Doutes sur le nombre de victimes pourrait être 600 et non 1300
                « Alors, les garçons du Hamas
                nous avons utilisé comme cible
                Accuser les résidents de Gaza des militants islamistes : « Nous avons empêché de quitter leurs maisons et le tir à partir de là"
                GAZA - « Allez, sortez de là ! Voulez-vous que les Israéliens nous tuer tous ? Vous voulez voir mourir sous les bombes à nos enfants ? Enlevé vos armes et missiles, "a crié nombreux parmi les habitants de la bande de Gaza à des militants du Hamas et leurs alliés du Jihad islamique. Les plus courageux ont été organisées et ont barré les portes de leurs chantiers, cloué sur les conseils d’administration des bâtiments, enfermés comme nous allons le long de l’escalier vers le toit supérieur. Mais pour la plupart de la guérilla n’a pas d’écouter n’importe qui. « Traîtres. Les collaborateurs d’Israël. Spies Fatah lâches. Les soldats de la guerre sainte volonté de punir. Et en tout cas tous vont mourir, comme nous. S’attaquer aux sionistes juifs, nous sommes tous destinés à être le paradis, vous n’êtes pas satisfait de mourir ensemble ? ". Et si furieux crier, brisant les portes et fenêtres, se cachaient dans les étages plus haut, dans les jardins, les ambulances utilisées, nous barricavano à proximité des hôpitaux, des écoles, des bâtiments Assemblée.
                Dans les cas extrêmes tiré contre ceux qui ont tenté de bloquer la voie pour sauver leurs familles, ou de la battre sauvagement. "Les miliciens du Hamas a tenté de mettre à cause des Israéliens. Ils ont souvent des enfants, 16 ou 17 ans, armés de pistolet mitrailleur. Ils ne pouvaient rien faire contre les chars et les avions à réaction. Ils ont su être très faible. Mais ils ont voulu la disparition de nos maisons et puis de l’accuser de crimes de guerre, les revendications d’Abou Issa, 42 ans, résidant dans le quartier de Tel Awa. "Pratiquement tous les bâtiments plus élevés dans la bande de Gaza qui ont été touchés par les bombes israéliennes, comme Dogmoush, Andalous, Jawarah, Siussi et beaucoup d’autres sur le toit des rampes de lance-roquettes, ou des points de vue du Hamas. Li a également placé à proximité du grand dépôt de l’ONU alors en flammes et il en va de même pour les villages le long de la frontière, puis de plus dévasté par la fureur de la foule et punitives sionistes ", les échos de son cousin, Oum Abdallah, 48 ans. Je utiliser des surnoms famille. Fournir des informations, mais bien détaillé. E ’est difficile de recueillir ces éléments de preuve. En général l’emporte ici la peur du Hamas et de l’empire de tabous idéologiques alimenté par un siècle de guerres avec les "ennemi sioniste".
                Qui raconte une version différente de la narration par le "muhamawa" (la résistance) est automatiquement un "amil, un collaborazionista et menace leur vie. Il permet toutefois de la récente des affrontements fratricides entre le Hamas et l’OLP. Si Israël avait ol’Egitto journalistes étrangers autorisés à entrer aurait été plus facile. Ces espaces sont souvent menacés par le Hamas. "Il ya une nouvelle réalité au Moyen-Orient entre les sociétés arabes n’ont pas la tradition culturelle des droits de l’homme. A été sous le régime d’Arafat que la presse a été censuré et persécuté. Le Hamas est pire encore », dit Eyad Sarraj, un psychiatre renommé dans la ville de Gaza. Et il ya un autre fait qui se dégage de plus en plus évident en visitant les cliniques, les hôpitaux et les familles des victimes de tirs israéliens. En vérité, le nombre apparaît beaucoup plus faible pour près de 1300 morts, en plus d’environ 5.000 blessés, rapportés par les hommes du Hamas et répété par les officiels de l’ONU et Croix-Rouge locale. "La mort ne pouvait pas être plus de 500 ou 600. Principalement des garçons entre 17 et 23 ans recrutés dans les rangs du Hamas, qui a littéralement envoyé au massacre », dit un médecin de l’hôpital Shifah qui ne sera pas nécessairement dit, on risque sa vie. Une chose, cependant, également confirmé par les journalistes locaux : "Nous avons déjà signalé à la tête du Hamas. Pourquoi insister sur gonfler le nombre de victimes ? Strano, entre autres, que les organisations non gouvernementales, y compris des Occidentaux, la présentation des rapports sans vérification. En fin de compte, la vérité mai venir à la lumière. Il pourrait être, comme à Jénine en 2002. Au départ, nous a parlé de 1500 décès. Puis vint à elles ne sont que 54, dont au moins 45 guérilleros qui sont morts des combats.
                Comme nous sommes arrivés à ces chiffres ? "Prenez le cas du massacre de la famille d’Al Samoun quartier de Zeitun. Lorsque les bombes ont touché leur maison, a indiqué que 31 avaient trouvé la mort. Et il ya eu un agent du ministère de la Santé contrôlé par le Hamas. Mais ensuite, lorsque les corps ont été effectivement recouvrés, le montant total est doublé à 62 et est allé pour le calcul du total des budgets », explique Masoda Al Samoun de 24 ans. Il ajoute un détail intéressant : "Pour confondre l’eau que nous a mis des équipes spéciales israéliennes. Les hommes sont déguisés en guérilleros du Hamas, avec un bandana vert attaché à l’avant avec l’inscription d’habitude : il n’y a pas d’autre divinité en dehors d’Allah et Mohammed est son prophète. Il intrufolavano voies afin de créer le chaos. Nous arrive de crier à quitter, peur des représailles. Plus tard, nous avons compris qu’ils étaient des Israéliens. " Et "Il vous suffit de visiter un hôpital pour comprendre que les comptes ne se cumulent pas. Beaucoup de lits sont libres all’Ospedale européenne à Rafah, un de ceux qui devraient être davantage impliqués dans les victimes de la "guerre du tunnel" en provenance d’Israël. Il en va de même pour "Nasser" à Khan Yunis. Seulement 5 de 150 lits à l’Al-Amal privé sont occupés. Dans la ville de Gaza a été évacué de la Wafa, construite avec les dons "organisations caritatives islamiques de l’Arabie saoudite, le Qatar et d’autres pays du Golfe, et bombardé par Israël et la fin du mois de Décembre. L’Institut est connu pour être un bastion du Hamas, ont été hospitalisés ici ses combattants blessés dans la guerre civile avec le Fatah en 2007. Les autres sont à portée de main, Al Qods, qui est bombardé la seconde moitié semaines de Janvier.
                Il affirme de ce fait Magah à Rachmah, 25 ans, habitant de quelques dizaines de mètres de quatre grands bâtiments dans le complexe de la santé maintenant sérieusement endommagés. « Les hommes du Hamas ont pris refuge principalement dans le bâtiment qui abrite les bureaux administratifs d’Al Qods. Ils ont utilisé des ambulances et du personnel infirmier et ambulanzieri forcé de retirer leur uniforme avec des symboles de paramédicaux, de manière confuse et pourrait être mieux pour échapper à des tireurs d’élite israéliens. Cela a permis de réduire de beaucoup le nombre de lits disponibles dans les établissements de santé dans la bande de Gaza. En outre, le Shifah, le plus grand hôpital de la ville, reste bien loin de l’enregistrement complet. Il semble plutôt densité d’occupation de ses eaux souterraines. "Le Hamas a caché les cellules et la salle d’urgence pour les interrogatoires de prisonniers du Fatah et de la laïcité face à la gauche qui ont été évacués de la prison a été bombardé à Sarajevo, en affirmant que le militant du Front démocratique de libération de la Palestine. C ’était une guerre dans cette guerre entre le Fatah et le Hamas. Les organisations humanitaires, principalement contrôlé dall’Olp dire des dizaines d’exécutions, de cas de torture, des enlèvements au cours des trois dernières semaines, perpétrés par le Hamas. Un des plus célèbre cas est de Shakhura Achmad, 47 ans, résident de Khan Yunis, et son frère Khaled, bras droit de Mohammad Dahlan (ancien chef des services de sécurité de Yasser Arafat, aujourd’hui en exil) qui a été enlevé sur ordre du chef la police secrète du Hamas, Abou Abdallah Al Kidra, et torturé, il aurait déchiré son œil gauche, puis a été tué Janvier 15.

                Lorenzo Cremonesi

                 

                21 Janvier 2009 (dernière mise à jour : 22 Janvier 2009)


                • katalizeur 23 janvier 2009 10:15

                  @ i ;rael 6---

                  soit plus bref et concis, personne ne lis ta diharré, trop long........a moins que tu ne veuiles juste occuper le terrain.....là je comprend .....continu.....


                  peux tu resumer ton commentaire en une phrase ou une phrase en demi............


                • myph 22 janvier 2009 23:18

                  Al Jazeera compense la complaisance de nos medias français et la désinformation des sionistes.


                  • katalizeur 23 janvier 2009 11:43

                    @ chante faux

                    ta pas pris ton petit dej se matin ? ouhhh est est enervée la vieille.............


                  • Liberty 25 janvier 2009 15:59

                    On attend des vidéos de propagande sioniste plus au point tout de même ...

                    Israël ne cessait de dire que le danger était que le Hamas possédait des GRAD et Kassam en quantité.
                    Pas facile de se déplacer avec des roquettes GRAD et Kassam sur le dos et sans tube de lancement...
                    (surtout inutilisable sans le lançeur)

                    Je me demande pourquoi le Hamas attaqué à Gaza même, n’a pas utilisé ni de GRAD ni de Kassam en représailles à l’attaque d’Israël ...


                    Voici ma réponse :

                    Quoi qu’il en soit c’est assez compliqué de faire passer des tubes GRAD dans de petits tunnels ...
                    Ce n’est pas le style de lance roquettes qui se déplace sur l’épaule ...
                    Zélote l’Israélien affirme que la Hamas possède de lourdes pièces d’artillerie ...

                    Peut être que les armes entrent comme cela à Gaza .


                    Merci Zélote de me pousser à me renseigner un peu plus
                    Je suis mort de rire, ils sont vraiment nuls les types du Hamas, du super matos et 8 morts en 7 ans !

                    Propagande ne fonctionne même plus en Israël...


                    Pourtant l’armement du Hamas semble on ne peut plus artisanal .


                    La TV a même parlé de roquettes "trafiquées" pour augmenter leur efficacité.. ( ils sont vraiment idiots pour se fatiguer à trafiquer des roquettes alors qu’ils ont des batteries d’artillerie qui tirent jusqu’à 70Km, d’après les propos de Zélote le spécialiste)

                    Au pire pour Israël :

                    La portée de tir d’une roquette est de 500 à 1000 mètres, Israël a largement les moyens de faire un couloir de sécurité entre ses premières habitation et Gaza .
                    La portée pratique pour la version RPG7 est de 700 mètres..

                    Je me demande pourquoi le Hamas autant équipé que nos le dit notre ami Zélote, n’a même pas utilisé massivement au moins des RPG sur les chars de Tsahal ....
                    Uniquement 10 soldats Israéliens décédés, 1 char en panne face à un peuple d’extrémistes suréquipés cela semble un peu léger, non ?

                    A chaque fois qu’un sioniste publie de la propagande inévitablement les gens qui lui répondent se documentent et prouvent son imposture...
                    Continuez, c’est bien, vous finissez de vous auto-détruire, après il vous faudra un Obama pour tenter de restaurer votre image...
                    Et encore, les gens ne prennent plus rien pour argent comptant depuis le 11 septembre 2001, nous jugerons sur les actes ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès