Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Google et publicité TV : débuts officiels

Google et publicité TV : débuts officiels

Google fait ses débuts officiels (communiqué ici) dans la commercialisation / intermédiation de publicité à la télévision. C’était attendu depuis longtemps.

Et puis, il y a le feu puisqu’Ebay va se lancer dans les enchères pour la vente de pub TV.

Après avoir pris pied dans la presse quotidienne, les magazines, la radio et préparé l’affichage, il ne pouvait bien sûr rester absent trop longtemps du plus gros marché publicitaire (chiffres US ici) puisque ses revenus restent à 99% publicitaires.

C’est un début : un réseau de 13 millions d’abonnés "seulement" via les réseaux Echostar et Astound. Selon PaidContent, seulement une petite partie de l’inventaire publicitaire de ces réseaux sera vendu ainsi.

Mais, c’est fait à la mode Google :

  • c’est la plate-forme Adwords / Adsense qui sera utilisée pour la gestion administrative de la campagne en mode self-service et totalement automatisé (de la réservation au reporting final) par l’annonceur. (Note : maintenant cross-média et polymorphe, cette plate-forme devra bientôt changer de nom...)
  • seuls les spots effectivement diffusés aux membres la cible choisie (critères démographiques, géographiques, etc..) seront facturés après analyse quotidienne des données anonymisées et remontées des décodeurs. La technologie des diffuseurs permet même de savoir si le spot est vu jusqu’à la fin pour sa bonne facturation (payée par mille visualisations)
Il faudra maintenant atteindre un peu pour voir si c’est le même flop initial (et sûrement temporaire) qu’avec la presse ou si le décollage est plus rapide.

A travers cette annonce, Guillaume pose la question du vrai métier de Google : un fabricant de technologies de moteur de recherche ou un intermédiaire publicitaire dont le seul objectif serait de "bourrer" chaque cm2 de cette planète de publicité de manière hégémonique ?

De mon côté, je pense que c’est complémentaire :

  • à l’ère SaaS ("Software as a Service") annoncée par Microsoft, la publicité devient le modèle économique dominant (un problème pour le web 2.0...) puisque l’accès au service est gratuit. Les revenus publicitaires doivent donc être maximisés par tous les moyens pour continuer le développement et garantir la profitabilité ;
  • avec des dispositifs matériels comme Apple TV, la télévision de demain va être bouleversée : chacun pourra accéder facilement depuis son téléviseur dans le salon à une nouvelle forme de (micro-)contenus adaptée à l’ère web 2.0 et accessibles sur Google Vidéo, Youtube, Joost (par les fondateurs de Skype) et consorts... Les formes publicitaires devront être adaptées ;
  • les programmes télévisés deviendront alors une forme de contenu strictement identique à ceux déjà stockés sur le Web (images, textes, vidéos, etc...) Le téléviseur ne sera qu’une forme d’interface de plus en plus du PC, du téléphone mobile, etc... pour y accéder. Les moteurs de recherche auront alors "pignon sur TV" : ils deviendront le guide TV de nos foyers pour la construction de nos programmes en temps réel. Ils devront bien sûr alors se financer par la pub comme aujourd’hui !
Bien sûr, cette unification globale et universelle des contenus prendra un peu de temps. Prudent, E. Schmidt a prédit 300 ans !....

Mais, sous cet angle d’un futur où la convergence aura terminé son oeuvre, l’expérience Google d’aujourd’hui prend tout son sens : il prépare la source de revenus de ses futurs services de recherche télévisuels personnalisés et interactifs.

Bien sûr, si entre-temps, l’application plus prosaïque d’intermédiation pour des chaînes de télévision peut générer quelques (milliards de) dollars, c’est toujours bon à prendre !


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 6 avril 2007 10:04

    C’est l’économie de marché et google a raison de prendre des parts de marché à la presse traditionnelle

    Libre à chacun de regarder les pubs


    • Avatar (---.---.31.142) 6 avril 2007 18:00

      Encore de l’infopublicité dans l’Agora.

      Y’en a marre !!!

      Et c’est la 3 ou 4ème infopub sur Google dans le mois !!!

      A quand un article sur les assurances zéro tracas-zéro blabla ???

       smiley

      Ou mieux, de vraies pages de pub coupant les articles et vidéos avec un ptit jingle sympa et le son a fond !!!

       smiley


    • Didier Durand Didier Durand 7 avril 2007 05:38

      Bonjour,

      Tous les articles peuvent être vus alors comme de la pub !

      Si il parle de « quelque chose », alors on peut considérer qu’ils font la pub pour ce « quelque chose ». smiley

      Les tonnes d’articles politiques sur Agoravos ne sont-ils pas de la pub pour les candidats ?


    • Forest Ent Forest Ent 8 avril 2007 04:35

      Mais non, il ne faut pas 300 ans. La grande convergence est achevée grâce au p2p. Internet sert aussi bien à écouter de la musique qu’à voir des films.

      Ce qui patauge, c’est le « modèle économique », c’est à dire « par quel foutu moyen on va arriver à enfiler la pub à ces salauds de partageurs ».

      Il y aurait un moyen simple de résoudre le problème définitivement : la licence globale complète. Mais bon on ne va pas laisser tomber 400 milliards de dollars de pub comme ça, pas vrai ?

      Je ne suis vraiment pas admiratif de cette « technologie », plutôt émerveillé qu’il y en ait qui arrivent à prendre ça pour un progrès.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès