Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Guerre internet

Guerre internet

Il y a eu Hadopi, et il y aura ACTA. Mais la guerre pour le contrôle d’internet ne fait que commencer. Cela fait plusieurs semaines que de petites informations, assez anodines au premier abord, s’accumulent dans mon esprit pour parvenir à cette évidence. Cela pourrait paraître sonner pour beaucoup comme une mauvaise nouvelle, mais mon optimisme inébranlable me fait trouver cette évidence assez positive…Moi qui croyait que la bataille était déjà perdue, je m’aperçois qu’elle ne fait que débuter, et qu’il est donc possible de se battre encore.

Regardez les formidables mobilisations qui se sont faites au grand jour pour lutter contre Hadopi, contre ACTA, et imaginez toutes celles qui se font discrètement, et dont on n’entend que quelques échos résonnant ici où là : d’un côté la censure avance, mais de l’autre les résistants inventent, imaginent, conçoivent peu à peu tous les maillons d’une chaîne capable, si elle aboutissait, de se passer à terme des circuits financiers (qui rendent dépendants), circuits qui sont utilisés par les gouvernements pour contrôler toutes les communications. Car s’il est un dernier bastion à conquérir pour toute dictature désirant s’installer, internet est le dernier où se trouve encore autorisée la libre expression. Les gouvernements de tous bords l’ont bien compris, et ce n’est pas pour rien que les meilleurs techniciens sont employés à la traque sur internet, et que l’on emploie des Hackers à grands renforts de gros salaires pour se les mettre de leur côté.

Cette guerre de l’information, dont le but est de rendre internet semblable à une avenue remplie de caméras et de mouchards, montre bien la confiance que les Etats entretiennent entre eux, à tel point que les opérateurs nationaux espèrent pouvoir fermer leurs réseaux sur l’international sous des prétextes de sécurité fallacieux. En même temps que les Etats se referment sur eux-mêmes en fermant leurs frontières, ils tentent évidemment aussi de refermer les frontières virtuelles, qui sont susceptibles de nuire au nationalisme qui se met en place dans de nombreux pays.

À partir du moment où un gouvernement désire changer de régime, il doit pouvoir fermer son territoire pour éviter les témoignages désobligeants, pour empêcher les rassemblements solidaires, pour stopper l’arrivée d’idées libertaires, bloquer les communications, contrôler l’information. Il veut avoir la possibilité de surveiller, de contrôler, d’interdire l’utilisation de ces nouvelles technologies, comme en profitant par exemple des failles de sécurité trouvées sur les appareils (comme sur le iphone).

C’est dans le but de fermer ces frontières que les législations les plus contraignantes vont être votées, car les technologies sont sans cesse améliorées, et des failles toujours trouvées. Alors que des petits malins trouvent le moyen de transformer leur ipod en iphone, d’autres aujourd’hui parviennent à se débarrasser des traceurs géographiques que sont aussi les serveurs, puisque basés sur un territoire. C’est un espoir inestimable que ces gens devraient susciter, et nous devrions les soutenir avec beaucoup plus de force. Car s’ils arrivent à se libérer des contraintes législatives et techniques, s’ils arrivent à se libérer de l’argent (open source), alors il seront en mesure de laisser une fenêtre entrouverte sur le monde, même dans les moments les plus sombres et les plus lourds qui nous attendent. S’il devenait possible à tout un chacun de se libérer des fournisseurs d’accès (en créant leurs propres réseaux, leurs propres relais), de leur opérateur et de l’hégémonie des grandes firmes, alors les dictateurs de tous poils auraient du soucis à se faire.

C’est pour cela qu’il faut que les internautes souhaitant rester libres se rassemblent au sein d’une sorte « d’internationale du web », afin de protéger tous ensemble le seul lieu de liberté d’expression qui nous reste. Sauvegardons notre histoire sur nos propres archives, créons les possibilités de pouvoir résister, communiquer, imaginons ce qu’il nous reste comme chemin à parcourir, et allons-y : internautes de tous les pays, unissez-vous !

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • FRIDA FRIDA 21 août 2010 16:52

    Le fondateur de Wikileaks est recherché pour viol. C’est l’intimidation comme pour l’affaire de la mère de famille qui a été convoquée au commissariat pour injure. Ils ne seront tranquilles que quand ils auront fait comme la Chine.


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 21 août 2010 17:27

      Il y aura toujours un moyen de faire circuler les données à l’insu des gouvernants, mais seulement pour les inités de l’informatique.

      La bataille pour la liberté ne fait que commencer, et chacun de nous a un rôle à jouer (dans le genre phrase pompeuses...).


      • Kalki Kalki 21 août 2010 20:23

        L’expérience ne sert a rien aujourd’hui.


      • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 21 août 2010 23:47

        Si tu sais configurer un routeur, ne pas installer le super logiciel de la mort qui tue poue mettre le bouton « j’aime pas » sur facebook, t’as déjà moins de spyware. Une conduite prudente sur iunternet permet d’éviter pas mal de dégats, et une expérience sur les réseaux permet de faire en sorte de contrôler les entrées et sorties de ton routeur. Si en plus tu le fais avec un OS libre, t’es encore plus sûr de toi.


      • mcjb 22 août 2010 15:46

        je suis entièrement de votre avis, le combat n’est jamais perdu , combat contre l’ignorance plus sournois contre l’incompetence mais aussi contre la dictature des mots, du savoir ,
        cependant il faut tenir compte d’un element essentiel que nous ne saurions negliger , un mot que Marc Aurel a invente et qui est sans doute a l’origine entre autre de notre dictionnaire Larousse RObert et DIderot entre autre , supports ecrits,
        le mot « aequanimitas » qui veut tres certainement en langage penal, la presomption d’innocence ,

        l’enjeu semble etre interantional, meme a des miles marins, des personnes sont amenes a poster a toutes heures du jour et dela nuit 


        il y a egalement un point qui est capital dans le traitement de l’information, c’est la relativite c her a Einstein, tout fait qui se passe ici bas est tributaire de l’espace et tu temps , qui rejoint la chanson de Benabar « l’aile du papillon »

        et en dernier , l’heure gmt , quand il est 4 heures du matin il et 6 h je crois en egypthe ,
        ce temps est utilise par les adversaires de la democratie occidentale comme j’ai pu le constater , alors vous savez ce qui vous reste a faire poster a 4 h du mat, il fait presque jou r

        pour rester optimiste, je dirais que c’est seulement par l’information que nous vaincrons les inegalites


        •  C BARRATIER C BARRATIER 22 août 2010 19:54

          Il est peut être temps d’ouvrir sur AGORAVOX une rubrique spéciale Internet, où les « cracks » vulgariseraient leurs connaissances pour que tous les citoyens puissent éviter de se faire « piller », pour que ceux qui s’en sentiraient capables créent une association d’initiation à l’informatique dans leur commune (on obtient assez facilement une salle). Il resterait à trouver des filières de récupération d’ordinateurs, pas trop chers, ...Il faut démocratiser pour que soient nombreux ceux qui demain devront résister aux censures totalitaires.
          Il faut que les les compétents se saisissent du sujet proposé.
          Internet permet un échange de paroles , d’idées....Il faut un prolongement appliqué. Peut être une synergie à créer avec les « républicains » d’ici et d’ailleurs.
          Bien sûr, c’est encore du « Ya qu’à » à dépasser...
           


          • mcjb 25 août 2010 04:24

            info la lune se couche a 4 h 07 gmt heure qui sert de base au decompte des nombre
            car 5*7=35*2=70+50=120/10=12/12=1
            1 an de 365 jhours *2=730+2=732 pour tenir compt des annees bisextiles
            voir Fzemt 1 = (12) soit -4 = -4+4=0+4=4+12=16

            soit 3 mois =31+30+31= 92 -3 pour tenir compte du mois de fevrier qui a plus ou moins 3 donc -2 jours selon que c ’est une anneee bissextile


            • mcjb 25 août 2010 04:25

              aec l’aimable concours d’un internaute sur yahoo questions reponbses ; je poste a tres exactement 4 h 24 heure gmt ,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès