Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Hersant vend le siège du journal régional Nice-Matin

Hersant vend le siège du journal régional Nice-Matin

Le groupe Hersant Média (GHM) qui, le 13 aôut 2007 s’était développé en acquérant les journaux quotidiens régionaux du Groupe Lagardère dont notamment La Provence, Nice-Matin, Var-Matin et Corse-Matin.

Suite à des erreurs de gestion, Hersant détruit l’entreprise Régionale du journal Nice Matin (200 000 lecteurs par jour-1200 salariés ) en voulant vendre son siège.
Ce journal d’informations locales, né à la Libération n’a cessé de se développer depuis 65 ans, présent sur 4 départements au travers de ses 17éditions, avec ses 1200 salariés, il gère un chiffre de 102 millions d’euros et se présente comme un des principaux acteurs de la région.

Les employés se sont mobilisés : premier scoop  : "SOS Nice Matin" : Les salariés de Nice-Matin posent nus pour "sauver l’entreprise" : "C’est pas qu’on est farouche. Mais quitte à se désaper autant que ce soit pour une bonne cause. Sauver notre entreprise, celle-là elle nous botte... Hersant, lui, peut aller se rhabiller."

 Des salariés de Nice-Matin ont lancé le blog SOSNiceMatin.com pour protester contre le projet du Groupe Hersant Media (GHM) de vendre le siège historique de la société à Nice (Alpes-Maritimes), rapporte Libération.
http://www.sosnicematin.com/

Pourquoi le groupe Hersant veut-il vendre l’immeuble ? "L’objectif du groupe de presse, également propriétaire de La Provence à Marseille (Bouches-du-Rhône), est de réduire les dettes contractées auprès de plusieurs banques", écrit Le Monde.

Mobilisés, des salariés du groupe ont fait grève la semaine dernière. Mercredi et vendredi dernier, les quotidiens ne sont pas sortis en kiosques, raconte Libé.

Selon les syndicats contactés par Le Monde, la vente du siège historique "n’a pas pour but de récupérer de l’argent pour investir dans Nice-Matin, mais de combler le gouffre financier abyssal du Groupe Hersant Media."

"On est contre cette mise aux enchères de notre outil de travail qui rapiècera quelques-uns de vos trous financiers et nous déshabillera, nous Nice-Matin, en cas de nouveau coup de froid économique", expliquent sur leur blog, ces salariés de Nice Matin.
 
Et les salariés "à poil" de conclure : "Sachez-le M. Hersant, comprenez-le bien vous investisseurs potentiels, on s’opposera par tous moyens légaux à cet effeuillage en règle. On vous dit juste non merci !"

Ensuite ils ont organisé un grand Show au Théâtre de Verdure avec "Mado la Niçoise" et de nombreux artistes de chant et de jazz , et le soutien de Geneviève de Fontenay.

Des Milliers de spectateurs sont venus encourager SOS Nice Matin
Fait important : de tous bords (? ?), les politiques des Alpes-Maritimes sont venus exprimer leur solidarité avec les salariés de N.M. (E.Tornatore, maire du Broc,-R.Galy, maire de Mougins,-E.Ciotti, député et président du conseil général,-Anne Santonnet, cons.générale,-C. Estrosi,ministre et maire de Nice, -P.Allemand, vice présid. du conseil régional, -G.Piel, conseiller régional, P.Culturello , conseiller général,...

Dernière nouvelle de Fr3 Publié le 29/04/2010 | 11:43
La vente du siège de Nice-Matin en "stand-by"
Philippe Hersant a accordé un délai d’un mois avant de reparler de la vente du siège de Nice-Matin
Aux termes du conseil d’administration, le PDG de Nice-Matin en a suspendu la vente pour un mois.

 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 avril 2010 13:40

    «  Pourquoi le groupe Hersant veut-il vendre l’immeuble ? l »objectif du groupe de presse, est de réduire les dettes contractées auprés de plusieurs banques« , écrit Le Monde. » Joli coup ! quand un journal de propagande grotesque participe à faire la petite annonce pour devenir l’agent immobilier susceptible de racheter le siège de ce journal mythique et le reconvertir en hostellerie cinq étoiles, dont manque la ville de Nice en cette période de pré-croissance à long terme...Edifiant, éloquent, et même dirais-je pour l’occasion, éditiant...

    Le pire serait que ce soit ces banques qui le rachètent....


    • zelectron zelectron 30 avril 2010 15:08

      « Le pire serait que ce soit ces banques qui le rachètent »....banques sauvées et qui rengorgent maintenant de profits.


    • sisyphe sisyphe 30 avril 2010 18:29

      S’il semble logique de défendre les droits des salariés de Nice-Matin (typographes, metteurs en page, photographes, correcteurs, etc...), je ne lèverai certainement pas un ongle pour sauver ce torchon, qui a toujours été à la botte de tous les pouvoirs qui se sont succédés à la tête de Nice, et du Conseil Général, depuis le voyou Jacques Médecin, jusqu’à l’actuel fascistoïde motodidacte.

      Que Nice-Matin crève, et que les salariés, avec de VRAIS journalistes, produisent enfin un journal respectueux de la vérité, des intérêts des niçois ; bref, un vrai journal, avec de vrais morceaux de vraies informations dedans..


      • BOBW BOBW 1er mai 2010 20:08

        @ sysiphe :La passion justifiée par les faits amène des propos forts et incisifs . smiley
        Sur le fond je ne vous contredirai nullement (J’ai envoyé ce mail à sosnicematin :
        « Bien que je ne fusse pas un lecteur habituel de NICE MATIN (pas assez engagé) , je suis de tout coeur dans votre combat contre cette Entreprise de banksters (G .HERSANT MEDIA).
        Régionaliste et sympathisant du Parti de la Gauche je vous souhaite de rallier le plus grand nombre de citoyens pour Résister et gagner votre lutte juste contre ce »Système libéral meurtrier« )

         Nice Matin, dés la Libération avec Michel Bavastro et M.Comboul et son conseil d’administration s’est révélé dés le début comme un journal de droite qui a toujours utilisé la »langue de bois« et n’a jamais sèrieusement donné la parole à l’opposition de gauche, heureusement que l’équilibre s’est réalisé avec LE PATRIOTE COTE D’AZUR voisin de »LA MARSEILLAISE« .
        Ce premier Mai 2010 les travailleurs du journal semblent apparemment avoir pris conscience des méthodes »libérales" et sont venus au défilé unitaire (à la base). :->
         


      • slipenfer 2 mai 2010 12:58

        Ci c’était arrivé en 2012 les Nikois aurai cru à la fin du monde.
        Nice matin :des colorants et de la cellulose pour rien dans l’incinérateur.
        Nice:les bancs publics en dos de chameau (anti-roupillons)
        Nice:les arrosages à l’eau de mers des SDF 4 ,5 heures du mat sur la plage
        Nice:arrêté anti-mendicité (20km à pieds pour les contrevenants)
        Les mecs qui grattais pour le torchons ont intérêt, à trouver
        du job vite fait sinon c’est dégage de là.

        c’était l’ bon temps
        Même les poubelles du Royal (prom des anglais)
        ont été mises sous clef,les cuisiniers de ce palace plaçaient avec savoir oblige
         les bons morceaux au dessus,fallait être rapide aussi, sinon les mouettes
        te tartinaient ton festin aux phosphates.Les putes se faisaient prendre sur le
        capot des voitures de luxe. C’était trop beau, ça pouvais pas durer.

        bonnes chance aux futurs pauvres de l’offset.


        • slipenfer 2 mai 2010 14:30

          Salut Shawford
          toujours la burqa ! j’ai laissé 2,3 petites crottes dans l’coin
          allez cherche, un bon chien d’chiasse,veaux mieux que 2 kilod’rat.
          bonne ballade à toi Lamy, tu t’est pas levé d’bonheur ce matin
          ladidon. a+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès