Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Hugo Chávez et les médias privés

Hugo Chávez et les médias privés

Le 2 août 2009, Reporters sans frontières (RSF) a publié un communiqué dénonçant la fermeture de « trente-quatre médias audiovisuels sacrifiés par caprice gouvernemental » au Venezuela. L’organisation parisienne « proteste avec vigueur contre la fermeture massive de médias audiovisuels privés » et s’interroge : « Est-il encore permis d’émettre publiquement la moindre critique envers le gouvernement bolivarien ? Cette fermeture massive de médias réputés d’opposition, dangereuse pour l’avenir du débat démocratique, n’obéit qu’à la volonté gouvernementale de faire taire les voix discordantes, et ne fera qu’aggraver les divisions au sein de la société vénézuélienne (1) ».
 

 RSF fait référence à la décision prise le 1er août 2009 par la Commission nationale des Télécommunications (Conatel) de retirer la fréquence à trente-quatre stations de radio et télévision. Selon RSF, la décision serait uniquement motivée par le fait que ces médias se soient montrés critiques à l’égard du gouvernement d’Hugo Chávez. En un mot, il s’agirait d’un acte politique pour museler la presse d’opposition. Cette version a été reprise par la grande majorité des médias occidentaux (2).

 Or, la réalité est tout autre et a été soigneusement occultée par RSF et les transnationales de l’information dans le but de tromper l’opinion publique et de transformer le gouvernement le plus démocratique d’Amérique latine (Hugo Chávez s’est soumis à quinze processus électoraux depuis son accession au pouvoir en 1998 et en a remporté quatorze lors de scrutins salués par l’ensemble de la communauté internationale pour leur transparence) en un régime portant gravement à la liberté d’expression.

 En effet, la décision de la Conatel aurait été prise dans n’importe quel pays du monde dans une situation similaire. Plusieurs radios ont délibérément ignoré une citation de la Commission destinée à vérifier l’état de la concession et à actualiser leur situation. Après enquête, la Conatel a découvert de nombreuses irrégularités telles que l’existence de concessionnaires décédés dont la concession était utilisée illégalement par une tierce personne, le non-renouvellement des démarches administratives obligatoires, ou tout simplement l’absence d’autorisation d’émettre. Or, la loi vénézuélienne, similaire à celles du reste du monde, stipule que les médias ne renouvelant pas leur concession dans le délai légal ou émettant sans autorisation perdent leur fréquence, et celle-ci revient dans le domaine public. Ainsi, trente-quatre stations qui émettaient de manière illégale ont perdu leur concession (3).

 En réalité, la décision de la Conatel, loin de limiter la liberté d’expression, a mis fin à une situation illégale et a ouvert une politique de démocratisation du spectre radioélectrique vénézuélien afin de le mettre au service de la collectivité. En effet, au Venezuela, 80% des radios et télévisions appartiennent au domaine privé, alors que seules 9% d’entre elles se trouvent dans le domaine public, le reste étant dévolu aux secteurs associatif et communautaire. De plus, l’ensemble des médias privés vénézuéliens se trouvent concentrés entre les mains de 32 familles (4).

 Ainsi, une mesure prise par la Conatel pour mettre fin à une situation illégale a été complètement manipulée par RSF et les médias occidentaux.

 RSF a pris fait et cause pour l’opposition vénézuélienne, responsable d’un coup d’Etat contre Chávez en avril 2002, putsch immédiatement avalisé par l’organisation parisienne. RSF défend particulièrement la chaîne putschiste Globovisión, qu’elle considère comme le symbole de la liberté d’expression au Venezuela (5). Néanmoins, elle omet de signaler qu’en plus de sa participation au putsch de 2002, Globovisión a soutenu le sabotage pétrolier la même année, a lancé un appel aux contribuables afin de ne pas s’acquitter de leurs impôts et a appelé à l’insurrection et à l’assassinat du Président Chávez (6).

 Dernièrement, Globovisión a apporté son soutien à la junte putschiste du Honduras qui a renversé le Président démocratiquement élu José Manuel Zelaya, unanimement condamnée par la communauté internationale. Le propriétaire de la chaîne Guillermo Zuloaga Núñez a ainsi reconnu le gouvernement illégal de Micheletti tout en lançant un appel au coup d’Etat : « Le gouvernement auto-proclamé de Micheletti respecte la Constitution et nous aimerions, nous aimerions vraiment qu’ici au Venezuela on respecte la Constitution comme on est en train de la respecter au Honduras (7) ».

 RSF ne défend pas la liberté d’expression au Venezuela. Elle préfère se ranger aux côtés des ennemis de la démocratie.

 

Notes

1 Reporters sans frontières, « Trente-quatre médias audiovisuels sacrifiés par caprice gouvernemental », 2 août 2009. http://www.rsf.org/Trente-quatre-medias-audiovisuels.html (site consulté le 3 août 2009).

2 Agencia Bolivariana de Noticias, « Productores independientes respaldan suspensión de emisoras radiales ilegales », 4 août 2009.

3 Fabiola Sanchez, « Radios desafían a Chávez operando por internet », The Associated Press, 3 août 2009.

4 Thierry Deronne, « Au Venezuela, la bataille populaire pour démocratiser le ‘latifundio’ des ondes », 2 août 2009 ; Agencia Bolivariana de Noticias, « Medida de Conatel no afectará libertad de expresión e información en Venezuela », 4 août 2009.

5 Reporters sans frontières, « Le gouvernement accélère sa croisade contre les médias privés en voulant modifier les lois et les règles », 21 juillet 2009.

6 Salim Lamrani, « Reporters sans frontières contre la démocratie vénézuélienne », Voltaire, 2 juillet 2009.

7 Agencia Bolivariana de Noticias, « Goblovisión apoya marcha a favor de gobierno golpista en Honduras », 22 juillet 2009.


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • italiasempre 14 août 2009 12:38

    Hasta siempre propaganda.


    Castro est trop vieux, voir peut-être un peu mort, Chavez devient ipso facto le nouveau héros du pasionario Lamrani. Et le premier qui n’est pas content sera fusillé comme il se doit.

    • wesson wesson 14 août 2009 13:10

      Bonjour ItalianSiempre,

      Je vois que la propagande libérale fonctionne toujours bien elle aussi. Vous savez, celle que vous venez répandre à longueur de post à l’aide d’une fausse ingénuité dont les nervis et extrémistes de votre genre se drapent pour raconter des horreurs.

      Vous n’êtes pas contente donc ! Mais vous pensez-vous assez importante pour que l’on prenne la peine de vouloir vous fusiller ?

      Au passage, vous serez bien aimable de me citer le nom d’une personne fusillée au Venezuela depuis que M. Chavez le gouverne ?


      • italiasempre 14 août 2009 14:08

        Tiens, bonjour Wesson,


        Comme à votre habitude vous comprenez tout de travers et il faut vous mettre TOUJOURS les pendules sur les i.

        Peu importe que je sois contente ou pas, je ne risque sûrement pas d’être fusillée vu que je vis dans votre beau Pays où il n’est pas question -grace à Dieu- qu’un castro-marxiste accède au pouvoir.

        Salim Lamrami est l’ardent défenseur de la démocratie à la Fidel, vous savez celle-là même qui inscrit dans l’article 72 de son Code Pénal le délit de dangerosité, qui massacre (fusille, je peux ? ) ses opposants et qui prostitue... oh mais j’oubliais, c’est moi qui répands des horreurs.

        Vis dans ton monde wesson s’ il t’enchante tellement, moi je vais lutter à ma façon contre le libéralisme. 
        Je vais bosser.
        Ciao.


      • Michel Maugis Michel Maugis 14 août 2009 15:26

        @ItaliaSiempre,

        Votre boulot ça marche ( prostituée, je peux ?)


      • matou38 14 août 2009 15:29

        @ItalianSiempre
        mettre les « pendules sur les i » .... tu nous auras au moins fait rire.
         Bon sinon etant donné que RSF est largement subventionné par la CIA ( verifies si tu as un doute ce n’est pas un secret). Etant donné aussi qu’ils ne s’insurgent bizarrement que contre certains gouvernements Chine, Iran, cuba, venezuela ... (dés fois en ayant raison il est vrai). Mais bizarrement jamais contre les etats unis ou des journalistes peuvent etre interdit de vol du jour au lendemain au USA (va faire ton boulot quand tu peux plus prendre l’avion), ou en France quand un journaliste doit subir 10 heures de garde à vue et 2 fouille au corps parce notre maitre absolu n’a pas aimé qu’on diffuse des images qu’il n’avait pas choisit (liberté de la presse oui mais seulement apres accord de l’élisée). Sans parler des nombreux cas licenciement direct. Bref il faut faire attention à ce qu’on lit sur les pays qui sont sur la liste de « l’axe du mal » Americain.
         A ce que je sait(il est pas grand chose), le Venezuela n’a rien a envié à la france en terme de liberté de la presse, au contraire l’opposition y est bien représentée. Imagine que comme au venezuela monsieur Bouygue (possesseur de TF1) ai largement aidé (presque participé) a un coup d’etat contre notre Nicolas. A mon avis non seulement notre cher Nicolas n’aurai pas attendu la fin de la concession pour interdire sa chaine, mais en plus il serai en prison pour un bout de temps. Tu ne penses pas ? ...



      • lejardindesdelices lejardindesdelices 14 août 2009 20:35

        @ Michel Maugis

        Michel Maugis est un immonde porc et un vrai fasho d’extrême gauche ...

        Pardonnez-moi , je peux moi aussi ?


      • Bleu Montréal 14 août 2009 21:20

        le jardin des déices,

        tu as aussi le droit de réviser ton orthographe avant de dire n’importe quoi. C’est la 1ère fois que je vois ’fasho’ écrit comme ceci. 


      • Philou017 Philou017 14 août 2009 21:20

        Il n’y a pas de sots métiers, ....


      • italiasempre 14 août 2009 21:33

        @lejardindesdelices



        Maugis n’est qu’un imbécile et un imbécile élitiste qui plus est.
        Avouez que pour un communiste c’est particulièrement savoureux ;)

        @matou

        Salut matou, vérification faite il n’y a que les sites tels que Voltaire, bellaciao, ou encore 
        toutsaufsarkozy qui affirment ce qui me semble être une diffamation pure et simple, alors, vu que généralement ces sites ont une façon assez grotesque de traiter l’info, tu comprendra que je n’en tienne pas compte.
        Tu dis ensuite que le Venezuela n’a rien a envié à la france en terme de liberté de la presse, au contraire l’opposition y est bien représentée, or un projet de loi visant à sanctionner le délit de presse (sic) est en bonne route, on est en droit de se demander pourquoi l’auteur n’en parle pas.

        Alors, vu qu’on joue à imagine, imaginons.
        Imagine que demain en France le gouvernement annonce un projet de loi visant à sanctionner le délit de presse.
        Imagine le même jour un article sur agoravox qui défend ce projet.. 
        Franchement, tu peux ?








      • jaja jaja 14 août 2009 21:52

        Le Monde diplomatique (en termes évidemment diplomatiques) fait allusion à RSF en tant que porte-voix du Département américain et financé par Washington....

        http://www.monde-diplomatique.fr/2008/02/LEMOINE/15607


      • jaja jaja 14 août 2009 22:04

        Et cet autre article où Ménard lui-même avoue recevoir des fonds du Congrès américain....

        http://www.monde-diplomatique.fr/2007/07/CALVO_OSPINA/14910


      • jaja jaja 14 août 2009 22:17

        RSF qui attaque Chavez n’est qu’un pion de l’impérialisme américain... C’est bien pour ça qu’il le finance


      • italiasempre 14 août 2009 22:45

      • wesson wesson 14 août 2009 23:15

        Re-bonsoir ItalianSiempre,

        Évidemment, parler de Castro dans un article sur Chavez vous permet 2 choses. D’une part de ne pas revenir sur l’article qui est factuel et contre lequel vous ne pouvez rien opposer, et d’autre part faire un amalgame - je serai tenté de dire un de plus - entre un régime dictatorial et un qui ne l’est pas, sous le prétexte fallacieux qu’ils seraient tout deux de gauche.

        C’est ma fois un fort beau syllogisme étalon.

        Soyez rassuré, dans notre fort beau pays qu’est la France, ni vous ni moi ne risquent pour l’heure de pendre au bout de quelque corde pour une opinion politique déplaisante, et c’est très bien ainsi.

        Par contre, j’ai bien peur que les jeunes des cités jouissent d’une sécurité plus relative, tant il est vrai que - on l’as vu ces derniers temps - la police aurait un petit peu tendance à les pousser dans le décor dès lors qu’ils enfourchent une moto un peu pétaradante.

        ça commence par eux qui se font pourchasser, et qui sait par qui cela s’arrêtera ...

        Vous voyez, moi aussi je sais faire diversion en parlant d’autre chose qui n’a strictement aucun rapport !


      • italiasempre 14 août 2009 23:27

        Coucou wesson


        Le projet de loi dont notre auteur ne parle pas se passe bien au Venez et pas à Cuba.
        Comme si Cuba en avait besoin d’ailleurs...

        Je te l’ai mis dans deux posts, ne sois pas de mauvaise foi.

      • italiasempre 14 août 2009 23:29

        Hé ! Je rêve ou tu viens de plusser Maugis quand il me traite de pute ?


      • wesson wesson 15 août 2009 00:16

        « Hé ! Je rêve ou tu viens de plusser Maugis quand il me traite de pute ? »

        Est-ce moi que vous interpeliez ?

        Si c’est le cas j’aimerai apporter quelques clarifications.

        D’une part, il ne me semble pas vous avoir autorisé à utiliser ce tutoiement déplacé lorsque vous vous adressez à moi.

        d’autre part, ce n’est pas moi qui aurait plussé l’intervention de M. Maugis vous concernant. Ce genre d’attaque ad hominem me laisse en général de marbre, et je n’y souscrit guère.

        Et pour terminer, ce serait faire insulte à cet indispensable métier d’infirmière de l’âme que de pouvoir considérer que vous en fussiez une. Pour cela, il faut avoir un minimum d’esprit social ce dont je vous croit dépourvue.


      • lejardindesdelices lejardindesdelices 15 août 2009 00:38

        Au shtroumpf canadien .`

        Que je sache ce message ne vous étais pas adressé.

        J’aime beaucoup votre indignation sélective, mes « fotes d’orthographes » vous font bondir mais que sur site « soi disant » citoyen, les femmes se fassent traiter de putes, uniquement à cause de leurs idées, visiblement cela ne vous dérange pas le moins du monde...

         


      • italiasempre 15 août 2009 00:48

        Wesson ne fais pas ta chochotte, si ta photo ne date pas tu es trop jeune pour ça...

        Et si tu crois vraiment que les prostitués -infirmières de l’âme ! Le parfait bobo...- exercent ce métier parce que pourvues d’esprit social, c’est que tu es encore plus bête que t’ en as l’air.
        Buonanotte


      • Michel Maugis Michel Maugis 15 août 2009 01:50

        @ le jardin des délices

        Je répondais à cette « dame » ( si c´en est une) avec la même monnaie qu´elle use en permanence, et qu´elle usa avec le « fusiller, je peux ».

        Mais pour comprendre cela il faut savoir lire et suivre.

        de plus je me l´ai pas traitée de pute.

        Maintenant, il faut vraiment être d´une stupidité monstre pour qualifier d´idées ses propos et encore plus pour penser que ce fut pour ceux ci que je fis ce questionnement


      • lejardindesdelices lejardindesdelices 15 août 2009 02:11

        A d’autres vos bobards...

        Je vous suis depuis assez longtemps sur ce site pour connaître votre propension à insulter vos interlocuteurs.
        Quel dommage que vos anciens articles ne soient plus en ligne n’est ce pas ?

        On peut dire que ce qui reste actuellement consultable sur Avox c’est du Maugis soft. C’est tout dire !

        La stupide vous salue bien ...


      • Jean-paul 15 août 2009 04:38

         Wesson veux qu’on le vouvoie .Normalement toi qui aime tous les dictateurs de gauche , Camarade on tutoie ,dans ton parti !!!!
        Ou simplement Wesson est un bourgeois de gauche qui ne supporte pas le vouvoiement .


      • Jean-paul 15 août 2009 04:42

        Maugis
        Toujours egal a lui meme .Il adore les dictateurs .


      • Michel Maugis Michel Maugis 15 août 2009 04:53


        @jardin des délices

        « Je vous suis depuis assez longtemps sur ce site »

        Je suis très honnoré d´être suivi par une imbécile qui reconnaît ne pas savoir lire

        «  pour connaître votre propension à insulter vos interlocuteurs. »
         
        Sauriez vous lire que vous vous aperceverez que ceux que j´insulte ne sont pas ce qu´on peut dire des interlocuteurs, Mais des menteurs et des calomnieurs.


        « Quel dommage que vos anciens articles ne soient plus en ligne n’est ce pas ? »

        Quelle bétise !! Je n´ai écri que 4 articles et ils sont toujours en ligne, et 1040 commentaires qui sont aussi toujours en ligne, comme tout le monde peut vérifier.
        Vous êtes donc une menteuse confirmée, d´une stupidité incommensurable.

        « On peut dire que ce qui reste actuellement consultable sur Avox c’est du Maugis soft. C’est tout dire ! »


        De quoi vous plaignez vous alors ?


         


      • italiasempre 15 août 2009 06:39

        Je répondais à cette « dame » ( si c´en est une) avec la même monnaie qu´elle use en permanence, et qu´elle usa avec le « fusiller, je peux ».


        Seriez-vous en train de nier les crimes d’état cubains ?
        Seriez-vous en train de nier les tortures, les emprisonnemments et les FUSILLADES dont s’est rendu coupable le régime de Castro envers ses propres compatriotes ?

        Vous inspirez plus la compassion que le ressentiment, cependant avez-vous la moindre idée de combien on s’en fout de vos jugements lapidaires, de vos paroles obscènes et de votre misogynie patente ? 

      • wesson wesson 15 août 2009 10:31

        @lejardindesdélices

        [dans votre réponse adressée à M. Maugis]
        « Je vous suis depuis assez longtemps sur ce site pour connaître votre propension à insulter vos interlocuteurs.  »

        Et effectivement, question insultes vous en connaissez un rayon car ... dès votre 5ème réaction - lorsque vous étiez donc un petit nouveau- , vous insultiez déjà le rédacteur Morice.

        Ce qui nous amène donc à la conclusion que votre pseudonyme est l’un des innombrable compte dormant qui permetten à nos quelques trolls de compétition de venir régulièrement pourrir le fil des discussions dès lors qu’il s’y manifestent des idées un peu trop à gauche à leur (mauvais) gout.


      • italiasempre 15 août 2009 12:49

        Nourri au biberon de la Stasi, wesson mène ses enquêtes.

        Sommation à comparaître pour jardindesdelices, le Sovnarkom attend les explications nécessaires concernant votre 5ème réaction.

      • lejardindesdelices lejardindesdelices 15 août 2009 21:50

        Élémentaire mon cher Weston ,

        Vous vous posez en chien de garde des premiers insulteurs de ce site parce que j’ai osée, insulter les Maumaus. Je pense que ces pauvres chéris ne s’en remettront jamais ...

        Comme Troll je me pose vraiment là, avec... disons, je vérifie pas, une vingtaine d’interventions sur ce site, dont aucune sur la saga de l’été révisionniste de l’histoire à travers Internet, à la sauce du célèbre escroc Morice ... 
        Heureusement que ma privée privée ne m’autorise pas cette perte de temps.

        En fait, je crois que les intervenant ont tort de donner du crédit à ces article (ou plutôt bouzes) en alimentant l’affluence avec des polémiques stériles, dont les seuls gagnants sont au final : Morice (Cybion).
        Désolée mais je ne rentre pas dans ce jeu là...

        Même topo avec les articles de Salim, qui se contente de déposer sa propagande, sans jamais intervenir, avec derrière, le franchisé Maugis, chargé de faire le service après vente, grâce aux insultes destinées à faire monter l’audience et attirer le peuple avec le sang de l’arène.

        La pensée de gauche me dérange ? Que nenni mon cher Weston. J’ai le plus profond respect et la plus grande admiration pour Lula, ce grand leader de gauche en Amérique Latine.

        Maintenant, si pour dénoncer et s’élever contre les ravages du capitalisme, il faut se ranger à la pensée des Chavez, Maugis et Morice.
        Non non non  ! Je pense que Bush est un crétin malfaisant, mais les autres sont de la même engeance, et ne font que propager haine et destruction . Rien de constructif et de positif là dedans...

        Plutôt que de lire la presse, de droite comme de gauche ; Allez donc faire un tour sur les forums d’information Vénézueliens, encore exempts de censure, avec les logiciels de traduction adéquats si vous ne lisez pas la langue. Ce qui se passe là bas, c’est pas beau à voir, je vous le garantie .

        Vous vous piquez d’écrire, à ce que je constate, sur la crise économique. Mais ce n’est pas en défendant les Maumaus de ce site que vous gagnerez en crédibilité.

        En France, nous avons au moins des gens comme Paul Jorion, avec des débats qui volent un peu plus haut qu’ici, et qui cherche des alternatives autres que le communisme, vanté par les dinosaures de ce site , qui n’a jamais fonctionné autrement que sous le joug de la dictature et la restriction des libertés.


      • QuidNovi QuidNovi 14 août 2009 14:09

        Comme avec l’Equateur, la Bolivie ou l’Iran, le Venezuela subit les foudres des chiens de gardes des néoconservateurs, ultra-libéraux et de leur presse et ONG aux ordres. Pour eux un Etat qui reprend en main ses ressources naturels contre les grandes multinationales, qui se défait du dollar et qui s’émancipe politiquement de la suprématie des US est considéré comme un ennemi à broyer.
        La propagande et la démocratie ne sont pas forcément dans le camp ou on croit qu’ils se trouvent.


        • sleeping-zombie 14 août 2009 14:16

          Tiens ? On parle de l’amérique du sud ? Ca existe encore dans notre espace médiatique ?

          Et on dit quoi de l’amérique du sud en occident ? J’en suis resté au méchant Allende renversé par le gentil Pinochet (d’ailleurs, dans Pinochet, n’y a-t-il point « hochet » ?).
          Et il parait même que ce grand démocrate ait été aidé par un gouvernement démocratique, lui aussi.


          • marie 14 août 2009 14:50

            Je voudrais bien voir, ici comment çà se passerait si rtl ou Rmc appelait à renverser Sarkozy ! restons sérieux 2 minutes, mais ici çà n’aura pas lieu car les censures sont invisibles ; et les journaliste appartiennent aux mêmes castes, aucun intérêt à renverser le prince affairiste et sa dame. alors ils s’arrangent. ex la fille cachée de Mitterand : tous les journalistes savaient tous se sont tus, sauf , edern hallier ; pourquoi à votre avis ?

            me fait penser aussi aux frasques présidentielles, je croyais que seul Berlusconi en faisait ; ah non ? eh bien les journalistes sont peut-être plus libres en Italie non ? Ici tous les puissants sont protégés par la presse, et si un scandale éclate pouvez être sur que çà n’ira pas bien loin. alors avant de cracher sur Chavez regardez de près comment çà se passe ici ! merci.


            • Jicé Jicé 14 août 2009 14:58

              Merci pour vos salutaires articles sur le Venezuela ; dans le concert de la bien-pensance et du politiquement correct, pardon, du néo-libéralement correct, cette petite musique à part est une bouffée d’oxygène pour les consciences libres...


              • Jean-paul 15 août 2009 05:16

                Tu veux dire ( je te tutoie camarade ),vive les dictateursde gauche ,a bas le neo liberalisme .
                Facile ce n’est pas toi ,camarade (companero )qui vit au Venezuela .


              • Jicé Jicé 15 août 2009 09:39

                Justement j’y ai vécu 7 ans après l’arrivée de Chavez au pouvoir... Alors en ce qui concerne la désinformation « goebbelisée » de Globovision et de la majorité des medias, la haine raciste de l’opposition envers ce métis de Chavez, les racines bolivariennes de sa démarche (tellement étrangères à nos représentations idéologiques occidentales), les multiples processus électoraux (sous contrôle international) qui ont jalonné et jalonnent la vie politique vénézuélienne, les réalisations sociales, etc..., on peut en causer... Quand tu veux...


              • LE CHAT LE CHAT 14 août 2009 15:05

                merci sur cet éclairage nouveau sur le sujet , quand on a tous les éléments , on peut mieux se faire une idée et ne pas hurler avec les loups neocons !


                • jaja jaja 14 août 2009 15:18

                  Les « libéraux » attendent comme le messie le fasciste à la Pinochet susceptible de renverser Chavez, d’abroger les nationalisations et de revenir sur les conquêtes populaires au Vénézuéla.

                  Ce même Pinochet qui, par le massacre et la torture, aurait restauré la démocratie au Chili, selon l’un des plus véhéments « libéraux » d’Avox.... est l’idole de ces pseudo partisans de la Liberté.

                  Entre nos « libéraux » (lire partisans du capitalisme) et les militaires fascistes à la solde de l’oligarchie il n’y a pas un poil de différence... Tous sont pour mater le peuple par les armes s’il bronche un tant soit peu contre l’exploitation et la répression qu’il subit.

                  Qu’attend Chavez pour fermer Globovision qui appelle à le renverser par la force et qui a participé à la tentative de coup d’État avortée contre lui et la Révolution bolivarienne ?

                  De même j’espère que se souvenant de l’exemple du Chili il sache qu’un peuple désarmé est facilement vaincu par les soudards de la bourgeoisie...


                  • gagn 14 août 2009 15:27

                    Bonjour,

                    C’est du copier/coller du réseaux voltaire.
                    no comments.


                    • Michel Maugis Michel Maugis 14 août 2009 15:39

                      @ gagn

                      « c´est du copier/coller du réseau Voltaire, no comment »

                      No comment en effet, devant une telle idiotie.

                      Pour que vous puissiez en faire, encore faudrait il avoir quelques neurones.

                      Le copier/coller, c´est réseau Voltaire qui l´a fait , et non l´auteur, pauvre C-N.



                    • italiasempre 14 août 2009 22:54

                      Et ça en dit long sur la crédibilité du résau Voltaire.


                    • tvargentine.com lerma 14 août 2009 17:43

                      Un très bon article qui effectivement remet les choses en place

                      Chavez est un grand démocrate et il respecte les libertés

                      Reporters sans frontières (RSF) ne sont que des bobos qui se font mousser ,les médias français en rafolent car cela leur donne une bonne conscience

                      http://www.tvargentine.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès