Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Image subliminale ?

Image subliminale ?

A l’heure où la cote de popularité de Nicolas sarkozy est au plus bas, en pleine affaire Woerth et réforme des retraites, Tf1 dévoile son arme secrète pour le faire remonter dans l’estime des plus jeunes et des plus manipulables d’entre nous grâce au programme phare de l’été, secret story.

Je profite de cet article pour faire mon coming out : oui j’ai regardé le prime de secret story !
 
J’avoue qu’il m’arrive même de jeter un coup d’oeil sur la ferme célébrités et quasi toutes les autres émissions de télé réalité avec toujours une question qui me taraude "mais jusqu’où vont-ils aller ?"
 
Hé bien cette année, grande nouveauté, Tf1 fait dans l’image subliminale.
 
En plein prime, voilà qu’est présentée une candidate qui détonne au milieu des bimbos botoxées de tout sexe, j’ai nommé Marion. Marion a tout l’air d’une jeune fille lambda mais possède un lourd secret qui a perturbé toute sa jeune vie. Le secret est dévoilé avec toute la mise en scène nécessaire, images d’archive à l’appui, Marion a été l’otage de human bomb.
 
Mais si, souvenez-vous : la prise d’otage des enfants de la maternelle de Neuilly, qui s’est terminée par un assaut des forces de l’ordre au cours de laquelle le preneur d’otages a été abattu.
 
Ah, vous ne vous souvenez plus ?
 
Si vous avez l’âge moyen des téléspectateurs de l’émission, c’est normal, soit vous n’étiez pas né, soit vous étiez trop jeune pour que ça ait marqué vos esprits.
 
Ce n’est pas grave, Tf1 va vous expliquer de quoi il s’agissait et surtout, vous montrer qui a été le vrai héros de cette tragique aventure, qui n’écoutant que son courage et presque au péril de sa vie, a récupéré les enfants que Human bomb a accepté de libérer au fil des heures, pour les ramener dans ses bras à leurs parents éplorés.
 
Nicolas Sarkozy en personne, présenté comme le jeune maire de Neuilly de l’époque, fort , (grand) et beau comme un super héros.
 
Bravo Tf1 qui choisit pile ce secret au hasard pour le dévoiler dès le premier prime alors que tout le monde aurait préféré savoir qui est le vampire pour éviter de s’endormir à côté...
 
Qui fait préciser à Marion qu’avant de venir, elle a bien réfléchi avec sa famille pour savoir si elle était en capacité de supporter psychologiquement le contexte de l’émission après un évènement tellement douloureux qu’il trouble encore son quotidien (ce dont je ne doute pas).
 
Qui permet aux jeunes téléspectateurs de s’identifier à Marion, sauvée par Super Sarko.
 
Et surtout, qui laisse Marion quitter la maison des secrets à peine 48h après son arrivée parce qu’elle ne s’y sent pas bien.
 
Bravo parce que ça ne se voit pas du tout que c’est une tentative de manipulation de jeunes cerveaux anesthésiés par les températures caniculaires ambiantes, la fin d’année scolaire épuisante et les programmes télévisuels à haute teneur culturelle.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 28 juillet 2010 13:04

    Marion, sauvée par Sarko ?

    Ça, c’est la légende. La réalité, je la connais un peu mieux, ayant vécu cet évènement en temps réel.

    La réalité, c’est que Sarko a arraché un enfant (Marion je suppose) des bras d’un pompier qui venait de la secourir, pour ensuite se précipiter devant les caméras.

    Il n’a jamais varié le Sarko, toujours dans la communication, grand parleur et petit faiseur.


    • voxagora voxagora 28 juillet 2010 13:23

      Bravo pour un article qui souligne le coté récupérateur

      de TF1, en ce qui concerne le trash comme en ce qui concerne
      la pub pro-Sarkozy,
      mais accessoirement, assimiler un coming-out
      à l’aveu d’une faute, c’est un tantinet à coté de la plaque
      si je peux me permettre.

      • lastridente 28 juillet 2010 22:41

        bonsoir,
        je tiens à préciser que dans mon esprit, je n’assimile absolument pas un coming-out à l’aveu d’une faute,loin de là.
        je ne considère pas non plus comme une faute (à part peut-être une faute de goût, je veux bien le reconnaitre) le fait d’avoir regardé ce prime.
        il s’agit plutôt de dire sous forme un peu humoristique que j’avoue quelque chose que certains préfèrent cacher de craintes d’éventuelles réactions négatives.


      • paul 28 juillet 2010 13:44

        Où la télé-réalité de TF1 rejoint l’obssession médiatico-narcissique de sarko .
        17 ans après ce drame, qui va nous délivrer du héros neuilléen de Star’Ac  ?


        • Radix Radix 28 juillet 2010 14:39

          Bonjour

          Vous retardez, Marion ne participe plus à Secret Story elle a démissionné.

          C’est d’ailleurs la raison de la révélation de son « secret » !

          Radix


          • lastridente 28 juillet 2010 22:43

            bonsoir,
            comme je l’explique dans mon article,Marion a effectivement démissionné à peine 48h après sont entrée dans la maison des secrets.
            Mais ce n’est pas pour cela que son secret a été révélé, il l’avait déjà été durant le prime , lors de la présentation de cette jeune fille.


          • lastridente 28 juillet 2010 22:45

            oups ! désolée pour la faute de frappe...


          • sleeping-zombie 28 juillet 2010 14:43

            Sont de moins en moins discret à Bouygues-TV


            • bj33 28 juillet 2010 15:53

              Extrait de Wikipédia sur Human Bomb (à prendre avec circonspection)

              Nicolas Sarkozy, maire de Neuilly, ministre du budget et porte parole du gouvernement, reçoit la médaille du RAID à la suite de cette prise d’otage. Son rôle dans les négociations avec le preneur d’otages a pourtant fait l’objet de controverses lorsqu’il devient une personnalité politique de premier plan.

              Interviewés dans l’émission Faites entrer l’accusé en juillet 2004, le journaliste Jean Pierre About, l’ancien procureur de la République de Nanterre Pierre Lyon-Caen et l’ancien directeur de la Police nationale dans les Hauts-de-Seine Aimé Touitou, affirment que Nicolas Sarkozy s’est imposé dans la cellule de crise et face aux journalistes. Sarkozy a alors quitté le ministère de l’Intérieur qu’il a dirigé durant 2 ans, et est ministre d’État, au ministère de l’Économie et des Finances.

              Dans l’émission Lundi investigation du 6 juin 2005, Pierre Lyon-Caen revient sur l’affaire : « Il a le réflexe, qui montre l’animal politique, de faire venir le seul homme de communication, le pompier chargé de la communication, qui avait une caméra ». Selon le reportage, l’attitude de Nicolas Sarkozy a conduit le preneur d’otage à rompre les négociations, et Charles Pasqua a décidé d’éloigner Sarkozy du site de la prise d’otages. À l’époque de la diffusion de ce reportage, Sarkozy est redevenu, depuis un mois, le responsable du ministère de l’Intérieur en tant que ministre d’État.


              • Roman 28 juillet 2010 18:54

                Neuilly-sur-Seine ou la télé-irréalité  ?

                Tout n’a pas été très clair dans cette prise d’otage.
                Certain (pas moi) a même écrit une sorte de roman à ce propos.

                Cela commence ainsi :
                " Les services spécialisés de l’État recherchent le corps d’un homme décédé de mort naturelle et correspondant à un profil social précis. Appel est fait auprès des organismes locaux en connections avec les services de police et de gendarmerie. L’ordre vient de la hiérarchie supérieure de l’État en accord avec les services dont l’activité de manipulation est disposée à organiser tout type d’expérience sur la population.

                Découverte du corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années. Célibataire, cadre licencié, sans enfants, rapports distants avec la famille. Le corps est ramené sur la capitale.

                Dans la semaine qui suit la mort d’un jeune dans un commissariat de police - assassinat qui sera suivi de protestations et d’affrontements avec la police - un homme pénètre dans une école maternelle de la ville dont est maire le principal conseiller en communication de l’État. Le choix d’une ville aisée n’est pas secondaire : ..."

                La suite ici :
                http://comme.des.manches.free.fr/retour_sur_bombe_humaine.htm

                Dans un roman, tout peut être vrai, sauf (éventuellement) les noms et les dates.
                L’Histoire ? C’est exactement l’inverse.


                • Leviathan Leviathan 29 juillet 2010 10:17

                  « Gloire et obéissance au Guide Suprême ! »

                  Cette propagande de TF1 ressemble de plus en plus à celle de la Corée du Nord envers son dirigeant...


                  • Ronny Ronny 29 juillet 2010 11:03


                    Le vrai héros sera celle ou celui qui nous débarrassera de Sarko, et de ce « dont il est le nom »...

                    On peut ajouter sur la listes des « contrats » (entendons nous, pas physiques mais politiques) les dirigeants des banques et de multinationales, les possesseurs de Rolex de 50 ans, les dineurs du Fouquet’s - qui sont souvent les mêmes - etc.

                    Viva la revolucion !


                    • lastridente 29 juillet 2010 11:20

                      bonjour

                      l’auteur n’aime pas être contredit ?

                      je ne sais même pas si on peut « censurer » les posts et encore moins comment ...
                      donc en ce qui me concerne, je n’ai rien censuré du tout, chacun est libre de s’exprimer quelle que soit son opinion.


                    • Dzan 29 juillet 2010 11:11

                      Allons allons Calmos, ce n’est pas parce que les gens ne postent pas que l’article n’est pas intéressant et censuré.
                      Vous me décevez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lastridente


Voir ses articles







Palmarès