Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Inquisitio, la série télévisée dont le succès dérange l’épiscopat (...)

Inquisitio, la série télévisée dont le succès dérange l’épiscopat français !

Les deux premiers épisodes d'Inquisitio, la saga télévisée de l'été de France 2, véritable thriller historique, ont été regardés, mercredi 4 juillet à 20 h 30, par plus de 4,3 millions de téléspectateurs. Un véritable succès qui l'installe à la première place (17,2 % de part d'audience), largement devant TF1 qui diffusait la comédie musicale à épisodes "Smash (10,8 % de part d'audience). Le porte-parole de l'Eglise catholique de France, Mgr Podvin, n'a pas tardé à faire part de son indignation sur l'opportunité de la diffusion de ce feuilleton à une heure de grande écoute.

JPEG - 94 ko
Inquisition
Inquisition en Espagne.

Dans sa rubrique "mille signes hebdomadaires", le prélat déclare : "Je pleure et m'indigne de songer qu'à l'audimat, beaucoup risquent de se croire instruits par cette manière tendancieuse d'honorer l'histoire humaine et religieuse". Il déplore également le "traitement indigne réservé à la grande mystique Sainte Catherine de Sienne".

Que dois-je retenir de cette déclaration ? Je vois où Mgr Podvin veut en venir, sans oser le dire à voix haute. Néanmoins, Frigide Barjot, catholique militante bien connue dans les arcanes de la jet set, se charge de décoder le message du porte-parle de l'Eglise Catholique de France. Elle dénonce "une nouvelle et grossière charge anti-catholique". Enfin, la phrase est lâchée ! Il s'agit encore une fois d'un exemple de "christianophobie", thème qui semble très cher à l'épiscopat français depuis plusieurs mois !

Inquisitio n'est qu'une fiction basée sur des faits réels. Qui pourrait nier les excès et les pratiques particulièrement cruelles et inhumaines de l'Inquisition ? Même Jean-Paul II avait tenu à demandé pardon pour certaines horreurs commises pendant l'Inquisition.

Je n'aime pas non plus l'image qui est donnée de Sainte Catherine de Sienne, c'est vrai. Mais je m'indigne surtout quand je pense aux milliers de victimes de l'Inquisition et de son bras séculier. Etant également catholique, je ne donne pas le droit à l'Eglise de dicter mes choix télévisuels et de s'inviter dans mon salon, via mon poste de télévision. Quand un programme ne me plaît pas je change de chaîne, tout simplement. Et l'Eglise catholique a certainement d'autres choses beaucoup plus importantes à faire !

JPEG - 94 ko
Inquisition
Sceau de l’Inquisition

Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Strawman Strawman 6 juillet 2012 10:17

    Dès lors que l’on salit le nom de personnes ayant réellement existé, ce n’est plus une fiction mais du révisionnisme. A quand une série sur Mère Thérésa qui conçoit le sida dans son laboratoire de savant fou pour le répandre en Afrique ?

    Quant à l’usage de la notion de christianophobie, ce n’est qu’un juste retour de balancier après l’adoption unanime des médias et politiques de celle d’islamophobie (créée, rappelons-le, par l’ayatollah Khomeyni pour diaboliser les femmes refusant de se soumettre au joug de l’Islam qui les rabaisse au rang de sous-humaines). Soit vous l’acceptez également, soit vous rejetez les deux, le choix est vôtre.


    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 12:48

      Révisionnisme ! Le mot me semble démesuré en ce qui concerne ce feuilleton télévisé ! Oui, il y a des excès dans toutes les relgions ! Mais vous semblez vous focaliser uniquement sur ceux de l’Islam. Bravo pour l’amalgame !


    • Serpico Serpico 6 juillet 2012 17:51

      Cordless :« Ou encore pire, » Judaisto «  »

      -------------------

      1. Pourquoi pire ? c’est dans le même esprit que « antisémite c’est pire que raciste » ?

      2. N’y pensez même pas : il y a zéro couilles dans le monde pour ne serait-ce que penser imaginer entrevoir la possibilité d’émettre une mini-critique...


    • Rounga Roungalashinga 6 juillet 2012 10:18

      L’inquisition est une institution qui la première s’est mise à enquêter (signification de « Inquisition ») sur les accusations, qui la première a permis à l’accusé d’être défendu par un avocat, qui, contrairement à ce qu’on en a dit, restreignait l’usage de la torture (la torture était fortement déconseillée car ne permettait pas d’obtenir des aveux sincères, et aussi parce que si l’accusé n’avouait pas au cours de l’unique séance de torture autorisée il était automatiquement relâché) et demandait à ce que les aveux arrachés par la torture soient répétés trois jours plus tard, permettait à l’accusé d’être déchargé intégralement s’il arrivait à deviner l’identité de son accusateur (pour éviter les dénonciations calomnieuses motivées par des motifs personnels). Les accusés qui n’étaient pas encore reconnus coupables d’hérésie étaient bien traités lors de leur incarcération, on leur donnait volontiers des couvertures et du bois pour se chauffer dans leur cellule quand ils en faisaient la demande. Le nombre de morts provoqués par l’Inquisition a été inférieur à 50 000 sur plusieurs siècles (à comparer avec les millions de morts en quelques années du communisme et du nazisme), car être reconnu coupable ne signifiait pas forcément la mort.

      Est-ce que les téléspectateurs apprendront tout ça en regardant Inquisitio ? J’en doute très fort. Je crois plutôt qu’ils grandiront encore et toujours dans l’idée que les catholiques n’ont jamais rien su faire que le mal, et que nous sommes tout de même bien aise d’avoir repousser ce fléau dans la fameuse « sphère privée » (quoi que cette étrange formule signifie).


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 15:25

        Peu importe le nombre de morts ! Et même s’il n’y avait eu qu’un seul mort, ce serait un de trop ! Vous comparez l’Inquisition avec le nazime et le communisme ! La seule différence, et c’est la plus importante, c’est que l’Inquisition était dirigée par des hommes de Dieu qui devaient prêcher l’amour auprès de son prochain et non pas perpétrer de telles abominations !

         


      • Rounga Roungalashinga 6 juillet 2012 16:16

        Et même s’il n’y avait eu qu’un seul mort, ce serait un de trop !

        Ça c’est vraiment le genre de réflexions que je déteste, exprimant le désir de juger sans chercher à savoir ni à rien comprendre.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 18:22

        Charité bien ordonnée commence par soi-même ! C’est votre comportement qui est indigne ! Vous défendez l’indéfendable ! Bravo, mes félicitations, monsieur le censeur anonyme ! Ne venez pas me donner des leçons sur ce qui est convenable ou non. Vos propos sont nauséabonds. Et vos « arguments » manquent de cohérence.


      • Rounga Roungalashinga 7 juillet 2012 07:04

        Je n’en ai rien à faire de vos jugements. Car vous ne faites que ça : juger. Pour ma part, en tant que chrétien, je m’efforce de ne pas juger. C’est déjà extrêmement difficile quand il s’agit de mes contemporains, alors quand il s’agit d’évènements survenus il y a plusieurs siècles, je ne vais pas faire semblant de condamner pour me donner bonne conscience.


      • Rounga Roungalashinga 9 juillet 2012 07:51

        Ce qui est heurtant c’est votre ignorance à vous. Vous croyez savoir des choses, mais vous ne faites que relayer ce qu’on vous a dit, sans vérifier et sans réfléchir.


      • Rounga Roungalashinga 10 juillet 2012 08:36

        Puisque vos opinions vous viennent « des travaux d’historiens et de scientifiques sérieux », peut-être auriez-vous l’obligeance de me montrer en quoi les faits que j’ai énoncés sur l’Inquisition sont faux.
        Merci d’avance pour vos lumières.


      • Rounga Roungalashinga 12 juillet 2012 10:22

        Je vous ai demandé de me montrer que les faits que j’énonçais étaient faux.
        Vous ne l’avez pas fait. Vous vous êtes contenté de dire que mes propos étaient « stupides et ridicules ».

        que Bruno soit mort brûlé une entrave plantée dans la langue est une certitude. Que Nollet ait été brûlé à Denfert pour avoir publié Erasme est un fait indubitable.

        Qu’est-ce que ça a à voir avec ce que j’ai dit ? Rien.
        Les anticléricaux ressortent toujours l’exemple de Bruno, mais si le même Bruno avait vécu aujourd’hui, ils voudraient également le mettre à mort. Les bouffeurs de curé devraient se renseigner un peu mieux sur celui qui leur sert de caution anti-chrétienne.
        J’ajoute au nombre des faits sur l’Inquisition que le commun des mortels ignore que ce n’était pas la déclaration de culpabilité qui vous condamnait au bûcher, mais l’obstination et le refus de se repentir.

        L’inquisition a brûlé des milliers de sorcières et vous savez comme moi que toutes ces femmes... je dis bien toutes... étaient innocentes.

        Faux. Encore une confusion fréquente.
        L’Inquisition ne s’est pas occupé des procès de sorcières. Ceux-ci étaient le fait de tribunaux laïques. C’est justement pour mettre fin à l’arbitraire et à la cruauté de ce genre de procès que l’Inquisition, qui se proposait d’enquêter, a été mise en place.

        50.000 morts dites-vous... On dirait que vous suggérez « seulement 50.000 ! »

        Eh bien non, on ne dirait pas que je suggère « seulement 50 000 ». Car sinon j’aurais dit « seulement 50 000 ». Or, je ne l’ai pas dit.
        Si j’ai énoncé ce chiffre ,c’est parce que je sais très bien, pour avoir déjà parlé de ça avec des anticléricaux, que dans l’imaginaire collectif le nombre de morts se chiffre en centaines de milliers voire en millions. Il s’agissait juste de corriger une idée fausse largement répandue.

        mais 50000 morts venant d’une Eglise qui ne cesse de crier du « il faut aimer son prochain », moi cela me fait gerber !

        Et voilà. Le jugement. Encore.

        Dites quelque chose d’intelligent la prochaine fois, si jamais vous me répondez.


      • Rounga Roungalashinga 26 juillet 2012 08:44

        Vous n’avez toujours pas répondu sur les faits que j’exposais au premier paragraphe.

        Pour la chasse aux sorcières, c’est vrai que c’est bien le Vatican qui a ouvert le bal, mais il n’en reste pas moins que la plupart des procès de sorcières qui ont suivi ont été faits par des tribunaux laïcs.

        Et non, je méprise wikipédia et ceux qui y font systématiquement référence. Vous ne touchez pas juste.


      • Txotxock Txotxock 6 juillet 2012 10:30

        Tant que vous irez chercher la vérité historique dans les séries télévisées, vous serez déçus.


        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 12:44

          Biensûr qu’il ne faut pas chercher la vérité historique dans les séries télévisées ! Nicolas Cuche, le réalisateur, avait bien précisé qu’il ne s’agissait que d’une fiction ! Par contre, l’Inquisition, elle, n’en est pas une !


        • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:22

           En tant qu’agnostique, je note juste que le dogme laïcard mène toujours le même combat contre le catholicisme depuis Voltaire et son célèbre : « écrasons l’infâme ». Il reste néanmoins une religion épargnée et protégée : les voies du seigneur sont impénétrables...


        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 13:29

          Vous n’avez pas le courage d’aller jusqu’au bout de votre pensée ? Je vois où vous voulez en venir.


        • Rounga Roungalashinga 6 juillet 2012 13:34

          Nicolas Cuche, le réalisateur, avait bien précisé qu’il ne s’agissait que d’une fiction !

          Le fait que ce soit une fiction n’est pas une excuse pour véhiculer tous les clichés les plus éculés sur le catholicisme.


        • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:43

          @ Di Bella

           « Courage » ? Allons, allons ! Vous m’avez très bien compris, je ne fais donc bien qu’énoncer un fait connu de tous.


        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 15:27

          On appelle un chat un chat, non ?


        • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 15:34

           Assez drôle que ce soit l’exemple de ce petit félin à demi domestiqué qui vous soit venu à l’esprit.


        • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 16:52

           Que deux petits « moins » à mon commentaire précédent ! Où sont donc passés les petits soldats de la bien-pensance dénués d’humour ?


        • HerveM HerveM 6 juillet 2012 10:55

          L’inquisition fût un progrès pour la justice en Europe, comme la charia l’est aujourd’hui en Afghanistan. Qu’il soit catholique ou islamique, un tribunal est toujours mieux que les décisions lapidaires d’un seigneur local.

          D’autre part, montrons nous bons chrétiens en éprouvant de la pitié pour ceux qui prennent pour argent comptant ce qui est dit sur ces religions par :

          -les zélites anglo-saxonnes protestantes
          -les zélites juives
          -les zélites maçonnisées


          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 13:29

            La théorie du complot !


          • HerveM HerveM 6 juillet 2012 14:37

            Le complot des religions du désert qui se tirent dans les pattes entre elles oui....


          • COVADONGA722 COVADONGA722 9 juillet 2012 08:01

            @HerveM
            « L’inquisition fût un progrès pour la justice en Europe, comme la charia l’est aujourd’hui en Afghanistan »

            n’absolument je vous suggere donc d’aller l’expliquer à posteriori ce « progrés » à la dame afghane abattue à la kalashnikov dernierement parce que soupconnée d’adultére .
            Les tenants des 3 religions du livres sont in fine des alliés objectifs/ : chaque avancée de l’un est applaudie en sourdine par les deux autres.
            Néanmoins je suis d’accord avec ceux qui trouve un rien facile de cogner sur les errement lointoins du dogme chretien quand ceux de l’islam et du judaisme sont encore prégnant dans ce siecle !
            Asinus


          • Alpo47 Alpo47 6 juillet 2012 11:21

            Je crains qu’il ne suffise pas d’argumenter sur le sens du mot inquisition pour atténuer la réalité de son histoire. 
            L’inquisition a aussi été à l’origine de nombreuses croisades, dont celles dirigées contre les Cathares du Sud de la France. Des villes entières ont été totalement massacrées -notamment Carcassonne- parce que certains y pensaient autrement, dans le but avoué de mettre fin à l’hérésie. Et la liste est très longue de massacres, tortures et barbaries. Ainsi, plus de 300 personnes ont été brulées à Monségur... la liste est très longue. Elle a également pris une part très active dans la conquête et la conversion de l’Amérique du Sud. D’abord par la violence.
             Curieusement, il arrivait fréquemment que lorsque la « sainte inquisition » arrivait quelque part, elle portait rapidement des accusations contre les plus riches bourgeois ou commerçant locaux. Evidemment, soumis à la « question », ceux ci avouaient n’importe quoi et connaissaient le bucher. Remarquons au passage que leurs biens étaient confisqués pour devenir propriété de l’eglise. Etonnant, non ? Peut on passer dessus cela ?

            C’est tout simplement une des plus grandes barbaries dans l’histoire de l’humanité qui en compte pourtant bien d’autres.


            • pissefroid pissefroid 6 juillet 2012 17:46

              Pour voir des émissions d’une meilleur qualité historique, il faut revoir « la caméra explore le temps » des années 60.
              En particulier « les cathares », qui montre bien comment sont recrutés les soudards chargés de combattre les cathares.
              Ces émissions sont disponibles, pour un coût modique, sur le site l’ina.


            • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 12:02

              Inquisitio est une fiction, c’est exact. Le propos n’est pas de porter un jugement sur la qualité de cette série télévisée. Mais seulement de prendre conscience si la religion doit encore nous dicter ce que nous pouvons faire ou non. Et la réaction de l’épiscopat français n’est-elle pas démesurée ? Il s’agit juste d’une fiction et rien d’autre. D’ailleurs le réalisateur a été clair dès le départ. Doit-on honorer et saluer les actions « humanistes » et « salvatrices » de l’Inquisition. J’ai lu, sur certains blogs, que la justice civile était également cruelle et inhumaine à cette époque. Et c’est vrai ! Mais la seule différence, et elle est d’une grande importance, c’est qu’elle n’était pas rendue par des hommes de Dieu ! Où est donc le message d’amour et de justice enseigné par le Christ ?


              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 15:31

                Et donc ? Vous n’avez que France 2 comme chaîne sur votre téléviseur ? Vous pouvez regarder une autre chaîne, personne ne vous oblige à regarder cette série.


              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 12:20

                Et pour donner une idée des pratiques de l’Inquisition :

                http://youtu.be/Me9q9DgvSRs

                 


                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 6 juillet 2012 12:23

                  Que la hiérarchie catholique se plaigne, rien d’étonnant, elle est dans son rôle...

                  Personnellement, j’ai rapidement décroché de cette série gore trop manichéenne et plutôt barbante.
                  Le prélat a eu tort de donner de l’importance à cette « daube télévisuelle française de plus » que dénonce Edelweiss...

                  • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 12:37

                    C’est justement où je voulais en venir ! Je ne juge pas la qualité de cette série. Juste l’importance démesurée de l’épiscopat français, suite à la diffusion de cette saga. Ce n’est pas dans ce genre de programme qu’on y trouvera la réalité historique, c’est vrai ! Juste qu’on nous laisse libres de regarder ou pas, d’apprécier ou pas, cette fiction télévisuelle !


                  • LE CHAT LE CHAT 6 juillet 2012 12:41

                    c’est sûr que l’image du pape Clement se vautrant dans la luxure tel un Borgia , ça va pas améliorer l’image de la religion catholique !  smiley - :))  smiley


                    • gordon71 gordon71 6 juillet 2012 12:43
                      bonjour cher ami

                      l’avis autorisé et incontestable de Jean YAnne 


                       smiley





                      • LE CHAT LE CHAT 6 juillet 2012 12:45

                        mais il est bon , même avec une déformation des faits historiques , de rendre compte des crimes commis au nom de l’Eglise .

                        dans la même région , les vaudois ont subi un véritable génocide 2 siècles après Inquisitio .


                        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 6 juillet 2012 13:23

                          Effectivement, je suis d’accord avec vous. Les faits historiques sont déformés (il ne s’agit que d’une fiction, il faut le rappeler) mais il est toujours bon de rendre compte des crimes abominables commis au nom de l’Eglise. Et oui, on oublie très souvent les Vaudois !

                          Et puis, vous constaterez qu’il n’exite pas « une vérité historique », chacun a la sienne. Et parfois on en arrive à défendre l’indéfendable, avec des propos qui n’ont aucun rapport avec le sujet du débat.


                        • LE CHAT LE CHAT 6 juillet 2012 15:13

                          ils ont au moins fait l’effort de faire un téléfilm qui relate des faits historique , c’est nettement mieux que les daubes de TF1


                        • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 17:06

                          @ LE CHAT

                          D’accord sur TF1 (c’est pas difficile) mais pourquoi s’acharner uniquement et sans répit sur le catholicisme et ses valeurs dont nous sommes encore, qu’on le veuille ou non, les héritiers (malgré les coups subits depuis les « Lumières ») ? N’y aurait-il donc jamais rien eu de positif dans le christianisme pour que la « modernité » lui crache dessus de la sorte ? Et je parle en tant que non religieux, mais tant d’acharnement m’est tout-à fait suspect.


                        • S.antonio 6 juillet 2012 12:46

                          Enfin, la phrase est lâchée ! Il s’agit encore une fois d’un exemple de « christianophobie », thème qui semble très cher à l’épiscopat français depuis plusieurs mois !

                          et quoi d’autre, la ligue, car s’est une ligue, tire de toutes parts à boulets rouge, sur les christians, pédophilie, inquisition, etc...
                          elle se sert de ses speudo Artiste (théatre, peintre, scuplteur) et des intelectuels et citoyens engagés .
                          la pédophilie n’est pas l’apanage du vatican, mais chutttt.
                          je me rappelle une époque ou l’éduquation nationnale avait les oreilles qui sifflées, ni une ni deux, un
                          film illico presto est sorti pour faire passé la pilule, mourir d’aimer et avec la musique qui allait avec SVP = mouchoir dans les chaumières.
                          et je ne parlerai pas des réseaux , qui ne seraient pas des réseaux mais l’actes d’individut isolés.

                          l’inquisition, est une page noire de l’histoire ok , mais s’est celle de nos aîeux, l’histoire ne doit pas étre oubliée,mais elle doit non plus servir a déssein.
                          le monde actuel vie une bien pire inquisition, celle du capital libéral effréné, et s’est une religion bien plus inquisitrice que toutes les autres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès