Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Internet : 5e pouvoir ou 3e culture ?

Internet : 5e pouvoir ou 3e culture ?

« Pour Joël de Rosnay, le web sonne la révolte du proNétariat » mais « les formules de journalisme citoyen (comme Agoravox) tiennent en fait une place infime dans la production d’informations sur le web ». Qui tient ces propos ? Eric Fottorino ? Paul Amar ? Non : la revue Sciences humaines d’octobre 2007 qui consacre un dossier spécial à « La pensée internet ».


Il était à l’Est "une fois" !

On y apprend que c’est un Belge, Paul Otlet (1868-1944), qui a le premier rêvé internet. Une biographie, L’Homme qui voulait classer le monde, lui est consacrée par Françoise Levie. Cet homme a inventé la CDU (Classification décimale universelle) que les documentalistes connaissent bien. Il imagina une "cité mondiale" où chacun aurait accès au savoir à l’aide d’un écran et d’un téléphone. Eh bien, nous y sommes !

Mais nous n’avons pas réalisé le rêve de Francis Bacon d’une communauté intelligente sur le modèle de la communauté savante imaginée par cet auteur en 1627. Et donc, pour la revue Sciences humaines, il n’y aurait ni 5e pouvoir ni 3e culture. On y dresse le constat d’une révolution dans le monde de l’édition et de la documentation et éducatif, mais d’un flop de l’e-book, pressenti pourtant en 2000 lors de sa création à un avenir formidable. D’un bouleversement de la presse traditionnelle, mais sans apport spécifique supplémentaire d’origine médiatico-citoyenne.

Quelle plus-value le média citoyen apporte-t-il ?

"Les formules de journalisme citoyen (comme Agoravox) tiennent en fait une place infime dans la production d’informations sur le web", déclare donc la revue Sciences humaines. Qu’en penser ?

Si l’on prend le mot "information" au sens strict du journalisme traditionnel, le constat peut être assez partagé. En revanche, si on étend ce mot à une acception bien plus large, on est amené à reconnaître un rôle actif aux médias citoyens. Est-ce que les échanges et les débats que suscitent les parutions de papiers sur les blogs ne sont pas en eux-mêmes des informations des uns sur les autres ? Est-ce que l’on ne s’informe pas aussi sur soi-même par de telles confrontations ? Sur certains forums, on va même jusqu’à tester ses limites... Le point Godwin (*) est souvent évoqué. Enfin, la fonction première du média citoyen, comme son nom l’indique, n’est-elle pas de faire avancer la citoyenneté par une participation active, une reconnaissance de chacun ? Le lecteur de presse traditionnelle, qui ne peut réagir à l’article ni s’adresser à son auteur, n’est-il pas en situation inférieure à celle du lecteur qui peut interpeller l’auteur, le contredire ? N’y aurait-il aucune information dans les commentaires ? Bref ! On le voit, l’affirmation avancée est contestable.

Existe-il une pensée internet ?

La critique que porte la revue Sciences humaines sur Agoravox est à double tranchant. Quand je lis un article de Sciences humaines, j’ai aussi l’impression de ne pas apprendre grand-chose. C’est surtout un regard différent sur le savoir qui m’est apporté, celui du sociologue ou du psychologue. Quand nous lisons un article ou un commentaire sur un média citoyen, c’est aussi sous un autre regard que nous nous plaçons. Le seul fait de changer de point de vue change la perception de l’information et, par conséquent, modifie l’information elle-même, cette information subjective que nous avons sur l’événement. A ce titre, l’échange des points de vue est donc une richesse informative.

L’apport de la réflexion conduite par la revue est plus intéressant sur la pensée internet. Elle nous dit comment internet change notre façon de penser en modifiant notre rapport à l’espace et au temps, en ébranlant les conceptions de l’"avoir" et de l’"être". L’écriture a constitué une révolution en permettant aux savoirs de traverser le temps. L’imprimerie a renforcé ce phénomène ; elle a, de plus, étendu la diffusion dans un large espace. Désormais la téléprésence crée l’illusion de la proximité physique, défiant ainsi l’espace et le temps. Elle modifie aussi l’"être" qui, de physique devient virtuel, tandis que l’"avoir" subit des altérations avec la dématérialisation.

Mais, en fin de compte, la réponse n’est pas vraiment donnée à la question de départ "L’avènement d’un tiers-état culturel annonce-t-il le début d’une révolution mentale  ?" Peut-être tout simplement parce c’est en mettant un pied devant l’autre que l’on en vient à marcher, ou plus prosaïquement, comme l’a dit Audiard, "un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche", théorie qui comporte quelques limites néanmoins puisqu’il nous faut tout de même choisir la bonne direction, décider si l’on va seul ou accompagné, et ne pas oublier la carte ni les provisions... Quoi qu’il en soit, aucune thèse ou analyse ne vaut une bonne expérience. Alors, expérimentons encore et encore !

(* ) "Un point Godwin est un point donné au participant qui aura permis de vérifier la loi de Godwin en venant mêler Hitler, le nazisme ou toute idéologie peu flatteuse à une discussion dont ce n’est pas le sujet." (Wikipedia)



Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Forest Ent Forest Ent 16 octobre 2007 13:25

    Il me semble difficile de donner un seul éclairage sur un sujet aussi vaste.

    L’information quotidienne « classique » et de nature générale à destination du grand public reste produite en grande proportion par AP, AFP et Reuters, et est bien contrôlée à la source. Certains journaux écrits y ajoutent leurs propres reportages, mais la presse écrite est en voie d’extinction lente. Les télés expurgent et ne pratiquent que de la désinformation esthétique. Internet apporte effectivement un regard différent sur des infos qu’en général il ne produit pas pour l’instant. D’un autre côté, presque tous les journaux sont maintenant mixtes papier/net.

    Il en va tout à fait autrement dès que l’on s’intéresse à d’autres types d’informations.

    Par exemple, l’information financière à destination des professionnels a déjà entièrement basculé on-line (reuters, bloomberg, wsj, ...).

    Pour prendre un exemple plus quotidien, si j’ai souci avec un ordi, je sais que je trouverais la réponse sur un forum spécialisé, et jamais sur une doc officielle ou un journal. A mon avis, c’est aussi une sorte d’info.

    Et wikipedia est-il une source « d’info » ?

    Un sujet pareil nous permettra encore des dizaines d’articles.


    • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 14:08

      Wikipedia est aussi évoqué par la revue dans un sous-article « Wikipedia, l’utopie réalisée ? » On n’y apprend rien de neuf. Bien moins que tout ce qui a été dit sur Agoravox !


    • minijack minijack 16 octobre 2007 17:02

      Pour prendre un exemple plus quotidien, si j’ai souci avec un ordi, je sais que je trouverai la réponse sur un forum spécialisé, et jamais sur une doc officielle ou un journal.
      Et wikipedia est-il une source « d’info » ?
      Un sujet pareil nous permettra encore des dizaines d’articles.

      C’est d’autant plus vrai que les mots écrits ne sont plus les seuls vecteurs d’information populaire. La vulgarisation et la chute des prix des appareils personnels permettant de faire de la photo ou de la vidéo à partir d’un simple téléphone portable nous font glisser rapidement vers une forme de télévivion produite collectivement et où chacun peut composer son propre programme en allant sur des sites comme Dailymotion.

      Cette diffusion globale rend floue l’information véritable mais la rend également sans limite ni sectorisation.

      La paradoxe est que, une journée ne comptant que 20h, il nous faudra sans doute nous habituer à passer par le filtre de certains « aggrégateurs d’info » comme news.yahoo ou google/actu ou d’autres, qui vont certainement fleurir, afin de s’épargner d’innombrables pertes de temps à rechercher l’info qui nous intéresse dans cette masse effervescente. Du coup, nous retomberions dans une certaine forme de pensée dirigée...


    • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 14:19

      Pour moi, le media citoyen est une voie nouvelle qui permettra de plus en plus aux citoyens d’exercer une influence sur la polituque sans être obligés de s’engager dans le militantisme partisan ou dans des carrières politiques. Je pense que la formule du média citoyen, en offrant cette troisième voie, a de l’avenir devant elle.

      C’est une nouvelle forme d’action et de pouvoir.


      • Mysticman Mysticman 17 octobre 2007 06:19

        Le média citoyen est une bonne révolution mais pas encore aboutie. Il y a quand même certains allumés qu’un bon journaliste avait bien prédit n’empêche :

        "Qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, ou leur haine, ou leurs obsessions. »

        Phillipe Val Charlie Hebdo 2001

        Je me rend compte maintenant que ce qu’il dit tient debout quand on voit certains site de propagande extrémistes, fascisant, nazi ou dieudonniste, ou stalinien.

        D’ailleurs Charlie Hebdo n’a plus de site officiel depuis longtemps, c’est pour dire.

        Comme on dit aussi le monde est petit, et le média citoyen c’est un peu pareil. Le gauchistes extra ou ultra rouge-vert en l’occurence cependant n’a pas le monopole du média citoyen qu’on se le dise. Il y en pas mal qui sont réagissent en bo-bo intolérant envers les gens respectables envers qui ils ne sont pas d’accord jusqu’à utiliser l’insulte et le mépris.

        Et c’est cette démagogie rempante qui s’est développer avec le média citoyen qui risquera qu’à un moment donné ça va saturer surtout quand certains mégalos monopolisent certains débats en diffusant leur démagogie.

        Après sur les sujets apolitiques, c’est un peu moins ça heureusement.

        L’Ebook avec l e-paper va sûrement ressurgir et se démocratiser envers les gens qui n’ont pas d’ordinateur. Certain modèles équipé du WIFI comme l’Irex permet facilement via un hotspot ou son réseau domestique d’aller sur des sites comme Agoravox. L’avantage c’est que ça consomme peu d’énergie et que ça n’explose pas la vue.

        Y a aussi la TNT interactive qui va se développer où l’on pourra avoir accès à des pages web formatées MPH et aussi des services dont je l’espère Agoravox et Wikipedia.

        Certains modèles de téléphone fixes seront dotés du wifi et d’une caméra pourront aussi donner accès à ce genre de site en même temps que les téléphones 3G ainsi que les prochains en HSPDA et en Wimax.

        Avec ces produits bon marché beaucoup simples d’utilisation qu’un ordinateur, le média citoyen mais aussi les sites utiles d’internet seront à la porté de tous et en particulier du français moyen qui n’a pas forcément envie de se procurer un ordinateur pour se connecter au net.


      • Gasty Gasty 16 octobre 2007 15:44

        AgoraVox est probablement une des meilleurs réussites de média citoyen et remporte un franc succès.

        Mais le succès est éphémère.

        Cette plateforme fait appel à des technologies de logiciels libre tel que SPIP, APACHE,LINUX, PHP, MYSQL, DEW PLAYER .

        Cette plate forme doit sa réussite à des citoyens du monde, à des rédacteurs et à ses visiteurs.

        Si cette plateforme veut vivre, il va falloir qu’elle se comporte en citoyenne.


        • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 15:51

          T’as raison Gasty : sinon la plateforme sera de forme plate.

          Le forum sous l’article de Carlo est l’occasion d’exprimer nos attentes et nos propositions, puisque cette occasion nous est donnée. Ensuite, nous surveillerons les étapes : synthèse des propositions, choix retenus, suivi du carnet de route des mises en oeuvre.

          Agoravox est contributif. Alors contribuons !


        • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 17:03

          Les médias traditionnels incororent de plus en plus de blogosphère et de débats citoyens. Ils en viennent ainsi à concurrencer les médias citoyens eux-mêmes. La preuve, ce jour même je reçois cette newsletter du monde :

          "LE MONDE.FR édition abonnés Lettre aux abonnés n° 62 - Octobre 2007

          Chère abonnée, cher abonné, Chaque mois, cette lettre met en avant deux de vos blogs et l’une de vos réactions à l’actualité, annonce les nouveautés de l’édition abonnés, rappelle ses fonctionnalités et revient sur les questions que vous vous posez. C’est aussi l’occasion pour vous de bénéficier de plusieurs offres spéciales qui vous sont réservées."

          Agoravox doit se réformer pour reprendre l’offensive !


          • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 17:04

            Correction : Les médias traditionnels incorporent...


          • Mysticman Mysticman 17 octobre 2007 06:38

            Faut pas non plus se faire trop d’illusions. Les médias traditionnels ont toujours la côte malgré la révolution du journalisme citoyen.

            Le journalisme citoyen va évoluer et corrigera ses défauts. Agoravox, c’est bien pour la diversité des rédacteurs certes, mais j’ai trouvé certains articles assez démagogiques et qui ne se démarque pas vraiment du bloggueur amateuriste.

            Nous vivons dans une période où la culture et l’information se dématérialisent aussi. On achète moins voir pas de journaux et on consulte la presse gratuite via le net. Il y a aussi le fait d’une presse instrumentalisé par la politique et les grandes puissances qui ne dit pas tout. C’est là qu’intervient le journalisme citoyen. Et certains journalistes citoyen que je trouve démagogues et méprisant n’ont qu’internet comme seul espace d’expression. Et c’est que là que je me dis que Philippe Val comme d’autres n’avaient pas tort. La presse ne peut pas être gratuite et certains journalistes citoyens que je n’aime pas en profitent pour mieux diffuser leur fiel et leur démagogie rempante en instrumentalisant des sujets d’actualité. Libre à chacun de ne pas y aller mais du moment qu’ils n’acceptent aucune contradiction et s’emportent dans leurs fantasme de détenir la vérité absolue, c’est la que ça devient inquiétant.

            Dont le problème de l’information et des médias vient non seulement de certains journaux et hebdo en presse mais aussi de certains journalistes citoyens démagogues qui n’ont que le net pour s’exprimer et mieux manipuler l’opinion sur des sujets importants sans accepter lamoindre contradiction.


          • LE CHAT LE CHAT 16 octobre 2007 17:20

            sur Agoravox on a pu voir comme le point godwin l’emrgeance du point lerma , qui mesure le degré d’addiction au sarkozysme ! smiley

            frédéric Lyon a dépassé hier les 9 lermas ! smiley

            Agoravox est une oeuvre collective et doit beaucoup à la qualité et à la diversité de ses rédacteurs et commentateurs ! il serait nefaste qu’elle veuille trop les formater et manquer de l’originalité qui distingue des médias classiques !


            • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 18:03

              Salut Le Chat : je suis sûr que es d’accord avec ma proposition d’une meilleure formule « spécial week end » qui incluerait, entre autres choses, une rubrique humour. Le week end c’est quand même aussi pour se détendre...


            • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 18:06

              Merci de répondre : c’est dans le cadre d’une enquête de chatisfaction.


            • La Taverne des Poètes 16 octobre 2007 18:13

              Et l’humour en semaine ? Il se déchaînerait dans les CHATS ( smiley de discussion, à part des forums des articles !


            • La Taverne des Poètes 17 octobre 2007 06:55

              Dans le même esprit : « Opinion : Médias Citoyens - les pires contre-attaquent, par Pierre J.C Allard sur le site »Cent papiers" : http://www.centpapiers.com/Medias-Citoyens-les-pires-contre,2247


              • Lucrezia 17 octobre 2007 08:42

                Le Pouvoir n’est-il pas détenu par celui qui créé l’Information ou qui la détient et la délivre ? En ce sens le média citoyen ne change rien à la donne ... Il ne fait qu’accélerer l’espace-temps de l’information et donne l’accès à un plus grand nombre de lecteurs avec une facilité incroyable de réactivité.

                Certes, il donne la parole à ceux qui appuient l’Information par des données complémentaires comme l’apport de photos, mais ils ne créent certainement pas l’Information car ils n’en sont pas du tout les acteurs volontaires....

                Les sondeurs peuvent se frotter les mains car ils sont les grands gagnants : Ils ont « gratuitement » à leur dispoition le comportement de ce ProNetariat à travers les hits des pages consultées et leurs commentaires en retour. Car qui d’autre lit ou Intègre ces « fameux » retours des medias citoyens ou débats net-participatifs ?

                Bonne conscience ou réelle intention d’intégrer le NetProlétariat aux débats ?

                Ne faudra-t-il pas pas encore du temps et d’autres "outils pour que les choses évoluent du côté du NetProlétariat ?


                • Mysticman Mysticman 17 octobre 2007 23:21

                  Je suis tout à fait d’accord avec vous. Journaliste reste un vrai métier et il ne faut pas le négliger. Cependant, l’avantage d’internet c’est que les gens peuvent dialoguer avec les journalistes et certains bloggueurs citoyens font preuve d’originalité et d’ouverture au dialogue contrairement à d’autres démagogues et sectaires amateuristes qui prétendent détenir la vérité absolue au point de créer la confusion et de remettre grauitement en question le métier de journaliste et d’être méprisant envers des commentateurs respectables qui ne sont pas d’accord avec leur article (je ne parle pas des trolls).

                  Et d’ailleurs à propos des outils j’en parle dans un de mes précédents com’ comme le développement de la TNT interactive ou des services on line des prochains téléphones fixes voir les baladeurs numériques audio-video équipés du Wifi qui permettront d’avoir accès à Agoravox, Naturavox et Wikipedia entre autres. Tous ces produits bon marchés et simples d’utilisation seront à la portée de tous et le net aurait sans doute abouti sa révolution.

                  Des sites utiles pour l’information, la culture et surtout l’évolution dans le bon sens du Pronetariat, formule cher à Joel de Rosnay.


                • Gracian Gracian 17 octobre 2007 09:09

                  Cet article me parait remarquable et l’amorce d’un vaste débat.

                  Oui, les médias citoyens et particulièrement Agoravox, me paraissent de l’information. Grâce aux commentaires il s’agit d’une conversation à plusieurs sur un sujet donnés, en général polémique, donc informative.

                  Bien sur il y a du trollage, mais tant qu’il n’y a pas trop d’abus cela peut être un moment de détente (merci Le Chat) ou, au pire, un shot d’adrénaline avec les relances continuelles de certains .


                  • Mysticman Mysticman 20 octobre 2007 04:09

                    Voici un interview intéressant d’un bloggeur britianique Anddrew Keen :

                    http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/273486.FR.php

                    Je ne peux que lui donner raison en fait.


                    • La Taverne des Poètes 20 octobre 2007 08:59

                      Mais, c’est un point de vue qui n’est que négatif. Il ne reconnaît aucun point positif à Internet. Je ne peux pas être d’accord. J’en apprends beaucoup chaque jour sur les médias citoyens et sur les wikis.


                    • Mysticman Mysticman 20 octobre 2007 18:32

                      Je ne suis pas non plus complètement d’accord avec l’auteur de ce livre car comme toi, la Tavnerne j’en apprends chaque jour grâce à wikipedia et certains articles. Mais j’avoue que son livre est intéressant et discutable pour justement améliorer ces nouveaux outils comme Wikipedia ou les médias citoyens qui n’est pas non plus parfait.


                      • Mysticman Mysticman 20 octobre 2007 21:54

                        Quand on voit la propagande démagogique d’extrême gauche sévir le net, je trouve cela inquiétant pour la démocratie et la liberté d’expression.

                        Quand on voit des journaleux néo-gauchistes (dont un ici qui a sa secte sur Canalblog) qui prétendent avoir le monopole de l’information alors qu’ils font que de la pure propagande démogogique avec l’insulte et éventuellement de la diffamation je trouve cela inquiétant. Quand on recherche des actus d’un sujet politique, on tombe toujours sur ces mêmes sites et là je trouve cela inquiétant pour la démocratie et la liberté d’expression. Ils ont le droit de s’exprimer mais non pas le monopole de l’information qu’ils prennent plaisir à instrumentaliser des fois en intox.

                        Difféments mais dangereux aussi, les sites maurrassiens (MPF) et néo-nazis ont pris une nouvelle ampleur. Méfiance et vigilance.

                        D’autres l’ont constaté aussi. J’ai l’impression que le journalisme citoyen régresse un peu et ce livre n’est peut-être pas le premier pour démontrer les absurdités des médias citoyens et des wikis.


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 28 octobre 2007 03:35

                          comme l’a dit Audiard, « un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche ». L’intellectuel se lève dès que le con s’asseoit.

                          La dittérence entre l’oiseau et le polititien... ? C’est que l’oiseau s’arrête de temps en temps de voler !

                          Le chemin de fer a tué le canal. La route a tué le chemin de fer. Pourtant, on y revient. Internet n’a pas vocation de tuer quiconque, mais depuis que je consulte internet, je n’ai plus ni télé, ni journaux. La radio relate régulièrement de dizaines d’adresses Internet. La télé le moins possible. Evidemment puisque le ouaib met en péril ce média qui devra immanquablement réviser sa copie...sous peine de devenir confidentiel. Mais chaque domaine a son public et de l’évolution de celui-çi dépend l’avenir de l’autre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès