• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Internet m’a « tuer »

Internet m’a « tuer »

La presse est moribonde

Les journaux n’ont plus les faveurs du public, et certains s’en prennent aux nouveaux médias que sont les blogs, et autres sites journalistiques citoyens.

Selon un récent sondage, pour 63% des français, les journalistes ne sont pas assez indépendants. Lien

 

Ceci explique en partie le désamour du public et la chute des ventes.

Le public a commencé à bouder ses journalistes, il y a 51 ans, lors des événements de mai.

Rappelez vous  !

Les affiches annonçaient :

« Presse, ne pas avaler » mais aussi « çà »

Comment un journalisme qui se veut indépendant peut-il gérer la contradiction d’accepter des publicités, tout en pouvant, s’il le voulait, critiquer éventuellement ses sponsors ?

On le comprend, cette indépendance sûrement désirée sincèrement, est difficilement possible.

Les quelques journaux qui vivent sans publicité continuent, eux, de se porter assez bien, prouvant que l’indépendance est payante.

Alors Internet est arrivé.

Avec ses qualités, et ses défauts.

Sombrer dans la caricature, inventer des complots, répandre des rumeurs, ne sont pas à porter au crédit du réseau.

Mais si l’on tourne la page des « hoax » et des rumeurs, on trouve aujourd’hui des sites journalistiques citoyens qui tombent de plus en plus rarement dans ces pièges. lien

C’est tout un réseau qui s’est mis en place.

Grace aux nouvelles technologies, n’importe qui peut saisir au bond la « phrase qui tue » prononcé par un Sarkozy imprudent.

N’importe qui peut filmer, même si c’est souvent mal filmé, pour prendre sur le fait un policier en train de voler, ou une intervention musclée.

Le citoyen est devenu journaliste.

Parfois maladroit, parfois excessif, mais informateur quand même.

Certes, il est facile pour le « journaliste encarté » de montrer du doigt ceux qui lui volent son travail, mais ne faut-il pas savoir raison garder ?

Pourquoi ne pas d’abord balayer devant sa porte ?

Alors « huit journalistes en colère » se sont exprimés mardi 9 février sur Arté. lien

Qui sont ces femmes et ces hommes « en colère » ? Arlette Chabot, jean Pierre Elkabbach, David Pujadas, Franz-Olivier Giesbert, Alex Ganz, Eric Fottorino, Philippe Val, et Edwy Plenel.

Jeanmar qui a fait le casting de ce documentaire aurait peut-être dû éviter Elkabbach, dont on connait les amitiés présidentielles, ainsi qu’Arlette Chabot, peu connue pour son « impertinence » face au Président.

Et que dire de Pujadas qui a laissé passer, sans répondre, le mot « coupable » destiné par Sarkozy à De Villepin ?

Ceux qui attendaient une saine colère sont donc restés sur leur faim.

Ils n’ont eu droit qu’à un ballet de justification, avec plus ou moins de bonheur, comme par exemple Fottorino, qui se vantait en direct d’avoir été engueulé par Sarkozy.

Est-ce pour autant une preuve d’indépendance ?

Ce même Fottorino qui titrait dans son journal "Le Monde" « bon débarras » au sujet du débat sur l’identité nationale et l’immigration, alors que quelques jours auparavant, il avait accepté d’animer une table ronde sur le même sujet. lien

Pour Philippe Val « le pire ennemi du journalisme, c’est sa conviction d’être au service du Bien et de la pureté ».

Faut-il en déduire que le journalisme puisse prôner le contraire ?

Pourtant lors de ce documentaire, quelques interventions étaient à relever.

Comme celle d’Edwy Plenel, par exemple qui reconnaissait : « nous ne sommes pas assez indépendants à l’égard des pouvoirs politiques et économiques ». lien Et il ajoutait : « la vraie révolution d’internet est une révolution démocratique : nous sommes à l’ère du média personnel. Ce qui veut dire démultiplication de la liberté d’expression. Qu’elle ait des excès, c’est normal parce que la liberté est toujours fougueuse, bouillonnante…la liberté est une jeunesse, quel que soit son âge ! » lien

Mais comment garder l’indépendance, lorsque les grands patrons de presse ont une double casquette ?

On sait que France Télévision est contrôlée par l’Etat, comme dans l’ancien temps de l’ORTF.

Pour les autres : Lagardère, c’est Europe1 et 2, RMF mais aussi EADS, Matra.

Alain Genestar a perdu sa place à Paris Match pour avoir agacé Sarkozy tout comme un certain Poivre d’Arvor.

Bernard Arnaud c’est La Tribune, Radio Classique, Investir, mais aussi LVMH.

Pour le bétonneur Bouygues, c’est aussi TF1, LCI, TPS.

Pour l’avionneur Serge Dassault, c’est la Socpresse, premier groupe de presse français, dont le Figaro.

On le voit, les implications du monde des affaires, avec celui de la presse sont réelles.

Mais aujourd’hui, le danger pour les journalistes vient de partout : Eric Besson n’a-t-il pas déclaré récemment : « les médias, il faut les passer à la kalachnikov ». lien

Et ce serait, d’après lui, Sarkozy qui lui aurait glissé ce conseil.

Il a ensuite ajouté que ce n’était qu’une plaisanterie, mais on peut en douter lorsqu’on se souvient de la menace sarkozienne proférée le 30 juin 2008 alors qu’il voulait « remettre au pas France 3 » lien

Au début avril 2009, 4 journalistes se sont plaints de mesures d’intimidations à leur encontre, après avoir été entendus par les policiers de la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne).

On leur reprochait d’avoir diffusé des propos tenus hors antenne par Nicolas Sarkozy. lien

Alors comme disait mon vieil ami africain : « ne te laisse pas lécher par qui peut t’avaler »


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • jako jako 11 février 2010 11:07

     smiley « « ne te laisse pas lécher par qui peut t’avaler » »d’accord je vais faire gaffe !
    Je pense que la situation de la dépendance d’une certaine partie des merdias
    ne date pas d’hier ni de 2007, ce qui change très vite c’est que de plus en plus tout se sait grace au net notamment le monde2.0 se développe très vite et révéle tout le pourissement
    du monde 1.0


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 11:33

      Jako,
      vous confirmez ce que j’ai écrit, puisque j’évoque « mai 68 », ce qui ne nous rajeunit pas !
      merci de votre commentaire.
       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 11:11

      « Le citoyen est devenu journaliste. »

      Alors, là, pas d’accord. Wiki dit et il a raison :
      "Un journaliste est une personne dont l’activité professionnelle est le journalisme.
      Un journaliste peut être salarié permanent d’une entreprise de presse, travaillant au sein de la rédaction, ou être pigiste, c’est-à-dire également salarié mais payé à la tâche (souvent, au prorata de la longueur des articles fournis). Certaines entreprises font travailler également des correspondants locaux de presse, mais cette fonction est obligatoirement exercée en complément d’une autre activité professionnelle : les correspondants locaux n’ont pas le statut de journaliste.« 

      Comme tu as pu le voir dans l’émission, même la carte de presse peut être »arrangée« .
      Il y a des »comique" qui ont même parlé des blogueurs comme le 5ème pouvoir....
      Mais je ne citerai pas de nom.  smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 11:15

        « Ceux qui attendaient une saine colère sont donc restés sur leur faim. »

        Pourquoi faudrait-il qu’il y ait de la colère. Ils sont payés pour faire ce qu’ils font. Nous, pas.

        « Ils n’ont eu droit qu’à un ballet de justification, avec plus ou moins de bonheur, comme par exemple Fottorino, qui se vantait en direct d’avoir été engueulé par Sarkozy. Est-ce pour autant une preuve d’indépendance »

        Avec Agoravox, tu y vois plus d’indépendance ? Là, cela me fait franchement rigoler.


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 11:37

        Guy,
        wiki n’a pas toujours raison,
        le fait d’être ou pas salarié ne change rien,
        j’ai été engagé, bénévolement la plupart du temps, pour participer à la réalisation de documentaires, en tant que journaliste.
        et ce n’est pas le seul métier ou l’on puisse revendiquer de l’être sans avoir été salarié.
        le bénévolat n’est pas une faute grave.
        mais bon, le débat est lancé, grâce à toi !
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 11:40

        guy,
        bien sur, tout le monde attendait une colère, d’autant qu’elle était annoncée...
        je suis surpris de ton étonnement,
        et personnellement je me sens parfaitement libre dans le sein d’agoravox,
        quant un article est refusé, il y a je crois de bonnes raisons, et c’est l’occasion de se remettre en question, de retravailler l’article, en lui donnant plus de corps, plus de preuves,
        tout le monde y gagne, non ?
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 12:03

        Olivier,
         Bien sûr pour Wiki.
         Ben si, être payé pour ce qu’on fait est une bonne raison de se trouver au dessus de la mêlée.
         Je l’ai dit de multiple fois, je peux aujourd’hui me permettre de travailler pour le plaisir. Tu n’as probablement pas lu « En recevoir ou pas »
        Il n’y a pas de faute grave à « être » tout simplement, mais faut pas rêver.
        « Je me voyais déjà au haut de l’affiche », comme chantait Aznavour, même s’il a connu « La bohème »’, il n’y est pas resté.
        Je ne vais pas devoir te rappeler un temps ancien avec PPP.  smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 12:07

        "quant un article est refusé, il y a je crois de bonnes raisons, et c’est l’occasion de se remettre en question, de retravailler l’article, en lui donnant plus de corps, plus de preuves,
        tout le monde y gagne, non ?"

        J’adore ta docilité et ton manque de recherches de transparence. Mais il en faut bien sûr, pour faire tourner le machin.
        Personnellement, je ne me suis jamais dans le clan des journalistes. J’aime trop ma liberté. J’en suis sorti des obligations. Ce n’est plus que du plaisir.
        Un journaliste doit sortir son papier en temps opportun. Il est sous contrat.
        Tu n’as probablement pas suivi les débats sous P.Villach.
        Encore un qui se croit journaliste.  smiley


      • Philou017 Philou017 11 février 2010 12:35

        « Le citoyen est devenu journaliste. »

        Pourquoi pas. Faire un travail de journaliste, c’est rapporter une information, la contextualiser, la relativiser, la mettre en perspective, la vérifier (en croisant avec d’autres sources), la compléter ou l’enrichir de données complémentaires.
        Le citoyen est tout à fait capable de faire un travail journalistique sur une info, sans que cela fasse de lui un journaliste au sens strict.

        Il y a toujours des gens comme L’enfoiré pour pleurer que les choses sont pas assez bien. Je lui conseille d’essayer de faire passer un article dans le Figaro ou un autre site de grand média, ou même de placer un commentaire vraiment dérangeant.

        Le Web, dans son ensemble, fait le traitement journalistique de bien des infos, dans un ou plusieurs domaines que j’ai cité plus haut.

        C’est pour cela que le travail des journalistes en place apparait aussi faible, voire scandaleux. Le Web est un révélateur très actif.


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:32

        guy,
        tu me surprends,
        je suis sur à 100% que pour tous les autres rédacteurs, (sur av) ce n’est que du plaisir,
        je ne vois pas trop ou tu veux en venir ?
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 13:51

        Mon cher Olivier,

        « je suis sur à 100% que pour tous les autres rédacteurs, (sur av) ce n’est que du plaisir,
        je ne vois pas trop ou tu veux en venir ? »

        Comme je disais, tu frises l’innocence. Il y a de tout sur AV. Il y a des prêcheurs, des kamikazes, des frénétiques de la gâchettes...
        Tu parlais de quoi ? Ah, oui, du plaisir.
        Je ne suis pas ici pour récolter des bons votes en ’+’. Je suis ici, pour apporter un peu d’expérience. que cela fasse plaisir ou non.
        Lis ce que j’écris avec beaucoup de recul et tu comprendras où je veux en venir.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 14:08

        Guy,
        je retiens une chose qui me tient à coeur,
        tu évoques « travailler pour le plaisir »,
        mais n’est-ce pas la finalité incontournable de tous ceux qui, salariés ou pas, vivent sur cette planète,
        et excuses moi d’être un peu, pour le coup, caricatural.
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 14:40

        Wald,


        "Agoravox vit des informations qui proviennent de la presse traditionnelle.« 

        Entre 90 et 95%, en effet. C’est absolument certain. Je me rappelle de l’interview de Villach chez Fogiel. La question de ce dernier, simple, nette »Mais qu’est-ce que vous apportez de plus ?« a été répondu de manière évasive par un fait tout à fait local et qui n’intéressait personne.
        Voilà, une prestation de haut vol.

         » le vrai (au sens de représentatif) « journalisme citoyen » n’est qu’une mauvaise copie de l’original. Il suit la même mauvaise pente (évènementiel sans recul ni analyse, racolage, simplisme, sujets survolés, absence de regard neuf) que la plupart des médias traditionnels, par rapport auxquels il est pour le moment incapable de vivre indépendamment.« 

        Je n’aurais pu dire mieux.

         
         »l’élite des correspondants locaux ou des spécialistes d’un sujet dans des journaux à fort recul sur l’évènement, le journalisme citoyen est encore très loin, surtout qu’il prend sur Agoravox la voie du racolage (le prix à payer pour rameuter des clampins qu’on observe pour faire de la veille internet).« 

        C’est exact. Si l’un commence à copier l’autre et vice versa. Là, on brigue la médaille du mérite sportif de création de lignes à ne rien dire en low-cost.
         

         »Dans l’absolu, le journalisme citoyen peut atteindre une excellente qualité« 
        C’est vrai. Pourquoi suis-je aussi par ici ? A la recherche de perles.

         »il est incapable de faire lui même une collecte d’informations aussi efficace que les journalistes professionnels, car la collecte d’informations qui sortent des sentiers battus est une profession à plein temps.« 

        Encore une fois dans le mille. On ne nait pas journaliste, on le devient à force de travail de vocation avec parfois un peu de chance comme pour tous les métiers.

         »ce clown sinistre de Morice qui croit chaque jour débusquer des coups fumants sur la CIA à partir de Google."

        Morice, comme je l’ai dit, c’est un cas spécial que je n’ai pas encore compris.
        Peut-être un jour. Je me le réserve pour une période plus faste. smiley


      • Philou017 Philou017 11 février 2010 16:07

        "On en a un exemple avec ce clown sinistre de Morice qui croit chaque jour débusquer des coups fumants sur la CIA à partir de Google."

        Mais oui, il suffit de rechercher sur Google pour reconstituer bien des agissements de la CIA. C’est aussi simple que cela.
        Parce qu’il y a énormément d’informations sur la toile, et aussi que beaucoup de gens y placent leurs propres recherches ou témoignages. Quand on compile intelligemment ces infos, on arrive à reconstituer des complots et des magouilles infâmes.

        A notre époque d’hyper-communication, il est difficile pour des organismes comme la CIA de ne pas se faire tracer publiquement. Ils n’y arrivent que parce que les journalistes ne parlent pas et n’enquêtent pas sur leurs agissements, et plus loin parce que les pouvoirs qui contrôlent les médias s’y opposent. C’est l’unique raison de leur discrétion.

         Merci donc à Morice de ramener ces compilations, souvent parfaitement soutenues, mais qui déplaisent pour de pures raisons idéologiques et psychologiques à certains.
        D’où le trollage sous ses articles, qui n’est pas du en réalité au mauvais caractère de Morice (dans ce cas ses articles seraient simplement snobés), mais à l’énervement que provoque chez certains leurs contenus, et qui avancent ensuite des prétextes pour justifier leurs agissements.

        Pour revenir à l’article, une des raisons de la vacuité des médias est qu’une partie du peuple a bien plus envie d’entendre des histoire pour bisounours que des réalités, souhait ce que les directeurs des médias s’empressent de combler.


      • Philou017 Philou017 11 février 2010 16:23
        Waldganger : Par rapport aux meilleures plumes de la presse payante, c’est à dire l’élite des correspondants locaux ou des spécialistes d’un sujet dans des journaux à fort recul sur l’évènement,

         le journalisme citoyen est encore très loin, surtout qu’il prend sur Agoravox la voie du racolage (le prix à payer pour rameuter des clampins qu’on observe pour faire de la veille internet).
        Le racolage ne concerne qu’un nombre réduit d’article, contrairement aux médias qui pratiquent des techniques de racolage quotidiennes et systématiques.


        mais il est incapable de faire lui même une collecte d’informations aussi efficace que les journalistes professionnels, car la collecte d’informations qui sortent des sentiers battus est une profession à plein temps.

        L’enfoiré : Encore une fois dans le mille. On ne nait pas journaliste, on le devient à force de travail de vocation avec parfois un peu de chance comme pour tous les métiers.


        Vous avez des preuves ? Généralité sans intérêt.

        Morice, comme je l’ai dit, c’est un cas spécial que je n’ai pas encore compris.
        Peut-être un jour. Je me le réserve pour une période plus faste.

        Quelle suffisance.


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 16:25

        Walfdanger,
        bien sur, il y a de nombreux articles refusés sur AV,
        çà me surprend que vous puissiez imaginer le contraire ?!
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 17:11

        Philou017,

        "Faire un travail de journaliste, c’est rapporter une information, la contextualiser, la relativiser, la mettre en perspective, la vérifier (en croisant avec d’autres sources), la compléter ou l’enrichir de données complémentaires."

        Tout à fait.... sans que cela fasse de lui un journaliste au sens strict., comme vous dites.

        "L’enfoiré pour pleurer que les choses sont pas assez bien. Je lui conseille d’essayer de faire passer un article dans le Figaro ou un autre site de grand média, ou même de placer un commentaire vraiment dérangeant."

        Je l’ai dit c’est du freeware complet. Pas question de faire payer. Pas question de passer par le Figaro. Pas question de publier des bouquins en papier. Online. Désolé pour ceux qui n’aiment pas lire sur écran. Agoravox est venu me cher en 2005, je ne serais peut-être pas là autrement aujourd’hui. Je restais sur mon blog qui me sert plus de références que de volonté de faire de la pub personnelle. 

        J’espère qu’on s’est mieux compris, même si je l’ai dit ailleurs.. smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 17:35

        Olivier,

        « tu évoques »travailler pour le plaisir« ,... finalité incontournable de tous ceux qui, salariés ou pas, vivent sur cette planète, et excuses moi d’être un peu, pour le coup, caricatural. »

        Finalité, exact. On peut travailler pour le plaisir, même si cela devient beaucoup plus rare aujourd’hui, vu les barreaux que l’on ajoute pour casser l’ambiance.
        J’ai écrit :
        " les années 2000 étaient devenues anxiogènes.... La communication a été améliorée. Nul ne le conteste. Au lieu d’avoir une communication exclusive en verticale, de haut en bas, elle a embrayé de manière plus efficace grâce aux moyens électroniques dans une expérience plus terre à terre, plus naturelle pour tout le monde, à l’horizontale. En effet, rien n’empêcherait le courriel d’être envoyé de l’employé vers la direction, sans passer par les échelons intermédiaires. Sera-t-il lu ? Répondu ? Tenu compte ? Ou sommes-nous tombés aux abonnés absents ou pire chez les administrateurs de futurs peu enviables et qui ne sont là que pour répondre aux affaires courantes ? Apprendre à connaître son personnel n’est plus considéré comme essentiel. Ce n’est plus une équipe hiérarchique au pouvoir, mais une série de bouts de membres qui sont gérés par des fils électroniques comme si Facebook pouvait servir pour définir une stratégie, qui se veut de plus en plus opaque en se diluant de plus en plus en bout dans le bas de la chaîne du management."

        Tu vois que la question, je l’ai étudié.
        Désolé d’être sorti du cadre de ton article, mais tu parlais du travail en général.


      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 17:39

        « Agoravox est venu me cher en 2005 »
        Correction : Agoravox est venu me chercher en 2005
        Désolé. des lettres sont restés dans mon clavier smiley


      • astus astus 11 février 2010 18:05

        sans parler des trolls et autres complotistes ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 19:02

        Guy,
        de toute façon sortir du cadre permet de prendre l’air, et je suis le premier à le faire,
        alors pourquoi s’en priver,
        c’est l’effet « serendipité »
        merci pour cette contribution parrallele
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 février 2010 08:07

        Waldganger,
        non, je ne suis pas vraiment d’accord,
        et nous en avons une preuve sur ce fil,
        un nommé terran est furieux qu’un de ses articles ait été refusé,
        il n’a pas trouvé mieux que de le mettre en copié collé sur ce fil,
        alors que le domaine qu’il propose est aux antipodes du sujet,
        çà a été l’occasion de lire son article, et franchement, j’ai trouvé normal que la bouillie qu’il proposait n’ait pas été publiée,
        et puis vous savez, toute situation est perfectible, et je suis sur que chacun s’y emploie.
        à+
         smiley


      • Pyrathome pyralene 11 février 2010 11:30

        Parfait Olivier , le paysage merdiatique Français , c’est Waterloo morne plaine...une armée de toutous dociles prêts à tout pour conserver leurs nonosses , nouvelle la plus importante du jour « la ferme des nazes »... smiley

        Une drôle de démocratie qui confie son journalisme aux racailles du cac 40 , elle belle la vie , plus belle ,tu meurs..... smiley

        Une presse d’enfûmage fait par des guignols de l’info ,des vrais !!! une sorte de « radio Berlin » de l’occupation....


        • Pyrathome pyralene 11 février 2010 11:33

          La preuve qu’ils s’en rendent compte , voilà le chant du cygne ou du signe......
          la chute est proche.... smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 11:45

          Pyralène,
          d’accord avec toi,
          en fait, les journalistes ont tort de considérer Internet comme un concurrent,
          heureusement tous ne le pensent pas, comme Pleynel et d’autres, qui au contraire y voient un enrichissement d’information, une plus grande liberté (pour l’instant= sarkozy a de mauvaises intentions sur Internet)
          et puis il y a des journalistes qui n’ont pas leur langue dans leur poche, je pense à Apatie, ali badou, Demorand, et j’en oublie beaucoup...
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 11:47

          Pyralène,
          oui, j’aurais pu citer le lien que tu donnes, c’était d’ailleurs le reportage qui était juste avant « les journalistes en colère », le même jour,
          c’était assez caricatural,
          mais, bon, c’est de bonne guerre.
          et çà ne plaide pas en leur faveur.
           smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 12:18

          Pyralène,
           Mais qui voilà. Il ne faut pas abandonner PV, tout de même. smiley
           Juste pour savoir, quelle est votre profession rémunératrice ?
           Qui vous paye pour remplir votre assiette ?
           Quand il n’y aura plus de presse, croyez-vous pouvoir bouffer de l’info Agoravox sans pub ?
           Parce que cette antenne reste gratuite jusqu’au moment où la pub la payera.
           Après, ce sera l’ensemble qui sombre.
           Comme je l’ai dit plus haut : « Faut pas rêver »
            smiley


        • Pyrathome pyralene 11 février 2010 12:48

          T’inquiéte pas pour mon assiette.....c’est gentil smiley
          Quand il n’y aura plus de presse.......quelle presse ? celle qui sert la soupe aux escrocs ? elle est déjà morte , je crois......humiliée , manipulée , baillonnée , corrompue , censurée et autocensurée par des laches....quel beau tableau !!!


        • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 13:30

          Pyralène

          « T’inquiéte pas pour mon assiette.....c’est gentil »’
          Mais si justement, je m’inquiète de ton assiette.
          Moi, la mienne, j’ai travaillé pendant 40 ans pour la remplir. J’espère que tu en auras autant.
          Que les journalistes se méfient et prennent soin de la leur, rien de plus normal.
          PV écrit avec son cul assis à son bureau avec une feuille blanche devant lui.
          Un journaliste d’investigation va sur place, prend des risques.
          Et vous voudriez manger la même soupe ?
          Allons, allons, de la réflexion, SVP, il y a une différence...
          .


        • TSS 11 février 2010 16:36

          olivier cabanel

          les journalistes que vous citez ne doivent pas être le mêmes que ceux que j’ecoute !

          visqueux,obsequieux toujours avec des questions orientées dans le sens de la pommade !

          quant à Edwy Pleinel le seul fait d’arme qu’il me rappelle c’est d’avoir enterré publiquement Denis

           Robert et sa magistrale enquète sur « Clearstream » alors qu’il n’en connaissait pas le 10

           ème(il etait au monde à l’epoque)

          comme je l’ai ecrit dans un autre post ,il n’y avait aucun journaliste dans les 8 en colère... !!


        • appoline appoline 11 février 2010 17:57

          @ Pyralène,
          Juste, la presse n’informe plus depuis belles lurettes, bien au contraire, elle caresse le citoyen dans le sens du poil afin de tuer dans l’oeuf toute réaction belliqueuse de sa part. Oui, on en revient toujours à l’effet de masse qui peut, au cas où, se révéler un ennemi du pouvoir en place. La presse en devient puante et surtout elle ne remplit plus son rôle ce qui fait qu’elle relève de la plus grande imposture. Certains journalistes ne comprennent pas que leurs fautes leur retomberont plutôt tôt que tard sur le coin de la gueule.


        • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 19:11

          TSS,
          merci du commentaire.
          je suis d’accord avec toi,
          et d’ailleurs je l’ai écrit dans mon article
          il n’y avait aucun journaliste en colère, c’est évident,
          pour le reste, il y a encore, heureusement, beaucoup de journalistes qui méritent le détour,
          j’aime bien Demorand, il ne se satisfait jamais de la langue de bois, et il insiste tant qu’il a pas eu de réponse, à tel point que l’interviewé s’il continue de se défausser, passe pour un moins que rien,
          et j’aime bien Yan Barthez, avec sa façon de mettre en évidence des sujets qui nous échappent parfois,
          et puis, comment ne pas évoquer le travail que font les journalistes du canard enchainé ?
          sans oublier toute la presse dite parallèle,
          mais je suis injuste, et j’en oublie surement des dizaines qui me viendront à l’esprit des que j’aurais mis un point à cette phrase.
           smiley


        • TSS 11 février 2010 19:27


          j’en ai oublié un qui mord un peu plus que les autres c’est JJ Bourdin sur RMC ... !!

          quant au « canard » heureusement qu’il est là ,de plus cela permet aux courtisans de nescabot de

           dire anonymement ce qu’ils n’osent pas lui dire en face... !!


        • Gourmet 11 février 2010 11:53

          Sincèrement, qui peut croire à la « colère » (sic) de 7 de ces journalistes (excepté Edwy Plenel) qui montrent jour avec jour, interview après interview qu’ils sont « soumis », sans appel, sans réaction ?
          Ils peuvent bien être en colère contre Internet, nous, peuple de France, sommes en colère contre leur soumission à un pouvoir sans limite.

          Et nous sommes bien plus nombreux que 7 !

          C’est facile d’être en colère ! Cela détourne l’attention quant à une inévitable remise en question.

          Bien plus, j’AFFIRME que cette masquarade de « colère » n’est qu’une mise en scène à l’approche du vote de la loi LOPPSI et des régionales.
          Ce qui démontre que la soumission va bien plus loin : ce sont carrément des marionnettes au service d’UN POLITIQUE.

          db

          db


           

           


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:35

            Gourmet,
            merci d’avoir appuyé là ou çà fait mal,
            la loi sarkozienne en préparation (aujourd’hui à l’assemblée) n’est qu’un moyen de plus pour juguler la liberté d’expression,
            même s’ils avancent des arguments bidons, le terrorisme, etc
            le carcan que l’on essaye d’imposer dans ce domaine, et dans tant d’autres est si insupportable que je crains qu’ils regrettent bientôt leurs manigances.
             smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 13:41

            Olivier et Gourmet,
             Juste une question quelle genre de merde achetez vous dans vos kiosques à journaux en France ?
             Il se pourrait qu’il y ait des différences notoires que je ne connais pas.
             Je lis perso de la presse française, mais j’élimine ce qui est trop bleu-blanc-rouge avec Sarko comme porte drapeau. De lui, je n’en ai rien à cirer.


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 14:12

            Guy,
            j’ai un choix hétéroclite,
            je suis curieux de tout, j’écoute, je partage, je lis,
            j’aime bien, naturellement le canard déchainé, oups
            mais je trouve parfois dans d’autres lectures des infos passionnantes, qu’il faut fouiller, aller au dela de ce qui est écrit, pour découvrir une autre réalité.
            je crois qu’il faut être curieux, et attentif, et accepter le débat d’idée (sauf quand il est initié par le sinistre de l’immigration et des préfets réunis)
             smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 14:24

            Olivier,

            "je crois qu’il faut être curieux, et attentif, et accepter le débat d’idée (sauf quand il est initié par le sinistre de l’immigration et des préfets réunis)"

            Absolument. Il faut tâter de tout. Etre critique, on ne l’est jamais assez.
            Cela demande beaucoup de temps. C’est pour cela que ceux qui font du papier pour du papier dans leur coin esseulé et sortent n’importe quoi (et il y en a beaucoup plus qu’on le croit sur Internet, puisque du travail en équipe est rare) fait de plus en plus de place dans la Toile sans vérification.
            Le débat d’idées, cela s’est intéressant. Mais pour débattre avec le maximum de véracité cela demande de l’expertise et du temps de recherche, du recul.
            Ne tombons pas dans le même travers que la presse.
            Elle parle de Haïti, pendant 3 semaines.
            Puis, elle doit parler d’autre chose.
            Nous pouvons creuser et chercher les raisons du pourquoi.
            Cela devient plus clair notre rôle citoyen ?
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 16:30

            Guy,
            justement, j’ai le sentiment que sur l’Internet, nous parlons « d’autre chose »,
            il y a des tonnes d’articles qui ne sont pas ceux que traitent les « médias traditionnels »,
            mais je pense que tu l’as aussi observé ?


          • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 17:13

            Olivier,
             Peut-être pas des tonnes, mais quelques kilos, je l’ai toujours remarqué. Sinon, je serais déjà parti ailleurs.
             smiley


          • italiasempre 11 février 2010 12:03

            « Merdia, merdiatique » c’est pitoyable.

            Le journaliste citoyen est au vrai journaliste ce que le guérisseur est au vrai médecin.
            C’est à dire rien.

            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 12:12

              J’aime cette comparaison. smiley


            • Philou017 Philou017 11 février 2010 12:46

              C’est quoi, un vrai journaliste ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 13:32

              Razzara,
               Merci. Bon résumé.
                smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 13:37

              Wald,
               Nous étions fin 2005, la bagarre avait déjà commencé.
               Ce qui m’a fait écrire quelques vérités dans « Concurrence bloguée »
               Maintenant, sans rien dans les mains, ni dans la tête, on est passé à la vitesse supérieure.


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:39

              Italiasempre,
              un peu court peut-être comme analyse ?
              au départ, vous prenez comme axe de réflexion que le guérisseur n’est rien et que le médecin est tout puissant,
              la réalité est légèrement différente, en ce qui concerne les « autres médecines » (je ne parle pas des « guérisseurs » qui est un terme péjoratif pour tenter de les décrédibiliser, mais des médecines alternatives)
              et dans le fond, l’image que vous proposez est intéressante.
              qui du « jean pierre Pernaud » qui évoque le chant des sauterelles lorsque le pays est en crise, ou du journaliste citoyen qui glane, s’interroge, enquête, et fait vivre une autre information, a raison ?
              voila la question que vous posez.
              et quelle est votre réponse ?
               smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 14:01

              Olivier,

               Comme italiasempre ne répond pas, je vais essayer.

              "au départ, vous prenez comme axe de réflexion que le guérisseur n’est rien et que le médecin est tout puissant, la réalité est légèrement différente, en ce qui concerne les "autres médecines« (je ne parle pas des »guérisseurs" qui est un terme péjoratif pour tenter de les décrédibiliser, mais des médecines alternatives)« 

              Je dirai que personne n’est tout puissant, la médecine comme toutes les sciences humaines ne travaillent pas avec le risque »0« . Comme en tout et c’est pour cela que l’image était bonne, c’est que les autres médecines sont complémentaires mais pas à s’exclure l’une l’autre. Tout dépend de ce qui est à guérir. Je ne vais pas te rappeler les guérisseurs philippins, tout de même.

               »qui du « jean pierre Pernaud » qui évoque le chant des sauterelles lorsque le pays est en crise, ou du journaliste citoyen qui glane, s’interroge, enquête, et fait vivre une autre information, a raison ?"

               Une enquête, cela se planifie dans le temps. On envoie des journalistes sur le terrain pour ramener des images, du son et des interviews. Quand l’habitant est sur place et qu’il a la chance d’avoir une ordi et internet pour fournir l’info, voilà du journalisme citoyen utile.
               


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 14:04

              « défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique » ;

              Italiasempre, je vous ai cité, juste au dessus.

              c’est une charte indéniable, et si l’on y regarde de plus près, elle est porteuse de quelques contradictions :

              car « défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique » amène d’éventuelles contradictions.

              l’information, c’est du brut de décoffrage, du vécu, de l’enquête, au plus près de la réalité, mais elle a une part de subjectivité. fatalement.

              quant au commentaire, il est encore plus subjectif, et pourquoi pas, mais il n’est plus de l’information, il est l’ouverture d’un terrain de discussion, de débat.

              et enfin vous évoquez « la critique » !

              là, on ne peut plus être autant subjectif. combien de chefs d’oeuvres ont été entérrés par « la critique » et sont maintenant au panthéon ?

              je crois que vous avez tort de mélanger le tout, et que vous faites un amalgame discutable.

              mais ce n’est qu’un avis.

               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 14:16

              Guy,
              sauf qu’il faut à ce journaliste un « sixième sens »
              il lui faut aller au plus profond de l’information, en mettant en évidence une réalité.
              quand Pujadas laisse passer le mot « coupable » alors que sarkozy aurait du s’en tenir au mot « prévenu », il est à coté de la plaque.
              il perd toute crédibilité,
              comme quant un autre fait croire qu’il a interviewé castro, alors que tout était bidonné,
              c’est là que le bat blesse,
              les français ne sont pas tout le temps dupe, et avec les nouveaux médias que sont internet, ils le seront de moins en moins,
              c’est bien ce qui gène le pouvoir.
               smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 15:37

              Olivier,

              « il faut à ce journaliste un »sixième sens« 
              Tout à fait d’accord. On ne peut être partout en même temps.C’est ce que j’évoquais dans un autre commentaire. La proximité des événements apportent une chance au citoyen d’être plus rapide que le journaliste. Encore une fois, entre nous, c’est ce que je reprochais à PPP de croire aussi. 

               »Pujadas laisse passer le mot « coupable » alors que sarkozy aurait du s’en tenir au mot « prévenu », il est à coté de la plaque. il perd toute crédibilité, « 

              Qui Sarko ou Pujadas ? J’ai raté quelque chose ?

               »comme quant un autre fait croire qu’il a interviewé castro, alors que tout était bidonné,c’est là que le bat blesse, les français ne sont pas tout le temps dupe, et avec les nouveaux médias que sont internet, ils le seront de moins en moins,c’est bien ce qui gène le pouvoir.« 

              Encore fois, d’accord. C’est ce que j’espère. Je vais t’étonner à mon tour. Même si c’est dur à accepter, le fait que nous avons beaucoup de commentateurs ou rédacteurs sur AV sans emplois, c’est une chance pour la réflexion et pour ce que tu appelles »nouveaux médias« (pour moi, cela date de bien plus longtemps, je rappelle).
              Je me rappelle d’un article de Bernard Duguet qui disait qu’il n’y avait plus de philosophes. Auquel j’ai répondu qu’il n’y en a jamais eu autant.
              Quand il reste le temps de pensée, il y a une chance.
               »Mais vous n’aurez pas ma liberté de pensée"  smiley
               


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 16:34

              Guy,
              « j’ai raté quelque chose ? »

              c’est de l’humour ? ou vrai ?
              en gros, lors d’un interview, que Pujadas a fait avec Sarko,(c’était je crois aux USA), sarkozy a évoqué le cas « de Villepin » en utilisant le mot « coupable » à la place du mot « prévenu »,
              et Pujadas n’a pas réagi, ce qu’il a reconnu avoir regrétté par la suite...
              c’est quand même une info assez connue...
               ;-/


            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 17:23

              Olivier,

              "en gros, lors d’un interview, que Pujadas a fait avec Sarko, (c’était je crois aux USA), Sarkozy a évoqué le cas « de Villepin » en utilisant le mot « coupable » à la place du mot « prévenu »,
              et Pujadas n’a pas réagi, ce qu’il a reconnu avoir regretté par la suite...
              c’est quand même une info assez connue..."

              Désolé, je n’ai pas entendu que la réaction aurait dû ressortir par une réaction du journaliste.
              Si tu as suivi l’interview débat en 3ème phase, il y a eu déjà une différence d’approche entre celui qui parlait en allemand en l’autre journaliste.
              Le premier qui voulait au départ changer le monde et les deux autres qui ont compris que le journalisme n’allait pas jusque là et seulement informer.
              Assez révélateur. Non ?


            • gimo 11 février 2010 19:08

               

              Il ne peut avoir de bon journaliste pro,, !!!hélas !!

              les causes sont multiples la société dite « civilisée » est une toile

              de soumissions à tout les genres par des intérêts imbriquées

              ou l’éthique est morte d’avance et l’objectivité avec

              un journaliste si il veut garder son job il n’a pas le choix

              faut lécher les bottes avec finesse


              touts baratin est superfétatoires


              évitez la grosse tête !! sur agoravox à ceux qui décident des articles

               !!!!pas tous !! c’est un moindre mal


              sa sent mauvais des fois !!!!


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 19:18

              Gimo,
              le mot « journaliste pro » peut gêner si on le met en face de « journaliste amateur »
              parce qu’on ne donne pas au mot amateur, son sens initial réel :«  qui aime »,
              on le prend plutôt péjorativement, en y mettant un sens « d’imperfection », « de mal abouti »,
              ou alors, on prend comme critère le fait qu’il soit ou pas salarié,

              en résumé, un journaliste pro, est un journaliste qui aime son métier, et donc un journaliste amateur, et qu’il soit salarié ou pas ne change rien sur le fond.
              mais ce n’est qu’un avis.
               smiley


            • gimo 11 février 2010 19:58

              cabanel
              je suis d’accord avec toi !! mais ma « distinction »
               etait pour ceux qui sont payés par leur
              journal donc !! enchaînés
              d’ailleur le mot amateur l’origine et la racine (latine)  amar  !!! aimer

              pour moi ce n’est point  péjoratif le mot 
              bien au contraire amateur il est libre et même plus compétent souvent
              merci pour ton article à +

              GIMO .. LE REBELLE lucide 

              PS ; c’estait toi qui avait !!  fait un article sur le GML GPL ?
              j’ai été à ton cite bien.bien ::
               moi aussi je compose des musiques sur clavier midi  (sond banque)
              genre ..Bacarise Barber et flamenco léventail est large


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 21:40

              Gimo,
              oui, c’est bien moi,
              tu peux découvrir mes chansons sur plusieurs sites :
              celui là :
              http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/cabanel-olivier.html
              et d’autres,
              et j’aurais du plaisir à découvrir ton travail...
              tu devrais donner un lien,
              fin février, je vais aller chanter en italie pour soutenir mes amis qui se battent contre le Lyon Turin,
              mais je sors du cadre !
              oups !
               smiley


            • gimo 11 février 2010 23:51

               

              CABANEL

              oui c’est ce cite que j’avais visiter 
              je crus savoir que tu avais un « café music » à Genève ?
              habites tu Genève ?
               
              pour moi c’est un peu dommage je n’ait pas de cite internet
              j’ai bien graver quelque cd de mes compo
              que j’ai prêter et jamais rendu sans avoir garder

              mais bon maintenant now  je suis sur une autre affaire qui me prend du temps
              mais je me remettrais  b tôt à la music 

              si tu veux  !!et si tu aimes bacarise concerto pour guitare en LA major
              c’est de une essence de sens de paix qui remplit l’âme

              bref j’aime le grand charle Aznavour, , BRASSENS ,, BREL

              à+


            • olivier cabanel olivier cabanel 12 février 2010 08:11

              Gimo,
              j’ai habité Genève, il y a une vingtaine d’année,
              j’étais animateur d’un club de nuit, « les vieilles pierres »,
              on y proposait des spectacles/ateliers tous les soirs, ou presque de la semaine,
              chanson, jazz, café théâtre, folk...
              çà été de grands moments, et c’est grâce en partie à ces rencontres que j’ai crée le groupe « aristide padygros »...
              maintenant je suis en Isère.
              et je continue a écrire des chansons.
               smiley


            • sentinelle 11 février 2010 12:15

              @ l’auteur

              bonjour tout le monde

              tres bon comme d’hab....juste un petit reproche pour le titre, si je savais ecrire ,j’aurai mis comme titre : " internet les a ’’ tuer ’’


              • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:41

                Sentinelle,
                c’était voulu, pour respecter la triste histoire policière que tout le monde connait,
                mais bon, pourquoi pas...
                merci de ton commentaire.
                 smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 12:35

                Christian,
                 Absolument. Comme je l’écrivais dans l’article que je viens de mentionner :

                "Seul l’originalité, le sérieux, l’analyse auront le dernier mot. La complémentarité, voilà la solution à rechercher. Copier l’objectivité vraie ou fausse ou rendre l’information à l’échelle de la population avec plus de la subjectivité. En un mot, « humaniser » l’information. Les journalistes ont du soucis à se faire., était-il dit. Les internautes, tout autant. Les lecteurs sont tellement volatiles dans leur besoin vu l’étendu de l’offre. La fidélité des consommateurs d’informations est tellement peu sûre. Tous pourraient se retrouver perdants. L’information, elle, ne demande pas mieux d’être diffusée à sa juste valeur. Elle ne sera que ce que ses diffuseurs en font. Par une volonté d’intéresser, comme point d’honneur. Par l’intermédiaire de buts moins avouables, cela laisse toujours des vaincus dans leurs rangs. Les gâche-métier, ce serait eux."
                 smiley



              • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:49

                Christian,
                je suis globalement d’accord,
                l’information vivante peut s’appuyer sur les « médias traditionnels », comme sur les autres,
                sauf que « les autres » sont plus libres,
                entendons dans ce « libre » qu’ils n’ont pas d’intérêts particuliers, ou ne sont pas soumis à des pressions, comme c’est le cas pour beaucoup de journalistes « encartés »,
                ce qui n’empêche pas le mérite de beaucoup d’entre eux de faire éclater la vérité (ou celle qu’ils ont perçu)
                on parle beaucoup aujourd’hui de cette journaliste, Florence Aubenas, qui s’est fait passé pendant quelques semaines pour une femme de ménage et qui balance un pavé avec çà.
                http://forums.nouvelobs.com/societe/dans_la_peau_d_une_femme_de_menage,2010 0210132419105.html
                et j’ai beaucoup de respect pour les investigateurs du canard enchainé, et d’autres, qui font des véritables enquêtes.
                je crois à l’interactivité des deux, et je crois que ceux qui contestent la « presse citoyenne » le font parce qu’ils sont en porte à faux, entre leurs convictions et leurs réalités.
                je sais bien que c’est plus facile de « donner des leçons » quant on a rien à gagner, et si peu à perdre.
                merci de votre commentaire.
                 smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 14:12

                Olivier,

                « sauf que »les autres« sont plus libres, »
                Plus libre ? Libre de leurs phantasmes aussi. Pas besoin d’objectivité pour cela.
                 
                "Florence Aubenas, qui s’est fait passé pendant quelques semaines pour une femme de ménage et qui balance un pavé avec çà.

                On en parle dans le NouvelObs de cette semaine (normal, elle y travaille), je n’ai pas encore lu l’article ni le livre, j’y reviendrai.
                Qui est-ce Florence Aubenas ? N’est-ce pas cette journaliste qui s’est retrouvée kidnappée en 2005 pendant 5 mois et que toute la France a recherchée ?
                Les journaux où elle a travaillé sont Liberation et plus récemment le NouvelObs.

                "je crois à l’interactivité des deux, et je crois que ceux qui contestent la « presse citoyenne » le font parce qu’ils sont en porte à faux, entre leurs convictions et leurs réalités.Je sais bien que c’est plus facile de « donner des leçons » quant on a rien à gagner, et si peu à perdre.
                merci de votre commentaire."

                Absolument. Nous n’avons rien à gagner et su peu à perdre. Tout est là...
                 smiley


              • ELCHETORIX 11 février 2010 12:51

                bonjour
                @ l’auteur , toujours un plaisir de vous lire !
                Oui , l’internet est très bon outil pour se procurer de vraies informations , ou du moins de celles se rapprochant de la vérité .
                La presse traditionnelle est sur le déclin et c’est tant mieux , elle n’a rien fait pour donner des infos objectives ; les journalistes sont aux ordres et « l’enfumage » ne prend plus .
                Cordialement .
                RA.


                • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:53

                  Elchétorix,
                  merci, c’est sympa.
                  la presse traditionnelle sait comment elle pourrait s’en sortir,
                  bien sur les « gratuits » lui ont fait du mal,
                  mais les citoyens responsables cherchent l’information ailleurs,
                  je me souviens de mai 68, nous achetions essentiellement « le Monde » qui à l’époque était plutôt considéré comme journal conservateur, pour connaitre au plus près la vérité,
                  aujourd’hui, les médias qui veulent retrouver un peu de crédibilité ont intérêt a se tourner du coté du net pour s’offrir un supplément d’info,
                  c’est d’ailleurs ce que beaucoup font,
                  l’essentiel n’est-t-il pas que l’information libre (ou le plus libre possible) circule ?
                  à+
                   smiley


                • sentinelle 11 février 2010 13:22

                  combat d’arriere garde que tout cela......

                  comme de vieilles putes ils ne retrouveront jamais plus leurs virginités perdus.....censure ou pas censure le net les a entubé bien profond....


                • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 13:56

                  Razzara,
                  je ne suis pas naïf,
                  je sais que l’outil « internet » dérange de plus en plus le pouvoir,
                  mais l’hadopi a été pas mal édulcorée, même si elle n’est pas satisfaisante,
                  et le petit sarkozy risque un sérieux coup de boomerang s’il continue de s’en prendre à la liberté d’un peuple, quel que soit le prétexte avancé.
                   smiley


                • pingveno 11 février 2010 14:14

                  Comment un journalisme qui se veut indépendant peut-il gérer la contradiction d’accepter des publicités, tout en pouvant, s’il le voulait, critiquer éventuellement ses sponsors ?

                  Pour ce qui concerne la presse professionnelle j’aurais tendance à dire que tout le problème est là.
                  Pour rappel, est qualifié de journal toute publication disposant d’un numéro de commission paritaire, lequel est attribué par un service de l’Etat sous certaines conditions. Avec à la clé une TVA réduite à 2,1% (oui, moins que les biens culturels ou de première nécessité)
                  Or l’une des conditions est d’avoir moins de 66% de pub. Oui, vous avez bien lu, un SVM (Science&Vie Micro) avec deux tiers de pub est considéré comme de la presse magazine !
                  De l’autre côté on refuse cette attribution à des publications avec 0% de pub mais à la publication irrégulière. L’exemple du Virus Informatique, qui a perdu puis retrouvé plusieurs fois son agrément, est à ce titre édifiant.
                  Je ne parle même pas des pseudo-magazines vendus avec un DVD plus riche que le magzine lui-même histoire de vendre du logiciel ou du film à 2% de TVA...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 14:20

                    pingveno,
                    j’apprécie votre réaction,
                    et l’exemple que vous donnez est tout à fait révélateur,
                    pour que la presse retrouve sa « virginité », il lui faudrait refuser toute publicité, sinon elle sera prisonnière de ceux qui la font vivre en achetant de l’espace publicitaire,
                    ou , pire, lorsqu’ils sont propriétaires du journal, de la radio, ou de la tv,
                    dans le fond les gratuits n’ont rien fait d’autre que de pousser au paroxisme la logique,
                    qui pourrait le leur reprocher ?
                    merci de votre commentaire, et du lien proposé.
                     smiley


                  • sentinelle 11 février 2010 14:47

                    @ olivier Cabanel

                    mais aussi a tous et toutes...

                    jean- jacques gourdin sur radio mille collines(rmc) ce matin remis en place par deux auditeurs... tous deux pointent du doigt son atlanto-sionisme.....lol....

                    etant donné que gary couper n’empeche de mettre le lien vous retrouverez facilement l’emission sur de la radio....

                    apres le journal papier, apres la télénazion, la radio enfin mise a nue.....


                  • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 16:18

                    Pingveno,
                     Vous avez mis le doigt sur le problème : l’équilibre du prix d’une publication entre publicité et prix payé par le consommateur.
                     Dernièrement, mon épouse tombait sur le magazine de mode « Vogue ».
                     Cela lui paraissait intéressant. Pas de pub, la mode toute rassemblée.
                     Le prix du magazine : 26,5 euros.
                     Ouille, me disais-je.
                     Alors, que les autres magazines du même genre avec pub coutaient bien moins chers.
                     Non, le chic et pas cher, cela n’existe que dans l’imagination ou les rêves des consommateurs. smiley


                  • pingveno 12 février 2010 10:28

                    @L’enfoiré :

                    Il faut distinguer plusieurs choses.

                    La presse informatique, que je cite, et la presse de mode, que vous citez, ont en commun une connivence très forte avec les sociétés dont elles parlent. Ceci est dû au fait que ces revues procurent une information de consommation, elles ont un rôle de « test » et ce que les gens ne savent pas, c’est que le matériel qu’elles testent leur est « généreusement » prêté par les vendeurs. La revue que je citais avait une fois essayé de se faire prêter un modem pour test par Olitec et s’était vu répondre « si c’est pour en dire du mal ce sera la dernière fois ». Comment être objectif dans un tel cas ?
                    Seule solution, acheter les produits - comme le font des associations comme 60 millions de consommateurs - ce qui se répercute forcément sur le prix de vente. Mais l’exemple que tu cites paraît quand même manifestement excessif : en général on estime qu’un magazine sans pub coûte 50% plus cher ce qui voudrait dire qu’avec de la pub la revue serait à 18€, je connais bien peu de magazines à un tel prix !

                    Il y a aussi le cas où une revue confie la gestion de sa publicité à une société externe, pour ensuite se défausser sur elle en cas de contestation. Argument lu et relu maintes fois dans Science&Vie par exemple, lorsqu’un article anti-paranormal était suivi d’une pub pour un livre où un guignol raconte qu’il a vu des OVNI... Il est pourtant évident que si S&V ne choisit pas sa publicité, l’auteur du livre, lui, choisit sciemment sa cible et on ne peut exclure la connivence avec le contractant publicitaire...

                    Enfin il y a la tendance au holding, les revues étant rachetées par des sociétés n’ayant aucune expérience de la presse... sauf en tant qu’annonceurs !!!!


                  • curieux curieux 11 février 2010 14:22

                    Non seulement, les journaleux n’ont rien compris mais ils persistent dans leur propagande. Qu’ils crèvent tous. Je serai sans pitié et je leur enfoncerai la tête sous la merde pour les achever. Grâce à eux nous avons les politicards pourris, justice pouriie, finance pourrie, etc..., tout cela par lacheté.
                    Chez moi, le journal est distribué gratuitement quelques journées par mois : ils se font encore des illusions car le contenu ne change pas.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 16:49

                      Curieux,
                      ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac,
                      il reste des ilots de liberté, comme le Canard Enchaîné, et quelques autres,
                      mais pour les autres journaux, s’ils ne se libèrent pas de leur chaînes, je les vois assez mal partis,
                       ;-/


                    • curieux curieux 11 février 2010 19:25

                      Votre liste est vraiment courte !!!


                    • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 19:36

                      Curieux,
                      bien sur, elle est courte,
                      mais il ne tient qu’a vous de la prolonger !
                       smiley


                    • cmoy patou 11 février 2010 15:08

                      Bonjour,
                      Si on trouve de tout sur internet terme souvent employé sur le mode péjoratif il en est de même dans les médias traditionnels on y trouve également de tout mais celà est plus facilement manipulable puisque détenus par quelques grands patrons de presse, Internet est une toile tellement diversifiée dans ses idées et sa propagation que les décideurs politiques et financiers aimeraient bien pouvoir la contrôler afin d’en formater les utilisateurs dans le sens qui leur convient. .

                      Malgré les lois castatrices et liberticides contre le seul élément de contre pouvoir qu’il reste aux citoyens il est trop tard pour eux et tant mieux.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 16:46

                        Patou,
                        tout à fait d’accord,
                        merci de ton commentaire,
                        à+
                         smiley


                      • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 16:30

                        Salut Hengxi, smiley

                         Merci de confirmer ce que je disais.
                         Investir dans l’information, c’est pas de la petite bière.
                         Quant à écrire plusieurs articles par jour, je reste assez sceptique si on veut tourner autour d’un problème dans sa globalité en récoltant également ce qui se dit ailleurs sur le même sujet.
                         Mon site a pour sous-titre « Face au miroir, réfléchissons sur notre vie avec un peu de subjectivité dans l’objectivisme ». Je me réserve les deux aspects.
                         « Mini-Chabot », j’adore. C’est bizarre que c’est une des journalistes que je n’apprécie pas vu son manque de rigueur dans les interviews pendant lesquels elle laisse le brouhaha prendre la place du débat.
                         « A force de forger, on devient forgeron » dit un vieux dicton.
                         Malheureusement, aujourd’hui, comme partout ce sont les diplômes que l’on insère sur son CV et plus l’odeur de la forge.
                         Quand je lis dans le NouvelObs de cette semaine, un article avec le titre « Je veux plus aller à l’école », je commence à avoir des frissons avec le parallèle d’autres pays qui ne rêvent que d’y aller.

                         smiley


                         

                      • Frabri 11 février 2010 15:57

                        Internet l’a « tuer », car en 2010 c’est peut être le seul endroit de la planète a ne pas être en crise.

                        Tant qu’a faire il peut également achever le vieux monde de droite et de gauche , il n’en peut plus.

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_de_la_presse_quotidienne_fran%C3%A7aise#Le_diagnostic_d.E2.80.99une_.C2.AB_crise_de_la_presse_.C2.BB


                        • pecqror pecqror 11 février 2010 15:58

                          « Pour Philippe Val « le pire ennemi du journalisme, c’est sa conviction d’être au service du Bien et de la pureté ». »

                          Je suis parfaitement d’accord avec ce monsieur, il y a beaucoup de sujet ou le parti pris des journalistes est indiscutable, si vous avez l’audace de sortir du moule, certain n’hésite absolument pas à utilisé les mots négationnistes et révisionniste dans une total indifférence, il faut croire que la liberté d’expression n’ existe que si vous étes en phase avec la philosophie partagé des journalistes.

                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 février 2010 10:36

                            Cassino,
                            depuis quelques temps, Val déçoit beaucoup,
                            déjà ses réflexions concernant stéphane Guillon m’avait un peu surpris,
                            est-ce l’effet sarkozy ?
                            je m’interroge.
                             smiley


                          • latitude zéro 11 février 2010 16:25

                            Le temps n’est plus à se quereller sur la presse « traditionnelle » versus infos alternatives.

                            Nous nous sommes fait enfumer pendant des décennies par les principaux médias officiels, et maintenant vous discutez sur le sexe des anges.
                            Ils nous ont trompé et continue à nous tromper en quasi permanence , déformant, sous estimant ou sur estimant ou passant sous silence ou sortant de leur contexte beaucoup d’informations qui dérangent, en humiliant et décrédibilisant les voix discordantes ,en poussant toujours dans le même sens. Le sens de ceux qu’on imagine facilement.
                            Et certains sur ce fil sont encore prêt à les défendre !!

                            la liberté d’expression et l’info alternative sur Internet sont en DANGER, c’est bien la preuve qu’ils dérangent de plus en plus.
                            S’il s’agissait seulement de quelques illuminés, au tout début de l’ internet, aucune censure n’était nécessaire .
                            C’est maintenant différent, l’info alternative est de mieux en mieux organisée et les sites sont nombreux.

                            Profitez encore de ces moments de liberté , le temps qu’« ils » s’organisent. !
                            Tout montre, dans le monde occidental, que nous vivons actuellement les derniers instants du Web libre.
                            Combien de temps ça prendra, quelques mois , quelques années , selon les états, mais ils prendront petit à petit le contrôle d’internet si rien n’est fait pour les en dissuader.
                            Dans quelques années, Internet ne ressemblera plus en rien à ce que nous connaissons aujourd’hui si nous ne faisons rien.

                            L’heure est à la mobilisation, la liberté d’expression sur Internet est pour moi l’avenir de l’humanité.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 16:59

                              latitude zéro,
                               « la liberté d’expression sur Internet est pour moi l’avenir de l’humanité. »
                              Absolument. Je ne dis rien de plus dans mon « A propos » : Internet peut sauver le monde.
                              Mais il ne s’agit pas de le polluer avec des fadaises et des phantasmes personnels. smiley


                            • latitude zéro 11 février 2010 17:57

                              Mais il ne s’agit pas de le polluer avec des fadaises et des phantasmes personnels. 

                              Bien sûr, mais comment les en empêcher ? Faut il les interdire ? Certainement pas.
                              Ce qu’on aurait pris pour un phantasme à première vue pourrait se révéler vrai ou partiellement vrai.
                              L’important pour moi est le foisonnement de l’information, à nous de faire le tri.

                              Un exemple :

                              On a appris grâce à Internet. que la 4 ième flotte ( ou la 5ième !!) des Etas-Unis faisait des manoeuvres simulant une intervention humanitaire au large d’Haiti la veille du tremblement de terre.
                              On a appris également à mieux connaitre le projet Haarp.
                              On sait que les Etats-unis sont en possession de la « machine » Pamir depuis je crois 1970 , rachetée aux Russes.

                              Y a t’il maintenant sur Internet un déchainement de fadaises et de phantasmes sur ce fait ?
                              Pas vraiment.

                              Mais l’info est la .......qui resservira plus tard peut être  !
                              Cette coincidence « incroyable » permet elle de se lancer dans les hypothèses les plus farfelues ? Non
                              Mais l’info est là !!

                              On est encore bien sûr très très loin du faisceau de présomptions sur le 11 septembre qui forge une intime conviction.


                            • latitude zéro 11 février 2010 19:18

                              Ce qu’on aurait pris pour un phantasme

                              Lire fantasme ( en français !!)


                            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 19:35

                              latitude zéro,
                              je suis d’accord,
                              sur tous ces sujets qui ont fait polémique, le 11 septembre, haarp, 2012 etc..
                              je m’en tiens à essayer de proposer tous les avis, de les mettre en parrallèle, afin que le lecteur puisse faire sa propre opinion,
                              même s’il est évident que dans son propre article, le rédacteur a « sa petite idée », mais il ne l’impose pas, il la propose à la discussion,
                              à la différence des journaux papiers, ou radio, ou tv, qui n’ont à leur disposition que : « le courrier des lecteurs ».
                              à la radio, pour les émissions ou les « auditeurs ont la parole », les questions sont filtrées, et je suis bien placé pour le savoir, pour avoir réussi à les déjouer.
                              pour que la question soit retenue, il suffit de poser « la question qui fait plaisir », étant sur qu’elle sera retenue, et ensuite, une fois à l’antenne, envoyer son message, d’une seule traite, sans reprendre son souffle, en espérant ne pas être coupé...
                              ce n’est pas ce que l’on peut appeler « un terrain de liberté »,
                              alors vive Internet.


                            • latitude zéro 11 février 2010 20:01

                              poser « la question qui fait plaisir »

                              Bien joué !!
                              Oui , la bonne question bien conventionnelle, très politiquement correcte, dans le cadre de ce qui est attendu ( même si elle peut apparaître un poil insolente ) etc...

                              J’adore ce genre de situation ou l’on sent la panique dans le studio.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 20:23

                              latitude zero,

                              Pour ce qui est de l’orthographe de fantasme ou de phantasme voilà pourquoi les deux orthographes sont acceptées.

                              « Profitez encore de ces moments de liberté , le temps qu’ »ils" s’organisent. !
                              ..., mais ils prendront petit à petit le contrôle d’internet si rien n’est fait pour les en dissuader.« 

                              Cela dépend, s’ »ils« gardent un intérêt dans le processus.
                              Les idées, croyez-vous qu’ »ils" ne viennent pas les chercher sur Internet ?
                              Je viens d’entendre, chez nous, que Twitter est même utilisé par une personne du gouvernement.
                              Mais, il est dit qu’il fait aussi partie de la représentation des nouvelles technologies.
                               
                               


                            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 20:31

                              Latitude,

                              « comment les en empêcher ? Faut il les interdire ? Certainement pas. »

                              Non, pas du tout. Normalement, quand les arguments contraires sont assez évidentes, après la méfiance s’installe et l’interdiction se produit naturellement.
                              Comme vous dites :
                              « L’important pour moi est le foisonnement de l’information, à nous de faire le tri. »

                              Le problème est parfois, c’est que le trop d’informations tue l’information.
                              Comme le temps manque, le lecteur lambda risque de prendre des vessies pour des lanternes. Faire de l’analyse d’information n’est pas nécessairement une prédisposition pour chacun.
                              Attention, ce n’est pas une exclusivité dans le virtuel. Cela existe partout.  smiley


                            • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 20:34

                              « L’important pour moi est le foisonnement de l’information, à nous de faire le tri. »
                              Y a plus qu’à... smiley


                            • latitude zéro 11 février 2010 21:33

                              Pour ce qui est de l’orthographe de fantasme ou de phantasme voilà pourquoi les deux orthographes sont acceptées.
                              Effectivement ! Merci pour l’info

                              « Profitez encore de ces moments de liberté , le temps qu’ »ils« s’organisent. !
                              ..., mais ils prendront petit à petit le contrôle d’internet si rien n’est fait pour les en dissuader. »
                              Cela dépend, s’« ils » gardent un intérêt dans le processus.
                              Les idées, croyez-vous qu’« ils » ne viennent pas les chercher sur Internet ?


                              Je pense surtout à des sites comme prisonplanet, infowars, réseau voltaire etc...
                              Aussi les articles du centre d’études de l’Université Sonora State (Californie), « Projet censuré »publiés sur Internet . Un pavé de 500 pages sur les 25 meilleures enquêtes de l’année censurées par les médias.

                              Nous aurons l’air malin pour débattre sur des sites comme AVOX quand il ne nous restera que TF1 et CNN comme source !!
                               


                            • latitude zéro 11 février 2010 21:46

                              « L’important pour moi est le foisonnement de l’information, à nous de faire le tri. »
                              Y a plus qu’à... "

                              C’est sûr, c’est du boulot !!

                              C’est le problème principal , le manque de temps.
                              Mais on peut finir aussi par avoir une confiance raisonnable envers un ou plusieurs auteurs.
                              C’est l’intérêt d’Internet, une multitude de renseignements et d’articles dans lesquels certains auteurs ressortent.
                              Tout le problème est de faire ce travail de préselection . Ce qui ne signifie pas avoir une confiance aveugle, quand une info parait proprement incroyable, rien n’empêche de repartir à la pêche et de recouper.

                              Les livres aussi, combien passeraient à la trappe sans internet. ?




                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 08:37

                              Guy,
                              et pour éléphantasme, y a aussi deux orthographes ?
                               smiley


                            • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 16:44

                              laltitude zéro,
                              merci de ton commentaire,
                              çà me fait plaisir de me trouver une fois de plus en phase avec ce que tu écris,
                              l’heure n’est pas à se quereller,
                              Internet est un espace de liberté qui dérange les puissants,
                              je pensais à la pandémie bidon qu’a tenté de lancer la roselyne,
                              je crois qu’Internet a contribué à démontrer l’imposture, et la manipulation qu’elle visait.
                              et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.
                              l’affaire jean sarkozy en est l’un des autres...
                              la vitesse de réaction, et la multiplication des sources en sont les avantages,
                              et puis je remarque que les sujets abordés sur les sites Internet vont bien au delà de ce que l’on peut lire sur la presse traditionnelle
                              le seul piège qu’il faille éviter est de construire un article sur une rumeur, un hoax, mais si l’on recoupe les infos, on a vite fait de les débusquer.
                              c’est pour çà que notre liberté est menacée parle pouvoir sur le réseau,
                              il faudra être combattif.


                              • Terran 11 février 2010 22:40

                                ****c’est pour çà que notre liberté est menacée parle pouvoir sur le réseau,
                                il faudra être combattif.
                                ****

                                je me demande si chamanelle s’écoute écrire smiley smiley

                                En même temps, des souris vertes encerclées par des chats bleus, et qui parlent de libertés, il faut oser !
                                Le ridicule ne tue pas !
                                 
                                 smiley smiley 


                              • Terran 11 février 2010 22:31

                                attends voir titi, c’est pas toi qui a posté un lien bidon a propos d’un soucoupiste qui aurait bossé pour Roosevelt !
                                 ???


                              • K K 11 février 2010 17:50

                                Les blogueurs sont ils plus crédibles que les journalistes professionnels ? Quand je lis certains textes proposés ici, j’en doute fort. Les journalistes diffusent les informations provenant des agences de presse (AFP par exemple) parfois sans trop controler. Les blogueurs rediffusent de condensés de ces articles en les commentant ou alors des informations ne recoupées provenant d’autres blogs. Journalistes et blogueurs diffusent selon leurs filtres qu’ils soient idéologiques ou financiers. 

                                Qui diffuse réellement une information primaire de qualité de nos jours ? Probablement les journalistes quand même... lorsqu’ils sont commentés par des professionnels du secteur concerné.

                                • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 19:28

                                  k,
                                  je crois que l’avantage de ce qui se passe sur le net, c’est la liberté de ton, la liberté de faire l’analyse que l’on veut, et que celle ci est la plupart du temps très différente des analyses « officielles »,
                                  si l’on prend par exemple l’affaire clearstream, j’ai lu sur AV, et ailleurs, des analyses qui allaient beaucoup plus loin que les analyses convenues que l’on peut lire dans la presse officielle,
                                  cela tient peut-être au fait que les journalistes ont peut être l’information, mais n’ont pas envie de prendre trop de risques,
                                  bien sur les informations que nous utilisons sont rarement de première main, mais nous les avons coupées et recoupées, afin de s’assurer du sérieux de celle ci, que ce n’est pas un hoax,
                                  ce que je remarque, c’est aussi le choix des sujets publiés sur le net, qui sont bien plus riches que ceux proposés dans la presse officielle.
                                  ...en tout cas, c’est ce que je ressens.


                                • Terran 11 février 2010 22:06

                                  je crois que l’avantage de ce qui se passe sur le net, c’est la liberté de ton, la liberté de faire l’analyse que l’on veut, et que celle ci est la plupart du temps très différente des analyses « officielles »,


                                  Dit il le Chamanelle !!! Tout en votant soigneusement pour qu’on ne parle surtout pas du nucléaire et de la création monétaire.
                                  On ne vous voit jamais sur les sujets de l’argent !
                                  Pourtant, cela est vital en période de crise, puisque nous remettons en cause le système monétariste en place, mais non, cela ne vous concerne pas, ho grand Chamanelle vous qui feignez de prier pour que les générations futures s’en sortent grâce aux bols solaires et aux automates à vent...

                                  N’oubliez surtout pas de voter contre mes articles desquels naissent un réel espoir, je m’applique à cela quand je rédige. Je suis soigneux.
                                  Vous me censurez Chamanelle, et plus vous oeuvrerez pour la censure, plus je serait fort car j’ai la force de mes idées.
                                  DCB le collafacho est donc votre pote il semblerait !
                                  Je suppose que vous êtes fier que nous soyons représentés en europe par de tels personnages...

                                   smiley smiley


                                • toumelin 11 février 2010 20:03

                                  quand on connait les patrons de presse a la botte du prince on ne peut pas s’attendre a trouver des articles mettant en cause le regime c’est bien pour ca qu il y a belle lurette que je ne lis plus les journaux et regarde les infos tout est pipe les chiffres du chomage la crise (on y est pour rien mais les puissants nous culpabilisent ) le trou de la secu les chiffres de la delinquance ( on fait dire aux chiffres ce qu’on veut ) en un mot : les medias nous manipulent (souvenez-vous des essais nucleaires et de tchernobyl l’amiante et dernierement la grippe h1n1 tiens c’est bizarre les medias n’en parle plus. maintenant a l’approche des elections le sbire du prince vas nous pondre une nouvelle loi sur la securite reflechissons un peu cela veut donc dire que celles d’avant ( je ne sais pas combien mais beaucoup ) ne valent rien encore bizarre toutes ces lois sarkozy pour rien on est vraiment pris pour des billes.peuple francais arretez de vous laisser manipuler vous etes assez grands pour vous appercevoir que depuis des annees le prince vous roulent dans la farine par de belles paroles et promesses qu’il ne tient pas en un mot le sarkozysme c’est :
                                  les riches :il les adorent
                                  lrs ouvriers :il les meprisent
                                  les fonctionnaires :il s’en sert pour diviser les francais (diviser pour mieux regner
                                  les automobilistes : jugez par vous memes
                                  de toute facon le constat est simple il sovietise la france (900000 garde a vue en 2009 pour n’importe quel motif ) le goulag n’est pas loin mefiez -vous et surtout resaississez -vous et arretez de croire aux miroir aux allouettes vous etes assez grand pour avoir votre propre opinion


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 11 février 2010 21:45

                                    Toumelin,
                                    je crois pouvoir vous affirmer que vous n’êtes pas le seul a penser ce que vous écrivez,
                                    et nous sommes surement beaucoup plus nombreux que vous ne l’imaginez,
                                    j’ai le sentiment que sarkozy ne finira pas ce mandat,
                                    on verra bien,
                                    vous savez, on en a détrôné de plus grands !
                                    à+
                                     smiley


                                  • Terran 11 février 2010 21:59

                                    Et vous comptez utiliser des outils comme DCB Chabanel ?

                                    Un mec qui dit « ta gueule » en plein parlement et qui dégueule sur tout !
                                    Sacré Chabanel !

                                    Vous avez gagné le tire de Chamanelle !!!

                                     smiley smiley

                                    Pi y’a une faute dans le titre au fait smiley


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 2010 22:06

                                    Terran,
                                     Ne tirez pas sur le pianiste.
                                     Il fait ce qu’il pneut, par ce qu’il vneut. smiley
                                     Oui, bien sûr qu’il y a une faute dans le titre, mais comme il a mis « tuer » entre guillemets, peut-être y a-t-il une idée secrète qui ne doit pas suivre les règles de grammaire.
                                     


                                  • Salsabil 11 février 2010 22:14

                                    Ho ! Mais merde !

                                    « Omar m’a tuer », ça ne vous dit rien ? Bon sang ! C’est pas possible !

                                    Tapez ça sur Google, je suis certaine que vous aurez toutes les réponses nécessaires. L’enfoiré, vous êtes belge, vous avez mille excuses, mais vous Terran qui piaillez fort depuis plusieurs jours, avant cela, tâchez donc de vous instruire a minima ! :->


                                  • Terran 11 février 2010 22:20

                                    Ha ben si, moi je tire sur ce qui dérange !

                                    J’aime pas qu’on entrave à ma liberté smiley
                                    Surtout celle de penser ! smiley


                                  • Terran 11 février 2010 22:25

                                    T’es qui pour me parfler d’instruction toi ? Tu sais parfler aux machine ? T’as appris ? tu sais programmer ?

                                    On se fou de qui là !
                                    Tu crois qu’un technicien qui se fait chier à fabriquer votre confort a du temps à perdre avec la littérature.

                                    Et pour l’auteur qu’il donne pas des leçons.
                                    Surtout avec des conneries de panneaux solaires...
                                    T’as vu il neige, le blanc ça réfléchi la lumière...
                                    C’est con hein !!
                                    T’as vu comment ça réflechit un tchnicien, c’est efficace ! :
                                    La littérature...
                                    Heu.
                                    Alors on se met sur un pied d’égalité et on reprooche pas aux autres de faire des fautes.
                                    Bandes d’abrutis des mots !

                                    Faut vous sortir la tête de vos cultures papier carton.
                                    Je suis désolé, j’aime pas les cons ! 
                                    J’aime bien les gens qui réflechissent, et à autre chose que du futile...
                                    Surtout qu’ils traitent les autres de matériaslistes !!!

                                    Ce foutage de gueule !!!
                                    Edifiant !


                                  • Salsabil 11 février 2010 22:30

                                    C’est à moi que tu parles, Ducon ?

                                    Alors d’abord tu te cultives, et encore, là, en la matière, ce n’est même pas une question de culture, mais bon...

                                    Après, ou avant, c’est comme tu veux, t’arrête de pérorer comme un coquelet aux ergots pas encore finis,

                                    Et pour finir, t’as encore du lait qui sors de ton dernier rot, juste ici, aux coins de tes lèvres !

                                    Allez au lit, c’est l’heure ! Interdit au -12 à cette heure ! Fais de beaux rêves...


                                  • Terran 11 février 2010 22:34

                                     :—)) smiley

                                    Un vampire vert !!! au secours, j’ai peur !!!

                                     smiley smiley

                                    Vite !!! Une gousse d’ail !!!
                                    Verte ?

                                     smiley smiley


                                  • Salsabil 11 février 2010 22:40

                                    Mouais.... Totalement crétin, c’est ce que je pensais... Bof,bof, bof...

                                    Au lit !!!!


                                  • Terran 11 février 2010 22:44

                                    « Au lit !!!! »

                                    dit maman souris croyant s’adresser au souri-sot, mais le souri-sot, étais déja dans le ventre du chat ! Il s’était habilement camouflét

                                     smiley smiley


                                  • curieux curieux 12 février 2010 07:09

                                    Terran a écrit « Pi y’a une faute dans le titre au fait »

                                    Maintenant quand je vois sa prose, je pense à un « Homard »


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 12 février 2010 07:51

                                    curieux,
                                    faut pas faire attention, c’est un grand malade,
                                    il écrit comme il pense, tout de travers,
                                    et comme j’ai trouvé que j’avais eu mon lot d’injures, je l’ai signalé comme abus, en haut lieu,
                                    c’est la première fois que je fais çà, mais comme dit l’autre, « trop, c’est trop »
                                     smiley


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 07:56

                                    terrond,
                                    faut tout vous apprendre,
                                    quant vous écrivez « camouflet » au lieu d’écrire « camouflé », vous faites une grosse erreur,
                                    et une fois de plus vous prenez un mot pour un autre,
                                    un « camouflet »c’est une vexation humiliante,
                                    alors que vous utilisez le verbe « camoufler » dans le sens de « dissimuler »
                                    vous comprenez, terrond ?
                                    en quelque sorte, je viens de vous adresser un « camouflet », et çà je ne l’ai pas « camouflé »
                                     smiley


                                  • Terran 11 février 2010 22:28

                                    C’est quoi qui dérange ???

                                    Un technicien qui écrit, ça gêne, ben ouai !!!

                                    Ben ouai, ça gêne ça dit la vérité, et même des fois ça s’arrange pour donner de l’espoir.
                                    Avox c un refuge de gamins puérils et de cons de verts qui pensent qu’a eux.
                                    1 millards de morts qui attendent que l’énergie de l’atome.

                                    vlà la gueule des humanistes...si vert soient-ils !
                                    et ça se dit à gauche !!!
                                    ben putain !


                                    • Terran 11 février 2010 22:46

                                      T’as vu l’Enfoiré !
                                      Quand on dévie, c’est efficace.
                                      Cela permet de découvrir les faces.

                                       smiley

                                      Je dévis, et tu expliques, ça marche ?


                                      • Terran 11 février 2010 23:05

                                        Au fait les neu neu, je vous ferait remarquer que Chamanel, en plus de faire des fautes, y’a pas un seul paragraphe dans son torchon, je lis même pas en général car il n’ay a aucune structure , et je sais ce qu’il va dire...

                                        Je l’attends juste sur les commentaires, et hélas, il n’y a pas de répondant, il s’est caché dans son terrier au fond de la grotte, dès fois qu’il se fasse attaquer par un terran.

                                        Donc voilà, si Avox étais un peu plus sérieux, si il faisait des choix cohérents, il aurait ps besoin de réclamer du pognon. Il y aurait de la qualité, et quand on est bon, ça paye toujours.

                                        Y’a que les mauvais qui réclament, c’est toujours comme ça, alors des fois y’en a qui ont pitié...
                                        M’enfin, il sont presque pardonnables, mais c’est un autre débat.
                                        Rien est jamais du au hasard, il y a une logique à tout !

                                         smiley smiley


                                        • Terran 11 février 2010 23:21

                                          Ha oui, dernière chose !

                                          Chamanel, il met des espaces pour gagner de la place, il a rien à dire, alors il essai de tenter l’illusion !
                                          Comme un mauvais élèves qui aime pas les rédactions, et qui se force.

                                           smiley smiley

                                          C’était si gros !!!
                                          Vous avez mis quand même 86% la dessus quand même.
                                          Chamanelle, il croit que la terre est expansible, il éprpouve pas le besoin de condenser et d’optimiser.
                                          Chamanelle, tu gaspilles de l’énergie, tu nous force à faire descendre nos souris, c’est pas bon pour l’ecologie, c’est bon pour ton porte monnaie ?


                                           smiley smiley

                                          J’ai pitié pour Avox quand j’écrit ça !!!
                                          Si c’est ça qui sort de l’éducation nationale !! Et ben, c’est du beau !!!
                                          Avox sait représenter notre pays
                                           smiley smiley

                                          Et ça se voit ! smiley ça saute aux yeux, il faut juste regarder !


                                          • Terran 11 février 2010 23:23

                                            «  »« Il faut dire la vérité au peuple ! »«  »"
                                            J. Cheminade

                                             smiley


                                            • latitude zéro 11 février 2010 23:59

                                              Terran

                                              Je t’avais déjà prévenu concernant « Omar m’a tuer » mais mon post a été censuré !!!

                                              Ca fait 60 ans qu’on court après la fusion !!

                                              Et maintenant la question qui tue !!!!!!!!!!!!!!!

                                              Comment envisages tu de gérer le refroidissement radiatif rapide qui découlerait du rayonnement de freinage lié à la pollution du plasma par des noyaux à forte charge électrique, arrachés à l’enceinte. ?


                                            • latitude zéro 12 février 2010 00:01

                                              Je te laisse un mois !


                                            • Terran 12 février 2010 00:16

                                              «  qui découlerait »

                                              Perdu !! j’ai même pas besoin d’aller sur le technique tellement tu es pas intelliegent.

                                              Lorsque l’on utilise un jargon technique, et que l’on maitrise son sujet on utilise le futur ; car on sait.
                                              C’est trop facile, trop mauvais simulateur !

                                              il eut fallu écrire

                                              « Qui découlera »


                                              Perdu ! tu n’es même pas sûr de toi-même


                                               smiley
                                               smiley

                                              Une souris verte, qui courait dans l’herbe, je l’attrape par la queue

                                               smiley smiley

                                              C’est troooooooooooooooppppp facile !!!!
                                              C’"est quoi le prochain jeu ?

                                               smiley smiley


                                            • Terran 12 février 2010 00:18

                                              T’as vu ça l’efficacité un peu !!!

                                              Tu me donne un mois, je te sort 15 minutes !!!

                                               smiley smiley

                                              ça c’est dense, un concentré de puissance !!!
                                              De la densité nucléaire, l’intelligence pure

                                              C’est propre, pas de bavures, coupé net !

                                               smiley smiley
                                              neu-neu !



                                            • Terran 12 février 2010 00:20

                                              Quand même !

                                              Heureusement que tu m’avait prévenu !

                                              Autrement t’aurai du attendre demain matin smiley smiley


                                            • latitude zéro 12 février 2010 00:32

                                              Perdu !

                                              0 sur 20

                                              Je t’avais laissé un mois, tu aurais du réfléchir au lieu de te précipiter !

                                              2ième question :

                                              A quelle cadence prévois tu le remplacement des couvertures primaires fortement irradié par le plasma ?


                                            • Terran 12 février 2010 01:05

                                              plouf ! smiley smiley


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 12 février 2010 09:24

                                              Bonjour à tous,

                                               Moi, qui croyait que tout allait aller « smoothly » (paisible pour les monoligues) sur cet article...
                                               j’ai raté une partie.

                                               Conflit inter-générationnel ? Conflit entre cerveau gauche et droit ?
                                               Je connais très bien ce débat. Je l’ai écrit souvent.
                                               Je me suis amusé à faire le lien
                                               Un article tout chaud que je ne présenterais jamais sur AV et qui remettra les pendules à l’heure dans mon esprit.
                                                smiley


                                            • zadig 14 février 2010 07:52

                                              A l’auteur merci pour cet article (et vos commentaire)

                                              Dans ce genre d’article vous êtes dans votre domaine (mais pitié plus de nucléaire) Je lis régulièrement AGORAVOX et j’y découvre des choses intéressantes à chaque fois.
                                              Les bons auteurs y fourmillent et même des articles sur des sujets connus peuvent
                                              être intéressants.
                                              Intéressants par un éclairage nouveau et les commentaires souvent pertinents.

                                              Bien sur certains commentaires ne sont pas très constructifs.
                                              Par exemple sur ce fil « italosempre » qui lache une fiente et décampe.
                                               ( Vitor Hugo disait tout esprit à ses fientes )
                                              Cette dame ou ce monsieur est probablement atteint du :
                                               « Syndrome onanique du blogueur »


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 08:00

                                                Zadig,
                                                merci pour votre commentaire,
                                                je partage votre point de vue,
                                                sauf pour le nucléaire, et j’ai bien peur d’être obligé de vous fâcher bientôt !
                                                au fait, vous n’aurez pas manqué de remarquer qu’une vidéo complète de cette « fameuse » émission d’arté, est proposé sur agaravox,
                                                c’est cette émission « huit journalistes en colère » qui a déclenché mon article,
                                                à+
                                                 smiley


                                              • zadig 14 février 2010 08:08

                                                Pas vu l’émission en question

                                                Je vis seul en ermite en haut de ma « vallée »

                                                Je n’ai pas de télévision, pas de téléphone portable
                                                Mais j’ai adsl bien sur.

                                                AGORAVOX est ma lunette sur le monde des hommes.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 08:41

                                                Zadig,
                                                l’émission en question est sur le best off d’aujourd’hui, en première page, à droite...
                                                elle est pas belle la vie ?!
                                                pour la ligne blanche, ne vous inquiétez pas, je suis très prudent, et lorsque je publie, je coupe, et je recoupe, comme à la belote, afin de vérifier mes sources,
                                                et puis l’erreur est humaine, et la perfection est souvent emmerdante, non ?


                                              • zadig 14 février 2010 11:03

                                                A L’auteur
                                                J’ai regardé la vidéo.En gros pour la première moitié c’était difficile à supporter.
                                                Par contre la suite passait mieux.
                                                Du coup j’ai relu attentivement votre article (j’avais lu rapidement le café à la main)
                                                et j’ai découvert des choses non remarquées en première lecture.
                                                Merci et salutations.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 13:55

                                                Zadig,
                                                c’est vrai qu’une bonne partie du documentaire n’apporte pas grand chose,
                                                mais il y a deux ou trois interventions non dénuées d’intérêt,
                                                comme vous l’avez remarqué.
                                                 smiley


                                              • zadig 14 février 2010 08:02

                                                Tout de même une chose m’agace sur AGORAVOX

                                                J’ai nommé les Léonard de Vinci de pacotille au CV plein de titres ronflants.
                                                Ces individus ont un avis (pertinents ?) sur tout.
                                                Ils pissent de la ligne à tour de bras
                                                J’en ai repéré plusieurs ( mon favori !! un Bordelais)

                                                En ce qui vous concerne attention, souvent vous frôlez la ligne blanche.


                                                • zadig 14 février 2010 08:13

                                                  Précision pour la dernière ligne, (A ajouter) dans le domaine du nucléaire
                                                  notamment.
                                                   


                                                • Antoine 14 février 2010 14:21

                                                  Quel intérêt les journalistes ? Comme les intervenants sur internet, ils écrivent n’importe quelle connerie. Exemple : Un journaliste du Parisien, au sujet de l’affaire Apollonia, explique qu’un notaire doit recevoir tous les actes en son étude aux heures d’ouvertjure. Et voilà ce crétin mettre dans l’esprit du public un bêtise plus grosse que lui alors que lui-même n’a aucune déontologie en ne vérifiant pas ce qu’a pu lui raconter peut être un avocat prêt à tout pour faire mousser sa thèse et en prime en lançant une accusation fantaisiste ! Pouah...


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 15:47

                                                    Antoine,
                                                    tout le monde est faillible, et les journalistes qu’ils soient professionnels ou bénévoles peuvent tomber dans des pièges, et croire dans des « hoax », ou tout simplement déformer la vérité volontairement ou pas,
                                                    toute la question est là.
                                                     smiley


                                                  • Terran 14 février 2010 16:09

                                                    ****tout le monde est faillible, et les journalistes qu’ils soient professionnels ou bénévoles peuvent tomber dans des pièges, et croire dans des « hoax », ou tout simplement déformer la vérité volontairement ou pas,
                                                    toute la question est là.*****

                                                    Déformation du genre :
                                                    - panneaux solaire, éolienne et renouvelable en général aussi dense que nucléaire
                                                    - nouveaux materiaux issu du nucléaire qui sont nommés « dechets » alors qu’ils sont du nouveau carburants.
                                                    - superphoenix dangereux alors qu’il aurait du utiliser les nouveaux carburants justement...

                                                    Chamanelle a encore de beaux jours devant lui sur avox...
                                                    Mais Chamanelle la grande duperie transpire, et chaque jours il y a des fuites radio actives donty l’origine n’est pas nucléaire

                                                     smiley smiley

                                                    La tendance de sondage pour donner le droit aux rédacteurs de replier les commentaires est inversée Chamanelle.
                                                    Il va falloir prier plus fort ou trouver d’autres coups bas pour museler l’opposition constructive.
                                                    Au fait, ou en est mon article proposé en publication le 9 février dernier Chamanelle ?
                                                    Un article sur le nucléaire très complet.

                                                    J’ai aucune réponse d’avox, l’article a pas été refusé, ni accepté, il est encore en attente de validation !
                                                    Incroyable !


                                                  • Antoine 14 février 2010 17:07

                                                    On n’a pas le droit de dire une ’énormité quand on est un professionnel de l’information et lorsque cette information est facilement vérifiable et qu’au surplus il suffit d’un peu de bon sens pour détecter son imbécilité !


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 17:33

                                                    Terrond,
                                                    parce que vous appelez çà un article ?
                                                    vous plaisantez,
                                                    un tissus de mensonge, écrit à la hache, bourré de fautes,
                                                    ne cherchez pas plus loin,
                                                    quand à votre commentaire, comme d’habitude, haineux, et hors sujet,
                                                    vous devriez suivre mes conseils,
                                                    retournez à votre seau, et à votre pelle, à jouer dans le sable, c’est là que vous êtes le meilleur.
                                                    et je dis çà sans arrière pensée, sans méchanceté,
                                                    c’est juste une question de logique.
                                                     smiley


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 février 2010 19:13

                                                    Antoine,
                                                    c’est vrai, « on n’a pas le droit » comme vous le dites,mais celà arrive pourtant souvent,
                                                    et la question est : « est-ce que c’est volontaire de la part du journaliste », ou pas...et dans le premier cas, c’est vraiment très grave.
                                                    quand Pujadas laisse passer une énormité sans réagir, comme lorsque Sarkozy parle de Villepin comme « coupable », soit il a été inattentif, soit il a fait profil bas, et dans ce cas là, il devrait changer de métier.
                                                    non ?


                                                  • Terran 14 février 2010 23:05
                                                    Oui 49.4% Non 50.6%

                                                  • Terran 14 février 2010 23:07

                                                    ça se voit que ça transpire Chamanelle.
                                                    enfonces toi et continues de noyer le poisson.

                                                     smiley smiley

                                                    Il est pas près de couler !


                                                  • Antoine 15 février 2010 01:00

                                                    Certes, sauf que les propos de Sarko ne sont pas ceux du journaliste et soumis au contrôle de ce dernier. Au surplus, les commentaires de cette affaire ont déferlé par la suite sur les ondes. Pour le journaliste du Parisien, j’ai signalé l’ânerie dans les réactions et que s’est-il passé ensuite ? Rien ! Si ses propos sont involontaires, que ce journaliste s’en excuse en gras, et s’ils sont volontaires, qu’il se fasse viré et aille faire un autre métier.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 février 2010 07:25

                                                    Antoine,
                                                    s’il fallait mettre à la porte tous les journalistes complaisants avec le pouvoir, on augmenterait sérieusement les chiffres du chômage,
                                                    ceci dit, les agissements complices finissent par se payer cash par le désamour des lecteurs.


                                                  • Terran 15 février 2010 01:08

                                                    Ben tiens, j’en profite pour orienter les lecteurs et les inciter a interdire le repli des commentaires.

                                                    Je répète que cela paralyse le débat, car souvent, les commentaires les plus pertinents sont victimes d’assauts de groupes.
                                                    Il faut un certain temps pour qu’un commentateur soie lu et que ses idées passent, quand elles sont bonnes, elles sont relevées à la longue.
                                                    Donc incrivez-vous et votez non au repli des commentaires par l’auteur.
                                                    Ne vous laissez pas berner !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès