Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Interview facile dans Les Echos ?

Interview facile dans Les Echos ?

Etre journaliste, c’est facile : il suffit de mettre son nom dans le bas d’un communiqué de presse. Un exemple : l’interview de Didier Migaud parue hier dans Les Echos. Sauf que, cette fois, l’attachée de presse de l’élu socialiste avait envoyé le texte d’un article paru la veille dans Le Dauphiné Libéré...

On a le scoop facile aux Echos ! Hier, jeudi 4 septembre, le quotidien économique publie une interview du député socialiste Didier Migaud sous le titre : « Près de 7 milliards de moins-values fiscales en 2008 ». Information aussitôt reprise par l’AFP, plusieurs radios, journaux et magazines qui, comme il se doit, citent Les Echos. Un joli coup !

D’autant que le journaliste qui signe cette pseudo-interview n’a pas eu à y consacrer trop de temps : il n’a même pas eu à parler à Migaud… L’interview était parue la veille, le 3 septembre, dans Le Dauphiné Libéré, sous le titre « 7 milliards de recettes fiscales en moins ». A quelques détails (de style) près, c’est le même texte : les quatre mêmes questions et les mêmes réponses. Sauf que cette fois l’article est signé Stéphène Jourdain et non pas Guillaume Delacroix. Didier Migaud exprimerait-il sa pensée de manière si lumineuse que deux journalistes travaillant à 600 kilomètres utilisent les mêmes mots pour la retranscrire ? Evidemment non.

L’explication de cette bizarrerie en dit long sur la rigueur d’une presse prompte à revendiquer son « indépendance ». En fait, l’attaché de presse de l’élu socialiste, a trouvé l’interview parue dans Le Dauphiné si bien tournée qu’il a trouvé dommage de ne pas en faire profiter tout le pays. Il a donc envoyé le texte aux Echos - sans préciser semble-t-il qu’il était déjà paru dans un autre journal - comme un vulgaire communiqué de presse.

Le plus formidable, c’est que le journaliste des Echos l’a publié tel quel, en se contentant d’y rajouter sa signature ! Voilà un garçon qui devrait aller travailler à l’AFP puisque Mme Albanel rêve d’obliger les journalistes de l’agence à retranscrire systématiquement les communiqués de presse des politiques !
Julie

Cf. : Les deux versions de l’article, parues dans les éditions papier, sont également consultables en ligne

http://www.lesechos.fr/info/france/4767941.htm

http://www.ledauphine.com/finances-publiques

Documents joints à cet article

Interview facile dans Les Echos ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • iomej 8 septembre 2008 17:14

    Un journaliste qui pompe le travail d’autrui et qui est pris la main dans le sac ! C’est très drôle smiley)))


    • Yannick Harrel Yannick Harrel 8 septembre 2008 17:43

      Bonjour,

      Vous savez, le principe pour bien des journaux à grand tirage à l’heure actuelle c’est de proposer un copier/coller des dépêches d’une des 3 centrales d’information sans réelle plus-value. A ce jeu là des Metro, des 20 Minutes, des DirectSoir s’en sortiront immanquablement mieux.
      Remarquez, à ces mêmes journaux il leur arrive aussi de publier des forfanteries type BHL en balade dans le Caucase : niveau crédibilité, c’est à revoir... Ce qui est amusant c’est que les organes de presse professionnels raillent le journalisme citoyen mais évitent soigneusement de se remettre en question tout en laissant passer de telles supercheries, quand ça ne tombe pas purement et simplement dans le passage de pommade à l’égard des puissants.

      Allez, une lecture saine que je vous recommande : Nos délits d’initiés par Guy Birenbaum. Après avoir pris connaissance d’un tel ouvrage, vous ne verrez plus le microcosme journalistique de la même manière je vous assure...

      Cordialement


      • tvargentine.com lerma 8 septembre 2008 17:47

        Il est vrai aussi de constater que des dépêches de presse vont souvent dans le sens des spéculateurs sur le prix du pétrole en amplifiant des événements comme les ouragans ou des oléoducs coupés

        Yahoo est fort dans ce type d’infos marketing spéculative


        • Christoff_M Christoff_M 9 septembre 2008 20:12

          il suffit d’avoir une carte de presse !! et ceci ce n’est ni l’école ni le talent qui permet de l’obtenir !!

          le journalisme est à l’image de l’esprit nécrosé de petites combines et de petits amis, symptomatique de la France actuelle !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès