Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > J’ai suivi les journées AgoraVox sur mon ordinateur...

J’ai suivi les journées AgoraVox sur mon ordinateur...

Voici mon compte rendu de la réunion du 24 mars en fonction de la vidéo diffusée sur le site d’AgoraVox. Il ne s’agit donc pas d’une interprétation personnelle, mais des images que j’ai vues en espérant les avoir bien comprises... !

Le journalisme citoyen a t-il pour but de médiatiser, d’informer, de rassembler des rédacteurs et commentateurs, sans obligation de statut professionnel lié à la fonction de journaliste, tout en respectant les limites et le respect de chacun ?

Réactions médiatiques :
Pour répondre à la loi de prohibition de vidéo à caractère violent entraînant une sanction de cinq ans de prison, le média citoyen rebondit à travers quelques articles qui ont suscité de vives réactions auprès des médias traditionnels anglo-saxons (allusion à la vidéo de Rodney Morning), qui cependant ne suscite que très peu d’intérêt dans les médias français, pour ne citer que celui du Figaro.

Comment agir pour la liberté des internautes sans le retour de la presse traditionnelle ?
Le problème semble lié aux actions des gouvernants qui envisagent la tutelle du CSA sur les blogs. Un des intervenants cite la convocation auprès du cabinet ministériel afin de le convaincre de cette manœuvre tutélaire, l’anonymat de l’interlocuteur et de cette rencontre sont idéalement conservés.

Une période de transition est donc nécessaire afin de faire bouger les institutions et ainsi obtenir le retour de presse des grands médias traditionnels. Internet est une nouvelle technologie qui instaure un principe de logique des réseaux.

Il n’y a pas de site de grande audience mais les grands sites s’autoalimentent, les médias traditionnels, avec l’appui des pouvoirs politiques, ont, certes des moyens divers de diffusion, mais Le Monde.fr n’est pas identifiable au journal Le Monde qui, au-delà de la marque, a mis plus de dix années pour bâtir son succès.

Chaque génération a vu naître ses moyens d’informations et de diffusion, d’où la question de voir apparaître le prochain quotidien purement électronique.

Le nouveau pouvoir au sens large est l’apport des internautes à imposer l’immixtion de l’importabilité qui a d’autant suscité l’intérêt du ministère du Commerce des USA. Internet a-t-il un pouvoir si l’inspiration forte est aux talents journalistiques, comme la télé aux prime times et le livre aux best sellers ?

Les médias traditionnels comme le Washington Post ou le site Métro, repèrent les articles « bloggés », d’ou récemment le mécontentement d’un « blogueur » qui a vu un de ses articles publié par le journal Métro. Qu’en est-il de ses droits d’auteur ?

Faut-il se passer des médias traditionnels ?
Il y a comme un sentiment d’inquiétude qui gravite autour des gouvernants, la crainte d’Internet hors grands médias image de délit de presse entraînant la tentation de ceux-ci de contrôler l’info via Internet. Sur quel fondement se basent les gouvernants, sur la transparence d’Internet qui ne suscite, cependant, aucun danger puisque le populisme existe tant dans le réel que le virtuel. Les « avoxiens » journalistes ont donc un seul intérêt, la priorité des blogs pour le plaisir, la diffusion et circulation de l’info à but non lucratif. Ce journalisme indépendant doit être une démarche commune sans pression de l’entité quelle qu’elle soit.

Le journalisme d’investigation a pour ainsi dire disparu de notre sphère publique, les critiques, l’éthique qui se dégradent même s’il est aisé à certains médias traditionnels de récupérer une info menée par un blogueur qui cependant reste anonyme, le déni de la source de la vidéo relative au fils Bayrou par exemple, alors que les droits d’auteurs en France sont une obligation répréhensible.

Agoravox : le livre
Sont présents les auteurs d’articles qui n’ont pas tous déclinés leur identité, quant à la parité, les femmes demeurent minoritaires et atypiques.

Le livre est une thématique selon Chem Assayag catalyseur du projet qui devait se dissocier des présidentielles 2007. L’idée de wiki-enquête a notamment vu le jour dans le but d’une collaboration de rédacteurs « AgoraVox » entre eux.

Il était possible de réaliser ce projet en un temps record (un mois et demi), la conception d’un manuscrit qui associe papier numérique en partenariat avec le journal Métro.

Trois conditions de réalisation  :

  • La rapidité du projet à concrétiser,
  • L’aspect interactif : commentaires repris à partir des articles en ligne,
  • La notion Open source : renoncement au droit d’auteurs,
  • Association avec les présidentielles 2007.

Objectif n’a pu écarter cet aspect dans la mesure où la campagne présidentielle nécessitait la compréhension :

Des internautes d’une part,

D’autre part de la théâtralisation des élections pour tenter de démontrer :

- la bipolarisation

- le phénomène Bayrou

- l’influence du 5e pouvoir.

Phénomène de la concentration médiatique
La politique et les médias traditionnels :
En principe, la loi sur les droits d’auteurs ne doit avoir aucune répercussion médiatique, (référence : Lagardère est un des leaders du marché de l’info, d’où le constat d’un marché mondialisé qui représente 2/3 du CA, 700 milliards d’euros financés par la publicité).

L’impact rédactionnel des vingt premiers annonceurs représente 80% du CA et la structure actionnelle émane de tous les secteurs, dont le lien capitalistique et relationnel avec le secteur politique.

Le marketing de la peur et stratégie politique :
Fear marketing, ou marketing de la peur, est une doctrine, une stratégie qui n’a fait qu’amplifier le terme « insécurité ».

  • De 1970 à 1980, des images et informations joviales garnissaient le paysage de la France.
  • De 1990 à 2000 une nouvelle commercialisation de la peur vient gangrener les idées, il n’y a pas de limite dans la démonstration du macabre, de l’inmontrable. (cadavre, mort etc....).

Les raisons :
Les causes environnementales semblent redessiner le marché à des fins de distraction, de consommation, (exemple : du petit vieillard qui voit sa maison brûlée durant les émeutes, on passe aux images triste de la petite fille devant le lit vide de sa grand-mère partie faire un long voyage, ou la faucheuse de Védior bis pour le marché de l’emploi).

D’après un biologiste présent, la vasopressine du cerveau humain renforcerait la mémoire de la peur, l’audimat de la mort créé par le journal télévisé de vingt heures serviraient donc aux médias et "aux politiques" dans une perspective "dawisniste", la manipulation des cerveaux qui conduirait les individu à leur propre déconstruction puisqu’elle engendre la mémoire sélective (mémoriser davantage ce qui fait mal et non ce qui fait du bien).
Cette stratégie d’angoisse sous-jacente de gouverner par la peur engendre LA PEUR DE TOUT, une manipulation terroriste propre au régime totalitariste qui rappelle une époque assez spécifique.

L’influence des présidentielles :
Les présidentielles ont été commencées avec une précampagne (très tôt) et les primaires du PS pour entretenir le suspense.

Représentation de la bipolarisation :
La bipolarisation fait le jeu des médias qui à travers le couple Sarko/Ségo symbolisent le père et la mère. (L’autorité du père et la représentation virginale de la mère dans son tailleur blanc), et dans un essoufflement, le troisième homme Bayrou apparaît, il est peut être le deuxième homme.

Les sondages  :
Ils sont une représentation assez complexe, en évolution, qui engendre une mutation constante. Carlo fait allusion à plusieurs instituts de sondages et à leur influence sur les électeurs. Il est nécessaire d’avoir un avis des militants, une réflexion assez poussée afin de dénoncer les manipulations.

La cause à effet : les Français sont les premiers consommateurs de sondages, mais Gérald Dahan explique qu’il y a une technique volontaire et involontaire d’influence car il y a effet d’association tandis que Nicolas pense :

  • à l’orientation des questions d’autant biaisées : l’existence classe sociale non sondée ;
  • au fait que les instituts sont des structures privées très peu crédibles : 65% des Français sondables (ex : Dom-Tom), l’institut IPSOS dépend du ministère de l’Intérieur ;
  • au vol des sondages par les médias qui en fait un outil de fabrication politique.

Influence du 5e pouvoir sur les présidentielles :
Carlo fait allusion au phénomène Bayrou dans la dénonciation de la bipolarisation créée parles médias télévisés ; il est probable qu’il exerce une influence sur la société civile et joue un rôle de thermomètre anticipé.

Rage (pseudo) parle de contre-pouvoir médiatique, une diversité muselée par le pouvoir médiatique traditionnel, mais une véritable révolution citoyenne qui est en marche à travers un nouveau canal, Internet.

L’organisation pyramidale telle qu’elle se présentait se transforme en combattant la manipulation qui réduit le réseau Internet à la perte de son utilité alors que c’est la liberté même d’expression qui est réprimée.

Agoravox et modération
 :
Manuel, modérateur sur AgoraVox et aussi rédacteur, évoque la notion d’engagement citoyen, qu’une instance de contrôle est indispensable car frôler le plafond de verre est parole sans règles.

En quatre mots, être modérateur c’est :

- du temps (lecture attentive des articles),

- de l’ouverture d’esprit,

- de l’humilité,

- le bénévolat.

Conclusion :
La notion d’ouverture, ajoutée à l’intelligence extérieure, permet l’accès au plus grand nombre.
La notion de modération : il n’y a pas de liberté sans contrôle.

Ces deux notions doivent être maintenues afin d’influencer et intéresser le lecteur.

Conclusion personnelle :
Je regrette infiniment de ne pas avoir été présente à cette réunion que j’ai pu visionner sur mon lieu de travail (ne pas le dire)...


N.B. L’ensemble des autres compte-rendu de cette journée sont disponibles à partir de cet article de Carlo Revelli.


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (40 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès