Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > JT, le ton journalistique : petite leçon de formatage

JT, le ton journalistique : petite leçon de formatage

« Le ton journalistique : petite leçon de formatage » est une vidéo de Télérama qui explique très bien la technique de communication employée par les journalistes télé d’aujourd’hui. Une vidéo que je me permet de commenter et compléter et qui vous fera voir le journal télévisé sous un autre angle.

Le ton journalistique : petite leçon de formatage par telerama

En plus des huit points magnifiquement évoqués dans cette vidéo j’ajouterais quelques précisions.

Un téléspectateur complètement assisté

Aujourd’hui, le téléspectateur est complètement assisté. Le journaliste s’adresse au public comme à des enfants en bas-âge, avec un ton particulièrement infantilisant, régulièrement proche du débilitant. Ceci n’est pas sans rappeler l’extrait du document "Armes silencieuses pour guerres tranquilles", publié en annexe du livre "Behold a pale horse" de William Cooper, Light Technology Publishing, 1991 :

"Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans."

Des journalistes télé qui jouent sur l’émotionnel et la scénarisation

Le journaliste TV d’aujourd’hui fait appel à l’émotionnel en personnalisant les sujets, en procédant comme pour un film à la construction d’un scénario ("ce matin là, ..."), ce qui court-circuite l’analyse rationnelle, inhibe la réflexion.

Déstructurer l’information

Les phrases inversées n’aident en rien à la compréhension, ni même à la mémorisation des informations de manière structurée. Nous noterons d’ailleurs que la structuration et la hiérarchisation de l’information est tout à fait discutable puisque nous pouvons aussi bien passer du "sport", au "conflit israélo-palestinien", à "Roger qui tond sa pelouse" pour enfin revenir sur les "élections aux États-Unis".

Des informations insignifiantes

Nous noterons aussi que la majorité des informations diffusées pourraient être qualifiées "d’insignifiantes" et relèvent plus de la mise en scène, du spectacle ou de la diversion qu’à l’intérêt réel de l’information en elle-même. Le spectateur regarde et écoute bouche bée le torrent d’information que l’on pourrait ainsi qualifier "d’info sans info". Une fois de plus, ce n’est pas sans rappeler l’extrait de "Armes silencieuses pour guerres tranquilles" :

"Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser ; de retour à la ferme avec les autres animaux".

Le "floutage" ou l’art du matraquage ?

Dans ce flux d’information, le "floutage" n’est ni plus ni moins qu’un matraquage sur certains mots et thèmes, afin de s’assurer que le récepteur de l’information l’est bien enregistré.

Le JT, un peu comme la Star Ac’ ?

Autrement dit, Télérama brosse le portrait d’un journal télévisé qui a perdu tout son sens, qui est devenu un "commercial" qui ne cherche plus qu’à "vendre sa soupe", faire rêver le téléspectateur ou encore l’abrutir et y semer quelques mots-clés et corrélations tenant bien souvent de l’amalgame. En fin de compte, le travail des journalistes télé rappel étrangement les propos du PDG de TF1, Patrick Le Lay, lorsqu’il parlait de la Star Academy :

"Star Academy entre parfaitement dans l’optique des émissions à vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. Ce LE étant le cerveau du téléspectateur."

 

Article issu de www.nbiou.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 11:11

    Bonjour,


    Votre analyse du « journal télévisé » est pertinente...

    Chacun d’entre nous (enfin je l’espère...) a déjà eu l’occasion de faire les mêmes constatations.

    Vous ne nous apprenez rien...



    • vergobret 22 décembre 2009 16:10


      Nova
      Oui, en général, quand on se fait mettre on le sens. Je suis heureux que cela vous ai échappé moins qu’à tout autre.

      Et puis si l’analyse vous semble pertinente, pourquoi affirmez-vous 2 lignes plus loin qu’elle ne vous apprend rien ? Et en matière d’analyse, vous semblez particulièrement bien introduit...

      Sans vous rien dire sur votre généralité (Vous ne nous apprenez rien...), comme vous y allez...
      Contrairement à vous j’ ai pas mal appris, et j’en suis gré à l’auteur et à téléram.

      En 41, vous auriez été résistant, non ?


    • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 16:45

      « Et puis si l’analyse vous semble pertinente, pourquoi affirmez-vous 2 lignes plus loin qu’elle ne vous apprend rien ?  »


      Et alors ! Ce n’est pas contradictoire !

    • nexus 22 décembre 2009 22:00

      vergobet, je pense que vous vous emportez.
      j’ai relu le propos de novatem et il n’y a rien de méprisant.
      le « vous ne nous apprenez rien » voulant ptetre dire « rien de nouveau sous le soleil »

      et pour complémenter l’excellent article et en rajouter un couche... lisez le document suivant... imprimez le, emailez le, diffusez le !!!!

      http://www.les-renseignements-genereux.org/brochures/1081


    • Philou017 Philou017 22 décembre 2009 11:12

      Tres bonne analyse du discours des médias.

      Je pense que ce formatage a aussi pour but de capter l’auditeur, et de l’empêcher de penser à changer de chaine ou de station, car ce sont des procédés encore plus utilisés en radio.

      Il faut y ajouter le ton fort et le débit en continu du présentateur qui « happe » le spectateur.

      Je me suis aperçu que quand on écoutait ce genre de ’bourrage de crane", il était difficile de réfléchir, de mettre ce qui est dit en perspective, de l’analyser, même partiellement. Le débit de parole sur un ton affirmatif et qui assène sans cesse empêche la réflexion.

      Je pense qu’on peut assimiler ces méthodes à de la manipulation psychologique pure et dure. Jamais les auditeurs.télé-spectateurs ne devraient accepter de subir ces méthodes.

      LES MEDIAS SONT UNE ATTEINTE A LA LIBERTE DE PENSER.


      • Philou017 Philou017 22 décembre 2009 16:16

        Puisqu’on est sur Télérama, un petit complément :
        Comment parler de presque tout en racontant vraiment n’importe quoi .

        Ils les appellent les Editocrates. Moi, je dirai les haut-parleurs du pouvoir.


      • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 11:15

        Pour poursuivre, je pense aussi que le journal télévisé est une formule, à l’heure d’internet, un peu dépassée, obsolète et qui pourrait être supprimée.


        Un peu à l’instar de ce qui s’est passé avec les speakerines...

        • ZEN ZEN 22 décembre 2009 11:27

          Bonnes pistes
          On peut compléter sur ce site


          • stephanemot stephanemot 22 décembre 2009 12:26

            Vous citez Le Lay, mais de lui on retient surtout cet aveu : « Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible ».

            Le cerveau doit etre particulierement disponible juste avant et juste apres le JT, c’est a dire pendant les plages publicitaires. Donc il doit etre repose et remis en condition pendant le JT, dont la fonction est non seulement de servir d’appat mais aussi de reformatage. 


            • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 14:46

              Certains ont beaucoup critiqué cette phrase.. ;


              A tort, à mon avis...

              C’est dit crûment, mais c’est honnête.

            • sheeldon 22 décembre 2009 12:57

              bonjour

              rien de nouveau , outfoxed , la propagande du quotidien hazan , acrimed , et tellement d’autres , de bourdieu essai sur la télévision , c’est infini vous découvrez le fil a coupé le beurre .

              http://www.acrimed.org/article3241.html

              "Il semble que ce journal pousse jusqu’au bout la logique et les méthodes qui ont façonné les lignes éditoriales des JT depuis une quinzaine d’années. La forme avant le fond. Des images fortes, saisissantes, des histoires belles ou tragiques : il s’agit de rendre l’information sensationnelle. A ce titre, le JT de M6 est représentatif de l’évolution de l’information télévisée, guidée par la mesure de l’audimat, vers une information-spectacle de plus en plus vidée de son contenu et de son sens."

              Frédéric Lemaire

              la conclusion de cet article .

              après les inrocks comment dire c’est simpas , si tu es parigo , branchouille , et de gauche mole sauce PS .

              cordialement


              • yoananda 22 décembre 2009 13:03

                Très bon article et bonne vidéo.
                Complément : http://www.voltairenet.org/article150773.html
                sur la structure rituellique du JT


                • keiser keiser 22 décembre 2009 13:30

                  Je sais pourquoi je ne regarde plus les infos .

                  Je sais aussi pourquoi j’ai envie de jeter ma tele par la fenetre quand il m’arrive de tomber dessus .

                  Et quand un mag d’info (la 6 ) , nous affirmes que la drogue est en vente libre à Goa (inde) , je me demande comment on peut debiter de tels conneries et qui peut les avaler ??? 


                  • Triodus Triodus 22 décembre 2009 13:39

                    Tatata ! Les JT de 20h sont IN-DI-SPEN-SABLES ! Pensez-donc ! La semaine dernière les JT m’ont appris que :

                    - il neige (et qu’il fait froid quand il neige)
                    - que les trains prennent du retard quand ils roulent moins vite
                    - que l’on peut mettre des bagages entre les sièges dans les trains

                    Bon, ben, c’est utile les JT, non ?


                    • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 14:43

                      Quoi, il neige ?? pas possible ! j’aurais pas cru...


                    • alphapolaris alphapolaris 22 décembre 2009 15:04

                      Je considère que les infos télévisées sont une drogue. On ne se rend compte qu’on était sous dépendance et manipulé qu’une fois qu’on s’arrête de les regarder.



                      • herve33 22 décembre 2009 15:28

                        Si vous ne construisez votre vision du monde que par les journaux télévisés , vous n’allez pas tarder à faire comme les employés de France Telecom , c’est vous suicidez devant votre poste :
                         en voyant Roseline Bachelot vous dire que vous allez mourrir de la grippe A , ou Nicolas Hulot , le saviez vous que nous allons tous creuver du réchauffement climatique .
                        Heureusement , il y a super Sarko pour nous sauver de tous les maux de notre société


                        • Triodus Triodus 22 décembre 2009 15:30

                          .. et la pub pour nous rassurer : il y aura 1 boite de ravioli remboursée pour 2 achetées.

                          (veillez à ne pas manger trop gras et sucré, faites de l’exercice)


                        • Cipango 22 décembre 2009 15:53

                          Bonjour,
                          Les JT ont bien d’autres astuces pour nous formater, le phénomène a de nombreuses fois été étudié. Par exemple, l’éternel « témoin » ou l’envoyé spécial dont en fait, nous n’avons que faire. Bien sûr, il faut aussi compter sur le débit, les temps de pauses, la hauteur, l’intensité et le timbre de la voix ainsi que le choix d’un vocable « positif ».

                          Par contre, vous dites que l’inversion phrastique n’aide pas à la mémorisation et à la compréhension.
                          Là j’avoue ne pas en être certain car je n’ai vu aucune recherche sur ces sujets.

                          Par contre, techniquement, une phrase inversée n’a pas le même sens que la phrase « simple » puisqu’elle apporte la notion de focus ou topic (comparer les phrases « John aime le chocolat » et "Le chocolat, John l’aime). Ce qui est certain dans le cas du JT, c’est que nos journalistes abusent de ce procédé sans en avoir un réel besoin (besoin sémantique).


                          • Kelson 22 décembre 2009 16:01

                            C’est peut-être radical... mais les méfaits de la télévision étant à mes yeux bien plus grands que ses bienfaits ; je l’ai donc supprimé chez moi. J’y ai trouvé, avec le recul, de nombreux avantages.


                            • ddacoudre ddacoudre 22 décembre 2009 16:35

                              bonjour baptiste

                              merci pour cet article, c’est dommage que trop peu le liront. je plaide souvent pour une télé plurielle afin de ne pas succomber au formatage généralisé. c’est l’info de la non pensé. c’est dramatique entre çà et l’école où l’on voudrait n’y former que de clé à molette industrielle, il y a de forte présomption de « totalitarisation » de la société.

                              cordialement.


                              • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 16:48

                                Il n’y a pas de « télé plurielle »...tout le monde fait la même chose !


                              • NOVATEM NOVATEM 22 décembre 2009 16:52

                                Et il n’y a pas que le JT dans la vie !


                                Les « débats » télévisés...Il y a aussi pas mal de choses à en dire !

                                • Baptiste L Baptiste L 22 décembre 2009 17:19

                                  Bonjour,

                                  Merci pour vos commentaires.

                                  Les gens semblent bien souvent plus ou moins au courant mais ce qui est intéressant de constater c’est le pourcentage d’audience, qui reste assez conséquente :

                                  Exemple TF1 avec Harry Roselmack (du lundi au jeudi), avec une moyenne de 7 millions de téléspectateurs et 39,2 % de part d’audience.
                                  Ou encore sur France2 avec les JT de Françoise Laborde (du lundi au jeudi) et d’Olivier Galzi (du vendredi au dimanche) avec une part d’audience de 20,1 % à 20,7 % pour Laborde et de 21,9 % à 22,4 % pour Galzi.


                                  • Samuel Moleaud 22 décembre 2009 17:31

                                    En même temps, 39.2% d’audience, ne veut pas dire que tous ces gens regardent le film du JT en intégralité : une question, car je ne suis pas sûr de moi sur ce coup là : L’audience n’est-elle pas calculée à partir d’un poste connecté à la chaîne pendant seulement 5 minutes ?
                                    Si je dis vrai, l’audience n’a aucun sens.
                                    Perso, je pense que les gens ne sont pas dupes, mais qu’en revanche, nous sommes tous endoctrinés.


                                  • Samuel Moleaud 22 décembre 2009 17:26

                                    J’ajouterai à cette belle analyse que le phénomène de propagande, de désinformation ou de communication n’est pas nouveau. Il a, pour ainsi dire, toujours existé et remonte au 19ème siècle lorsque le premier journal de presse fut créé. Puisque le pouvoir politique est minoritaire par rapport à la population, il faut bien occuper les cerveaux pour ne pas que ce peuple se révolte face aux injustices qui devraient être justement révélées par les journalistes.

                                    La démocratie nous donne l’impression d’être libre en interdisant la censure, mais le capitalisme et la rentabilité imposée aux groupes de presse impose l’autocensure des journalistes qui eux-mêmes sont formatés pendant leur formation à l’école privée. C’est un cercle sans failles : des écoles chères, faites majoritairement pour des classes favorisées et non conscientes à la base des problèmes majeurs de la société et de la précarité, du formatage idéologique pour que les futurs journalistes maintiennent à leur tour dans leurs papiers et JT le même cercle idéologique.

                                    La télévision devient un théâtre comme vous le montrez bien, où tout est déguisé, orchestré, car l’important est de faire en sorte que le salarié français moyen n’ait pas à réflechir sur sa société lorsqu’il allume son poste de télé en rentrant du bureau ou de l’usine. C’est l’instrument au service du pouvoir, d’ailleurs, tous les PDG (les cinq plus gros) qui contrôlent les plus grands médias de masse sont des proches de Sarko.

                                    Lorsqu’en 1917, le gouvernement étasunien décida de l’entrée en guerre contre l’Allemagne en France, il a fallu obtenir le consentement de la population qui était à la base éloignée des préoccupation guerrières de l’Europe et pacifiste. Ils ont donc créé la commission « Creel », gigantesque campagne de propagande (radio, matraquage dans les rues, dans les théâtres etc) pour justifier d’une action armée en Europe. Et ça a marché, cela ne vous rappelle pas 2003 et l’Irak ?
                                    Mon commentaire est rempli d’influences des analyses de Noam Chomsky et de Serge Halimi, mais cela colle parfaitement avec votre article : la télévision reflète le formatage, le processus de manipulation de l’opinion dite « publique ».

                                    En fait, cela oeuvre à faire croire que sans le pouvoir ce serait le chaos, la guerre, ça divise tout le monde, chacun se terre dans sa tanière devant le JT, ça ruine le débat et la culture, tous ont peur d’autrui ou des méchants que la télé leur a montré, tous ont peur de se faire licencier (alors qu’à 25 ans, encore jeune, je considère qu’un licenciement de chez Continental ou autre multinationale exploitatrice est un service rendu alors qu’on se lamente), on vote pour que ça change en s’étonnant 3 ans plus tard que rien n’a changé à part le salaire réhaussé des hauts fonctionnaires, on ne se rend pas compte qu’un salarié (moyen) n’est là que pour engraisser certains canards maintenant bien grassouillets dont on ne prend pas le foie gras à Noël, et l’on continue de se sentir libre là où en réalité personne ne l’est, de croire malgré tout cela que nous vivons et évoluons dans une société républicaine ou démocratique qui laisse à chacun ses chances et des libertés individuelles qui n’ont jamais rééllement existés... on connait la suite...

                                    Merci les mass-médias de nous libérer par votre information quotidienne !


                                    • FritzTheCat FritzTheCat 22 décembre 2009 17:49

                                      Excellent rappel !!

                                      Merci.


                                      • Png persona-nongrata 22 décembre 2009 18:58

                                        Trés bon article !!!



                                        37 minutes sur 40 d’insignifiances...

                                        J.T. 20h - France 2 - 4 Septembre 2002

                                         
                                        20h01  Orages violents et inondations en Provence.


                                        20h04  Orages violents et inondations en Ardèche. Mort d’un touriste après que sa voiture ait été emportée par les flots.


                                        20h05  Les orages sont-ils de plus en plus violents ? Interview rassurante d’un spécialiste de Météo France.


                                        20h08  Progrès dans l’enquête sur les meurtres en série de jeunes filles dans la Somme.


                                        20h10  Procès d’un pédophile à Melun.


                                        20h11  Remise en liberté refusée pour Maurice Papon.


                                        20h12  Condamnation d’un hopital pour avoir transfusé un malade contre son gré et contre ses convictions religieuses.


                                        20h15  Interview de Bernard Kouchner. L’ancien ministre de la santé rappelle que l’éthique médicale interdit au médecin d’imposer un traitement contre la volonté du patient.


                                        20h18  Nomination par le gouvernement d’un nouveau PDG à La Poste.


                                        20h19  Annonce par le gouvernement d’une diminution du nombre de fonctionnaires, et d’une diminution des budgets de la plupart des ministères, à l’exception des budgets de la justice (+7%), de la police (+6,5%) et des Affaires Etrangères (+14%).

                                        Remarque : l’une des rares « vraies » infos de ce JT est traitée en 1 minute, contre 7 minutes pour les orages. Par ailleurs, aucune raison n’est donnée pour justifier la très forte augmentation obtenue par Dominique de Villepin, le ministre des affaires étrangères.

                                        20h20  Reportage sur un stage de conduite spécialisé pour échapper à une éventuelle embuscade. Interview d’un chauffeur de ministre qui participe au stage.


                                        20h22  Revendications des médecins pour l’augmentation de leurs honoraires.


                                        20h23  Reportage sur les vaccinations des bébés dans les maternités.


                                        20h24  George W. Bush s’entretient avec Tony Blair à propos d’une nouvelle intervention militaire contre l’Irak.

                                        Cette autre info importante est elle aussi traitée en une minute.

                                        20h25  A Jerusalem, le Mur du Temple menace de s’écrouler à cause d’un chantier souterrain.


                                        20h26  A Moscou, succès d’un groupe de chanteuses avec une chanson « glamour » sur Vladimir Poutine.


                                        20h28  A Johannesburg, le Sommet de la Terre s’achève sans être parvenu à fixer un calendrier et des engagement précis de la part des états. Les Etats-Unis continuent de refuser tout effort en matière d’environnement et de réduction des gaz responsables des modifications climatiques.


                                         La troisième et dernière info importante est présentée en une minute et en fin de journal, alors que ses implications auraient justifié une place en ouverture du journal.

                                        20h29  Mise en service d’une éolienne géante dans la Marne.


                                        20h31  A Grenoble, des bergers manifestent contre les loups.


                                        20h32  A Paris, le Maire Bertrand Delannoe souhaite réglementer la présence anarchique des émetteurs de téléphonie mobile.


                                        20h34  Dans les Hauts de Seine, les habitants manifestent contre les coupures d’eau chaude causées par l’insécurité d’une centrale thermique.


                                        20h36  Après la rentrée des classes, la rentrée dans les crèches. Reportage.


                                        20h38  Début de la nouvelle tournée mondiale des Rolling Stones.


                                        20h40  Retour de Johny Halliday au cinéma, avec un rôle dans le film de Patrice Leconte, « L’homme du train ».


                                        20h42  Résultats de l’US Open de tennis.


                                        20h43  Fin du J.T. Générique.

                                         

                                        © Sylvain Timsit - Syti.Net


                                        • nexus 22 décembre 2009 22:07

                                          20h44 LA TELE PASSE PAR LE FENETRE.

                                          (C’est ce qui arriverait si j’en avais encore une sous la main !!!!!)

                                          6 ans sans télé. Et je ne vis que mieux ! lecture, cinéma, musique, je parle aux gens, et même à mes voisins... (nan ?!! ouf le mec, il a confiance...)


                                        • Png persona-nongrata 22 décembre 2009 22:19

                                           Félicitations Nexus pour avoir repris le contrôle de votre vie car oui la télé rend vraiment con et reste l’arme de déstruction massive numéro un .

                                        • Wazix23 22 décembre 2009 20:21

                                          Pas un journaliste de la télé pour répondre. Ce que disent les citoyens ils en ont rien à faire.


                                          • MTR Matthieu Robert 22 décembre 2009 23:48

                                            La contre-information est très utile pour masquer les vrais faits de l’actualité. Les gens regardent les contre-infos, on passe quelques infos sérieuses mais pas trop longtemps (attention, ils pourraient commencer à réfléchir), comme ça le peuple est bercé dans cette masse de chose inutile type « Roger tond la pelouse » (et moi j’ai mangé une pomme) et personne ne s’occupe des petites affaires du pouvoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Baptiste L

Baptiste L
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès