Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’affaire Charlie Hebdo : un cynisme politique révoltant (...)

L’affaire Charlie Hebdo : un cynisme politique révoltant !

Charlie Hebdo… Charia Hebdo… Charlots Hebdo’s…

Charlie Hebdo, devenu Charia Hebdo l’espace d’une semaine, a finalement explosé. Pris d’assaut dans tous les kiosques parisiens. Charia Hebdo a disparu, remplacé par les Charlots Hebdo’s habituels… Libération, Le Figaro, L’Express, Le Parisien-Aujourd’hui en France, Le Monde, L’Humanité, Le Nouvel Observateur… Les marchands d’armes Lagardère et Dassault qui tiennent l’essentiel de la presse d’information et de la presse magazine, se lèchent les babines : Dassault contrôle Le Figaro et l’Express, Lagardère détient des parts significatives du Parisien-Aujourd’hui et de l’Equipe (25%), du Monde (16%), de l’Humanité (9%) et du Nouvel Observateur. Enfin, le journal Libération a abandonné ses idéaux résistants d’après-guerre pour se soumettre au banquier Édouard de Rothschild.

Aujourd’hui est un triste jour pour la presse « libre  », sans industriels fortunés pour actionnaires, et sans publicitaires comme adjoints à la rédaction du journal.
Les personnalités, couvrant l’ensemble de l’éventail rouge-bleu marine de la classe politique française, se bousculent aux micros de nos médias sous influences, pour déclamer le même message : C’est une atteinte à la liberté de la presse ! Notre cher premier ministre François Fillon s’exclame « La liberté d'expression est une valeur inaliénable de notre démocratie ».

Quelle supercherie !
Sarkozy, l’ami de tous les plus grands patrons contrôlant les médias français grand public (Edouard de Rothschild, Bouygues, Dassault, Lagardère,…), tour à tour parrain de la dernière fille du président, ami de vacances ou même « frère » spirituel pour Lagardère.
Sarkozy, tantôt ministre de l’économie en 2004, et désormais Président de la République pour quelques mois encore, offre à ces amis multimillionnaires des facilités d’héritages et des marchés d’armement juteux à l’étranger.

Comment oser parler de liberté de la presse en France ?
Elle est sous le joug de multinationales qui arment la planète et entretiennent d’étroites relations avec le pouvoir exécutif de notre pays. Ne nous laissons pas endormir par les discours mensongers de ces piètres comédiens qui s’écrient aujourd’hui que l’islamisme met en péril la liberté de la presse française ! Ils sont des prédateurs bien plus féroces à ce bien précieux de notre société.

Condamnons cet acte odieux envers les locaux de Charlie Hebdo,

Et encourageons les journaux encore libres de notre pays : La Décroissance, Le Sarkophage, Charlie Hebdo, et tant d’autres… qui résistent avec force au fascisme Sarkozien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Chris du Fier Chris du Fier 3 novembre 2011 16:03

    MAIS OU EST PASSE LE BENITIER CHEF KAMARAD ?

    Tiens ! Le Charb et autres farceurs rouges de Charlie Hebdo se sont trompés de bénitier cette fois ci ! A la place de la grenouille habituelle y avait un méchant croco. Ils vont regretter le bon vieux temps de ces braves cathos de France sur lesquels ils pouvaient pisser à l’aise toutes les saintes semaines soviétiques sans risquer d’attraper des gnons en retour. Ils ont tant aimé les cocktails Molotov, et voilà le temps des cocktails Mahomet.  Sale temps. Ces bons et vrais démocrates de chroniqueurs de Charlie Hebdo qui avaient fait de la christianophobie en général et de la catophobie en particulier leur fonds de commerce bien rentable, voilà maintenant que ces analphabètes de mahométans, comme les appelle le Charb, ne veulent plus jouer le jeu. Bein alors, qu’est-ce que ça veut dire ? Si on ne peut plus cracher sur les religions et leurs petits personnels sans risquer de s’attraper une claque, où va-t-on maintenant ? On est plus en démocratie, quoi !

    Il est vrai que pour cette bande de tordus de Charlot Hebdi la démocratie leur est familière et ils connaissent bien. C’est facile à pratiquer et c’est (ou plutôt c’était..) sans risque. Il n’y a qu’à caricaturer, insulter, cracher son venin trotskyste, et le pognon rentre. Ce n’est pas beau la vie ? Oui, mais voilà, il y a comme un hic avec ces analphabètes. Ils tapent, ces cons. Ce n’est pas juste Chef Kamarad. Ils sont méchants. D’ ailleurs, toute la France audiovisuelle (la seule, la vraie, la réelle, la profonde, n’est-ce pas ?) a été unanime ce matin, associée avec toute la classe politique de France, ou presque, y compris celle qui défilait il y a encore peu avec leur petit badge ‘Touche à mon pote’ pour dénoncer cet acte CRIMINEL… (Pour les autres actes criminels dont sont victimes des milliers de Français.. circulez, il n’y a rien à voir). Nous les verrons défiler demain avec le nouveau badge : Touche pas à mon Charlie.

    Bien dommage quand même que tous ces braves autoproclamés démocrates n’aient pas vu arriver la patate. On les a vu encore, il y a peu, défiler pour réclamer le droit de vote à nos amis ‘travailleurs étrangers’, régulariser tous les sans papier, inscrire l’ arabe comme deuxième langue dès la CM2, ranger au placard des pans entiers de notre histoire (désolé, je voulais parler de la nôtre, celle de France), inclure dans les programmes les bienfaits de la nouvelle civilisation tels que les mariages entre gugusses, l’ adoption des têtards solitaires par ces mêmes gugusses, l’ apprentissage du nouveau genre appelé Gender.. dont on a quand même du mal à savoir si la queue de la bête est devant ou derrière, l’ augmentation des cadences de l’ avortement, politiquement traduit en IVG, et de l’ utilisation des pompes Veil,  j’ en passe et des meilleures.

    Oui ! Moi aussi je me joins à ce rejet unanime de cette nouvelle forme et version de cocktail Mahomet ou pas. Je préfère le mien, à base de gentiane et de Génépi.

    Chris du Fier Un dahu de Haute Savoie Ce 2 Mercredi 2 Novembre 2011

     


    • Èè Possível 3 novembre 2011 16:40

      Il semble que le concept de liberté d’expression ne vous effleure aucunement, étonnant donc de vous lire sur un média qui veut donner la parole à tout un chacun.


    • Dzan 4 novembre 2011 11:05

      Chris
      Heil Marine !


    • ZenZoe ZenZoe 4 novembre 2011 11:46

      mdr
      Je ne sais pas de quel bord vous êtes, mais en tout cas votre commentaire bien écrit en plus tape juste. Avec cette affaire, on se croirait dans une cour de récré, avec un harceleur qui emm. tous les autres gamins et quand il se prend une bonne baffe, court en gémissant vers l’instit (ouinn, madame, ils m’ont tapé). Charlie hebdo fait dans la provoc pour attirer la clientèle (et pas pour défendre un idéal quelconque, surtout pas celui d’une liberté d’expression), pas étonnant qu’il attire aussi la riposte.
      Je ne défends pas non plus les bombardeurs, attention, mais c’est la règle du jeu, quand on joue avec le feu on se brûle.
      Ceci dit, les bombardeurs seraient plus avisés de jouer le jeu de leurs adversaires : ont-il pensé à caricaturer les journalistes-qui-s’expriment-librement ? Ca pourrait être rigolo aussi.


    • chantecler chantecler 4 novembre 2011 12:16

      J’ai ouï dire que le GUD était fort actif en ce moment...
      Quant à vos intégristes cathos !
      Bref, je ne vous salue pas .


    • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 3 novembre 2011 18:33

      La liberté de la presse a disparu ? Mais alors que faites-vous ici ? N’est-ce pas une presse télématique libre ? 

      Souvenons-nous de Brassens à qui l’on vient de rendre hommage :
      Divin Brassens, je trinque à ta mauvaise réputation persistante, toi qui as laissé croître tant de vers dressés comme autant de mauvaises herbes urticantes. Voyou poète à la trompette débouchée, vous arrachiez les guêtres suspectes des faussaires emplumés. En vous, vraiment, il n’y a rien à jeter : d’abord et surtout mécréant pornographe à perpétuer comme une précieuse résistance à l’aire du tant religieux. Pudibonds et censeurs de tout voile garnissez-vous ! car le Moyenâgeux a des disciples qui vous foutront jusqu’à la garde pour dégorger vos préceptes.

      • Èè Possível 3 novembre 2011 18:47

        Je dois avouer que je ne m’attendais pas à recevoir des réactions de ce niveau là.

        Vous n’avez vraisemblablement pas lu mon article jusqu’à la fin : à aucun moment j’affirme que la liberté de la presse a disparu, je m’offusque contre le nombre grandissant de journaux aux mains de multinationales dont les mains couvertes de poudre à canon. Mais des journaux indépendants, il en reste et je les lis plus volontiers que vos commentaires, cher monsieur.

        Il me semble que votre impertinence est toute volontaire, vous êtes là pour nous faire partager l’adresse de votre blog. Au plaisir de ne point vous lire de nouveau.


      • latortue latortue 3 novembre 2011 19:01

        Liberté de la presse mes fesses quand Guéant est venu pavoisé avec ses gardes du corp a tête de tueur , les journalistes présents sur place on tous fermé leur gueule .pas un mot plus haut que l’autre quand il a pavoisé devant les caméras .Alors qu’il ne viennent pas nous gonfler avec leur liberté d’expression , il sont les premier a s’auto censuré pour faire plaisir aux pouvoirs en place donc qu’ils subissent , petite leçon pour ces messieurs les journaleux .ici sur internet c’est TOUS LES JOURS QUE DES ARTICLES DISPARAISSENT ,nous sommes en démocratie laissez moi rire . Dieudonné est censuré agressé et personne ne dit rien alors Charly hebdo,tollé pour les uns et silence pour les autres . Si on veux parler de liberté d’expression il ne faut pas faire des lois pour là museler , géométrie variable et formidable foutage de gueule .


        • moussars 4 novembre 2011 11:59

          Ne faites pas semblant d’ignorer que beaucoup de journaux perdent de l’argent, mais qu’ils demeurent en place pour manipuler les opinions.
          Quant aux autres, ceux qui ne perdent pas (encore) de l’argent, c’est parce qu’ils le gagnent par la pub qui envahit la presse. Il n’est que de voir les cadeaux offert pour tout abonnement : largement supérieur au prix payé pour un abonnement. Ce qui compte aujourd’hui, pour un journal, c’est le nombre d’acheteurs (et non de lecteurs) pour établir le barème de la publicité...
          Comment voulez-vous qu’ensuite les journaleux écrivent la vérité ? Comment voulez-vous que les citoyens aient envie de lire de tels torchons de la pensée unique ?


        • chantecler chantecler 4 novembre 2011 12:18

          Il y a autant de diversité dans le contenu des grands journaux qu’entre TF1 et FR2 !


        • 1984 3 novembre 2011 20:52

          Charb suçant Rothschild...N’est-ce-pas plaisant :)


          • maxime 3 novembre 2011 22:50

            Le Canard Enchaîné est certainement plus libre que Charlie Hebdo ! Et n’a pas besoin de piétiner vulgairement les croyances, quelles qu’elles soient, pour se vendre...


            • Èè Possível 3 novembre 2011 23:49

              Je ne veux surtout pas faire l’apologie de Charlie Hebdo, et pour être franc, je ne l’achète qu’à de très rares occasions. Vous aurez noté que je cite d’abord les journaux de la Décroissance et le Sarkophage, que j’apprécie bien plus, et que je pourrais défendre bec et ongles. Le Canard Enchaîné est pour moi trop élitiste, il est nécessaire de se tenir informé de tout sur tout pour pouvoir le comprendre dans son intégralité. Ensuite, il me semble que le Canard Enchaîné fasse partie intégrante du paysage médiatique français, au point de ne pas remettre en cause profondément le système dans lequel nous vivons. Je serais intéressé d’avoir l’avis d’un lecteur fidèle du Canard à ce sujet.


            • Deneb Deneb 4 novembre 2011 05:47

              Je suis abonné au Canard. C’est vrai qu’il faille être sacrément informé, en plus d’une culture solide, pour comprendre toutes les allusions du volatile. Avec le Canard, Charlie forme un couple indissociable : Docteur Satire et Mister Provoc, les deux facettes du rire engagé en France. Ce que je reproche parfois aux papys du Canard, c’est leur addiction à la matière : ils insistent à vouloir vendre du papier et leur site est minimaliste. Ils refusent le grand saut dans le cyberespace et prêchent toujours une culture attachée à l’économie. Comme si la culture devrait être économisée ... J’ai souvent dénoncé ce paradoxe dans mes modestes élucubrations, mais en France, on n’aime pas que l’on casse les icônes. Pourtant, une critique est toujours plus fertile qu’une éloge, mais on ne s’en rend malheureusement compte qu’après coup.


            • djanel Le viking- djanel Le viking- 4 novembre 2011 11:24

              T’as pas l’air de savoir utiliser le subjonctif . « C’est vrai qu’il faille ».... t’exprimes une certittude banane. Il fallait donc conjuguer à l’indicatif. Il est vrai qu’il faut.......

              T’es expert en canard dingue parce que t’es abonné au canard dingue..... Bravo pour l’expertise, je n’aurais pas fait mieux 


            • chantecler chantecler 4 novembre 2011 12:21

              La canard a bien des qualités et son indépendance ne fait que peu de doute ce qui ne l’empêche pas dans certaines chroniques , prise de bec par exemple , de taper vraiment à côté ...


            • Deneb Deneb 4 novembre 2011 12:33

              ok djannel, merci pour la leçon de français. Je suis loin d’être un expert du Canard, il se trouve juste que depuis 30 ans (depuis que je suis en France) je n’ai jamais manqué un numéro. Comme quoi, même les infidèles savent être fidèles parfois ...


            • petit-fils 13 novembre 2011 14:11

              Von Stauffenberg

               ( source http://fr.wikipedia.org/wiki/Claus_von_Stauffenberg ).

              Si, bel et bien, Claus Von Stauffenberg était politiquement un conservateur pro-nazi, graduellement après l’entrée en guerre, il entre en dissidence. Sa carrière sous le régime nazi se déroule dans la Werhmacht. Son dernier grade dans l’armée est colonel dans l’état-major général et non comme général SS.

              Cela ne retire rien à la justesse de votre analyse du règne Sarkosiste (et des piliers qui l’ont installés), mais quel dommage que les faux attributs de fonctions prêtés à Von Stauffenberg viennent ternir votre démonstration.

              Si vous en avait la possibilité, il conviendrait d’apporter un rectificatif afin que tout votre exposé, que je partage, se tienne rigoureusement.

              Bien fraternellement.


            • bert bert 4 novembre 2011 01:05

              ce commentaire est replié car il ne respecte pas la charte......


              • Deneb Deneb 4 novembre 2011 06:37

                Merci @ l’auteur de profiter de l’occasion pour relater la disparition de la liberté du papier. Comme on dit par chez moi - le papier supporte tout, en particulier le papier-toilette. Ce dernier est d’ailleurs le seul que l’on ne puisse pas reproduire en immatériel. Que la presse papier soit un indicateur de la liberté d’expression dans un pays, ce fut vrai au siècle dernier. Mais cette jauge a singulièrement perdu de sa pertinence : on sait aujourd’hui que tout ce qui est matériel relève du capital, lui même contrôlé par une poignée d’oligarches. Le seul média libre, c’est internet, incontrôlable, parce que c’est la voix des masses. Tous les métiers de l’information doivent être repensés de fond en comble avec cette nouvelle donne. Et avec eux, tout le système du pouvoir, reposant aujourd’hui sur les secrets que l’on détient. Un Pouvoir juste ne devrait pas avoir besoin de cachotteries, de dissimulations, de secrets d’état. Le seul pouvoir qui vaille est transparent. On entrevoit donc le sens de cette révolution sociale sur le point d’éclater : ce sera la révolution de la transparence. Suivra un monde orwellien où tout le monde sera Big Brother pour tout le monde. Mais, tout compte fait, c’est quand même un poil mieux que si Big Brother c’était une poignée de richards, comme c’est le cas aujourd’hui.


                • Deneb Deneb 4 novembre 2011 10:20

                  Amaury : « ...fanaticophiles, qui finiront tondus à la libération.... »

                  Charlie va les raser gratis chez Libération.


                • Èè Possível 4 novembre 2011 12:20

                  « Charlie Hebdo est bien fait car ce serait un journal crypto sioniste à la solde des Rothschild ? J’ai bon ?  »

                  Je vous invite à relire mon article, je n’ai jamais dis ça, bien au contraire. Sachez d’autre part, que je ne me reconnais aucunement dans les commentaires apportés à mon article, pour mon premier article sur ce site, j’avoue même être plutôt déçu par le manque de serieux de la plupart d’entre eux (le vôtre par exemple).


                • Deneb Deneb 4 novembre 2011 13:53

                  Amaury : « Sous la chariah il n’y aura plus de liberté d’expression du tout. »

                  Si vous dites ça pour nous remonter le moral, c’est réussi ! smiley


                • Hijack Hijack 4 novembre 2011 12:42

                   smiley

                  Faut pas leur en vouloir ... aux gogols de Chalots Hebcons ... juste limités qui ne représentent que les pas moins limités !!!


                  • Èè Possível 4 novembre 2011 15:26

                    @ Amaury Watremez : Je vous prie d’excuser mes défauts d’expression, je pensais mon message assez clair pour que chacun puisse comprendre. Mais c’est vrai que lorsqu’on lit sous votre plume « ce qui est arrivé à Charlie Hebdo est bien fait car ce serait un journal crypto sioniste à la solde des Rothschild ? » on comprends vite que vous n’avez rien compris. S’il fallait résumer en deux ligne mon message je dirais :
                     
                    L’attaque contre Charlie Hebdo est regrettable car elle ébranle une liberté d’expression indispensable dans notre pays. Mais, des articles au sujet de cet attentat vous en trouverez des centaines, ce qui m’interessait était de souligner le consensus de la classe politique française qui vient dénoncer cette attaque à la liberté d’expression, alors qu’ils sont eux-mêmes responsables du muselage d’une grande partie des médias, sous le joug de multinationales avec qui ils politiques fricotent allégrement. C’est cette parodie d’indignation de la part de l’UMP en particulier qui m’a révolté.

                    @ desperadoprim & julius32 : Mieux vaut deux fois qu’une : je ne soutiens aucunement Charlie Hebdo, je ne le lis que très rarement. Le raisonnement que j’ai devellopé dans mon article m’ammenait à la conclusion suivante : Charile Hebdo a le mérite de ne pas dépendre de la publicité et de capitaux de multinationales, ce qui lui confère une « certaine » liberté, et lui permet d’echapper à la chappe de plomb que Sarkozy impose sur les médias français (cf. mon article). C’est cela qui m’a fait dire que Charlie Hebdo combattait le « fascime sarkozien », mais vous avez l’air plus informé que moi quand au contenu de ce journal. L’expression que j’ai employé était donc sans doute exagérée.

                    @ BHL=MST : Je ne puis que m’attrister sur tant de pollution verbale, merci d’aller vomir vos propos incohérents et injurieux ailleurs. 


                  • BHL=MST 4 novembre 2011 13:44

                    Alors, 1. Ces scatophiles sont des satanistes, sans le savoir probablement. Autrement, ils ignoreraient dignement la figure du Christ et se chieraient mutuellement dessus dans la joie et la gaîté qui siéent à leurs dévotion scatologique 2. Pour quelle obscure raison les seaux de merde ne sont-ils pas subventionnés pour tout le monde ? 3. Tout le monde sait que le délit de blasphème existe et est appliqué en vertu des lois mémorielles. 4. Tout le monde sait que Val est dans le coup, que cet incendie est un travail d’officine et que d’autres sont à venir, crescendo jusqu’aux élections. 5. Je remercie particulièrement le groupe de musulmans chiites duodécimains pour leur témoignage de solidarité envers les chrétiens et d’amour envers leur prophète Jésus. Gloire à Dieu, au plus haut des cieux, Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. 


                    • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 4 novembre 2011 14:50

                      Puisque l’on parle de « presse libre », je voudrais savoir si je suis le seul, sur Agora Vox, à me taper une pub Banque Postale au moindre clic ?????
                       smiley


                      • sisyphe sisyphe 4 novembre 2011 15:10

                        Une sacre bande d’abrutis sur ces fils ayant trait à l’ATTENTAT dont a été victime Charlie Hebdo. 


                        Un attentat qui est une atteinte à la liberté d’expression, à la liberté de la presse, conquise si difficilement contre tous les obscurantismes, et aujourd’hui si mise à mal, comme le dit l’article, par la concentration des journaux aux mains des obligés du pouvoir. 

                        On n’oublie pas que le Charlie Hebdo de Val (qui n’est plus là, aujourd’hui) a foutu Siné à la porte, pour des raisons minables et dégueulasses, d’accointance avec le PPCD de l’Elysée, 
                        MAIS il se trouve que CH est un des rares journaux français LIBRE, c’est à dire sans publicité, et pas aux mains des copains/coquins du pouvoir.

                        Tout comme le Canard Enchaîné : le journal le plus libre et l’organe le plus démocratique de la presse française.

                        Personnellement, je ne lis plus Charlie depuis belle lurette ; il n’empêche que cet attentat indigne et inquiétant, doit être dénoncé par tout homme soucieux du droit, et de la liberté dans notre pays. 

                        Tous les fumeux de la théorie du complot, les enfumeurs d’à qui profite le crime, les foireux qui viennent évoquer le prétendu « sionisme », les lâches qui, sous un prétexte ou un autre, se refusent à condamner cet acte, se font, de fait, les complices de ces voyous ennemis de la liberté, de ces intégristes qui essaient d’imposer leur ordre par la force. 

                        Et qu’on ne vienne pas évoquer une quelconque théorie du complot ; ce sont bien des voyous à la solde de l’intégrisme religieux qui sont les auteurs de ce forfait ; comme contre le film de Marjane Satrapi à Tunis, comme d’autres intégristes religieux l’avaient fait contre « La dernière passion du Christ », et bien d’autres...

                        Tout citoyen français se doit de condamner cet attentat, et élever sa voix contre le danger que fait peser l’intégrisme religieux, de quelque religion qu’il soit, contre notre liberté, et notre République laïque. 

                        Tout le reste n’est que contorsions et enfumages. 

                        Sur ce coup, total soutien à Charlie Hebdo, et merde à tous les religieux, les intégristes, et les culs bénits de toutes les religions. 

                        Religion = piège à cons.

                        Les intégristes au trou ! 

                        • philouie 4 novembre 2011 19:43

                          Salam,

                          Votre article passe à coté de l’essentiel , si vous dites à juste raison que "Les marchands d’armes Lagardère et Dassault qui tiennent l’essentiel de la presse d’information et de la presse magazine, se lèchent les babines" vous n’allez pas au bout de ce raisonnement.

                          Le but des marchands d’armes c’est la guerre.

                          Le but de nos journaux est donc de cultiver un climat qui tend à la guerre et la guerre en ce moment c’est le choc des civilisations, c’est à dire la guerre entre le monde occidental et le monde musulman. 4 guerres en vingt ans, d’autres à venir et de pire en pire.

                          Ce qu’il faut bien comprendre , c’est que ceux qui mettent en mesure vos indignations sélectives ont pour unique objectif de nous monter les uns contre les autres, de cultiver dans l’esprit des français la haine de l’Islam, la haine des musulmans.

                          L’attentat contre CH participe de cette mise en scène. Aujourd’hui nos gouvernants et nos média nous conduisent à la boucherie. C’est ça la réalité.

                          Le problème ce n’est pas la liberté d’expression, c’est la manipulation de l’opinion et une manipulation de l’opinion qui conduit à l’amener à penser que la boucherie vers laquelle on se dirige est nécessaire.

                          Alors qu’un journal, proche du pouvoir, se fasse exploser, c’est pour la bonne cause. Celle des massacres à venir

                          Press ENTER to look up in Wiktionary or CTRL+ENTER to look up in Wikipedia

                          • sisyphe sisyphe 4 novembre 2011 20:17

                            Dénoncer la charia, pour vous, c’est cultiver la haine de l’Islam et des musulmans ? 


                            Vous assimilez donc l’Islam et les musulmans aux pratiques obscurantistes ? 

                            C’est une insulte aux musulmans, et à la démocratie. 

                            C’est vous qui attisez, de ce fait, les dissensions entre les communautés, comme tous les intégristes. 

                            La loi républicaine ne se discute pas, et s’impose à tous ; elle ne saurait, en aucun cas, être tributaire de quelque religion que ce soit. 

                            La charia est un obscurantisme qu’il est nécessaire, vital,de dénonce et de combattre.. 

                            Et pour les « massacres à venir », comme la « bonne cause », vous êtes un nazislamiste, qu’il est nécessaire de mettre hors d’état de nuire, même vis à vis des musulmans épris de paix. 

                            Langage de voyou. 



                          • philouie 4 novembre 2011 20:35

                            Salam,

                            Repondez à mon propos plutôt que de vous répandre en insultes.

                            - L’occident à mener 4 guerres en 20 ans contre des pays musulmans et s’apprête à en mener d’autres.
                            - les faiseurs d’opinions sont aux mains des marchands d’armes.
                            - le but des marchands d’armes c’est la guerre.
                            - les journaux aux services des marchand d’armes ont pour objet de justifier la guerre.

                            Est-ce Vrai, est-ce faux ?

                            Maintenant ça vous plait d’hurler avec les loups et vous ne supportez pas qu’on vous dise que vous êtes dans le camp des pourvoyeurs de guerre.

                            Seulement la guerre, elle vient. un peu plus chaque jour.
                            Et les bombes c’est pas toujours les autres qui les prennent dans la gueule.

                            La guerre arrive en France et c’est pour demain.
                            Et vous y participez.


                          • philouie 4 novembre 2011 20:43

                            Salam,

                            je pense que sysiphe n’a pas compris le sens de cette phrase « Alors qu’un journal, proche du pouvoir, se fasse exploser, c’est pour la bonne cause. Celle des massacres à venir ».

                            Il n’a pas vu le pronom personnel « se », qui indique que la bonne cause que défend charlie c’est celle des marchands d’armes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Èè Possível


Voir ses articles







Palmarès