Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’aveu de Bernard Guetta

L’aveu de Bernard Guetta

Quand Bernard Guetta révèle enfin les vraies raisons de son acharnement à vouloir bombarder la Syrie.

Pour qui, incroyablement ne connaîtrait pas Bernard Guetta, il s'agit d'un chroniqueur matinal de France Inter, régulier chez Libération et au Nouvel Obs.

Bernard Guetta, lors d'une précédente pantalonnade, celle du Kosovo, fut admirable. Quasiment seul contre la meute des va-t-en-guerre-humanitaire-dénonciateurs-de-génocide-de-satan-Milosevic, il clama, scanda chaque matin la profonde escroquerie que constituait cette opération. Je crois qu'avec les journalistes de Marianne, il fut seul à le faire. Chapeau.

Avant même les prémices de l'affaire Irakienne, il fut probablement le premier à dénoncer avec courage, l'escroquerie anglo-saxonne, à l'heure où les éditocrates du Monde, de Libé et autres organes tentaient encore de nous vendre des vessies pour des lanternes avant de faire vite marche-arrière face à l'énormité de la réaction de l'opinion publique et de leurs propres lecteurs. Re-chapeau.

On peut reprocher à B. Guetta son indécrotable optimisme pour le problème Israélien mais nul ne peut le traiter de sioniste et encore moins d'ultra. Il rêve à une solution négociée, à une paix durable, fondée sur la sécurité des uns, la dignité des autres et la justice pour tous. Tout au plus peut-on lui reprocher de croire un peu trop à la réalité de son rêve.

On peut reprocher à B. Guetta son indécrotable optimisme pour le problème (car c'en est un) de l'UE et de l'euro, car tous les mois, depuis des années, il a tendance à voir des avancées spectaculaires dans le progrès de la démocratie et du contrat social dans le machin Bruxellois là où ne se montrent que fissures dans ces murs d'argent construit sur le sable, et emplâtres de moins en moins démocratiques, de plus en plus totalitaires sur ces douloureuses et inquiétantes lézardes. Il rêve d'une nation Européenne, fille du compromis social et politique Rhènan, forte face au reste du monde et angoisse à l'idée d'une France qui ne peut que puer si elle est seule. Il rêve que cette UE n'est ni une construction des USA ni même qu'elle soit totalement sous le contrôle US comme les affaires Prism, Snowden et Morales viennent encore de le prouver.

On peut donc lui reprocher des choses, mais à aucun moment on ne peut l'accuser d'avancer à visage couvert. L'homme n'est absolument pas un pratiquant du faux-nez contrairement à beaucoup de faux-culs, il n'est pas non plus un ultra comme les habituels zélateurs atlantistes ou les grands malades qui divaguent leurs délires depuis Bruxelles sur les feuilles de choux prétendument de gauche Françaises (suivez mon regard...).

Sur l'affaire Syrienne, l'attitude de Guetta, depuis le début, parait incompréhensible au lecteur attentif. Dés les prémices de cette guerre civile, le chroniqueur enfila comme des perles tous les motifs imaginables pour exiger qu'on bombarde la Syrie. Et ceci depuis le début. Chaque fois, la raison invoquée était démentie par les faits, mais on épousait immédiatement la nouvelle pondue par la com des services occidentaux. Tout simplement incompréhensible.

Enfin, la lumière se fait. Aujourd'hui, Guetta, sûrement furieux de voir que son opération semble être remise en cause par les élus US et UK fatigués qu'on les prenne pour des truffes, assène  aujourd'hui, le 29/8/13 sur France Inter, les quatre raisons pour lesquelles "ne pas intervenir" serait une faute.

Les deux premières sont du tonneau de ce qu'on lit de lui depuis plus d'un an :

1 : c'est sûr, c'est Bachar qui a gazé. On remarque qu'à aucun moment il n'y a doute, pas plus de proposition de sanction contre les "rebelles" s'il s'avérait que ce sont eux qui ont fait cette saloperie.

2 : Si on intervient pas, on favorise les islamistes. Faut oser quand même. C'est-à-dire que les rebelles islamistes et leurs mandants du Golfe réclament une intervention à corps et à cri pour qu'elle leur nuise. C'est même gênant.

Mais là encore, ces raisons là sont dans la lignée des élucubrations du grand journalistes depuis des mois.

Ce sont les deux autres raisons qu'il faut considérer attentivement.

3 : Si on intervient pas, on encourage les Iraniens à fabriquer la bombe A et on risque une guerre pire encore (le fameux complexe de Munich, cher aux dénonciateurs de complotistes)

4 : Si on intervient pas, on laisse les Russes reprendre la main mondialement au niveau stratégique.

Ainsi Guetta se dévoile. Très loin des prétextes humanitaires qu'il invoque depuis des mois, il exige de bombarder la Syrie, ses hommes, ses femmes, ses enfants, non pas pour que le carnage s'arrête, mais pour que l'Iran n'ai pas la bombe et pour que les Russes n'aient pas les moyens de s'opposer à la volonté occidentale.

Que chacun en tire les conclusions qu'il voudra.


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 30 août 2013 11:43

    ceux qui ont envie de faire la guerre ont devraient leur donner un fusil et les envoyer sur le terrain avec leurs proches...


    • appoline appoline 30 août 2013 20:33

      Vous voyez notre tout-mou avec un flingot en Syrie, je demande à voir ça serait quelque chose. Mais hélas à l’ENA, on ne leur apprend pas à avoir des couilles


    • frugeky 30 août 2013 11:48

      Bernard Guetta est le dernier comique de la matinale de Rance-Inter.

      C’est d’ailleurs une faute du plus mauvais goût que d’aller écouter cette tranche avec le censeur Cohen. Pour moi j’ai définitivement arrêté.

      • kergen 30 août 2013 11:55

        Ce serait effectivement au dessus de mes forces car c’est encore pire que Demorand. C’est dire.
        Je lis sa chronique sur le site de France Inter. Et que ce soit pour le moyen-orient ou l’UE il est de plus en plus déconnant. Ses arguments sont, au mieux, des erreurs, au pire des mensonges.
        La vieillesse est un naufrage.


      • Onecinikiou 30 août 2013 14:30

        Et celui-là, il est pas mal non plus dans son genre celui-là !


        Je le dis le plus sincèrement du monde : ce fous à lier judéo-centré doit disparaitre d’une manière ou d’une autre de la scène politico-médiatique. Le monde - et la France surtout - ne s’en porteront que mieux.

        Ce fumier parle de « démocraties occidentales » qui devraient selon lui ordonnancer et s’ingérer dans les affaires du monde en toute circonstance, mais qu’est-ce donc que la démocratie sinon en premier lieu le respect de la souveraineté des peuples ! 

        Or les peuples occidentaux sont majoritairement contre l’intervention, même aux Etats-Unis (60% d’opposants).

        http://www.lemonde.fr/international/article/2013/08/29/syrie-des-opinions-publiques-peu-favorables-a-une-intervention_3468034_3210.html

        Le Parlement britannique, représentant du peuple souverain, vient d’infliger un camouflet à nos fauteurs de guerre en n’autorisant pas d’intervention militaire des forces britanniques.

        http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/08/29/le-parlement-britannique-debat-d-une-possible-intervention-en-syrie_3468570_3214.html

        Le Canada et l’Australie, par la voix de leurs dirigeants et sous pression de leur opinion publique respective, viennent également d’annoncer leur refus de participer à toute intervention.

        Il n’apparait plus que les seuls et vrais commanditaires de la déstabilisation de cette partie du monde pour souhaiter encore une action de vive force contre le pouvoir légitime syrien : les Etats-Unis et Israël, main dans la main avec les saoudo-quataris.

        La France là-dedans est pitoyable et honteuse, « gouvernée » par ses médiocres dirigeants tous plus traitres les uns que les autres à l’intérêt national bien compris. 

        Hollande, dixit fraise des bois, dixit encore le porcinet sudoripare, est en effet totalement soumis (c’en est même pitié) aux injonctions de l’Empire mondialiste et de ses agents introduits dans toutes les strates institutionnelles, administratives, gouvernementales françaises. Fabius - après Kouchner - en étant les figures emblématiques au niveau diplomatique. Et les exemples ne manquent pas de ce côté-ci, trois fois hélas.


      • SEPH 30 août 2013 18:14

        Rance Inter est un média sioniste qui prône la boucherie, pour que soit tuer tous ceux qui s’opposent à Israël État terroriste et raciste.

        Cette radio odieuse est a rayé des ondes.


      • wesson wesson 30 août 2013 11:56

        bonjour l’auteur, 

        la sortie de Guetta ne m’avais effectivement pas échappé.

        Et c’est vrai que c’est étonnant, car ce sont des arguments qui montrent indiscutablement un alignement idéologique inconditionnel à l’atlantisme. Et ce qui est rare, c’est que l’un de ces éditocrate en soit à la reconnaître d’une manière aussi claire.

        Après tant d’années d’expérience d’un tel roublard du micro, si il en est là c’est qu’il est vraiment à court d’argument, ou qu’il estime que tout le monde en France est mur pour s’aligner sur la position anglo-saxonne comme lui le fait.

        Les loups sortent du bois.

        • kergen 30 août 2013 12:11

          D’autant plus que Guetta comme tous ces gens là, semblent s’interdire de considérer qu’une telle intervention peut avoir des répercussions dramatique pour la France et éventuellement pour l’humanité.
          Conséquences certaines pour la France :
          -destruction totale de notre image diplomatique et basculement direct dans le camp US-Israel. Les répercussions commerciales seront sanglantes et notre pays sera dés lors méprisé comme l’est le Royaume-Uni.

          Conséquences probables :
          - attentats terroristes contre les biens et ressortissants Français dans le monde.

          Conséquences possible :
          - attentats sur le sol Français même. C’est vrai que Hollande s’en fout, il est protégé lui.
          -troubles intérieurs, manifestations, émeutes.

          Conséquences envisageables :
          - escalade fortuite et incontrôlée menant à une troisième guerre mondiale. Pour la première fois depuis les missile de Cuba, le mécanisme est en place.

          Ces gens là sont des criminels. Aveuglés mais criminels.


        • COLLIN 31 août 2013 05:06

          Vous avez (malheureusement) raison,Kergen...mais des conséquences plus immédiates pourraient être :

          -Fermeture du robinet de gaz Russe ( parce-que il ne faudrait pas prendre Vladimir pour un con,qu’il n’est pas, trop longtemps...),avec pour corollaire l’arrêt de l’industrie Allemande,donc faillites en cascade à très court terme.

          Et l’hiver approchant en Europe,vous,les Européens,vous feriez mieux d’acheter un poêle à bois,et à faire des réserve de bois de chauffage...

          -fermeture du détroit d’Ormuz,non pas directement par les Iraniens,mais par les assureurs des navires pétroliers (le « loyd ») car la moindre menace d’attaque des bateaux va geler le trafic maritime à cet endroit de la planète.

          Et s’en suivra donc,un prix des hydrocarbure qui s’envole...

          Le gas-oil à 15 euros,les faillites de ce qui nous reste encore d’industries (qui n’ont pas encore été sabotées par les sociaux traitres et la « droite ») ça risque de faire sortir les gens dans la rue....

          Puis,le retour des sacs mortuaires de nos pauvres soldats envoyés faire la guerre de l’empire,car on ne peut exclure qu’un navire de guerre Français ne soit pris comme cible par des missiles Syriens ou Russes,imaginez le Charles de Gaulle envoyé par le fond...

           Voire la destruction de la base militaire Française installée dans la grande « démocratie » du Qatar...

          A ce stade,on entre en territoire inconnu...

           Tout cela va il faire sortir les gens de leur léthargie... ??


        • foufouille foufouille 30 août 2013 12:14

          même plus besoin de se cacher. les anglais ne sont plus pour, la zunie hésite. reste la ploutocratie française


          • appoline appoline 30 août 2013 20:36

            Entre nos médias et notre gouvernements, s’il nous fallait compter tous ceux qui sont baptisés au sécateur, il faudrait nous greffer pas mal de bras pour avoir assez de doigts


          • nenecologue nenecologue 30 août 2013 13:45

            En même temps , écouter france-inter c’est un peu écouter israel-inter.


            Et évidemment que israel veut virer bachar.

            • CN46400 CN46400 30 août 2013 14:30

              Pitiè pour Guetta, il a des enfants à nourrir, comment pourrait-il le faire s’il ne s’alignait pas consciencieusement sur le clan qui occupe l’Elysée ?


               Et avec Hollande comme Sarko on est revenu au « molletisme » de 56 quand les Guetta de l’époque nous expliquaient que NASSER = HITLER

              • legrind legrind 30 août 2013 14:58

                Guetta : un européiste taré qui traite de « populiste » tous ceux qui sont pas du même avis, il n’a jamais de contradicteurs , sur le service publique..


                • Badd 30 août 2013 15:32

                  J’arrivais encore - avec peine - à écouter France Inter lorsque Poutine a gagné l’élection présidentielle russe en 2012.

                  L’agent Guetta ne digérait vraiment pas que Poutine puisse avoir été élu, et au premier tour encore !
                  Il décréta alors d’autorité que la Russie « utile », celle qui « comptait » (traduction : les riches bobos de Saint-Pétersbourg et de Moscou) ne pesait pas assez face à la Russie du peuple (inutile donc, comptant pour des prunes et de surcroît complètement arriérée).

                  Il n’y guère de raisons pour que la grille de lecture de ce grand démocrate soit différente pour la France. Il y a la France utile, celle qui compte, celle de Guetta, de BHL, de Fabius, celle qui souhaite atomiser la Syrie, puis l’Iran, puis mettre au pas la Russie et puis celle des gueux, la France inutile, renfrognée, analphabète, qui refuse de chanter pour Wall Street et d’avaler docilement la propagande étoilée.


                  • BA 30 août 2013 15:51

                    Vous connaissez le théorème de Pythagore ? Bon, d’accord, mais connaissez-vous le théorème de Guetta ?


                    Le théorème de Guetta est le suivant :


                    « Toute réussite s’explique par l’Europe  ; tout échec est imputable au manque d’Europe  ; toute réussite et tout échec appellent davantage d’Europe. »

                    • Richard Schneider Richard Schneider 30 août 2013 16:23

                      Excellent, BA.


                    • millesime 30 août 2013 16:02

                      ce costume lui va si bien à ce brave Guetta (il ferait bien de prendre sa retraite, marre de lui quoi)
                      il est bon de lui poser cette question :
                      que va faire la France dans ce bourbier ? C’est une guerre de religion catholiques/protestants...heu.
                      je veux dire schiite (Iran, Irak, Syrie) contre sunnites (Arabie Saoudite, Quatar, Turquie)..
                      Il est vrai que nous avons besoin des finances du Quatar.. !
                      il semble que (selon des photos prises d’un satellite russe présentée à l’ ONU) ce serait les insurgés qui auraient lancé le gaz (la décision venant probablement d’ Arabie Saoudite)
                      que va faire notre président ? « punir » l’ Arabie Saoudite ?
                      http://millesime.over-blog.com


                      • vesjem vesjem 30 août 2013 18:05

                        faut pus écouter ses conneries , çà te fait du mal


                        • agent orange agent orange 30 août 2013 18:06

                          Bernard Guetta
                          Vous devriez écouter plus souvent votre frère David... Just A little More Love (Just A Little More Peace)...
                          So, Don’t F... (With) Me, I’m Famous...


                          • escoe 30 août 2013 18:28

                            souvent votre frère David... 


                            C’est son fils smiley

                          • agent orange agent orange 30 août 2013 18:46

                            Demi-frère, plus exactement (d’après Wiki)..
                             smiley


                          • frugeky 30 août 2013 20:15

                            Et alors on est trop cons pour les voir ces « vraies » preuves ? Après tout Powell nous a bien montré la fiole d’anthrax...Arf !

                            Y’a pas de preuves alors et la décision de faire la guerre à la Syrie et bien ce qu’en disent les commentateurs sur agoravox et vous, vous venez juste faire votre taf de troll hasbariste qui veulent du sang d’arabes.
                            Quand vous voyez des enfants juifs mourir, il n’y a pas pire crime et vous avez raison mais quand vous voyez des enfants arabes mourir ce sont des dommages collatéraux nécessaires, comme disait la Madeleine Allbright. Soyez maudits. Abracadabra.

                          • escoe 30 août 2013 19:13

                            Et si Bernard Guetta avait raison ?


                            Comment Guetta pourrait-il avoir raison puisque tous les faits lui donnent tort.

                            • urigan 31 août 2013 09:44

                              Ah, voici un vrai théorème


                            • soi même 30 août 2013 20:42

                              On retrouve toujours la même problématique, le courageux, l’opportunisme et le collabo.

                               Il faut comprendre Monsieur Guetta, à une famille, des empreins, des impôts, bref le quotidien de tous à chacun et comme tous le monde, il calcule le risque, entre nous combien sommes nous des Guetta ?


                              • volpa volpa 30 août 2013 20:56

                                Guetta devrait aller faire les jeux de lumière à son frère.

                                Les sionistes dans les médias nous en trouvons à la pelle.

                                Ils allument le feu partout et c’est pas de leur faute.

                                On voit leurs calculs finaux.


                                • berry 30 août 2013 23:44

                                  Diviser et détruire la france par l’immigration.
                                  Diviser et détruire la syrie par le terrorisme des fous de dieu et par les bombes.
                                  La même politique sioniste au service d’israël.

                                  On remarquera qu’israël se garde bien d’accueillir des immigrés africains et arabes, ou alors le minimum pour faire les sales boulots, mais pas question qu’ils s’installent.
                                  Manuel Valls qui se dit « lié de manière éternelle à israël »

                                  Cherchez l’erreur : en france il n’y a jamais trop d’immigrés arabes pour Manuel Valls.

                                  Le même Manuel Valls soutient israël, pays qui a rasé des centaines de villages arabes, qui a déporté par la violence des millions de palestiniens (ils sont 3 millions toujours empêchés de rentrer chez eux), qui fait de l’implantation de nouvelles colonies une priorité, qui spolie, qui tue des arabes tous les jours depuis 65 ans.
                                  Et cerise sur le gâteau, le « socialiste » Manuel Valls s’accomode très bien du gouvernement ultra-droitier de Netanyahou, beaucoup beaucoup plus à droite que le front national français pourtant diabolisé.

                                  Manuel Valls est à gauche. Ca doit être la gauche du Likoud.


                                • escoe 31 août 2013 10:41

                                  Manuel Valls est à gauche. Ca doit être la gauche du Likoud.


                                  Il est temps d’en finir avec ce terme de gauche qui n’est plus guère utilisé que par la droite et le PS. Si Vals et Moscovici sont « de gauche » alors je n’ai rien à voir avec la gauche.

                                • soi même 31 août 2013 12:41

                                  Un liens qui en dit long, si l’on au fait de la parousie Juive.

                                  http://www.cheela.org/popread.php?id=21949


                                • chmoll chmoll 31 août 2013 07:19

                                  envoyez les guetta sur le front syrien , et les hollande avec , fin tout l’bataclan élyséen et leurs proches


                                  • Leviathan Leviathan 31 août 2013 07:55

                                    Bernard Guetta est sans doute, un des pires Hasbara-propagandiste « israélien » du Régime, sévissant sur Rance Sphincter...
                                    Il a toujours relayé la propagande de guerre mensongère des états-unis ou d’Israël par le passé... Sans compter qu’il est également ultralibérale pro-mondialiste...


                                    • kergen 31 août 2013 08:27

                                      Si vous voulez intervenir sur ce site, même pour dire des conneries, vous devriez avoir le minimum de correction de lire l’article. Or, vu vos propos, vous avez à peine lu le nom de Guetta que déjà vous venez écrire vos insanités.


                                    • escoe 31 août 2013 10:38

                                      Sans compter qu’il est également ultralibérale pro-mondialiste...


                                      Tout dans ses positions prosioniste, européiste, otaniste, atlantiste et j’en passe s’explique par sa russophobie pathologique.

                                    • JMBerniolles 31 août 2013 09:58

                                      Cette propagande de médias asservis qui tourne maintenant à l’hystérie, exprime la réalisation par le monde occidental que le rapport de force écrasant, militaire d’abord et économique, en sa faveur, n’existe plus.


                                      Les réunions à l’ONU leur ont permis de tester la résolution de la Russie et de la Chine sur le soutien à la Syrie.

                                      Sur le plan militaire l’armée syrienne gagne les batailles, il lui manque la possibilité de bombarder les bases arrières des mercenaires en Jordanie surtout. Je ne crois pas du tout que les missiles « patriots » seront efficaces à 100%. 

                                      L’implication de l’Arabie saoudite fait que les syriens et iraniens seront également libres de frapper les installations pétrolières et terminaux des émirats. Cela va certainement aider le camp de l’OTAN à régler ses problèmes économiques.

                                      Alors que la Grande Bretagne vient de nous donner une grande leçon de démocratie, notre pays du fait d’un président qui n’est même plus représentatif, reste seul et en pointe aux côtés des USA qui vont finir par renoncer aux frappes par missiles. D’où l’hystérie de nos médias phagocytés.
                                      [le rapport des experts de l’ONU concluant en la non responsabilité de Assad viendra opportunément donner le prétexte à cette reculade]

                                      Nos dirigeants incompétents ici comme ailleurs ne sont pas rendus compte qu’ils avaient franchi le point de non retour sur la question syrienne.

                                      Quelle que soit la décision d’OBAMA et frapper ou de renoncer, le fait que le monde en a fini avec cette omnipotence de l’impérialisme américain [Voir aussi la situation en extrême orient]

                                      Cette période marquée, à son début, par les crimes contre l’humanité qu’ont été les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki est révolue. [D’ailleurs, certainement avec le soutien de la Chine en sous main, la Corée du Nord est en train de mettre au point des missiles capables de frapper les USA. Il leur manque seulement la miniaturisation de la bombe lié à l’efficacité de son explosif conventionnel]




                                      • Aldous Aldous 31 août 2013 10:09

                                        Excellent article.


                                        Auquel il faut ajouter ceci : La Russie ne redeviendra evidemment pas une superpuisssance mondiale si Bachar ne tombe pas.

                                        Ce qui se changera c’est que si Bachar tombe, la Russie perdra sont dernier port en meditérranée et donc cessera d’etre une puissance qui compte.

                                        On comprend donc que ’enjeu n’est pas d’eviter que la Russie prévale, mais au contraire de l’abattre totalement afin de reduire toute opposition à l’égémon occidental.

                                        Quand à l’Iran, et son programme nucléaire, evidemment les Syrien n’y sont pour rien.

                                        Les bombarder ne retardera pas d’une minute les progrès iraniens vers la bombe.



                                        • escoe 31 août 2013 10:34

                                          Ce qui se changera c’est que si Bachar tombe, la Russie perdra sont dernier port en meditérranée et donc cessera d’etre une puissance qui compte.


                                          La Russie n’a pas de port à Tartus mais ce qu’on appelle en terme naval une facilité c’est à dire un lieu ou les navires peuvent venir faire de l’eau douce, des vives et éventuellement du carburant. Et si l’union européenne sous la férule de Madame Merkel continue sa politique criminelle la Russie n’aura pas grand mal à trouver une escale en Grèce. Tiens ils pourraient même remplacer l’OTAN à Chania en Crète.

                                        • soi même 31 août 2013 12:47

                                          @ Aldou, pour confirmer vos dires, il suffit de voir où sont installer les bases américaines en Asie central pour comprendre que la finalité de cette guerre est bien d’interdire l’influence Russe dans la région.

                                          http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/02/27/pour-catherine-ii-damas-detient-la-cle-de-la-maison-russie-et-pour-poutine-elle-est-la-cle-de-la-nouvelle-ere/


                                        • Lion Of Judah 1er septembre 2013 12:58
                                          je le repete : surtout ne pas intervenir

                                          laisser faire
                                          laisser la syrie retourner où elle etait, c’est à dire nulle part
                                          l’Iran sepuiser et le Hezb en profiter

                                          et bien sur, bonne chance aux 2 camps

                                          Shana Tova à Tous
                                          je vous embrasse fort

                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 septembre 2013 09:17

                                            Arguments pas vraiment irréfutables :

                                            3 : Si on intervient pas, on encourage les Iraniens à fabriquer la bombe A et on risque une guerre pire encore (le fameux complexe de Munich, cher aux dénonciateurs de complotistes)

                                            Mais si on intervient, on pousse l’Iran à accélérer les choses pour se couvrir à son tour

                                            4 : Si on intervient pas, on laisse les Russes reprendre la main mondialement au niveau stratégique.

                                            pour moi, si on se lance dans une nouvelle escalade militaire, ça ne peut qu’inciter les puissances « non alignées » (Iran, Russie, Chine...) à se lancer elles aussi dans une escalade agressive. La « solution » ne fera donc que renforcer le « problème ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

kergen


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès