Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’étrange bienveillance de certains médias pour le FN

L’étrange bienveillance de certains médias pour le FN

Bien sûr, le FN a signé son meilleur résultat aux municipales, avec une dizaine de villes conquises. Mais en prenant du recul, comme rue 89, on constate qu’il bat à peine les scores de 1995 et ne fait pas mieux que le FG. Du coup, pourquoi en a-t-on parlé dans une proportion sans la moindre commune mesure avec le poids électoral du parti d’extrême-droite de la famille Le Pen lors de ces élections ?

Rien de nouveau sous le soleil
 
Bien sûr, jamais le FN n’avait présenté autant de candidats, participé à autant de seconds tours ou gagné autant de villes. Du coup, on pourrait le traitement médiatique logique. Mais, chiffres en main, on en vient à la conclusion inverse. D’abord, il faut rappeler qu’il a réuni moins de 5% des suffrages et qu’il était présent dans 2% des villes (et moins de 1% au second tour). Ensuite, il faut prendre en compte le facteur temporel. La base de référence, 2008, était la plus basse depuis 1983, comme le montre Laurent de Boissieu. Et les résultats globaux ne sont pas si éloignés de ceux de 1995, il y a tout de même 19 ans. Fallait-il autant parler d’une si faible progression depuis pourtant près de 20 ans ?
 
L’autre facteur relativisant est la comparaison avec les résultats du FG, comme développé dans un papier publié sur le site Figarovox. Certains soulignent que le FG bénéficie d’une implantation plus ancienne et d’un jeu d’alliance important. Mais le FN n’est pas un nouveau parti. Il a eu 42 ans pour s’implanter localement… Et le remplacement du père par la fille à sa tête est un signe de continuité, tout comme la place gardé par le père, les déclarations de la fille aux rapatriés sur la guerre d’Algérie, ou son rappel que le FN n’est pas gaulliste. Et si le jeu d’alliance a aidé le FG, le fait que le FN ne bénéficie pas d’une telle situation en dit aussi très long sur la nature et les limites de ce parti d’extrême-droite.
 
Magie noire médiatique

Mais alors, pourquoi a-t-on autant parlé du FN, comparativement au FG ou pas ? Pourquoi une partie des médias, le Monde notamment, qui a parlé de triomphe, a autant servi la soupe à Marine Le Pen ? Elle n’avait souvent rien à redire sur la manière dont son parti était traité puisque cela correspondait peu ou prou à l’histoire qu’elle et ses communiquants veulent raconter aux Français. Que n’aurait-elle pas dit si certains journalistes avaient pris plus de recul et dit que le FN revenait seulement aux scores de 1995 et ne faisait pas mieux que le FG de Jean-Luc Mélenchon ? Pourquoi des médias a priori opposés au FN se transforment-ils, consciemment ou pas, en ses attachés de presse ?

Ce mystère a sans doute de nombreuses raisons. D’abord, on peut y voir une conséquence des choix de communication du PS, qui avait entamé le grand cirque anti-fasciste dès avant le premier tour quand Jean-Marc Ayrault a appelé au « front républicain ». On peut aussi y voir un phénomène de courte vue analytique, avec l’oubli que le FN s’était effondré en 2008. On peut enfin y voir une crainte sincère de certains qui voulaient alors prendre la France à témoin. Mais on peut se demander si cet extraordinaire barouf sur les scores du FN ne l’a pas plus servi qu’autre chose, même si les résultats du second tour n’indiquent pas la moindre progression significative par rapport au premier tour.

Le traitement surréaliste du FN depuis quelques jours pose deux problèmes. D’abord, il ne correspond pas à la réalité du vote (moins de 3% des Français et 5% des électeurs ont voté pour lui, il reste marginal dans les municipalités et moins présent que le FG). Ensuite, cette exposition, qui pourrait lui profiter aux élections européennes, caricature l’offre politique de notre pays, et pas pour le meilleur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.34/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 2 avril 2014 10:12

    L’étrange bienveillance de certains médias pour le FN...Comme certains médias avec Sarkozy..ou avec d’autres.. ?

    Cherchez d’ou vient l’argent qui tient la tête hors de l’eau des médias...vous aurez tout compris.. !


    • claude-michel claude-michel 2 avril 2014 11:20

      Par bleck ...Encore a côté de la plaque...Ma retraite étant si faible que je suis dispensé d’impôt..Vous avez de la chance de pouvoir en payer..La prochaine fois...le rouge...au bout du nez comme les clowns..c’est plus rigolo.. ?


    • Fergus Fergus 2 avril 2014 17:48

      @ Claude-Michel.

      Pour ce qui est de la couverture médiatique préférentielle réservée au FN, pas besoin de se lancer dans de fines analyses politiques et financières : le Front National, encore considéré comme sulfureux ici et là, est très porteur pour les audiences de l’audiovisuel et pour les tirages de la presse. Cela suffit très largement à attirer les micros, les caméras et les pisse-papier en quête de sujets à polémique !


    • appoline appoline 2 avril 2014 17:54

      Vu le nombre de gens qui dégueulent sur le FN, je ne dirais pas qu’il y ait une bienveillance des médias, je ne vois pas où vous êtes allés chercher ça


    • Esprit Critique 2 avril 2014 19:08

      tiens, une phrase sensée ! ?


    • wesson wesson 2 avril 2014 21:23

      bonjour Fergus,
      certes le FN fait vendre du papier, mais ce n’est pas l’essentiel.

      Ce parti agit comme un véritable verrou permettant uniquement une alternance entre l’UMP et le PS. Il capte les voix des mécontents, mais jusqu’à maintenant n’arrivait absolument pas à être majoritaire. Entre les 2 tours, son score était inchangé

      Mais la nouveauté de ces municipales est que la droite hésite de moins en moins à voter FN, ce qui à terme rendrait possible son accession au pouvoir.

      Et là je pense que effectivement la presse commencera à sortir les aérofreins à ce moment là. Pour l’instant, tout le monde attends qu’ils se plantent avec leur 12 communes, et si ils le font ce qui est très probable, alors le FN reprendra son rôle de réceptacle à mécontent sans aucun risque pour l’UMP ou le PS.


    • Fergus Fergus 2 avril 2014 22:31

      Bonsoir, Wesson.

      Je partage ce point de vue. En attendant, le FN fait vendre et c’est du pain béni pour des médias en difficulté économique.


    • ablikan 2 avril 2014 23:45

      @fergus : leurs propriétaires créent litteralement l’argent, la rentabilité n’a aucune espèce d’importance, le but n’est pas economique mais politique.


    • taktak 3 avril 2014 10:18

      J’ai écris un article précisément sur cette question :

      Oui le FN est favorisé par les médias qui lui accorde un très large temps de parole.
      car oui le FN est bien un des rouages du système

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/comment-bfn-tv-et-les-medias-font-149853


    • mixx 6 avril 2014 13:35

      Regarder et étudier les budgets des villes qui passent sous le fleuron fn, vous pourrez constater la très forte dimunition des aides et subventions dû par les collectivités locales et nationale.

      Je ne suis pas pro fn par contre je suis pour la démocratie et saborder des villes volontairement car on est contre leurs choix, c’est contre la république et la démocratie

    • César Castique César Castique 2 avril 2014 10:57
      Pinsolle s’enlise dans sa monomanie minimisatrice. Il doit pas mal slalomer... 

      D’abord, il feint d’ignorer que Jean-Marie Le Pen n’a jamais vraiment cherché à s’implanter dans la France profonde. 

      Ensuite, il ne parle que du « FG de Jean-Luc Mélenchon », sans jamais parler de l’apport du Parti communiste qui, depuis la fin de la guerre, a régné sans partage sur des régions entières - qui faisaient sa force - où il atteignait des scores bulgares à chaque élection. 

      Même s’ils ont régressé, les bolchos conservent un certain nombre de bastions, sans l’apport desquels le « FG de Jean-Luc Mélenchon » serait dans un mouchoir avec... « Debout la République » !

      Pour le reste, notons qu’alors même qu’il n’a pas lancé sa grande offensive sur le front de la perte de souveraineté, le FN est déjà en deuxième position pour les européennes de mai prochain avec 22 % des intentions de vote, 2 points derrière le rameau UMP et 3 points devant la rameau PS, de l’UMPS. 

      Précisons pour le fun que DLR atteint tout de même 3,5 % des intentions de vote, ce qui correspond à 0 élu, mais multiplie par 2 le score de 2009. Cette progression qui devrait, mathématiquement, mettre le parti de Dupont-Aignan à 56 % en 2034. Or, vingt piges, c’est pas la mer à boire. A ce moment-là, le Pinsolle de la photo devrait encore conserver des (faux) airs de jeune cadre dynamique.

      • scylax 2 avril 2014 11:08

        C’est curieux. Il me semblait que le FN est plutôt diabolisé par les médias, même Minute et Rivarol, c’est dire...


        • leguminator 2 avril 2014 11:42

          On pourrait tout aussi bien titrer avec le nom de n’importe lequel des partis qui a eu accès au pouvoir ces 35 dernières années...
          Etant donné les résultats de ces politiques successives, la presse devrait tirer à boulets rouges sur chacun d’eux  smiley


          • juluch juluch 2 avril 2014 12:19

            Il faut relativiser les résultats de ces élections....


            Le PS et l’UMP on des moyens que n’ont pas le FN.

            Ensuite le FN n’a pas remporté de grosses villes comme Bordeaux, Paris ou Lyon.

            Beaucoup d’électeurs ont suivit les consignes de l’UMPS et ont voté à contre courant.
            Sans parler de ceux qui ne se sont pas déplacé ou qui ont voté blanc....

            Pour finir, malgré tout le FN est beaucoup mieux qu’en 95 quoique l’on puisse dire.

            Il y a un vote d’adhésion et de ras le bol général.

            Se qui compte c’est les présidentielles et les législatives, les maires élut FN vont avoir du mal à diriger leur communes vu que la classe politique qui nous dirigent (mal) depuis des décennies fera tout pour leur mettre des bâtons dans les roues.

            Si ont veut réellement se débarrasser de tous ces parasites qui sont aux Gouvernements......votons autre chose que l’UMPS.

            • César Castique César Castique 2 avril 2014 13:00

              « Pour finir, malgré tout le FN est beaucoup mieux qu’en 95 quoique l’on puisse dire. »


              Mais ce qui importe, surtout, ce sont les tendances générales, les courants profonds. Les victoires de 1995

              Dans plusieurs régions, le FN peut se maintenir dans un deuxième tour avec un espoir raisonnable de l’emporter. On l’a vu dans des législatives partielles comme dans les municipales.

              Par ailleurs, phénomène nouveau, le vieux vote de protestation qui régressait au deuxième tour, est maintenant un vote d’adhésion que le deuxième tour renforce.

            • politzer politzer 2 avril 2014 16:53

              en dépit du battage médiatique autour du FN , ce parti qui prônait l Algérie française en 54 ( 30 millions d Algériens en France selon cette logique aujourd’hui )et qui s est fait une spécialité de chasser le coco ( aux côtés du système ) pendant 40 ans , ne représente pas grand chose au regard des inscrits , une paille dans l oeil du système auquel il sert d épouvantail à gogos pour les conduire au vote « utile » et fourvoyer la partie de la classe ouvrière la moins consciente et expérimentée. Les autres comme moi s abstiennent. D autre part , en passant , il décrédibilise les partisans de la triple sortie et les opposants à l immigration de peuplement . Merci le clan Le Pen , grâce à toi on diabolise les plus fervents opposant au communautarisme et on continue à accroître la concurrence « déloyale » entre les salariés , pour le plus grand bien du capital financier. Le FN et le FG même combat aux « extrêmes » . 


            • César Castique César Castique 2 avril 2014 17:31

              Ben, c’est une façon de voir, politzer. C’est la vôtre et c’était aussi, en substance, celle de types qui disaient grosso modo la même chose quand le FN touchait, provisoirement, le fond, dans les années 2007-2008. Et, en général, les mêmes types font du 2.5-3,4 % au fond des urnes.


            • marc 2 avril 2014 17:45

              FN est beaucoup mieux qu’en 95


              Faux , sensiblement équivalent

            • juluch juluch 2 avril 2014 19:03

              En nombres de communes ou en pourcentages de votes ?


            • legrind legrind 3 avril 2014 13:53

              en dépit du battage médiatique autour du FN , ce parti qui prônait l Algérie française en 54 

              Très fort pour un parti qui a été fondé en 1972..

            • unandeja 2 avril 2014 13:17

              ...et les scores de Debout la République où sont-ils ?

              Certes ce n’est pas le « raz de marée » mais c’est le meilleur score de toute l’histoire du fn....surtout pour un suffrage local.


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 avril 2014 18:38

                SPARTACUS LE NOTRE ??? TIENDRAIT UN BLOG DANS LE FINISTERE ???

                il est le seul A ECRIRE avec 2 0u 3 AMIS..COMMENTATEURS........ IL CENSURE TOUT SEUL COMME UN GRAND LES COMMENTAIRES
                pas de contradiction possible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                POUR LES MUNICIPALES IL A PETE LES PLOMBS EN DELIRANT IL FAIT AVEC 30 ASSOS DE MILITAIRES dont la sienne la ST CYRIENNE(terre) la grosse critique des 4 A TRANFERER AU PANTHEON surtout de mr zay qui doit etre juif...........en quoi ca nous concerne nous localement.

                il faut lire cette debilite
                conchennou du cap 29 EN FRANCAIS... RAGOTS OU rumeurs et cie
                CE BLOG SERAIT BASE A PLOUHINEC 29 IL FAUT TROUVER CE COLONEL DE 82 ANS VITE.....AVANT QU IL FASSE UN PUTSCH OU PSCHIIIIT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                L ’ARTICLE EST BIEN SUR NI IMPRIMABLE NI EXPEDIABLE !!!!!!!!!!!!!!


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 avril 2014 18:42


                BLEU BITE AU FN  : CONDOLEANCES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 avril 2014 14:08

                Bienveillance...
                Les médias suivent les gagnants ; le FN n’est quand même pas perdant des municipales, non ?


                • aimable 2 avril 2014 14:09

                  faites pleuvoir et vous vendrez des parapluies !
                  faites peur et vous vendez de l’information !


                  • DanielD2 DanielD2 2 avril 2014 14:14

                    Bla bla bla ...

                    C’est quoi le projet de Debout la République ? Baver sur le FN pour essayer de lui prendre 2% aux Européennes en divisant le camps des eurosceptiques ?

                    Vous n’êtes vraiment pas à la hauteur des problèmes de la France ...


                    • zygzornifle zygzornifle 2 avril 2014 14:23

                      Les médias font tellement de lèche aux politiques de tout bord afin de conserver leurs avantages qu’il faut un masque à gaz pour leur parler....


                      • Onecinikiou 2 avril 2014 14:35

                        M. Pinsolle est éminemment suspect de parti pris puisqu’il passe son temps et son énergie à développer sa monomanie anti-Front, en prétextant un décryptage des évènements politiques, très faible au demeurant.


                        M. Pinsolle, en cherchant à minimiser les résultats du Front, focalisé sur son obsession comme l’idiot qui regarde le doigt, rate comme à son habitude l’essentiel : la dynamique qui le porte actuellement. 

                        M. Pinsolle devrait, au lieu de se contenter de faire un instantané de la situation, rechercher la tendance de fond qui anime actuellement le Front National et ses idées pour la France. 

                        La Lepénisation des esprits est dors et déjà largement entamée, sur l’immigration (étude du Cevipof l’année dernière), sur l’insécurité (toutes les enquêtes de victimisation), sur le protectionnisme, sur les frontières, sur l’identité, moins sur l’Euro il est vrai, mais où le matraquage médiatico-politique est exacerbé, et pour cause.




                        La question qu’il convient de poser concerne non pas le Front National, mais M. Pinsolle : quels intérêts défend-il en dernière instance ? Pourquoi cherchez à diviser le camp souverainiste et patriote ? Pourquoi refuser de voir la mutation incontestable du Front qui n’est plus celui des années 70 ? Pourquoi ne comprend-il pas, à l’instar d’un de Benoist, que le Front national est le dernier parti gaulliste en France, et incarne bien mieux ses idées que lui-même ne le fera jamais contre la pensée unique dominante, et dont il participe manifestement ?


                        M. Pinsolle, qui s’était prononcé à titre personnel pour le mariage gay d’essence toute libérale, a dit et réaffirmé qu’il voterait le cas échéant POUR l’UMPS CONTRE le Front National. M. Pinsolle est définitivement disqualifié pour prétendre incarner l’esprit de résistance à l’euro-mondialisme qu’il convient.

                        Sa propension à attaquer systématiquement le Front National tout en défendant symétriquement le Front de Gauche doit interroger légitimement le quidam : M. Pinsolle serait-il membre en sous main du GODF pour servir la soupe comme il le fait à cet autre illustre maçon introduit - ce vénérable - qu’est Mélenchon ?

                        • francesca2 francesca2 2 avril 2014 14:38

                          Mon pauvre Mr Pinsolle, vous devenez complètement ridicule.


                          • francesca2 francesca2 2 avril 2014 14:43

                            On dirait le sampiero de DLR.


                            • franc 2 avril 2014 15:22

                              Je ne comprend pas pourquoi Mr Pinsolle comme d’ailleurs Mr Asselineau attaque tout le temps le FN et divise la camp souverainiste alors qu’au contraire il faudrait rassembler le camp souverainiste anti européiste et antimondialiste qu’il soit de droite ,de gauche ,du centre ou d’ailleurs.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 avril 2014 08:53

                                franc
                                Le FN n’est ni souverainiste, ni patriote, ni Gaulliste.
                                C’est un Parti raciste et xénophobe, qui fait dans la com’ démagogique et sociale, ce qui ne trompe personne, vu les résultats.

                                Les médias préparent les élections européennes, ils font jouer au FN le rôle qui lui est dévolu : salir l’idée de patriotisme et de souveraineté en faisant croire que sortir de l’ UE est une idée d’extrême-droite.


                              • legrind legrind 3 avril 2014 13:55

                                Expliquez moi svp en 3 mots ce qu’il faudrait faire en matière d’immigration , ce que préconise l’UPR


                              • Onecinikiou 3 avril 2014 21:57

                                Comprenez que pour Fifi brind’acier et ses alter ego, il est déjà raciste et xénophobe - nauséabond, selon la novlangue consacrée - de prononcer le mot immigration.

                                Quiconque oserait prononcer ce mot frappé de tabou ne peut être qu’assimilé à l’ « extrême-droite ».

                                Là est la base d’un raisonnement circulaire, tenu par un sophiste sectaire.


                              • Inquiet 2 avril 2014 15:57

                                L’erreur d’analyse courante est de croire que le PS, avec la complicité des médias, instrumentalise le FN pour mettre dans l’embarra la droite.


                                Et bien figurez-vous, que si le PS instrumentalise bien le FN, c’est pour mettre dans l’embarra ....... la gauche.

                                Oui, oui, réfléchissez-vous, le PS (et les médias complices) rêve de rompre le cordon ombilical des références à Marx, Proud’hon, Jaurès.
                                Le PS rêve de s’assumer soit social-démocrate soit social-libéral mais ne veut plus être .... socialiste. C’est même Valls qui le dit, que le PS doit cesser ses références au socialisme, c’est dire que dans les têtes des solfériens cela est déjà acté.

                                Juste un problème : comment faire pour que les idées de gauche soient néfaste pour qu’on puisse prétendre les abandonner.

                                Et là, j’avoue c’est un vrai éclair de génie, pour moi, le FN est complice du système autant que le PS et l’UMP et a un rôle à jouer : le repoussoir de la gauche de la gauche en cannibalisant une partie des thématiques sociales abandonnées par les sociaux-démocrates tout en continuant par parcimonie à justifier leurs idées nauséabondes en « light » et plus présentables.

                                Ainsi, quelque soit l’argumentaire vrai ou faux, juste ou injuste, d’un représentant du FN, il sera perçu comme néfaste, et donc intolérable pour tout bon démocrate que nous sommes.

                                Exemple : Marine Le Pen a dit dimanche soir que le Pacte de Responsabilité est une ignominie sociale, et même si Mélenchon ou tout autre représentant de vraie gauche aurait pu le dire, le fait que ce soit Marine Le Pen qui l’ait dit disqualifie automatiquement tout ceux qui dirait cela.

                                Autre exemple plus subtil :
                                Lorsqu’on entend « préférence nationale » de manière quasi-instinctive on s’imagine une politique de l’exclusion ethnique, ce qui est un repoussoir pour quelqu’un de gauche et certainement une posture assumée chez tout bon frontiste historique.
                                Cependant « préférence nationale » n’est pas la même chose que « exclusivité nationale », et de plus la préférence nationale du sol ou du sang n’est pas donnée par le propos, même si on doute des intentions du frontiste qui tient ce propos.
                                Et « préférence » ne veut pas dire « indifférence » : nous nous occupons de nos concitoyens d’abord, parce que le budget serré l’impose, mais dès que ça va mieux nous nous occuperons des autres : cela n’est pas incompatible avec la gauche.

                                Pour moi, UMP, PS ET FN sont complices à la mise en place d’un monde qui tente d’écarter tout mouvement de gauche réellement populaire.

                                Et pour mettre les choses au point : que le PS gagne ou perde en terme de « sièges » n’est pas l’enjeu principal, même si cela peut intéressé ici ou là quelques individualités, mais l’éradication de la VRAIE opposition populaire : la gauche.



                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 avril 2014 09:01

                                  Inquiet,
                                  Le PS est européiste, mondialiste et donc ultralibéral depuis 1983.
                                  Comme toute la classe politique française.

                                  Il n’a jamais eu besoin du FN pour ça, mais de mentir aux Français avec des discours sur l’égalité, la justice et autres salades sociales. Vals n’a pas de ces pudeurs, il dit clairement qu’il est au service de l’ Empire.

                                  Le FN est rejeté par 80% des Français. C’est sur ce rejet que le PS compte pour stigmatiser l’idée de souveraineté et la sortie de l’ UE.

                                  Il est fort probable que la campagne électorale des élections européennes, se fasse sur quelques thèmes :

                                  * l’ Europe c’est la paix, en utilisant les commémorations des 2 guerres mondiales.

                                  * La France est trop petite pour survivre sans l’ UE.

                                  * Sortir de l’ UE est une idée de l’extrême-droite.

                                  On parie ?


                                • agent ananas agent ananas 2 avril 2014 16:16

                                  Après nous avoir « vendu » les néo-nazis ukrainiens, pourquoi les médias devraient soudain être malveillants avec le FN ?
                                  Bref, il faut y voir une certaine constance...


                                  • Le421 Le421 3 avril 2014 09:33

                                    Le dernier des cons s’est rendu compte qu’à la télé (sur BFN TV on atteignait plus de 40% de présence), il ne passait pas une heure sans entendre parler de Marine LE PEN, deuxième de la génération...
                                    Alors, maintenant, si vous pensez qu’avec tout ce battage, l’extrême droite a spectaculairement progressé... Nous, au FdG, on est complètements cons. Personne ne parle de nous et pourtant, on a bien passé l’épreuve. On a même réussi de belles alliances avec les écolos, tout en se différenciant radicalement (sauf contexte local exceptionnel) du parti des fauxcialistes...
                                    Bref, tout le monde est content.
                                    Et dire que la droite se plaint de Hollande alors qu’il leur sert la soupe toute chaude.
                                    Quels faux-culs !!

                                    PS : Ah si !! Pour une fois, je trouve l’analyse de Mr Pinsolle assez pertinente.


                                  • Freiheit 2 avril 2014 16:58

                                    Effectivement « Rien de nouveau sous le soleil ». L’opposition au FN est caractérisée par le fait d’être totalement « irrationnelle », comme si se cachait au tréfond des êtres une peur terrible de vivre à leur tour « l’univers concentrationnaire ». Un autre « Holocauste ». Certains veulent déménager, les villes jumelées se séparent, d’autres éclatent en sanglot « Mais pour moi le FN c’est la haine ,le nazisme...et tout ça... ». Et il y en a des horreurs, vu à la télé, jour après jour« dans le »tout ça«  !. Beaucoup de gens qui adhèrent en fait au corpus politique du FN ne franchiront jamais le pas, taraudés par une culpabilité que les politiques savent très bien entretenir et alimenter. Il faudra du temps pour que les gens comprennent enfin combien on les a bernés.
                                    Le simple passage d’un représentant FN sur les médias donne des boutons à ceux qui ont une sainte horreur de ces »fachistes qui cachent bien leur jeu« . C’est la crise d’hystérie assurée. Et puis voilà que les médias surmédiatisent le FN à présent. En tout cas cela s’est fait à »l’insu de mon plein gré« . Cet article est bidon car irrationnel. Le nombre de débats indigestes que je me tape entre UMP et PS, me fait souvent déplorer l’absence du FN ou du FG. J’adore aussi les débats où l’on traite du FN, mais entre soi (cela me rappelle les débats sur la Syrie mené par Calvi où je n’ai jamais vu un représentant ou un Syrien favorable à Bachar, on débat du problème entre partisans des rebelles, plus simple...). Aussi le jour où vous verrez le FN sur ARTE où LCP (cela arrive rarement) c’est champagne !
                                    On n’est d’accord ou pas avec le FN, mais c’est bien le seul parti qui parle au peuple et qui l’écoute véritablement. Le jour où la manipulation psychologique ne fonctionnera plus, il prendra le pouvoir.
                                    Mais pour aller dans votre sens.
                                    - Marine lePen est »une bonne cliente". Record d’audience assurée...
                                    -Les journalistes sont peut-être fatigués de l’UMPS et de sa langue de bois.
                                    -Ils savent que la seule opposition est le FN.
                                    -Ce sont souvent des militants anti FN qui espèrent les mettre en difficultés. Toute invitation est une déclaration de guerre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès