Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’Express ne cède pas à la pression de Marine Le Pen mais à celle de (...)

L’Express ne cède pas à la pression de Marine Le Pen mais à celle de l’hypocrisie

Le journal L’Express se félicite d’avoir répondu négativement à la demande de Marine Le Pen qui exigeait que la rédaction supprime un cliché dans lequel cette dernière n’était pas vraiment à son avantage. Toute langue sortie, les dents apparentes, la fille de Jean-Marie Le Pen a en effet l’apparence d’un animal carnassier se repaissant des bons mots de ses amis du Front national.

Dans son blog Eric Mettout rapporte la manière dont Bruno Bilde, directeur de cabinet de Marine Le Pen, a reproché violemment au journal la publication de cette photo. Enjoint de la remplacer, le journaliste de L’Express explique avoir « résisté à la pression exercée par le parti d’extrême droite, précisant qu’il est hors de question qu’un parti politique, quel qu’il soit, dicte [ses] choix éditoriaux ».

Quel courage ! Chapeau bas devant tant d’intégrité, semble s’exclamer Eric Mettout qui relate à quel point son indépendance journalistique et celle de ses camarades est sans pareil. Mais curieusement, L’Express n’a jamais publié de photos mettant Sarkozy dans une posture similaire, ni même tourné en ridicule Carla Bruni quand cette dernière attendait que Christophe Barbier lui fasse la promotion de son album.

carla-bruni-quatre-bras-lexpress

L’intégrité des journalistes de L’Express se mesure d’ailleurs à la hauteur de ce photomontage qui présente une Carla Bruni si amoureuse qu’elle étreint de deux de ses quatre bras le corps de son époux, dans un jardin idyllique en Espagne.

carla-bruni-quatre-bras

Laurent Monserrat


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Sébastien Sébastien 11 mai 2009 12:53

    un cliché dans lequel cette dernière n’était pas vraiment à son avantage

     ???

    Y’a-t-il un cliche de marine le pen ou elle est a son avantage ?


    • unandeja 11 mai 2009 12:54

      J’ai du mal a croire que l’express ait pu publier une photo de carla a 4 bras...Mais si c’est vrai c’est assez drole :)


      • pendragon 11 mai 2009 13:05

        La photo de Bruni n’est pas un photomontage, il y a une personne à l’arrière, le fait est avéré. L’auteur mal informé fait de la désinformation.


        • Laurent Monserrat 11 mai 2009 13:25

          Bonjour et merci pour votre message,

          Si d’après vous effacer des personnes sur une photo pour en élaborer une plus idyllique ne constitue pas un photomontage, alors là je ne comprends pas !

          Quant à la désinformation dont je ferais preuve selon vous, c’est exactement le thème de ce billet qui dénonce les pratiques journalistiques limites d’un journal qui est censé présenter une information d’une manière moins partisane.

          L’Express cire les pompes de Nicolas Sarkozy et de sa femme Carla Bruni depuis de longs mois alors il semble véritablement problématique que les éditorialistes de ce journal se pose en donneur de leçon d’intégrité.

          Cordialement,

          Laurent


        • gerlando gerlando 11 mai 2009 13:40

          Pas du tout. Il y a en effet une personne en arrière plan (pantalon noir et haut à carreaux noirs et blancs) mais ce n’est pas ca qui est en cause ici.

          Carla bruni est recroquevillée sur son sac, les bras près du buste.
          Un photomonteur, profitant de la posture, lui a rajouté deux bras enlaçant sarkozy.
          L’effet recherché est on ne peut plus évident.


        • Stéphane Bouleaux 11 mai 2009 16:06

          Aucun photo montage, ni aucun courage de la part de l’express qui fait souvent une belle place à sarkozy et à bruni dans ses colonnes.

          L’auteur de l’article nous fait son petit numero de propagande anti- lepen.
          Comme souvent avant une election, il est drole de voir le nombre de « belles ames » qui viennent nous prevenir du « peril des chemises brunes ».

          A croire que l’on redoute un reveil du peuple face aux abus de l’umps.


        • maharadh maharadh 11 mai 2009 13:17

          En attendant celle de Marine :



          • Jérôme M. 12 mai 2009 12:07

            Est-ce qu’on pourrait demander la publication de cette pub dans L’Express ? Ca aurait au moins le mérite de désodoriser là où ça sent mauvais.


          • boris boris 11 mai 2009 13:24

            Ahahaha, le Sarko au chiotte, m’étonnerait doit être un constipé chronique ce mec !


            • Gabriel Gabriel 11 mai 2009 16:30

              Et oui car c’est souvent les plus constipés qui sont les plus chiants ! La preuve...


            • jymb 11 mai 2009 13:24

              Dés le moment où l’on prend une série de cliché successifs ( type rafale) nous savons tous que le sujet photographié, s’il n’est pas immobile, sera plus ou moins moche ou ridicule sur un cliché, et à son avantage sur un autre.

              Aprés c’est un choix qui signe simplement les préférences politiques du journaliste : je ne l’aime pas donc je cherche à la ridiculiser. Journalisme d’école primaire ?


              • maharadh maharadh 11 mai 2009 13:25

                Chose promise, chose dûe : Marine version Mona lisa

                http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-30552599.html


                • gerlando gerlando 11 mai 2009 13:52

                  Voici le lien du reportage photo de l’express, intitulé « laetizia carla : duel de style ». Il s’agit en effet pour l’express de « compter les points » entre les deux dames, d’évaluer leurs accoutrements et leur charme respectifs.

                  Un reportage qui illustre bien la ligne éditoriale et le ton adopté par le magazine de Christophe Barbier.


                  • appoline appoline 11 mai 2009 13:54

                    Voilà où ils en sont réduits, nos journalistes ; enfin c’est un bien grand mot pour perdre son temps à des conneries pareilles.Ils devraient plutôt mouiller leur chemise pour informer réellement le français de ce qui se trame en coulisse. Mais là, bizarre, pas trop de candidats, alors qu’ils ne s’étonnent pas qu’on les considère pour ce qu’ils sont, des bons à rien.


                    • goc goc 11 mai 2009 13:58

                      @ l’auteur

                      je suis d’autant plus de votre avis, qu’il me semble bien que l’expresse dans ce cas precis, fait dans l’attaque personnelle, je m’explique :

                      Quelles que soient les idées d’un homme politique (ou une femme), on doit respecter l’individu, meme si on ne partage pas ses idées. Or le respect de l’individu implique, non pas qu’on le montre sous son meilleur jour, mais simplement qu’on evite de le ridiculiser su un plan physique.

                      Charge apres, au journal de debattre sur les idées, mais pas sur l’aspect physique. Or dans le cas present, non seulement on peut penser que c’est volontairement que le journal a choisi cette photo peu flatteuse, mais qu’en faisant cela il ne demontre qu’une seule chose, c’est qu’il n’a meme pas le repect de l’autre. Quand on rajoute à cela le fait que parmis ses responsables editorios, il y a le leche-pompe en chef de carlitta, on ne peut etre que « degouté » de ce genre de journalisme qui devrait, par soucis de verité, s’installer a Vichy plutot qu’a Paris


                      • Laurent Monserrat 11 mai 2009 14:14

                        Bonjour,

                        Vous avez parfaitement raison de revenir sur les idées car cette photo s’arrête juste à l’aspect physique de la Marine Le Pen et tente ainsi de dégrader son image. Ce n’est pas de la sorte que l’on combat les idées d’extrême droite.

                        Cordialement,


                      • Jérôme M. 12 mai 2009 12:05

                        Tout est dit.

                        Merci

                      • linus20024 linus20024 11 mai 2009 14:05

                        @ l’auteur,
                        Que les journalistes de l’Express fanfaronnent en criant sur tous les toits qu’ils ont su résister aux pressions de Marine Le Pen illustre bien l’état de déliquescence avancé de la profession en France.
                        J’aurais aimé que ces braves gens aient le même courage vis-à-vis du chef de l’état et de la première dame de France. Mais quand on sait que Christophe Barbier et cette dernière sont de très bons amis, il ne faut pas trop y compter.
                        Internet est encore le seul espace avec Marianne et le Canard Enchainé à pouvoir encore résister aux pressions du pouvoir. Mais pour combien de temps ? Voyez déjà comme François Pérol fait tout pour museler le site Mediapart qui avait fait des révélations gênantes à son sujet.
                        Ce pays va décidément très mal.


                        • Laurent Monserrat 11 mai 2009 14:22

                          Bonjour et merci à vous de revenir sur l’affaire Mediapart,

                          Vous avez parfaitement raison de préciser que le pouvoir tente de museler une partie de la presse. Sarkozy aura d’ailleurs su profiter du rachat progressif de nombreux journaux par des industriels qui ont toujours favorisé le candidat qui parlerait dans le sens de leurs profits.

                          Mediapart commence sérieusement à déranger, alors les camarades de Sarkozy vont intenter plus d’une vingtaine de procès pour couler financièrement le journal.

                          C’est assez sordide, mais la lutte pour le pouvoir en passe par des méthodes peu humanistes.

                          Cordialement


                        • LE CHAT LE CHAT 11 mai 2009 14:33



                          et cette photo là , pourquoi l’express l’a censurée ?


                          • LE CHAT LE CHAT 11 mai 2009 15:16



                            elle est très bien sur cette photo , d’autant plus que le maire socialiste d’Henin Beaumont
                            a été mis en prison pour malversations !


                            • LE CHAT LE CHAT 11 mai 2009 16:18



                              autre bras tendu par un type géné par les odeurs des immigrés !


                            • Christoff_M Christoff_M 11 mai 2009 21:32

                               bizarre cette habitude en France de ridiculiser les partis minoritaires, alors qu’après tout ils sont élus démocratiquement, cela vaut pour Besancenot, pour les verts toujours noyautés par des agitateurs...

                              La gouvernance mondiale ne peut que se réjouir du niveau moyen béta du français en politique, et de sa propagande diffusée dans les journaux actionnarisés !! qui favorisent les partis qui signent tout montrant leur dévotion au monde de la finance et au Medef, à savoir l’UMPS, qui n’ont rien de démocratique...

                              Le Pen avait des défauts, le meme défaut que Dieudonné la propagande extremiste mais il mettait le doigt ou ça fait mal... l’UMPS qui remplace la bourgeoisie de la révolution n’a de cesse que de s’approprier les postes de pouvoir et d’argent et de placer la famille de manière tout à fait antidémocratique !!

                              Alors ricaner de la fille Le Pen, qui n’est en rien comparable à son père, c’est bien la preuve de la médiocrité et du rétrécissement d’esprit de ceux qu’on appelle poliment journalistes, dans des revues censées faire du reportage et de l’info...

                              Le but de la gouvernance mondiale étant de faire descendre l’info au niveau du vulgaire, par pression économique et orientation des budgets pub !! si bien que l’Express et le Point ne sont plus que l’ombre d’eux même !!


                              • Antidote Europe 11 mai 2009 22:22

                                C’est bien vrai. Quelle bande de focus ces journalistes qui se parent d’intégrité alors qu’ils courtisent les grands de ce monde...


                                • Proto Proto 11 mai 2009 22:23

                                  Et là elle est à son avantage ?


                                  • Christoff_M Christoff_M 12 mai 2009 02:50

                                    Ce qui m’étonne dans ce pays « démocratique », c’est le cire pompe auquel à droit l’élite bien pensante et politiquement correcte dans ce pays... l’émission de Drucker étant le summum avec les débats de sa nièce aussi inculte que souriante mais dans le sérail avec le Gallo, à voile et à vapeur, du sarkaozysme intégral....

                                    Le cire pompe et d’un autre coté le mépris de certains journalistes tres parisiens qui réagissent comme une meute d’abrutis, quand il reçoivent quelqu’un de « minoritaire », la on coupe la parole et on devient courageux virulent, on devrait dire purulent, les memes qui se mettent à genou dans des questions mielleuses quand ils reçoivent une pointure...

                                    Ou est passé l’esprit critique, la répartie j’ai vraiment l’impression de retourner en ex URSS quand j’allume la télé au moment du JT, le « grand Paris » dans dix ans vaut bien les plans quinquennaux de l’ex URSS !!

                                    Et tout le monde de se réjouir avec des petites maquettes, et monsieur Delanoe de se féliciter avec mr Huchon et mr Sarkozy, manquerait plus que Strauss Kahn qui vient pour le financement et on se croirait dans une soirée imaginée par les Marx Brothers... sauf que la pas de foie gras, les oies sont les français non invités et gavés par les couleuvres à avaler sous le règne du grand maitre de l’illusion...

                                    Faut pas essayer d’avoir l’air, quand on a pas l’air du tout !! monsieur Sarkozy et sa cour, comme certains dirigeants rencontrés dans ma vie professionnelle au sein de grosses boites françaises me font penser aux films de Tati et a la chanson de Brel ou il évoque « monsieur Dupneu qu’est son chef... ».


                                  • Vilain petit canard Vilain petit canard 12 mai 2009 09:29

                                    Oulalaaaa, l’Express est en révolte ? Disons plutôt que la bande de fayots qui y pissent de la copie se sont tout d’un coup avisés que dans cette pseudo-campagne européenne, ça manquait de méchants. Or, un méchant, ça sert, ça met en valeur notre glorieux leader, l’homme qui se tape Carla la copine au rédac’chef, ça c’est important. Alors, chouette, on va ridiculiser la fille Le Pen, et en plus on dirait qu’on lui tiendrait tête, elle serait pas d’accord et on lui dirait que c’est comme ça, na. Quel courage ! Quelle audace ! On sent que dans la rédaction, ils ont dû frémir devant cette témérité, certains ont peut-être même agité leur menace de démission... non quand même pas.... C’est comme de refuser la pauvreté, ou le malheur, ou de s’engager fermement contre le SIDA, c’est dur de pas être d’accord.

                                    C’est comme de faire vingt pages sur Carla. Elle est si chou.

                                    Pitoyable.


                                    • Christoff_M Christoff_M 12 mai 2009 09:55

                                      si ça continue Calvi Chabot et Drucker vont passer pour des journalistes de fond et intellectuels...

                                      A quand la légion d’honneur de Sarkozy pour le débat courageux et le service rendu à l’information.... et la phrase typique du journaliste qui coupe une personne qui part dans une explication pour placer le fameux « mais vous comprenez j’essaie de me placer au niveau du téléspectateur moyen, donc de reformuler la question... » en général cette phrase coupe court à une élévation du débat !! même le temps des débats est limité alors que sans la pub il devrait être augmenté...
                                      la culture sous Sarkozy ?? voir Tapie en direct au théatre sur antenne 2 plebiscité par Drucker !! Heureusement qu’Hanin est trop vieux, autrement nous aurions droit au Shakespeare joué par Hanin !! lui qui fut imposé par Mitterrand à la tête du festival de Pau...

                                      Certains voient du changement de la modernisation, j’en doute chez ce Sarkozy dont les deux idoles sont Mitterrand et Napoléon... il voudra laisser une empreinte, du moment qu’il ne nous construit pas une grande bibliothèque ou un deuxième Beaubourg à la place des Halles...


                                    • Jérôme M. 12 mai 2009 12:03

                                      D’accord à 100%.

                                      Si on accepte de plaire à l’Elysée, alors pourquoi pas accepter une requête, même de Marine LePen, au même titre qu’un Besancenot etc.. 
                                      Maintenant, côté esprit journalistique indépendant, là c’est foutu,.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès