Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’information !!! Vraiment l’information ?

L’information !!! Vraiment l’information ?

L’information…


Lorsque l’on « ressent » plus que l’on raisonne,
il faut se poser des questions sur ce qu’on nous livre.

 

Nos médias de masse nous livrent nettement plus de sensations que d’Information.

Vouloir s’informer véritablement en utilisant uniquement les médias de masse traditionnels est une insigne illusion. Tenter de s’informer via la télé et la radio de nos grandes chaines est peine perdue. Les Radio-Canada, Le Monde, La Presse, Le Figaro, TF1, CNN, Washington Post, etc., etc. nous livrent à l’unisson exactement le même discours nous aiguillant vers les mêmes jugements.

Penser trouver de l’information « véritable » à travers nos grands quotidiens officiels est une affreuse méprise. On passe au tamis les faits pour ne diffuser que ceux qui soutiennent une vision bien précise d’une situation. On ne vous exposera pas les atrocités vécues lors d’attentats à Damas ; une bombe ou une voiture piégée aura tout simplement explosé, nous ne sommes pas à Boston ! Aussi les coupables des nombreux attentats de Damas n’ont pas le même traitement médiatique que les « présumés » coupables de l’attentat de Boston. L’information, ce qu’on appelle : « l’information », injecte du jugement et livre peu, – très peu – d’éléments tangibles permettant de juger de façon éclairée, rationnelle et raisonnée.

Le discours tenu sur tous les médias – de masse – est un discours totalement identique, reprenant exactement les mêmes thèmes en les coiffant pratiquement des mêmes titres tout en les traitant avec les mêmes mots. Il en résulte non pas une information, mais une sorte de conditionnement émotif (lavage de cerveau) aiguillant notre opinion dans un sens bien précis. Résultat : notre jugement devient catégorique, nous condamnons fermement ceux désignés comme étant les « méchants ». Notre consentement est alors acquis pour utiliser tous les moyens pour parvenir à éliminer cesdits « méchants ». Nous approuvons et même « souhaitons » toutes les mesures pour les déloger, entre autres, les moyens militaires, c’est-à-dire : la guerre.

La guerre…

Approuver des guerres !
Incroyable !
Comme si nous ne connaissions pas ses méfaits désastreux ! Comme si la guerre était un jeu vidéo où la souffrance et la destruction n’étaient que virtuelles
On approuve les guerres contre cesdits dictateurs soudainement sanguinaires. Des dictateurs pourtant en place depuis des lustres. Ou encore des guerres contre certains groupes de « barbares » ! Des barbares ayant acquis des armes bien souvent via ceux-là même qui décident de les combattre.

Nos journalistes professionnels transformés en agents de propagande haineuse se gardent bien de nous informer des enjeux véritables. Jamais on ne nous fait le portrait rigoureux des ressources naturelles des régions en conflit. Jamais on ne nous enseigne l’Histoire de ces Pays, de ces régions, de ces peuples souvent colonisés, souvent exploités. Tout comme on ne nous explique pas l’origine des groupes barbares tels Al-Qaïda ni où ils ont acquis leurs armes et leur financement. Encore moins d’explications sensées sur pourquoi soudainement après plusieurs années voire des décennies de dictature tranquille et même acceptée par nos braves gouvernements certains dictateurs qu’ils ont reçus « en ami » deviennent soudainement sanguinaires, distributeur de viagra ou tortionnaire d’enfants. Non, on ne nous informe pas on nous conditionne simplement à les haïr au plus profond de nos tripes et conséquemment à accepter ces « inévitables » (SIC) guerres pour préserver le bien (!), la démocratie (!) et les droits humains (!).

Il faut être conscient que les moyens militaires employés n’ont rien de démocratique, ne respectent pas les droits humains (les bombes sont tout sauf humanitaires) et ne sont pas pour le bien des populations. Ces populations qui reçoivent bombes et missiles. L’Afghanistan, l’Irak, la Côte d’Ivoire, la Libye sont là pour en témoigner « éloquemment » !

Comme le dit Michel Collon et comme nous pouvons chacun de nous le constater sans beaucoup d’efforts en regardant tout bonnement l’Histoire et l’actualité, les guerres se font sur des mensonges. Pensons simplement au mensonge le plus célèbre et le mieux documenté, celui des armes de destruction massive que n’a jamais eu Saddam Hussein.

Nos médias nous mentent quotidiennement, tantôt grossièrement et tantôt par « omission ». Nos journalistes devenus propagandistes professionnels savent très bien que ce qui n’est pas dit n’existe tout simplement pas dans l’esprit et le jugement des gens.

Notre opinion repose sur l’information.

Une mauvaise information ou une information « incomplète » rend notre jugement totalement bancal, irrationnel et même complètement absurde. De plus, ce qui nous vient de nos grands médias de masse et qu’on ose encore appeler information (sic), nous inculque de l’émotion plutôt que de l’information véritable. Il est clair qu’on cherche à nous faire consentir et approuver des gestes qui autrement (si nous étions véritablement bien informés) seraient considérés comme totalement inacceptables.

Personne ne pouvait approuver la destruction complète du Pays africain ayant la meilleure fiche sur le plan du développement humain ainsi que le meilleur résultat économique de toute l’Afrique (la Libye [1]). C’est par la désinformation et l’omission de faire connaître les caractéristiques réelles des réussites libyennes ainsi que les conditions de vie réelles des Libyens et des Libyennes que les populations occidentales ont acceptées majoritairement la destruction de ce Pays qui était le chef de file de l’Afrique. C’est en cachant les réussites du guide libyen et la reconnaissance de la majorité de son peuple que son assassinat ainsi que celui de sa famille, de ses amis et de tous ceux luttant pour ce drapeau vert, que l’on a pu nous faire applaudir cette immonde guerre et ces assassinats barbares et injustes.

C’est par conditionnement que les populations occidentales ont trouvé « normal » et même se sont réjouies de voir exposé dans un frigidaire à viande le corps ensanglanté du dirigeant libyen fraichement assassiné. C’est aussi par conditionnement qu’on nous a fait accepter que ceux qui arrêtaient de façon cavalière le président Laurent Gbagbo et sa femme tout en saccageant leur demeure, puissent sabrer le champagne sur les cadavres encore chauds de la garde présidentielle ivoirienne.

Nul ne peut se réjouir d’un tel sort fait à des dirigeants politiques ou à des Êtres Humains sans avoir au préalable subi un conditionnement psychologique.

On nous fait « haïr » pour ensuite être totalement libre de commettre tous les crimes : bombardements, assassinats, guerre sous toutes ses formes, économiques, politiques et militaires.

Voilà ce qu’on nous sert en guise d’information. Nous n’avons plus d’information, mais du conditionnement émotif et psychologique constant.

Pour bien comprendre à quel point ce qu’on persiste à appeler « information » dans nos médias de masse n’en est plus, il faut voir ce qu’est un véritable bulletin d’information.

De plus en plus des bulletins d’organisme citoyen sans grand budget tentent de compenser ce manque flagrant de bulletins d’information véritable. Il faut voir les bulletins hebdomadaires de « PAS l’Info » (en relâche pour l’été).

L’information livrée par cette équipe réduite et ayant des moyens ridicules par rapport aux journalistes des grands médias est remarquable. Une approche plus journalistique où les faits et non les mots et les émotions sont mis de l’avant.

Après avoir consommé ce qu’on nous présente comme étant de l’information sur nos grands médias, il est salutaire pour notre jugement de voir ces bulletins. On retrouve avec presque de la surprise « l’information ». La « simple et véritable » information nous est livrée. En visionnant ces bulletins, on s’aperçoit que nous avons perdu l’habitude de recevoir les « faits » et de juger « par nous-mêmes  » des gens et des situations.

Une information s’adressant à votre raison plutôt qu’à votre émotion. Un bulletin d’information réalisé tout simplement en utilisant certains faits incontestables et disponibles à tous.

Serge Charbonneau
Québec

P.S. : Pour alimenter avec encore plus d’éléments notre jugement,
l’analyse de Michel Collon fait le 19 janvier 2013 concernant l’intervention française au Mali.

Aussi une entrevue avec René Naba fait en mars dernier pour une télé d’information africaine.

Pour terminer, cette sortie du jeune député belge, Laurent Louis s’opposant à la guerre au Mali et dénonçant la manipulation internationale concernant ce dossier.

 

La conscience est le premier pas vers la prise de contrôle de notre destinée.

 

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye
En 2009 le produit national brut (PNB) atteint 62 milliards de dollars et le PNB par habitant de 12 020 dollars situe la Libye parmi les cinquante pays les plus prospères.
En 2007, la Libye est le pays le plus développé d’Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • berry 14 août 2013 10:44

    Bravo pour votre travail de réinformation.
    Les médias du système sont de plus en plus totalitaires mais ils perdent de leur influence grâce à internet.

    Un exemple de désinformation des médias officiels, parmi tant d’autres  :
    http://pascasher.blogspot.fr/2010/10/les-menaces-dadam-pearlman-gadahn.html
    Le numéro 3 d’Al Qaïda, Adam Gadahn, s’appelle en réalité Adam Pearlman, il est juif américain et est le petit fils d’un très haut responsable de l’Anti Defamation League.


    • LE CHAT LE CHAT 14 août 2013 15:48

      en ce moment , c’est particuliérement affligeant le niveau des journaux télévisés , entre les faits divers sordides et les gens en vacances sur la plage et dans les bouchons , suivi d’une pub déguisé pour tel ou tel chanteur ou acteur , pas grand chose de concret à se mettre sous la dent . c’est pas nouveau  , déjà en 2002 ...  !


      • vesjem vesjem 14 août 2013 16:47

        il y a unanimité parmi nous sur ce sujet ;
        j’écoute parfois la radio (au 2ième degré) , pour savoir ce qu’elle veut me faire croire ou penser ;
        la mafia a investi tous les médias , à moins d’une distribution massive de contre-informations , je ne vois pas comment modifier le cours des évènements ;
        internet est encore un vecteur trop faible , et lorsqu’une majorité y puisera l’info , il y aura belle lurette que le système aura mis des verrous ;


        • SamAgora95 SamAgora95 16 août 2013 09:19

          Bravo, et merci.


          Cet article résume parfaitement ma pensé.

          La question est comment en est-on arrivé là ? qui est le coupable si ce n’est nous même finalement (les personnes ordinaires), il suffirait pourtant de ne plus lire ces journaux de ne plus regarder cette télé pour qu’ils disparaissent comme le cauchemar au réveil, c’est nous qui donnons du pouvoir de la consistance à ces monstres ! Mais combien d’entre nous sont suffisamment éveillés et conscients ?

          • hunter hunter 18 août 2013 20:32

            Salut à tous,

            Remarquable papier que je découvre tardivement.

            à Sam : «  il suffirait pourtant de ne plus lire ces journaux..... »

            Pas de problèmes, les grands journaux « mainstream », en France, ne sont pratiquement plus lus ; ils ne tiennent debout qu’avec du pognon public !
            Le problème est qu’il existe des canards indépendants, très critiques, très lucides, mais....eux non plus ne sont pas lus !!!

            En fait, quand je branche la télé où la radio, mon décodeur s’active automatiquement, et je pourrais après chaque séance, faire une liste du boulot qui est fait à de pure fin de propagande, pour le système en place !

            En fait ça en devient rigolo en fin de compte !

            Même ma préférée, la magnifique Carole Gaessler, est obligée de se fondre dans le moule, mais bon, même la vue de cette pure merveille n’altère pas mon décodeur, donc ça va !

            Le problème, c’est que peu de gens sont capables de prendre du recul face à cette propagande, et je pense que c’est pour ça qu’on en est là !

            Pour plus de 90% des gens, les médias mainstream, c’est la parole d’évangile ; combien de fois n’ai-je entendu ce truc qui au début me faisait bondir ; « c’est vrai, je l’ai entendu à la télé !! »

            Bon maintenant j’en rigole :ça s’appelle prendre de la bouteille !

            Il est impossible de changer les gens, ils sont programmés depuis trop longtemps ! Quand ils se reproduisent, sans le savoir ils participent à la programmation de leur descendance, qui fera de même plus tard !

            Comme avancé dans la petite vidéo brésilienne « le syndrome du larbin », je crois à une prédisposition génétique dans l’espèce humaine, à la paresse intellectuelle volontaire, au profit de conneries et mensonges pré-mâchés, fournis en abondance par les mainstream ; je ne sais pas si ça a été étudié, mais si c’est le cas, ce n’est pas dévoilé !

            Je pense honnêtement, que depuis de millénaires, les dominants ont remarqué cette tendance forte, et « élèvent » leurs dominés, de manière à accentuer au fil du temps, cette caractéristique !

            Là, je crois qu’ils sont arrivés au maximum de leur sélection génétique (comme l’ont fait des générations d’éleveurs de cochons, vaches, chiens, chats, etc) : ils ont abouti à la larve humaine du XXIème siècle, totalement dépendante du système (je parle de nos sociétés ), ne sachant pas faire pousser un légume, effrayé par la vue du sang d’un poulet, uniquement préoccupé par ses pulsions ( bouffe, peu importe la qualité, sexe, consommation, etc....), qu’ils dominent totalement, en la divertissant, et en lui faisant avaler les pires couleuvres, et en plus elle en redemande !

            C’est un travail brillant ! leur domination est totale et se renforce chaque jour un peu plus !

            Mais comme les lois de la génétique ne sont pas complètement contrôlables, certains individus sont imperméables : une sorte de mutation génétique peut-être.....

            D’autres, englués, peuvent être sortis de la matrice et éveiller leur conscience, mais de toute façon, ces deux catégories sont à effectifs très faibles, et les lignées de dominants le savent !

            Ce n’est même pas 5% (selon mes estimations) de la masse des 99% de dominés, donc c’est peanuts !

            Avant internet, ces gens étaient très seuls, isolés !Maintenant ils peuvent partager, se reconnaître, voire se rencontrer, mais vu leur très faible nombre, le risque est plus que minime pour les prédateurs dominants.

            C’est bien pourquoi nous avons encore accès à internet, et pouvons nous exprimer ça et là !

            Le jour où une mutation viendrait à toucher la masse amorphe des dominés, drogués au smartphone, fesse bouc, TF1 et tutti quanti, là les dominants verront le danger et verrouilleront le bousin.
            Ils réagiront aussi violemment, car leur pouvoir sera menacé !

            Mais bon, avant qu’une mutation se manifeste, il faut beaucoup de temps, ils peuvent donc dormir tranquilles.....

            C’est pourquoi il ne faut rien espérer, en tout cas pas penser que les gens changeront : vous pouvez apporter la preuve tangible à un dominé de combien il se fait mettre chaque jour, il vous enverra paître : son conditionnement est plus fort que tout, puisqu’il a consisté à réduire à néant ses capacités de raisonner, de remettre en question, d’analyser !

            Un changement s’opérera forcément un jour, c’est une loi de l’évolution biologique, mais lorsqu’elle se produira, il sera sans doute trop tard : vu l’état catastrophique de l’environnement, l’espèce humaine n’aura sans doute pas le temps de s’améliorer.

            Adishatz

            H/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Serge Charbonneau

Serge Charbonneau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès