Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La censure comme outil de communication politique

La censure comme outil de communication politique

Les médias vont devoir s’y habituer : de plus en plus, ils devront affronter le cas d’annonceurs publicitaires qui cherchent à faire parler d’eux à tout prix. En allant toujours dans le plus trash, le plus provocateur et le plus racoleur, certains peuvent ainsi espérer une campagne de communication au prix le plus minime. En se faisant refuser leur campagne de publicité, certaines personnes peuvent ainsi hurler à la censure et de fait bénéficier d’un véritable focus sans dépenser le moindre euros d’achat d’espace.

En France, souvenez-vous de la campagne anti-tabac de l’association Droits des non-fumeurs (DNF), elle montrait des jeunes hommes et jeunes femmes en train de faire une fellation à un adulte, mais avec une cigarette à la bouche. Publicité rejetée, scandale des hommes politiques dont la Secrétaire d’Etat Nadine Morano, on ne parle que ce ça pendant 48h sur internet, et dans les médias. La polémique plus forte que la publicité, en visibilité bien évidemment, mais aussi en discussion, à la différence que l’on parle plus de la polémique que de la lutte anti-tabac.

Aux Etats-Unis, on passe un cran au-dessus. Les chaînes de télévision CBS et NBC ont réfusé de diffuser un spot publicitaire, publicité du National Republican Trust PAC qui incite les Américains à s’élever contre la construction à deux pas de Ground Zero d’un centre culturel musulman. Ce projet de mosquée financée par l’Association américaine pour la promotion de l’islam (American Society for Muslim Advancement) est soutenue par le maire de New-York Michael Bloomberg. Voici la vidéo en question.



Évidemment les amalgames sont choquants. Évidemment on comprend la censure par NBC et CBS de cette publicité. D’ailleurs la provocation du National Republican Trust PAC n’est pas une surprise, déjà le mouvement du journaliste Scott Wheeler avait lancé durant la campagne des présidentielles américaines une publicité affirmant que Barack Obama avait financé un permis de conduire au pirate de l’air des attentats du 11 septembre. Et le mouvement se sert donc bien évidemment de cette censure pour promouvoir son action et cette vidéo, avec succès quand on voit les plus de 100 000 visionnages.

En France, les petits partis politiques ne pourront que s’inspirer de ces opérations de communication politique. Peu importe d’avoir les (monstrueux) budgets pour faire de l’achat d’espace, il suffira d’être encore et toujours plus polémiques. Pour faire parler de soi à tout prix, on devrait assister (si leurs communicants sont un minimum malins) à une recrudescence de campagnes publicitaires virales. Se faire censurer pour exister dans le paysage médiatique politiques. Créer la controverse pour exister durant 48 heures de l’agenda médiatique. Il va falloir s’accrocher.

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • joelim joelim 17 juillet 2010 15:20

    Gare au retour de baton. Personnellement j’appelle mes concitoyens à de préférence ne pas consommer de produit vu dans une publicité, pour 3 raisons complémentaires :

    — en moyenne le produit est forcément plus cher du fait du coût de sa publicité

    — les fabricants qui paufinent trop la com de leurs produits le font souvent pour contrebalancer la faible qualité de leurs produits, soit parce qu’ils sont peu compétents soit parce qu’ils espèrent tirer plus de fric en payant de la pub plutôt qu’en améliorant leurs produits, tout en se fatiguant moins

    — on arrivera ainsi un jour à combattre cette fabrique de cerveaux-consommateurs-dès-l’enfance qui pourrit l’humanité et qui s’appelle la pub (enfin, ne soyons pas sectaires, un faible pourcentage de pub est honnête mais alors il faut l’appeler publi-information même si c’est un oxymore).

    D’ailleurs les gens voient parfaitement le lucre et le stupre qui transparait des intentions dernière les spots de pub les plus « limites ». La loi qui semble s’appliquer si on regarde le monde d’un oeil objectif est :

    COMMUNICATION = MENSONGE

    son corollaire étant

    VERITE = INFORMATION

    En français : la communication véhicule du mensonge, seule la vérité transporte de l’information. Cordialt

    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 juillet 2010 15:34

      Bonjour,

      je trouve très attrayantes les polémiques nées de scènes trash et les effets qu’elles provoquent. Notamment quand certaines putes cherchent à se refaire une virginité en se présentant pour être élues députés...

      Plus sérieusement, après la pipe pour la campagne anti tabac, il reste encore les campagnes anti viol et pédophilie qui nous réservent quelques morceaux de choix dont je n’ose imaginer les brillantes recettes que vont nous concocter les experts en communication publicitaires.

      A Quand une commission patronnée par Mélenchon pour inspecter les maisons closes avant l’éventuelle loi...

      Mais le meilleur en polémique, c’était Victor...

      Excusez moi, c’est mon quart d’heure. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès