Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La force de la servilité est en eux !

La force de la servilité est en eux !

Naguère, des étoiles ...

JPEG

Les journalistes ne sont devenus que

de vils représentants de commerce.

Que s'est-il donc passé dans notre bon pays pour que tous les médias en chœur traitent avec délectation de la sortie d'un film ? La guerre aurait-elle disparu de la planète ? La menace terroriste se serait-elle subitement volatilisée ? Le dérèglement climatique est-il définitivement repoussé ? Le chômage n'est-il qu'une illusion ?

Comme un seul homme, tous les journalistes en rang d'oignon évoquent l'évènement considérable, participent à leur mesure du matraquage gigantesque qui couvre la sortie de cet épisode supplémentaire de la vacuité des étoiles. Même notre merveilleux journal local qui ne lèverait pas le petit doigt pour soutenir le travail des artistes locaux se vautre dans les louanges hagiographiques de cette chose sans intérêt aucun !

Il faut couvrir la sortie, rendre compte des animations commerciales qui accompagnent cette fadaise inter-galactique, donner envie aux moutons de lecteurs de se précipiter dans les salles obscures pour assister à la farce. C'est lamentable, indigne de la mission des journalistes. Ce n'est pas de l'information, c'est de la complicité mercantile, un abus scandaleux.

Les journaux télévisés se font complices de cette fantastique organisation financière. Que les chaînes privées se compromettent ainsi, passe encore : c'est dans la nature de leur fonction. Ce ne sont que des relais publicitaires qui façonnent l'esprit du consommateur compulsif. Mais que dire des médias publics ? Ils trahissent leur mission et leur cahier des charges !

Qui arrose ce joyeux monde ? Qui tire les ficelles de cette vaste escroquerie intellectuelle qui fait passer pour un chef-d'œuvre une production qui tombera dans les oubliettes de l'histoire ? Que fait l'organisme de contrôle ? Toutes ces questions et bien d'autres méritent d'être posées même s'il est évident que la conspiration des corrompus ne permettra jamais de savoir les dessous de cette vaste entreprise de propagande.

Mais pourquoi favoriser ainsi un produit venu d'une nation qui n'a certes pas besoin de notre aide ? L'empire en question, c'est le libéralisme triomphant, maître du monde qui se joue des étoiles comme des milliards. Le vide sidéral est celui de l'intelligence et les effets spéciaux sont la poudre aux yeux pour endormir les gogos. Belle réussite au demeurant puisque les foules se précipitent, obéissent à l'injonction des fidèles serviteurs et se délectent de ce pauvre spectacle infantilisant.

Il n'est plus rien à espérer d'une société à ce point corrompue qui n'est même plus capable de distinguer l'essentiel du superflu, qui donne la primauté des ondes aux dieux du stade et du grand écran, qui écarte toute analyse, qui n'établit plus aucune échelle des valeurs. Courez donc vous laver une fois encore le cerveau. Je doute qu'il en reste grand chose depuis le temps où vous vous livrez à ce fabuleux exercice d'abrutissement.

Achetez des panoplies, des gadgets, des livres sur le sujet à vos chers rejetons. Il faut les formater eux aussi, les préparer à leur futur rôle de mouton stupide. Il n'y a aucune raison qu'ils ne soient pas comme leurs parents, consommateurs émérites qui obéissent, le petit doigt sur la couture du pantalon, aux injonctions des prescripteurs d'opinion.

La force est en ceux qui tournent le dos à ce rouleau compresseur, qui crachent sur ceux qui relaient honteusement la propagande du moment. Ne pas regarder cette ineptie est un acte de résistance et de salubrité intellectuelle tout comme couper vos écrans ou refuser d'acheter les journaux qui se compromettent dans la combine.

Décidément, il n'est plus rien à espérer des médias. Ils sont passés, armes et bagages du côté d'une idéologie de la médiocrité et de la servilité. La vénalité de ces gens est sans limite. Ils tendent la main, obéissent et servent. Je les plains sincèrement ; ils se font les complices honteux d'une escroquerie intellectuelle dont, un jour, ils devront rendre compte.

Terrestrement leur.

pravda.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • malko malko 22 décembre 2015 10:01

    Ce qui est surtout grave avec cette presse lèche-bottes, c’est qu’elle démolit la démocratie.

     
    Elle fait le même job que les curés de jadis : soumettre le peuple au pouvoir.

    • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:04

      @malko

      Excellente comparaison
      Les folliculaires d’aujourd’hui étaient les cerbères d’hier


    • L'enfoiré L’enfoiré 22 décembre 2015 18:41

      @malko,


      «  soumettre le peuple au pouvoir. »
      Il ne tient qu’à vous que le savoir dépasse le pouvoir.


    • malko malko 23 décembre 2015 06:52

      @L’enfoiré

        
      Dans nos démocraties, c’est la majorité qui a le pouvoir, et elle croit quasiment tout ce que la presse raconte.

    • Jeff Parrot Jeff Parrot 22 décembre 2015 10:11

      c’est pas nouveau,

      ils ont toujours sur-vendu les block-busters, c’est leur job de rentabiliser les investissements des majors, et pas le choix si on veut de la croissance, pas le choix si ils veulent que disney continue d’acheter des pages publicitaires. Ils font le job, ils vendent du temps de cerveau disponible.
      Le consommateur de toutes facons adore ca les produits derives cars-reinedesneiges-starwars


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:05

        @Jeff Parrot

        Ils nous mènent par le petit bout de la queue du Mickey

        C’est Noël ...


      • juluch juluch 22 décembre 2015 10:45

        C’est Star War mon bon Nabum.....  smiley


        J’ai toujours apprécié cette saga, à voir sur grand écran.

        Ensuite le battage médiatique est certes soûlant ....mais vu se que ça rapporte en biftons......tous le monde y trouve son compte ....ou presque.

        après tout c’est fait pour vendre, à nous de faire le tri de tous ce boxon journalistique !

        Merci Nabum....

        En avez vous un de ces films ??

        • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:06

          @juluch

          Jamais vu

          J’ai des principes

          Je ne collabore pas avec l’ennemi de classe


        • juluch juluch 22 décembre 2015 16:07

          @C’est Nabum
          Jamais meme les premiers ??


          J’apprécie Star War comme star trek qui est dans un tout autre registre....  smiley

        • César Castique César Castique 22 décembre 2015 12:02

          « Même notre merveilleux journal local qui ne lèverait pas le petit doigt pour soutenir le travail des artistes locaux se vautre dans les louanges hagiographiques de cette chose sans intérêt aucun ! »


          Alexis de Tocqueville, poussant à ses conséquences ultimes l’admirable philosophie « émancipatrice » des (prétendues) Lumières « Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde. Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leurs âmes. » De la démocratie en Amérique, Tome II - Quatrième partie - Chapitre VI


          • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:07

            @César Castique

            C’est exactement ça !

            Merci à vous et à Alexis


          • Enabomber Enabomber 22 décembre 2015 18:40

            @C’est Nabum
            divertir, c’est, au choix, proposer un divertissement, ou faire diversion.


          • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2015 13:55

            supprimez les avantages des journalistes et ils arrêteront le cunnilingus avec les politiques .....


            • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:09

              @zygzornifle

              Je souhaite simplement qu’ils fassent leur métier et pas de la promotion des uns ou des autres


            • tf1Groupie 22 décembre 2015 14:42

              « une production qui tombera dans les oubliettes de l’histoire »

              On vous laisse assumer ce genre d’affirmation péremptoire et risquée.

              Que retiendra l’Histoire de la meilleure production française : les Chtis ?

              Mais nul doute que si l’auteur était au pouvoir il saurait prescrire ce qui est bien pour le peuple et qu’est-ce qui acceptable pour son cerveau.


              • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:10

                @tf1Groupie

                Pardon

                J’ai fait preuve de prétention quand vous vous préférez le vulgaire


              • tf1Groupie 22 décembre 2015 20:40

                @C’est Nabum

                C’est également prétentieux de qualifier de vulgaire quelque chose que l’on ne connait pas puisqu’on ne l’a pas vu.

                Mais surtout vous vous campez dans une fabuleuse posture d’aristocrate intellectuel qui méprise ses interlocuteurs en décrétant ce qui doit être considéré vulgaire.

                Molière ou Céline ou Depardieu sont considérés par certains comme vulgaires.
                Mais au final si ils plaisent est-il besoin de les vilipender ?

                Moi j’aime tout, mais vous avez également la prétention de connaitre mes préférences. Soit.
                L’esprit de superiorité a également sa face vulgaire.


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 22 décembre 2015 15:07

                Je doute qu’il en reste grand chose depuis le temps où vous vous livrez à ce fabuleux exercice d’abrutissement.

                Tant qu’à m’abrutir, autant m’abrutir avec un produit de qualité comme Star-Wars, plutôt qu’avec les sempiternelles jérémiades d’artistes de variété dépourvus de public et d’écrivants sans lecteurs dont la notoriété et la médiocrité ne dépasse pas les limites de leur multiples blogs et de leur chef-lieu de canton...


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 15:11

                  @Robert Lavigue

                  L’abrutissement intersidéral en somme ne peut vous conduire que les sommets ...

                  Bon voyage


                • Robert Lavigue Robert Lavigue 22 décembre 2015 15:35

                  @C’est Nabum

                  Ne pas regarder cette ineptie est un acte de résistance et de salubrité intellectuelle...

                  Ce type de raisonnement sectaire n’est pas sans me rappeler les z’heures les plus sombres et toussa... Une version bien pensante de l’entartete Kunst ou du sermon d’un curé inculte.

                  Seriez-vous aussi le Savonarole des comices agricoles ?


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 17:37

                  @Robert Lavigue

                  Pourquoi ceux qui se refusent à ces inepties seraient plus ridicules que ceux qui s’y précipitent docilement

                  L’excès est mauvais en tout, pour moi comme pour les millions de moutons


                • Robert Lavigue Robert Lavigue 22 décembre 2015 19:10

                  @C’est Nabum

                  Etre un mouton standard ou un mouton qui se prétend émancipé... La belle affaire !

                  Rapportés au nombre d’entrées, vos productions bénéficient d’une réelle complaisance de la presse !
                  C’est Disney qui est en droit de s’estimer lésé de ce point de vue.

                  Il est de bon ton dans vos milieux cultureux-citoyens de mépriser le box office et une presse qui ne serait pas assez servile pour encenser vos productions...

                  C’est le mépris des médiocres qui s’approprient la culture vulgaire (la partie la moins noble de la population) pour en faire un jeu de rôle pour les petits marquis et prêtres défroqués qui peuplent les salons de la noble culture.

                  Ce ne sont que des poses de tartufes du penser juste... Et ils sont légion...

                  Votre prétendu raisonnement repose sur des sophismes ou de la propagande :

                  1) Vous présupposez qu’il n’y a pas d’alternative. Aller voir Star Wars ou aller voir Nabum (le vulgaire ou la culture). Or, il est tout à fait possible d’aller voir les deux... ou de n’aller en voir aucun des deux.

                  2) Vous présupposez que Star Wars et Nabum sont dans le même registre. Peut-être que Star Wars ne relève pas de la culture, alors que Nabum en relèverait... ou l’inverse...
                  Star Wars et Nabum ne sont peut-être que deux produits banalement identiques destinés à des publics différents. Chacun avec son propre marketing. Il n’y aurait que l’emballage qui change.

                  3) Vous considérez que Star Wars relève de l’ineptie. Encore faudrait-il avoir vu le film. J’ai vu quelques unes de vos vidéos et je vous lis occasionnellement...

                  4) Vous refusez d’admettre qu’on puisse s’abrutir pendant 1h30... avec plaisir.
                  Et de ressortir du cinéma ni plus intelligent, ni moins intelligent, ni meilleur, ni plus mauvais que lorsqu’on y est entré. Tout simplement parce qu’il y a autant de raisons d’entrer dans un cinéma que de spectateurs. Et que toutes ces raisons sont honorables.


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 19:19

                  @Robert Lavigue

                  Je ne suis pas de taille à rivaliser

                  N’oubliez pas que je ne suis rien qui vaille

                  Le pop-corn est la raison la plus honorable qui soit pour entrer dans un multiplex. Le reste n’est qu’illusion


                • Enabomber Enabomber 23 décembre 2015 05:15

                  @Robert Lavigue
                  La qualité que tous reconnaissaient à Ulysse, c’était la sagesse, parce qu’il avait sondé les comportements humains. Il savait que, littéralement poussé par par des tendances qui nous sont communes, comme la curiosité, ou le plaisir, son cheval finirait par entrer.


                • Auxi 22 décembre 2015 18:08

                  Par hasard, je viens de re-visionner le mythique « Il était une fois la révolution », de Sergio Leone. Pas une ride. Juste un tout petit extrait, pour mesurer l’écart qualitatif galactique (c’est le cas de le dire !) entre un cinéma de très haut niveau et une sous-merde aussi mercantile que vaine :



                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 19:20

                    @Auxi

                    Il y a donc un cinéma loin des étoiles !
                    Je suis soulagé de l’apprendre


                  • Enabomber Enabomber 22 décembre 2015 18:34

                    J’ai eu du mal à comprendre au début pourquoi Debord employait l’expression « société du spectacle », mais finalement l’explication s’est faite toute seule.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 19:21

                      @Enabomber

                      Il avait donc tout compris


                    • Enabomber Enabomber 22 décembre 2015 19:26

                      @C’est Nabum
                      Ça ne semble pas évident pour tout le monde, visiblement. Passer les commandes de la moëlle épinière au cerveau est un processus long qui parfois ne se termine jamais.


                    • Samson Samson 22 décembre 2015 22:14

                      @Enabomber

                      "Suicidons le vieux monde

                      ... Face au terrorisme du spectacle, le spectacle du terrorisme ne fait que masquer l’enjeu réel : abolition du travail et de la marchandise, appropriation de la vie.


                      Le vent se lève. Il faut cesser de survivre.

                      « 

                      Extrait d’une affiche situationniste imprimée en 1977 (pour le »suicide" d’Andréas Baader)


                    • Enabomber Enabomber 23 décembre 2015 05:17

                      @Samson
                      Prophétique.


                    • Samson Samson 22 décembre 2015 18:37

                      Si je souscris au titre et au fond de votre analyse, je reste surpris que la virulence de votre réaction se concentre sur la promo du dernier épisode de « Star Wars ». Overdose ??? smiley

                      On pourrait pourtant en dire autant pour la sortie périodique du dernier Iphone, et tous les ans à l’approche des fêtes, les médias participent à leur réduction en fièvre consumériste saisonnière et rivalisent notamment d’éloges pour la dernière production grand spectacle - de qualité plus ou moins variable - programmée par les majors Hollywoodiens (Titanic, Avatar, le dernier Disney, Le Seigneur des Anneaux, ...).
                      L’imposition au monde des codes idéologiques et culturels de l’Empire était programmée dès la conclusion du Plan Marshall et si seul le grand écran - même avec ses produits dérivés - était concerné, elle serait bien moins efficace : la seule consultation des titres de séries télévisées dans une grille hebdomadaire des programmes suffit à s’en convaincre.

                      Tout cadeau relevant pour moi de l’échange, plutôt que céder aux exigences induites et formatées par la pub, j’ai depuis longtemps adopté pour philosophie de n’offrir que ce qui m’agrée. J’ignore s’il s’agit de « résistance », mais j’ai la faiblesse de considérer que cela participe pleinement de l’éducation de nos têtes blondes, brunes ou crépues.

                      Quant aux fêtes, elles restent pour moi l’occasion de méditer sur la magie du retour de la Lumière et sa victoire annuelle sur les ténèbres, et encore sur la naissance, avec une étable pour tout abri et réchauffé de la seule solidarité animale de l’Âne et du Bœuf, de cet Enfant sdf qui la symbolise et l’incarne, avant sa reconnaissance et son adoration honorée d’or, d’encens et de myrrhe par trois mages suffisamment fous pour se fier à une Étoile et suivre sa voie !

                      En vous souhaitant -ainsi qu’à vos lecteurs sur Agoravox - un très Joyeux Noël et/ou en vous présentant mes meilleurs vœux de bonheur pour l’Année à venir ! smiley


                      • C'est Nabum C’est Nabum 22 décembre 2015 19:23

                        @Samson

                        J’avoue que ce n’était qu’un prétexte

                        Il y a tant à dire sur cette tradition de la promotion bienveillante


                      • Enabomber Enabomber 22 décembre 2015 19:34

                        @Samson
                        Ce qui ne me rassure pas pour l’avenir chez ceux qui pratiquent ce qu’on peut appeler la « résistance au système », c’est que certains le font parce qu’ils estiment être spoliés du droit à leur « juste part » de consommation.


                      • Samson Samson 22 décembre 2015 20:11

                        @C’est Nabum
                        @enabomber
                        On ne peut totalement échapper à 40 ans de lobotomisation et d’abrutissement intensifs à l’idéologie consumériste et impériale par les mass-medias : cà finit par laisser des traces !

                        Mais si le système parait bien trop puissant pour être renversé, l’intensité de sa propagande démontre qu’il nécessite notre adhésion pour assurer sa pérennité. Or, faute de tout projet politique, économique ou sociétal valable, le citoyen vote désormais par rejet, ce que les dernières élections manifestent amplement.

                        Je veux croire que de plus en plus de gens prennent - parfois douloureusement - conscience de l’inadéquation entre le nihilisme du modèle consumériste et leurs propres aspirations, ne serait ce que par l’épuisement des ressources et les dégradations à leur environnement et leurs conditions de vie. Faute donc de résistance collective encore à organiser, reste la résistance individuelle !

                        Et à ceux qui aiment lire intelligent, le lien vers ce classique à savourer sans modération en bonus-cadeau pour les fêtes !  smiley

                        Cordiales salutations ! smiley


                      • Enabomber Enabomber 22 décembre 2015 20:18

                        @Samson
                        Toujours actuel. Et un complément sur les impacts du système capitaliste sur notre psychisme, par Les Renseignements Généreux.


                      • Samson Samson 22 décembre 2015 22:19

                        @Enabomber
                        Merci pour le lien !

                        Et pour mieux inspirer mes meilleurs vœux pour 2016, ces deux citations de Raoul Vaneigem :

                        « Nous ne voulons pas d’un monde où la certitude de ne pas mourir de faim s’échange contre le risque de mourir d’ennui »

                        « Une société qui abolit toute aventure, fait de l’abolition de cette société la seule aventure possible »

                        Cordiales salutations ! smiley


                      • Enabomber Enabomber 23 décembre 2015 05:09

                        @Samson
                        Excellent !
                         Finalement, le projet de faire de nous des robots se heurte à quelques petites difficultés (litote).


                      • L'enfoiré L’enfoiré 22 décembre 2015 18:40

                        Bonsoir Nabum,

                        « Les journalistes ne sont devenus que de vils représentants de commerce ».

                        En connaissez-vous beaucoup de professions qui vivent d’amour et d’eau fraîche ?

                        Les journalistes sont payés par leur lecteurs.

                        Croyez-vous un seul instant qu’ils vont l’oublier et aller à contre-courant de ce que veulent leurs lecteurs.

                        Ils seraient vite rappeler à l’ordre de leur rédac en chef. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès