Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La Guadeloupe et le Figaro ou la mise en scène d’Etat

La Guadeloupe et le Figaro ou la mise en scène d’Etat

FRANCE-GUADELOUPE-MARTINIQUE

L’image s’établit dans ce plan serré avec des députés
d’outre-mer disposés en rang, attendant chacun à leur tour que le Président leur tende la main. Nicolas Sarkozy est là, son visage apparaît distinctement, Michèle Alliot-Marie qui a brillé par son absence se montre enfin dans le fond s’apprêtant elle aussi à tendre la main vers la Guadeloupe. L’image choisie par le Figaro pour illustrer l’entrée en scène du président de la République dans le conflit en Guadeloupe, souligne comment Nicolas Sarkozy prend les choses en main, accompagné par les membres de son gouvernement, même de loin, comme le manifeste la disparition de François Fillon. Le dossier dans la main gauche, la main du député et porte-parole de la fronde guadeloupéenne dans la droite, Nicolas Sarkozy se saisit à bras le corps du problème. Dorénavant, la tension va baisser, les heurts, les violences physiques à l’encontre des services de police vont cesser. Le Président de la rupture s’avance pour rompre avec les images de violence qui ont finalement gagné les médias après avoir été largement étouffées pour proposer enfin l’apaisement, le consensus d’Etat.

L’essence même de cette photo, c’est le sourire d’apaisement, la mine réjouie de ces élus devant l’approche physique du Président. L’orientation des têtes tournées vers la main tendue du Président, hormis un seul député dont le visage reste flou, donne le sens à cette image et permet d’effacer le postulat d’origine, à savoir les critiques de l’opposition : « Sarkozy n’a pas su gérer le conflit ».

La photo dépasse la simple illustration, car Le Figaro la donne à voir dans un contexte spécifique et affiche un suivisme évident, un parti pris définitif pour la communication de Nicolas Sarkozy. Si l’on devait jouer les naïfs, on pourrait s’interroger légitimement sur l’éthique journalistique du Figaro ; que penser d’un journal qui tendrait à n’être plus qu’un simple vecteur des stratégies politiques et communicationnelles de l’UMP et par voie de conséquence de son chef Nicolas Sarkozy ?

Laurent Monserrat

  • Sarkozy président de la rupture médiatique
Les images à effacer de la mémoire collective

Les images à effacer de la mémoire collective


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 24 février 2009 13:02

    Bien vu, l’auteur
    Comme dirait Paul Villach , le choix des images n’est jamais innocent


    • Laurent Monserrat 24 février 2009 13:59

      Bonjour Zen et merci pour ce commentaire,

      Il me semble qu’un certain Chomsky a parlé de fabrique du consentement et je crois bien que nous y baignons pleinement.

      Cordialement,

      Laurent


      • Pie 3,14 24 février 2009 20:18

        Voilà qui en dit long sur la crédibilité éditoriale du Figaro, on peut être de droite sans servilité, ce n’est manifestement pas le cas des journalistes du Figaro.


        • saint_sebastien saint_sebastien 24 février 2009 22:31

          on peut être de droite sans servilité

          mais Sarko n’est pas de droite, c’est le piège...


          • JONAS JONAS 24 février 2009 23:04

             

            @ L’Auteur :

            La Guadeloupe, la Martinique, record d’Europe du chômage des jeunes, plus de 50 % !

            Voilà où conduisent les allocations braguettes.

            Ah ! Si la métropole était aussi prolifique que les Antilles, nous n’aurions pas de soucis à nous faire pour conserver notre identité nationale, de 1982 environ 330 milles habitants, à 2007, plus de 450 milles, soit une croissance de plus d’un tiers en 25 ans… ! Il n’y a pas à dire, nous sommes des affameurs !

            Pourtant, je n’ai pas entendu parler de cas de rachitisme aux Antilles françaises, sur certaines prises de vues, j’aurai plutôt tendance à penser qu’il y a des cas flagrants d’obésités.

            Ne me faites pas l’injure d’une comparaison de croissance démographique avec la Métropole, championne d’Europe de la natalité ! Oui, nous sommes les champions de la natalité " des Français d’origines étrangères ", n’étant pas au FN, je m’abstiens de dire Français de papiers.

            En définitive et conclusions, vous vous servez des Antilles pour baver sur ce Gouvernement qui n’est pas pire que ceux des Socialistes des décennies précédentes.

            C’est un article banal d’opposition, sans solutions pertinentes.

            Bien à vous.

             


            • Laurent Monserrat 24 février 2009 23:59

              Bonsoir et merci pour votre commentaire,

              L’article est consacré au traitement médiatique au cas où vous ne l’auriez pas vu. Mon propos n’est pas là où vous l’avez imaginé. Pour reprende le terme "banalité" que vous employez, je le placerais plus du côté du Figaro qui considère que l’on ne peut parler politique sans encenser la droite.

              Concernant le problème des Antilles, je vous renvoie à l’article d’un camarade.

              http://www.petite-republique.com/du-code-noir-a-la-pwofitasyon-ou-les-resurgences-de-lhistoire/

              Cordialement,

              Laurent


            • deovox 25 février 2009 03:19

              @jonas
              je ne m’étais pas trompé, vous êtes un adepte du copier-coller.
              et là vous avez oublié de modifier la fin de votre commentaire, qui visiblement a été écrit pour un autre article http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=52120&id_forum=2016606&var_mode=recalcul#commentaire2016606


              On dirait que vous avez une dent contre les Antillais et les Socialistes
              Votre remarque sur l’obésité, comme je vous l’ai déjà fait remarquer, démontre de votre part une ignorance totale du problème, et aussi votre propension à raconter n’importe quoi.
              le Mexique est le pays où sévit le plus fort taux d’obésité au monde, au coude à coude avec les usa. c’est aussi un des pays concentrant le plus d’habitants vivant en dessous du seuil de pauvreté. aux etats-unis, les états les plus "gros" sont aussi les plus pauvres . car paradoxalement pauvreté rime soit avec famine, soit avec obésité. 
              Votre seule connaissance des Antilles se résume-t-elle à une statistique de natalité, à un cliché (allocations braguette), et aux quelques photos où vous avez cru voir des obèses ?
              Ne jamais avoir entendu parler d’un problème de rachitisme prouve-t-il que ce problème n’existe pas ? je le répète, pour émettre un commentaire constructif, il ne suffit pas de copier-coller des infos sans les comprendre. au final, de votre prose ne ressort que de la f-haine.
               


              • ernst 25 février 2009 05:00

                 A qui appartient donc le Groupe Figaro ?...


                • beubeuh 25 février 2009 17:07

                  A l’ami Dassault


                • tomasi75 25 février 2009 11:30

                   Je pense que la guadeloupe est entrain de montrer le chemin pour la métropole
                  la preuve :
                  http://voxx.over-blog.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès