Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La guerre est déclarée entre « Causeur.fr » et le « Nouvel observateur (...)

La guerre est déclarée entre « Causeur.fr » et le « Nouvel observateur »

C'est un dossier du Nouvel observateur intitulé "Les nouveaux fachos et leurs amis" qui a mis le feu aux poudres. L'article écrit par Renaud Dély a été le vent qui a attisé la flamme tricolore, emblème du parti familial lepeniste et de ses sympathisants. D'ailleurs les amis de la famille étaient représentés d'une manière originale sur un arbre généalogique assez sinistre, et il semblerait que l'illustration et le texte n'aient pas été du goût de tout le monde. Notamment de la directrice du mensuel Causeur.fr Elisabeth Levy. Causeur.fr qui répond vertement et qui en passant fait une caricature verbale des lecteurs de l'Obs digne de Charlie Hebdo.

Pour Causeur.fr, le Nouvel obs est l'exemple type du média de gauche bobo et bien pensant qui n'a rien compris au problème de l'immigration massive qui engloutira la France dans un tsunami métissé. Le Nouvel obs serait incapable, comme Renaud Dély, de faire la différence entre la préférence nationale et fascisme. La frontière entre les deux est pourtant infranchissable comme la muraille de Chine par les Mongols, la ligne Maginot par les Allemands, ou la frontière française par les Roms. Allons semble dire Causeur à l'Obs, vous ne comprenez rien, le FN n'est plus ce qu'il était, il a changé depuis que l'inventeur du mouvement politique a pris sa retraite, même s'il continue à travailler comme la loi le lui permet. D'ailleurs un jour peut-être, lorsque le créateur unique avec à ses côtés Mahomet et Jésus lui donnera rendez-vous on ne sait où, le parti ne s'appellera plus FN mais rassemblement bleu Marine, l'appellation sera plus moderne et plus personnalisée, moins brutale que le Front, plus présentable aussi pour un parti qui veut rassembler à droite, voire avaler l'UMP sinon la digérer. 

Et puis pour enfoncer le clou rouillé, Causeur.fr s'attaque également aux lecteurs de l'Obs qui seraient des retraités éclairés, on ne dit pas par quoi, ainsi que des ménagères de plus de cinquante ans, d'abord quel mal y a-t-il d'être une ménagère et d'avoir un certain âge ou d'avoir pris une retraite bien mérité. Aucun sans doute, mais ces deux personnages de la société française ne représentent pas l'image ni la modernité ni des idées nouvelles, seulement des vieux qui avalent leur soupe quotidienne médiatique sans réfléchir. Alors que chez Causeur il va sans dire que la clientèle pétille d'intelligence grâce évidemment à la qualité et au réalisme de l'info du mensuel.

Un autre article sur le Nouvel observateur n'est pas dénué d'intérêt, il s'intitule : "Le talon d'Achille du FN c'est la matière grise". C'est vrai qu'actuellement le FN n'est pas un parti de gouvernement, mais si les socialistes échouent au redressement du pays, si le nombre de chômeurs continue d'augmenter, si la pauvreté ne diminue pas, que pourrait-il se passer. Dans cinq ans ou peut-être dix, il suffirait que l'UMP coupe sa branche centriste et le Nouvel obs pourrait rajouter quelques noms sur l'arbre généalogique des nouveaux réacs, il y a encore de la place.


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • spartacus spartacus 24 septembre 2012 11:12
    L’article du Nouvelobs est principalement une création d’ostracisme, et une stigmatisation des personnes !

    Créer artificiellement un ressentiment envers des individus au lieu de combattre des idées est intolérable.

    Ceux sur l’arbre généalogique doivent ils porter une étoile jaune ? Ne doit on plus leur serrer la main ?

    Le Nouvel-obs montre une forme de fascisme de gauche. 
    Vouloir humilier gratuitement des individus en voulant coûte que coûte les associer aux « chemises brunes, au nazisme » est particulièrement odieux.

    Un homme comme Ménard, qui dénonce les exactions dans le monde, a créé reporter sans frontière, le qualifier de facho est lamentable.

    • spartacus spartacus 24 septembre 2012 12:26
      Bonjour Morice
      En 1933, un seul parti a proposé ses services à l’ennemi, le PCF aux ordres de Moscou, pour soutenir le pacte germano-soviétique.....Vous avez raison ne faisons pas le lit du négationnisme. 

      Dans votre réponse vous indiquez « ou presque »....Vous voulez donc dire qu’a l’intérieur on a insulté de facho des gens qui ne le sont pas ?

      Le fait d’être de gauche vous donnerai une légitimité pour juger celui qui est « humain à celui qui ne l’est pas ?
      Vous n’avez jamais envisagé que vous n’êtes pas juge et que votre »point de vue" soit contestable ?

    • pinson 24 septembre 2012 17:51

      Qui suis-je pour apporter une nuance, peut-être même une infime objection à ce phare de la pensée agravoxienne qu’est l’immense Morice ? D’autant que votant FN à l’occasion, il est entendu que je ne pense pas vraiment, si l’on en croit le Maître.
      Mais quand même, décidément je ne comprends pas bien (puisqu’on vous dit que je suis bête).
      Ainsi donc selon vous, ô grand Momo, Alain Finkielkraut, Eric Zemmour, et Elisabeth Levy, seraient selon vos propres termes des « négationnistes », qui visent à « réhabiliter Hitler ».
      Vous en êtes bien sûr ?
      Et puis aussi, je comprends mal qu’un grand humaniste, ennemi de la haine, antraciste et tout et tout place ses adversaires sur un « arbre à singes » et invite ses contradicteurs à descendre de leur branche.
      Décidément , j’ai des doutes... Et si ce n’était pas moi, l’imbécile ?


    • chantecler chantecler 30 septembre 2012 17:56

      En 1933 ? Curieux !
      Et en 36 l’URSS se battait contre les fascistes en Espagne ...
      Et Jeanne d’Arc a été brûlée à Guernica .


    • COVADONGA722 COVADONGA722 24 septembre 2012 11:31

      et dire que vous etes un stalinien islamophile c’est de l’ostracisme ?
      bonjour qui en decide ?

      au nom de la libeté Vous usez de comportement « staliniens » l anatheme de raciste
      voir de negationiste est un rien commode pour qui veut imposer son orthodoxe
      pensée.Vous et vos pareils sont desormais identifiés comme adepte de la judiciarisation voir de la « psychiatrisation » des propos de leurs contradicteurs.Les deconstructeurs de nations au nom d une liberté cosmopolite et sans
      limes avancent drapés dans le mot liberté yep vos propos et textes ainsi que ceux des
      affidés au mrap et attac ect ne sont que la genese d un monde consensuel mortifere
      et orwelien.Vous etes celui qui decide ici qui peut et doit s’exprimer vous obtenez l’effacement de ce qui vous dérange y compris vos propres ecrits.On vas voir si il y adeux poids deux mesures ils y 4 de vos postes ou vous injuriez et traitez de fasciste et d’islamophobes des gens ne pensant pas comme vous ben moi je vous traite de stalinien
      islamophile . 54321......



      • Morpheus Morpheus 24 septembre 2012 12:50

        J’ai acheté ce numéro du nouvel obs à cause du dossier sur les OGM, et à cette occasion, j’ai pu voir ce torchon signé Renaud Dély - n’oubliez pas son nom ! -, et le reste de l’édition. J’ai donc pu constater à quel point ce canard n’est qu’un tissus de propagande de bobos gauchistes bien pensants, donneurs de leçons et - paradoxalement ? - bien réactionnaire (au vrai sens du terme).

        L’article en question, en lui-même, est représentatif de la pensée doctrinaire bête et méchante de cette prétendue gauche qui n’a plus de gauche que le nom. Obnubilé et obsédé par « la montée du fascisme » (c’est-à-dire du FN), il en ont oublié les fondamentaux du véritable combat politique social, qui ne se résume guère plus qu’à accorder le droit de se marier aux homosexuels (on est bien content pour eux). Dans le même temps, ils participent au détricotage systématique de tous les véritables acquis sociaux (vous savez, ces acquis sociaux qui s’appliquent sans discrimination), appliquant méticuleusement une politique libérale et détruisant chaque jour le tissus social péniblement et durement acquis au fil de générations de luttes des exploités contre les exploiteurs.

        Leurs méthodes n’ont rien à envier aux extrémistes qu’ils prétendent dénoncer : attaques ad hominem, diabolisation systématique reposant sur des mensonges, amalgames, trafic d’influence, terrorisme « intellectuel » (entre guillemets, parce que lorsqu’on voit la médiocrité de leur « pensée », on est en droit de s’interroger).

        Le plus extraordinaire, c’est de constater à quel point ils sont aveugles. Ils ne voient même pas à quel point leurs actions ne font que souffler dans les voiles de ceux qu’ils prétendent dénoncer et contre qui ils prétendent lutter afin de soi-disant contrer leur progression dans les urnes. Ils sont tellement désespérés qu’ils ne voient pas qu’ils sont devenus ce qu’ils prétendaient combattre. Ainsi marche le côté obscure : il pervertit ceux qui prétendent le combattre, en leur faisant adopter ses méthodes.

        Les rouge-bruns, c’est eux !

        Morpheus


        • debase 25 septembre 2012 09:26

          @Morpheus

          Vos remarques s’appliquent exactement à quantité d’émissions sur la radio/télévision dite ’du service public’, en fait porte-parole du ’système’ financé par le contribuable, notamment l’émission le 7/9 sur france-inter chaque matin et sa bien-pensance dégoulinante...

          Constatons, ce matin encore, le scandaleux militantisme ouvertement anti lepeniste primaire totalement contre-productif du ’service public’ : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=461489


        • jean-marc R jean-marc R 24 septembre 2012 13:48

          La guerre entre semblables professionnalisés et non journalistes digne de porter ce concept,
          une guerre entre nullitéA et nullitéB,
          est elle une guerre ?

          Non, c’est un tango.

          Et les idiots rentrent dans la danse, pendant que les autres sont ailleurs, au coeur d’internet, loin, très loin des nullités...


          • Guy BELLOY Guy BELLOY 24 septembre 2012 14:26

            @Jean-Marc : Et les idiots rentrent dans la danse
             
             smiley


            Vous préférez gémir
            Quand vous pouvez agir.
            Caquetez, jacassez,
            Et vous Nantis, riez...

            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ils-nous-moquent-caquetez-123152


          • Devo Devo 30 septembre 2012 16:42

            Les journalistes de cette presse commerciale n’ont aucune réelle envie de combattre l’extrême droite qui leur fait vendre du papier, crée des faits divers facile à traiter et maintient le bi-partisme UMPS.


            Vous avez raison laissons danser les idiots... En espérant que leur dans ne soit pas celle de la 3ème....

          • gruni gruni 24 septembre 2012 15:10

            @Amaury Watremez


            Il y a de tout chez Causeur, selon vous. N’est-ce pas le cas également au Nouvel Obs.qui cette fois a été trop loin, et causeur combien de fois ? Match nul !

          • joelim joelim 24 septembre 2012 20:06

            On a eu peur...


          • epicure 24 septembre 2012 22:12

            les nouveaux fachos, ils sont comme les anciens fachos : pour la censure, pour la défense de al religion contre les caricature anticléricales.
            Donc ton message n’a aucun sens.


          • Pakete 24 septembre 2012 22:43

            Et non !

            Hitler, par exemple, était croyant (voir ses écrits comme le Mein Kampf où il fait référence à dieu et au christ), et le communisme chassait les religions pour libérer la place pour le « culte du chef ». Quand aux socialistes, beaucoup sont croyants - voir Peillon par exemple.

            Vos allégations et vos attaques faciles (« çui la cé 1 facho paskeu c 1 facho é tou lé até sont com sa hihi ! ») n’ont strictement aucun appui dans la réalité.


          • Pakete 25 septembre 2012 00:07

            « Quand au Christianisme d’Hitler, c’était plus de l’opportunisme. »

            Et non !

            Autrement, il n’aurait pas signer deux concordats avec l’église, ni institué la prière de Jésus à l’école, ni fait mettre « Dieu est avec nous » sur les ceintures des SS ni fait diverses interventions à la radio avec du divin dedans.

            Et ne me dîtes pas qu’il s’est senti obligé de le faire hein, c’était un dictateur, pas un démocrate smiley


          • Pakete 25 septembre 2012 00:14

            "(...) Un Christianisme Athée avec l’Inquisition décuplée, car un Christiannisme extrémiste.« 

            Un »christianisme extrémiste" ? Va falloir être plus précis. Comment le christianisme, qui soutient que Jésus a existé et est un demi dieu peut-il être à l’origine d’un système qui nie même son existence ?

            Par contorsion rhétorique smiley ?


          • Pakete 25 septembre 2012 02:35

            "Le Pape a condamné dans une encyclique le Nazisme (...)"

            Que le pape ait soit disant « condamné » le nazisme (ce qui est totalement faux d’ailleurs, mais nous reviendrons peut être sur ce Mythe Brennender Sorge) n’empêche pas Hitler d’être croyant.

            "(...) et dans une autre le Communisme."

            Ah ? Vous disiez pourtant que le communisme était du « christianisme extrémiste » ? Communisme qu’il qualifie d’« athée » je crois...

            "Hitler n’a pas vraiment eu le choix, tout Dictateur qu’il était, il s’est servit du Christianisme et ne l’a pas servit, (...)"

            Je ne vois pas en quoi un dictateur puisse se sentir obligé à suivre de supposées "promesses électorales". Pour quoi, pour se faire bien voir du peuple alors qu’il a tout pouvoir pour faire ce qu’il veut que le peuple soit d’accord ou non ? Pour se faire bien voir par le Zentrum ? Ce dernier, d’ailleurs, aurait-il vraiment soutenu un « athée »  ?

            "comme il signa un pacte avec les Soviétiques, toujours parce qu’il n’en avait pas eu le choix et il n’était pas Marxiste-Léniniste pour autant. "

            Vous mettez en parrallèle deux trucs qui ne sont pas du même univers. Si il a signé un pacte avec Staline, c’est par nécessité militaire. Où se trouve, pour un dictateur, la nécessité de servir la soupe pour se faire bien voir par le peuple alors qu’il a tout pouvoir et qu’il a force politique pour abattre toute opposition ? Où se trouve la nécessité par un type en prison d’écrire que c’est « le Seigneur » qui lui a donné comme mission de tuer les juifs ?

            "Quand au Communisme c’est une religion qui a copiée des éléments notamment Inquisitoriaux du Christianisme "

            Heiiiin ? N’importe quelle dictature trouve sa racine dans le christianisme avec un tel raisonnement. Et puis, cherchez moi le mot « camp de travail forcé » dans les évangiles, merci. N’importe quelle dictature prend des dispositions de coercition contre les opposants, ce n’est pas plus propre à l’inquisition qu’aux pays intégristes islamistes, d’amérique centrale, du sud, au communisme stalinien etc.


          • Morpheus Morpheus 25 septembre 2012 15:16

            Le Vatican aime Adolf Hitler. Le mariage d’amour entre l’Église catholique et le nazisme ne fait aucun doute : les exemples abondent et pas les moindres. La complicité ne s’établit pas avec des silences approbateurs, des non-dits explicites ou des supputations effectuées à partir d’hypothèses partisanes. Les faits témoignent à qui aborde cette question en interrogeant l’histoire : ce ne fut pas un mariage de raison, commandé par l’intérêt de la survie de l’Église, mais une passion commune et partagée pour de mêmes ennemis irréductibles : les juifs et les communistes - assimilés la plupart du temps dans le fourre-tout conceptuel du judéo-bolchevisme.

            De la naissance du national socialisme à l’exfiltration des criminels de guerre du IIIe Reich après la chute du régime, au silence de l’Eglise sur ces questions depuis toujours, et même aujourd’hui - voir l’impossibilité de consulter les archives sur ce sujet au Vatican -, le domaine de Saint-Pierre, l’héritier du Christ, fut aussi celui d’Adolf Hitler et des siens, nazis, fascistes français, collaborationnistes, vichystes, miliciens et autres criminels de guerre.


          • Pakete 25 septembre 2012 16:50

            @Angra Mainyu

            Vous partez dans toutes sortes de procès d’intention absolument pas tenu par des faits smiley


          • Pakete 25 septembre 2012 17:03

            « Je maintiens, la Papauté a toujours luttée contre les hérésies, même Chrétiennes.’ »

            Sauf que le communisme n’a strictement rien de « chrétien ».


          • armand 25 septembre 2012 17:08

            Angra, que ne faut’il pas lire comme conneries..., les chrétiens respectent le message du Christ ; donc ils sont profondéments de gauche, un chrétien de droite ou extrême droite ou libéral cela n’a aucun sens.


          • Dwaabala Dwaabala 24 septembre 2012 20:44

            Il faut bien occuper le badaud par quelque chosependant qu’on lui fait les poches avec le traité Merkosy.


            • epicure 24 septembre 2012 22:14

              les uns observent pendant que les autres causent.


              • ferrassie 26 septembre 2012 12:10

                @ Angra Mainvu


                L’argument selon lequel les nazis et les staliniens seraient athées parce que totalitaires est évidemment sans fondement.

                D’une part, le chancelier Hitler s’est empressé de signer un concordat avec le vatican le 20 juillet 1933 (il n’est au pouvoir que depuis le 30 janvier 1933). Son alter ego, Mussolini avait signé aussi les accords du Latran le 11 février 1929. Staline, lui était un ancien séminariste, et la lutte pour la défense de l’URSS ne s’est jamais faite au nom de l’athéisme, mais au nom de la patrie, de la mère-patrie, voire même de la sainte-Russie. De plus le culte de la personnalité qu’il a mis en place est tout le contraire de l’athéisme.

                Quand on lit les constitutions de l’URSS (celle des 4 - 17 janvier 1918 ou celle du 5 décembre 1936), on ne trouve pas une fois le mot “athée” ou ses dérivés.

                Chaque monothéisme traite d’athée celui (ou celle) qui affirme ne pas croire aux dogmes imposés. C’est même une insulte grave qui précédait (et précède encore dans certaines parties du monde) la mise à mort de l’impie. Le Chevalier de la Barre, par exemple (mis à mort en 1762) ou Vanini torturé et mis à mort le 9 février 1619 à Toulouse.


                • sisyphe sisyphe 30 septembre 2012 15:33

                  Elisabeth Levy : une sioniste acharnée , Causeur une officine de droite décomplexée et sioniste ; quel sorte d’intérêt peut-on accorder aux racontars foireux de cette bande de bleus-bruns ?


                  • FritzTheCat FritzTheCat 30 septembre 2012 18:08

                    Dély est un de ces nouveaux roquets de garde de la goÔoche boboisée, la cervelle farcie de bien pensance et la bouche pleine de formules toute faite sur fond de déni de réalité. En 2 mots sa « pensée » peut se résumer à tout ce qui pense comme moi est obligatoirement un facho. Avec les Dély et les journaleux de son espèce, cette pensée minimaliste à l’avantage de la simplicité, çà parle à tout le monde et surtout çà fait l’économie d’une réflexion de fond.

                    Avec Paris Match, nous avions le Poids des Mots, le Choc des Photos.
                    Avec le NouvelObs, Libé, les Dély, les Joffrin, les Demorrand, nous avons le Poids de la Novlangue et le Choc du Déni.

                    Quant au pôv Gruni, que faut il penser du perroquet du roquet ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès