Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La Liberté d’Expression, une chasse bien gardée

La Liberté d’Expression, une chasse bien gardée

En avant propos, je tiens à préciser que je ne suis pas ici pour justifier tout ce qui se dit sur la toile au nom de la liberté d’expression, mais juste pour défendre ceux qui le font dans lerespect de la loi, qui par exemple usent du droit d’humour, du rappel de condamnations de certains hommes politiques…., et qui pour cela voient leurs commentaires continuellement censurés.

Rappelons que la liberté d’expression est encadrée, et qu’elle est principalement régie par la loi française du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

La diffamation, l’injure, la provocation à la haine ou à la violence, ou encore l’apologie du terrorisme sont réprimés dans ce texte. Il prévoit aussi les cas de diffamation et d’injures raciales, religieuses, à raison de l’orientation sexuelle.

La loi sanctionne également la « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

La liberté d’expression est un droit fondamental et inaliénable aime-t-on rappeler en permanence dans les médias français.

Il est bien de tenir ce discours à longueur d’année dans les colonnes de la presse française, mais il serait préférable de le constater par les faits. Car lorsqu’on se rend sur le site internet de la plupart des médias en question, on a bien souvent le sentiment que ces gens se comportent avec les commentateurs de leurs articles comme le font les politiques avec le peuple, c’est à dire « Ecoutez nos beaux discours, mais surtout n’en croyez pas un mot ».

En effet, sur ces sites la belle liberté d’expression y est souvent mise à mal pour les simples quidams. L’ironie y est bannie, comme si elle était une chasse réservée pour les médias, et seulement de telle heure à telle heure d’ailleurs, comme la petite soupape qui sert de défouloir. Mais attention, point trop n’en faut, et surtout pas venant de la France d’en bas comme disait un de nos anciens Premier Ministre. Mais c’est vrai, pour qui se prennent-ils ces gueux. Ils osent railler les puissants maintenant.

On va voir de quel bois on se chauffe, allez, qu’on me cisaille ces blagues contre les élites. La fête n’a que trop duré.

Et je ne parle pas des réflexions sur les hommes politiques qui ont des casseroles, là aussi la censure n’hésite pas à les protéger. En gros, on se sert les coudes, et s’il y a des scandales à dénoncer, c’est aux journalistes de le faire, tout en prenant bien soin de rappeler la présomption d’innocence. Quant au peuple qui vient dire ce qu’il a sur le cœur, et bien pour lui c’est la présomption de culpabilité de mal penser, voire pire. Alors on le fait taire en excluant ses propos, y compris lorsqu’ils sont corrects.

Liberté d’expression, liberté de débattre, tout cela est censuré sur vos sites. Continuez de frustrer le peuple. Regardez ce qui se passe en Espagne ou en Grèce, avec ces partis que vous aimez tant salir de vos mots méprisants et insultants. Continuez de la sorte et vous serez balayés avec ces grands partis que les gens rejettent de plus en plus.

Continuez de croire que l’ironie et la liberté de ton, c’est exclusivement réservé aux élites.

C’est sans doute cela que vous appelez l’esprit Charlie.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • pergolese 16 juin 2015 10:31

    . « Il prévoit aussi les cas de diffamation et d’injures raciales, religieuses, à raison de l’orientation sexuelle. »

    Quels textes ? A ma connaissance, en matière d’injures et de diffamation, il n’est fait aucune distinction d’aucune sorte.


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 16 juin 2015 12:58

      @pergolese
      Article 32, 2e et 3e alinéas :

      La diffamation commise par les mêmes moyens envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée sera punie d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ou de l’une de ces deux peines seulement.

      Sera punie des peines prévues à l’alinéa précédent la diffamation commise par les mêmes moyens envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation ou identité sexuelle ou de leur handicap.

      http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000877119


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 16 juin 2015 13:00

      @pergolese
      Article 33, 3e et 4e alinéas :

      Sera punie de six mois d’emprisonnement et de 22 500 euros d’amende l’injure commise, dans les conditions prévues à l’alinéa précédent, envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

      Sera punie des peines prévues à l’alinéa précédent l’injure commise dans les mêmes conditions envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation ou identité sexuelle ou de leur handicap.

      http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000877119


    • Crab2 16 juin 2015 10:41

      Notre langue parle à notre entendement, sauf que ces deux « stars » de Magic Système manifestement n’i-voirien, du moins pas plus loin que le bout de leur nez - étrange paradoxe, ils se prennent pour des artistes - [ ??? ] -

      Zarathoustra commence par le célèbre « Dieu est mort » par lequel Nietzsche fait le constat que ses contemporains ne croient plus en Dieu. Cent trente ans plus tard, cette phrase " est au cœur de la question d’aujourd’hui « , analyse M. Héber-Suffrin. » Sans Dieu, la …

      Suites :

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/cretinerie-sans-frontieres-juin-2015.html

      ou sur

      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/06/15/cretinerie-sans-frontieres-juin-2015-5640245.html


      • hunter hunter 16 juin 2015 10:45

        Salut à tous,

        Le problème est bien posé par cette phrase, dont j’extraie le début : « Rappelons que la liberté d’expression est encadrée,........ »

        Donc on ne peut pas parler de Liberté d’expression, mais d’une simple latitude d’expression, dans les rails de plus en plus réducteurs (de rails, ils sont devenus des glissières, puis maintenant des murs), déterminés par le Pouvoir !

        C’est pourquoi, si vous téléchargez le module « flagfox » pour firefox, vous verrez que de plus en plus de sites français, sont hébergés à l’étranger !
        Ce qui ne changera rien quand la loi de Manu ordonnera aux FAI d’interdire de les joindre (rassurez-vous, les solutions existent)

        En ce qui concerne l’expression allouée à ceux qui n’ont pas de pouvoirs en ex-France (c’est à dire beaucoup d’entre nous), l’ex-France est devenue comme la Chine !

        Merci à tous ces gouvernements pourris qui se succèdent depuis plus de 25 ans dans ce pauvre territoire, ce petit « gouvernorat » de l’UE !
        Et merci bien entendu à tous ceux qui les ont mis au pouvoir ! Vive la démocrassie, vive la raie publique !

        Adishatz

        H/


        • charlie charlie 16 juin 2015 12:01

          On ne doit pas vivre dans le même monde…. moi, c’est tout le temps que je vois s’exprimer tous et n’importe qui à longueur de commentaires sur n’importe quel support médiatique. Et ils s’octroient une liberté d’expression sans frontières, où s’étalent autant leur ignorance que leurs déclarations hors la loi républicaine.


          La modération - si modération il y a - doit enlever au feeling entre 2 pauses café, à moins que le buzz, le trotting et la polémique ne fasse sciemment partie du jeu de l’audience, donc de la publicité, donc des gros sous qui rentrent dans la caisse.


          Comme le rappelle un autre auteur aujourd’hui : 

          « Le risque de cette avancée scientifique et technologique est en effet de déboucher sur l’éparpillement des connaissances, une nébuleuse, un chaos d’information ayant vite fait de produire obscurité, bruit et cacophonie entraînant l’étourdissement, la suffocation et bientôt l’asphyxie. »


          Ce qui est valable pour la science l’est tout autant pour « l’information » médiatique.


          • hunter hunter 16 juin 2015 12:17

            @charlie

            C’est bien Charlie, bon toutou ! un p’tit nonosse peut-être.... ?

            En appelant la modo à censurer un post parce qu’il insulte votre république, vous démontrez bien que la liberté d’expression n’est pas totale !

            Oui je hais votre république, je méprise votre démocratie de pacotille, et je remercie Avox justement de me laisser le dire, mais jusqu’à quand pourront-ils le faire, sans se mettre en danger...... ?

            De toute façon je n’ai pas « Torisé » mon ip, donc si Avox est emmerdé, qu’ils donnent les logs aux puissants, de toute façon je suis chez eux depuis les 90 et je le sais...et je m’en tape !

            J’assume !

            Adishatz

            H/


          • charlie charlie 16 juin 2015 12:26

            @hunter
            Amen !..... smiley


          • Ben Schott 16 juin 2015 12:58

            @charlie
             
            “ moi, c’est tout le temps que je vois s’exprimer tous et n’importe qui à longueur de commentaires sur n’importe quel support médiatique. Et ils s’octroient une liberté d’expression sans frontières, où s’étalent autant leur ignorance que leurs déclarations hors la loi républicaine. ”
             
            Deux noms me viennent spontanément à l’esprit en vous lisant : Christophe Barbier et Philippe Tesson.
             


          • foufouille foufouille 16 juin 2015 13:42

            @charlie
            va dire ça à morice et cabanel.
            bon larbin UMPS.


          • charlie charlie 16 juin 2015 15:13

            @foufouille

            l n’y a pas que morice et cabanel dans la vie ! je ne sais de qui tu es le larbin mais faut sortir le dimanche. 

            Il y a des milliers de blogs et de sites, au bas mot, sans compter à l’international et les réseaux sociaux, youtube…. etc, et les fils de commentaires charrient tout et n’importe quoi, même ici.

            Il ne faut pas 10 secondes pour trouver un commentaire qui contrevient aux lois de la république et qui restent bien visibles, même abjects. 


            Qu’est-ce que tu crois ? que le buzz engendré par les polémiques ne sert pas les intérêts financiers de ceux qui gèrent la manne publicitaire ??

            Tu es naïf. 


          • sleeping-zombie 16 juin 2015 13:07

            Ton article m’a fait penser à ça :
            https://xkcd.com/1357/

            petite traduction personnelle :
            La libre expression signifie que l’état n’a pas le droit de t’arrêter pour ce que tu dis.
            Cela ne veut pas dire que qui que ce soit d’autre doit t’écouter quand tu parles, ou héberger tes écrits.
            le 1er amendement (c’est américain) ne protège pas de la critique.
            si on te crie dessus, te boycotte, annule ton émission ou te bannis d’une communauté internet, ta liberté d’expression n’est pas violée, seulement, les gens qui t’écoutent pensent que tu es un trouduc, et te montrent la porte.

            Bref, si tu vas sur le figaro.fr poster une critique de l’UMP, ou la moindre pensée de gauche, ta liberté d’expression n’est pas bafouée, c’est juste que les connards aiment bien rester entre eux.

            Bonne journée :)


              • zygzornifle zygzornifle 16 juin 2015 14:59

                La liberté d’expression c’était avant le Socialisme me semble t’il ??


                • Crab2 16 juin 2015 16:23

                  @zygzornifle
                  Sous de Gaulle la censure battait son plein


                • Crab2 16 juin 2015 16:24

                  mais aujourd’hui c’est l’autocensure qui tient le haut du pavé


                • charlie charlie 16 juin 2015 16:58

                  @zygzornifle

                  Faut être d’une grande ignorance pour imaginer que c’était mieux avant ! la censure n’a cessé de décroître jusqu’à aujourd’hui. 

                  D’abord ministère de la propagande avant guerre, puis ministère de l’information sous De Gaulle, la tutelle de l’Etat contrôlait tout, télé, radio… Le contenu des journaux télévisés étaient supervisés par le ministère !

                  C’est en 81, avec l’arrivée des socialistes que les radios libres ont cessé d’être hors-la-loi, que le ministère n’avait plus son rond de serviette dans les rédactions ..


                  Quant à aujourd’hui, avec internet la mondialisation des réseaux d’information, ce sont les grands médias qui sont à la remorque du web. Tellement dépassés par la massification des infos, ils ne prennent même plus le temps de rien vérifier et de faire leur boulot.

                  Aujourd’hui, absolument TOUT peut se dire, se voir, se filmer, s’écrire……


                  Je me marre à l’idée que la censure puisse être aussi féroce que sous de Gaulle. Ce genre commentaire gentillet aurait même été censuré dans le confidentiel courrier des lecteurs du Figaro = le grand espace médiatique de la liberté d’expression populaire sous De Gaulle smiley


                • hunter hunter 16 juin 2015 20:10

                  @charlie

                  Allez sur certains fora de la « dissidence », vous allez voir comment ça schlague !

                  Et souvent pour des trucs anodins en plus !

                  Vous avez des abrutis qui balancent du « sale j... » toutes les lignes, et quand vous évoquez un simple topic informatique (genre proposer des solutions simples pour contrer la loi Valls), vous vous faîtes schlaguer comme un porc !

                  Ici certains rédacteurs schlaguent des commentairzes qui ne leur plaisent pas, mais la modo est plutôt bien faîte !

                  sur beaucoup de sites, ce sont soit des quasi analphabètes, soit des bornés, des bons petits soldats, un peu comme vous !

                  Adishatz

                  h/


                • zygzornifle zygzornifle 17 juin 2015 14:06

                  @charlie
                  « Aujourd’hui, absolument TOUT peut se dire, se voir, se filmer, s’écrire…… » pendant encore 2 ou 3 mois après ça sera fini , la renaissance de la Stasi version PS est en marche ...
                  ...


                • Yann Yann 17 juin 2015 08:26

                  Calomnie ou vérités pas toujours bonne à diffuser...

                   Les journalistes savent étouffer, servir de pare-feu à celles qui rérangent l’establishement, comme Mazarine, la fille adultère de Mitterrand il fut un temps, ou le démon de midi qui surprend Hollande entre deux rdv diplomatiques et lui font courrir la jouvencelle ou l’acrice en vue en scooter dans Paris, à contresens des règles de sécurité les plus élémentaires pour un président « normal ». Des info trop triviales pour nos aristos de la Ve Répoublique ??

                  ------------------------------------

                  Bonjour,

                  Cet e-mail est une notification automatique.

                  Le commentaire suivant a été dépublié par la rédaction de Mediapart  :

                  « Martine aime la picole. »

                  Du coup elle a pas trop de temps à consacrer à ses électeurs, ni la présence d’esprit pour faire la différence entre ultralibéralisme et socialisme (si ce dernier terme peut encore signifier quelque chose). Elle s’est pris elle-même les pieds dans le tapis des magouilles politiciennes, qu’elle croyait utiliser à son profit jusqu’au bout pour jouir des honneurs de la représentation politique.

                  eh ben non, vlan, vautrage sur tout la ligne de son ultime tactique pour tenir debout dignement. C’est pas tellement son penchant pour la gueuze ou la dive bouteille qui me gêne, mais plutôt son discours double, social d’un côté avec les 35h, bonne idée bâclée pour certaines professions comme médicales, et le ralliement aux « réformes » liberticides de Valls/Holande/Macron, par pur électoralisme.

                  Ses contradictions ont fini par la rendre inaudible, comme ses potes les « frondeurs ».

                  Et puis, c’’est normal ces petits meurtres entre amis sous une présidence normale, pas de quoi fouetter un chat...

                  http://www.mediapart.fr/journal/france/120615/martine-aubry-perd-le-nord-et-la-face

                  Le motif de cette dépublication peut-être par exemple, l’édition d’un commentaire en double, ou d’un commentaire vide par erreur.

                  Cela peut-être lié aussi au non respect de notre charte de participation que vous pouvez retrouver ici : http://www.mediapart.fr/charte-editoriale

                  Cordialement.


                  • troletbuse troletbuse 17 juin 2015 10:14

                    Article ambigu, sans queue, ni tête. Pas étonnant de la part des admirateurs hollandais qui publient des articles insipides pour détourner l’attention des AVoxiens


                    • karibo karibo 17 juin 2015 18:14

                      Merci pour l’ article,.

                      Oui la liberté d’ expression n’ a qu’ un oeil, celui de la pensée unik, du conformisme, et des que tu sors du conventionnel, des plates bandes qui encadrent ton endoctrinement de penser politiquement acceptable, tu te fais sabrer, casser, fustiger, dans le meilleur des cas !
                      Oui l’ islamisation de la France est un sujet TABOU !
                      Oui dénoncer la radicalisation au détriment des libertés est TABOU !
                      Oui dénoncer les (2 poids 2 mesures concernant) les lieux de cultes est TABOU, 
                      Et notre « cher Valls, : »s’ il fallait protéger tous les lieux de kultes « ...
                      Qu ’il nous dise, combien de mosquées, combien de synagogues ne sont pas protégées ???
                       » Et bien j’ vais voul’ dire : PAS UNE SEULE !!!
                      Par contre des églises, ya plus pognon, tu m’ étonnes et je vous laisse deviner avec quel fric ?
                      A part ça : la liberté de se taire à encore de beaux jours devant elle ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès