Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La loi du talion revisitée par France 2

La loi du talion revisitée par France 2

Mardi 9 Novembre, France 2 atteint les sommets de la qualité télévisuelle avec l’émission "Prise Directe" produite par Emmanuel Chain et présentée par Béatrice Schönberg.
 
Le thème de ce chef d’oeuvre primesautier était : « Face à l’injustice, des hommes et des femmes hors la loi »
 
N’essayons pas de trouver ici un discours sur l’injustice sociale, non, il s’agit bien de justice privée et d’auto-défense.
 
Nous avions donc là des gens, qui lassés des lenteurs de l’appareil judiciaire et policier, se sont substitués au droit de notre pays pour se faire justice eux mêmes, oo quand la loi du talion est honorée par les médias publics.
France 2 a donc décidé de franchir le cap du populisme racoleur cher à notre gouvernance.
 
Dans ce panel de justicier, se trouvait un monsieur que je connais, celui-ci a commis l’irréparable et tenait sans doute à gagner quelques indulgences par l’intermédiaire de la communion des saints patrons de bistrots.
 
Peut-être avec ce petit résumé, est-il préférable d’affranchir les lecteurs des faits qui lui sont reprochés.
 
Dans la petite ville ou j’habite, il y a un bar-tabac, avec évidemment un patron de bar.

Ce patron que je connais est un type correct, disons qu’il n’a rien de particulier dans son comportement et jusque-là, rien que de très normal.
 
Cette personne s’aperçoit que les barreaux d’une des fenêtres du bar on été sciés, il prévient donc la gendarmerie mais ne fait pas refaire la protection de son affaire.
La police organise une surveillance mais ne peut camper devant le tabac.

Pendant ce temps, le gentil patron s’organise aussi, il ne fait pas ressouder les barreaux mais tend des ficelles dans son établissement et dort sur un lit de camp dans la réserve.

Ce qui doit arriver arrive : Deux jeunes débarquent une nuit, le patron les surprend, tire sans sommations sur les deux intrus mais, un seul parvient à s’enfuir.

Le premier voleur de dix sept ans est tué sur le coup. Il ne devait pas être là, il s’est juste trouvé sur le chemin de son complice et s’est laissé entrainer dans cette stupidité.

Vous me direz que c’est un "fait d’hiver" courant mais attendez la suite.

La victime est un garçon de la ville scolarisé, sans problème et il n’y a absolument rien de grave à dire à son sujet.

Le tireur est donc mis en examen pour homicide et tentative d’homicide, le procureur déclare qu’il y avait mille façons de régler cette affaire avant d’en arriver là.

Evidemment la machine réactionnaire se met en marche : pétitions des commerçants pour sa libération immédiate, une amie qui travaille à la mairie est assiégée de coups de téléphone de toutes les organisations d’auto-défense de France, certaines exigent même que la mairie organise une manifestation en soutien de ce patron.

L’avocat fait appel de la décision d’incarcération, dix jours se passent. La mère de la victime ne pouvant se payer un ténor du barreaux, son avocat d’office ne vient pas à l’appel et le patron est libéré le soir de noël pour qu’il puisse passer les fêtes en famille.

Il y a aussi un autre fait laxatif qui m’a troublé quand le bar a réouvert deux jours après, sans attendre l’enterrement du jeune, sans même attendre que cela se calme tout simplement.
 
La mère du jeune qui avait trouvé le travail qu’elle cherchait depuis longtemps en a été renvoyée au motif que devant les faits, elle ne pouvait être disponible à son poste. Elle est aussi harcelée de coups de téléphone xénophobe, elle est d’origine africaine et son fils métis.

Les jeunes de la ville ont eu une attitude exemplaire en appelant au calme pour ne pas faire de tort à la famille.

La ville est divisée en deux camps et devinez lequel crie le plus fort ?
 
Et voilà donc que par l’intermédiaire d’un média national, ce monsieur, au mépris du secret de l’instruction, vient justifier son acte.
Est-il utile de rappeler que dernièrement, le ministère de la justice a déclaré la fin prochaine de ce secret.
En effet, la disparition des juges d’instruction rend cette loi caduque.
 
France 2 aurait donc décidé de devancer le gouvernement en passant outre la simple logique de bienséance propre au respect des victimes.
 
Mais peut-être que dans notre société de la réforme effrénée, les bourreaux vont-ils devenir des victimes en venant nous expliquer par l’intermédiaire des médias, que devant le laxisme du droit, il faut s’armer et pas de patience.
 
Quel est donc le but recherché par cette chaine qui ne nous avait pas habitué à de tels spectacles contestables ?
 
Commencerait-on à banaliser le déni des droits les plus élémentaires qui rendent notre société vivable, malgré ses imperfections.
 
Sans oublier les effets pernicieux qui en découlent.
 
Et oui !... Si je passe à la télé pour m’être fait justice, bientôt les intervenants vont se bousculer aux portillons de notre chaine national.
 
La banalisation de l’horreur par Emmanuel Chain et Béatrice Schônberg se prépare de beaux jours et M6/ TF1 ont du souci à se faire.
 
Gageons qu’ils trouveront d’autres sujets populistes et tendancieux pour ce faire.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • glopy1 18 novembre 2010 10:43

    On peut citer l’exemple du type (je ne sais plus le nom) qui a été chercher le meurtrier de sa fille en allemagne qui l’a ramené en France et l’a enchainé au palais de justice, c’est plus honorable.

    je noterais plusieurs choses :

    - nous donnez vous bien tous les éléments concernant l’« affaire » que vous citez, il serait surprenant que la justice agisse aussi vite sans statuer une « légitime défense ».

    - par ailleurs quand vous dire « inconnu des services de police », on peut aussi traduire (désolé je ne connais pas ce jeune) par « qui n’a jamais été pris », voyez c’est très relatif.

    - si la télé a choisit cet exemple et bien il est très mauvais. Quelque cambrioleur qu’il soit ne mérite pas la mort pour un vol (même si ici on va tout de suite vous parlez des morts innocent par des voleurs, parce qu’ici on ne regrette pas des morts, on fait des camps et des comptes). La justice généralement étudie la réponse de l’agressé par rapport a l’agresseur.

    - enfin peut être a t il été remis en liberté provisoire car il n’y avait pas de raison de le garder en cellule, mais il m’étonnerait fort qu’il en sorte indemne pénalement.

    - Dernier point, et pas souvent apréhendé : que ferions nous face a un tel cas ? Ne ferions pas, simplement par peur, la même chose ? Personnelement les agressions dans mon entourages qui m’ont été décrites, me portent a penser qu’il vaut mieux donner, malheureusement, le premier coup que de le recevoir, la, c’est humain. Si j’etais dans ce cas, je pense ne pas vraiment hésiter, je le reconnais. remettons le contexte, il fait nuit, on ne sait pas a qui on a affaire, ce n’est pas le courrage qui fait tirer mais souvent la peur.

    Je me souviens d’un cas qui avait défrayé la chronique, je crois que c’etait un boulanger ou un patron de bar a vaux en velin dans les années 80. Le mec avait tué un jeune (mot inepte a tendence factuelle diminuante), s’en suis une campagne dans les media sur l’intolérence, le pauvre petit jeune... blabla... l’intolérence... et quelques années apres je vois un reportage sur ce que le mec avait vécu : il a le malheur de demander a des jeunes de faire moins de bruits quand ils passaient leur journée a tourner en moto autour de son bar a fond. les jeunes face a cela recidivent de plus belle et se montrent de plus en plus agressifs. Le type ferme et se baricade. les jeunes commencent a lancer des objet puis a venir défoncer sa porte, il est seul avec sa femme, sa fille, terrorisé et il a peur pour les siens, un ou des jeunes, je ne sais plus, essaye de pénétrer (apres menaces et insultes), le mec tire.... bien sur la mort d’un être humain est toujours regrettable, mais ferions nous mieux ? les choses sont elles simples ? Non bien entendu


    • oncle archibald 18 novembre 2010 14:57

      Dans l’exemple qui fait l’objet de l’article j’observe que le patron du bar savait qu’il risquait d’etre cambriolé et avait d’ailleurs pris en compte ce risque en tendant des pièges et en veillant avec un fusil à portée de mains .. 

      Pourquoi dès lors n’a-t-il pas pris le temps de réflechir à ce qu’il ferait au cas ou le risque se réaliserait ? Par exemple en décidant de tirer un coup de fusil dans le plafond au dessus des intrus et en leur hurlant l’ordre de repartir avant qu’il ne leur tire dessus ?? Il pouvait aussi commencer à tirer avec les bonnes vielles cartouches ou du gros sel remplace le plomb. L’assaillant en garde un souvenir cuisant mais il a ala vie sauve.

      En bref, il me semble que le patron de ce bistrot n’était pas obligé de tuer pour se défendre .. que dis-je .. même pas .. pour défendre quelques cartouches de cigarettes et quelques bouteilles d’alcool ... 

    • cmoy patou 18 novembre 2010 16:44

      @ glopy 1,


      On peut citer l’exemple du type (je ne sais plus le nom) qui a été chercher le meurtrier de sa fille en allemagne qui l’a ramené en France et l’a enchainé au palais de justice, c’est plus honorable.


    • keiser keiser 18 novembre 2010 17:35

      Pour commencer , je vous demande de m’excuser pour les fautes , j’étais un peu pressé par le temps et en plus ... On m’a beaucoup dérangé .
      Ce n’est peut être pas une bonne raison mais c’est ainsi , désolé , méa culpa .

      Je sais que cet article est « casse gueule » , jusqu’à maintenant tout va bien et j’aimerais que les commentaires ne se laissent pas emporter par la passion , merci . 

      Je vois que vous pensez que je ne donne pas vraiment les faits ou que je suis partisan .
      Il est certain que respectant le droit , je ne suis pas d’accord avec la parole des fusils .

      Donc pour préciser et une fois pour toutes , les faits se sont déroulés exactement comme ils sont décrits .
      Ni plus ni moins .
      Je regrette juste le terme de « gentil patron » qui m’a échappé .

      Ensuite , je ne dis pas que ce jeune était vierge de casier judiciaire et ce n’est pas mon travail de vérifier .
      Je dis qu’il était honorablement connu dans cette petite ville et ce , sans parti prix aucun .
      Ainsi d’ailleurs que le patron de ce bar-tabac .

      Il n’y a pas eu non plus d’agression et il me semble que les voleurs n’en ont pas eu le temps .

      Je ne voudrais pas laisser penser non plus que je couvre les voleurs , je sais que certain auront tendance à le croire et c’est faux .
      Donc je ne parle à aucun moments de voleurs innocents , ne me faites pas dire ce que je ne dis pas .
      A partir de ce moment , c’est de la pure l’interprétation .

      Sur le fond , cet article concerne plus France 2 que l’affaire en elle même .

      Et messieurs en général ( je ne parle pas de Cambronne smiley ) , il me semble que le droit est pour tout le monde et ne doit pas aller dans un seul et unique sens , si non .... on connait la suite .


    • glopy1 19 novembre 2010 14:20

      je dis juste, non pas que vous êtes partials mais que noue n’avons que votre version (et pas que je suis non plus pour tuer un cambrioleur surtout lorsqu’il n’y a pas eu violence de la part de celui ci.


    • glopy1 18 novembre 2010 10:46

      par ailleurs la loi du talion va forcement se multiplier en france, de plus en plus de gens se trouvent démunis et sans appareil judiciaire pour se défendre face à des (j’hésite sur le terme) agresseurs qui ont tout le temps et tout le vice pour harceler leur victimes.


      • FRK44 FRK44 18 novembre 2010 13:17

        La loi du talion ; c’est en pratique la légitime défense !
        Les conditions sont parfaitement définies ( les pratiquants de self-défense et d’arts martiaux en connaissent les limites ... pas les propriétaires d’armes à feu semble-t-il )

        Le cas cité dans l’article n’est pas de la légitime défense ; c’est un meurtre, alors que celui que vous relatez précédemment est un cas de légitime défense classique.
        Il y a un amalgame de fait entre se défendre et se protéger.
        Autant vouloir se défendre d’un danger selon la loi du talion est honorable, autant vouloir détruire tout ce qui nous est étranger ( un individu dans ma propriété ) est un retour à la loi de la jungle.

        Je ne suis pas sûr que la loi de la jungle serait un avantage pour les petits propriétaires à la gâchette facile.


      • glopy1 18 novembre 2010 14:16

        je ne dis pas que c’est bien. Je dis juste que nous n’avons qu’une version, il conviendrait d’avoir l’autre version. Rien ne nous dit qu’il a voulu tuer les victime, s’il n’a pas eu peur et quel etait le degré de violence de l’intrusion, c’est tout, je ne suis certainement pas pour la légitime defense surtout quand celle ci entraine un meurtre.


      • FRK44 FRK44 18 novembre 2010 16:18

        Comme le dit l’auteur ; il conviendrait à cette histoire d’être restée dans le secret de l’instruction. Pour autant, ce ’héros’ se présente au public, aidé en cela par une chaine publique racoleuse.
        Vous avez pourtant raison, nous n’avons pas tous les éléments, mais il y en a un qui dé-crédibilise toute légitime défense et donc de se prévaloir de l’ art. 122-6 du code pénal ; l’effraction avait été constatée, il n’y avait donc pas « immédiateté ». Il s’agit donc d’un acte de vengeance, avec une préméditation en perspective...

        La légitime défense est légale en France. Il ne s’agit pas de savoir si c’est bien ou mal, mais si il y a respect de la loi. Ce n’est pas parce qu’on est confronté à un déni de la loi qu’il faut aussi l’enfreindre pour répondre à ce déni, car dans ce cas il y a toujours effraction ; la notre !


      • webrunner webrunner 18 novembre 2010 11:29

        encore une émission en « famille »


        • Gasty Gasty 18 novembre 2010 11:35

          Merci de nous avoir fait part de votre analyse.

          Pôvre France sur la 2... 


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 11:53

            Pesonellement, je pense qu’il est temps d’amender la loi pour que la légitme défense soit étendue à la défense des biens.

            Bien des problèmes seraient rapidement réglés et nos forces de l’ordre auraient moins de boulot !

            Que fait le gouvernement ?

            Il suffit de le voter : ça prend même pas une journée !


            • FRK44 FRK44 18 novembre 2010 12:43

              L’art. 122-5 du code pénal concerne autant l’agression contre une personne que contre les biens.


            • juluch 18 novembre 2010 12:00

              C’est pas la première fois que ce genre de fait divers existe en France....


              Quel idée d’aller cambrioler un commerce en pleine nuit !
              Tous est contre eux.
              Et les parents , ils ne savent pas se que font leur rejetons mineurs en pleine nuit !!


              Il y a eu une autre affaire il y a quelques temps, avec un retraité qui a surpris deux cambrioleuses chez lui et qui a tiré.
              Une fille en est morte.....

              C’est la délinquance qui est en forte augmentation quoiqu’en dise les « études » gouvernementales, et se sont les mineurs qui sont les plus violents......

              Il faut plus de répression avec des juges, des magistrats qui ne libèrent pas les voyous comme ça se voit régulièrement !

              si la population ne se sent pas protégée elle fera justice elle même !!

              C’est le résultat d’un laissé aller, un laxisme des autorités.

              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 12:07

                De toute façon, la justice est débordée et les prisons sont pleines : le seul moyen d’avoir un peu plus de paix est de légaliser la légitme défense pour la défense de ses biens.

                Assez rapidemant, le CALME et le RESPECT réapparaitraient !

                « Show no mercy » comme qui dirait ! ( c’est du Slayer )

                ou si vous préférez :

                « Show no mercy because they have none » ( Aragorn son of Arathorn lors de la bataille du gouffre de Helm )

                voire encore :

                « kill ’em all » ( Metallica)

                Ceux qui pensent le contraire ne font qu’encourager les populations les plus fragiles à passer au crime !


              • juluch 18 novembre 2010 12:23

                Par Alois Frankenberger (xxx.xxx.xxx.174) 18 novembre 12:07

                De toute façon, la justice est débordée et les prisons sont pleines : le seul moyen d’avoir un peu plus de paix est de légaliser la légitme défense pour la défense de ses biens.

                Assez rapidemant, le CALME et le RESPECT réapparaitraient !

                « Show no mercy » comme qui dirait ! ( c’est du Slayer )

                ou si vous préférez : 

                « Show no mercy because they have none » ( Aragorn son of Arathorn lors de la bataille du gouffre de Helm )

                voire encore :

                « kill ’em all » ( Metallica)

                Ceux qui pensent le contraire ne font qu’encourager les populations les plus fragiles à passer au crime !


                Tiens un metalleux !!!


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 12:31

                Chacun remarquera avec soulagement que je me suis retenu en ne citant pas « Blood Fire Deaaath » et « A fine day to die ! »

                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                Oooops !

                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                Rien que d’y penser je m’épate moi même !


              • glopy1 18 novembre 2010 14:18

                la ça serait plutot « run to the hill »... pas sur que les agresseur ne montrait pas le degré de violence d’un cran et se procureraient des arme plus facilement que le cotoyen lambda.


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 15:17

                Je pense au contraire que des cambrioleurs y réfléchiraient à deux fois avant d’agresser les gens chez eux si ils savaient que les gens sont armés et qu’ils ne seraient pas inquiétés par la police et la justice.

                Et puis autoriser les gens à se défendre n’implique pas que les kalachnikoffs soient en vente libre !

                Ce sont deux débâts distincts.


              • BABAYAYA BABAYAYA 18 novembre 2010 15:35

                Ouais, moi j’dirais : « god hate us all » 

                parce qu’en fait on vit dans un « world painted blood » à cause de ces « americon » et tout ça ça donne une « warzone »...............................

                le pire c’est que c’est vrai.............

              • HEJIRA HEJIRA 18 novembre 2010 15:50

                Décidément tu es toujours aussi puant !


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 17:17

                C’est super, encore un ... BISOUNOURS !

                Le jour où une bande de tarés viendra défoncer votre porte pour piquer tout ce qui a de la valeur chez vous après vous avoir flanqué un torniole et s’être amusés avec votre copine on en reparlera.... si vous êtes encore vivant !

                C’est ça la vie de nos jours : pour pas mal de délinquants on n’a encore moins de valeur qu’un animal.

                Dans ces conditions, je ne vois pas où est le problème de tirer le premier !

                Au contraire, c’est carrément une bonne action !


              • HEJIRA HEJIRA 18 novembre 2010 17:59

                BABAYAYA, je ne parles pas de toi mais de Juluch !


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 12:10

                Outre le fait, politiquement intéressant, que le Front National perdrait une bonne part de son électorat vu que la délinquance baisserait très sérieusement vu que les délinquants pris sur le fait seraient immédiatement éliminés !

                Evidemment, il y en a que ça ARRANGE que le FN ait des voix vu que ça déforce la droite classique : devinez QUI  !


                • easy easy 18 novembre 2010 12:13


                  A poser que les cambriolages soient surtout commis par des jeunes, ça expliquerait leur inconscience.
                  Autant on sait qu’on ne risque jamais de se faire descendre en volant chez Carouf, autant, quand on sait un peu la vie, on est informé qu’on peut facilement se faire descendre soit en faisant du bruit sous une fenêtre où quelqu’un essaye de dormir, soit en entrant chez quelqu’un sans sa permission.


                  • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2010 12:42

                    au Texas ils sont déjà à la vitesse supérieure , vous avez parfaitement le droit de tirer à vue sur quelqu’un qui veut voler la voiture de votre voisin ou pénétrer chez lui en son absence !

                    c’est bien de faire les pleureuses maintenant , mais il faut que les monte en l’air savent que ce job n’est pas sans risque ! et quand à la mère , elle est responsable de son fils mineur ,


                    • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2010 12:43

                      à 17 ans , on ne traine pas les rues la nuit !


                      • glopy1 18 novembre 2010 14:19

                        a 17 ans, tu ne faisait pas le chat de goutière ?


                      • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2010 14:49

                        Pas les cambriolages !


                      • glopy1 18 novembre 2010 16:26

                        un voisin m’a braqué avec un fusil.. parce qu’a 12 ans j’avais trouvé cool de dormir dans le jardin d’un voisin, c’est pas pour autant que je meritais une bastos

                        Quand j’avais 16 ans, avec un copain on piquait la bagnole d’un prof pour monter a 15 dedans, je te jure qu’a cet age, je comprenais ce que c’etait de tuer quelqu’un, mais je te jure que je comprenais pas que j’etait en train de voler une voiture. Un mec aurais pu me tuer ? est ce que je le méritais ?


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 17:20

                        Oui, franchement oui !

                        Quand on cause du tort à autrui on en subit les conséquences !


                      • glopy1 18 novembre 2010 17:48

                        alors tu es un grand malade... victime de la propriété personnelle. peut être que je fouttrais une danse a un voleur (si c’est pas moi qui en prendrait une...) mais tuer un mec parce qu’il vole, c’est toi qui mérite l’internement, on ne peut jouer avec la vie humaine comme cela. A la limite le mettre en joue, appeler les flic, mais descendre et donc avec préméditation puisqu’aujourd’hui tu reconnais pouvoir le faire comme ça de sang froid, ne vaut pas plus que le voleur en question.


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 18:28

                        Tout dépend évidemment de la situation concrète : je ne tirerais pas sur quelqun d’innoffensif mais, en cas de doute, je n’hésiterais pas.

                        Ma vie vaut au moins autant que celle d’un délinquant.

                        A noter toutefois que les Palestiniens sont encore pires que moi parce qu’ils pensent que même les mômes Israeliens sont des cibles légitimes vu que leurs parents sont suspects d’avoir volé leurs terrains !

                        Comme quoi ...


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 18:46

                        Et encore, pour être tout à fait précis, en ce qui concerne les Palestiniens, ils ne sont même pas les propriétaires des terrains parce qu’en réalité il s’agit d’une terre islamique gagnée par la conquête ( le Waqf - ou un truc dans le genre ... )

                        Donc, les Palestiniens sont en train de buter des Israeliens pour un bien qui n’est même pas à eux et c’est MOI qui me fait traiter de malade !

                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                      • glopy1 19 novembre 2010 12:42

                        j’etais en internat, les bagnoles des profs trainaient, un jour on a crevé la capote d’une 2 chevaux, on est monté a 15 dedans, pour la loi c’est un vol, mais moi gosse, je ne pensais pas ni voler ni agresser, et donc il aurait été légitime, non pas qu’on me tire au gros sel, mais qu’on me fume ! étrange toute de même, on pourrait dire : c’est le risque, mais de la a dire que la mort est normale, c’est pas la même chose.


                      • ZenZoe ZenZoe 18 novembre 2010 12:43

                        Personnellement je suis contre le fait de se faire justice soi-même. Le Far West c’est aux States et pas ici, on voit bien les dégâts que ça cause là-bas. Après chacun décide de sa propre définition de la légitime défense, et on imagine les dérives.

                        Ceci dit, il n’y a plus vraiment de justice en France. N’importe qui peut constater que les agresseurs sont plus écoutés que leurs victimes. Tout le monde a le droit d’être tranquille chez soi. Or des jeunes rentrent chez vous, massacrent votre intérieur, vous piquent vos économies, vous menacent de représailles, et vous n’avez même pas le droit de leur filer une bonne trempe parce qu’ils ne sont pas armés. De toute manière, vous savez bien qu’ils ne seront même pas attrapés, et s’ils le sont, ils seront relâchés, et s’ils ne sont pas relâchés, c’est leur famille qui viendra tagger vos murs voire pire et la justice ne vous protégera pas. Alors ?

                        La solution n’est pas dans la loi du talion, elle est dans une vraie justice qui sanctionne les agresseurs et protège les victimes.


                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 novembre 2010 17:28

                          Se défendre soi , ses proches et ses affaires, ce n’est pas le talion, c’est de la légitime défense, qui est beaucoup trop restrictive de nos jours.

                          Le talion c’est une vengeance à postériori , içi il s’agit d’empêcher quelqun de vous causer un tort qui sera selon toute vraissemblance irréparable.

                          Quand on se fait voler, est ce que la société nous indemnise : non !

                          Le tort sera donc irréparable et en plus le coupable a toutes les chances de n’encourir AUCUNE sanction !

                          Vous allez me dire YAKA décupler le nombre de policiers , de juges et de prisons et ce sera mieux !

                           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                           smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                          Encore faut il que ces messieurs arrivent à temps !

                           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                           smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                          Le fusil , vous l’avez sous la main et ça, c’est quelquechose que tout le monde comprend !


                        • jymb 18 novembre 2010 12:54

                          Souvenir de l’histoire familiale
                          Dans les années 20, mon arrière grand père fut confronté à des vols réguliers de piquets dans ses vignes. Il décida de faire le guet nocturne, armé de son fusil chargé de petits plombs ; lorsque le voleur revint, il hérita d’une giclée dans l’arrière train, et mon arrière grand père fut félicité par les gendarmes du village qui récupérérent le voleur.

                          je n’ose pas imaginer le scandale si cela se passait actuellement...


                          • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2010 13:00

                            deux amis à moi , un ancien beret rouge et un ancien de la légion anglaise ont passé des nuits à attendre que tombent dans une fosse creusée par eux pour deux voleurs dans un jardin potager !
                            je te raconte pas la tête des gendarmes quand ils ont amené leur capture avec les papiers d’identité sur le bureau !  smiley


                          • Litha Litha 18 novembre 2010 14:59

                            Mon père a eu le droit du port d’arme car il avait reçu des menaces d’enlèvement jugé sérieuse.
                            Il faut savoir que déjà il a fait son service militaire non armée, donc quand on s’est introduit dans sa propriété, il a tiré en l’air, faisant détalé le voleur. Il s’est fait engueuler par la police pour ne pas lui avoir tirer dans les jambes après le tire de sommation. ^^

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès