Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > « La Marseillaise » a-t-elle vraiment été sifflée lors du match (...)

« La Marseillaise » a-t-elle vraiment été sifflée lors du match France-Maroc ?

Sous le titre « Allah les Bleus », un article du Canard enchaîné du 21 novembre 2007 parle de « la discrétion de violette » des médias au sujet des débordements qui ont assombri le match amical de football France-Maroc, au stade de France, le 16 novembre dernier.

« La religion du football aux joueurs millionnaires » a montré une fois de plus sa capacité à fédérer les cœurs dans l’exaltation du dépassement de soi et la fraternité entre les peuples.
L’hymne français a été copieusement sifflé par un stade aux couleurs marocaines, et, selon l’hebdomadaire, les joueurs français auraient été conspués en fonction de leur origine et même de leur confession religieuse supposée. Interrogé, le nouveau secrétaire d’État aux Sports, M. Bernard Laporte, a répondu qu’arrivé en retard, il n’avait rien entendu, ce qui, en rugby, s’appelle "botter en touche" ; quant à la stigmatisation confessionnelle des joueurs, il n’en a pas touché mot, selon le même Canard enchaîné.

Un précédent au cœur de la campagne présidentielle de 2002

Tant de pudeur intrigue quand on songe au retentissement qui avait été donné à juste titre à un événement semblable, le 6 octobre 2001, lors d’un match France-Algérie dans le même stade. Sans doute avait-il été mené grand tapage avant cette rencontre présentée comme celle de la réconciliation des deux pays sous l’éminent patronage de M. Zidane, héros commun unanimement célébré des deux côtés de la Méditerranée. Mais on retrouve dans les deux cas l’outrage envers l’hymne français. Seule les deux fins de match différent : le premier avait été interrompu par une irruption soudaine de supporters de l’équipe algérienne sur le terrain. Surtout, le Premier ministre d’alors, M. Lionel Jospin, présent dans la tribune officielle, avait été témoin de cette inconduite honteuse sans broncher. Les médias avaient alors abondamment commenté l’événement.
Comment expliquer cette différence de traitement avec même une tendance, pour les médias qui en parlent, à minimiser les incidents du 16 novembre dernier ? On en vient, par exemple, à se féliciter que «  (ce soit) juste le début des hymnes qui (ait) été sifflé », lit-on dans L’Express du 24 novembre, hebdomadaire qui était revenu sur les incidents du 6 octobre 2001 dans son numéro du 14 février 2002. Il est vrai qu’alors, la campagne présidentielle battait son plein.
On ne peut, en effet, écarter que de pareilles manifestations d’ethnisme anti-français accroissaient en France le sentiment anti-immigré et anti-musulman et renforçaient, quasiment par vases communicants, l’électorat d’extrême droite. Nul doute qu’elles aient aidé à placer le leader du Front national en deuxième position au premier tour de l’élection présidentielle de 2002 et contribué à éliminer le représentant de la gauche plurielle du second tour.

Les impératifs d’un grand écart politique

Aujourd’hui, la donne est inversée. La droite est au pouvoir grâce à un ralliement massif de l’électorat d’extrême-droite à son candidat, M. Sarkozy, au point que l’on peut soutenir que, sans ce ralliement qui lui a permis de totaliser 30 % des suffrages au premier tour en avril 2007, M. Sarkozy ne serait pas président de la République. Il ressort d’ailleurs de ses propres confidences, rapportées par Yasmina Réza dans son livre sur cette campagne, que la séduction de cet électorat était un axe essentiel de sa stratégie.
On pourrait donc s’étonner qu’il n’ait pas été fait usage des incidents pour plaire à cette fraction extrême de la majorité présidentielle. C’est oublier, au contraire, qu’attiser l’ethnisme anti-immigré et antimusulman, revient à compliquer la tâche du président élu. Il faudrait admettre dans ce cas que les réponses apportées à l’exaspération que suscitent ces manifestations anti-françaises, ne sont pas à la hauteur du problème : de quelle utilité est ici la loi de 2003 qui punit l’outrage aux symboles nationaux d’amende et même de prison quand il est commis en réunion comme dans un stade (Article 433-5-1 du Code pénal) ?
Ne risque-t-on pas ainsi d’alimenter les motifs d’insatisfaction de l’électorat d’extrême droite à qui on doit sans doute son élection, mais dont les réflexes primaires ne peuvent fonder une politique viable ? Entre les deux extrêmes de sa majorité présidentielle, l’électorat d’extrême droite et l’ex-socialiste M. Kouchner, ministre des Affaires étrangères, le président est condamné au grand écart s’il ne veut pas que chacun d’eux retourne à ses préférences partisanes originelles.

La règle de Tartuffe

Contrairement à 2001, la meilleure solution est donc aujourd’hui de minimiser l’événement et même, si possible, de ne pas en parler. L’importance d’un événement avec les effets qui en découlent, est rigoureusement proportionnelle au nombre de gens qui en ont connaissance ? Gardé secret ou diffusé auprès de cercles restreints, il n’existe tout simplement pas, même s’il n’en produit pas moins les effets attendus de son inexistence organisée. Si le cancer dont il souffrait avait été révélé au pays, le président Mitterrand aurait-il pu se représenter en 1988, sans donner à ses rivaux un argument qui mît en doute sa capacité à continuer d’assumer pleinement la lourde charge présidentielle ? Molière a codifié au XVIIe siècle dans Tartuffe cette relation directe entre l’existence d’un événement et son audience : « Et le mal n’est jamais que dans l’éclat qu’on fait. / Le scandale du monde est ce qui fait l’offense, / Et ce n’est pas pécher que pécher en silence. »

Il reste que cette asymétrie de traitement par les médias de deux événements comparables montre à l’évidence leur partialité politique. On sait bien que c’est pour eux la pire accusation qui puisse leur être faite et suscite de leur part une réaction de dignité outragée. Ne se présentent-ils pas sans cesse comme des « médias d’information » et non des « médias d’opinion » ? Sans doute, sans doute, mais à condition de définir l’information comme « la représentation plus ou moins fidèle d’un fait que l’on transmet volontairement, garde secrète ou extorque au gré de ses intérêts », ce qui ne la distingue guère d’une opinion.




Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 26 novembre 2007 09:39

    La haine aura été pour une majorité de spectateurs lors de ce match à siffler l’hymne du pays qui les acceuillent et les protégent avec un système de protection social !

    L’article du canard est bien explicite et il pose des interrogations envers les élus de tout bord qui se bouchent les oreilles pour ne pas entendre et voir la réalité de ce racisme rampant.

    Il appartient au président Sarkozy d’entreprendre les réformes pour un meilleur apprentissage de l’intégration des enfants à l’école de la République

    A ne pas vouloir revendiquer sa nationalité française à l’école de la république,les socialistes ont participés indirectement au germe du comunautarisme et du "droit à la différence"

    Nous en avons eu un exemple grandeur nature


    • Ceri Ceri 26 novembre 2007 13:06

      de toutes facons les supporters de foot quelq qu’ils soient ne sont pas réputés pour leur intelligence, surtout en groupe. Les français savent bien imiter le cri du singe, aussi !


    • Ceri Ceri 26 novembre 2007 13:07

      foot - jeu débile pour supporters débiles


    • Marcusgarvey 26 novembre 2007 13:27

      Marocains est une nationalité ! Musulman est une confession religieuse !

      Lors du tournoi Hassan II en 2005 les Français ont joué au Maroc et souvenz-vous Barthez avait alors craché sur l’arbitre marocain de la rencontre !

      Un article de Libé de l’epoque :

      http://www.yabiladi.com/article-sport-197.html

      Les journaux marocains n’ont pas titré la une de leurs journaux :

      « les chrétiens ont crachés sur l’arbitre marocains » alors pourquoi ce titre insultant

      Personne n’a condamné cela à l’époque ? pourquoi ?

      Voir la vidéo

      http://www.dailymotion.com/Marcusgarvey/video/x3b9u6_pourquoi-siffler-la-marseillaise

      Pourquoi tant de haine et racisme envers les immigrés et les Français d’origine immigré en France ??

      Un militant du PMF

      http://www.parti-multiculturel-francais.fr


    • Vincent 26 novembre 2007 13:57

      Grâce à cette remarque hautement réfléchie, monsieur, vous vous placez dans la catégorie des footeux crétins.

      L’amalgame généralisé à mon sens est beaucoup plus dangereux, qu’un sifflement de Marseillaise, même inadmissible.


    • Le péripate Le péripate 26 novembre 2007 14:07

      Ah, ce Lerma...

      Ca me fait penser à un truc. Sur Agora, pendant des jours et des jours, on a pu lire que de détester les musulmans , n’était pas du racisme, puisque l’islam n’est pas une race.

      Bon, à ce point du raisonnement, on se dit que l’on prends pour des cons, sauf que......

      Comment peut-on, monsieur Lerma, qualifier des Marocains qui sifflent la Marseillaise de racistes ?

      La Marseillaise n’est pas une race, non ?

      Peut-être qu’ils n’aiment pas ce genre de musique, après tout ?

       smiley


    • Satan's Tango Satan’s Tango 26 novembre 2007 16:12

      Désolé mon ami c’est pas le jeu qui est débile c’est les supporteurs qui le sont (pas toujours)

      Ne serait-ce que pour entretenir son corps et même son cerveau....


    • Satan's Tango Satan’s Tango 26 novembre 2007 20:06

      par Seb59 « Surement parce que des immigrés (et assimilés), on en a déjà trop, et parce qu’ils sont les premiers à cramer le quartier quand ils tombent de scooter !smiley »

      Tant que des tarés de ton espèce considéreront uniquement les « immigrés » comme de la marchandise ou de la chair à canon, non seulement il bruleront ton taudis et sauteront ta femme pour qu’enfin tu les respectes et les remercies de t’avoir construit « ton » pays mais aussi que tu lui rendes les richesses accaparées lors des colonisations.

      Vous ne récoltez que ce que vous semez : la haine !


    • hurlevent 26 novembre 2007 21:44

      Lors du tournoi Hassan II en 2005 les Français ont joué au Maroc et n’ont pas sifflé l’hymne marocain.

      En 2007, lors du match amical France-Maroc, les Marocains ont sifflé l’hymne français.

      Cela montre clairement où sont les racistes.


    • Pauldac 27 novembre 2007 14:02

      Dans la catégorie des tarés tu m’as l’air bien loti.

      Je crois que tu es juste un bon gros raciste. Tu n’as jamais été ni de la marchandise ni de la chair à canon de toute ta vie, mais comme tout fasciste de base tu tires de grosses généralités d’évènements du passé pour haïr une partie de la population. Comme ce Dieudonné qui commence par brandir l’esclavage à la gueule des français et fini en serrant la paluche à Le Pen (qui se ressemble...)

      La prochaine fois que tu croises un bon gros con de raciste franchouillard qui hait tout ce qui n’est pas blanc. Penses à lui faire la bise, vous êtes frères.


    • Le péripate Le péripate 26 novembre 2007 09:53

      Il faut le dire et le redire :

      Il faut la brailler, l’égosiller, l’entonner, la gueuler, la hurler, la iouler, la vociférer, la bêler, la chevroter, la fredonner, la gazouiller, la machicoter, la psalmodier, la rapper, la réciter, la turluter, bref, la chanter.

      Mais la siffler ? Quelle idée....


      • Nobody knows me Nobody knows me 28 novembre 2007 09:58

        C’est vrai que ça rend pas trop en la jouant en sifflant.

         smiley


      • JL JL 26 novembre 2007 09:54

        Excellent billet qui à partir d’un fait divers énonce dans sa conclusion une évidence à méditer.

        Si vous le permettez, j’y ferais une petite précision :

        La désinformation est «  »« la représentation plus ou moins fidèle d’un fait que l’on transmet volontairement, garde secret ou extorque au gré de ses intérêts »«  ».

        On aura ait le tour si l’on ajoute que le lecteur, l’auditeur, le téléspectateur, doit être « rassasié » c’est pourquoi les JT sont conçus comme des dramatiques sinon comme des repas : une entrée, un plat, un dessert. Il faut qu’en sortant de ’table’ le « client » soit rassasié, n’ait plus faim jusqu’au prochain repas et qu’il revienne fidèlement.


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 26 novembre 2007 10:41

          Bernard Laporte est un hypocrite, il n’ose pas avouer son incompétence comme ministre. C’est choquant ce que ce public a fait le fameux vendredi où ils ont conspué l’hymne français, si ça avait été le contraire, on aurait crié au racisme. Là on joue à l’effarouché, c’est incroyable ce qu’on peut trouver d’excuses idiotes. Où sont-ils ces responsables de gauche, ou de droite pour montrer leur indignation. Je suis scandalisé.


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 26 novembre 2007 10:53

            Deux jeunes qui faisaient les « fous » en moto sont morts. C’est triste. Mais qu’en est-il des parents qui n’ont pas joué leur rôle de dire à ces gamins mineurs de mettre des casques. J’en vois dans ma banlieue du 93, certains gamins du même type qui font les fanfarons sur la route, toujours sans casque et qui ont déjà failli m’envoyer en l’air avec mon tout petit lors de nos ballades dans la ville. Les jeunes sont irresponsables et le législateur ne fait rien. Les parents irresponsables ne sont pas sanctionnés. Où va t’on là. Je plains les citoyens qui ont vu leurs biens saccagés par des voyous qui ont encore trouvé un prétexte pour détruire, au lieu de méditer sur la mort des gamins de 15 et 16 ans. C’est incroyable de voir que certains ne veulent pas se remettre en question. C’est toujours la faute des autres. Ils ne se disent pas que nous, avec notre comportement, nous sommes dangereux pour la société. Je le dis pour tous les comportements déviants. Je suis écoeuré de voir le maire de ladite ville mettre un peu d’huile sur le feu : dixit « J’espère que l’enquête ne sera par partial ». Que veut-il ce maire socialiste Vaillant ? Il laisse entendre indirectement que la Police est responsable de la mort de ces jeunes par de tels propos. Est-ce la police qui les a mis sur la moto sans casque ? Est-ce la police qui les a demandé de rouler « à fond la caisse ». Je n’aime pas ces élus qui manipulent lorsqu’il s’agit d’élections (municipales entre autres) l’opinion. Je suis triste pour ces parents qui ont perdu leurs gamins. J’espère que les choses vont évoluer sur la législation dans le cadre de la protection des civils comme des forces de l’ordre.


          • Anto 26 novembre 2007 11:20

            Concernant la mort des deux jeunes, je me garderai de faire ce genre de commentaires sur la reaction du maire PS. Je serais a sa place, c’est a dire maire d’une ville dont le taux de criminalite est l’un des plus eleves du Val d’Oise au lendemain du depart d’une mini emeute, je jouerais l’apaisement. Vous stigmatisez sans doute un manque de courage, moi je loue son bon sens. Les emeutes de 2005 etaient parties pour moins que ca... Aucun maire « PS » (comme si c’etait une insulte peuh) ou UMP ne peut jouer au sherif la bas.

            Quant a l’accident proprement dit, soit la collision frontale entre deux jeunes a moto et une voiture de police, toutes les circonstances n’ont pas ete revelees si je ne m’abuse. Aussi, a moins qu’ils ne soient candidats au suicide, il y a forcement une responsabilite partagee (code de la route), d’ou la necessite d’une enquete impartiale. Une autre remarque : Le taux de résolution des affaires par les services de police de Villiers le bel est de 25,34%, l’un des plus faible du département. On ne s’etonnera donc pas que le maire rappelle a la police comment faire son boulot.


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 26 novembre 2007 12:13

            partiale pour partial « désolé » smiley


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 26 novembre 2007 12:22

            Anto, est-ce au Maire de rappeler à la police comment faire son métier ? Il y a un préfet que je sache à Cergy, il y a un sous-préfet à Sarcelles dont dépend la police de ladite ville. Le maire devrait voir avec les associations comment apporter du civisme à ces citoyens, à moins qu’il attende que SARKOZY le fasse pour lui. Je ne défends pas la police, tu as peut-être raison que les responsabilités sont partagés, néanmoins quel intérêt a t-il mettre de l’huile sur le feu, quand on sait pertinemment que c’est la police de polices qui va enquêter sur ce drame. Je pense que ces messieurs ne viennent pas pour défendre leur corps, ils viennent afin de rechercher la vérité.


          • Yohan Yohan 26 novembre 2007 12:35

            J’écoutai ce matin sur RMC (bourdin &co) deux protagonistes résidant à proximité s’exprimer sur cette affaire. Ils se plaignaient (à juste titre) de s’être trouvé longtemps sur les lieux sans force de police visible ou présente. Probablement, les occupants de la voiture de police ont dû appeler leur hiérarchie pour savoir s’il fallait rester (au risque de se trouver face à une foule vengeresse) ou quitter les lieux. Mais lorsque JJ Bourdin leur a demandé si ces jeunes portaient un casque, les réponses furent comme d’habitude on ne peut moins évasives. Pourtant, ils venaient de dire que la scène de l’accident était restée très longtemps protégée par les badauds qu’ils étaient. Largement le temps donc de noter ce point. Même s’il est probable, vu le choc, que cela n’aurait pas changé grand chose à l’affaire, je suis tout de même irrité de cette impossibilité à dire les choses telles qu’elles sont.


          • Anto 26 novembre 2007 13:49

            le probleme si j’ai bien compris, c’est qu’il y aurait eu non assistance a personne en danger. C’est une affaire qui sent le sapin.


          • Satan's Tango Satan’s Tango 26 novembre 2007 16:24

            Des ministres incompétents en France, il n’y a que ça à quelques rares exceptions près !

            D’après de nombreux connaisseurs étrangers, c’est une spécificité française ça, Môssieur !


          • Satan's Tango Satan’s Tango 27 novembre 2007 01:52

            @ LABEL NGONGO alias YABONBANANIA

            « certains gamins (...) ont déjà failli m’envoyer en l’air avec mon tout petit (...) »

            Quel dommage qu’ils t’ont raté cela nous aurait épargné de devoir lire tes inepties infestées de Lepenisme !

            Fais toi curé tu pourras éduquer tes semblables et nous foutre la paix !

            Allez couché Toutou !


          • dionysos 29 novembre 2007 22:36

            il y en a qui ont des gosses parce qu’ils ne peuvent pas avoir de chien ... coluche


          • CAMBRONNE CAMBRONNE 26 novembre 2007 10:45

            BONJOUR PAUL VILLACH

            J’attendais un article sur ce sujet , vous l’avez fait et très bien fait .

            N’étant pas un passionné de foot ball je n’ai vu que la fin du match et tout de suite j’ai été frappé par la très sale ambiance qui régnait dans le stade . A moins d’être complétement idiot, aveugle et sourd on ne peut que voir une similitude entre ce match et le match france algérie .

            Cette fois ci effectivement on l’a fait profil bas et je pense que les raisons que vous donnez sont les bonnes .

            Hé oui nous sommes manipulés par les médias ! et cela fait longtemps . Cela n’est pas aussi organisé qu’on pourrait le penser . Je suis persuadé que les médias sont plus suivistes de l’opinion dominante du moment que manipulateurs conscients et ciniques.

            Il n’y a pas (ou alors je suis parfaitement naïf) une organisation d’intoxication générale mais un concensus mou pour brosser le peuple dans le sens du poil . Cela varie selon les moments .Ce même type de match France tunisie peut être dans deux ou trois ans si Sarko va mal peut redenir un objet de polémique .

            En conclusion pour avoir gouté la presse des pays communistes ou l’information était rare , controlée et crédible uniquement chez les communistes français j’ai pu constater que la population savait lire un journal et écouter et voir des infos , avec discernement .

            Seule la rubrique néchrologique étant considérée comme fiable mais l’absence d’un nom de dirigeant indiquait une évolution de la politique , une photo également .

            Chez nous , trop d’info tue l’info et la plupart des gens sont incapables de discerner l’essentiel du secondaire .

            Bien à vous Paul Villach

            Salut et fraternité .


            • JL JL 26 novembre 2007 13:45

              Cambronne : «  »En conclusion pour avoir goûté la presse des pays communistes … j’ai pu constater que la population savait lire un journal et écouter et voir des infos , avec discernement ... Chez nous , trop d’info tue l’info et la plupart des gens sont incapables de discerner l’essentiel du secondaire«  » .

              C’est ça, on nous dit tout et bien comme il faut, mais les français sont cons !


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 26 novembre 2007 15:49

              JL

              Désolé , mais ce n’est pas ce que j’ai voulu dire .

              Chez nous comme dans la plupart des démocraties occidentales il y a surabondance d’information , de la bonne et de la moins bonne . Il faut faire le tri et la plupart des citoyens de notre pays sans être cons ne font pas ce tri . Cela veut dire qu’une bonne campagne de matraquage fait basculer une opinion en peu de temps .

              Dans les pays où la presse n’est pas libre la population sait à quoi s’en tenir et se méfie .

              C’est tout ce que je voulais dire en faisant un parallèle avec les ex pays communistes .

              De toute façon JL vous me répondrez que chez nous la presse n’est pas libre . Question de point de vue .

              Salut et fraternité .


            • Satan's Tango Satan’s Tango 26 novembre 2007 17:07

              Mais il faut être beaucoup plus simple partout les médias appartiennent aux pouvoirs ou à leurs proches, à quelques exceptions près.

              Donc se serait étonnant qu’ils informent objectivement (surtout de leurs « magouilles » !) le bon peuple

              Cela fait depuis ma naissance qu’ils présentent les Russes avec un couteau entre les dents et les USA comme le Sauveur de la terre ! Or,la guerre de l’Irak et sa préparation, nous démontre le contraire.

              Encore faut-il en prendre connaissance par l’intermédiaire de ceux qui s’efforcent de ne pas faire partie de la « nomemklatura » !


            • Paul Villach Paul Villach 26 novembre 2007 17:14

              Bonsoir, cher Cambronne. J’apprécie que vous ayez apprécié ma réflexion. Cordialement. Paul Villach


            • JL JL 26 novembre 2007 18:02

              Cambronne, si je prends bonne note de votre mise au point je réfute votre : «  »De toute façon JL vous me répondrez que chez nous la presse n’est pas libre«  ».

              Pour la bonne raison que je fais mienne cette réflexion d’Alfred Sauvy : « La liberté de la presse est entière ; il suffit d’avoir les milliards nécessaires. » Il est vital que dans une démocratie les médias soient réputés libres sans quoi les citoyens ne voteraient plus. A ce sujet lisez ce que Chomsky en dit.

              Dans l’excellent petit ouvrage « Manuel de survie idéologique », sont cités les 5 filtres que doit franchir une information pour parvenir à la connaissance du public : largement de quoi la mettre en conformité avec la pensée unique.

              La pensée unique c’est : « la traduction en termes idéologiques à prétention universelle des intérêts d’un ensemble de forces économiques, celles, en particulier, du capital international »" La formule est d’Ignacio Ramonet.

              Salut et citoyenneté. smiley


            • Satan's Tango Satan’s Tango 27 novembre 2007 02:10

              Chez nous comme dans la plupart des démocraties occidentales il y a surabondance d’information

              Où va-t-il chercher tout ça ? C’est une surabondance de médias qu’il y a pas d’information (honnête) !

              Et la majorité des médias n’informe pas vraiment elle conditionne ! Nuance


            • oncle archibald 26 novembre 2007 11:12

              J’ai regardé la fin de ce match en zappant après une autre émission. J’ai entendu siffler dès que les Français avaient la balle dans les pieds et hurler de joie dès que c’était les marocains. J’ai pensé ce match se joue au Maroc. Puis j’ai regardé les pubs et les banderoles... Je me suis dit ils sont bien francophiles ces marocains pour passer leurs pubs en Français... Bon.. J’avais tout faux... Dommage c’était assez bien joué de part et d’autre la fin de ce match...

              J’ai exactement le même sentiment sur le marché du Samedi place Carnot... Je me dis merde, je suis au Maroc ou en Algérie, sans même avoir besoin de me déplacer. Je devrai comprendre que je n’y suis pas, il y a trop de femmes voilées pour que ce soit la bas. La seule chose qui me rassure ce sont les vieux marchands de menthe et de coriandre, petite moustache grise impeccablement taillée, qui me demandent avec un très bon accent méridional : qu’est-ce que tu veux magnac ? ouf ! Sauvé ! Je suis bien à Carcassonne et ceux la au moins sont bien intégrés !


              • stephanemot stephanemot 26 novembre 2007 11:20

                Les sifflets, il y en a un sur le terrain et d’autres tout autour. Et pour ces derniers, je distinguerai ceux qui relèvent du sportif de ceux qui n’ont pas grand chose à voir avec le jeu :


                • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 26 novembre 2007 12:23

                  Seb du 59, ca ne te grandirait pas de cracher sur le drapeau marocain, car tu entrerais dans la spirale de la bêtise.


                • Satan's Tango Satan’s Tango 26 novembre 2007 17:22

                  Mais c’est même pas être intelligent qu’on te demande simplement cesser d’être un beauf abruti qui se vexe qu’on siffle « son hymne »

                  Il y a nettement mieux que cette chanson guerrière : écoute Coltrane par exemple.

                  Et arrêtes de vénérer un morceau de tissus ça en devient ridicule...

                  Ou alors essaie de rencontrer des Marocains pour échanger des idées et des impressions...


                • tacite-reconduction 26 novembre 2007 18:47

                  ce serait pas gentil, les marocains qui sont au maroc sont très bien et très sympa... le souci ce sont tous ces idiots qui viennent ici en se croyant chez eux et en nous détestant cordialement...


                • caramico 26 novembre 2007 11:31

                  A seb39 : et tu seras aussi con que les autres...


                  • nephilim 26 novembre 2007 16:40

                    Le probleme c’est que SEB39 est aussi con que les autres !! Ce qu’aime 59 39 ou peut etre 69 un jour c’est que l’on parle de l’etranger cela lui donne a chaque fois les moyens de cracher sa bile, ses idées de nationaliste extremiste de .............. :)


                  • Anouar 26 novembre 2007 11:48

                    Il n’aura échappé à personne que des sifflets ont retenti au début de la Marseillaise. Qui a sifflé ? Des Marocains, c’est aller vite en besogne... Ce qui semble avoir échappé ici en tout cas, c’est que très vite l’IMMENSE majorité du stade, après avoir entendu le début des sifflements, s’est mise à chanter et la Marseillaise et l’hymne marocain ! La très grande majorité connaissait d’ailleurs mieux la Marseillaise que l’hymne du Maroc !! Vouloir faire un parallèle entre ce match et celui qui a opposé la France à l’Algérie est une escroquerie intellectuelle ! Il n’y a pas de contentieux entre les Marocains et les Français ! Les quelques troublions, dont je ne connais pas la nationalité encore une fois si ce n’est que je les imagine mal être des Français, ont sifflé des joueurs français. C’est un fait. Faire croire que LES supporters marocains ont sifflé des joueurs français est aussi une escroquerie intellectuelle ! Les Marocains ont supporté et porté leur équipe comme le ferait n’importe quel public amoureux de son équipe. La vraie question est plutôt la suivante : où était le public « français » dans le Stade de France pour être si peu audible ? Il n’y a eu aucun débordement pendant ce match. Ni sur le terrain entre les joueurs, ni dans les gradins, ni envahissement de la pelouse, ni trouble à l’extérieur du stade, ni avant, ni après ! Peut on en dire autant de l’ambiance parfois « nazie » qui règne au Parc des Princes quand de bonnes vieilles équipes franco-françaises jouent avec le PSG ? Avons nous vu le 16 novembre des saluts nazis dans les gradins ? Avons nous entendu des cris de singe quand les joueurs de couleur touchaient le ballon ? Y a-t il eu des batailles rangées à la fin du match entre supporters ou avec les forces de l’ordre ? Je pense qu’il faut savoir raison garder et ne pas écrire n’importe quoi !

                    Maintenant si certains éprouvent le besoin de siffler la Marseillaise, il est intéressant d’aller voir pourquoi... Mais faire l’amalgame avec cette rencontre sportive et amicale est ridicule. 99 % des supporters Marocains qui étaient dans le stade, supportent cette équipe de France dans tous ses matchs internationaux ! On l’a vu de manière éclatante en 1998 ! On peut le voir à chaque match des Bleus ! Mais dans les confrontations avec le Maroc, les Marocains supportent le Maroc, comme le font les Portugais, les Espagnoles, les Anglais... dans les mêmes conditions... Les Franco-Américains feraient de même aux Etats-Unis si la France rencontrait les USA ! Enfin j’espère !

                    Cordialement.


                    • oncle archibald 26 novembre 2007 12:35

                      « quelques troublions, dont je ne connais pas la nationalité ... ont sifflé des joueurs français. C’est un fait. » Heuuu ??? les quelques troublions représentaient « à l’applaudimètre » environ 90% des personnes qui assistaient à ce match « amical ».

                      Si j’assistais à un match France Etats Unis aux Etats Unis, bien entendu j’encouragerai mon équipe, mais à part mes voisins immédiats, personne ne m’entendrait le faire... C’est la loi du nombre qui me gène, dans cette histoire comme sur le marché à Carcassonne.


                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 26 novembre 2007 16:07

                      ANOUAR

                      Je suis contre la double nationalité et votre intervention me conforte dans mon opinion .

                      Vous dites que des franco américains supporteraient la France en cas de match USA france . Hé bien je ne le crois pas !

                      Les américains sont tous des immigrés mais ils ont prété serment sur le drapeau US et sont fiers d’être citoyens américains ce qui n’est pas le cas de la majorité des immigrés maghrébins qui vivent chez nous .

                      Les marocains qui agitaient leurs drapeaux et sifflaient la Marseillaise ne venaient pas en touriste du Maroc mais sont des citoyens français . Ils ont une carte d’identité française mais la plupart haissent les Français .

                      Comment voulez vous faire prendre la mayonnaise dans ces conditions .

                      Le commmunautarisme que tout le monde condamne est bien présent chez nous et rien ne sert de se boucher les yeux .

                      Vive la république quand même .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès