Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La « mondialisation » vue par Le Monde, La Vie.. Bobo & (...)

La « mondialisation » vue par Le Monde, La Vie.. Bobo & Compagnie

La mondialisation par Denis & Greilsamer, préposés aux rubriques « La vie pratique » chez Lagardère, ou encore : « la mondialisation à la manière des chefs de rayon ».

Citons : « Notre Atlas, conçu et réalisé avec le plus grand soin par les rédactions de La Vie et du Monde, a l’ambition de vous fournir les clés pour saisir les enjeux de ce mouvement »

Voilà, ça y est. Le ton « Jeune Chambre Economique », « BTS action co », presse de vulgarisation, presse du coeur est donné d’emblée. Platitude du discours à presque chaque page, raffarinades en cascades, surabondance de lieux communs, usage abusif de mots à la mode (grille de lecture, enjeux, temps forts, débat, défis, coup de coeur, gouvernance..), incohérences en rafales, contradictions grosses comme des nez, truismes doctement énoncés, structure tautologique des démonstrations.. vous font en réalité d’un malheureux lecteur la peinture achevée.

Et nous voilà servi pour 2010 et 2011 comme le dit la livraison. 12 fifelins la potion, 12 fifelins pour tout comprendre des mondialisations, à grand renfort d’avis d’experts, d’ornithologues et de politologues, nous assure-t-on.

Humm..

En fait, si vous voulez entrevoir la Kehre, l’immense basculement que représente le phénomène récent de la mondialisation, la bordélisation paroxystique et irréversible, ça n’est pas ici que vous trouverez satisfaction. Vous lirez le pesant dossier coproduit par Le Monde et La Vie, pompeusement baptisé « Atlas » hors-série, avec amusement et regard sceptique, attendri (même si cette acerbe critique reconnaît deux ou trois brillantes exceptions parmi les lourdaudes et prétentieuses contributions).

 Contradictions, aveux involontaires, confusion, falsification

La grande trouvaille des éditeurs, l’objectif poursuivi au travers de presque tous les papiers rassemblés, l’obsessionnelle intention de nous « donner les clés », de faire démonstration et de convaincre se résument à vrai dire à peu de choses.. Tout s’articule autour de quelques idées de courtes portée, déclinées lourdement dans le champ de la pensée tarifée et conventionnée : 

  • On ne doit pas parler de mondialisation, mais « des » mondialisations, tenez-vous le pour dit (le titre..), et les contributeurs ont le doigt sur la couture du pantalon, convoqués au tour de prestidigitation et à la fabrication de l’univers Illusion à l’unisson
  • Et ces mondialisations, elles rempliraient déjà 5000 d’histoire, ça vous le saviez pas, on vous en bouche un coin n’est-ce-pas ? Un scoop on vous dit. Inédit
  • Rien n’y échapperait à ces mondialisations, rien ne pourrait s’y opposer (les notes des éditeurs en page 3..)
  • Tout y passe, la botanique, les artistes, les Mongols, le sport, les austronésiens.. (le sommaire)
  • Et puis, vous allez être épatés, on vous le dit ! Sans plus tarder..

Citons Denis & Greilsamer : « Fidel Castro ou Mahmud Ahmadinejad, (sic.. écrit et prononcé à la Godon of course ! Vous allez pas dire I - B - M tout de même ! Incultes, Francouillards.. Faut dire Aie - Bi – HEM ! Aie, Aie.. pas I.. Mahmud, pas Mahmoud, Beijing, pas Pékin ! C’est d’abord ça la mondialisation, l’accent godon)..

Mais je vous égare, reprenons et citons Denis & Greilsamer.

« Fidel Castro ou Mahmud Ahmadinejad donc, leaders pourtant réputés « anti-impérialistes », posent désormais, pour les photographes, en survêtement de marque. On trouve des sushis bars aux Etats-Unis, des fast-foods américains à deux pas de la Cité interdite. La mondialisation (tiens.. tiens.. au singulier, NDR) se manifeste comme une évidence ordinaire, à tous les coins de rue et du Web, sans épargner les vallées les plus reculées de la planète (re-sic). »

Alors ? C’est ça l’important ? C’est donc ça les mondialisations ? Castro affublé de Niké et de chiffons de Benetton ? Ahmadinejad avec des oreilles de Mickey ? Les Persanes en 501 et les Persans en Abercrombie ? La mondialisation ? Alors, ça serait les chefs de rayon.. ?

Réflexion faite, a-t-on jamais vu aussi audacieuses calembredaines sous la plume de si réputés journalistes faiseurs d’opinion ? Aussi stupides et insignifiantes observations pour commencer un Atlas à si grandes ambitions ?

Alors Denis, alors Greilsamer ? Et puis.. ? Votre racoleuse introduction ne nous dévoile-t-elle pas quelque chose que vous deviez gommer, à savoir la consubstantialité entre impérialisme et mondialisation ? En toute logique, si on vous lit avec attention, vous reconnaissez, vous êtes bien obligés d’acquiescer ?

Alors Denis, alors Greilsamer ? Vous y croyez toujours, vous, à vos mondialisations à 5000 ans d’histoire ? Lorsque trois lignes plus loin, vous écrivez, parlant de la mondialisation au singulier fort justement : « Karl Marx fut l’un des premiers à utiliser cette notion. En pleine expansion du capitalisme, elle s’imposa à lui avec la force de l’évidence ».

Marx, l’un des premiers.. Ah ! Vous avouez là ! Marx 150 ans, un éclair en regard de l’histoire pour reprendre une métaphore d’un de vos experts, c’était hier.. On est loin du compte des 5000 ans d’histoire dites-voir. Vous vous y retrouvez vous dans votre jargon, dans vos calculs contradictoires d’escrivailleurs de comptoir ?

Tout est à l’avenant. On arrive même à comprendre, dans la plus grande confusion dont vous nous barbouillez comme d’un lait de beauté, mais en faisant attention, un peu à votre insu, que la mondialisation et le capitalisme, ça serait un peu bonnet blanc et blanc bonnet, con-substantiel pareillement.

Remarquez.. Là, on vous suivrait si vous poursuiviez..

Contraire à « l’éthique » de ceux qui vous stipendient ?


Oui, oui.. Vous allez pas mordre la main qui vous nourrit ?

Ajoutez à tout cela qu’il conviendrait, à lire tous ces papiers d’experts en géopoétique, de ne pas s’en faire trop, pas trop s’en apeurer de la mondialisation, pardon, « des » mondialisations.. DES.. ! Plurielles qu’on vous répète !

Que ces mondialisations plurielles seraient plutôt source « d’enrichissement culturel », voire bénéfiques. Tenez, je cite : « ...le sport - un symbole fort de la mondialisation - reste un formidable moyen d’expression culturelle… ». C'est dire. Tenez encore : « A la recherche d’une plus grande altérité, la possibilité de découvrir une favela est maintenant offerte ».

C’est bénéfique pour les petits blancs.. obscène à souhait n’est-ce-pas ?

Passons vos notes. Vous les avez bien drillées, vos équipes. Parmi les 80 entrées du copieux sommaire, parcourant de somptueux décors de classification à la chinoise, à propos de mondialisation, vous nous invitez à lire par exemple « Une planète aux frontières multiples », « Le monde n’a-t-il qu’une histoire ? », « Du radeau à l’avion, changement d’échelle », « Musique, le tempo du monde », « Les séniors sont-ils modernes ? » Ou bien encore « Quelle reconnaissance de l’homosexualité » et autres fadaises très-hors sujet.

Il est en revanche impossible de trouver, dans votre index compliqué, les mots-clefs, les mots essentiels comme « banques, impérialisme, finance, capitalisme, spéculation, consumérisme, société de consommation, paradis fiscaux, industrie planétaire de la réclame, world company, armement, endettement, ruine des pays.. Pourtant évidemment inséparables du phénomène de la mondialisation, du capitalisme, de l’impérialisme, quand on appelle un chat un chat, un patron un patron, Zébulon Zébulon.

Citons encore, en exergue, bien au début : « C’est à la lumière du passé qu’on peut le mieux comprendre le présent »

Alors là.. Très fort les éditeurs ! Trop fort.. Là, vous avez vraiment exténué les jeunes stagiaires de la rue du Louvre, les premières années de l’IICP. Scotché.. ! Sans mentir.

Impasses, naïvetés consternantes, absence de documentation, approximations, idées reçues, imprécisions, hors sujets, contre-vérités, insuffisances de logique, sophismes, exercices de scholastiques, boucles tautologiques se succèdent ainsi en masse. Parmi mille exemples, pointons cette très inattendue et grotesque illustration du chapitre « Une tendance à la relocalisation ? » : une carte du monde sous le titre « l’IpodNano, nouvel indicateur du niveau de vie ».. C’est de l’ironie en plus ?

On y comprend décidément que couic à vos orientations journalistiques.

Et puis, autre exemple parmi mille, pour démontrer cette tendance à la relocalisation, vous évoquez la hot line de Keyyo Business et le Pétrole Hahn, qui quitterait la perfide Albion pour se carapater à Reims. Quelle belle et puissante démonstration ! Mais au fait, Keyyo, combien de divisions ? Et d’abord, Keyyo, connaît pas..

Ah si ! Si ! Keyyo.. Autant pour nous. Groupe Lagardère ? Là on vous comprend tout à fait Denis & Greilsamer.. Tout à fait.

A la lumière du passé donc, vous voulez nous faire comprendre le présent..

Mais c’est un voile du futur qu’on aimerait bien soulever nous, aussi.. Votre sémillant dossier ne s’y aventure guère, se contentant de nous inonder d’affirmations assez légères, de coups de chapeau à Lagardère et compagnie, et de vieilles cartes et de vieilles statistiques tout droit sorties de la célèbre émission du spectron : « Le dessous des cartes » (Lagardère, toujours, n’est jamais loin, tout comme BHV, j’ai vérifié..).

Bah ! La mondialisation ! Les mondialisations ! Vous osez pas le dire, vous pouvez pas le dire, ça vous est interdit par le patron, ou alors vous êtes réellement frappés de cécité (à défaut d’être frappé d’interdiction), à la manière du Robinson du Voyage, bien obligé de se raconter des histoires pour ne pas voir sa triste réalité. 5000 ans d’histoires.. Oui da. 5000 ans de sornettes balivernes, sermons à gogo et bobo, vendus pondus..

Tenez, Denis & Greilsamer, une hypothèse sur le futur, les capitalistes ont déjà payé la corde avec laquelle ils seront pendus. Avec de la monnaie de singe certes, qu’ils l’ont payé les capitalistes, du virtuel, du « titre », du fafiot dévalué et falsifié, mais la corde, elle, elle est bien là quand même la corde. C’est Maman Terre elle-même qui la leur passera au cou les capitalistes, tant elle en peut plus de leur orgie mondialisée, des capitalistes.

Et puis, une certitude à propos de mondialisation : la quatrième guerre mondiale se fera avec des bâtons.

Vous voyez bien Denis & Greilsamer, dignes héritiers de Bouvard et Pécuchet, qu’ils n’y a pas que vous pour éreinter les stagiaires et sucer l’empeigne des bonimenteurs patentés.

Vous voyez bien Denis & Greilsamer, Elle est bien là la mondialisation, c’est l’acquisivité englobant le tact des filous et l’ardeur des commerçants. Nous sommes d’accord.


Citation graphique : http://calinmihaescu.files.wordpress.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • eugène wermelinger eugène wermelinger 18 décembre 2010 15:49
    en date du 15 décembre voilà deux pages du Monde reprises ici :
    Quelle(s) langue(s) parlera le monde ?

    • eugène wermelinger eugène wermelinger 18 décembre 2010 15:52
      en date du 15 décembre voilà deux pages du Monde reprises ici :
      Quelle(s) langue(s) parlera le monde ?

      • Montagnais Montagnais 21 décembre 2010 15:40

        Ce jour, lien 404. Dommage. Je chercherai autrement.


        Lecture pour lecture : les Essais de Philippe Muray, excellent viatique pour les trois jours d’Hosto dont je viens de sortir.

      • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2010 17:04

        Excellent article qui dénonce l’insondable médiocrité des medias partisans. Mais comme ils s’adressent à un public à qui on ne demande pas de réfléchir, on ne va tout de même pas leur fournir des clés !
        On le sait, bien sûr, mais chaque fois qu’on le découvre, ça fait bouillonner !

        rage partagée


        • Montagnais Montagnais 21 décembre 2010 16:09

          Les temps sont durs pour « les amoureux de la vie » dans l’Empire du Bien qui a tout envahi. 


          Les amoureux de la vie mettent en péril Cordicopolis.. Ils sont presque encore plus dangereux que les fachisses et les communisses. C’est dire.

          Vous devez vivre dans la clandestinité vous aussi ?

        • TSS 18 décembre 2010 20:23

          quand on pense que BHL entre au conseil de surveillance !! tout est dit.... !!


          • Montagnais Montagnais 21 décembre 2010 15:50
            « BHV fête la Règle du jeu et se prépare pour DSKQ »

            Et y’en a encore.. Tout est dit.


          • 2102kcnarF 19 décembre 2010 03:24

            ’ rage partagée ’ nous dit Ariane Walter

            moi c’est plutôt le fou rire qui l’emporterait quand je lis toutes leurs conneries !


            • Montagnais Montagnais 21 décembre 2010 15:46

              Vous avez raison. Rire partagé. Pour ce que rire est le propre de l’Homme.. (enfin, ce qu’il en reste après le désastre DES mondialisations). BHV a dit que les rieurs n’étaient pas de son côté. Il a raison aussi.


            • blagosse 20 décembre 2010 15:24

              Pas mal ! Mais il est dommage que cet article présente les mêmes imprécisions et les mêmes erreurs que celles qui sont dénoncées dans ce même article.
              En effet , jusqu’à preuve du contraire, la société Keyyo ne fait pas partie du groupe Lagardère. Faire cette erreur juste sous le paragraphe ou vous écrivez « ..., naïvetés consternantes, absence de documentation, approximations, idées reçues, imprécisions, hors sujets, contre-vérités, insuffisances de logique,... » fait un peu tache à ce coup de gueule. 


              • Montagnais Montagnais 21 décembre 2010 15:24

                Merci merci.. de vous être dérangé si récemment pour moi. 


                « ..Un peu tache.. » Au sens stricte, je vous l’accorde, pas filiale ! - pour l’instant. 

                Mais bien -et à peine crypto - groupé cependant.

                Y’a pas besoin d’explorer loin le « Cloud » pour voir le mycélium et les filaments. Tenez, prenez ce brin par exemple : 

                - participation de 20% de Lagardère dans Canal + 

                - coopération de Canal+ avec Orange

                Orange s’allie avec Cisco (Flexible 4 Business)

                Cisco et Keyyo Business renforcent leur partenariat


                Y’en a d’autres..


              • boboye boboye 21 décembre 2010 16:12

                Quelle fureur ! La mondialisation n’est que l’extension des zones de chalandise. Tocsin sur les vieilles nations inquiètes ? A voir, à voir.... Le diable est blanc, très occidental dans ses façons et il est dans le tour de table.



                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 13 janvier 2011 11:23

                  Mise en garde contre les abonnements dits « à durée libre » via Internet au Monde.fr :

                  Très simple de souscrire l’abonnement par Internet ; mais vous ne pourrez pas résilier par le même moyen Internet (contrairement au Figaro) ; le Monde interactif exige une lettre recommandée avec accusé de réception pour toute résiliation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès