Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La petite mosquée dans la prairie. Quand les musulmans explosent de (...)

La petite mosquée dans la prairie. Quand les musulmans explosent de rire...

Pas facile d’être musulman de nos jours. Sauf quand on s’appelle Zinedine Zidane ou Frank Ribéry. Ce qui n’est pas le cas des protagonistes de La Petite Mosquée dans la prairie, une série canadienne diffusée sur Canal+ cet été.

L’histoire conte l’arrivée d’un imam, l’animateur d’une communauté religieuse musulmane, en charge d’éclairer les fidèles sur la vérité de la foi, dans une bourgade canadienne dénommée Mercy. Mercy, comme The Sisters Of Mercy, les sœurs de la pitié, célèbre groupe gothique-cold wave des années 80.

Une série de quiproquos cocasses se succèdent à l’occasion de son arrivée. Ancien avocat, Amaar, le nouvel imam, annonce en plein aéroport qu’il ne compte pas se suicider (professionnellement s’entend) en quittant Toronto pour Mercy, à la stupéfaction de ses voisins. Il se fait arrêter par un policier retors qui interprète l’ensemble de ses propos comme s’il était véritablement un terroriste. Toute coïncidence avec une scène déjà vécue ne serait que purement fortuite.

Votre position Monsieur le missionnaire ?

Invité par Yazir Hamoudi, le leader économique des personnes de confession musulmane de la ville, le nouvel imam a fort à faire pour se faire accepter. Il lui faut convaincre une mère que le polygamisme de son fils serait mal venu, résister aux avances d’une jeune demoiselle voilée, « quelle est votre position, Monsieur le missionnaire ? », mais dont l’habillement suggère des formes plantureuses surtout quand elle s’habille « en protestante ». Le pasteur qui loue une partie de ses locaux pour l’établissement de la mosquée doit lui aussi faire face aux regards inquisiteurs de certains membres de sa communauté religieuse. Avant tout La Petite Mosquée réussit son pari parce qu’elle porte un regard tendre mais humoristique sur les musulmans sans dénoncer à outrance les comportements suspicieux des occidentaux, au premier rang desquels un animateur de radio, et se moquant surtout des failles de l’être humain. Avant d’être une série politique, où ses propos seraient porteurs d’un message, elle est avant tout une série de divertissement et à prendre comme telle. Sentiment confirmé par les propos de la réalisatrice Zarqa Nawaz (qui filme sans artifice et effets tape à l’oeil ses acteurs) : "À travers la comédie, j’espère qu’une petite lumière éclairera la lanterne de ceux qui ont des préjugés, notamment dans le monde post 11-Septembre. Mais la série est bien une sitcom, pas une satire politique". On est loin du choc des civilisations cher à Samuel Huntington même si...


Dans la peau d’un Noir, Pure laine...

La Petite Mosquée dans la prairie ne ravira pas ceux qui se facilitent la vie en mettant les individus dans des boîtes : les méchants d’un côté, les bons de l’autre, et si possible en utilisant des critères discriminants basés sur l’apparence, parce que, autrement, c’est plus facile de se tromper. La série figure dans la même veine que la série documentaire de Canal+, Dans la peau d’un Noir, ou encore Pure Laine, série canadienne elle aussi, mais du Québec cette fois-ci qui racontait l’intégration de Didier Lucien, venu d’Haïti, et enseignant en histoire de la Belle Province. Elle aide à décrypter nos peurs, nos angoisses qui pour être subjectives n’en sont pas moins reflétées sur les autres. Pour le meilleur et pour... le rire.

Petite_Mosqu__e.jpg

- Présentation des personnages ici

- Extraits vidéos à partir d’ici

- Le site officiel


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • masuyer masuyer 16 juillet 2007 11:56

    Mikaël vous n’allez pas vous faire des amis,

    je repasserai tout à l’heure pour admirer la prose des amateurs de petites boites. smiley

    Devezh mat deoc’h


    • Marie Pierre 16 juillet 2007 14:05

      Perso, je préfère les petites boîtes en ticky-tacky


    • Gasty Gasty 16 juillet 2007 18:29

      Très jolie !


    • Djanel 16 juillet 2007 19:31

      Je n’ai pas la télé. J’ai commencé à lire. OH ! Merde. On me baratine une histoire. Bref pas intéressant. Pour quoi je reste pour le spectacle des commentaires.


    • Djanel 16 juillet 2007 19:44

      Non Cà n’a pas dégéré. je me tire. Mais je reviendrai parce qu’il y en aura forcément un qui lancera une vanne comme d’autre balance les molotfs pour que çà dégénère. Soyons optimiste.


    • aquad69 16 juillet 2007 13:52

      Bonjour Mikaêl,

      excellente idée de nous parler du petit bijoux de Mme Zarqa Nawaz, qui nous réconcilierait presque avec la télévision.

      Mais je suis d’accord avec Masuyer : vous allez vous faire lapider par nos très franchouillards ayatollahs !

      Amicalement Thierry


      • Marie Pierre 16 juillet 2007 13:56

        « Mercy, comme The Sisters Of Mercy, les sœurs de la pitié, célèbre groupe gothique-cold wave des années 80. »

        Ne faudrait-il pas plutôt penser, tout simplement, à Mercy = miséricorde ?

        Ou à Léonard Cohen, canadien, et sa chanson « Sisters Of Mercy »


        • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 16 juillet 2007 14:01

          La série est drôle, à telle point que l’on en oublierait tellement elle démago et loin des réalité de la vraie vie.


          • albert 16 juillet 2007 16:47

            Bonjour, Ils sont déja à la meque, mais pas pour faire rire, armée jusqu’au dents, pourquoi tant de haine, même pour rire vous le refuser aux musulmans. Pour ce qui de l’ouverture je te laisse aller voir dans les pays musulmans comment on reçoi un chretien ?? bien à toi.


          • Marsupilami Marsupilami 16 juillet 2007 18:46

            @ Seb59

            Euh... les islamistes ne sont pas les seuls dangers pour la paix. Il me semble que de ce côté-là les néocons étatsuniens sont pas mal non plus, non ?

            D’ailleurs le paix n’est jamais que la période intermédiaire entre deux guerres, il me semble...


          • IP115 16 juillet 2007 19:03

            « Pour ce qui de l’ouverture je te laisse aller voir dans les pays musulmans comment on reçoi un chretien »

            « Les chrétiens ne pourront continuer à vivre en toute sécurité dans la bande de Gaza que s’ils acceptent la loi islamique, qui prévoit d’interdire l’alcool et d’imposer le voile aux femmes dans la rue. C’est ce qui ressort des propos tenus lundi 18 juin par cheikh Abou Saqer, chef de file de la Djihadia Salafiya (Combat salafiste), lors d’un entretien exclusif. Il a ajouté que les chrétiens qui, à Gaza, se livreraient à des »activités missionnaires« seraient »traités sans pitié".

            Ces menaces sont proférées deux jours après des attaques perpétrées contre une église et une école chrétienne après la prise de contrôle du territoire par le Hamas. « J’attends de nos voisins chrétiens qu’ils comprennent que le nouveau pouvoir du Hamas sera synonyme de véritables changements. Ils doivent être prêts à accepter la loi islamique s’ils veulent vivre en paix à Gaza », a lancé le responsable de la Djihadia Salafiya, mouvement islamique influent qui a récemment annoncé la création d’une « branche militaire » pour imposer la loi musulmane à Gaza. "

            sans commentaire ...


          • Muadib 16 juillet 2007 15:15

            Vous par contre...


          • Paradisial Paradisial 16 juillet 2007 15:37

            Calmos Le Molosse. smiley


          • claude claude 16 juillet 2007 16:13

            bonjour calmos,

            non paradisial n’est pas là, ni les siamois anencéphaliques ip 115 et bulgroz...

            tant mieux ! car pour une fois que l’on parle de tolérance, de rire et d’humour, y’en a marre de remettre toujours les mêmes radotages sur l’islam oppresseur et pourvoyeur de délinquants et de terroristes...

            c’est complètement stérile, et rien ne sort de la discution, cela m’insupporte car on tourne en rond...

            mais si vous voulez en découdre avec votre putching-ball favori, il me semble l’avoir lu dans un ou l’autre des fils ! smiley

            bonne après-midi smiley


          • IP115 17 juillet 2007 13:49

            « ni les siamois anencéphaliques ip 115 et bulgroz .. bla bla bla ... y’en a marre de remettre toujours les mêmes radotages sur l’islam oppresseur et pourvoyeur de délinquants et de terroristes... »

            le problème de cette désoeuvrée décérébrée c’est qu’elle vient ici pour passer le temps (version cyber du salon de thé entre mamies délaissées), et non pour aborder les vrais problèmes de notre société (qu’en sait elle de fond de son alsace, sait elle seulement ce qu’est une racaille).

            Voila où nous ont conduit 25 ans de laxisme de nos gauchôs pseudo humanistes (écoutes bien ce qui est dit et regarde bien la tête de ceux qui brûlent et cassent, ouvre tes yeux), que les français ont eu l’intelligence de ranger au placard pour au moins 15 ans ... heureusement contrairement aux caricatures dans ton genre, des gens intelligents et lucides ont conscience de la situation et prennent clairement position ...


          • claude claude 16 juillet 2007 16:06

            bonjour,

            j’ai vu samedi un épisode sur canal+. cette série est rafraichissante, et le rire est le meilleur moyen de dénoncer nos petits travers et nos préjugés.

            si seulement cela pouvait servir de modèle pour une meilleure entente entre les communautés smiley

            http://www.series-news.com/news3618-la-petite-mosquee-dans-la-prairie-une-serie-a-rebrousse-poil-sur-canal.html : «  »« (...) Conceptrice et scénariste de la série, Zarqua Nawaz, canadienne musulmane mère de 4 enfants, déclare : »C’est une comédie, pas une satire politique." Elle espère également que l’oeuvre de la série permettra de contribuer à dissiper les préjugés sur l’islam : « Depuis le 11 septembre, ce que l’on voit aux nouvelles présente les musulmans en terme de conflit. Cela crée une image unidimensionnelle d’une communauté très diverse. »

            Selon elle, l’intérêt suscité par la série tient au fait qu’il s’agit de la première série télévisée « traitant de l’expérience nord-américaine d’une communauté musulmane sur le mode de la comédie » afin « de se moquer des préjugés que les deux communautés (musulmanes et non musulmanes) ont l’une sur l’autre ».

            Il est à noter que le script de la série est plus ou moins inspiré de la vie de Zarqua Nawaz et des ses « observations et expériences personnelles, ayant grandi en Amérique du Nord ». Cette dernière est en effet née en Grande-Bretagne, a été élevée à Toronto et vit actuellement à Regina au Canada.(...)«  »"

            http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3236,36-935277@51-935365,0.html :


            • Marsupilami Marsupilami 16 juillet 2007 16:17

              Un article sur le même sujet est déjà paru en mai dernier sur Agoravox. Pour info retrouvez-le ici. Il était aussi loin du réel que celui-ci.


              • claude claude 16 juillet 2007 18:19

                bonjour marsu,

                on s’en fout que la petite mosquée ne soit qu’un bluette où tout se passe dans le meilleur des mondes. mais cela prouve que l’on peu sortir quelque chose de léger dans un climat plus ou moins suspicieux.

                regardez au long des siècles, les écrivains, les peintres, les musiciens, puis les cinéastes ont dénoncé les travers de notre société. et ceci même dans des oeuvres de science-fiction ou de fantastique.

                en indécrottable humaniste que je suis, ce serait bien, si de part et d’autres de la barrière, on se pose cette question « et s’ils étaient vraiment comme cela ? »

                y’en marre de ces intégristes chrétiens, musulmans, maoïstes, communistes, clochepied-istes, marche-sur-la-tête-istes, et tous les -istes de la planète qui n’arrêtent pas de vouloir mener les autres à la baguette, et les enfermer dans l’obscurantisme.

                ce serait pourtant sympa, si tout le monde arrivait à s’entendre ( je ne dis pas se sauter dans les baras et être potes « à la vie, à la mort ») mais simplement essayer de passer au dessus de nos préjugés ???

                qu’en pensez-vous ?


              • Marsupilami Marsupilami 16 juillet 2007 18:38

                @ Claude

                Entièrement d’accord avec toi. J’aimerais vivre dans un monde idéal de Bisounours où tout le monde serait gentil et tolérant et fraternel et tout et tout. Ce serait le pied intégral, genre Imagine de John Lennon.

                A part les haineux purs, personne n’a envie de vivre dans un monde de haine.

                Le problème, c’est que le monde réel n’est pas peuplé de Bisounours et que les madrasas enseignant la haine sont nettement plus nombreuses que les charmantes petites mosquées dans la prairie, et qu’elles sont en pleine extension.

                Quand j’étais au Cachemire, terre musulmane, il y a vingt-cinq ans, il y avait plein de petites mosquées soufies accueillantes dans les prairies verdoyantes de cette contrée magnifique. Aujourd’hui le wahabisme et l’islamisme intolérant ont pratiquement fait table rase du soufisme kashmiri dans une orgie de sang et de meurtres.

                C’est le monde réel, où les Bisounours sont très rares.


              • Paradisial Paradisial 16 juillet 2007 20:30

                Le Tâcheté Arboricole est davantage plus loin du réel que ne l’est l’iréel.


              • claude claude 17 juillet 2007 00:05

                @ marsu,

                ce n’est pas parce que les bisounours n’existent pas que le visionnage de leurs dessins animés ne relaxe pas.

                la paix universelle n’est malheureusement pas pour demain (il faudrait neutraliser tous ces jusqu’au-boutistes religieux ou politiques) mais si nous à notre niveau de petite goutte, on s’abstient de relayer les messages de haine d’une communauté à l’autre, on pourrait peut-être faire bouger les choses ?

                l’amazone qui est le plus grand fleuve du monde, du haut de ses 6 570 km , n’est qu’au départ un petit ruisseau des andes... et a une embouchure de plus de 250 km...

                l’ombre ne peut exister que parce qu’il y a la lumière, il faut oeuvrer pour que cette part de lumière grandisse pour chaque homme.

                « L’apaisement réside en chacun de nous » Dalaï Lama

                « Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi. » [ Dalaï Lama ]


              • claude claude 17 juillet 2007 00:32

                ps : cher marsu,

                est-ce que toutes les new-yorkaises sont aussi sexy que les héroïnes de sex & the city ??? et les habitants de marseille comme ceux de « plus belle la vie », « sous le soleil » ???

                rassurez-moi ! smiley


              • IP115 17 juillet 2007 10:19

                « on s’abstient de relayer les messages de haine d’une communauté à l’autre, on pourrait peut-être faire bouger les choses ?  »

                ben voyons, fermons les yeux et contentons nous de discutions de salons entre bisounours ... les anglais ont essayé le multiculturalisme mou, on a vu le résultat !


              • Cédric 16 juillet 2007 17:24

                Juste une question, aussi bien à l’auteur qu’aux commentateurs (adeptes du « réalisme » ou de « l’irréalisme ») : est-ce que quelqu’un pense qu’une série comparable pourrait voir le jour en France sans s’attirer les foudres de toute part ?


                • La Taverne des Poètes 16 juillet 2007 17:46

                  Salut à l’auteur voisin (Brest est ma ville natale et ma mère ainsi que mon frère y vivent) : Il me semble que deux communautés s’expriment beaucoup sur Agoravox : les Bretons et les Canadiens. Va-t-on créer BreizhaVox, QuébécaVox ?

                  Je vois qu’en plus, dans votre CV, vous citez du Renan, qui était lui aussi breton.


                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 16 juillet 2007 22:37

                    Ouais, et tu as oublié un belgovox...

                    C’est vrai qu’il est toujours instructif de connaître le contexte. Mikaël Cabon a forcément un lien familial proche avec Alain Cabon, journaliste brillant considéré comme une des plus belles plumes de Ouest-France. Ce que les étrangers ne doivent pas bien savoir.


                  • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 17 juillet 2007 09:50

                    @ Taverne

                    Rassurez-moi, Taverne. Les Bretons et les Canadiens ne sont pas, à vos yeux, encore trop envahissants sur ce forum ? Si oui, oh la la, la modération s’impose smiley

                    Pierre R.

                    Montréal (Québec)


                  • NPM 16 juillet 2007 19:56

                    Ce feuilleton est l’occasion de rappeler que les « princes » Wahabites séoudiens sont propriétaires d’une bonne majorité des média Anglo-Saxon. Il recyclent les pétrodollars pour la plus grande gloire de l’Islam et de l’immigration (Ouverture à l’Autre et désarment moral de l’occident). Le lavage de cerveau est donc une tentative normal.

                    Heureusement, en France, on va pas pouvoir diffuser cette connerie, grâce à notre laicité. Sauf bien sur sur une chaine de gauche qui fait son succès à coup de porno : ca sera en bonne place..


                    • Paradisial Paradisial 16 juillet 2007 20:00

                      Les Aventures d’un Français en Arabie Saoudite.

                      Un cadre supérieur converti à l’Islam, très heureux. smiley


                      • Paradisial Paradisial 16 juillet 2007 20:16

                        Il entretient carrément un blog.

                        A défaut de piment dans leurs vie, certains préféreraient plutôt attendre : Le prince de bel air chez les marsienssmiley


                      • Paradisial Paradisial 16 juillet 2007 22:41

                        Pour mieux l’accompagner dans son itinéraire et ainsi mieux le cerner, il faudrait commencer l’exploration à partir de la partie la plus ancienne des archives.


                      • Djanel 16 juillet 2007 23:22

                        le rugissement sans le lion

                        Tu fait pareil. Tu est déjà parti.


                      • mcm 17 juillet 2007 10:22

                        Surtout qu’au lien indiqué, il y a autant de cadre converti à l’islam que de beurre au... placard !

                        Je note aussi que la réplique de « la petite maison dans la prairie » aurait logiquement du être « la petite kasba dans le désert ».

                        Mais l’islam qui n’a pourtant rien d’une tyrannie politico-religieuse construit pour ses citoyens des mosquées plutôt que des maisons.

                        Un peu comme la pravda d’ex URSS qui vantait « le petit goulag dans la toundra » et ses charmes pénitentaires.


                      • Paradisial Paradisial 17 juillet 2007 14:48

                        Trois post avaient été effacés in sus où je livrais des réponses à Seb59 et à Adama.

                        Dommage.

                        Pourtant, il n’y eut aucun dérapage.


                      • Paradisial Paradisial 17 juillet 2007 15:30

                        Seb59,

                        Tu pourrais me dire où s’est cité ?!!

                        Fais de ta vie et de tes intentions ce que tu voudras, je n’en ai cure.

                        Il y a martyr et martyr.

                        En Islam le suicidé est voué à l’enfer autant que l’assassin.

                        Sans Commentaire.

                        Pourtant, on pourrait l’appeller :

                        • le menu de chaque du jour ;
                        • jeux de remplacements ;

                        Cela cadre tellement avec pleins de vérités. Mais je ne m’étonne pas qu’un tel poste puisse lui aussi rester lontemps. Les amères réalités sont affreuses parfois à accepter.


                      • lyago2003 lyago2003 16 juillet 2007 22:32

                        C’est du réchauffé que l’on nous sert là.


                        • grangeoisi 17 juillet 2007 01:44

                          Bien sûr qu’une série comme ça pourrait exister en France.D’ailleurs de Gaulle craignait même le titre : « Colombey les (futures)deux mosquées ».

                          A quand l’hormone de décroissance et d’obscurantisme ?


                          • caius 17 juillet 2007 08:06

                            @ Adama

                            Les musulmans peuvent-ils rire ? Cette fatwa permet d’en douter :

                            "Voici un problème qui est répandu, particulièrement parmi la jeunesse. Quelqu’un m’a demandé :

                            « Nos rassemblements avec des amis et des collègues sont l’occasion de beaucoup de rires et cela devient excessif. Ce phénomène se répand de plus en plus. Quelle est la solution ? »

                            En réponse, la solution à ce problème a deux aspects : théorique et pratique. L’aspect théorique peut encore être décomposé en deux points :

                            Premièrement, nous devons savoir comment le prophète (la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) se conduisait quand il lui arrivait de rire, car il est le meilleur exemple en cela comme en toutes les autres choses.

                            Un sahih hadith rapporte que son rire n’était jamais plus qu’un sourire. (Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad, 5/97 ; Sahih Al-Jaami’, 4861). Selon un autre hadith, il (la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) avait l’habitude de rester silencieux pendant de longues périodes, et riait peu. (Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad,, 5/86 ; Sahih Al-Jaami’, 4822). Aisha, puisse Allah être satisfait d’elle, dit : « je n’ai jamais vu le messager d’Allah (la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) rire chaleureusement au point de montrer ses dents de derrière ; il sourirait seulement. » (Rapporté par Abu Dawoud, numéro 5098).

                            Selon un sahih hadith, le prophète (la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « ne riez pas trop, car un rire excessif tue le coeur (c.-à-d., spirituellement). » (Rapporté par Ibn Maajah, numéro 4193 ; Silsilah Al-Saheehah, numéro 506). Selon un autre hadith, il a dit : « ... trop de rire corrompt le cœur. » Sachant cela, si un musulman rit à l’excès c’est comme s’il entreprenait un voyage tout en sachant qu’il le mènera à sa perte.

                            Extrait de “Problems and Solutions “ Par Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid"


                            • Paradisial Paradisial 17 juillet 2007 15:07

                              Accorder un sourire à l’autre est une hassanah [Le Prophète].

                              Hassanah : acte de charité ; une bonne action ; une bonne oeuvre.


                            • claude claude 18 juillet 2007 13:40

                              @ paradisial,

                              je reprends un post mis sur un autre fil : smiley

                              soyez gentil, arrêtez de tout rapporter au coran. la religion appartient à la sphère privée.

                              ma foi, est un lien spirituel entre moi et dieu, mais elle n’a rien à faire dans ma vie publique. certes elle influence ma manière d’être, mais si je juge qu’un précepte ne s’adapte pas à la vie moderne, je le considère comme un témoignage du passé : le pape interdit la prise de contraception, les rapports sexuels avant le mariage, l’avortement...cela ne le regarde pas, c’est ma vie privée, donc, je n’obéis pas à ces préceptes.

                              «  »Apprendre sans réfléchir est vain. Réfléchir sans apprendre est dangereux. [Confucius]«  »

                              ce qui m’a retenue dans la foi chrétienne, ce sont les 10 commandements, la main tendue vers les autres, la tolérance, la solidarité, la compassion... et le cantique des cantiques !

                              j’ai balancé par dessus bord, l’insupportable arrogance de détenir la VRAIE foi, et d’avoir le mode d’emploi pour vivre parfaitement sur cette terre et dans l’au-delà.

                              «  »Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle . confusius «  »"

                              ce qui est intéressant à notre époque c’est de pouvoir prendre connaissance des grands philosophes chrétiens, musulmans, bouddhistes, chinois, japonnais...
                              - «  »Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres.[Confucius]«  »

                              mais la religion, ne doit pas tout empiéter sur la vie séculaire au point de l’etouffer et d’empêcher tout dialogue, cahacun se retranchant derrière ses convictions.

                              la plupart des grands écrits religieux le furent il y a bien des siècles, à un moment où les sociétés, la connaissance du monde et du cosmos, de la médecine étaient différentes. les sages de l’époque essayaient de comprendre le monde aux travers de leurs connaissances . aujourd’hui, il faut plus s’attacher au fond d’un écrit qu’à sa forme : le chameau ne sert plus de monnaie d’échange et l’esclavage a été aboli. mahommet n’est plus en guerre contre les tribus du désert, les hébreux ne sont plus esclaves des égyptiens ou des babylonniens, et ponce pilate ne gouverne plus la judée.

                              donc, paradisial, esssayez de vous sortir de vos bouquin de théologie, certes très intéressant, mais qui vous empêchent de dialoguer avec simplicité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès