Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La publicité : mal nécessaire ou cancer de notre société ?

La publicité : mal nécessaire ou cancer de notre société ?

Elle est partout, dans nos villes, dans nos médias, sur le net. Moyen de financement incontournable, paraît-il, modèle économique même ! Alors taisons nous et laissons nous gaver.

 
Elle est partout. Absolument partout. Dans les médias bien entendu, que ce soit la télévision (dont l'absence en soirée sur les services publics est en fin de vie), la radio, les journaux, plus récemment internet, mais également dans la vie de tous les jours, sur les murs, les métros, les bus...
 
Je vais être sincère, je suis anti-pub. Radicalement, foncièrement et viscéralement anti-pub. J'ai pourtant un mépris affiché pour les "anti-quoi-que-ce-soit", mais là, j'avoue. Je vais cependant tenter d'être objectif et de réfléchir relativement posément. Ça va être dur.
 
Déjà, je pars mal, car je viens de lire l'article d'un publicitaire sur son site destiné à être lu par d'autres publicitaires, il affiche donc sa façon de penser sans complexe. On peut y lire bien sûr que la publicité fait tourner le monde et est le moteur de l'économie, mais également, phrase très instructive, que celle-ci manipule nos idées et influence nos comportements. Et ces notions sont érigées en but à atteindre, en objectifs intermédiaires pour la finalité ultime : se faire plein de blé. Mais plein. Vraiment.
 
Alors, énumérons les points positifs (je me fais violence) :
  1. La publicité nous fait connaître des produits qui peuvent nous intéresser.
  2. Elle peut promouvoir de nobles causes, humanitaires,simplement des valeurs, mettre en garde (prévention routière, etc...)
  3. La publicité est un moteur économique, aidant à faire vivre les sociétés y faisant appel et aidant celles qui en sont le support à boucler les fins de mois.
  4. Sur internet, la publicité est un moyen de financement qui nous permet de jouir de services performant gratuitement (google power)
  5. Certaines sont drôles, si si.
Maintenant, les points négatifs (ouf) :
  1. La publicité est passé de moteur économique à acteur majeur du marché qui impose ses règles pour son bénéfice propre.
  2. La publicité est envahissante.
  3. La publicité utilise des techniques de manipulation plus ou moins passives.
  4. La publicité est envahissante.
  5. La publicité tant à devenir une fin en soit.
  6. La publicité est envahissante.
  7. Elle se moque de l'éthique (presque autant que les journalistes)
  8. La publicité est envahissante.
  9. Son modèle économique sur le net est devenu dictatorial et faire sans devient un réel chemin de croix.
  10. La publicité est envahissante.
  11. Une écrasante majorité des malwares sur internet ont pour vocation... La diffusion de publicité. (si vous en voyez sur ce blog, vous êtes infectés, il n'y en a pas)
  12. La publicité est envahissante.
Je pourrais continuer mais la décence m'interdit de continuer à taper sur cette pauvre victime que je m'ingénie à rabaisser outrageusement.
 
Pour être un peu plus productif, et ne pas charger des moulins, que sont les choses qui me font vraiment réagir ? Pour l'essentiel ce sont de petits indices que j'estime révélateurs.
Prenons par exemple le cas de youtube. Originellement, quelques pubs à droite à gauche. Bon. Ensuite, sont apparues des pubs avant la vidéo que l'on veut voir, suivant le modèle de la télévision. Ouf, après quelques secondes, il y avait un bouton qui nous permettait de la zapper. Maintenant, le bouton est de moins en moins présent ! Voire jamais.
Internet, ce merveilleux média où l'on est acteur et actif, tendrait-il à devenir une vaste vitrine où l'internaute ne peut plus choisir ce qu'il consulte ? C'est pourtant un des éléments clés de ce monde si particulier.
Il existe maintenant des logiciels, des extensions pour navigateurs, qui permettent de supprimer si ce n'est toute en tout cas une grande partie de la pub sur le net. Bien évidemment les éditeurs trouvent des parades, et une petite guéguerre technologique a lieu. Il y a les détecteurs de bloqueurs de pub. Il y a les anti-détecteurs de bloqueurs de pub.
Récemment il y a eu quelques articles sur une nouvelle technologie. Les publicitaires ont maintenant l'autorisation de modifier d'anciens clips pour y intégrer de la publicité (actuelle, celle-ci).
Je me demande jusqu'où ira-t-on, et j'ai bien l'impression que nous avons affaire à des gens qui ont très largement dépassé le concept original de publicité et qui ne rêvent que de nous en perfuser directement en intraveineuse.
Bientôt nos aliments seront tatoués de publicité ?
Et bien sûr on ne nous prend pas DU TOUT pour des idiots. Plutôt que d'être créatifs, ingénieux, originaux, non, prenons une publicité américaine, traduisons la automatiquement avec un logiciel pas au point, et hop, emballé c'est pesé, ready for the french idiots !
 
Dernière chose, la collecte de nos données personnelles et habitudes de navigation. Officiellement, pour nous proposer une offre personnalisée de produits qui nous intéressent, de façon à limiter les publicités indésirables. Louable intention. Mais lorsque l'on sait que ces informations sont ensuite revendues à des tiers, et que nous sommes devenu le produit... C'est un modèle économique à part entière, celui du gratuit. Transposée à la vraie vie, la pilule passerait bien moins facilement. Ne serait-ce que parce que les gens comprendraient ce qu'il se passe.

La justice en vient maintenant à avoir dans le colimateur les bloqueurs de pub pour navigateur. Heureusement, une mesure telle n'aura pas plus de poids qu'Hadopi ou le blocage de The Pirate Bay en France, la technique sera toujours plus forte. Mais c'est inquiétant. Cela revient à nous interdire de zapper ou d'aller aux toilettes pendant les pubs à la télé. Si de plus en plus d'internautes s'en servent (près de la moitié) surtout, ne nous posons aucune question sur la légitimté de la chose, et légiférons, interdisons ! Personnellement ça me fait sourire. Il existe tellement d'autres techniques anti pub bien plus difficiles à contrôle (fichier host...), et d'autres extensions anti pub qui verront le jour que bon hein, c'est pas demain qu'on m'interdira d'interdire ce que je veux sur mon ordinateur ! 
 
Je salue donc avec respect tous ceux qui arrivent à proposer autre chose. A innover. Car non, ce n'est pas parce qu'une solution a un quasi monopole qu'elle est indispensable. Je pense par exemple à l'application pour smartphone "duolingo" qui tente une autre approche ( explication ici ), basée sur le collaboratif (j'y reviendrai, dans un autre article, probablement le négatif de celui-ci). Je pense aussi au bête système de dons, choisi par wikipedia, excusez moi du peu, le freemium, qui a lui aussi ses dérives (jeux sur smartphone, achats dans l'application), mais qui reste une alternative viable.
 
Pour conclure, je tiens à remercier publiquement la chaîne de télé Gulli sur laquelle j'ai pu voir une publicité pour des substituts de repas qu'ils sont bien pour maigrir car oui mes chers enfants, enfoncez-vous ça dans le crâne dès maintenant : il FAUT maigrir !
Merci Gulli.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • titi 6 décembre 2014 18:03

    La publicité c’est pourtant le modèle du web 2.0 que certains ont plébiscité il y a quelques années.

    Modèle économique faussement appelé de « gratuit ».

    Comment peut on être assez sot pour croire en un modèle « gratuit » ?

    Bloquer les pubs, ne résoudra rien : cela fera des recettes en moins, et au mieux cela se traduira pas encore plus de pub, au pire cela se traduira pas la disparition d’un pan entier de l’économie.

    Car rien n’est gratuit.


    • Seb astien Seb-astien.net 6 décembre 2014 18:14

      Peut être en effet que le modèle du tout gratuit n’est pas viable. Et alors ?Bloquer les pubs ne résoudra rien, mais l’utilisateur de base n’a pas pour but de proposer ou participer à un modèle économique viable, il bloque ce qui l’emm**de. Et si près de 50% des gens le font, c’est que c’est vraiment emm***ant. (sachant qu’une énorme partie des 50% restants ne le font pas car ils ne savent pas comment, tout simplement)Ce qui est sur, c’est que de bloquer les anti pubs, là, pour le coup, c’est une douce utopie qui me fait franchement marrer. C’est l’avantage d’internet par rapport aux médias « classiques », c’est que l’on est acteur. Donc on a les moyens technique de virer ce qui nous gonfle. Comme on a le droit de zapper à la télé pendant les pubs.Ce que je trouve inquiétant, je le dis dans l’article, c’est que si ces gens avaient le pouvoir de nous surveiller dans notre canapé pendant qu’on regarde la télévision, ils nous interdiraient de zapper pendant les pubs ou de nous lever. Allons plus loin, moi qui ne regarde plus la télé, en grande partie à cause de l’omniprésence de la publicité, on pourrait aussi m’obliger à allumer 30 minutes par jour la télé pour regarder des pub.Pour conclure, j’aurais du le mentionner dans l’article, voici un lien TRES intéressant sur la pub, un article du monde diplomatique :


      (pour résumer, des robots mettent sur internet des pubs en contrôlant que celles ci soient vues par des humains. Mais il y a des robots qui ont pour but de regarder la pub à la place des humains. Donc des robots regardent des pubs publiées par des robots. Tout ça, pour de l’argent bien réel)

      • titi 6 décembre 2014 18:52

        « Peut être en effet que le modèle du tout gratuit n’est pas viable. Et alors ? »
        Bah justement : ce modèle, qui l’a vendu ? Les acteurs du 2.0 et donc... la pub.
        Qui a sauté dessus ? Les gogos qui pensaient que le « gratuit » fonctionnait.
        Qui va le remplacer ? Un autre modèle vendu par la pub pour le compte de nouveaux acteurs, à destination d’autres gogos.

        « C’est l’avantage d’internet par rapport aux médias « classiques », »
        Ce sont des médias qui se complètent.

        « c’est que l’on est acteur. »« 
        C’est touchant de naïveté !!

         »c’est que si ces gens avaient le pouvoir de nous surveiller dans notre canapé pendant qu’on regarde la télévision, ils nous interdiraient de zapper pendant les pubs ou de nous lever.e
        C’est déjà le cas : sur les créneaux de grande audience toutes les chaines passent les spots à la même heure.

        La grande question ce n’est pas de savoir si la pub nous emmerde.... elle nous emmerde.

        La question c’est pourquoi la pub ?


      • Seb astien Seb-astien.net 7 décembre 2014 10:09

        Titi tes arguments sont intéressants, mais un peu extrême. Oui, les publicitaires optimisent leur diffusion en passant les spots aux mêmes heures sur les créneaux de grande audience. Ça n’est pas pareil que de m’obliger à allumer la télé pour regarder la pub si je ne le désire pas ou me mettre une amande pénale car j’ai zappé pendant les pubs, ce qui était mon propos.

        Touchant de naïveté de me penser acteur sur le web. Là pour le coup tu as oublié d’argumenter, j’oserai croire que tu n’es pas complètement tombé dans la marmite du « on est tous manipulés », qui à la rigueur, vrai ou pas, n’empêche. La radio et la télé sont des médias où l’on est passif. On regarde et/ou écoute, mais on ne peut rien faire à part éteindre ou zappe. Sur internet, j’ai un bloqueur de pub qui fait que je ne vois pas la pub dont parle Gruni (j’ajoute que cet article est extrait de mon blog qui est lui, garanti 100% sans pub). Je dispose d’autres moyens techniques pour la bloquer. Sur internet, je peux réagir, tu peux mettre un commentaire derrière mon article pour apporter ta contribution, m’appuyer ou me contredire. Tu choisi là où tu clique. Et dire que l’on est tous manipulé n’empêche que ce n’est pas Lagardère qui a décidé que tu cliquerai sur sa pub. Il fait tout ce qu’il peut pour t’y inciter, quitte à être vraiment TRES interventionniste (le retour des popups, intégrées dans les pages maintenant), mais il ne peut pas encore t’obliger à cliquer. Donc au sens premier du terme, je persiste et signe, on est bien plus « actifs » sur internet que « passifs », contrairement à la tv et la radio.
        Je conclu donc à tes messages qu’à la question que je pose dans le titre de mon article, ta réponse est : la publicité est un mal nécessaire. C’est ton avis, argumenté, qui se vaut. Mais que je ne partage pas ;)

      • Chaz Chaz 6 décembre 2014 18:36
        "Pour conclure, je tiens à remercier publiquement la chaîne de télé Gulli sur laquelle j’ai pu voir une publicité pour des substituts de repas qu’ils sont bien pour maigrir car oui mes chers enfants, enfoncez-vous ça dans le crâne dès maintenant : il FAUT maigrir !"

        Bonsoir, c’est là pour moi le principal problème/objectif de la publicité : s’en servir pour transmettre une idéologie. Le « Bonheur conforme » de Francois Brune est plutôt éclairant a ce sujet.

        « La publicité nous fait connaître des produits qui peuvent nous intéresser. »
        -> La publicité crée un besoin là ou il n’y en pas.

        « Elle peut promouvoir de nobles causes, humanitaires,simplement des valeurs, mettre en garde (prévention routière, etc...) »

        -> Campagne d’information alors, pas publicité.

        "Sur internet, la publicité est un moyen de financement qui nous permet de jouir de services performant gratuitement (google power)"

        -> Rien n’est gratuit. Pour utiliser Google il faut abandonner sa vie privée.


        • Tillia Tillia 6 décembre 2014 18:37

          Je ne la vois plus, je ne la vois pas 

          Faites comme moi, je vous assure que ça marche 

          • gruni gruni 6 décembre 2014 20:13

            Vous avez remarqué qu’il y a de pub à droite de votre article. A quand un article où l’auteur pourra signaler comme sur les boites à lettres. « Pas de publicité, merci »


            Ceci dit, il arrivera bien un moment où la limite acceptable sera atteinte, si ce n’est pas déjà le cas avec ces pub qui s’imposent comme vous l’écrivez, sans bouton pour zapper. D’ailleurs il faut croire que c’est rentable, donc que les publicitaires trouvent des clients sur les sites. Malheureusement je n’ai pas de solutions pour que la société devienne moins consumériste.

            • PrNIC PrNIC 6 décembre 2014 20:39

               Il y a la publicité (« des débats »- par exemple- qui est portéé à la connaissance des gens ) et la PUB qui pousse à acheter !

              Trouver sur un panneau à l’entrée d’une ville la liste des commerces et leur adresse est une info !
              TROUVER 50 m plus loin , un second panneau indiquant que le super marché truc est dans la première rue à gauche , est de la PUB !
              Dans les deux cas , c’est de la publicité ...mais tout le monde devine bien où est la pollution mentale , le cancer envahissant !

              PrNIC ( RAP 26 )


              • ricoxy ricoxy 7 décembre 2014 11:14

                Un autre point que je reproche aux réclames publicitaires : c’est qu’elles sont le véhicule d’un épouvantable charabia angloïde, à base de globish. La publicité (télévisuelle, ou sur internet) malmène le français comme on malmène des troupeaux qu’on mène à l’abattoir.


                • Le421 Le421 7 décembre 2014 14:36

                  Hum...
                  Peu de réactions sur ce fil de conversation.
                  Certaines auraient-elles été « caviardées » parce que trop « brûlantes » ??*
                  En tout cas, ça ne m’empêchera pas de zapper ces sal-censuré-ries de pub avec la télécommande...
                  Quand aux autres, bon courage !!
                  *Comme la mienne d’hier, par exemple...


                  • Seb astien Seb-astien.net 7 décembre 2014 14:43

                    Le421, n’a tu pas été victime d’un bug ? Je ne connais pas la politique du site niveau modération de commentaires, en tout cas en tant qu’auteur de l’article, primo je laisse tous les commentaires (suis même pas sur d’avoir le pouvoir d’en virer), mais surtout j’ai un mail de notif à chaque commentaire.... Je n’ai rien reçu concernant un autre commentaire de ta part et qui aurait disparu par la suite...


                  • zygzornifle zygzornifle 9 décembre 2014 08:44

                    la publicité me gave et m’incite a éviter les produits de ces marques ......


                    • zygzornifle zygzornifle 11 décembre 2014 16:41

                      ils finiront par couper les pubs par des pubs ....


                      • Auxi 2 janvier 2015 22:43

                        Sébastien, vous m’avez piqué le sujet de mon prochain article ! Et, en plus, j’allais dire la même chose ! Quand on pense que les pubards se prennent pour des artistes…


                        Reste à ajouter une chose : la publicité est l’école du sans-gêne, de l’impolitesse, du mépris d’autrui : qu’on en veuille ou pas, on en bouffera ! L’exemple du bouton sur You Tube est parlant, on ne peut plus zapper la pub, de gré ou de force, on subira !

                        Mais il y a encore plus grave : la dépendance financière des médias à la pub. Qui paie commande. Un célèbre hebdomadaire, lors d’une marée noire, voulut pointer les responsabilités d’une compagnie pétrolière. Mais voilà : avec une double page centrale de pub pour cette même compagnie pétrolière, l’exercice se révéla délicat… L’info fut caviardée où, au moins, édulcorée. Il ne fallait pas indisposer un si rentable « partenaire »…

                        La pub n’est pas seulement odieuse, idiote et abrutissante : elle est totalitaire et liberticide. Un média libre ne comporte jamais de pub, c’est à cela qu’on le reconnaît.

                        • Fragou78 21 septembre 2015 18:44

                          Comme dirais l’un de mes amis ... Si tu ne vas pas à Lagardère, Lagardère ira a toi.

                          Comme si bien rédigé par un commentateur : Pour les Enarques l’ENA (Ecole Nationale des Anes) Profits et ressources épuisées...Pour les fils de : Direction l’EPAD, redirection vers la mairie de Neuilly. Pour les fils de , et de  : ESCOM (ES de Communication) ESMOD (Ecole Supérieure de la Mode) ...il n’y’a pas besoin d’être une flèche pour y accéder, et toutes les autres filières d’où tout un chacun du monde des mortels ne pourra jamais accéder car verrouillé. 

                          Pour reprendre le principe de la publicité, celui-ci est simple , qui peut pondre un 4x3, de 20m de long sur 16m de large (version papier en moins de 48h) ? Mon poto Lagardère, qui peut placarder des conneries sur mon TER avec adhésifs , qui a du couter une blinde à la SNCF.

                          J’en ai d’autres des exemples comme ca : GLEEN, la pub de Renault (J’ai un scénic , au pire je m’en fou de ma femme), Gare saint lazare (PUBs Darjeling avec des nuisettes)...

                          Conclusion : Tout webmaster utilisant l’autostart (sans focus),d’une fenêtre dans une page HTML, est pénalement responsable autant que le rédacteur (juris-prudence oblige).

                          Quand a changer mon mode de (con)sommateur , moi j’adore la remballe , je vais faire un tour de temps en temps pour faire les poubelles chez Fochon.

                          Sur ce advitae eternam , cu Later

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès