Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La radio satellitaire en Europe début 2008 ?

La radio satellitaire en Europe début 2008 ?

L’Europe va-t-elle enfin combler son retard sur l’Amérique du Nord en matière de radio numérique par satellite ? L’Institut européen des normes de télécommunications (IENT) a approuvé la norme Satellite Digital Radio (SDR), s’est félicité l’opérateur Worldspace, qui espère lancer ses premières offres en Europe début 2008. En France, le CSA a lancé en octobre sa consultation publique en vue d’appels à candidature.
Aux Etats-Unis, les deux opérateurs concurrents XM Radio et Sirius connaissent un succès phénoménal. Ensemble, ils ont déjà convaincu plus de 11 millions d’Américains de payer chaque mois un abonnement pour bénéficier de la radio numérique, qui offre une interactivité et une qualité d’écoute sans comparaison avec l’hertzien. Ce succès est toutefois aussi attribué pour une large part à la couverture totale du territoire, un problème majeur pour l’hertzien en Amérique du Nord, mais qui n’est en France et en Europe que marginal.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • (---.---.39.4) 17 novembre 2006 13:19

    La radio comme tous les modèles de flux d’informations à sens unique a-t-elle un intérêt à l’heure d’internet ? peut-être pour la découverte musicale, mais quand on regarde du côté de la radio hertzienne, il y a de quoi craindre le pire...


    • Anne Hecdote (---.---.223.116) 19 novembre 2006 15:36

      L’intérêt majeur (mais pas pour vous) de la radio satellite ? Vous paierez un abonnement mensuel pour ce que vous écoutiez jusqu’à présent gratuitement. Et ça c’est, bien sûr, un « retard » que la vieille Europe doit rapidement combler ! C’est ça le « progrès ».


      • Forest Ent Forest Ent 19 novembre 2006 17:03

        Il y a déjà des moyens de diffuser de la phonie en France : hertzien, téléphone mobile, ... Pas besoin d’un de plus.


        • Bruno de Beauregard (---.---.36.94) 20 novembre 2006 02:20

          Aux USA, outre la qualité du son qui est tiptop partout où l’on va (sauf parking sous-terrain profonds et tunnels), le gros avantage de la radio satellitaire est qu’il n’y a aucune pub du tout.

          Donc plein de musiques différentes, sans jamais la moindre pub, le tout avec une super qualité partout, quand on passe un peu de temps dans sa voiture, c’est dur d’y résister.

          J’ai pris l’abonnement ($9/mois) et je ne le regrette vraiment pas smiley


          • ben (---.---.66.247) 20 novembre 2006 09:01

            « Ce succès est toutefois aussi attribué pour une large part à la couverture totale du territoire, un problème majeur pour l’hertzien en Amérique du Nord, mais qui n’est en France et en Europe que marginal. » -> c’est bien ça le problème, aura-ce une utilité en France où la radio numérique hertzienne (DAB+) va se développer en parallèle et apportera la même qualité d’écoute mais gratuitement... ? Le dernier avantage du satelite, c’est la couverture mais comme la région parisienne, qui compte 12 milions d’habitants et parmis les plus fortunnés sera bien couverte par la RNT... il y a de quoi douter du satellite...


            • Jean-Marc Lecat (---.---.76.63) 20 novembre 2006 16:44

              Intéressant article... mais comment un poste de radio portable non-équipé d’une large antenne satellitaire pourrait-il capter des émissions satellitaires ? Quelqu’un a-t-il compris le « truc » et pourrait-il nous l’expliquer ? Merci d’avance.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès