Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La recommandation de la Commission des clauses abusives relative aux offres (...)

La recommandation de la Commission des clauses abusives relative aux offres « Triple Play »

La Commission des clauses abusives s’est penchée sur le problème des offres dites « Triple Play ».

Il s’agit de contrats proposant aux consommateurs les services groupés de l’Internet, du téléphone et de la télévision.

Par une recommandation n° 07/01 en date du 15 février 2007 (BOCCRF du 31 juillet 2007), la Commission des clauses abusives a constaté l’existence d’un certain nombre de clauses discutables au sein de ces contrats, dont elle a recommandé qu’elles soient supprimées.

Il s’agit des clauses suivantes, ayant pour objet ou pour effet :

1° d’obliger le consommateur, sous la menace de sanctions contractuelles, à respecter un code de bonne conduite sans qu’il en ait accepté les termes ;

2° de dispenser le professionnel de son obligation d’information et de conseil relativement à la compatibilité et à l’installation des équipements permettant l’accès du consommateur aux services à lui proposés ;

3° d’exonérer le professionnel de sa responsabilité dans tous les cas d’impossibilité d’accès du consommateur aux services proposés ;

4° de permettre au professionnel de modifier unilatéralement les conditions techniques et financières de la fourniture du service au consommateur sans prévoir la possibilité pour ce dernier de résilier le contrat sans pénalité ;

5° de réserver au professionnel la faculté de modifier de manière discrétionnaire le contenu du service offert au consommateur, en contravention avec les dispositions de l’article L 121-84 du code de la consommation ;

6° de réserver au professionnel le droit d’interrompre ou de restreindre l’accès au service, pourtant stipulé permanent ou illimité, alors même que cette interruption ne serait justifiée ni par les manquements contractuels du consommateur ni par des prescriptions légales impératives ;

7° d’autoriser le professionnel, indépendamment de tout manquement contractuel du consommateur, à supprimer les courriers stockés de ce dernier en cas d’absence d’utilisation prolongée de sa part ;

8° d’autoriser le professionnel à communiquer à des fins commerciales les données personnelles du consommateur sans avoir mis ce dernier en mesure de s’y opposer efficacement ;

9° de limiter à une simple obligation de moyens l’obligation de fourniture d’accès du professionnel ;

10° de faire dépendre la responsabilité du professionnel, en ce qui concerne l’accès au service, de la preuve, par le consommateur, que les agissements du premier sont à l’origine du dommage ;

11° de permettre au professionnel de s’exonérer de toute responsabilité indépendamment de la survenance d’une cause étrangère ;

12° de soumettre le droit à réparation du consommateur au caractère prolongé du manquement du professionnel à ses obligations ou de limiter cette réparation à un montant dérisoire ;

13° de faire supporter au consommateur, à l’occasion de l’envoi du modem ou du décodeur, le risque de leur perte fortuite ;

14° de permettre au professionnel d’exiger du consommateur, en cas de détérioration, quelle qu’en soit la cause, du matériel d’équipement à lui confié, sa valeur de remplacement ;

15° de dispenser le professionnel de l’obligation de faire figurer le détail des tarifs pratiqués dans le contrat conclu avec le consommateur  ;

16° de laisser croire au consommateur que le décompte établi par le professionnel constitue le seul mode de preuve possible des opérations accomplies ;

17° de prévoir des sanctions pécuniaires à l’encontre du consommateur en cas de retard de paiement de sa part, sans réciprocité dans le cas où le professionnel n’exécuterait pas ses propres obligations contractuelles ;

18° d’imposer au consommateur des modalités de résiliation du contrat plus contraignantes que celles incombant au professionnel ;

19° de retarder le moment de la résiliation effective du contrat quand celle-ci intervient à l’initiative du consommateur, sans réciprocité lorsqu’elle a lieu à l’initiative du professionnel.

Toutes ces clauses pourront désormais être contestées devant les tribunaux.

Le texte complet de la recommandation de la Commission des clauses abusives peut être consulté en cliquant sur ce lien.

Yann Gré, Avocat à la Cour


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • stephanemot stephanemot 30 août 2007 10:40

    Dommage qu’il ne s’agisse là que de recommandations. Pas sûr qu’elles passent. Pourtant, chacune est frappée du sceau du bon sens et de l’évidence.

    Il y aurait un autre verrou à faire sauter : le délai de résiliation / resouscription (et son degré d’incertitude, à la différence de la PMN) qui font que l’on hésite avant de churner.


    • Yann Gré Yann Gré 30 août 2007 11:08

      Les Recommandations émises par la Commission des Clauses Abuvies peuvent, en principe, être invoquées devant les Tribunaux.


    • Yann Gré Yann Gré 30 août 2007 11:24

      Le précédent commentaire contenait une faute de frappe involontaire.

      Il fallait lire :

      Les Recommandations émises par la Commission des Clauses Abusives peuvent, en principe, être invoquées devant les Tribunaux.


    • BlueTemplar BlueTemplar 7 septembre 2007 19:17

      Qu’en est il de proposer des moyens de payement divers, et ayant des prix raisonnablement similaires ?

      Je suis chez Free. Je ne peux pas les payer en liquide (soit dis cela se comprend vu la taille de l’entreprise). En les payant directement par carte bancaire, je dois payer 5€ de plus par mois par rapport au prélévement automatique. Est-ce que ces 5€ de plus (pour un service qui coute en tout 30€) sont réellement justifiés pour un simple service de paiement par internet ?

      Je voudrais d’ailleurs pousser un coup de gueule contre EDF, dont le service de paiement par internet ne marche toujours pas, et qui en plus n’acceptent plus les cheques dans leurs agences.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès