Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La révolte des pronétaires démarre...

La révolte des pronétaires démarre...

De Rosnay aurait-il raison ? (voir son interview ici à propos de son livre La révolte des Pronétaires désormais accessible gratuitement)... A peine le Dadvsi voté... A peine nos majors s’en sont-ils retourné le coeur léger à leurs cocktails et à leurs piscines...

A peine nos aimables parlementaires sont-ils repartis le coeur léger dans leur circonscription, après le vote chaotique de la chose...

Que ne voilà-t-il pas qu’un dénommé HPK, genre e-Thierry La Fronde, lance le "parti pirate" français... A l’instar du Piratpartiet suédois... Et du Pirat Party américain (sans compter ce qui se trame chez d’autres peuplades...). C’était à prévoir... La guerre est désormais déclarée... Le e-peuple, je pense, va se rebiffer...

En fait, cette affaire est à mon avis le prélude à un changement majeur de civilisation sur cette Terre. Pour faire court : droits d’auteurs, brevets, etc., bref, tout ce qui représente la culture humaine, entendue au sens large, a été mis en oeuvre pour être exploité sur une plate-forme technologique donnée : une plate-forme "analogique" (broadcast hertzien pour télé et radio, éditeurs de presse, téléphonie traditionnelle, etc.). Plate-forme qui s’est construite avec la Révolution industrielle.

Une élite donc, (je préfère le mot Empire à info-capitalistes de Joël) décide pour la masse (je préfère e-glandu à pronétaire). L’Empire décide de ce que la masse des e-glandus doit voir, lire... Et de rythmer ainsi notre vie... Combien de foyers français vivent-ils au rythme du 20 heures ?

Or, cette plate-forme analogique est en train de se déliquéfier face à l’émergence d’une nouvelle plate-forme : une plate-forme digitale ayant pour socle Internet. Ce qui permet aux e-glandus de se débrouiller eux-mêmes avec des outils open source très professionnels (par exemple, la plate-forme Vpod que j’utilise pour le billautshow)... Et de prendre ainsi leur destin en main... Et même de se permettre de tripoter les oeuvres de l’Empire (voir Googleidol.com, par exemple).

Donc jacqueries, affrontements, guerres... L’Empire contre-attaque en utilisant les lois mises en oeuvre pour l’ancienne plate-forme, lois dont nos élus se posent en garants... Le problème, c’est que ces élus ont en grande partie été élus par les e-glandus...

Promesses de rétorsion pour les prochaines élections pour ceux qui ont voté le Dadvsi... Et, nec plus ultra, la création de e-partis politiques qui vont très certainement jouer un grand rôle lors des prochaines élections dans les pays occidentaux. A cet égard, les prochaines élections de septembre en Suède seront intéressantes à suivre...

Je donne encore quelques conférences, deci, delà... Et avant de commencer, pour savoir si mon audience est plutôt "numérique qu’analogique", je demande à main levée : Qui utilise Skype ? Qui a un blog ? Qui télécharge de la musique ?

Et là, oh surprise ! En gros 30 à 50 % de ces gens bien sous tous rapports (cadres de banques ou d’assurances, agents immobiliers, marchands de meubles, chefs d’entreprises industrielles..) lèvent la main, sans honte ni retenue...Certains, en petit nombre, précisent qu’ils l’achètent sur iTunes, d’autres sans vergogne déclarent utiliser Kazaa, eMule ou Bittorent... Impressionnant...

C’est donc un mouvement très profond... Le peuple veut autre chose... Et nos élus le lui ont refusé... A noter que 50% des foyers français ont aujourd’hui un accès Internet... En 2010 ils seront probablement 80%. Et très probablement avec du très haut débit...

On va donc aller au clash, et il n’est pas sûr que la démocratie représentative en sorte sans perte de plumes... De plus, si tout les "Pirat parties" du monde se donnent la main... On ne sait pas trop où l’on va... Une nouvelle "Internationale" ?

En fait, il serait très simple de régler ce problème... Bousiller Google, et interdire Internet sur le territoire national... Fermer les frontières, couper tous les fils qui dépassent, garder nos dernières bombinettes pour abattre les satellites... Refaire un mur de l’Atlantique sur toutes les frontières... Revenir au franc et à l’apprentissage traditionnel du calcul (les problèmes de robinet) et de la lecture... On a du pinard et des énarques... On vivra bien... En écoutant benoîtement PPDA à 20 heures pile...

Allez, et que la Force soit avec vous...


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (335 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • Kelsaltan (---.---.178.45) 3 juillet 2006 11:32

    Malheureusement, DADVSI n’est que la première pierre du système de contrôle total de nos bécanes avec le système Palladium dans le nouveau Vista, et la puce Fritz dans le nouveau processeur d’Intel, le tout pour la fin de l’année, oui déjà.

    Ce n’est pas de la paranoïa, une simple recherche palladium + fritz sur google devrait vous faire hérisser les cheveux sur la tête, mais bon, le football est quand même beaucoup plus important pour tout un tas de gens...

    Nos gosses auront le monde que nous leur préparons aujourd’hui, et en ce qui me concerne, je sais déjà que j’aurai honte de leur expliquer que je n’ai rien pu faire.


    • Zermikus (---.---.193.135) 3 juillet 2006 12:02

      Nous serons alors au moins deux à avoir honte...


    • bastoche (---.---.13.10) 3 juillet 2006 15:43

      Je serai le troisieme mais nous devons peut-etre leur donner les outils pour pouvoir commencer la lutte ( freenet ).


    • frederic K H (---.---.102.41) 3 juillet 2006 16:12

      je suis le quatrième mais que faire ? Avons nous les moyens de lutter contre ça, rfid, haarp and Co ?


    • Cixi (---.---.240.214) 3 juillet 2006 16:21

      mmmm tu l’as dit...

      je lis sur : http://www.linux-nantes.fr.eu.org/article.php3?id_article=76

      le commentaire d’un internaute : « Losque nous avons été comdamné a payer 500 millions€ a cause de mediaPlayer c’est parceque Bill Gates a refusé l’utilisation de la technologie DRM. En fait les maisons de disque (qui font aussi du dvd) veulent vendre des média périssable en clair tu paie 15€ ton cd et au bout de 8 mois il est mort pareil pour la musique acheté en ligne (en fait il voulait que la DRM soit active par defaut et qu’on trouve le moyen d’empêcher l’installation d’un autre player). Nous avons donc été obligé de devellopper Palladium »


    • (---.---.50.253) 3 juillet 2006 18:10

      un petit tour par ou encore (en anglais pour ce dernier lien, sorry) !


    • ohnil (---.---.94.51) 3 juillet 2006 11:38

      Comme je l’ai déjà écris ailleurs, pour se protéger des intrusions des Majors :

      Gentoo + NAT !

      Après, ils pourront toujours tenter d’installer des DRM...


      • ohnil (---.---.94.51) 3 juillet 2006 12:41

        @ Jean-Michel Billaut :

        Article particulièrement intéressant.

        Connaissant la réputation de « l’atelier » quand à la qualité et le sérieux de ses analyses, votre article est aussi assez inquietant.

        Vous nous annoncez un avenir bien peu radieux et j’ai, hélas, bien peur que vous n’ayez raison si aucune réaction salutaire ne voit rapidement le jour.

        En tout cas, merci de nous faire partager votre analyse.

        Petite précision sur mon 1er post :

        La Gentoo, c’est mieux de l’installer en « stage 1 ».


      • Re:NAT’s_k+1 [PASCAL = un sous-ensemble d’ALGOL] (---.---.41.253) 3 juillet 2006 15:08

        La contruction des NAT-serveurs en c etait chronologiquement plus tard(Voyez Deikstra[Eindhoven], Bauer[Muenchen] et alios). « The Regular-Language Semantics of Second-Order Idealized ALGOL - Ghica, McCusker (2003) ». Cette langue est plutot un ideal. PASCAL par example est la reduction de l’ALGOL sur quelques instructions.


      • ohnil (---.---.94.51) 3 juillet 2006 15:35

        NAT est l’acronyme de Network Adress Translation.

        Il ne s’agit que d’un des systèmes de Firewall au même titre qu’IPTable.

        N’importe quel routeur digne de ce nom en est capable.


      • Adolphos (---.---.59.170) 3 juillet 2006 11:51

        Oui, enfin bon n’importe quoi. Vous dites qu’une élite décide à la place de la masse ce qu’elle doit écouter ou non (Salaud de Mozart qui nous oblige 200 ans aprés à encore acheter ses putains d’opéra ! Heureusement vous, qui êtes « élite ou bien masse » ? Vous êtes là pour nous délivrer : vive Salieri !).

        Vous dites que la création humaine a été faite « pour un support donné » (hertzien, etc.) et qu’avec la « révolution numérique » leur protection n’est plus justifiée.

        Il faudrait remarquer, tout simplement, que les rares personnes qui créent des oeuvres (logiciel, musique, film, peinture, invention) désirent un tant soit peu en être les propriétaires et choisir à qui ils vendent et pour quelle somme. Ils faut bien qu’ils vivent, non ? (sinon, ils ne feraient rien)

        « C’est donc un mouvement trés profond... Le peuple veut autre chose... Et nos élus lui ont refusé...  »

        Vos pirates ne représentent en rien le Peuple, ni vous d’ailleurs. Non au Populisme !

        Bref, tout ca est typiquement français : on invente de grandes théories grandiloquentes du complot pour justifier de banales rapines, pour justifier l’injustifiable.

        Si vous voulez partager VOS créations gratuitements, et abandonner vos droits de propriétés, grand bien vous fasse, mais respectez les droits d’autrui, en l’occurence les droits de l’homme.


        • vince (---.---.53.39) 3 juillet 2006 19:50

          Les pirates ne représentent pas le peuple, d’accord mais il y a quand même plus de 200000 membres au piratpartiet en suede, et, soit dit en passant, Universal et la Fnac, qui ont participé à l’élaboration de la loi dadvsi ne représentent surement pas le peuple non plus.

          En tout cas ce qu’il y a de sûr, c’est qu’avant l’internet, on se plaignait déjà que la musique et les vidéos étaient chères, même si ça s’expliquait avec le coût du support (CD,DVD,VHS...). Alors avec la révolution du numérique, on pouvait s’attendre à une petite fleur de la part des industriels de l’art (ça fait bizarre de dire ça, d’ailleurs). Et bien non ! ils ont pas baissé les prix, ils les ont augmenté, pour un produit de moins bonne qualité, qui ne coûte plus rien à produire (je parle d’un fichier numérique, c’est dupliquable à l’infini), et par dessus le marché on nous retire des droits (droit à la copie de sauvegarde, qu’on nous avait donnés à l’époque parce que les industriels savaient très bien qu’on ne pourrait pas en profiter), en plus, on nous considère tous comme des pirates en puissance, et même pas comme des consommateurs (et pourtant, c’est déjà pas flatteur) et, le pire de tout, ils éliminent toute concurrence, puisque la loi DADVSI ne s’occupe pas des petits artistes indépendants, ceux-là ils ont qu’à crever la bouche ouverte, ou alors avoir la chance (?) de signer un contrat avec le diable (universal et ses potes)

          Enfin bref, je vais pas faire le tour de la question ça a déjà été débattu en long en large et en travers (à part la question des logiciels qui favorisent le piratage, mais là on peut aussi écrire un bouquin). Bien sûr que les artistes doivent être rémunérés, sinon ils ne pourraient pas vivre, et on ne pourrait pas écouter leur musique. Mais entre rémunérer les artistes, et la loi DADVSI, il y a un gouffre béant, et même si on est contre les téléchargements gratuits, je comprends pas comment quelqu’un peut considérer cette loi comme étant juste. Elle protège les millions d’euros ammassés par une poignée d’artistes nuls à pleurer, et pendant ce temps, d’autres artistes bien meilleurs vivent dans la rue, ou ont du mal à trouver une salle pour organiser un concert.

          A la limite, si la loi prévoyait de créer une maison de production nationale, qui accepterait tous les musiciens (avec un niveau de qualité minimum quand même, mais pas de censure comme c’est courant dans les grandes maisons de disques), et avec obligation pour les plateformes légales de proposer les titres, là j’aurai été complètement d’accord avec DADVSI. Mais les maisons de disque auraient jamais accepté, ça leur aurait fait trop de concurrence, elles se seraient bien vite écroulé. Si on regarde bien cette loi, on s’aperçoit vite qu’elle a été conçue par les puissants et uniquement pour protéger leurs intérêts et leurs petits privilèges millénaires, mais sûrement pas pour nous, pas pour les e-glandus.


        • Adolphos (---.---.59.170) 3 juillet 2006 20:14

          « En tout cas ce qu’il y a de sûr, c’est qu’avant l’internet, on se plaignait déjà que la musique et les vidéos étaient chères, même si ça s’expliquait avec le coût du support (CD,DVD,VHS...). »

          Non, un cd ou un dvd ne coute quasi rien à produire. Pas plus qu’un médicament ou un PC. Ce qui coute chére, c’est la R&D (la création) et la commercialisation.

          « Et bien non ! ils ont pas baissé les prix, ils les ont augmenté, pour un produit de moins bonne qualité, qui ne coûte plus rien à produire »

          Quel rapport ?? Je n’en vois aucun. Les biens n’ont pas de valeurs en soi, ou lié à leur couts de production.

          « le pire de tout, ils éliminent toute concurrence, puisque la loi DADVSI ne s’occupe pas des petits artistes indépendants »

          Quel rapport ? Le vol favorise les « artistes indépendants » ???

          « Elle protège les millions d’euros ammassés par une poignée d’artistes nuls à pleurer, et pendant ce temps, d’autres artistes bien meilleurs vivent dans la rue, ou ont du mal à trouver une salle pour organiser un concert.  »

          Tsss, le mythe stupide de l’artiste maudit.. Soyons sérieux, les artistes qui sont riches le sont parce que le public à volontairement donné sont argent, et c’est donc démocratique. Je veux bien qu’au début il existe des difficulté, comme pour tout métier, mais si au bout de 3 ans ca n’a toujours pas décollé... Et puis le rapport avec la lutte contre le piratage ? Est-ce en ruinant les éditeurs que de nouveaux écrivains vont rencontrer un public ? C’est idiot comme raisonement, non ?

          « A la limite, si la loi prévoyait de créer une maison de production nationale, qui accepterait tous les musiciens (avec un niveau de qualité minimum quand même, mais pas de censure comme c’est courant dans les grandes maisons de disques), et avec obligation pour les plateformes légales de proposer les titres, là j’aurai été complètement d’accord avec DADVSI. »

          Oui, mais ca c’est du communisme. Vous voulez vraiment que des fonctionnaires décide pour vous ce qui est bon ??? Et avec votre argent en plus ? Non, c’est à vous de choisir, de dépenser, et par la même de voter.

          « Si on regarde bien cette loi, on s’aperçoit vite qu’elle a été conçue par les puissants et uniquement pour protéger leurs intérêts et leurs petits privilèges millénaires, mais sûrement pas pour nous, pas pour les e-glandus »

          Effectivement, cette loi est un rappel : on n’a pas le droit de voler, même si c’est immatériel.

          Dans le principe, je suis tout à fait d’accord avec Dvsi : vous aimeriez qu’on vous pique votre salaire, vous, sous prétexte que c’est votre patron qui vous fait vivre, ou parce que vous ne faite que répéter ce qu’on vous à appris à l’école ? Allons donc ! Soyons raisonnable, d’autant que la musique, c’est tout de même un passe temps de riches. Quand on peut dépenser des dizaines de millier de franc en PC, lecteur MP, cd vierge et abonnement internet (+facture EDF), on peut se payer sans probléme quelques chansons !


        • Kelsaltan (---.---.178.45) 3 juillet 2006 12:26

          Bon, puisque nous allons avoir droit au trollage caractérisé de certains, ci-après un outil qui peut vous être utile si j’en crois les commentaires de ceux qui l’ont déjà utilisé.

          Pour ceux qui naviguent sous Firefox, vous trouverez ici un petit script java qu’il suffit de copier/coller dans la barre d’adresse quand vous êtes sur un article d’Avox et qu’un gros troll vous donne des boutons.

          Une fenêtre vous demanque qui vous voulez plonker, renseignez le champs avec bonheur.

          C’est quand vous validez que la magie opère, avec la fulgurante disparition de tous les posts de celui que vous avez choisi d’envoyer dans l’espace électronique intersidéral.

          Deux passes sont parfois nécessaires.

          Bien entendu, l’action est réversible, il suffit de rafraîchir la page.

          Pour l’enregistrer en bouton marque-page :

          - Menu [Marque-pages], commande [Gérer les marques-pages]
          - Bouton [Nouveau marque-page]
          - Renseigner le champs [Adresse Web] avec le script et valider

          Bon amusement, perso je ne m’en lasse pas. Je ne sais pas qui a eu l’idée de ce script, mais c’est un vrai génie smiley)


          • pierrot (---.---.141.25) 3 juillet 2006 15:34

            @kelsaltan

            Alors là c’est trop fort !

            Putain de merde, même le net deviendrait démocratique (je traduis = totalitaire = 1984...et j’en passe).

            C’est quoi mieux faire passer la pilule ?

            Quelle belle merde. Je n’apprécie pas vraiment les commentaires sans fondement et délirant de DW. Mais de là à ... çà.

            Vous êtes une moche nbande de connard !

            Même le pronétariat est un média dirigé ?

            Vous faites chier !


          • pierrot (---.---.141.25) 3 juillet 2006 15:48

            tout compte fait, le mur de Berlin n’est pas tombé : il s’est élargi.

            ça promet !

            Pierre Lo Cicero


          • frederic K H (---.---.102.41) 3 juillet 2006 16:15

            Géant tout simplement !Adopté...


          • Kelsaltan (---.---.178.45) 3 juillet 2006 20:29

            @Pierrot,

            Je ne suis pas sur de bien saisir les raisons de votre émoi si puissant.

             ???


          • pierrot (---.---.141.25) 4 juillet 2006 11:07

            C’est pourtant bien simple.

            Ceci est un media. Donc tous les avis méritent soit d’être lu soit de n’être pas lu qu’elle qu’en soit la teneur.

            C’est au lecteur de faire preuve de discernement et non pas une machine. D’autre part, même un commentateur stupide à droit à des égards, ne serais ce que pour tenter de le corriger ou de l’aider à progresser même en lui démontrant qu’il est stupide. Un coup de pied au cul n’a jamais fait reculer personne !

            En troisième lieu, il est humainement tout aussi déplaisant de dépendre d’un pseudo jugement populaire, de dépendre d’une idéologie libertaire ou bien pensante ou encore « républicaine », que de la tyrannie avérée d’un dirigeant.


          • (---.---.1.212) 4 juillet 2006 11:17

            @ pierrot

            Je ne comprends pas...

            Ce petit script n’empêche personne de lire les commentaires de personne...

            Il offre une possibilité qui n’est pas complètement triviale à mettre en oeuvre qui demande donc un leger iinvestissement de la part du lecteur pour justement faciliter la lecture de fils de discussion pollués.

            Mais il ne définit pas de critère de qui pollue et qui ne pollue pas... Cette liberté est laissée au lecteur ! Chacun est respecté ! Je ne vois pas ce qui vous dérange.


          • pierrot (---.---.141.25) 4 juillet 2006 12:04

            ....je ne vois pas ce qui vous dérange...

            L’automatisme !


          • Kelsaltan (---.---.178.45) 4 juillet 2006 12:28

            Ah bon... c’est donc l’automatisme qui vous a amené à me traîter du singulier pluriel de « bande de connard » ?

            Que puis-je dire ?

            Rien. Il s’agit là d’un mode de communication qui m’est parfaitement étranger.

            Bonne route Pierrot.


          • Romain (---.---.10.200) 3 juillet 2006 12:27

            Les arguments ont été maintes et maintes fois posé à propos de Dadvsi et du droit d’auteur. Mon avis, on s’est bien fait enflé une fois de plus. Contrairement à ce que pense Demian dans l’histoire ce n’est absolument pas l’artiste qui est gagnant.


            • (---.---.81.105) 3 juillet 2006 13:32

              Selon wikipédia : Démagogie signifie « l’art de mener le peuple »

              En l’occurrence, le peuple se mène lui même, il serait plus approprier de parler de Démocratie : forme de gouvernement dans lequel la souveraineté appartient au peuple.

              En démocratie, si le nombre souhaite, le nombre doit obtenir.

              Il est trop simpliste (démagogique) de faire peur en laissant croire que le nombre souhaite des horreurs.


            • Romain (---.---.10.200) 3 juillet 2006 14:00

              « Toute atteinte au droit des auteurs, ou la moindre atteinte, serait un glissement vers ses errances du passé, et jamais de l’avenir. »

              Ou comment être sur qu’aucun dialogue sur le droit d’auteur ne sera possible.


            • (---.---.81.105) 3 juillet 2006 14:07

              Le troll a atteint le « Godwin point » !

              « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler s’approche de un »,

              Cette « loi » s’appuie sur l’hypothèse selon laquelle une discussion Usenet qui dure dans le temps amène peu à peu les esprits à s’échauffer et à remplacer les arguments par des insultes. Le nazisme étant souvent considéré comme la pire des idéologies, toute comparaison avec un mouvement de ce genre est considérée comme le signe de l’échec de la discussion, du moins si le sujet de départ était très éloigné. On estime alors qu’il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent, pour repartir sur des bases saines. On dit alors qu’on a atteint le « point Godwin » de la discussion.


            • Zenest (---.---.166.237) 3 juillet 2006 14:29

              LOL ^_^
              Pour qui le point ?

              ___ ____ ____ ____ ____ ____ ____ / __) (____) (____) (____) (____) (____) (__ \ _ _

              _ _ _ _ _

              / _ __ ___ (_)_ __ _ ’_ \ / _ \ ’_ \ __ _ _) (_) _ _

              _ |_| | .__/ \___/|_|_| |_|\__| _

              _ _ ____ _ _ _

              _ / ___| ___ __| |_ _(_)_ __ _

              _ / _ \ / _` \ \ /\ / / ’_ \ _ (_) (_ \ V V / _ \____ \___/ \__,_ \_/\_/ _ _ _ _

              _ _

              __ ____ ____ ____ ____ ____ __

              \___) (____) (____) (____) (____) (____) (____/


            • Adolphos (---.---.59.170) 3 juillet 2006 20:16

              "En l’occurrence, le peuple se mène lui même, il serait plus approprier de parler de Démocratie : forme de gouvernement dans lequel la souveraineté appartient au peuple.

              En démocratie, si le nombre souhaite, le nombre doit obtenir."

              Certainement pas : le pouvoir absolu corrompt absolument.

              La Souveraineté appartient à la Nation en France, et depuis toujours. Pas au Peuple.


            • (---.---.81.105) 3 juillet 2006 20:36

              « La Souveraineté appartient à la Nation en France, et depuis toujours. Pas au Peuple. »

              Si cela est vrai, alors une seule conclusion s’impose : nous ne vivons pas en démocratie.


            • bernard29 candidat 007 3 juillet 2006 13:41

              Et voilà. Encore une fois.. un petit coup sur la démocratie représentative. !!

              « On va donc aller au clash, et il n’est pas sûr que la démocratie représentative en sorte sans perte de plumes... »

              Pourquoi avez vous ce besoin pathologique de mettre cette phrase. c’est totalement gratuit. Ca ne donne aucune force de plus à votre article. j’aimerais enfin que les « pronetaires » expliquent un peu leur réflexe conditionné « anti-démocratie représentative ».

              Bon vous dîtes « qu’il n’est pas sûr.... » . Se pose ’ton des questions chez les « Pronétaires » ???

              Réponse du Pronétaire ; « Non la force est dans l’ »epouvoir« un point c’est tout ! Et pour que vous le compreniez , on pratique la propagande par accumulation, par répétition ».

              Mais ne soyez pas si naïfs, le pouvoir « le vrai », saura aussi bien que vous utiliser internet. Ils sont un peu plus long au démarrage c’est tout.

              Vous savez, en général, les innovations sont dans les PME qui n’ont qu’un objectif, vendre cher leurs innovations aux Majors de l’économie , puis de disparaître. (Voir les start-ups).


              • ohnil (---.---.94.51) 3 juillet 2006 16:17

                « Vous savez, en général, les innovations sont dans les PME qui n’ont qu’un objectif, vendre cher leurs innovations aux Majors de l’économie , puis de disparaître. (Voir les start-ups). »

                Vous oubliez la communauté open-source qui a d’ailleurs évolué de façon surprenante.


              • vince (---.---.53.39) 3 juillet 2006 20:01

                « Vous savez, en général, les innovations sont dans les PME qui n’ont qu’un objectif, vendre cher leurs innovations aux Majors de l’économie , puis de disparaître »

                Moi je vois plutôt ça comme ça :

                « Les innovations sont dans les PME, qui se font mettre des bâtons dans les roues par les majors, qui coulent la boîte et rachètent le brevet une poignée de haricots »

                Vous insultez la création monsieur ! il ne vous est jamais venu à l’esprit qu’il y a des gens qui croient en ce qu’ils font, et qui ont envie de voir leur projet aboutir ? Si c’était vraiment comme vous le décrivez, alors on n’aurait déjà plus que la World Company qui contrôlerait tout commerce sur la terre.

                Une entreprise capitaliste qui contrôle tout peut-elle être assimilée à du communisme représentatif ?


              • ffi (---.---.2.226) 3 juillet 2006 13:51

                Il me semble que des zartistes y arrivent trés bien sans passée par les majors , des zartistes indépendants .Ils ont un beau jour apres avoir baigne dans le bouillon de bypasser les intermediaires (paraZyte de surnom pour certains) . Le grand avantage de la technologie internet est quand même de delivrer des données sans le control d’un dit major ou d’une caste, cela pour la musique en premier lieu ,mais s’etend a tout les domaines : Apprentissage, cours, instruction , informations etc etc ...

                Maintenant si cet OUTIL n’est pas utilise a bon escient le pire peu arriver , mais en bout de ligne des particules libres continuent de gravite autour de cette terre .

                Alors possibilté d’une ÎLE ?


                • minijack minijack 3 juillet 2006 16:10

                  Internet est effectivement une grande opportunité pour des artistes indépendants. Mais de quels artistes parlez-vous ? Et comment peuvent-ils être rémunérés sur un modèle de diffusion gratuite ? Les zartistes doivent-ils se résoudre éternellement à « passer le chapeau » ?

                  Vous confondez le moyen et la finalité. Le moyen de diffusion internet est effectivement intéressant pour ceux qui n’ont pas accès aux médias - c’est à dire ceux qui n’ont pas signé avec une « major » -. Mais si la diffusion gratuite peut effectivement abaisser énormément les coûts, il reste que leurs créations doivent leur être payées autrement que par le « bon vouloir » du téléchargeur.

                  Tant qu’un gentlemen-agreement ne sera pas respecté entre les auteurs et leurs admirateurs (lecteurs, auditeurs, spectateurs) sur une base admissible par les deux parties en tant que fournisseurs de contenus culturels et consommateurs, on sera obligé de s’en remettre à une loi. C’est malheureusement le triste constat qu’il faut bien faire.

                  Il est cependant regrettable que cette loi DADVSI nous ait été imposée par des intérêts extérieurs aux créateurs eux-mêmes, car du coup elle ne résoud rien et accentue au contraire les malentendus.

                  .


                • vince (---.---.53.39) 3 juillet 2006 20:09

                  « D’ailleurs a vous ecouter tout les gens qui produisent de la musqiue sont riche. d’ailleurs en plus de la caréctristique vous leur faite le procés d’etre sois disant tous riche... » L’article ne dit pas ça, par contre la loi DADVSI protège surtout les artistes riches

                  « Open office coexistera avec le payant...et le consommateur sera libre de choissir ses outils de travail sachant que entre le payant et le gratuit les garanties et les services ne sont pas les memes... malgre donc l’idée qui seduit le portefeuille »

                  Et là, pareil : (pour l’instant), il y a (encore) des logiciels libres, et les consommateurs ont le choix. Ce que je reproche à DADVSI, c’est qu’elle consacre le culte des majors, et ne propose pas d’alternative officielle, et pire encore, il n’y a rien pour protéger les alternatives, qu’elles soient officielles ou non.

                  En gros, cette loi dit que si tu veux de la musique, t’as qu’à en acheter à Universal.


                • veritas (---.---.131.254) 3 juillet 2006 13:54

                  l’article est démago . qui profite du vide de l’été pour etre publié...

                  Le partie des pirates est a mettre dans la catégorie des illuminés.... comme une secte...

                  Le vote de la dadvsi n’interesse quassimenr personne a part une infime minorité d’internaute alors que la dadvsi concerne tout les internautes....

                  La technologie permet d’etre dans l’illégalité avec n’importe quelle voiture par la vitesse alors a on fait les radars, on a pas supprimer la voiture et les citoyens on acceptaientt les radars par la pédagogie.... quand a france on a mis les limitations de vitesse dans l’interet collectif la aussi on a eu des démagos qui nous ont sortie le couplé sur la liberté....

                  Y’a rien d’etonnant que l’on mette des limitent sur internet notamment quand une technologie permet le pillage des oeuvres culturelles... les films, la musique, les logiciels ont une valeur commerciale au meme titre que les biens manufacturés. Si on commence a nier un telle evidence on tombe dans une utopie nihiliste ou d’extreme gauche...

                  D’ailleurs a vous ecouter tout les gens qui produisent de la musqiue sont riche. d’ailleurs en plus de la caréctristique vous leur faite le procés d’etre sois disant tous riche...

                  on est pas sur le débat a savoir les auteurs sont ils libre de connaitre exactement la diffusion de leurs oeuvres et d’etre remunere précisement et au prix qu’il le desirent....

                  Mais bon de toute façon le discours de ce qui dennonce la dadvsi les drm etc... ne tient pas la route... car si leurs positions etait crédible il y aurait des millions de gens dans la rue... y’a rien de tout cela alors... le nihilisme et les utopies des uns ne trouvent pas preneur... la réalité elle est la....

                  Ensuite le gratuit, l’open source continuerons...

                  la gratuité est bien loin d’etre adopte... et pourquoi l’adopte ?

                  Open office coexistera avec le payant...et le consommateur sera libre de choissir ses outils de travail sachant que entre le payant et le gratuit les garanties et les services ne sont pas les memes... malgre donc l’idée qui seduit le portefeuille


                  • Kelsaltan (---.---.178.45) 3 juillet 2006 14:08

                    Malheureusement, Veritas, les dispositions prises par les grands groupes, Microsoft et Intel, afin de contrôler jusqu’au plus infime des flux informatiques, condamneront à terme le libre. Le début est déjà prévu pour la fin de cette année, lire ici.

                    C’est pourquoi je crois qu’il faut s’organiser pour apporter une réponse la plus forte possible à ce 1984 en devenir, car il ne s’agit déjà plus de science-fiction, ni même d’anticipation, c’est le monde de presque-demain que l’on nous prépare.


                  • Zenest (---.---.166.237) 3 juillet 2006 14:09

                    Et ça pille, et ça re-pille !

                    Au secours ! Les artis’ sont dépossédés de leurs oeuvres : des gens les écoutent et / ou les regardent...

                    Terrible.


                  • NaSH (---.---.149.214) 3 juillet 2006 16:03

                    il est vrai que le parti des pirates a des idées assez démago.

                    seulement, il est evident qu’avec des majors qui veulent repousser le plus loin possible (70 ans, puis 120 ans) il y a matière a s’inquieter.

                    Le droit d’auteur est une exeption. Un droit exeptionel dans le temps. Toute creation doit retourner un jour ou l’autre dans le domaine public.

                    Le parti des pirates veux la fin du droit d’auteur. J’estime que la, il sont dans l’erreur. La fin du copyright pourquoi pas. Mais pas la fin du droit d’auteur.

                    Un des problèmes de la DADVSI est qu’elle considere que la seule solution possible est une solution qui n’a que 80ans d’existence. Alors que la rareté d’une oeuvre l’était de facon intrinseque (cout de fabrication et de duplication), la DADVSI instaure et impose la rareté sur les droits. Ce ne sont plus des oeuvres qu’on achetera, mais les droits de les utiliser.

                    Les seuls moyens de contrer ces DRM sont d’utiliser de plus en plus les licences alternatives. Certains auteurs aimeront l’ancien système. mais d’autre prefereront les nouveaux.

                    Je ne suis pas vraiment inquiet, car la mort de la DADVSI est tellement évidente...

                    Cependant, entre temps elle créera plein d’autres martyrs.


                  • (---.---.1.212) 3 juillet 2006 14:27

                    « [...] pendant que vous vous goinfrerez au Mac Do juste sous l’enseigne... »

                    Inutile au débat et censé assimiler les interlocuteurs du troll à des « goinfres » avides de sous culture.

                    Provocation gratuite et délibérée.

                    Prenez garde aux trolls

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès