Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La télé corse entre les étoiles et les oursins

La télé corse entre les étoiles et les oursins

Le sort de la chaîne Via Stella est entre Bruxelles et France Télévision.

La France a officiellement notifié, en août 2005, à la Commission de Bruxelles, la création d’une chaîne de télévision corse pouvant être captée par satellite. Porté par France 3 en Corse, le projet de télévision numérique satellitaire Via Stella est l’un des gros dossiers de la collectivité territoriale de Corse en matière de technologies de l’information. A l’automne dernier, l’assemblée de Corse, à l’unanimité, s’est engagée à soutenir sa mise en place, en proposant de financer le projet de télévision numérique à hauteur de 2 millions d’euros, au titre d’une subvention d’exploitation, et de 900 000 € au titre des investissements.
Présenté depuis trois ans comme l’atout instrumental indispensable au développement économique , culturel et identitaire de l’île, le projet Via Stella, envisageant une montée en puissance de près de 15 heures d’antenne par jour, soit 5600 heures par an, est également une source de création d’emplois.

De Sarkozy aux nationalistes

Depuis sa mise à l’étude au sein de France 3 Corse sous la responsabilité de Sampierro Sanguinetti et René Siacci, directeurs territoriaux, les objectifs d’emplois directs, comme les temps de diffusion, ont été certes revus à la baisse. Mais au moins quatorze emplois directs sont désormais en jeu. Des emplois indirects, plus difficilement chiffrables, pèsent également en faveur d’un projet dont la mise en oeuvre a, d’ores et déjà, boosté les professionnels de la filière audiovisuelle en Corse. Les soutiens au projet ne manquent pas, aussi larges que divers, du syndicat nationaliste STC aux jeunes de l’UMP. Nicolas Sarkozy le défend. Pétitions et forums se multiplient en faveur de la chaîne future, parfois surnommée la "chaîne Sarko". Néanmoins, la mise sur orbite de Via Stella n’est pas encore certaine, et le calendrier des fenêtres de tir prend des allures de rendez-vous manqués.
C’est qu’aussi le groupe France Télévision et son nouveau patron, Patrick de Carolis, ont plus le nez dans les bilans comptables que la tête dans les étoiles. Le PDG de France Télévision a l’audace courageuse de parcourir la France pour défendre un service public de qualité, mais il ne cache pas pour autant que des choix s’imposent. Aussi, pour la directrice générale de France 3, Geneviève Giard, l’heure est au redéploiement et à l’évaluation de la situation.
Pour la Corse, le budget 2006 de France 3 est épargné, par rapport à la baisse que connaissent d’autres régions, mais il n’augmente pas. Il est juste rogné.

Le midi pile tombe mal

A l’heure corse, la toute récente décision de supprimer les émissions de la mi-journée pour renforcer à "midi pile" le rendez-vous avec l’actualité de France 2 et France 3, est perçu comme un sérieux décalage qui range une émission en langue corse, Oghje in Corsica, aux placards des mauvaises tranches de la grille des programmes. A l’appel du Syndicat des travailleurs corses, tous les syndicats insulaires de l’audiovisuel public (SNJ, FO, CFDT, SNJ-CGTSNJ-CGT, SUD Corsica) lancent une pétition pour défendre l’émission menacée et s’interrogent sérieusement sur la survie du projet Via Stella. Inquiets de l’éventualité d’un plan social, plusieurs syndicats mettent également en doute la volonté de la direction territoriale de France 3 Corse de poursuivre la défense même du projet.
Une épine qui a la taille d’un oursin pour les deux premiers responsables de France 3 en Corse qui attendent avant tout de connaître les noms de leurs successeurs. Plus personne n’ignore désormais que la directrice générale de France 3 doit nommer sous peu un nouveau directeur régional pour la Corse. Au moins trois candidats, trois hommes, ont déjà pris leurs marques dans la course au pouvoir audiovisuel régional. Le détail qui coince, c’est la parité hommes-femmes, dont le groupe France Télévision veut être un modèle. A la direction générale de France 3, on aimerait nommer une femme pour diriger une région qui n’en compte aucune dans son encadrement. La Corse est une île, la télévision plurielle pourrait être son parfum !


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • michel Lerma (---.---.59.247) 28 janvier 2006 17:27

    La télénumérique Corse existe déja,en plus c’est gratuit,sans spams,ni pub et c’est sur :

    http://www.tvcorsica.com

    Pourquoi toujours pleurer des subventions publiques pour développer des outils qui existent déjà !

    La 1ere WEBTV numérique sur la Corse dans le Paysage internet Français.

    WWW.TVCORSICA.COM diffuse 24h/24h sur le net ,c’est un projet pour développer l’information du touriste qui va en CORSE

    WWW.TVCORSICA.COM propose de valoriser la Corse via son portail internet en diffusant des vidéos de sites à visiter mais aussi à éviter et c’est toute la différence avec les autres sites.

    WWW.TVCORSICA.COM sera en outre par sa présence une garantie de pluralisme de l’information sur la Corse face un flot de dénigrement d’une autre époque.

    Il ne sert à rien de déployer des webcams pour diffuser des images statiques de sites touristiques mais de diffuser ce qu’il se passe autour et d’avoir une réactivité instantanée en diffusant les films numériques de touristes qui visitent la Corse et qui veulent faire partager leur passion de ce pays

    Pas besoin de financement de 2,3 millions d’euros quand la technologie est mise à disposition de tout le monde à travers la planète pour créer ou développer de manière gratuite ce que d’autres proposent comme « technologie exclusive » afin de s’enrichir en obtenant des subventions grace à l’obsurantisme de notables locales qui vivent gracement de clientélisme et d’argent public.


    • Alexandre-G. Tollinchi (---.---.196.92) 28 janvier 2006 19:08

      Bonjour,

      En effet, en tant que Conseiller National des Jeunes UMP, et a fortiori en tant que Corse, je soutiens la création de cette chaîne. Et j’aimerais bien qu’elle voit le jour très rapidement. J’appelle aussi à soutenir la pétition lancée par le STC pour défendre l’émission corse menacée de suppression sur France 3.

      PS : il y a un pb de lien dans votre article, le bon étant : http://alexandretollinchi.hautetfort.com/archive/2005/10/27/petition-pour-le-lancement-de-via-stella-la-chaine-corse-par.html

      Amitiés,

      Alexandre-G. Tollinchi


      • lerma (---.---.59.247) 29 janvier 2006 17:41

        Un membre de l’UMP qui cherche un financement public pour une TV en langue Corse ?

        Il s’agit d’un gag ?

        Je suis étonné que Nicolas Sarkozy n’a pas plutot recherché un financement privé pour cette TV qui ne sera pas compréhensible par 60 millions de non-Corse mais financé avec leur argent !

        Ce financement doit etre privé !


        • (---.---.47.238) 29 janvier 2006 20:09

          Jean-Pierre Chevenement a des adversaires : A Nizza & chez les Corsaires. La langue de Petrarca est bienvenu en France ... . « A l’heure corse, la toute récente décision de supprimer les émissions de la mi-journée pour renforcer à »midi pile« le rendez-vous avec l’actualité de France 2 et France 3, est perçu comme un sérieux décalage qui range une émission en langue corse »(Severa Maiusta, « La télé corse entre les étoiles et les oursins » ; « Le sort de la chaîne Via Stella est entre Bruxelles et France Télévision »). De les pays Basques & Catalunia jusqu’ a Bukaresti et la Roumanie( + Kazhakstan(Radio Europe) + Kurdistan)(Tele Europe(Groupe Audiovisuelle Francaise a Alaska et Denmark)) une bataille contre la dictature des langues tele-officielles commence ; aussi sur toutes les chaines[RETE UNO + DUE + TRE] Francaises de la Television.


          • Tony (---.---.239.198) 29 janvier 2006 21:46

            pour l’info il existe une pétition pour soutenir cette chaine via stela avec deja + de 400 signataires. voila l’adresse si ça vous interesse de la signe : http://www.corsica-movies.com/viastella/petition.html


            • vincent (---.---.202.134) 6 février 2006 10:10

              Je vis dans le nord de la France pour des raisons familiales, je suis originaire du nord de la Corse et je dois dire que l’espoir d’une télévision Corse était une vraie joie. Aujourd’hui j’ai l’impression qu’on se moque de nous. Proche de Lille on peut trouver des chaines indépendantes de proximité concernant des superficies beaucoup plus petite que la Corse. Ensuite je souhaite une chaine proche des gens et de la culture, avec bien évidemment des emissions en Corse, ça suffit de tuer les langues régionales. J’espere fortement que grâce à cette chaine, l’image de l’île, qui je dois dire lorsque je discute avec les gens ici est très proche du racisme et de la haine, sera remise en valeur comme elle le mérite. Qu’ainsi des artistes comme Patrizia Gattaceca, Féli, stéphane Casalta et bien d’autres peintres et musiciens trouveront une écoute favorable. merci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès