Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La télé corse sans queue ni tête

La télé corse sans queue ni tête

Rumeurs, intox, fuites... L’affaire de la direction de France 3 en Corse prend des allures de feuilleton de l’été.

Sous le titre interrogatif Enfin un nouveau directeur pour France 3 Corse, le site Internet du mensuel Corsica a publié le 28 juillet dernier, sous la signature du journaliste Gilles Millet, une liste partielle des candidats de sexe masculin au poste de directeur territorial de la télévision de service public en Corse.

Selon le mensuel, les prétendants sont les suivants : Jean Baptiste Prédali (journaliste de France 2), Antoine Maestracci (ex responsable de RCFM actuellement à la direction orléanaise de France bleue), Michel Codaccioni (actuel responsable de RCFM), Pierre Leca (France 3 Ajaccio), José Filipi (directeur du Parc naturel régional de Corse ) et quelques autres (sic).

Curieusement, le mensuel, qui se garde bien d’informer ses lecteurs sur le profil des personnalités dont ils révèlent pourtant l’identité, oublie dans sa liste virile les candidatures féminines dont au moins deux d’entre elles ont retenu l’attention de la Directrice générale de France 3, Genevieve Giard.

L’affaire serait-elle déjà entendue ? A Ajaccio avant Paris ? La nomination d’une femme à la tête d’une région de France 3 qui n’en compte aucune dans son encadrement, serait-il impensable dans le monde des médias made in Corse ? Le titre retenu par le mensuel Corsica pour son "scoop" de la semaine annonçant "enfin un nouveau directeur" le laisse penser de manière délibérée, sinon ostentatoire. A moins qu’il ne s’agisse là d’une ultime tentative machiste pour barrer la route au diable. Qui sait ?

A France 3 Corse, les personnels et les syndicats espèrent avoir une réponse avant le 15 août. La télévision de service public en Corse -affirment tous les syndicats- ne peut pas rester plus longtemps sans tête.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Ado (---.---.59.170) 31 juillet 2006 10:43

    Quel est l’interet de cet article ? Encore de la propagande féministe ? On finit par se lasser..


    • S Casanova (---.---.84.64) 31 juillet 2006 15:23

      Il semble que la Direction de France 3 Nord, soit tenue par une femme Anne BRUCI ; cela pour compléter votre information.


      • Emile Red Emile Red 31 juillet 2006 15:41

        Dommage que Michel Petrucciani soit décédé, vous auriez pu avoir un homme mélomane et handicapé, quel renouveau pour la Corse ç’eut été, les polyphonies jazzy au piano scherzando....

        Sinon vous avez toujours le recours, l’ex-ministre Ricard, le bouledogue de l’interieur, l’armentaire Angolais, ce bon vieux Charles...


        • tartator (---.---.52.177) 31 juillet 2006 23:22

          moi, j’ai un cousin du coté de bastia qui connait une femme, qui elle ferait bien le président de france 3 corsica nazionale


          • Severa Maïusta Severa Maïusta 2 août 2006 01:38

            Il y a en Corse, selon les derniers chiffres fournis par l’INSEE, 141 000 femmes sur une population de 273 000 habitants, soit seulement 132 000 hommes. Sur l’ensemble de la France métropolitaine qui compte 60 340 000 habitants, le nombre de femmes est également supérieur à celui des hommes : 31 022 000 femmes et 29 318 000 hommes. Il s’agit là d’un fait. Le relever n’a rien d’idéologique. Suggerer que dans la société civile comme dans un grand nombre d’entreprises publiques, la part des femmes à des postes de responsabilité n’est pas encore au niveau des réalités des statistiques démographiques, n’est pas un fait. C’est une évidence qu’heureusement un grand nombre de décideurs et de citoyens partagent. La loi sur la parité en politique, quoiqu’on en pense, est un signe évident d’une telle prise de conscience. Souligner, à propos de la société nationale de télévision France 3 que l’éventuelle nomination d’une femme à la tête de la télévision publique en Corse ne bouleverserait que des habitudes anciennes et des mentalités dépassées, ne me semble pas relever d’une quelconque « propagande féministe », mais plutôt d’une question digne d’intéret au moment où, pour la septiéme année du jeune XXI eme siécle, la Corse va se trouver être la seule des treize régions télévisuelles françaises à pouvoir tenter le défi d’une télévision locale de proximité. La seule vraie question qui mérite d’être posée, à mon sens, ne concerne pas le sexe de l’ange qui sera désigné. Alors qu’il est tout à fait inhabituel de laisser plus de huit mois vacante une telle place, la question est de savoir si le groupe France Télévision trouvera l’homme ou la femme susceptible de relever les défis ? Ou si, devant l’obstacle, le choix de France 3 se fera du côté de ces seniors de l’audiovisuel public qui ont tous, tels des sous préfets en tenue, ce terrible avantage de n’avoir jamais fait de vagues, nulle part ?


            • Daniel Milan (---.---.168.118) 2 août 2006 01:51

              Etes-vous Corse, Severa, comme votre nom semble l’indiquer ? Adolescent, j’ai vécu près de Galéria, durant quelques années ! Il faut que la jeunesse préserve sa culture et ses traditions, de même que les paysages de l’Ile !


            • Piduchjellu (---.---.225.144) 4 août 2006 16:09

              La Corse est bien moins ’machiste’ qu’il n’y parait .. le droit de vote n’a-t-il pas été donné à tous les citoyens corses par Pasquale Paoli dés 1760 ? La femme a un role capitale dans l’histoire de la societé corse , rien ne se decide sans elle car elle represente la sagesse et la reflexion. Alors , oui à une femme journaliste corse à la tête de Via Stella .. cela apaiserait bien des tensions et donnerait une dynamique nouvelle à une chaine qui , sans avoir ouvert son antenne , parait deja à l’agonie. Evitez « on prend les mêmes et on recommence. » la seule question est de savoir si vous avez dans vos petits papiers : une femme qui postule , qui soit corse pour la maitrise du terrain et qui bien evidemment ait une formation ou un vecu journalistique convaincant !!


              • (---.---.156.104) 4 août 2006 19:58

                Existe-t-il des tares spécifiquement corses ?

                Merci de me répondre avant d’effacer ce message

                françois de boudray


                • Piduchjellu (---.---.123.219) 6 août 2006 06:43

                  Si l’on se refere aux propos d’un certain Michel Poniatowski , dans les années 70 , tout à fait .. elles en seraient d’ordre genetique !!


                  • Luca Ange (---.---.141.108) 22 août 2006 18:12

                    je voudrais dire que je suis candidat à ce poste de directeur de france 3 Corse,que j’ai informé les personnels de france 3 Corse et René Siacci de ma candidature des le mois de janvier dernier,que je m’appelle Luca Ange,que je suis cadre à France 3 Corse,ou j’ai 24 années d’ancienneté,pourtant,je n’étais pas cité dans l’article en question parmis les candidats alors que jusqu’à preuve du contraire je ne suis pas une femme ;donc laisser penser que l’article de millet a oublié « intentionnellement » uniquement les candidates est pure fantasme ;petite précision,à ma connaissance,il n’y a qu’une candidate femme,les autres femmes concernées par cette affaire ont été sollicitées par la direction générale,toutes ont repoussé la proposition ;ce n’est donc pas la faute à qui que ce soit si une seule candidate femme s’est prononcée ;par contre severia maiusta semble tres bien informée de l’interieur,peut-etre d’ailleurs est-elle un homme......j’ose esperer que severia maiusta ne fait pas partie du personnel « homme ou femme » de france 3 Corse...ce qui serait peu sérieux ;


                    • lerma (---.---.224.129) 23 août 2006 03:43

                      Moi,personnellement je postule,comme tous le monde à ce poste Vous pensez que je n’ai auucne chance ??? Vous pensez que je ferais l’objet d’une discrimination d’ordre raciale,courtisane,copinage ??

                      NON NON !!! PAS EN FRANCE MOSSIEUR !!

                      J’écris ma lettre à ce jour pour obtenir mon futur emploi

                      Bonne fin de vacances


                      • magagnadu (---.---.59.190) 12 novembre 2006 16:11

                        Oui il faut une femme à la tete de france3 corse. Pour qu’elle soit à la hauteur, il la faut :

                        - incompétente
                        - vieille
                        - moche
                        - sans attaches clanistes
                        - pas nationaliste
                        - pauvre

                        Comme cela on sera bien sur de l’avoir choisie juste parce que c’est une femme.

                        Severa, tu es probablement compétente, jeune, belle, issue du clan, avec des idées nationalistes et aussi très riche.

                        Comprends donc que la place sera pour quelqu’un d’autre.

                        Magagnadu

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès