Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le 11-Septembre sur Arte : un complot américain « n’est pas (...)

Le 11-Septembre sur Arte : un complot américain « n’est pas inenvisageable »

Samedi 4 janvier 2014, Arte consacre une soirée entière au thème (un peu usé, mais sans doute encore porteur) des sociétés secrètes. Trois documentaires, de 50 minutes chacun, sont diffusés successivement. Le premier s'intitule "Les masques des comploteurs", et s'interroge sur le succès de certaines "théories du complot" (expression dont vous avez compris qu'elle peut désigner, dans son usage grossier, des choses très différentes, allant du délire pur et simple jusqu'au questionnement prudent et parfaitement légitime). Quatre sujets sont abordés : le Prieuré de Sion et la supposée descendance de Jésus ; les Protocoles des Sages de Sion et le fantasme du complot juif mondial ; les attentats du 11-Septembre ; et enfin, l'homme qui n'aurait pas marché sur la Lune. A priori, on se dit que c'est une énième émission indigente (comme Europe 1 nous en avait déjà donné un exemple), qui concourt pour la Palme de l'Amalgame et de l'Enfumage. C'est presque vrai.

JPEG - 34 ko
Daniele Ganser

Trois de ces sujets sont traités de la manière attendue ; ils sont franchement discrédités (à raison). Mais l'un d'eux bénéficie d'un traitement assez étrange : le 11-Septembre. Tout commence de manière classique (pour nos grands médias), avec un lien tissé immédiatement avec les Protocoles des Sages de Sion, qui nous mène à la fameuse rumeur sur les Juifs qui ne seraient pas allés travailler dans les Tours Jumelles le matin des attentats. Rumeur émanant d'Al-Manar TV, amplifiée par Al-Jazira, à laquelle personne (ou presque) n'a jamais cru en France (dès mars 2002, Meyssan lui tord le cou sur LCI), mais dont on nous rabat les oreilles à chaque reportage sur le sujet. D'ailleurs, le documentaire n'essaie même pas de nous faire croire qu'elle bénéficie du moindre crédit en Europe, et l'on se reporte uniquement à la situation dans le monde arabe, en Egypte notamment, où la haine des islamistes envers Israël permet d'entretenir ce genre de récit légendaire. A quoi bon perdre du temps à enquêter sur cette rumeur grotesque ? On se le demande... Peut-être justement parce que nulle enquête n'est nécessaire pour en venir à bout. Faut pas trop se fouler non plus...

On enchaîne sans transition sur "l'avion manquant" du Pentagone, dans une séquence sans aucun intérêt, puisque n'apportant strictement aucune information. L'historien Marian Füssel, qui joue le rôle de l'enquêteur dans ce film, se contente de nous rappeler que si l'avion n'apparaît pas sur les images de la caméra de surveillance du parking, c'est que la caméra ne filmait pas en continu. Ce qui est "troublant" (pour un téléspectateur informé), c'est que ce propos insipide semble être le résultat d'une réflexion, voire d'une enquête de la part de Füssel... alors même que n'importe quel internaute curieux dispose, depuis des années, de cent fois plus d'informations sur ce sujet précis. Pourquoi n'avoir pas évoqué, pour accréditer le crash du vol 77, les nombreux témoignages oculaires, plutôt que cette pseudo-explication technique ? Ou encore, si l'on s'intéresse réellement aux doutes que cet événement suscite, pourquoi ne pas avoir évoqué les compétences de pilote - étonnamment faibles - d'Hani Hanjour ? On se demande quel est l'intérêt d'aborder une nouvelle fois ce sujet rebattu, sans apporter la moindre plus-value... et même en en disant moins que ce que tout le monde sait déjà.

JPEG - 25.2 ko
L’historien Marian Füssel face aux images du Pentagone

Un intrus parmi les experts

Mais le moment vraiment curieux survient lorsque l'on convoque, en guise d'expert, Daniele Ganser, cet historien suisse qui n'a jamais caché ses doutes (pour le moins) au sujet de la "version officielle" ; en décembre 2006, il déclarait ainsi : "L’histoire officielle sur le 11 septembre, les conclusions de la commission, ne sont pas crédibles". Les experts, d'ordinaire convoqués dans ce type de programme, viennent contredire résolument les "théories du complot". Pourquoi cette exception ? Ganser va aborder deux thèmes : la chute du WTC 7 et les délits d'initiés. Voici une retranscription de la séquence :

Voix off : Les poutres métalliques ont-elles vraiment ployé sous l'effet de la surchauffe ? Ou le bâtiment a-t-il été dynamité ? Et pourquoi certaines chaînes de télévision ont-elles annoncé son effondrement une heure avant qu'il ne se produise ? Depuis des années, on s'interroge sur les tenants et les aboutissants de cette affaire. Pour Daniele Ganser, le rapport de 2008 sur l'affaissement de la troisième tour n'est pas concluant.

Daniele Ganser : Aujourd'hui encore, on ignore pourquoi ce bâtiment s'est écroulé. Quand on regarde les vidéos, on a l'impression qu'il a été dynamité. (...) J'ai parlé à des experts en bâtiments qui m'ont assuré qu'on avait fait sauter l'immeuble. Alors bien sûr, on peut se demander si l'on sait vraiment ce qui s'est passé le 11-Septembre.

Voix off : Un autre fait étrange s'est passé à Wall Street. La veille des attentats, des investisseurs anonymes ont parié sur une chute massive du cours d'American Airlines et de United. Ils ont eu raison. Les avions détournés appartenaient bien à ces deux compagnies. Certains ont dû gagner des fortunes en étant informés de la mort imminente de milliers de personnes.

Daniele Ganser : Il est clair que quelqu'un devait savoir ce qui se passerait. Il y a bien quelqu'un qui a organisé les attentats, ce n'étaient pas des éléphants ou des girafes, c'étaient des hommes. Donc certaines personnes devaient savoir ce qui se tramait. Mais là encore, pour savoir qui a commis un délit d'initiés, il faut aller à la Security Exchange Commission, la SEC, c'est elle qui conserve ces informations, mais elle refuse de les divulguer.

Voix off : Le gouvernement américain était-il informé des attentats ? Les a-t-il même orchestrés, comme certains l'avancent ? Une terrible accusation, mais qui n'est pas inenvisageable. Les militaires américains ont eux-mêmes suscité cette méfiance. En 1962, ils soumettent un plan machiavélique au président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy. L'opération Northwoods prévoyait entre autres des attaques terroristes contre Washington et sur le trafic aérien civil. Fidel Castro devait être ensuite tenu responsable de ces attentats. Kennedy a refusé.

A ce moment-là, on reste interloqué : Ganser, qui semble convaincu du dynamitage du WTC 7, n'a pas été contredit, et le narrateur du documentaire semble même accréditer l'idée que des délits d'initiés ont eu lieu (officiellement, il n'y en a pas eu). Mais plus incroyable encore, l'idée d'un laisser-faire américain, voire d'une orchestration des attentats par le gouvernement "n'est pas inenvisageable", nous dit-on, autrement dit est envisageable. Et l'on fonde cette suspicion sur le précédent de l'opération Northwoods. Evidemment, tout cela est très léger, bien d'autres informations auraient pu être apportées au débat ; mais qu'un documentaire diffusé par Arte laisse ouverte la possibilité d'une implication de l'administration Bush a de quoi laisser coi... surtout lorsqu'on se souvient de ce que la chaîne nous avait offert sur ce thème il y a quelques années.

La suite du propos semble essayer de ramener le téléspectateur à la raison, après cette autorisation de douter, quelque peu cavalière. Dès l'évocation de l'opération Northwoods terminée, l'enquêteur reprend la main :

Marian Füssel : Une fois la confiance du peuple dans le pouvoir politique entamé, il est difficile de revenir en arrière. Ce type de situation est apparu durant la Guerre froide notamment. A cette époque, on a conduit sciemment une politique de désinformation, ce qui a débouché sur un climat de suspicion. Dans ces conditions, les théories du complot ont trouvé un terrain particulièrement propice, parce qu'on remettait tout en question et qu'on n'avait plus confiance en l'Etat. C'est dans de tels moments que les théories conspirationnistes connaissent leur heure de gloire, qu'elles sont particulièrement populaires et plébiscitées.

Autrement dit, c'est parce que les politiques ont sciemment désinformé aux Etats-Unis pendant la Guerre froide que le peuple est devenu méfiant, et même un peu parano... Mais cette réflexion est-elle censée discréditer les doutes au sujet du 11-Septembre, qui sont survenus tout de même assez longtemps après la fin de la Guerre froide ? La chose n'est pas claire.

A la fin du film, les quatre sujets abordés sont mis dans le même panier (jolie tambouille...), et tout s'achève sur ces mots :

"Les thèses les plus fantaisistes trouvent un écho favorable à une époque où les gens manquent de repères. Certains y voient les instruments de puissances occultes qui opèrent derrière leurs hauts murs à l'abri des regards : Eglise, gouvernements, sociétés secrètes. Aucune théorie du complot n'est trop aberrante pour ne pas se propager à travers le monde. Au contraire, plus elle est aberrante, plus on y croit."

Ce documentaire, globalement superficiel, qui commet surtout l'erreur de mêler un sujet sérieux avec d'autres qui le sont moins, nous laisse donc dans un certain embarras. Car qu'est-on censé en retenir ? Qu'il n'est "pas inenvisageable" que le gouvernement américain ait eu une responsabilité dans les attentats du 11-Septembre ? Puisque c'est ce que le narrateur affirme, et que l'expert "hérétique" convoqué n'est pas contredit ? Ou est-on censé avoir la mémoire courte et ne se fier qu'aux dernières paroles du film, qui créent un amalgame général et destructeur ? Avec Internet, en tout cas, nous n'avons pas la mémoire courte... et nous prenons note.

Entre deux rives

Mais au fond, tout cela a-t-il grande importance ? Faut-il, pour s'interroger de nos jours, quêter encore la reconnaissance et l'approbation de grands médias qui, en tout état de cause, n'en savent pas plus que nous, et même souvent (beaucoup) moins ? Que nous importe l'avis d'une chaîne de télé, ou d'un historien qui semble à peine découvrir le sujet dont il parle ? Et qui nous refait un film tel qu'on en a déjà vu tant depuis dix ans, copies - de plus en plus pâles - les uns des autres ?

Dans le monde d'hier, dominé par la télévision et la presse, il était certes indispensable d'être reconnu et légitimé par ces autorités, et repris par elles si l'on prétendait peser sur l'opinion. Car c'est elles qui modelaient l'opinion. Mais dans le monde qui vient, dominé par Internet, cela aura-t-il encore un sens ?

En fait, nous sommes actuellement entre deux mondes, sans la totale certitude que nous allons basculer définitivement dans le nouveau - l'ancien s'accrochant de toutes ses forces et s'efforçant de domestiquer la Toile, de la transformer en une grosse télé. Et Benjamin Bayart dit bien que des sociétés différentes sont engendrées, soit par la télévision, soit par Internet :

Dans la société qui se construit autour d'Internet - réseau dépourvu de centre -, nous pouvons prétendre nous émanciper ; dans la société dont la télévision trace les contours, nous sommes voués à passer par un centre, qui nous renseigne (à sa façon) sur l'état du monde et de l'opinion.

En nous préoccupant de ce que dit la télévision de tel sujet polémique, nous avons encore des réflexes du monde d'avant (de ce monde qui meurt, mais qui tient encore) ; nous nous soucions, en vérité, de savoir ce que l'ensemble de la population pense - et la télévision est censée nous donner la réponse, car tout le monde la regarde et s'y conforme plus ou moins.

L'évolution pour sortir de son emprise n'est pas finie ; elle ne fait que commencer. Nous sommes aujourd'hui entre deux rives. Prendrons-nous le large ? Ou le ressac aura-t-il raison de nos rêves numériques ?

L'hypothèse d'une trouble collusion

Sur le Net, justement, je découvrais, presque au même moment où Arte diffusait son navet, un peu par hasard, la dernière intervention du géopolitologue Aymeric Chauprade, à l'occasion d'une émission de Radio Courtoisie du 31 décembre 2013, consacrée à la poudrière balkanique et aux tensions géopolitiques aujourd'hui. Une rencontre improbable, voire impensable avant Internet, les sites de partage de vidéos et les réseaux sociaux, car je n'aurais jamais eu l'idée de me brancher directement sur cette radio à la réputation si... négative. Tant d'oeillères qui sautent en ligne... Et je notais, vers la fin de cette très longue émission de 3 heures, ce bref - mais néanmoins intéressant - passage concernant le 11-Septembre :

Aymeric Chauprade : Finalement, depuis 2001, le pays qui a eu intérêt à projeter les Etats-Unis dans la zone, c'est essentiellement l'Arabie saoudite, qui a voulu d'abord casser l'Irak (...). S'il y a une puissance au Moyen-Orient qui a eu le plus intérêt aux conséquences du 11 septembre 2001, c'est sans doute l'Arabie saoudite. C'est sans doute du côté d'une collusion entre l'Arabie saoudite et certains éléments de ce que j'appelle l'Etat profond américain qu'il faudrait un jour s'interroger par rapport au 11-Septembre. Davantage peut-être que les hypothèses qui avaient été évoquées par rapport aux Israéliens (...). Aujourd'hui, l'une des puissances qui sème le plus la guerre et qui, n'oublions pas... Qui a créé Al-Qaïda ? c'est le renseignement saoudien. Qui finance la radicalisation du Caucase, des franges de la Russie ? c'est le wahhabisme saoudien. Donc les deux pays, ou les deux services qui ont joué un des rôles les plus graves du point de vue du renforcement du fondamentalisme, c'est le renseignement saoudien et le renseignement pakistanais, qui a joué aussi bien sûr un rôle très trouble...

Philippe Conrad : ... qui sont très connectés d'ailleurs.

Aymeric Chauprade : Si vous voulez, moi je crois qu'il faut chercher, il faut être très prudent quand on est chercheur, on ne prétend pas avoir toutes les conclusions abouties, mais c'est dans cette hypothèse de la collusion trouble entre certains éléments américains et saoudiens qu'il faudra s'interroger un jour sur la responsabilité de ce tremblement de terre au Moyen-Orient, depuis le 11 septembre 2001 en particulier.

Emission intégrale : partie 1, partie 2, partie 3 et partie 4

Rien de très nouveau, certes, par rapport à ce que Chauprade avait déjà pu dire, même si l'Arabie saoudite est plus directement pointée du doigt ici. Le géopoliticien rejoint sur ce point le sénateur Bob Graham (ancien président du Comité du Renseignement du Sénat) qui, depuis bien longtemps, réclame une nouvelle enquête en pointant la complicité des Saoudiens. Dans le Huffington Post du 11 septembre 2012, il écrivait ainsi :

"Dès le début de la Congressional Joint Inquiry, l'enquête parlementaire sur le 11-Septembre, il a paru peu plausible que les pirates de l'air (...) aient pu réaliser seuls ce complot abominable. Les investigations ont montré la justesse de ces soupçons, et un chapitre de 28 pages dans le rapport est consacré aux sources de soutien étranger pour certains de ces terroristes quand ils étaient aux Etats-Unis. Mais ce chapitre reste censuré, son accès refusé aux Américains.

Hélas, ces 28 pages ne représentent qu'une fraction des preuves de la complicité saoudienne que notre gouvernement continue de cacher au public, sous forme d'un programme de classification tronquée, qui semble surtout faire partie d'un effort systématique pour protéger l'Arabie saoudite de la responsabilité de ses actions."

Si jamais l'hypothèse de Chauprade était valide, celle d'une trouble collusion, on comprendrait mieux la logique de cette censure... Comme il le dit lui-même, il faudra s'interroger un jour sur ce sujet... un jour...


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (99 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 5 janvier 2014 12:18

    «  Comme il le dit lui-même, il faudra s’interroger un jour sur ce sujet... un jour... »


    Ca fera du grain à moudre pour ceux qui ont du temps à perdre... Les autres continueront de se concentrer sur la préparation d’un avenir acceptable, en sachant que quoi que les oisifs découvriront sur le passé, personne ne pourra remonter en arrière pour changer de route au carrefour précédent.


    • Andromede95 Andromede95 5 janvier 2014 13:55

      César Castique : « Ca fera du grain à moudre pour ceux qui ont du temps à perdre...  »


      Pardon aux conspirationnistes, je déroge à ma résolution 2014 de ne pas les taquiner pendant un mois en indiquant ici, ici, ici et  les réponses à leur ribambelle d’élucubrations pseudo-scientifiques qu’ils ne manqueront pas de passer en revue ici même.

    • doctorix doctorix 5 janvier 2014 18:04

      Aucune surprise dans ce « documentaire » d’Arte.

      Nous ne sommes pas déçus, nous n’en attendions rien.
      Le sujet en était, malgré toutes les bêtises qu’on lui a accolées, le 11 Septembre, bien sûr.
      On y a introduit la juste dose de dénonciation de l’antisémitisme, celle sans laquelle aucune publication n’est possible (si vous êtes complotiste, vous êtes antisémite, c’est un axiome incontournable), ainsi que quelques documents sur des sujets fumeux et invraisemblables (encore que pour la Lune, j’ai quelques doutes fondés), pour tenter de faire un amalgame..
      Comme l’auteur de ce billet, je suis confondu par le mauvais choix (tout à fait volontaire) des arguments censés réfuter la thèse du complot. 
      On s’est bien gardé de demander à Reopen911 l’un ou l’autre des centaines de documents qu’il collecte depuis dix ans.
      Ou bien de parler du livre de Victor Thorn, qui ne peut laisser aucun doute sur la destruction par explosifs des trois tours du WTC :
      Ou bien encore d’évoquer le formidable documentaire de Massimo Mazzucco :


      « 11-Septembre : Le nouveau Pearl Harbor »


      Evidemment, je vous conseille de prendre connaissance de ces documents.
      Cependant, les commentaires de Daniele Ganzer qui sont restés sans contestation sont peut-être le signe d’un changement de paradigme. Le vent tourne, et le jour de la révélation se rapproche à grand pas, et cela explique probablement le retournement de veste d’Arte, du moins ce qui en parait la prémisse.
      Nous en verrons bien d’autres.
      Pour l’instant, le projet semble être de tout mettre sur le dos des saoudiens : ce ne sera pas facile.
      A mon avis, l’Empire tremble de plus en plus, au fur et à mesure des progrès que fait la vérité.
      De cette vérité, il ne se relèvera pas.

    • doctorix doctorix 5 janvier 2014 18:16

      PS : on peut cependant accorder quelques bons points à Arte.

      Si le pseudo historien, pseudo-journaliste Marian Füssel s’est montré particulièrement nul, trois points ont été évoqués, capitaux :
      1) La chute spontanée de la troisième tour, que 85% des Français continuaient à ignorer.
      2) Les délits d’initiés pariant sur la chute des actions des compagnies aériennes le 10/9.
      3) La révélation du projet Northwood sur Cuba, projet repoussé par Kennedy, qui montre que le mensonge et la tromperie sont partie intégrante de la politique militaire américaine (il n’est pas impossible que ce soit une des causes de l’assassinat de Kennedy).
      Trois points qui doivent pousser à la réflexion.

    • César Castique César Castique 5 janvier 2014 20:31

      « Le vent tourne, et le jour de la révélation se rapproche à grand pas, et cela explique probablement le retournement de veste d’Arte, du moins ce qui en parait la prémisse.

      Nous en verrons bien d’autres.
      Pour l’instant, le projet semble être de tout mettre sur le dos des saoudiens : ce ne sera pas facile.
      A mon avis, l’Empire tremble de plus en plus, au fur et à mesure des progrès que fait la vérité.
      De cette vérité, il ne se relèvera pas. »

      Mon pauvre ami, Le pire des comportements, en politique et sans doute d’une manière plus générale, c’est de prendre ses désirs pour des réalités. Et là, vous êtes dedans jusqu’au cou ! 

      Alors, pour entrer en lucidité, je vcous suggère de commencer par vous demander quel pourcentage des opinions publiques souscrira réellement et viscéralement à votre version de la « révélation », au point de descendre dans la rue et d’affronter le gaz lacrymogène et les balles en caoutchouc - parce que les réactions épidermiques du Café du Commerce, c’est de la roupie de sansonnet bituré.

      Avant de répondre, souvenez-vous donc des pantalonnades « Indignés », « Indignados », « Occupy Wall Street », « Occupy London » et autres « Anonymous ». Tout ça, c’était du vent de chez Eole, et je l’ai pensé dès le premier jour, en ma qualité d’expert international en superficialité spontanée.

    • César Castique César Castique 5 janvier 2014 20:45

      « ...je déroge à ma résolution 2014 de ne pas les taquiner pendant un mois en indiquant ici, ici, ici et là les réponses à leur ribambelle d’élucubrations pseudo-scientifiques qu’ils ne manqueront pas de passer en revue ici même. » 


      Je vous entends bien . Andromède95, mais je voudrais vous dire que ce qui importe, ici et maintenant, c’est de faire savoir aux électrices et aux électeurs, que la construction européenne est la plus brutale agression perpétrée contre la démocratie depuis l’instauration des régimes bolchevik, fasciste et national-socialiste, et que le seul moyen d’échapper à cette tyrannie, c’est de voter contre les partis européistes, le 25 mai prochain, sans se laisser distraire par des spéculations subalternes, relatives à des polémiques subalternes.

      Et ça, c’est vraiment la priorité des priorités pour tous ceux qui se préoccupent davantage de l’avenir que d’un passé définitivement advenu.

    • doctorix doctorix 5 janvier 2014 23:20

      @César

      Vous avez déjà vu une eau à 0°C ?
      On croit qu’il ne va rien se passer.
      Et puis tout d’un coup un minuscule cristal se forme, et en un instant, toute l’eau devient solide.
      Quand les esprits seront à point, la mayonnaise prendra d’un coup, sans prévenir.
      On ne sait pas quand ça arrivera.
      Mais on sait que ça arrivera.
      « Malheur à celui qui s’est tu parce qu’il croyait parler dans le désert ». H. de Balzac.

    • doctorix doctorix 6 janvier 2014 00:07

      Et puis, César, ne minimisez pas l’impact de la révélation sur notre Europe pourrie.

      Cette Europe a été voulue et programmée par l’oligarchie américaine en place, elle est sa colonie.
      Lorsque l’Amérique, comprenant les mensonges, la trahison et la forfaiture, se dressera contre son gouvernement, soit elle deviendra dictature dans une répression sauvage (dont les bases sont déjà en place avec les camps de concentration de la FEMA : http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/2496-fema-600-camps-de-concentration-aux-etats-unis ), 
      soit elle perdra toute crédibilité aux yeux du monde.
      Mais dans tous les cas, ses œuvres tomberont, y-compris l’Europe.
      Peut-être pourrons nous alors nous reconstruire sur des bases saines.

    • César Castique César Castique 6 janvier 2014 15:38

      « On ne sait pas quand ça arrivera.

      Mais on sait que ça arrivera. »

      Et bien en attendant, on peut patienter en se livrant à des activités plus intelligentes que des spéculations sur le 11 septembre. Les Arabes, eux, ils s’assoient au bord de l’oued jusqu’à ce que passe le cadavre de leur ennemi.

      Pourquoi pas ? Avec une canne à pêche...

    • CASS. CASS. 6 janvier 2014 19:19

      1 des points concernants l’assassinat de Kennedy ( Irlandais de surcroit ce qui n’était pas pour plaire) il ne voulait surtout pas que les occupants colonialistes sionistes de la palestine obtiennent le nucléaire militaire.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 janvier 2014 00:00
      Et puis tout d’un coup un minuscule cristal se forme, et en un instant, toute l’eau devient solide.
      Quand les esprits seront à point, la mayonnaise prendra d’un coup, sans prévenir.

      Bon cela tarde quand même un peu, hein. On nous promet la chose depuis le « Maine », Pearl Harbour, la mort de Kennedy et donc maintenant le 11/9.

      Je veux bien que vous touillez la mayonnaise, mais je crois que vous avez oublié l’huile et les oeufs.

    • T.REX T.REX 7 janvier 2014 20:43

      A L’AUTEUR Taïké Ailé,

      Je ne vois pas ce qui vous choque dans le fait que l’on dise à la télé qu’un complot
      américain est envisageable puisque vous même vous l’envisagez ! Vous devriez en être satisfait !

      C’est ça la liberté d’expression : Tout est envisageable !
      Mais c’est ça sa limite : Rien ne peut être affirmé sans preuve ! 


    • Hijack Hijack 5 janvier 2014 12:26

      Toujours intéressant de revenir sur cet attentat à l’intelligence !
      .
      Je me permets de poster ce billet où je récapitule l’affaire, titré justement : attentat à l’intelligence, car comprendre ou ne pas comprendre, se poser ou pas des questions sur cet évènement tragique, n’est qu’une question de réflexion et de liberté d’esprit.
      .
      Depuis ... nous avons reçu bcp d’informations toutes à charge contre la version officielle. Bcp de truthers véhéments à l’époque ne se manifestent bizarrement plus, là où ça devient le plus critique pour leur version préférée, qu’ils avaient défendu durant de longues années ; en effet, depuis que ceux qui ont pondu la V.O se sont désistés les uns après les autres : -disant entre autres et de mémoire- : qu’ils ont été manipulés, qu’ils ont reçu de faux documents, de fausses données etc ...- Qui peut faire mieux ???


      • Hervé Hum Hervé Hum 5 janvier 2014 12:37

        J’ai aussi été surpris de ce passage du documentaire sur l’effondrement de la tour 7. Le mieux aurait été de ne pas en parler pour ne pas relever, révéler l’impossibilité qu’une telle tour s’effondre sans autre motif qu’un incendie. Mais ils l’ont mis, bien qu’ils disent qu’il est tout aussi impossible d’en conclure l’implication du gouvernement US sous peine de tsunami diplomatique. Donc, ils se contente de reconnaître les faits, reconnaissent l’impossibilité d’en conclure l’impensable et passent au cas des astronautes.

        Mais ce qui est important, c’est que c’est sans doute la première fois qu’une chaine de télévision diffuse un reportage reconnaissant cette anomalie ou plutôt impossibilité qui conteste, invalide la version officielle. Mais en prenant le maximum de précautions !


        • Le printemps arrive Le printemps arrive 6 janvier 2014 09:30

          Est-ce que ce voile levé discrètement sera, plus tard, l’excuse qui permettra de dire « ah si, nous en avions parlé à telle date dans tel reportage ! » ?

          Tout cela est bon signe, les consciences s’éveillent...

          L’être humain ne peut pas tout accepter d’un seul coup. Imaginez la dissonance cognitive engendrée !

          Les sujets à dissonance sont nombreux : alimentation, guérison de maladies, énergies, mode de production agricole, fonctionnement de la société, théories scientifiques...

          Soyons patients et confiants dans l’inéluctabilité d’une évolution de l’existence (et pas la révolution dans la résistance) vers des jours où nous trouverons tous (même les pires, qui seront pardonnés) bonheur et joie de vivre.


        • doctorix doctorix 6 janvier 2014 12:28

          Pas de pardon pour Bush, Cheney, Rumsfeld, Wolfowitz et autres militaires félons.

          La chaise électrique, ce n’est pas fait que pour les blacks.
          Auparavant, je suggère l’exposition avec carcan devant la Maison Blanche pendant trois jours.

        • Laulau Laulau 5 janvier 2014 12:43

          Un très bon article. Jai beaucoup apprécié la mise en lumière du rôle néfaste de l’Arabie. Après tout, dans un système ou l’argent est roi, quoi de plus naturel de voir les pétrodollars diriger la planête ?


          • claude-michel claude-michel 5 janvier 2014 12:43

            Le 9/11...Rappelez vous des images télé (très vite censurées) des pays du maghreb en liesses a cet attentat... !


            • etrange etrange 5 janvier 2014 13:37

              ...Ce qui n’a surtout pas été divulgué, ce sont les 3 Israéliens, qui se sont révélé agents du Mossad, qui riaient, dansaient et se congratulaient juste après la première explosion des tours le 09/11/2001 !!! 


            • etrange etrange 5 janvier 2014 13:39

              « ..se sont révélés... »


            • claude-michel claude-michel 5 janvier 2014 14:16

              Par etrange...Pour ces 3 personnes je ne sais pas...Pour le Maghreb...j’ai les cassettes a la maison.. !


            • Mr Moutmout Mr Moutmout 5 janvier 2014 15:30

              C’est un fake.

              Vidéo prise lors d’un mariage, AVANT le 911, et resortie pour l’occasion.

              Déjà débuké.


            • Henri Diacono 5 janvier 2014 15:52

              Bonjour Claude Michel, Pour avoir été présent ce jour là en Tunisie je puis vous affirmer que je n’ai jamais eu connaissance ni assisté dans ce pays, à des manifestations de liesse populaire.
              Ce qui est navrant dans cette histoire farcie de mensonges qui ne sont pas sans rappeler ceux qui ont été officialisés pour l’assassinat de Kennedy (Castro le coupable), est qu’il n’est nul besoin de la télé, ni des discours d’experts ou de dirigeants, pour savoir que la collusion entre Arabie Saoudite et États Unis, à laquelle on peut ajouter le Qatar et Israël bien sûr, est évidente depuis longtemps. Il suffisait de réfléchir sur les les faits rapportés par les agences de presse.
              Ces quatre nations ou plutôt les manipulateurs de ces quatre nations s’entendent à merveille pour infester le Moyen Orient et même, comme c’est le cas depuis deux à trois ans, l’Afrique du Nord ainsi que le Soudan et Centrafrique. Les richesses minières de la région, l’importance géopolitique de certains riverains méditerranéens n’expliquent pas à eux seuls ces démarches de l’ombre. Pourquoi une telle emprise si visible ? Même si elle annonce le début du déclin de l’impérialisme et capitalisme actuels, il est à peu près acquis que celui qui le remplacera sera tout aussi maléfique et...idiot. Le seul côté rassurant de celui la est qu’il mettra du temps pour se constituer et donc nous ou vous foutre la paix pendant une bonne poignée d’années. En attendant fuyez.


            • Hijack Hijack 5 janvier 2014 18:59

              Attention, cependant ... sur les israéliens dansants !
              .
              Si vous croyez qu’ils vont se dénoncer aussi facilement et ridiculement, c’est les sous estimer !
              .
              Cette tentative, comme je l’ai explique mille fois ... n’est que de la poudre aux yeux ... ayant pour but la stratégie brièvement expliquée ci-après : Il fallait à tout prix associer ceux qui contesteront la v.o à des antisémites ... donc, ils se sont foutus de la gueule de quelques naïfs pensant que les responsables ou leurs soutiens iront s’accuser de ce soit disant attentat, au pied des tours encore fumantes ... non, leur seul but est de pouvoir accuser d’antisémite tous ceux qui ne seront pas d’accord avec la V.O et que dire contre ceux qui contestent vraiment. Poudre aux yeux donc. Imaginez-vous un coupable d’un grand massacre venir danser près des cadavres ... si ce n’est, soit un malade, soit une manip !
              .
              Israël doit être accusé ... c’est le principal intéressé, mais pas sur la base de ses israéliens dansants ...


            • Arnaud69 Arnaud69 5 janvier 2014 19:08

              @ Hijack

              L’effarante inauguration d’un Parlement JUIF Européen ! Agoravox TV

              Pour la première fois de ma vie j’aime le RAP

              Respectez la VO s’il vous plait, sinon c’est police menottes, prison !


            • berry 5 janvier 2014 20:52

              A lire, un excellent article de laurent Guyénot où il évoque cette histoire tout à fait véridique des israéliens dansants.
              Le but de la mise en scène était certainement de les faire passer pour des « arabes dansants », mais une intervention extrêmement rapide et efficace de la police a permis de les arrêter.

              http://www.voltairenet.org/article179106.html
              Extrait : "Si les Israéliens n’avaient pas été interpelés en fin d’après-midi, l’histoire aurait probablement fait la une des journaux sous le titre : The Dancing Arabs. Au lieu de ça, elle fut totalement étouffée et ne circula que confidentiellement."


            • Citoyen85 6 janvier 2014 09:51

              Que ces jeunes abrutis se prennent en photo en riant avec en fond la tour qui brûle méritait une bonne paire de baffes. Ils n’étaient pas déguisés en arabes comme le prétendent certains. Ils ne dansaient pas non plus, une habitante avait été justement choquée de leur comportement et les a signalés à la police. Les photos ont été analysées et elles ont bien été prises juste avant le second crash. Ils ont été emprisonnés pendant plusieurs mois, pas pour ces photos mais parce qu’ils travaillaient sans permis de travail et c’est pour ce seul motif qu’ils ont finalement été expulsés. S’imaginer que le Mossad aurait ressenti le besoin d’imortaliser l’évènement (d’une manière aussi voyante en plus) est d’un ridicule total !


            • CASS. CASS. 6 janvier 2014 19:49

              Il est aussi à noter qu’il y avait d’énormes travaux à faire dans ces tours bourrées d’amiante etc, et que les assurances laissaient tout ça à la charge intégrale des proprio de ces tours. il était bien plus avantageux de les démolir et d’en faire des neuves. à Partir dela il est facile de comprendre que certains ont voulu faire d’une pierre plusieurs coups notamment les nétanyahus les bush et cie.


            • Citoyen85 7 janvier 2014 10:37

              C’est totalement FAUX, les tours étaient remplies à 98% et étaient très rentables, il étaient nombreux à vouloir reprendre le bail emphythéotique des tours et les offres dépassaient largement les prévisions de la Port Authority of New York, propriétaires des tours. Les conspirationnistes se sont basés sur la baisse temporaire d’occupation des tours suite aux attentats de 1993.
              De même l’amiante ayant été interdit au début de la construction des deux tours, il n’y avait de l’amiante que dans les étages inférieurs d’une seule tour et il avait été encapsulé. Les assurances n’avaient rien exigé du tout.
              De toute façon, croire que le propriétaire aurait pu téléguider ces attentats et faire 3000 victimes pour éviter un désamiantage est ridicule ! Vous ne réalisez même plus l’énormité de vos propos ! Les dégats autour des deux tours étaient énormes et ont couté une fortune, pendant la reconstruction, pas de loyers mais Silverstein devait continuer à payer son bail emphythéotique à la Port Authority. La reconstruction ne fait que s’achever maintenant.


            • Yohan Yohan 7 janvier 2014 20:51

              et alors, ça ne prouve rien ? le Mossad a tout à gagner à une intervention américaine contre les ennemis d’Israël, c’est tout. on voit bien que n’importe quel argument est réfutable.


            • doctorix doctorix 7 janvier 2014 21:12

              @Citoyen85

              Faut sortir, mon vieux.
              Les danseurs du 11/9 étaient des agents du Mossad.
              "On trouva également sur eux des passeports de nationalités diverses, près de 6 000 dollars en espèces et des billets d’avion open pour l’étranger. Les frères Kurzberg furent formellement identifiés comme agents du Mossad. Les cinq Israéliens travaillaient officiellement pour une compagnie de déménagement nommée Urban Moving Systems, dont les employés étaient majoritairement israéliens.
              C’est là :

            • Citoyen85 8 janvier 2014 10:27

              Ce n’est pas parce que deux d’entre eux auraient travaillé pour le mossad que ça change quoi que ce soit. Se faire prendre en photo en riant avec une tour en flammes en arrière-plan est complètement stupide, encore plus si on a été agent SECRET et qu’on travaille sans permis aux Etats-Unis ! ce n’est pas un comportement d’agents secrets mais de jeunes cons !


            • alinea Alinea 5 janvier 2014 13:08

              J’y vois aussi, ou peut-être surtout, la grande condescendance, pour ne pas dire dédain, des nantis de tous bords, politiques, médiatiques, financiers, à l’égard du peuple, ignare par nature, sujet à des frayeurs obscurantistes,etc. C’est ce qui ressort d’à peu près toutes les émissions ! Alors, il y a ceux qui veulent se placer du côté de l’intelligentzia, et les autres ! Il s’agit, là aussi, d’une lutte de classes ! J’ai idée que les vrais complotistes sont rares bien que cette forme de paranoïa qui a besoin de bouc émissaire, se propage à vue d’oeil. Ayons l’oeil, justement, aiguisons notre sens critique ; à ce propos j’ai écouté tout à l’heure une émission sur France Cul,( crédulité,etc, était le thème) navrante, avec Revel qui crédite son savoir de quelques études d’experts non nommés ! En gros : tout va très bien madame la Marquise, dormez sur votre téléphone portable sous une antenne, parce que, jusqu’à preuve du contraire, personne n’en est mort !....vous serez bien plus heureux si vous croyez ce qu « on » vous dit !


              • Henri Diacono 5 janvier 2014 19:39

                Alinéa vous le savez, plutôt qu’acteur actif dans ce théâtre morbide qu’est la planète devenue village, soyons spectateur lucide. Je sais pour l’avoir déjà écrit et donc ressenti que la lucidité fait quelquefois souffrir, mais elle a l’énorme avantage de nous permettre de nous écarter des chemins tordus. Et il y en a. Tracés par les AUTRES. Alors regardons. Toujours du haut de nos balcons, jamais au rez de chaussée.C’est ainsi que nous arriverons intacts et satisfaits au terme de nos parcours individuels.
                Salut à vous.


              • Odal GOLD Odal GOLD 5 janvier 2014 13:13

                 
                L’auteur Taïké Eilé écrit : « Trois de ces sujets sont traités de la manière attendue ; ils sont franchement discrédités (à raison). »
                >>> pourquoi : « à raison » ? ???

                Pas une explication. Pas vraiment un avis sur le 11/9 non plus. Finalement, il reste plus que prudent et conforme sur la vision de TF1 (ou de Arte ici). C’est quoi l’intérêt de son article, sinon pour dire comment Taïké Eilé est quelqu’un qui serait « sérieux ». Et qui à la manière de Chauprade ne croit pas dans la destruction de l’Irak à une volonté d’un « Grand d Israël ».
                 
                Le Grand Israël fait référence aux territoires promis par Dieu au Peuple juif et qui, selon la tradition, s’étendent du Nil à l’Euphrate, recouvrant ainsi la Palestine historique (Israël, Cisjordanie, Bande de Gaza, le Liban, la Syrie, la Jordanie, une partie de l’Irak, une partie de l’Égypte dont le Sinaï) >>> http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Isra%C3%ABl
                 
                Sur le 11/9, voir le film « Loose Change 2 », c’est très intéressant
                >>> http://www.youtube.com/watch?v=bDJOQaCqIo0
                 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 janvier 2014 19:29

                  Odal Gold,

                  C’est aussi le point de vue des Évangéliques (25% des Américains), la base des néo cons du Parti Républicain US.
                  Israël est leur terre promise.

                  «  Le poids géopolitique des Évangéliques aux USA : le cas d’Israël »

                  « site Hérodote : les évangéliques à l’assaut du monde »


                • Odal GOLD Odal GOLD 5 janvier 2014 20:25

                   
                  Exact.
                  Le « sionisme chrétien » : les protestants fondamentalistes constituent désormais la frange la plus radicale aux États-Unis pour soutenir Israël et condamner l’option de « la paix contre les territoires ».
                  >>> http ://www.massorti.com/Les-evangelistes-americains-et
                   
                  Ajoutons à cela : « Pas moins de 72% des pasteurs aux États-Unis rejettent la théorie de l’évolution. Et 46% pensent que la Terre a environ 6000 ans. »
                  >>> http://www.lavie.fr/religion/les-trois-quarts-des-pasteurs-americains-seraient-creationnistes-24-01-2012-23353_10.php
                   
                  Le coté simplet de la plupart des « hommes » et leur manque de sensibilité vis à vis du monde me sidéreront toujours. Et cela ne date pas et ne s’arrêtera pas avec Israël.
                   
                  Je me méfie aussi des « cartésiens » :
                  >>> http://odalgold.blog4ever.com/le-peuple-le-plus-moral-de-la-terre
                   


                • DanielD2 DanielD2 5 janvier 2014 13:13

                  Ca finira comme Kennedy. A peu près tout le monde saura que la version officielle ne tient pas la route, et après ?


                  • Hijack Hijack 5 janvier 2014 13:31

                    DanielID2,
                    .
                    Et après ... Il n’y aura pas bcp d’après ! Le 911 est le summun. Kennedy certes ... mais tout comme pour Pearl Harbor, le Liberty US, il n’y avait pas internet et pratiquement pas d’informations ... Là, les gens s’informent et comprennent qu’il y a eu false flag et cette manipulation a permis toutes les guerres d’agressions, tous les crimes ...


                  • DanielD2 DanielD2 5 janvier 2014 14:51

                    Houlala, je suis sûr que ça empêche de dormir les gens qui ont manigancer tout çà.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles







Palmarès