Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le fil RSS, futur standard de l’accès à l’information (...)

Le fil RSS, futur standard de l’accès à l’information datée

Sans doute avez-vous déjà entendu parler de fil ou de flux RSS ! Oui, non, peut-être ? Commencer par donner une définition des termes fil ou flux RSS n’a aucun intérêt. Savez-vous ce que veut dire DVD ? Sans doute pas, mais vous savez à quoi il sert, et c’est l’essentiel.

Seuls deux à cinq pour cent des internautes utiliseraient des fils RSS aujourd’hui, mais aucune étude ne permet d’avancer un chiffre précis. L’important, me semble-t-il, est plutôt de savoir en quoi les fils (ou les flux) peuvent vous aider à consulter rapidement de l’information.

Une page, permettant de créer un flux RSS, dans Firefox 1.5 et dans Internet Explorer 6, contient du texte et des balises servant à la mise en page. Certains sites disposent de ces pages, d’autres pas. Si vous utilisez déjà Internet Explorer 7 ou Firefox 2, vous ne verrez pas les éléments de code informatique, mais cela ne change rien à la suite de l’explication.

Cette page qui contient du texte et des balises, nous allons l’appeler la « page RSS. » Pour lire la page RSS, il faut un petit logiciel appelé « lecteur » qui va afficher cette page de façon lisible. Lorsque vous copiez l’adresse de la « page RSS » dans un lecteur, vous créez un fil ou un flux RSS. Si on appelle cela « fil », c’est parce que vous avez dorénavant un lien (un fil) entre votre lecteur et le site Internet auquel appartient la « page RSS » par lequel va transiter le « flux » des informations.

Cette page dans le lecteur affiche dorénavant les articles du blog ou du site, les uns en dessous des autres. Vous pouvez mettre dans le lecteur tous les flux des sites que vous consultez régulièrement.

Quel intérêt, me direz-vous ? Eh bien, en fait, le lecteur de fil RSS ne se contente pas d’afficher des news. La première fois que vous créez un flux, le lecteur vous affiche les news les plus récentes. Les fois suivantes, il vérifie si les notes les plus récentes ont déjà été affichées dans le lecteur ou s’il faut qu’il les récupère pour que vous puissiez en prendre connaissance.

Pour connaître l’actualité de vos sites préférés, il vous suffit donc d’ouvrir votre lecteur, les notes que vous n’avez pas encore lues sont à votre disposition.

Un point important donc, les flux RSS sont là pour gérer des nouvelles (sites de presse ou rubriques actualité ou blogs qui, par essence, sont structurés par un système de dates). Les fils ou flux ne sont pas là pour gérer des éléments non datés (genre textes et bases de données).

Il existe de nombreux lecteurs aux performances très inégales. Si vous souhaitez savoir comment fonctionne un lecteur de fil RSS, vous pouvez essayer Newsgator. Sur le côté droit du blog, vous trouverez dans la rubrique modes d’emploi, « un lecteur de fils RSS », à imprimer avant de démarrer.

Un petit mot, pour conclure, aux « experts ». Vous avez raison, ce que j’ai appelé ici la page RSS devrait s’appeler en fait la page XML puisque c’est en XML qu’elle est écrite. Cela faisait un terme de plus à expliquer et mon but ici est de simplifier un concept assez difficile, pas de délivrer un discours de geek destiné à une minorité.

Eric Dupin dit que nous sommes "pollués par l’expérience". Tout semble simple à ceux qui savent...


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • jak (---.---.111.240) 15 novembre 2006 10:43

    merci,c’est plus clair maintenant, pour tout ceux qui comme moi ne comprennent rien au langage des initiés


    • fb 15 novembre 2006 10:57

      Un point important qui n’est peut être pas mis en exergue par cet article est que c’est un changement fondamental dans la façon de « consommer de l’information ». Contrairement, par exemple, aux news-letters qui « poussent » de l’information comme les médias de masse, les fils RSS (et Atom) permettent de « tirer » l’information vers soi, l’internaute gère lui même ses abonnements et ce, sans inscription, de ce fait c’est un procédé nettement moins intrusif.

      En revanche l’auteur de cet article laisse entendre que l’intérêt des fils RSS serait limité à des actualités datées, pourtant ce n’est pas le cas même si ces utilisations sont un peu plus « geek » smiley


      • rjolly (---.---.227.38) 15 novembre 2006 10:58

        Pas besoin d’installer un client, il suffit d’utiliser un agrégateur en ligne comme netvibes.com.


        • (---.---.234.81) 15 novembre 2006 12:13

          J’utilise aussi www.netvibes.com (service gratuit) et je gagne avec un temps considérable.


          • Algunet 15 novembre 2006 14:44

            Les fils RSS sont effectivement très intéressants mais l’auteur oublie de signaler que leur mise à jour n’est pas parfaite (des news sur un sujet abonné passent au travers) que le tri n’est qu’imparfait car non sélectif, mais qu’en fait on suit les nouvelles d’un site et pas obligatoirement sur un sujet, exemple les nouvelles de TF1 (du fait divers aux infos économique). Suivez le fil d’Agoravox et vous verrez que tous les sujets traités par ce site ne sont pas présentés. L’inconvénient de ce procédé est qu’on est vite envahi par une masse d’informations dont une très grande partie ne nous intéresse pas, le tri étant imposé par l’émetteur de ces nouvelles. DONC bien choisir ses fils RSS. Netwibes permet effectivement d’y accéder (web 2.0), également IE7 et FF mais aussi Opéra de façon très agréable par un onglet spécialisé et autres softs, gratuits of course.


            • (---.---.162.15) 15 novembre 2006 19:46

              J’ai essayé les fils RSS il y a un an. Le système est très simple et j’ai trouvé très performants les programmes que j’utilisais.

              Et puis j’ai abandonné. Parce que je n’ai pas besoin de recevoir en temps réel les dernières infos. Parce que je les regardais quand j’en avais envie et finalement comme lorsque j’allais les consulter sur un site. Alors plutôt que d’aller voir un reflet, j’ai préféré retourner à l’original au bout d’une ou deux semaines.

              Il y a sûrement des cas ou les fils RSS sont intéressants, mais pour l’utilisateur Lambda je ne crois pas que ça apporte grand chose.

              Voilà deux ans qu’on dit que ce système va être utilisé par tous. On est à 5%, ne cherchez pas des explications techniques à ce mauvais taux d’utilisation, admettez simplement que ce n’est pas si utile que certains le croient.

              Il y a eu le même échec quelques années plus tôt avec « l’active desktop » de Microsoft où les infos arrivaient toutes seules sur le bureau. C’est révélateur.

              Finalement, l’internaute accède à l’information sur le Réseau de la même façon que dans la vie physique lorsqu’il ouvre un journal ou la télé ou la radio. Il consulte là où il y a de l’info. Il n’éprouve pas le besoin d’être chatouillé par l’info quand il est occupé à autre chose.

              Am.


              • Algunet (---.---.23.201) 15 novembre 2006 20:25

                En fait tu confirmes l’impression que j’ai essayé de donner dans le commentaire si dessus, mais pour quelques sites spécialisés j’y trouve mon bonheur. smiley


              • Christian Bensi christian BENSI 15 novembre 2006 23:32

                >fb Je suis d’accord avec toi mais je te le rappelle cet article est un article de sensibilisation. Alors oui les « fichiers atom » mais pour faciliter la compréhension, c’est un peu raide, non ! smiley

                >rjolly Je n’ai pas aborder la « notion de client ». J’ai parlé de « logiciel » pour ne pas devoir rentrer dans le verbiage. Je suis d’accord avec toi. Moi aussi j’utilise un lecteur sur Internet, cela évite d’occuper mon ordinateur inutilement.

                >Algunet. L’exhaustivité d’un fil RSS est lié simplement à la façon dont il a été conçu par l’éditeur. Tu peux faire un fil sur un mot et ce sera donc très précis, sur un thème ce sera plus large, voir carrément avoir tout sans distinction. La question que tu poses là est intéressante. Si je suis éditeur, qu’est-ce que je fais pour que seule l’information que mon lecteur recherche parvienne à mon destinataire. Je réponds à sa demande ou je lui « vends » autre chose. Ta question va au delà des seuls flux RSS mais elle est fondamentale.

                >IP:xxx.x28.162.15 et Algunet Je partage malheureusement votre avis. Je connais des sites qui trichent avec les fils RSS en renvoyant plusieurs fois la même news. Le système devient du coup intrusif. On empêchera jamais personne de chercher à tricher. Mais le lecteur avec les fils RSS, ils suppriment le fils de son lecteur et plus d’intrusion. Génial, non ?

                Les fils RSS c’est vraiment très utile. J’essaierais de le démontrer dans de prochains articles en donnant des exemples précis. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès