Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le hoax antisémite sur les prétendues origines juives d’Hitler remis (...)

Le hoax antisémite sur les prétendues origines juives d’Hitler remis au goût du jour par un « journaliste citoyen »

Comment réactiver un mythe antisémite et dans quel but ? Cet « article » d’Allain Jules, auteur se qualifiant de journaliste et, qui plus, est, « number One », intitulé « Le mystère des origines juives et berbères d’Hitler enfin élucidé ? » (notez le point d’interrogation marquant le doute de l’honnête homme) et publié le 24 août 2010 sur Agoravox est en soi une leçon de propagande qu’il convient de démonter, quand bien même il est toujours pénible de se pencher sur les poubelles du Net. Elles sont trop nombreuses, et, comme les armes de destruction massives, trop dangereuses pour accepter leur prolifération sans piper mot.
D’autant qu’il se pare des atours vertueux de l’antiracisme en précisant dans son chapô qu’il s’agirait du « comble de l’ironie ».

Pour faire passer la pilule, l’auteur ouvre deux parapluies dont il estime, raisonnablement à juste titre au vu des réactions qu’il provoque, qu’ils le protégeront des foudres de l’antiracisme.

Le premier consiste à se dédouanner de produire une information qui n’en est pas une en indiquant qu’il n’est pas l’auteur du texte qu’il publie, mais un humble traducteur au service de l’information citoyenne. Le texte original, en effet, provient d’une feuille flamande ténébreuse, a été rédigé par un certain Marc Vermeeren et repris – quelle référence, certes, mais aussi et hélas, quelle audience – par le britannique Daily Mail.

Le deuxième consiste à insister sur le fait que l’article d’origine ne se contente pas, en effet, de renouveler cette théorie démontée tant par les historiens que par les scientifiques selon laquelle un « gène juif » chez Hitler expliquerait son antisémitisme et sa volonté d’exterminer les Juifs afin de « débarrasser l’humanité de ce cancer ». Volonté qui s’est traduite, est-il besoin de le rappeler, par une traque systématique des Juifs d’Europe et par leur mise à mort. Mais que ces « études scientifiques » selon lui récentes, voire révolutionnaires étant donné leurs conclusions, dont il se fait complaisamment l’écho, prouveraient dans le même temps qu’Hitler aurait des origines « berbères et somaliennes ».

Deux avantages à cela :

  • se défendre d’être antisémite (puisque les Juifs seuls ne sont pas mis en cause, mais également deux peuples d’Afrique),

  • prévoir que face aux réactions des lecteurs à cette « théorie » unanimement reconnue antisémite et qui la pointeront pour ce qu’elle est, la réponse de ceux qui la nient (dont l’auteur puisqu’il la promeut), sera légitimée par l’attitude qui consiste à dire : « Evidemment, personne ne s’insurge contre l’accusation d’africanité d’Hitler que véhicule cette théorie ».

Autrement dit, et par une déformation perverse, relever l’antisémitisme de ce hoax sera, à minima, considéré comme faire preuve d’un racisme anti-Africain par omission théorique.

Mais ce n’est pas le seul avantage de la manœuvre, comme le démontrent ensuite les « commentaires » de « l’auteur » qui répond, si l’on peut dire, aux lecteurs. Et les réactions qu’il suscite.

L’un d’eux consiste à insinuer qu’au fond, condamner une telle théorie antisémite revient à être antisémite soi-même, au motif bien connu que si on parle des Juifs, fût-ce positivement, c’est que selon Sartre, pionnier en l’espèce, on est un antisémite qui s’ignore.

Un autre espère, en retournant cette fois l’acte d’accusation, montrer que s’indigner d’une telle résurgence revient à vouloir démontrer que les Juifs seraient incapables de commettre des génocides, dans le but évidemment d’opérer l’équivalence en vogue entre la Shoah et le conflit israélo-palestinien.

Bénéfice secondaire de ces gains rhétoriques : le prétendu racisme typiquement juif dont l’auteur entend offrir un exemple type, lui aussi largement repris sur les sites antisémites, en indiquant à ses lecteurs qu’une entreprise privée de généalogie génétique se consacrerait exclusivement à la recherche de la preuve de judéité. Alors que l’entreprise en question s’est donné pour spécialité la recherche généalo-génétique. Il suffit de le rappeler à « l’auteur » pour que l’argument d’opposition s’empare de la validité ou non d’une telle prétention et que l’accusation de racialisme se retourne contre qui pointe ce fait simplement objectif.

In fine et pris en soi, considérer qu’Hitler serait Juif induit à la manière d’un discours subliminal d’une part que les Juifs, grands bourreaux de l’histoire, furent exterminés par l’un des leurs et que, au fond, il s’agit d’une affaire entre eux. Et d’autre part qu’il n’y a pire antisémite que les Juifs criminels et génocidaires.

On en arrive alors sans aucun effort aux conclusions suivantes (que chacun peut observer dans les commentaires sous « l’article » en question) :

  • les Juifs sont criminels et autodestructeurs ; ainsi que l’a écrit le négationniste Paul Rassinier, ils auraient inventé (ou provoqué ou exagéré) leur mort ;

  • l’antisémitisme concerne « les Sémites » puisque si un Juif a exterminé des Juifs, il a également exterminé des non-Juifs, et que si la génétique prouve qu’Hitler est à la fois Juif et Africain, les Juifs peuvent bien exterminer d’autres peuples que le leur, surtout ceux qui leur ressemblent, à savoir les Sémites, à savoir les Palestiniens ;

  • tout ceci en se prétendant élus et moraux, ce qui est évidemment faux puisqu’Hitler fut l’un des plus grands criminels de l’histoire et que les « sionistes » en sont l’avatar contemporain : Hitler étant Juif, il a favorisé la création d’Israël en sacrifiant ses coreligionnaires dans ce but ;

  • il n’y a pas de peuple juif puisque non seulement Shlomo Sand (Israélien, je vous le rappelle, et Juif !) l’a écrit, mais en outre si Hitler avait des ascendances juives, berbères et somaliennes, cela montre que les peuples n’existent pas et que ceux qui prétendent que les Juifs sont un peuple sont aussi racistes que le Führer ;

  • les « sionistes » sont le nouveau fer de lance de l’antisémitisme puisqu’ils portent préjudice aux Juifs de la Diaspora en les mettant en danger de souffrir d’antisémitisme par leur comportement à l’égard des Palestiniens, et le terrorisme anti-israélien est légitime puisqu’il est provoqué par les « sionistes » eux-mêmes  ;

  • l’antisémitisme provoqué par les Juifs eux-mêmes augmente à mesure que sont ostracisés, les intellectuels qui s’opposent, tels messieurs Gollnisch, Faurisson et d’autres, à ce que la vérité soit faite sur le récit de la Shoah comme ils s’opposent à ce que la lumière soit enfin faite sur les origines juives d’Hitler.


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (154 votes)




Réagissez à l'article

383 réactions à cet article    


  • antonio 25 août 2010 10:07

    @ Cosmic Dancer,

    Bravo pour votre courage ! Il m’a été impossible de lire « l’article » de Allain Jules tant le thème donné par le titre me paraissait nauséabond.
    Je soupçonnais que Allain Jules adepte idôlatre de la « gourelle » Ségolène Royal avait fondu quelques fusibles mais à ce point... je ne m’y attendais pas !
    A propos de l’état de Allain Jules, je suis d’un pessimisme noir : je ne vois pas quelle médecine pourrait le sauver...


    • non666 non666 25 août 2010 12:00

      Louer le « courage » de cosmic dancer !
      Et puis quoi encore.
      Il écrit un article pour interdire une thèse (certe criticatble) d’allain julles en la liant à « l’antisémitisme ».

      Je vous invite a relire ce vieux commentaire :

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-diabolisation-21997

      En diabolisant cette thèse, cosmic dancer ne fait que valider son appartenance aux
      « anti-anti-sémites » c’est a dire aux defenseurs du lobby sioniste.
      (la double negation vaut un « + »...)

      De toute façon cet article n’a qu’un but : maintenir le tabou sur tout ce qui touche au mot juif.
      Plus les lecteurs ont peur de prononcer le mot, moins la critique du soutien de pure solidarité raciale des juifs envers israel reviendra sur la table.
      A 1 an du debut de la campagne presidentielle en France, il est important que personne n’ose montrer du doigt Sarkozy , DSK, Copé ou Hollende.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 12:06

      Quand le néo-naze Totenkopf prête main-forte au ségoléniste Jules et à la petite floppée de négationnistes en goguette.
      J’espère que les antiracistes du site vont lui faire la leçon qu’il mérite, parce que d’habitude ses interventions trônent dans le rose, elles ont un succès fou (un peut comme celles du Chat frontiste chez les gauchistes) smiley


    • LE CHAT LE CHAT 25 août 2010 12:37

      @pérséus

      et toi un anti anti anti anti sémite , donc ! smiley

      faut pas se gourrer dans le nombre d’anti , ça ferait désordre ! smiley


    • Hermetique 25 août 2010 12:37

      Selon le petit haineux rouge-brun non666, si l’on denonce l’antisemitisme meme quand il est avere, c’est qu’on est sioniste.

      Sioniste qui dans sa petite tete de malade signifie juif, ce qui dans son esprit tordu est synonyme de mal absolu.

      Donc en gros si je dis que Non666 n’aime pas les juifs, je suis en fait un dangereux criminel lobbyste qui sert la propagande meurtrière israélienne.


    • anti-oligarchie anti-oligarchie 25 août 2010 14:38

      Cosmic dancer
      quel rapport entre rumeur, et recherche historique et anti-sémitisme ?
      Je vous trouve un peu parano sur le sujet...Que ce soit une rumeur, c’est sans doute possible, de la a systématiquement nazifier...c’est un peu ’lourd’


    • Radix Radix 25 août 2010 21:31

      Bonjour

      On se perd dans ces élucubrations génétiques ! D’ici que l’on apprenne que Ariel Sharon était le petit fils d’Hitler !

      Sans déconner, l’important chez Hitler c’est ce qu’il a fait pas sa filiation plus qu’hypothétique sinon on peut remonter jusqu’à ses ancêtres néandertaliens... Je suis sûr que l’on peut en trouver un qui était anthropophage !

      Radix


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2010 22:15

      @ Cosmic Dancer : Pouvez-vous me dire en quoi supposer une origine juive à Hitler serait antisémite ? Suis-je anti anglais si je spécule sur l’origine anglaise de Jack l’Éventreur ou anti-français si je pense à celle française de Landru ? 


      C’est quand la mauvaise foi s’accouple avec la sottise qu’on a vraiment des bébés-énoncés qui laissent pantois….  
       
      S’il vous reste un petit trou pour quelqu’un d’autre à détester, ajoutez Gilles Bonafi qui a fait un article sur le même thème il y la quelques mois, mais plus documenté. 


       Pierre JC Allard



    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 22:17

      J’aime pô les gurus des nouvelles sociétés.
      Tout est dans l’article, M’sieur, que vous le compreniez ou non.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 22:19

      N’empêche, c’est embêtant de radoter.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2010 22:32

      @ Cosmic Dancer


      ’aime pô les gurus des nouvelles sociétés.
      Tout est dans l’article, M’sieur, que vous le compreniez ou non. 


      Votre argumentaire est faible. Vraiment faible. Et avez vous vu l’article de Bonafi ? Vous voulez me souligner les arguments dans l’article ? Mais attention ! Si vous le faites, je pourrais les démolir et vous ne pourriez même plus feindre d’avoir des arguments. 

      PIerre JC Allard 

    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 22:36

      Je vous a répondu, guru. Vous sa pa lir ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2010 22:37

      @ Radix : Il est scientifiquement inacceptable de vouloir supposer une parenté a partir de la similitude des comportements de Hitler et Sharon. Aussi bien vouloir lier Goebbels à tous les hasbaris . Restons sérieux : le mal se renouvelle, il n"’est pas héréditaire. À moins qu’on ne me prouve le contraire.


       Pierre JC Allard

    • Waldgänger 25 août 2010 22:40

      « a partir de la similitude des comportements de Hitler et Sharon »

      Tout est dit, ça ne vaut même pas la peine d’en dire plus.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2010 22:51

      NON. L’article ne prouve strictement rien. Il énonce des opinions et fait des procès d’intentions. Demandez de l’aide. Le seul de votre obédience avec qui j’ai jamais pu avoir une conversation intelligente a été Sirius. Mais c’était une autre époque, avant que les grandes migrations ne mettent à mal les ressources vives de ce site. Quelle discussion peut-on avoir avec quelqu’un qui semble croire que le répéter souvent fera d’un préjugé un fait ?


       J’ai encore 15 minutes ici pour vous. Si vous voulez poursuivre, vous pourrez venir chez nous.

       Pierre JC Allard
      CentPapiers

    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 22:58

      N’empêche, c’est embêtant de radoter.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2010 23:07

      @ Cosmic et al. 


       Vous avez fait le bon choix, celui du silence. Allez et ne péchez plus. 

       Pierre JC Allard
      http:// centpapiers.com

    • Hermetique 25 août 2010 23:08

      PJCA

      Vous devriez plutot demander directement a votre petit protégé Julles pourquoi il ne se considere pas comme antisemite, et aussi pourquoi il publie un texte pareil comme un cheveu sur la soupe.

      Cosmic Dancer fait uniquement un travail de desabrutisation.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 23:08

      Guru

      Qui refusez de lire, ne prêchez plus ! Tcho !


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 23:11

      Merci, Hermétique.
      Aux gurus, faut tout leur zespliquer smiley


    • Hermetique 25 août 2010 23:24

      Guru, il se prend pour une institution.

      Et sous pretexte que chez lui, tabernac, l’antisemitisme est en libre service, il pretend exporter le concept innocemment.


    • Halman Halman 26 août 2010 08:09

      Oui, Allard, j’aimerai bien aussi que l’on m’explique le rapport.

      Comme l’a dit quelqu’un, dès qu’on dit juif ou sémite sur un forum on a des centaines de messages de type reflexe de Pavlov pour répondre dans tous les sens, n’importe quoi n’importe comment.

      Tout le monde se traitant de plus anti sémite que l’autre.

      Vraiment une poubelle ce net.

      Si Hitler savait qu’il avait des origines juives, je serai curieux de savoir ce qu’il en pensait.

      Pour moi c’est la Faucheuse qui fait de l’humour noir.


    • thaumaetopea 26 août 2010 12:03

      Ariel Sharon... ? c’est pas celui qui a fait évacuer les derniers colons juif de Gaza pour qu’il ne soit pas enfermés dans la poubelle à ciel ouvert ? ... toujours vivant se grand humaniste ?


    • Totor le fort Totor le fort 26 août 2010 13:49

      L’attaque stupide contre Shlomo Sand, pratiquement qualifié de juif antisémite, laisse peu de doutes quant à la qualité de propagandiste de l’auteur.

      Comme le dit un commentateur, peu importe qu’Hitler ait eu un ancêtre juif ou pas. Si c’était le cas, il est quasi certain qu’il ignorait, cela ne pourra jamais ni être démontré ni être rejeté de façon définitive et cela ne le rendrait de toute façon ni pire ni meilleur car, contrairement à ce que l’auteur, à l’instar des idéologues qui l’inspirent, voudrait laisser entendre, il n’existe pas plus de « gène juif » que de « gène chrétien » ou de « gène musulman »...

      La lecture de Shlomo Sand est salutaire pour lutter contre l’obscurantisme entretenu depuis des décennies par les autorités israéliennes sous l’impulsion des ultra religieux, obscurantisme qui conduit encore aujourd’hui la politique raciale et anti-démocratique du pays. C’est aussi et sans doute le meilleur des antidotes contre toute forme d’antisémitisme.
      http://www.amazon.fr/Comment-peuple-Juif-fut-invent%C3%A9/dp/2213637784


    • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2010 09:50

      Article stérile, banalisant et donc dangereux : problème planétaire ? Hitler avait de origines juives. Et alors ? Un peu court, Cosmic, donne-nous plutôt les idées pour l’avenir. Comme me le rappelait un ami, ce n’est pas en admettant que l’Europe a chié ses juifs sur la tête des palestiniens (ou autre) qu’on arrangera les choses.

      Ah fanatisme, quand tu nous tiens ! Cessons de remuer la merde, ça pue assez comme ça.
      (pareil pour Allah Jules, au fait).


    • khayyam 1er khayyam 1er 9 mai 2011 23:38

      La théorie du complot et le génocide des homosexuels.

       Le génocide des homosexuels n’est apparu dans le débat sur la shoah que très récemment, dans les années ou le militantisme gay est apparu aux états unis.

      Renforcer sa cause en adoptant la posture de la victime est une excellente stratégie.

      6000 homosexuels sur le mémorial de la shoah a tel aviv.

       

      On sait que Hitler répugnait à la cigarette, alors à quand un génocide sur les malades atteints du cancer ou plus simplement les fumeurs.

      Si toutes les minorités socio-politico-religieuse revendiquait a être gravé sur le mur des victimes, c’est offenser la mémoire de Martin GRAY.

      La shoah, reste avant tout le génocide des juifs, même si Hitler dans sa folie criminels a déporté d’autres minorités.

      .Que dit cosmic dancer de cette derive du negationnisme


    • Rounga Roungalashinga 25 août 2010 10:17

      Je comprends vos arguments mais ils ne me convainquent pas tant que ça.
      J’avais déjà entendu parler des « origines juives de Hitler », mais dans l’hypothèse où cette rumeur serait avérée, chose que je ne me fatiguerai pas à vérifier car je m’en fous totalement, ce serait évidemment une « ironie de l’histoire » : cela voudrait simplement dire que Hitler était encore plus taré que ce qu’on pensait.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 10:33

        Ici je dois rendre justice à Morice qui a déniché hier cet article du Point daté du 29 septembre 2009, où l’on apprend que le crâne en question - sur lequel fut basée cette dernière version du mythe/hoax - est celui d’une femme :
        "Un fragment de crâne censé être celui d’Adolf Hitler est en fait celui d’une femme non identifiée, selon une étude américaine qui ravive les questions entourant la mort du dirigeant nazi."

        Sur la réfutation absolue des versions antérieures de ce mythe, je vous renvoie à l’étude complète et documentée en lien ici.

        Libre à vous de douter du bien-fondé des travaux de Ian Kershaw...


      • Rounga Roungalashinga 25 août 2010 10:46

        Libre à vous de douter du bien-fondé des travaux de Ian Kershaw...

        Non, non, attendez ! Je n’ai pas dit que je doutais. J’ai dit que je me fous complétement de toute cette histoire. Le génome d’Hitler ne m’intéresse pas.


      • Rounga Roungalashinga 25 août 2010 11:50

        est-ce bien un berger allemand qui y figure ?


        Le génome de cet animal n’a pas non plus beaucoup d’importance. L’important est que son maître, grand ami des animaux, le traite bien.


      • jef88 jef88 25 août 2010 11:52

        Alors hitler était une « femme » ?
        NB : j’ai mis des guillemets ........


      • Rounga Roungalashinga 25 août 2010 11:55

        Ah oui, pardon, je n’avais pas vu le chien derrière Hitler ...

         smiley


      • Rounga Roungalashinga 25 août 2010 13:05

        N’est-il pas paradoxal de voir , au sein de l’agora citoyenne, l’image d’Adolf Hitler trônée parmi les réactions les plus appréciées de cet article s’intitulant  : « hoax antisémite sur les prétendues origines juives d’Hitler » ?

        J’ai réussi mon petit effet.


      • Jimmy 25 août 2010 13:26

        N’est-il pas paradoxal de voir , au sein de l’agora citoyenne, l’image d’Adolf Hitler trônée parmi les réactions les plus appréciées de cet article s’intitulant  : « hoax antisémite sur les prétendues origines juives d’Hitler » ?

        on en a assez de recevoir des leçons de gens qui n’ont aucune morale


      • eric 25 août 2010 18:01

        Bonjour :

        S’interroger sur des origines juives d’Hitler ne peut effectivement n’intéresser que des antisémites. Mais plus largement, essayer de trouver un lien entre les origines de cet homme et ce qui s’est passé est à mon avis une préoccupation de gens qui ont peur.Peur des autres, d’eux même et de la triste vérité ...
        Et à juste raison !
        On peut évidemment se faire le coup de la haine de soi, façon Karl Marx, d’une famille récemment convertie et persuadé que les juifs et les hongrois étaient par nature impropres à construire le socialisme ( son gendre Lafarge lui proposa une solution « humaine » finale et sans douleur, le recours aux gaz modernes parait il) .
        Mais se focaliser là dessus c’est surtout, au delà de l’antisémitisme, retomber dans une pensée primitive. Chercher dans une personne, les origines de la monstruosité, et dans ses origines, les origines des origines.....  Bien sur Hitler a eu un rôle personnel, Jean Marie Domenach en parle très bien dans le retour du tragique. Mais cela n’est pas le plus important.

        Dans « de la réforme aux lumière » H.R. Trevor Ropper ; montre que les dirigeant suivent toujours les aspirations populaires, parfois à contre cœur. et sont ensuite considérés comme responsables par le même peuple revenu à la raison. Les revendications sociales du peuple espagnol contraignent rois et seigneurs à persécuter les juifs et les maures sans enthousiasme et même avec une certaine mauvaise volonté (les seigneurs chrétiens étaient satisfait de leur main d’œuvre morisque et prenait leur défense).  Les Français applaudissent et amplifient le simple règlement de compte politique de la Saint Barthélemy Mais c‘est le Roi et Guise qui sont coupables, les Allemands donnent à Hitler les moyens de détruire les juifs. Et on voit chez Domenach, les réticences ,en « privé » des dignitaires allemands. Mais à la fin, on nous explique qu’ Hitler était fou, génial ou taré.

        « Les grands massacres sont ordonnés par les tyrans mais ils sont imposés par le peuple. Sans le soutien de la société, les dispositifs de ségrégation et d’expulsion ne sauraient être mis en œuvre.

        « Sans les tribuns populaires, la persécution ne saurait être organisée. Sans le peuple elle ne saurait être imaginée. »

        Or, le peuple, c’est nous, nous tous.

        Une « généalogie du mal » n’explicite pas sa nature.

        l’Allemagne était notre « cœur ». Le cœur de la civilisation européenne. Sa partie la plus moderne, la plus évoluée, la plus « civilisée ». C’était, il faut le rappeler, celle où les juifs étaient les plus intégrés. On voit dans les souvenirs de Sweig, que les juifs germaniques étaient les civilisés par excellence au sein du phare de notre civilisation. En devenant monstrueuse, elle nous a surtout montré, à mon avis, que nous pouvions, nous aussi être ou devenir des monstres. Au moins que cette monstruosité était tapie en nous et pas isolée chez l’un ou l’autre individu pervers. S’attacher à la personne d’Hitler, c’est peut être essayer d’exorciser le monstre qui est peut être tapie en nous

        Le

        judaïsme, si on peut parler ainsi, et à la fois une partie de notre cœur (héritage historique, spirituel, culturel etc..) et notre miroir. Une partie de nous légèrement décalée qui nous renvoie notre image. Il est parfaitement logique qu’en période de crise sociale existentielle, il soit le bouc émissaire le plus évident. D’ailleurs aujourd’hui, des catégories sociales en crise identitaires sont, non plus antisémites, mais « antisionnistes », c’est à dire font preuve d’une agressivité parfaitement disproportionnée eu égard aux enjeux à l’endroit d’Israël, qui est, a tous égard, dans la région et dans le monde, ce qui ressemble le plus aux sociétés dont sont issus ces antisionnistes. Ce qui est le plus proche en pratique de leur propres valeurs. Les Kiboutz, Ben Gourion, etc... la création d’Israël est aussi un grand projet socialiste, de gauche, révolutionnaire, marxiste...

        Quand l’hystérie collective mimétique gagne, il n’y a que trois solutions. Essayer de rester dans son coin (cela marche rarement) allez le sourire au lèvre et la peur au ventre à la crucifixion, ou participer joyeusement à l’arrachage collectif de ce cœur de substitution en espérant que la crise passera avant que l’on soit atteint.

        Vous me direz, on peut aussi se battre. Certes ! cela a été fait avec un certain succès en 40. Mais pour quel résultat ? 60 après, on retrouve dans l’espèce de frénésie antisioniste des trucs étrangement familiers.

        Et se battre contre qui ? Parce que l’on revient au problème précédent, ces gens, les Nazis, les antisionistes, c’est aussi une part de nous, c’est notre société qui les produits. Il serait trop simple de croire qu’il suffirait de les faire taire.

        Alain Julles est il un tribun populaire ? Est il un Hitler en puissance ? Est il comme lui , pour reprendre les termes de Domenach, un néant ? Un bateleur qui connait quelques ficelles pour faire parler de lui ? Peut être, mais ce qui importe plus serait de savoir ce que nous portons en nous tant collectivement qu’individuellement qui produit ce genre de chose. 

        Alors quoi ? je ne sais pas très bien.

        Il est indispensable de démonter les clichés éculés et transparent que véhiculent des Alain Julles. Il ne faudrait pas leur laisser croire que les temps sont déjà revenus où ont pouvait se faire un nom, une situation, en agitant les remugles de l’âme humaine. mais il faut, je pense, toujours garder à l’esprit, qu’Alain Julles et consorts, ne sont pas,« le ventre fécond dont sortit la bête immonde », tout comme Hitler n’était pas étranger à l’humanité. Tous sont comme nous, des êtres humains qui pédalent dans la même choucroute que nous. Même si ils en sont encore, comme Hitler, a désespérément chercher qui porte le« mal » en imaginant qu’une fois celui là éradiqué, on pourra vivre enfin sans avoir peur.

        Peut être faudrait il ajouter à votre utile critique une parole affectueuse pour montrer qu’on ne les prends quand même pas trop au sérieux et qu’on les aime bien quand même ? Leur dire, n’ayez pas peur. Le fond du problème est en vous, comme en nous, donc à nos portée ?


      • Rounga Roungalashinga 25 août 2010 20:13

        Ça alors ! Mon avatar a disparu ! Je n’y suis pour rien, il a été supprimé tout seul.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2010 22:20

        @ Rousha…


         C’est voulu ce double sens ? smiley smiley smiley smiley smiley smiley

         PJCA

      • Emmanuel Aguéra LeManu 28 août 2010 09:52

        « Mon avatar a disparu »... c’est un oxymore, un beau, bravo !


      • LE CHAT LE CHAT 25 août 2010 10:21

        Les posts outranciers de Jacob sur Agoravox font bien plus que les écrits de Jules pour augmenter l’antisémitisme tant ils sont une caricature de sionisme néocon !
        heuseusement qu’on sait que tous les juifs ne sont pas comme lui !


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 25 août 2010 10:37

          Cette attitude dont je traite dans l’article est typique : « L’antisémitisme, c’est la faute aux Juifs ».

          Tu peux te parer des foudres légitimes en invoquant les « néocons » et le « heureusement qu’ils ne sont pas tous comme lui », ça ne change rien au fond de ton discours.

          Devrais-je te le retourner en te prenant pour exemple et en disant : « Les posts outranciers du Chat font bien plus que Marine Le Pen pour augmenter l’anti-frontisme car il sont une caricature de frontiste inculte et raciste ! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès