Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le Jacskon Tour : au coeur des hommes, au coeur des régions

Le Jacskon Tour : au coeur des hommes, au coeur des régions

Tout a commencé en 2006, quand le producteur de France Ô Bruno Bravo a rencontré Jackson Richardson, le Réunionnais champion du monde de handball, pour tourner un documentaire sur la fin de sa carrière. Derrière le gaillard sportif, il a découvert un personnage simple, ouvert, qui va vers les gens. L’idée de créer une émission qui occasionnerait le contact, le dialogue en faveur du vivre ensemble, a émergé. C’est ainsi que le Jackson Tour, magazine de société au concept innovant, est né.

Présentée par RFO et France Télévisions, l’émission Jackson Tour est diffusée tous les dimanches à 20h05 sur France Ô depuis le 21 février. 22 épisodes de 26 minutes sont prévus jusque juillet, dans lesquels on verra Jackson voyager dans diverses régions de France, à la rencontre de personnes uniques mais méconnues, actrices du dynamisme local.

Tourné vers la diversité, le Jackson Tour se veut un échange international entre la métropole et l’Outre-Mer. « Notre émission raconte ici à là-bas, mais aussi là-bas à ici » souligne Luc Laventure, directeur des antennes de France Ô et de RFO. En effet, elle sera diffusée en Outre-Mer à partir de la mi-mars, sur les chaînes des Télépays et la chaîne Tempo. Des numéros du magazine devraient également être tournés en Outre-Mer. Grâce à sa popularité, en effectuant de tour de France hors du commun, l’ancien handballeur valorise des héros inconnus, et espère créer des liens entre l’émission et ses différents publics.

A la recherche du réel

Le magazine puise son originalité dans sa forme. Jackson et Bruno se mettent en immersion totale dans le milieu de leurs hôtes, offrant aux téléspectateurs des scènes de partage authentiques avec ces héros ordinaires issus de divers horizons.

Au préalable, quelques prises de contact par le producteur avec les futurs hôtes leur permettent de préparer un minimum le terrain : il détermine avec eux les sujets à mettre le valeur. Ensuite l’équipe de France Ô se met en route. Souvent, Jacskon ignore la destination et ne découvre ses hôtes qu’à son arrivée. L’équipe reste deux jours sur place, filme au quotidien, et tente de capter un fil conducteur de la rencontre entre la vedette et les gens d’une région. Le réalisateur Clément Brin donne un seul mot d’ordre à tout le monde : il faut rester naturel. « Ce qui nous intéresse, c’est le réel » affirme le producteur Bruno Bravo. La caméra, loin de vouloir faire du journalisme conventionnel, suit Jackson au gré de ses envies et de ses découvertes, qui très à l’aise et curieux, donne parfois une tournure imprévue à l’émission. Le tournage s’effectue sans formatage, dans la bonne humeur et la décontraction, indispensables pour favoriser un échange naturel. Ainsi, les conversations entre Jackson et ces personnes ne sont pas pré-fabriquées, mais spontanées. Lorsque l’ambiance est détendue, on oublie même l’équipe de télévision. 8 épisodes ont déjà été tournés, notamment à Saint-Julien-de-Civry en Saône-et-Loire chez un éleveur de viande charolaise, ou encore à Lans-en-Vercors en Rhône-Alpes chez un éleveur de chiens de traîneaux. Dimanche 14 mars, on pourra voir Jackson évoluer à Vincennes, autour d’une rencontre avec le champion du monde de teakwondo Mamedy Doucara. Celui-ci fera découvrir aussi à Jackson sa passion pour la photographie. L’aventure ne fait que commencer.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Léna


Voir ses articles







Palmarès